Partagez | 
 

 Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 1:07

Mathis Todd Piwowarski
Je m'appelle Piwowarski Mathis Todd, et même si je ne les fais pas, j'ai 25 ans. Mais cela reste entre nous. Je suis né(e) le 3 décembre, dans la magnifique ville de Glasgow en Ecosse. Pour passer le temps je suis vendeur de pop corns au cinéma du coin, et joueur de violoncelle pour complémenter ses revenus, et Je suis à Ravensburg depuis six mois. On dit de moi que je suis parfois un peu étrange, ce qui est normal, car en réalité je suis un humain (pomme d'amour). Actuellement je suis célibataire. D'ailleurs je suis asexuel aromantique, si jamais cela t’intéresse. Mais ce qui m'énerve (ou pas), c'est d'être sans cesse comparé à George Blagden.
Les petits trucs à savoir
paraît calme et sympathique auto-destructeur colérique provocateur curieux égoïste amical quand ça lui prend peu être plus intelligent qu'il ne le paraît dépendant tente d'être droit méfiant
       
Il adore se couper quand il voit un objet coupant, et qu’il sent la colère se diffuser en lui Il tente de se faire appeler Todd le plus souvent possible, depuis qu'il a tué son meilleur ami, comme si changer de prénom changeait sa personne Il a un peu peur du contact, et déteste donc qu’on le touche. Il est vierge. C'est une super anecdote. Mais bon. Et Sagittaire de son véritable signe. Il a une voix d’ange, mais chante comme une casserole, le violoncelle lui sied mieux. Il a le vertige Todd a des longs ongles, qu’il entretient bien, parce que c’est toujours mieux après, pour se gratter. Il a des marques partout sur le corps, et porte donc souvent des habits à manches longues même en été. Il a deux violoncelles, dont il lave souvent les cordes. Il aime bien les choses qui brillent.  
Je suis un humain
Mathis est un humain tout ce qu'il y a presque de plus normal, si on omet le fait qu'il a des pulsions meurtrières qui le tiraillent de plus en plus en ce moment.
De tout ce que peut contenir la misérable vie d’un être comme Mathis, il y a peu d’évènements vraiment palpitants. Au fond, avant le « grand évènement », il a toujours vécu comme quelqu’un de logique et « normal ».
Juste que sa mère l’avait eut à quarante six ans, à part ça, il n’y avait vraiment pas grand-chose à dire. C’était pour cette raison – qu’il soit né si tardivement – que son père l’avait appelé Mathis. Soi-disant que l’étymologie allait avec l’enfant qui venait. Don de Dieu.

Quand Mathis se fit appeler Todd, un peu plus que d'habitude, vingt trois ans plus tard, il songea au fait, que si son père savait la vérité, il aurait sûrement pensé plutôt que Dieu aurait mieux fait de rester coucher quand il l’avait apporté dans le ventre de sa mère.
Mais son père restait un triste ignorant.

Mathis, donc, a toujours vécu entouré d’un amour sans bornes de ses parents, qui le surprotégeaient, et qui l’adoraient. Il a toujours eut ce qu’il désirait, mais ça n’a pas forcément fait de lui quelqu’un de capricieux. A l’école, il était quelqu’un de normal, avec un peu d’amis, et des notes moyennes. Il était moyen. Et cela lui allait parfaitement à l’époque. Il s’en moquait.
Il a eut son premier coup de foudre à six ans, ça a duré trois jours, à l’aube du quatrième, il a préféré aller voir une autre fille pour qui il avait aussi un coup de foudre. Il a eut sa première bagarre à douze ans, et son premier violoncelle à quatorze.
C’était compliqué au début, la musique, mais c’était bien la seule chose qui le passionnait réellement, et dans lequel il se laissait entrainer. C’était mieux que tout ce qu’il avait pu connaître, et Mathis prenait donc plaisir à faire des cours de musique et à apprendre à jouer des morceaux.
Ses parents voulurent l’inscrire à des concours et des auditions, mais l’enfant refusa, trop timide pour affronter la foule. Il décida que sa musique ne serait réservée qu’à ses parents.

C’est donc à quinze ans aussi, que Mathis rencontre Cecil. C’est une bonne personne Cecil. Il l’aime bien. C’est un bon ami. C’est son meilleur ami. Il l’adore vraiment, Cecil. Cecil le comprend, il partage ses points de vue. Ils partagent des passions, ils s’échangent des livres, des films, des trucs du même genre. Ils s’échangent leur vie.
Pendant des années, Mathis fait confiance en Cecil, Mathis adore Cecil.
Mais bien sûr, Mathis a d’autres amis. Il a pleins d’amis, mais il préfère surtout Cecil. Alors c’est bien, il aime beaucoup Erica, Luca ou même Adele. Mais rien ne remplace Cecil, parce qu’il s’entend encore mieux avec.
C’est beau l’amitié. Mais c’est beau aussi, l’amour. Et c’est vrai que Kristel, elle est pas mal hein. Mathis a rarement ressenti autant d’attirance envers quelqu’un, et Kristel lui plaît. Il a vingt et un an, et pour la première fois, son ventre le tiraille, comme si des papillons s’amusaient en lui.

- Kristel, je t’aime, je crois.

Qu’il lui dit tout de go. Il est heureux comme un pinson. Il vole presque comme un oiseau. Mais Kristel elle l’aime pas trop Mathis. C’est un bon ami hein, y a pas à dire. Mais à part ça ? Il est pas très intelligent des fois. Il est…Banal. Il fait quoi comme étude franchement ? Pas grand-chose, un vague truc dans la littérature, où il est assez mauvais.
Mais elle l’aime quand même bien Mathis. Alors elle reste son ami, parce qu’il est sympa, et qu’il joue bien du violoncelle, c’est agréable à écouter.

Et puis les printemps se succèdent. C’est joyeux un printemps, c’est plein de beauté, c’est la saison des amours, et celui que Mathis éprouve pour Kristel ne semble pas vouloir se faner. Mais il a compris, il n’insiste pas, il se contente d’être loin, il se contente d’être celui qui flatte ses oreilles.
Il a vingt trois ans, il a terminé ses études, ou plutôt, il les a arrêté. Il a bien compris que c’était pas son truc les études. Il cherche du boulot, il fait un peu tout et n’importe quoi, Mathis. Mais on dit qu’il est bon à rien. Ce n’est pas vrai, il est juste amoureux.
Cecil, lui, il est encore en médecine, et il se débrouille bien. Il va devenir un beau médecin. Mathis l’admire. Et dire que Cecil, lui il réussi partout. Il en est fier de son Cecil.
Tellement fier. Peut-être un peu trop.
Il a vraiment de la chance Cecil.

Et Cecil, qui lui sourit, qui semble amoureux. Mathis connaît ce sentiment, l’amour. Il le comprend. Il est content pour son meilleur ami. Il va pour le féliciter, mais Cecil dit de qui il est amoureux.

- C’est Kristel, je l’aime. Elle m’aime. On est ensemble.

Cecil sait pourtant, que Mathis l’aime aussi. Mais il lui dit ça, comme un oiseau innocent, c’est le printemps, l’amour règne, n’est ce pas ?
Peut-être que l’homme en médecine se dit que de toute façon son meilleur ami ne l’aime plus, cette demoiselle blonde virevoltante et magnifique.
Mais Mathis l’aime encore, Kristel. Il l’aime comme un fou.
Et il regarde Cecil se pencher par-dessus la rambarde.
Son meilleur ami observe le ciel, souriant, l’air béat il semble vraiment fou d’amour pour cette demoiselle. Mathis sent ses poings trembler. Pourquoi Cecil a tout ? Pourquoi il a le droit de tout obtenir ? Pourquoi, Mathis, lui, il est pas très intelligent et qu’en plus la femme qu’il aime ne l’aime pas ?
Ce n’est pas juste. Ce n’est pas juste.
Il penche ses mains, il pousse Cecil. Il ne se rend même pas compte de ce qu’il fait. Il voit juste Cecil tomber, muet sous le choc. Ses yeux sont écarquillés, à Mathis. Il ne prend même pas la peine de le regarder tomber, de voir où il atterrit, il essaie juste de comprendre ce qu’il a fait.
Et c’est là qu’il le sent.
Ce tourbillon d’émotions.

Le plaisir et la puissance, d’avoir tué quelqu’un, d’avoir ôté la vie à quelqu’un, de l’avoir poussé, avec tant de facilité. C’est si facile de retirer la vie à quelqu’un. C’est tellement simple…. Et puis, il sent aussi, cette colère qu’il tentait de dissimuler sans cesse. Il la sent le tirailler. Colère contre Cecil, contre Kristel, contre lui-même et le monde. Son cœur se serre.
Qu’a-t-il fait ? Il a tué son meilleur ami. Il a tué celui qui le comprenait le plus au monde. Il a l’impression qu’il va mourir à son tour, et en même temps il est tellement heureux.
Il respire fort. Il ne sait pas s’il doit rire ou pleurer. Il explose. Littéralement.

Et puis, il comprend. Il n’a pas le temps d’éclater. Si on l’attrape là, il va avoir des problèmes, alors il s’enfuit. Mathis retiens tout ce qui était entrain de se déverser, il ne pleure pas, il ne rit pas, il reste muet.
Il disparaît dans la nuit. Il fait comme s’il n’avait jamais été là, et ne dors pas de la nuit.
Il sait que demain, on va retrouver le corps de Cecil, que demain il sera puni. Qu’il n’avait qu’à pas tuer. Qu’il a fait une idiotie.

Mathis à envie de courir pour échapper à ce qui va lui arriver le lendemain, mais ce lendemain tant craint arrive trop vite.
Son cœur est toujours serré, et en même temps en pleine explosion. Mais il se retient. Il retient tout Mathis. Il n’a pas le droit d’exploser, pas maintenant.

- Mathis ! Mathis ! Mon pauvre Mathis….

Sa mère, âgée à présent, se précipite dans sa chambre, et va le serrer contre lui. Mathis sursaute. Il se rappelle de la veille, quand il a poussé Cecil. C’était tellement facile. Il attend que sa mère lui dise que la police est là pour lui :

- Mathis…Cecil….Il…Les policiers ont retrouvé son corps ce matin…Il s’est suicidé.

Suicidé ? Comment ça suicidé ? Mais non, il ne s’est pas suicidé, il a été assassiné, Mathis l’avait poussé. Il l’avait bien poussé n’est ce pas ? Mais sa mère lui explique. La police, ses parents, le monde entier est persuadé que Cecil s’est suicidé. Qu’il a mis fin à ses jours.
On lui dit que c’est parce qu’apparemment il n’allait pas très bien dans ses études que la pression en médecine l’a achevé. Qu’il a fait le grand pas. Le grand saut.

Et tout va trop vite. A l’enterrement, Mathis voit Kristel, qui en larmes, se jette sur lui. Mais il ne ressent plus rien pour elle. Il la trouve laide. Elle aussi croit que Cecil s’est suicidé. Tout le monde ne regarde pas Mathis comme un coupable, mais comme un être fragile qui a subi quelque chose d’atroce.

- Pauvre Mathis…
- Tu dois te sentir seul…
- J’espère que ça va aller pour toi.
- Si tu veux, on peux en parler.
- Mathis, ça va aller ?

Il entend tous ses gens qui prennent pitié de lui. A leurs yeux, il n’est pas le coupable. Il est la victime. Mathis sens sa colère le gratter encore. Le flot d’émotions qui le gratte aussi.
Et c’est là qu’il commence à se gratter vraiment. Le bras. Pourquoi les gens ne comprennent pas ? Pourquoi les gens ne voient pas que c’est lui le monstre de l’histoire ? Pourquoi ? Sont-ils stupides ? Ils sont pourtant plus intelligents que lui normalement, non ?
Et il repense aussi, à cette sensation de liberté et de plaisir qu’il a ressenti en voyant Cecil mourir. Comment a-t-il pu laisser faire ça ? Comment a-t-il pu faire ça ? Ressentir ça ?
Est-il un monstre ? Mathis songe à se rendre à la police.
Il se met dans un coin, il à envie de se balancer, à la place, il respire fort. Très fort. Trop fort. Peut-être que s’il continue, il va mourir à son tour.
Il se gratte. C’est lui le monstre. Comment a-t-il pu faire ça ? Comment peut-il se taire ?
Il n’est pas quelqu’un de bien. Il ne sera jamais quelqu’un de bien.
Le sang coule de là où il se gratte. C’est agréable. Ca le détend, ça le calme. Ca…. C’est ça. Ca lui permet de tout retenir. Retenir, encore. Il faut qu’il se retienne.
Il n’est pas un monstre, il est quelqu’un de bien. De bien. De bien.

Les années passent.
Mathis est devenu Todd. Enfin, plutôt, il préfère souvent qu'on l'appelle Todd. Ses parents l’ont compris « mon pauvre, on te comprend, tu ne veux pas repenser à ton amitié avec Cecil en gardant ton premier prénom…. » Ce n’est pas ça. Ce n’est pas ça. Il se gratte mais il se tait. Se taire.
Mathis-Todd va vivre dans un autre continent, loin quand il a vingt quatre ans. Il quitte Glasgow, il quitte l'Europe. Kristel l’a compris « Mon pauvre, moi aussi, j’ai l’impression de voir Cecil partout ». Pourquoi toujours Cecil ? Pourquoi les gens ne pensent qu’à ça ? Il se gratte, mais il se tait. Se taire. Ne rien faire. Ne rien faire.

Mathis arrive à Ravensburg peu après. Quitte à faire, autant changer de pays. L'Irlande ce n'est pas si loin de l'Ecosse en plus....
Il ignore ce qui se trame bientôt dans l'ombre, du surnaturel qui ne tarde pas à se manifester. Pourtant, il lui semble avoir vu des choses bizarres, qu'il ne parvient pas à expliquer.

Mathis joue du violoncelle et sert des pop corn. Mathis est une bonne personne. Il est quelqu’un de bien. Il doit retenir le monstre en lui.
Alors parfois, le violoncelle, c’est bien pour se couper.
Son corps est criblé de marques, mais il reste muet à ce propos. Il est une bombe entrain d’exploser, un être instable boursouflé de mensonges et de secrets.
Mais ça va aller.

Il est quelqu’un de bien. Il n’est pas un monstre. Il est humain. C’est ça ?
Mais pour combien de temps ?
Surtout entouré comme il est.  

KoalaVolant
Alors moi je suis pas là, j'suis personne, même si j'suis surtout un koalavolant. Euuuuh...J'ai 21 ans, j'ai connu le forum...Sur PRD. Et mes premières impressions furent euh.... je sais plus "oh une planche d'ouija sur le header" maybe ?

         
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 5:05

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 10:16

J'adore ton personnage. *-*
Bienvenue parmi nous coeur 2
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 11:03

Bienvenue à toi & bonne chance pour ta fiche (si elle n'est pas terminée) ; si tu as la moindre question ou demande n'hésite pas le staff est là pour toi =)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 11:53

Bienvenue sur le forum toi *-*
Je pense qu'on va pouvoir ce trouver un bon petit lien tout les deux bed
Merci de nous avoir rejoint en tous cas et puis pour les questions, hésite pas à me Mp colgate

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 12:21

Mon dieu, je crois que je suis amoureuse de ton personnage bave excited Il vend tellement du rêve, ça devrait être interdit Rolling Eyes

Bienvenue à Ravensburg toi coeur 2 Faudra qu'on se trouve un petit lien sympatoche
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 12:26

HEEEEEEY :D Merci à tous pour vos bienvenue divers et variés xD

Je suis content de voir que Mathis attire les foules à lui (lui ça doit pas le réjouir, mais passons)

Du coup en fait ma fiche était terminée, mais comme ça me semblait logique j'ai pas été dans fiche terminée.... Humhum (en plus vu l'heure, j'y avais même pas pensé)... Du coup je vais y aller quand même xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 12:55

Très original ton personnage, vraiment, j'ai tout bonnement dévoré et adoré ta fiche, à la fois simple, mignonne parfois, émouvante à d'autres moments. Bref, je suis rentrer dans la peau de ton personnage pendant ma lecture et ça crois moi ça ne m'arrive pas bien souvent de ce fait c'est avec une immense joie que je te souhaite une excellente route sur TSN et j'ai hâte de voir comment tu feras évolué ton personnage =) quoi qu'il en soit à bientôt j'espère :D

Félicitation tu es validé(e)

Tout d'abord, nous te remercions de t'être inscrit(e) sur THE SLEEPY NIGHTMARE yuhu Tu t'amuseras parmi nous, tu verras, on est un peu tarée quand même, mais chut crazy green Tu peux dès à présent poster partout sur le forum, t'occuper de ton personnage, venir nous rejoindre sur le flood et autre.
Profil & signature
Pour commencer, veille à remplir tous les champs de ton profil. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est toujours plus agréable. Tu peux aussi mettre une signature pour rendre tes postes plus agréables. N'oublies pas une pensée pour les PC qui bug, donc pas trop de gif et pas plus de 500px de largeur.
Gestion du personnage
➢ Merci de t'assurer d'avoir prit connaissances des différentes |url=http://ravensburg.forumgratuit.org/f137-les-annexes]annexes[/url] du forum qui pourrons t'être utiles dans ton jeu.

➢ Tu trouveras tout ce que tu as besoin pour donner une vie à ton personnage dans la section par ici. Tu y poste ta fiche de lien, faire tes demandes diverses et variées. Et pour trouver des RPs facilement, tu peux aller dans ce sujet.

➢ Tu peux, si tu le souhaites créer des scénarios/pré-lien, pour aider le forum à grandir. Les gens aiment prendre des scénarios, alors n'hésites pas à créer ta petite famille, ta future chérie, ton meilleur ami ou toutes autres personnes importantes dans ta vie.

➢ Et enfin n'hésites pas à participer dans le flood, les jeux... T'investir dans la vie du forum. Cela ne pourra que t'aider. Nous avons également une CB assez active où régulièrement des soirées sont organisées. Tu peux aussi voter pour le forum ou encore poster sur PRD/BAZZART/FACEBOOK, afin d'aider le forum à se développer. Nous t'en remercions d'avance.

Merci encore de nous avoir rejoint et bon jeu parmi nous wonderful
Rinema, GekkuNeko & © Summers.
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 14:50

Merciii beaucoup madame :D Je suis content que ma fiche ait plu à ce point alors xD !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 21:50

Mathis, quel joli choix de prénom *-*
Je te souhaite la bienvenue dada
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Lun 25 Jan - 22:02

Haha, merci xD Je trouve ce nom cool aussi :D
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞ Mar 26 Jan - 14:28

Avec un peu de retard, je te souhaite la bienvenue et bon jeu *-*
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Mathis Todd Piwowarski - Est-ce si difficile de se retenir d'étrangler quelqu'un ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SWEENEY TODD - (RAH 412)
» Le topic officiel de Sweeney Todd
» 2 ème énigme-charade difficile.
» Sweeney Todd
» Faire un serveur Ragnarok Facil ou difficile ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations refusées-
Sauter vers: