Partagez | 
 

 Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Mer 27 Jan - 18:44

Mary-Eliza Rosewood
Je m'appelle Mary-Elizabeth Rosewood, et même si je ne les fais pas, j'ai vingt-cinq ans physiquement alors que j'en fais en fait autour de cent quatre-vingt ans. Mais cela reste entre nous. Je suis né(e) une date inconnue dans les années mille huit cent trente, car à l'époque nos parents ne se souciaient guère de célébrer les anniversaires, dans la magnifique ville de Londres, Angleterre. Pour passer le temps je suis propriétaire du Maracana, et Je suis à Ravensburg depuis trois ans. On dit de moi que je suis parfois un peu étrange, ce qui est normal, car en réalité je suis un croque-monsieur (vampires). Actuellement je suis veuve. D'ailleurs je suis hétérosexuelle, si jamais cela t’intéresse. Mais ce qui m'énerve (ou pas), c'est d'être sans cesse comparé à Amanda Seyfried.
Les petits trucs à savoir
angélique ✝️ satanique ✝️ charismatique ✝️ coléreuse ✝️ crédule ✝️ franche ✝️ digne ✝️ émotive ✝️ fière ✝️ féminine ✝️ fidèle ✝️ impatiente ✝️ impulsive ✝️ compréhensive ✝️ méthodique ✝️ opportuniste ✝️ pacifique ✝️ sans pitié ✝️ rancunière ✝️ romantique
     
Elle est fille de domestiques et a toujours été fidèle à ses maîtres, même à la mort de sa mère Elle a toujours eu une beauté angélique qui faisait mourir d'envie les jeunes bourgeoises de son époque Est tombée amoureuse de son richissime maître qui lui a volé sa virginité en plus de la mettre enceinte Elle a tenté de s'enlever la vie mais a été secouru par un vampire, son créateur A toujours été une « hopeless romantic » et s'en est mordu les doigts à quelques reprises Détestait les humains jusqu'à ce qu'elle comprenne que de tuer ne redonnerait pas la vie à son bébé Se nourrit le plus possible de sang d'animaux depuis une cinquantaine d'années, car elle ne désire plus être une source de destruction massive. Cependant, cela la rend plus faible et elle doit par le fait même trouver une source humaine de sang de temps à autre. A refait sa vie avec un humain, qu'elle a marié, et qui a ensuite disparu mystérieusement Une rage qu'elle ne connaît que trop bien commence à refaire surface en elle. Elle tente de réprimer tout sentiment de colère et de rage qui sommeille en elle. S'est juré de retrouver son homme, vivant ou non Depuis qu'elle a découvert que les vampires avaient une grande tolérance à l'alcool, elle s'est découvert un amour secret pour l'absinthe (oui, vous avez bien lu) Elle n'a pas vraiment de passions en dehors du fait de passer pour un être humain Rêve secrètement d'être mère Aime participer à des concours de boxe amateurs pour se tenir en forme  
Je suis un(e) (race)
Eh bien oui, je suis ce que les humains appellent des « vampires ». Je suis morte par une froide nuit d'Angleterre en 1850 d'un suicide et j'ai retrouvé la vie grâce à mon créateur, Oskar. Après avoir décimé des centaines d'hommes en m'abreuvant de leur sang, j'ai appris à contrôler mon besoin rougeâtre et à me contenter de sang d'animaux. J'ai les pouvoirs de tout vampire; vision nocturne améliorée, sens aiguisés, force surhumaine, etc. Malgré tout, il sera très difficile pour vous de vous en rendre compte, car je tente de vivre le plus « humainement » possible. La seule différence entre un humain et moi est que je ne vis que la nuit ... Ah, et je suis immortelle.
CHAPITRE I
Sensible et innocente. J’étais cette jeune fille douce et fragile qui croyait que son prince charmant viendrait la sauver sur son cheval blanc. Je croyais en la vie et j’aspirais à ce qu’elle avait de meilleur à m’offrir. J’étais une jeune servante qui avait toujours été fidèle à ses maîtres, mais au fond de moi, j’espérais toujours que l’on vienne me sauver de cette misérable existence. L’amour me donnait des ailes.

Mais, mon prince charmant n’est pas venu sur son cheval blanc. Déjà là, j’aurai dû voir les signes. Mais j’étais jeune et très facile à impressionner. Il m’attira dans ses filets et d’un seul regard, j’étais prisonnière. Prisonnière de ses mots doux, de son aura de force et de son pouvoir. Il n’était pas un jeune courtisan au visage d’enfant de dix ans, mais un homme, un vrai. Et c’était également mon patron, l’homme pour qui je travaillais depuis de nombreuses années et qui, étrangement, m’avait vu grandir. J’aurai dû y voir un signe de pensées mal placées de sa part. Un homme d’une quarantaine d’années soudainement intéressé par une jeune demoiselle, vierge de surcroît. Mais bon, à mon époque, il n’était pas rare qu’un homme « sage » puisse avoir deux ou trois femmes à son actif. J’espérais ainsi que ses mots doux me révéleraient un amour sincère et que d’une façon ou d’une autre, je deviendrais une femme noble et épanouie. Je croyais sincèrement que mon destin se changerait par la seule volonté de cet être malsain. Mais la vie en décida autrement … Ou plutôt, IL en décida autrement …

« Elizabeth. » Il m’appelait toujours par ce prénom, me faisant croire ainsi que j’étais pour lui plus qu’une simple employée, que j’étais digne de rejoindre son rang. « Ne sois pas ridicule. La nuit que nous avons chérie fut certes … intéressante … mais jamais je n’épouserai une simple servante, il en va de ma réputation et de mon héritage. Tu es née servante et mourra servante; il en est ainsi. Tu es tellement naïve, ma pauvre. » Mes yeux se remplirent d’eau, mais je ne pouvais laisser voir cette preuve de vulnérabilité. Une femme digne de ce nom se devait d’être fière et de ne pas se montrer affaiblie par les paroles d’un pauvre simplet. Ravalant mes larmes, je lui lançai un simple « Qu’il en soit ainsi, mon maître » et tournai les talons. Comme si le ciel comprenait soudainement ma peine et mes blessures, il se mit à pleuvoir à torrents. Je regardai Dieu qui me narguait de sa chaude pluie et couru aussi vite que mes pauvres jambes me le permettaient. J’atteignis rapidement le pont du village, là où la rivière se chamaillait plus bas. Aussi vite que la pluie fut tombée, les nuages se tassèrent pour laisser place à une étincelle de lumière qui m’éclaira le visage. J’eus ainsi l’impression qu’on m’envoyait un signe, qu’il était correct et sain de ne plus avoir la force de se battre, qu’on ne me jugerait plus pour avoir été dans les bras d’un imposteur. Je mis la main sur mon ventre, pour réconforter le fœtus qui sommeillait en moi. Eh oui, par comble du malheur, la fois où j’avais donné ma virginité à cet homme en qui j’avais toute confiance fut également le moment idéal pour concevoir. Je fermai les yeux, cherchant le calme dans cette tempête d’émotions. Puis, sans réfléchir et puisque la vie était pour moi terminée, j’avançai d’un pas. Le temps s’arrêta et on entendit seulement le bruit d’un corps lourd tomber. Le choc fut terrible; ma peine et ma douleur effacées pour toujours.

CHAPITRE II
J’ouvris les yeux. La nuit noire n’empêcha toutefois pas mes pupilles de voir clairement autour de moi. Étrangement, je voyais clairement pour la première fois de mon existence. Pendant un instant qui me sembla éternel, je croyais être un ange. Ma prière avait été exaucée et je pourrais désormais faire partie du monde sacré. Malgré le fait que le suicide fut proscrit dans la religion catholique, j’entrevoyais l’espoir que l’on m’avait laissé une seconde chance. Mes rêveries furent de courtes durées lorsque j’aperçus le visage d’un homme inconnu. Doux et froid à la fois, je ne voyais que la mort sur son visage. Puis, aussi soudainement que mon réveil brutal, un goût métallique m’attaqua le palais. Je regardai cet homme d’un air ébahi, ne comprenant pas trop la situation, lorsqu’il soupira devant mon incrédulité. Il me prit par le bras et me tira devant ce qu’il appela, notre festin. Un homme se tenait devant moi, ses yeux trahissant la peur. Je regardai mon sauveur, toujours perdue, lorsque mes sens me trahirent. Soudainement, je n’entendais que le cœur de l’homme épeuré battre. La veine de son cou me semblait alléchante et il n’y avait plus rien dans ce monde que ce battement envoûtant et ce goût métallique accentué. Je perdis le contrôle et mordis à pleine bouche dans cette nouvelle source de vie. Sans m’en rendre totalement compte, je venais de « survivre » à mon propre suicide pour me transformer en un monstre assoiffé de sang.

« Oskar. Qu’est-il advenu du fœtus qui vivait en moi? » Ma question, bien que directe, ne semblait pas étonner mon créateur. Malgré son allure glaciale, pendant un court instant, il sembla ne pas trouver les mots justes pour apaiser la douleur qu'il voyait à travers mon visage. « J'ai essayé Eliza. Malheureusement, sa petitesse a eu raison de lui. » Il me pointa le ciel et je compris. Dans un murmure presque inaudible, il me soupira « J'en suis désolé. J'ai essayé, mais ... » Bien que le père de mon bébé fût un être diabolique et cruel, je n’aimais pas moins cette petite boule de vie en moi. Son départ, bien que désiré et mal calculé, fut un choc terrible. D’un coup, je vis noir. « Je veux une vengeance, Oskar. Je veux sa mort. » Bien qu’étonné par la réponse cruelle d’une jeune fille autrefois douce et fragile, il ne pouvait nier son envie naturelle d’avoir un peu d’action. Il acquiesça d’un signe de tête et je jubilai. Cette nuit fut couverte de sang et de violence. Le château du richissime héritier fut vidé à sec et aucun être ne survécut, pas même les pauvres domestiques, simples observateurs de ce désastre duquel ils n’étaient pas responsables. Prendre la vie de cet homme infâme fut un moment savoureux qui satisfît mon envie de tuer … Pour quelques heures …

CHAPITRE III
J’éprouvais des sentiments controversés pour mon créateur, Oskar. D’un côté, je lui étais éternellement reconnaissante de m’avoir offert cette nouvelle vie et mon sang, lié pour toujours à cet homme, nous conférait un lien unique et indescriptible. Il était pour moi un amant, un frère, un père. Mais d’un autre côté, Oskar n’avait pas été en mesure de sauver mon bébé et aucune de ses justifications à l’eau de rose n’avait pu apaiser ce sentiment de haine qui grandissait en moi. Toutefois, malgré la colère et l’incompréhension, mon attachement envers lui était indéniable et nous étions, durant un bref instant sur notre longue vie d’immortels, inséparables. Je voyais le bon et la douceur en lui. Après tout, ne m’avait-il pas sauvée d’une mort certaine? Cela ne valait-il pas une âme charitable pour une action aussi héroïque?

Mais la douceur de ce temps lointain s’effaçait doucement. Chaque jour qui passait empirait ma colère d’avoir perdu l’amour de ma vie, mon enfant. De surcroît, Oskar n’en avait que pour sa créatrice, Lorelai, et je serai deuxième pour toute son existence. Ayant déjà connu ce sentiment trop reconnaissable de ne pas compter assez, je ne pouvais rester plus longtemps auprès de lui. J’aspirai ainsi à voler de mes propres ailes.

Oskar me laissa partir et moi, je laissai ma rage jaillir. Pendant de nombreuses années, je tuais tous les hommes que je croisais, croyant à tort que cela calmerait mon sentiment de rage. Ce sentiment cachait en fait de l’impuissance envers la situation. Ne pas pouvoir ramener mon bébé sur terre comme moi j’avais pu le faire m’offrait une douleur indescriptible.

CHAPITRE IV
Avec le temps et beaucoup d’énergie, j’avais appris à contrôler mon besoin de vengeance et de sang. Les centaines de personnes qui avaient péri sous mes crocs ne me faisant pas sentir mieux, j’essayai d’adopter une approche plus sereine de la situation. J’en vins à être en paix avec la situation et à me confondre à la société actuelle. La seule chose qui me différenciait était mon goût pour le sang et mon immortalité, à quelques détails prêts. Ainsi, je passai inaperçue durant de nombreuses les cinquante dernières années, changeant de villes lorsque mes vingt-cinq années qui ne changeaient jamais commençaient à susciter l’intérêt général.

Depuis quelques années, j’avais établi mon nouveau fort à Ravensburg. J’y avais même rencontré l’amour, le vrai. Un homme sensible, affectueux, tolérant … et tout ce qu’il avait de plus humain sur cette terre. Un peu de normalité me faisait du bien. Lui n’avait aucune idée de ma deuxième nature. J’étais ainsi redevenue la sage Mary Eliza qui circulait autrefois dans les rues de Londres. Les années passèrent et j’étais épanouie. Je savais que tôt ou tard, je devrais quitter cette vie qui m’était chère. Toutefois, j’espérais encore y passer de nombreuses années, rallongeant ainsi le plus possible mon âge figé. La vie nous avait été douce et une année seulement passa lorsqu’il me fit le grande demande, ce que j’acceptai avec grand plaisir. Je vivais dans le déni absolu, jouant à la marionnette humaine. Mais, j’étais heureuse, plus heureuse que je ne l’eusse été depuis de nombreuses années. Je cachai ma vraie nature et je savais que cela me rattraperai éventuellement. Travaillant tous deux dans un bar dont il était propriétaire, cela me donnait l'excuse parfaite pour dormir durant le jour et être active durant la nuit. Les quelques rares fois où les rayons du soleil s'approchaient de moi, je marmonnai une simple excuse « de grave intolérance à la lumière du jour ». Pour le bref temps entourant notre relation, cela semblait assez pour apaiser les quelques questionnements de mon époux. Notre relation étant davantage ciblée sur la passion que sur la conquête de la vérité sur l'autre.

Une nuit, mon homme ne rentra pas à la maison comme à chaque fin de soirée. Travaillant normalement en sa compagnie, j’avais toutefois opté pour aller me chercher des vivres (sang d’animaux de toutes sortes et un peu de chaire fraîche) durant cette nuit fatidique. Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais mon mari disparût simplement de la circulation. On le présuma mort et moi, veuve. J’héritai de son bar, mais surtout d’une rage qui m’avait longtemps habitée et qui commençait à refaire surface. Ce n’était certainement pas mon genre de laisser une telle injustice exister et pendant de nombreux soirs, je fis ma propre enquête pour savoir ce qui était advenu de mon cher époux. Les pistes tournèrent en rond et je dus me rendre à l’évidence que je ne saurai probablement jamais la vérité sur cette histoire fatidique. Mais, loin de moi l’idée de me sentir abattu et vaincu. La rage que je sentais monter étant toujours en moi, je tente chaque jour de ne pas redevenir le monstre assoiffé de sang que j’étais autrefois.

FLIPPER
Hola les amigos !  hola J'ai vingt-cinq ans et je viens du Québec. J'ai beaucoup de temps libres, alors je me suis dit que je pourrais raviver la flamme d'une passion de mon jeune temps ... Roulement de tambour ... le RPG! crazy green ha ha ! J'ai connu votre magnifique chef d'oeuvre grâce à Bazzart. Je suis très sarcastique, alors ne vous en faites pas si vous me trouvez étrange, c'est mon naturel.  Waaaan ! J'ai bien hâte de faire votre connaissance, jeunes padawans.    

     
fiche créée par Rinema


Dernière édition par Mary-Eliza Rosewood le Sam 6 Fév - 16:23, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Mer 27 Jan - 19:04

Bienvenue à toi & bonne chance pour ta fiche, excellent choix de pré liens & d'avatar : j'adore Amanda S. *-* ; si tu as la moindre question ou demande n'hésite pas le staff est là pour t'aider =)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Mer 27 Jan - 19:05

Bienvenue ma belle et bon courage pour ta fiche, n'hésites pas au besoin :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Mer 27 Jan - 19:48

Une autre Amanda crazy 1 crazy 1
Bienvenue par ici ma belle, bonne rédaction coeur 2
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Mer 27 Jan - 19:53

Bienvenue à toi *-* *-*
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Ven 29 Jan - 14:05

MA ELIZA CHOUPINETTE crazy 1 crazy 1 crazy 1 crazy 1 amour turn
Bienvenue sur TSN seul
Désoler de ne pas vraiment t'avoir souhaitez la bienvenue avant, mais j'étais cloitré dans mon lit malade (je commence à aller un poil mieux alors, me voici).
Tu sais en cas de questions tu peux me MP, merci de nous avoir rejoint avec ma petite Mary-Eliza et la belle Amanda

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Ven 29 Jan - 14:14

Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche *-*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Ven 29 Jan - 15:24

Je te souhaite la bienvenue ! 40
J'ai hâte de lire ta petite histoire yuhu
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Ven 29 Jan - 16:47

Woahh; merci pour ce superbe accueil. *-*

Vous z'êtes beaux. amour

Oskar » Pas de stress ! Ton lien est TOP, je ne pouvais pas passer à côté.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Ven 29 Jan - 20:07

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Ven 29 Jan - 21:15

Zoulie Amanda *-*

Bienvenue et bon courage pour ta fichette ma belle coeur 2 J'ai hâte de voir ce que ta miss nous réserve
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Sam 30 Jan - 0:15

Merci à vous deux. coeur

Je vais travailler fort pour pondre une fichounette digne de ce nom! superman 30 mwahaha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Sam 30 Jan - 12:57

Bienvenue parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Mar 2 Fév - 1:41

Merciii wonderful
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Mer 3 Fév - 18:31

Attention ma cher il ne te reste que 3 jours pour faire ta fiche. Si tu veux un délais (5 jours supplémentaires) hésite pas.

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Ven 5 Fév - 19:37

Haaaa mon cher créateur, j'étais très occupé ces derniers jours. rougi

Mais vois-tu, j'ai réussi à m'asseoir aujourd'hui pour terminer mon histoire. Rolling Eyes fight Alors, pas besoin de temps supplémentaire, je suis heureuse de t'annoncer que ma fiche est terminée. colgate

Dis-moi si tout est beau et convient à la vision que tu te faisais de la douce Mary Eliza.coeur 2
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Sam 6 Fév - 11:00

Coucou ma belle,
alors alors j'a deux-trois petites choses à redire, je dois avouées.
Déjà la plus grosse, Mary-Eliza, ne peu pas, se nourrir EXCLUSIVEMENT de sang d'animaux, comme dit dans l'annexe vampirique, le sang d"'animaux est un recours de secours, mais les vampires ont forcément besoin de sang humain pour vivre. Après cela ne veux pas forcément dire tué. Elle peu soit une fois par semaine, par exemple aller à la confrérie qui met à disposition des humain pour vampire. Ou son mari aurait put être au courant et donner son sang volontairement à Eliza.
D'ailleurs sur se point, je pense qu'il manque une explication, car c'est bien sympa de la faire aimé un humain, mais je pense qu'il manque une explication s'il est pas au courant de sa nature, alors la vie dois être méga compliquer, car un vampire, surtout jeune dors par obligation ou presque la journée, le soleil étant très fatiguant. Sans oublier que bah du coup elle dois vivre cacher du soleil, toute trace de soleil, même un simple filet la brulera... Soleil et vampire = pire ennemi. Après ya la possibilité de dire qu'il est pas au courant mais qu'elle lui à dit avoir une maladie de peau ou un truc du genre, mais cela serais bien de précisé, je pense. Après pour sa disparition, je suppose que tu coptes faire un scénario donc on en saura plus.

Et sinon juste Oskar est certes froid et pas des plus sympathique, mais de là à dire "parti" pour l'enfant... Quand même, surtout qu'il tien à Eliza. Je le voit plus s'excuser de ne pas avoir pu sauver l'enfant. Étant lui-même assez jeune vampire encore à l'époque, ignorant si en la transformant cela le sauverais ou non.

Voilà, juste si tu pouvait revoir ça STP. Sinon le reste me semble bien.
Merci ;)

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Sam 6 Fév - 16:34

Allo,

Alors, j'ai modifié les éléments que tu m'as mentionné, en espérant que cela convienne. Je n'ai pas expliqué plus qu'il le faut son choix de boire du sang d'animaux dans l'histoire, juste ajouté un bout de phrase qui indique qu'elle est allé chercher du sang d'animaux et humain. Toutefois, j'ai modifié dans « les trucs à savoir » qu'elle doit se nourrir de sang humain afin de combler son énergie. Le mari n'était pas une source de vie pour Eliza.

J'ai expliqué le mieux que je pouvais la relation du couple dans l'histoire. Il faut comprendre que ce n'était pas une relation basée sur l'histoire de l'un et de l'autre, mais plus une histoire de passion. Bref, un mariage vite fait sans réellement se connaître de fond en comble. Un coup de foudre passionnel entre les deux. J'ai tenté d'expliquer du mieux que je le pouvais également qu'étant tous deux propriétaires d'un bar, ils travaillent exclusivement la nuit et dorment de jour. Bien entendu, il peut être arrivé à quelques reprises que le soleil les rattrape et je crois avoir trouvé une justification à ces événements. Même si l'homme en question pouvait faire quelques commandes et commissions pour le jour, il était en mesure de comprendre qu'Eliza préférait mieux dormir que de s'impliquer à ce niveau. Drôle de relation? Oui. Mais c'est comme cela que je les envisageais et non comme un « réel couple ». Je ne sais pas non plus si je ferai tout de suite un scénario ou un lien pour le personnage, car je crois qu'Eliza est capable d'évoluer sans l'homme en question. Je la voyais plus être tentée de « revenir vers le mal » que de vivre une relation passionnel avec cet homme. C'était en fait plus pour expliquer comment elle pourrait être propriétaire d'un bar à 25 ans.

Sinon, j'ai modifié la section avec Oskar. Dis-moi ce que tu en penses. C'est sûr que je ne connais pas encore parfaitement ton personnage, alors j'ai fait du mieux que je pouvais. rougi

J'attends ton retour. coeur 2
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Sam 6 Fév - 20:56

Merci pour les modification, c'est parfait pour moi.
Et ok, je comprends mieux la relation avec ton humain. Je pensais que tu voulais donner plus d'importance c'est pour ça. Mais du coup tout est parfait pour moi, merci des modifications et du coup :

Félicitation tu es validé(e)

Tout d'abord, nous te remercions de t'être inscrit(e) sur THE SLEEPY NIGHTMARE Tu t'amuseras parmi nous, tu verras, on est un peu tarée quand même, mais chut Tu peux dès à présent poster partout sur le forum, t'occuper de ton personnage, venir nous rejoindre sur le flood et autre.
Profil & signature
Pour commencer, veille à remplir tous les champs de ton profil. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est toujours plus agréable. Tu peux aussi mettre une signature pour rendre tes postes plus agréables. N'oublies pas une pensée pour les PC qui bug, donc pas trop de gif et pas plus de 500px de largeur.
Gestion du personnage
➢ Merci de t'assurer d'avoir prit connaissances des différentes annexes du forum qui pourrons t'être utiles dans ton jeu.

➢ Tu trouveras tout ce que tu as besoin pour donner une vie à ton personnage dans la section par ici. Tu y poste ta fiche de lien, faire tes demandes diverses et variées. Et pour trouver des RPs facilement, tu peux aller dans ce sujet.

➢ Tu peux, si tu le souhaites créer des scénarios/pré-lien, pour aider le forum à grandir. Les gens aiment prendre des scénarios, alors n'hésites pas à créer ta petite famille, ta future chérie, ton meilleur ami ou toutes autres personnes importantes dans ta vie.

➢ Et enfin n'hésites pas à participer dans le flood, les jeux... T'investir dans la vie du forum. Cela ne pourra que t'aider. Nous avons également une CB assez active où régulièrement des soirées sont organisées. Tu peux aussi voter pour le forum ou encore poster sur PRD/BAZZART/FACEBOOK, afin d'aider le forum à se développer. Nous t'en remercions d'avance.

Merci encore de nous avoir rejoint et bon jeu parmi nous
Rinema, GekkuNeko & © Summers.
fiche créée par Rinema

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞ Dim 7 Fév - 17:59

Merci grand chef. 30 yuhu ^O^
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mary-Eliza ∆ I'll tell you my sins so you can sharpen your knife
» Mary Eliza Ingersoll
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Mary Elizabeth BRADDON
» Mary Shelley (et Frankenstein)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations refusées-
Sauter vers: