Partagez | 
 

 counting stars (astrée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ counting stars (astrée)    ✞ Mer 20 Jan - 19:22

Astrée Delaunay
Je m'appelle Astrée Delaunay, et même si je ne les fais pas, j'ai en réalité soixante-trois ans. Mais cela reste entre nous. Je suis née le dix-neuf janvier mille neuf cent quarante-huit, dans la magnifique ville de Birkenhead, en Angleterre. Pour passer le temps je suis maître nageuse. Mais je donne un petit coup de main au Benny's Bookstore de temps en temps, histoire d'arrondir les fins de mois. Et je suis à Ravensburg depuis trois ans. On dit de moi que je suis parfois un peu étrange, ce qui est normal, car en réalité je suis un démon (diabolo menthe). Une sirène pour être un peu plus précise. Actuellement je suis célibataire. Un homme hante mes pensées, je ne peux l'oublier. D'ailleurs je suis bisexuelle, si jamais cela t’intéresse. Mais ce qui m'énerve (ou pas), c'est d'être sans cesse comparé à Elle Fanning.
Les petits trucs à savoir.
attentionnée débrouillarde douce étourdie généreuse peureuse persuasive poli rancunière réservée romantique secrète séductrice sensible solitaire timide volontaire.
         
Astrée a peur du noir et des ténèbres. Aussi dort-elle toujours avec une veilleuse et son doudou : Polochon, un adorable petit poisson jaune et bleu. Âme de sirène dans une enveloppe humaine, il lui faut régulièrement s'hydrater — de quelconque manière que ce soit — si elle ne veut pas finir toute fripée. Astrée porte en permanence un collier en argent autour du cou. Ce dernier est agrémenté d'une petite fiole qui contient sa dose d'eau "de secours". Une longue et fine cicatrice zèbre sa joue gauche, ultime trace physique d'un passé douloureux fait de terreur et de fuite. Lorsqu'elle est nerveuse, la jeune femme se mordille la lèvre inférieure tout en agitant frénétiquement sa jambe gauche. Elle n'a jamais touché à une cigarette de sa vie. La fumée ? Très peu pour elle. Par contre, elle ne dit jamais non à une bonne coupe de champagne. Elle est d'ailleurs dotée d'une résistance à l'alcool peu commune. Elle est tombée amoureuse une fois, une seule et unique fois. Mais cet amour-là a laissé des stigmates indélébiles sur son corps et son esprit. Impossible pour elle de se sortir de l'esprit son sauveur, ses cheveux d'ébène et ses yeux bleu acier, ses caresses brûlantes et ses doux baisers. La belle a récemment fait l'acquisition d'un animal de compagnie : un poisson rouge du nom de Bubulle. Mais ce dernier s'ennuie à tourner seul dans son bocal. Du coup, Astrée essaye de lui trouver une copine de bullage. Elle aime la pluie. À la moindre averse, elle se précipite dans le parc pour virevolter entre les arbres et glisser gracieusement sur l'herbe grasse. La jeune femme a une demi-sœur, Astrid, de dix ans son aînée. Cette dernière lui a toujours reproché la mort de leur mère, et a d'ailleurs passé sa vie à fomenter une vengeance. Elle est morte depuis une dizaine d'années maintenant, mais Astrée l'ignore. Sa voix, douce et chaude, est l'un de ses principaux atouts. Un petit regard en coin, un sourire charmeur et quelques mots lui suffisent pour s'attirer les privilèges des plus faibles d'esprit.
Je suis une sirène.
Astrée est une sirène : une créature légendaire, mi-femme mi-poisson, issue du folklore scandinave. Si elle prend une apparence humaine et se fond aisément dans le décor, il n'en demeure pas moins qu'elle a besoin de s'hydrater régulièrement pour survivre. D'où le collier qu'elle porte en permanence autour du cou. Comme toute sirène qui se doit, elle est dotée d'un corps de rêve, d'une voix angélique et d'un regard plus profond que l'océan lui-même. La belle est d'ailleurs très douée pour user de ses charmes et s'attirer les faveurs des hommes. Difficile de résister au pouvoir attractif de sa voix douce et chaleureuse. Elle arrive à manipuler de petites quantités d'eau, mais rien de bien sensationnelle.
Attachée. Bâillonnée. Menottée. Astrée est incapable de bouger. Chacun de ses vains mouvements semble resserrer encore un peu plus les prises des cordes sur ses fins poignets. La tête renversée en arrière, les yeux clos, elle se force à respirer calmement pour contenir la peur vorace qui la ronge de l'intérieur. La vérité, c'est qu'elle est effrayée. Tout autour d'elle n'est que froid glaciale et sécheresse intense. Aucune humidité. Pas la moindre petite goutte d'eau. Elle va mourir ici. Déshydratée. Elle en est sûre et certaine. Et pourquoi ? Elle n'en a strictement aucune idée.

Un bruit de pas attire brusquement son attention. Elle ouvre timidement les yeux pour observer la porte de sa geôle s'ouvrir. Un homme apparaît sur le seuil. Il jette un rapide coup d’œil en arrière puis referme la porte et s'accroupit près d'Astrée. La jeune femme le foudroie du regard. Il vient pour la regarder mourir, elle n'en doute pas. Pourtant, contre toute attente, l'inconnu d'une vingtaine d'années environ lui ôte sèchement son bâillon et sort une bouteille remplit d'eau de sa poche. Il aide la jeune femme à boire avidement le contenu du récipient, sans s'arrêter un seul instant pour reprendre son souffle. Puis il le range dans l'une des poches de son manteau et braque son regard bleu métallisé sur elle.

« Passons aux choses sérieuses. » Lance-t-il.

La jeune femme réprime son envie de lui cracher à la figure. Ce sale type est l'un de ses geôliers, un membre de la confrérie, elle le sait. Tout autour d'elle empeste la mort et la souffrance. Et si ce pauvre type pense pouvoir obtenir quelque chose d'elle pour avoir prolongé son espérance de vie d'encore quelques jours, il se fourre le doigt dans l’œil.

« Qu'est-ce que vous voulez ? » Lâche-t-elle avec toute la hargne dont elle est capable.

L'inconnu la regarde. Impassible. Force est de constater qu'il n'est pas désagréable à regarder. Ses longs cheveux d'ébène retombent en cascade sur son dos musculeux. Son visage carré lui donne un aspect peu avenant, renforcé encore par ses yeux d'un bleu peu commun, électrisant.

« Je ne vais pas y aller par quatre-chemins. » Commence-t-il d'une voix rauque, mais toutefois pleine de douceur qui surprend la demoiselle. « Connaissez-vous Astrid, Astrid Delaunay ? »

Pantoise, Astrée le dévisage. Elle n'en croit pas ses oreilles. Mais... Mais que... Mais quel toupet ! La confrérie a fait irruption chez elle et l'a kidnappé sans ménagement. Elle l'a enchaîné, bâillonné et torturé en la privant d'eau, tout ça pour l'interroger sur sa demi-sœur ?! Elle sent une colère sourde monter en elle.

« Qu'est-ce ça peut bien vous faire, hein ?! Sale chien de la confrérie ! » Crie-t-elle littéralement avec toute la véhémence dont elle est capable.

L'homme la saisit alors brutalement par le menton. Ses longs doigts fins s'enfoncent dans la peau translucide de ses joues, et leurs deux visages se retrouvent à seulement quelques centimètres l'un de l'autre. À la façon dont il la regarde, Astrée a l'impression qu'il fouille son âme, qu'il viole son intimité et lit en elle comme dans un livre ouvert.

« Je la connais... » Finit-elle par lâcher en le fixant droit dans les yeux.

Il la relâche alors doucement et reste songeur un bref instant. Depuis qu'Astrid a rejoint la confrérie Londres il y a quelques années, il a toujours eu un mauvais pressentiment à son égard. L'heure est venue pour lui de confirmer ses soupçons.

« Et si vous m'en disiez un peu plus ? » Lui demande-t-il.

Mais Astrée se tait. Obstinément. Elle ne veut pas parler de son passé. Elle ne veut pas parler de sa sœur. Ses yeux se ferment. Son visage aussi. Elle est bien décidée à garder le silence. Et elle reste impassible malgré le tourbillon de sentiments contradictoires qui l'étreint, ouragan de douleur et de culpabilité.  

Doucement, presque tendrement, l'inconnu lui détache alors les bras et posa une main gauche sur son épaule.

« Astrée, c'est important. J'ai besoin de savoir. »

La jeune femme inspire profondément.

« Astrid est... Est ma... Ma demi-sœur. » Murmure-t-elle dans un souffle. « Notre mère est morte peu de temps après ma naissance, et nous avons donc été élevés par notre grand-mère. Elle m'a toujours reproché la mort de maman, alors elle a quitté la maison dès qu'elle en a eu l'âge. »

« Et vous n'avez jamais eu de nouvelles ? »

« Jamais... »

L'inconnu essuie furtivement l'es larmes qui coulent sur les joues palis de la jeune femme. Puis il se redresse d'un bond et aide Astrée à faire de même. Cela fait des jours qu'elle ne s'est pas tenu sur ses jambes, et il lui faut l'aider à tenir debout en a soutenant.

« J'ai une bonne, et une mauvaise nouvelle. » Lui lança-t-il tout en la guidant vers la sortie. « La bonne nouvelle, c'est que je vais vous faire sortir d'ici. La mauvaise, c'est que votre sœur est une psychopathe qui travaille en tant que détective pour la confrérie et qui vous a dénoncé comme sirène maléfique. »

La portant à moitié, l'homme la guide alors vers l'une des sorties dérobées du QG de la confrérie.

Le reste des évènements se déroula dans un brouillard confus, la fatigue, la déshydratation, l'incompréhension et le choc ayant eu raison de la jeune femme. Elle se souvint vaguement avoir été porté jusqu'à une voiture, et avoir roulé pendant des miles et des miles. Elle se souvient d'une nuit, une soirée douce et passionnée. Sulfureuse. Puis plus rien.

L'inconnu a disparu.

La vie a repris son cours.

Astrée s'est mise à déménager régulièrement. Pendant vingt ans, vingt longues années, elle s'est cachée d'une sœur pour qui elle aurait tout donné qui voulait la tuer. Elle a arpenté le monde. Elle a voyagé, mais aujourd'hui elle est fatiguée de vagabonder. Elle a décidé de retourner au Royaume-Uni, dans sa patrie. Elle veut vivre. Et tant pis si la confrérie la retrouve et veut lui faire payer pour les multiples crimes qu'Astrid a inventés et veut lui coller sur le dos.

siren's ode./ondine
Hey coeur 2 Mon petit nom à moi, c'est Ondine (sirène, ondine, tout ça tout ça). Je suis majeure et vaccinée et je connu TSN grâce à Bazzart, ayant suivi avec attention le projet. Il faut dire que je commence à devenir une grande habituée des projets de Marlène, Juliette et Marine J'étais notamment sur MS, et je voulais m'inscrire sur WBTN. Mais il a fermé avant que j'en ai le temps tears 2 A part ça, je suis quelqu'un de relativement gentil... Mais faut pas me chercher

         
fiche créée par Rinema


Dernière édition par Astrée Delaunay le Ven 22 Jan - 15:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞ Mer 20 Jan - 19:31

Officiellement bienvenue mon ange et bonne chance pour ta fiche ; si tu as la moindre question ou demande n'hésite pas le staff est là pour toi ♥
J'ai hâte de rp avec toi *-*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞ Mer 20 Jan - 19:32

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞ Mer 20 Jan - 19:35

Bienvenue parmi nous *-*
Bon courage pour ta fiche, merci d'avoir rejoint le forum coeur 1
En cas de questions, n'hésites pas. Je gère le domaine démons du forum donc hésites pas si ta as des questions par rapport aux sirènes. Très bon choix d'ailleurs yuhu
Hâte de te lire 38 Bon courage pour ta fiche

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞ Jeu 21 Jan - 9:27

Bienvenue jolie sirène :)

Bon courage pour ta fiche dada
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞ Jeu 21 Jan - 23:26

Merci beaucoup à tous *-* Vous êtes vraiment adorables crazy 1

Promis, si j'ai la moindre question, je vous harcèle de mps 30
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞ Ven 22 Jan - 16:23

Alors toi, mais toi, faut que t'arrête avec tes histoires trop géniales kill
J'ai juste envie de suivre chacun de tes Rps maintenant pour en savoir plus... Hum :--\': Comme tu t'en doute, j'ai dévorée ta fiche et hâte de jouer avec toi.

Félicitation tu es validé

Tout d'abord, nous te remercions de t'être inscrit(e) sur THE SLEEPY NIGHTMARE yuhu Tu t'amuseras parmi nous, tu verras, on est un peu tarée quand même, mais chut crazy green Tu peux dès à présent poster partout sur le forum, t'occuper de ton personnage, venir nous rejoindre sur le flood et autre.
Profil & signature
Pour commencer, veille à remplir tous les champs de ton profil. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est toujours plus agréable. Tu peux aussi mettre une signature pour rendre tes postes plus agréables. N'oublies pas une pensée pour les PC qui bug, donc pas trop de gif et pas plus de 500px de largeur.
Gestion du personnage
➢ Merci de t'assurer d'avoir prit connaissances des différentes |url=http://ravensburg.forumgratuit.org/f137-les-annexes]annexes[/url] du forum qui pourrons t'être utiles dans ton jeu.

➢ Tu trouveras tout ce que tu as besoin pour donner une vie à ton personnage dans la section par ici. Tu y poste ta fiche de lien, faire tes demandes diverses et variées. Et pour trouver des RPs facilement, tu peux aller dans ce sujet.

➢ Tu peux, si tu le souhaites créer des scénarios/pré-lien, pour aider le forum à grandir. Les gens aiment prendre des scénarios, alors n'hésites pas à créer ta petite famille, ta future chérie, ton meilleur ami ou toutes autres personnes importantes dans ta vie.

➢ Et enfin n'hésites pas à participer dans le flood, les jeux... T'investir dans la vie du forum. Cela ne pourra que t'aider. Nous avons également une CB assez active où régulièrement des soirées sont organisées. Tu peux aussi voter pour le forum ou encore poster sur PRD/BAZZART/FACEBOOK, afin d'aider le forum à se développer. Nous t'en remercions d'avance.

Merci encore de nous avoir rejoint et bon jeu parmi nous wonderful
Rinema, GekkuNeko & © Summers.
fiche créée par Rinema

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞ Ven 22 Jan - 16:45

Promis, je vais essayer siffle

En tout cas, je suis contente que la demoiselle te plaise *-* Faudra qu'on se trouve un petit lien d'ailleurs je pense, y a matière à faire quelque chose héhé
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞ Ven 22 Jan - 16:55

J'y réflechit et j'ai peut-être une idée. Mais je vais venir direct sur ta fiche, no soucis ma douce *-*

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞ Ven 22 Jan - 19:17

Bienvenue et bon jeu ma belle *-*
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: counting stars (astrée)    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
counting stars (astrée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Devinette stars disney
» La nouvelle voiture "Ratatouille" dans Disney's Stars'n'Cars
» Les génériques de Déclic Images - Les Shuudan'Stars
» STALLONE et les stars.
» [shôjo] Twinkle Stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations refusées-
Sauter vers: