Partagez | 
 

 Sleepless [Cian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Sleepless [Cian]    ✞ Sam 20 Fév - 22:19

Sleepless
Feat. Nox & Cian
Une nuit agitée. Il n'y avait pas d'autres termes pour la décrire. Nox n'avait pas été traqué non, c'était plutôt lui qui traquait en général. Il s'était juste amusé sans tuer ce soir. Il avait provoqué la panique par-ci par-là, mais pas en se montrant à tout le monde; ce serait plus ou moins compromettant pour son identité en tant qu'Humain. Quoi qu'il en soit, c'est environ à quatre ou cinq heures du matin qu'il rentra enfin à sa tanière éphémère : le grenier d'une vieille maison, au quartier ouest. Le propriétaire ? Il ne savait pas de qui il s'agissait. Peut-être quelqu'un de seul, peut-être une petite famille... Et peut-être une occasion de se mettre quelque chose sous la dent, d'ailleurs.
L'hybride pénétra dans le grenier, par une lucarne brisée au préalable depuis quelques jours déjà, après avoir grimpé sur l'un des murs de la maison. Puis il se glissa entre toutes les étrangetés qui y étaient renfermées, commençant à se dire qu'il s'agirait plus d'un taudis que d'un nid convenable. Il déplaça même quelques vieux meubles un peu trop gênant sur son passage, sans vraiment prêter attention au boucan qu'il faisait; tantôt des grincements d'un côté, tantôt le contrecoup étouffé d'un bond sur le plancher à l'opposé, puisqu'il en avait assez de zigzaguer dans le débarras. Et une fois enfin en zone dégagée, il se baissa, accroupi, collant une de ses oreilles contre le sol pour écouter les bruits en dessous. Rien. Bon, au moins il n'y avait pas d'animal .. Mais il ne savait pas non plus si il y avait un enfant dans le lot ou pas.. Alors pendant un quart d'heure, Nox entreprit de gratter les jointures des lattes de bois comme les rats, tentant vainement d'en déloger une pour humer les odeurs des habitants et déduire qui résidait là-dedans.
En défoncer une serait trop risqué. Surtout si c'était un chasseur qu'il y avait en dessous...

Le Démon grommela des choses incompréhensibles, se relevant par la suite. Pendant une heure encore, soit pendant la levée du jour, il tissa rapidement quelques rideaux de toiles effilochée de parts et d'autres du grenier, notamment un au niveau de son visage, de façon à la fois à se prémunir des rayons lumineux désagréables, mais aussi de quelqu'un aux sens plutôt aiguisés qui aurait pu repérer immédiatement son visage pâle strié de noir en jetant un oeil au grenier. Bon, les toiles d'araignées ajoutaient une touche plutôt lugubre et repoussante au lieu, mais d'un côté, elles s'accordaient à la vieillesse de l'endroit ...
Nox se retira finalement au fond du grenier, dos à l'une des cloisons fixant un instant la lucarne où il observa une dernière fois le ciel s'éclaircir avant de fermer les yeux. Ce sommeil, même debout, lui permettrait d'obtenir un peu de repos, et également passer cette journée plus rapidement.
Enfin avec le boucan qu'il venait de faire les heures précédentes, son colocataire du dessous risquait certainement de débarquer dans la journée, bien que les bruits cesseraient pour l'instant, la nuit étant trop éloignée à présent. Prudence est de mise, surtout si le propriétaire des lieux se laisse guider par le défaut un peu trop pressant qu'est la curiosité ... Mais manifestement, ça n'inquiétait pas le Démon qui, après une heure de somnolence, vint enfin s'endormir la tête tombante, néanmoins sans ronfler pour autant.
 

fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Sleepless [Cian]    ✞ Mer 24 Fév - 19:48

Sleepless
Feat. Cian & Nox
Il était encore tôt. Pourtant, au lieu de paresser au lit ou même avancer son manuscrit, Cian montait les marches menant à son grenier.  Par le passé, il n'avait visité l'endroit que deux fois. Quand il avait visité la maison d'abord. Il pouvait encore entendre l'agent immobilier lui parler des avantages de la vielle bâtisse alors que dans sa tête l'autre se plaignait du temps que ces formalités prenaient. La maison achetée, le dieu était revenu dans le grenier six mois plus tard. De nature curieuse, il avait tendance à acheter un peu tout et n'importe quoi. Et tout ce bazar avait commencé à s'accumuler dans la maison. Il avait alors déplacé un maximum de chose dans le grenier, mêlant vieillerie et objet plus récent. Il n’avait pas vraiment fait attention à la façon dont il avait placé le tout. Il avait l’habitude du désordre après tout… Suite à cela, il avait prévu d'y retourner seulement au moment où il serrait de nouveaux envahi par des objets. Cependant, il était là, gravissant les marches. C'était la faute des bruits.
Cette nuit, il avait été réveillé par des bruits venant du grenier. Croyant à un rêve, Cian n’y avait pas prêté attention au début. Il c’était alors levé pour boire. Et les bruits avaient continué. Par réflexe, son regard c’était porté sur le plafond. Sa chambre se situait au premier étage. Juste sous le grenier. Il avait attendu un moment là, écoutant. Il pouvait dire que “ça” se déplaçait. Même l’autre avait été silencieux, intrigué par les bruits. Mais un bâillement lui échappa soudainement. Quoi que c’était cela devrait attendre demain matin, avait-il songé avant de se recoucher. Le dieu avait dormit quelques heures, puis c’était levé pour voir qu’est ce qu’il pouvait bien y avoir dans son grenier. Montant les marches doucement, il tendait l’oreille. Néanmoins, il n’y avait rien. Peut être que ce qui faisait du bruit était parti pour la journée ? Cian s'arrêta devant la porte. “Hey ! Tu crois que notre maison est hantée ?”s’exclama soudainement l’autre. “Quoi ?” “Ben oui, tu entends des bruits mystérieux la nuit et bientôt tu recevras la visite d’un esprit !” L’autre était  toujours enthousiasme sur les histoires de fantôme. Dans leur monde d’origine, le concept était totalement inexistant. Cian lui n’arrivait pas à comprendre pourquoi les humains se faisaient peur avec ce genre de fantaisie... “Je pense plutôt qu’il s’agit d’un animal.” “Cian, tu n‘es même pas drôle.
Ignorant l’autre, il entra. Malgré la lumière entrant par la lucarne, l’endroit restait sombre. Le dieu n’essaya même pas d’allumer la lumière. Si sa mémoire était bonne, la vielle ampoule avait grillé la dernière fois qu’il était venu et il n’avait pas pris le temps de la changer. Il n’y avait pas pensé avant, sinon il aurait prit une lampe de poche. Il s’approcha de la lucarne. La vitre était brisée de l’extérieur. Était-ce la preuve que quelque chose était rentré par là ? Faisant un note mentale de changer la vitre, il regarda autour de lui. Y avait-il autant de toile d’araignée il y a 6 mois ? Il en écarta une de la main, avançant vers le fond du grenier. Avec le bazar environnant, il n’était pas aisé de se déplacer.
C’est alors qu’il vit un homme. Ce dernier était debout contre le mur, la tête penchée. “Il est mort ?” Cian fit un pas vers l’inconnu. “Je ne sais pas.” Pourquoi il y avait-il quelqu’un dans son grenier ? Il ne souvenait pas avoir entendu parler d’humain vivant dans le grenier des autres. C’était lui qui était entré par la fenêtre ? Mais comment avait-il fait ? A part escalader le mur, il n'y avait pas d'autre moyen d'arriver ici par cette entrée. Ou bien il était passé par la porte un jour où Cian avait oublié de la fermer à clef. Il avança encore, se mettant face à l’homme. Il y avait quelque chose d’étrange à son propos. Sans vraiment y réfléchir, guidé par sa curiosité, le dieu lui toucha la joue du bout de l’index. Mais il retira vivement sa main et se demanda s’il s’agissait réellement d’un mort ou s’il réveillé cette personne. Dans les deux cas, il était intrigué.


fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Sleepless [Cian]    ✞ Mer 2 Mar - 15:26

Sleepless
Feat. Nox & Cian
Les grincements des escaliers et du plancher n'alertèrent pas le Démon ensommeillé. Pas même les pas à proximité de lui, en vérité. Nox se tenait là, immobile, avec une expression impassible sur le visage. Même le doigt inconnu enfoncé dans sa joue ne le tira pas de sa léthargie. Pas tout de suite en tout cas … L'intrus venu troubler son repos aurait peut-être même pu lui tirer les joues qu'il ne s'en serait pas rendu compte, qui sait ! Enfin à ses risques et périls ..
Les mâchoires du Démon claquèrent bruyamment d'un coup, quelques secondes à peine après que Cian ait retiré son index de là. Puis la respiration de l'arachnéen se fit nettement plus audible. Comme si toute la durée de sa brève sieste, il était resté en apnée. Le temps de cette longue inspiration néanmoins silencieuse, sa tête bascula lentement en arrière. Devant lui, ça sentait l'Humain. Ou l'humanoïde en tout cas... Nez à nez face de l'être l'ayant réveillé, il cligna plusieurs fois des yeux, plissant ceux-ci non pas parce qu'il était dubitatif, mais bien à cause des quelques rayons lumineux se faufilant dans le grenier. C'était désagréable. Aussi désagréable que la visite de ce jeune homme sorti de nulle part. Enfin si : il était monté par la trappe menant au grenier. Cela dit, ça restait assez surprenant de voir quelqu'un qui s'était approché de si près, sans manifester de la peur mais plutôt … De l'intérêt ou de la curiosité ? Bah, qu'importe. Ca restait un défaut, et Nox lui passerait l'envie de s'intéresser aux bizarreries de ce monde, terrées dans l'obscurité.
Le Démon resta là, à fixer de longues secondes l'individu en face de lui, alors qu'un grognement à la fois sourd et animal émana de lui, telle une menace. La mise en garde d'un danger imminent et qui intimait vraisemblablement au Dieu de s'éloigner, si il tenait à ses doigts. Ou à son visage, tout simplement. Bien sûr que non, Nox n'était pas en colère. Mais il n'était pas spécialement content non plus de s'être fait importuner pendant sa nuit. C'était son rôle à lui, ça !

Pendant un instant, il envisagea le dialogue. Mais ce qu'il avait en face de lui ne sentait pas les plantes. Pas le rance. Ni même le parfum ou l'eau de Cologne au point de le faire éternuer. Aucune odeur forte pour couvrir celle de la putréfaction ou une autre plus bestiale. Le tri fut donc assez rapidement effectué dans la caboche du Démon qui était loin de soupçonner le type en face de lui d'être l'un de ses semblables. Pour lui, c'était un Humain tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Un Humain qu'il allait se faire une joie de déguster puisqu'il n'avait justement rien pu grignoter la veille. En plus celui-ci paraissait relativement jeune … Quoi de mieux pour démarrer la journée ? Si il avait porté sur lui le doux fumet d'un Humain plus juvénile encore plutôt que l'odeur des bouquins -ou peut-être était-ce celle du grenier et de ses vieilleries-, Nox se serait probablement enfui temporairement pour revenir à la nuit tombée afin d'y goûter. Mais ce spécimen-là semblait véritablement seul. Il valait mieux saisir l'occasion !
Alors, tandis que ses lèvres se fendirent lentement pour dévoiler ses crocs légèrement noircis en un rictus carnassier, l'une des mains pâles de Nox dans un geste vif arracha le restant de toile qui aurait servi à protéger son visage de la lumière au cours de la journée, durant son sommeil. Mais étant donné qu'on l'avait réveillé de toute façon, ça lui aurait été inutile. Puis étant d'humeur taquine, il avait décidé qu'il allait s'amuser avant de passer à la dégustation. D'ailleurs, pour tester Cian, plutôt que d'attendre qu'il prenne ses jambes à son cou -si il le faisait seulement-, Nox s'avança de quelques pas vers celui-ci jusqu'à supprimer le peu de distance qu'il y avait précédemment entre eux. Puis il planta son regard noir luisant de cruauté dans celui de Cian qui à l'inverse, n'était pourtant pas hostile.
Mais ça ne saurait tarder, après tout.
 

fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Sleepless [Cian]    ✞ Lun 7 Mar - 1:10

Sleepless
Feat. Cian & Nox
L’homme avait bougé. Donc ce n’était pas un cadavre. Le dieu ne prononça pas un seul mot, intrigué par l’homme semblant revenir à la vie. Cian ignorait si c’était une bonne chose. Après tout, un cadavre, c’était facile à s’en débarrasser. L’enterrer quelque part, le couler dans une rivière, ce n’était pas les idées qui manquait. Maintenant, il ne savait pas quoi faire face à cet inconnu. Ce dernier était chez lui, ne devrait-il pas être un bon hôte et lui offrir quelque chose à boire ? Mais le démon n’était pas certain que cela s’applique aux personnes rentrée sans autorisation. Ce n’était pas la seule chose qu’il ignorait.  Comme par exemple, la créature devant lui était véritablement humaine ? Le dieu n’était pas un expert en humain. A vrai dire, lorsqu’il avait apprit que ces étranges petites choses, appelé bébé étaient humain, il n’y avait pas crut. Cela montrait à quel point il était novice en la matière. Néanmoins il n’était pas certain que le grognement émit par l’inconnu soit un bruit qu’un humain lambda faisait. “Je ne pense pas que c’était amical non plus.” “Il nous en veux de l’avoir réveillé ?” “Nous ? Tu l’as réveillé mec. Je n'assume pas cette responsabilité.” C’était stupide. Ils partageaient un corps. Que l’autre assume ou non, il était obligé de faire face aux responsabilités. Tout deux le savait. Laissant cela planer enter eux, Cian retourna à son questionnement. L’inconnu pouvait-il parler ? Il avait ouvert la bouche mais n’avait pas dit un mot. Ou alors il ne voulait pas lui parler ? “C’est parce qu’il t’en veux je te dis !” Devait-il s’excuser dans ce cas ? Mais cet inconnu n’était-il pas en tort puisqu’il était ici sans permission ?

Il ne recula pas lorsque l’autre homme avança. Au contraire, il ne bougea pas, le regardant dans les yeux. Les yeux de ce dernier reflétait quelque chose qu’il n’arrivait pas identifier. Il avait probablement déjà vu cette émotion. Mais les circonstance lui échappait. Il se souvenait simplement que ce n’était un sentiment positif. L’homme lui en voulait au point de lui faire du mal ? Cian ne voulait pas se battre. Il ne voyait pas en l’autre homme un véritable ennemi. Si il le fallait, il le ferrait. Néanmoins, ici, il n’était pas à son avantage. Le désordre du grenier allait le gêner. De plus, son katana était dans le placard de sa chambre. Il pourrait se défendre avec autre chose mais il avait pris l’habitude de la lame japonaise.
L’inconnu semblait menaçant. Cependant, tout comme il avait des problèmes à ressentir l'empathie, la peur faisait rarement partie de son panel d'émotion. La mort l’indifférait, sa propre mort ne signifiait pas grand chose pour lui.. Après tout, il avait été le dieu de la vie, et de la mort. Il avait perdu son statut divin mais la mort était toujours en lui. Aussi, il pourrait avoir peur de la douleur. Néanmoins, cela restait hors de sa portée. L’idée de la douleur était pour lui qu’une notion abstraite. La perspective que les crocs de son vis à vis pourrait essayer de le blesser ne l’affectait pas. En réalité, en qualité de dieu, avec sa résistance accrue, ce n’était pas ça qui allait véritablement lui faire du mal. Mais il ignorait ce détail.
Ils étaient tellement proche qu’un mouvement pourrait suffire pour le toucher. Néanmoins, Cian ne faisait rien. L’homme ne semblait pas aimer donc on ne touchait pas. Sa curiosité devrait être satisfaite avec ses yeux seulement. Ce serrait idiot d’alimenter son mécontentement.
Je peux lui parler ?” demanda soudainement l’autre. Enfin, parler revenait a Cian répétant à haute voix ce qu’il était le seul à entendre. C’était pour la voix la seule manière de communiquer avec l’extérieur. Ils le faisaient rarement. A une époque, cela arrivait plus souvent. Néanmoins, Lucy O’Sullivan leur avait conseillé d’éviter ce moyen de communication si il ne voulait pas retourner dans un hôpital psychiatrique. La simple pensée de se retrouver enfermé là-bas horrifiait l’autre. Ainsi, il avait rarement ce genre de demande. “Si tu veux.
Cian inclina la tête sur le coté, écoutant attentivement pour retranscrire fidèlement les paroles de la voix. Il redressa la tête, plongeant de nouveaux son regard dans celui de l’inconnu.
- Bonjour. L’autre vous dit : “Toi là. Tout d’abord, Cian est un idiot de t’avoir réveillé. Il a même réussit à perde son statut de dieu, c’est pour te dire son niveaux de stupidité. Cela dit, mec, t’es sur d’être un humain ? Parce que t’as l’air vachement bizarre.”
Tu es certain qu’on peut poser ce genre de question ?”  “Et encore je ne lui ait même pas dit à quel point c’était impoli de squatter le grenier de quelqu’un. De tout façon au pire, si il nous gène, le katana est un étage au dessous. Je ne pense pas devoir te faire un dessin.” Cian ne savait pas si l’homme allait répondre à ça. Néanmoins, il attendit, cette expression curieuse toujours sur son visage. Si cet inconnu était réellement non humain, cela pourrait être encore plus intéressant.


fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Sleepless [Cian]    ✞ Sam 12 Mar - 13:36

Sleepless
Feat. Nox & Cian
En vérité, Nox était agressif avec n'importe quelle personne croisant son chemin. Si il ne les défigurait pas tout de suite, c'était certainement pour mieux les amadouer à l'avenir, dans le but de les manger. Effectivement, la toile où se collait les individus qu'il rencontrait était vaste. Et lui-même dans certains cas, ne savait quoi prédire, vis-à-vis de quelques énergumènes d'exception. Il lui arrivait de sympathiser, quoi que ça reste rare. Nox agissait rarement par véritable sympathie. Il ne servait, en général, que ses intérêts, et rien d'autre.
Quoi qu'il en soit, lorsqu'il s'avança, Cian ne recula pas. Et ceci l'interpella. Un Humain qui ne reculait pas devant un Démon .. ? Qui ne s'en étonnait même pas tant que cela ? Certes Nox était humanoïde mais tout de même. Cela lui paraissait bizarre. Et si ce n'était pas un simple Humain qu'il avait devant lui ?
L'envie d'en savoir plus s'empara de lui. Le Démon préféra s'engager à marcher dans le jeu de l'autre, qu'il s'agisse de dialogue, ou de gestes, histoire de parvenir à déterminer ce qu'il était. A l'odeur et à l'apparence, on aurait dit un Humain, en tout cas.
La façon placide que l'individu en face de lui avait d'attendre ne l'apaisait pas réellement. Mais ça ne l'irritait pas non plus. Pas trop en tout cas. Nox savait qu'un Humain, à la place du type devant lui, l'aurait attrapé par le col et sûrement envoyé se fracasser contre les meubles encombrants du grenier. Un réveil plutôt violent, en comparaison de l'index que Cian lui avait planté dans la joue pour tester ses réactions, précédemment.
Peut-être qu'il n'était pas mauvais, en fin de compte. Mais c'était sûrement dû au fait qu'il ne soit pas Humain. Car cette ethnie est bien souvent sotte, dans quel domaine que ce soit. Ils refusent de comprendre ou admettre bien trop de choses. Et pourtant, ils sont ceux ayant le plus proliféré. L'espèce la plus commune.

Les grognements de Nox se turent tandis qu'il fixait à présent Cian, dont le regard plus ou moins perplexe laissait deviner qu'il ne savait pas ce qu'il était, ni comment réagir au fait qu'il soit venu squatter son grenier en tant qu'invité imprévu. Parallèlement, il avait envie d'en savoir plus également, mais il avait compris que se risquer à tripoter le sujet en face de lui ne lui apporterait rien de plus que des plaies. Cela dit, c'est à présent l'un et l'autre, qui désiraient en savoir plus. Nox n'avait pas coutume de s'intéresser aux autres êtres qu'il ne considérait généralement que comme des repas ambulants, mais … Celui-ci était vraisemblablement intriguant.
Durant le moment de silence que les grognements de Nox avaient perturbé il y a peu, Cian n'avait pas fait un seul bruit ni un mouvement. Il était resté stoïque. Est-ce qu'il réfléchissait à ce qu'il allait faire ensuite ? Probablement. En tout cas, le Démon était loin de se douter qu'en vérité, il s'agissait plus d'une pseudo querelle mentale avec lui-même.
L'air plus ou moins coléreux de l'arachnéen recula, puis s'atténua dans quelque chose de plus dubitatif, lorsqu'il plissa légèrement les yeux en observant l'étrange comportement de l'Humain devant lui. Pourquoi est-ce qu'il inclinait ainsi la tête, avec un regard si vide ?
Nox s'était demandé combien de temps cet état de veille durerait et si il aurait à intervenir, mais cela cessa plutôt rapidement. Et finalement, il écouta ce que 'autre avait à dire, penchant légèrement la tête sur la gauche, à son tour. Pas tant qu'il tente de déchiffrer ce qu'il disait non. Il lui avait simplement accordé toute son attention pour au final écouter un discours ridicule. Le rictus de Nox qui avait disparu revint aussitôt à la charge, après que celui-ci soit resté complètement figé. Puis le Démon se mit instantanément à rire, à gorge déployée, au nez de l'homme devant lui. Au moins il savait son nom, maintenant : Cian. A ses yeux, cet Humain là semblait vraiment très atteint mentalement.. Pour se considérer comme une personne à part, et parler de soi à la troisième personne, il fallait être fou, c'était une certitude. Tout comme pour se proclamer Dieu déchu. Et puis quoi encore ? Au moins il avait admis qu'il était stupide. Et il avait posé une question que peu d'Humains auraient posé en de telles circonstances. Et ainsi laissé Nox dans sa confusion, vis-à-vis du raisonnement qu'il essayait d'établir pour déterminer la race de l'humanoïde brun à la peau claire.
Après avoir cessé de se moquer de l'homme qu'il avait en face de lui, Nox continua cependant de lui adresser un sourire narquois. Il aurait certainement eu la même réaction si Cian lui avait dit qu'il était impoli de s'inviter chez les gens, à l'improviste et de passer la nuit dans leur grenier. Ca n'aurait en outre, pas corrigé les sales manières et habitudes du Démon arachnéen.

Finalement Nox hocha la tête de gauche à droite avec une expression plutôt affligée quant à l'énergumène qui se tenait là, en face de lui. Ahhh ces Humains et leurs sornettes …
Cela dit, si ça pouvait lui faire plaisir, Nox lui asséna enfin une pichenette sur le front déployant sa main grisâtre et griffue à côté du visage de Cian, accompagné d'un air qui disait clairement : « Ai-je vraiment l'air Humain ? ». C'était à la fois un rappel à l'ordre, et à la fois une réponse. Cependant, Nox ne décrocha jusqu'à maintenant aucun mot. Parce qu'il savait que Cian ne comprendrait strictement rien de ce qu'il baragouinerait, hormis des propos gutturaux ayant l'air offensifs. Et quand bien même, Nox ne souhaitait pas articuler. Il avait décidé qu'il parlerait lorsque le sujet serait plus intéressant qu'actuellement. De toute manière, l'amusement se poursuivrait, et même si ce ne serait pas un combat, ça resterait tout autant distrayant au moins … Sauf si ça dérapait d'une quelconque manière. Certes ça resterait drôle mais … Ce serait dommage, puisque tous deux ne pourraient pas satisfaire leur curiosité. Quoi que Nox semblait l'être tout même moins que Cian, d'un certain point de vue.
 

fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Sleepless [Cian]    ✞ Dim 20 Mar - 15:37

Sleepless
Feat. Nox & Cian
L'inconnu l'écouta, la tête inclinée, en apparence concentré sur son discour. Puis, il sourit et  il éclata de rire. Cian le regarda rire, affichant un air perplexe. Avait-il dit quelque chose de drôle ? Il se répéta mentalement les paroles de l’autre. Non… Il ne voyait pas ce qui pouvait être amusant. Le dieu n’avait aucune idée de la folie qu’on pouvait lire dans ses mots. Pour lui, ce qu’il venait de dire était totalement normal. Patiemment, il attendit. Il ne sentait pas humilié, ni même énervé par ce rire. Il n’y apportait pas d’importance. Et même si c’était le cas,  l’autre pouvait être bien pire qu’un rire venant d’un inconnu. La plupart du temps cette voix l’affectait bien plus que la réalité autour de lui. Elle en était parfaitement consciente et abusait souvent de ce statut.
Lorsque l’inconnu cessa de rire, il secoua la tête, une étrange expression sur le visage. “Il fait la même tête que je ferais, si j’en avais une, lorsque tu dis des conneries.” “C’est toi qui lui a parlé là. J’ai simplement retranscris.” “Attends. Du coup, il s’est moqué de toi ou de moi ?” Cian réfléchit sérieusement à la question. La réponse n’était pas évidente. Il avait tendance à oublier que la plupart des gens ne faisait pas la distinction entre lui et son autre. Il préféraient le qualifier de schizophrène.
Sa réflexion fut interrompue par une pichenette sur son front. Il porta immédiatement  sa main à son front, les yeux écarquillés. “Heu… Qu’est ce qu’il vient de faire ?” L’autre était tout aussi perplexe que lui. Personne ne leur avait fait ça avant. Et il ne comprenait pas le sens de cette action. Il se frotta le front, là où l’inconnu venait de le frapper. Ce n’était pas agréable. Néanmoins, son intention n’était pas de le blesser. Pour cela, il aurait put utiliser les griffes qu’il avait au bout des doigts.

Cian croisa le regard de l’étranger. Ce dernier semblait vouloir lui signifier que, non il n’était pas humain. La curiosité remporta alors face la surprise suite à son geste. Il pouvait voir dans le regard de l’inconnu, un intérêt jumeau au sien. “Peut être qu’il est intéressé parce qu’il veut te manger.” déclara soudainement l’autre. “Quoi ? Pourquoi tu dis ça ? Il avait tout le temps de le faire avant non ?” “Et bien, il vient de te faire une pichenette sur le front. Qu’il te saute soudainement dessus pour te manger ne m'étonnerais pas, en fait.” “ Si il voulait nous manger, il aurait put le faire pendant que l’on dormait.” “Peut être qu’il avait la flemme de descendre ?” Le dieu n’était pas certain qu’il s’agisse d’un argument recevable. Ignorant l’autre une nouvelle fois, il laissa sa curiosité prendre le dessus. Si il n’était pas humain qu’était-il ? Un dieu venu d'ailleurs comme lui ? Cette pichenette signifait-elle alors quelque chose dans sa dimension ? Si il n’était pas le seul, ce monde était donc une prison pour les dieux déchu ? Mais lui avait gardé une forme humaine. Si on le côtoyait pas assez souvent pour voir qu’il ne vieillissait pas, on le prenait pour un humain. Alors que l’inconnu en face de lui, semblait clairement étrange. Sa main par exemple. Pourvue de griffes et grisâtre. Il voulait la prendre pour l’examiner de plus près mais n’osait pas toucher. Il ne voulait pas que l’étranger lui grogne dessus une fois de plus. Néanmoins, il ne semblait pas hostile au contact, comme il lui avait frappé le front. Oh ! Peut être que Cian devait faire pareil ? “Soit tu as raison et c’est hyper bizarre, soit tu as tort et tu l'énerves. Je ne préfère pas tenter le coup. Pas avant d’avoir quelque chose pour se défendre avant. Demande lui plutôt ce qu’il est avant de partir dans des théories farfelues. Et aussi pourquoi il est dans notre grenier, accessoirement.
Cette dernière interrogation l’intéressait moins. Il voulait surtout connaître la nature de l'inconnu devant lui.
- Qu'est ce que vous êtes alors ? Demanda t-il franchement
C'est en posant sa question que Cian réalisa que l'inconnu n'avait toujours pas parlé. Donc il était bien incapable de parler ? Ou peut être qu’il comprenait la langue sans savoir la parler ? En effet, lorsqu'il lui avait parlé la première fois, l’étranger avait semblé comprendre et il avait même répondu à sa façon. Connaissait-il ce langage fait de signe que les humains muet utilisait ? Le dieu avait déjà vu des personnes s’en servir mais lui ne comprenait pas ce qu’ils pouvaient bien dire. Pour lui, cela aurait le même effet que si il ne pouvait pas parler.
Et si cet inconnu ne pouvait pas parler, même si il posait des questions, il ne pourrait pas en connaître la réponse.
Cian réfléchit. Les humains avaient des moyens de communiquer autre que la parole ou les geste. Il posa ainsi une question :
- Vous vous quelque chose pour écrire ?
Il pouvait procurer cela. Il était écrivain après tout. C’était normal de trouver chez lui du papier, des crayons, un ordinateur. Si cet étranger savait communiquer, autrement que par des gestes ou des regards, Cian était curieux de savoir ce qu’il avait à dire. Il voulait savoir. Cependant, il ne ressentait pas d'excitation. Juste une immense curiosité. “Si tu descends, ramène un couteau avec toi. Juste au cas ou.” “Si je descend, il descend aussi. On ne va pas faire l’aller-retour…” “Qui te dit qu’il va te suivre bien gentiment ?” L’autre avait un point là. “Donc, moi je dis qu’il vaut mieux être prudent. On ne sait toujours pas ce qu’il est venu faire ici.” “Dormir ?” “T’es sérieux ?” “Si il n’a pas de maison, c’est logique.” “Hey ! On pourrait lui faire payer sa nuit et… Woh ! Il ne faut pas te déconcentrer de la sorte, il pourrait faire n’importe quoi !” “Tu es celui qui me déconcentre.”
Pendant plusieurs secondes, Cian n’avait plus prêter attention à son interlocuteur. Avait-il hoché la tête pour signifier qu’il voulait de quoi écrire ? Le dieu n’en savait rien. Dans le doute, il posa la question.
- Je suis désolé. L’autre me dérangeait. Je ne n’ai vu si vous avez répondu ou non.
Comment ça je dérange ?” Décidé à rester concentrer, le dieu fixa toute son attention sur l’étranger en face de lui. Il voulait être certain de savoir si on lui donnait une réponse.


fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Sleepless [Cian]    ✞ Lun 11 Avr - 2:33

Sleepless
Feat. Nox & Cian
Etrange. C'était sûrement ce qui définissait le plus et le mieux son interlocuteur. Celui-ci était constamment plongé dans ses songes. Comme si il ne parvenait plus à en contrôler le flux. Comme si il n'arrivait plus à les rassembler. L'homme devant lui donnait l'impression de perdre la raison ou de l'avoir d'ores et déjà perdue. Lorsque lui et Nox se fixaient dans les yeux, sans s'échanger un mot, le Démon ressentait bien que c'est exactement comme si plus rien ne se passait dans la tête du Dieu devant lui. Ou alors c'était qu'il entrait en conflit avec lui même intérieurement. Son regard devenait vide. Complètement. Plus rien ne passait, un voile de pensées l'envahissait, c'était la seule chose que le brun laissait voir aux gens devant lui. C'était intrigant. Qu'est-ce qui le préoccupait tant pour que ça ? Tout au moins pour que, durant un dialogue ou une tentative de communication en tout cas, cela survienne. Comme une erreur système survient inopinément chez une machine. Pourtant il n'avait rien d'un drone ou un être bionique. Non. C'était probablement juste un Humain fou. Puis de toute façon, qu'est-ce qu'un Dieu viendrait faire ici bas ? Il aurait été damné, comme lui l'avait été ? Mais pour avoir été expédié dans ce monde, son erreur devait alors avoir été grande... Sûrement plus grave que tout le mal que Nox avait pu faire ou semer derrière lui ces derniers siècles.
La réflexion que l'arachnéen commençait à développer fut bien vite interrompue par le pseudo Dieu devant lui, qui lui demandait de nouveau sa nature, puisqu'il lui avait montré ne pas être Humain. Puis il enchaîna avec une seconde question. Si il souhaitait quelque chose pour écrire. A quoi bon ? Vu l'écriture dont Nox était doté, à moins que le Dieu devant lui ne sache relire un médecin, il ne parviendrait pas à déchiffrer le moindre mot de ce qu'il avait écrit. Puis à l'avenir, il reconnaîtrait son écriture bâclée. Et ça représentait un problème. Tout comme pour sa voix. Enfin après tout, il pouvait lui parler sans pour autant utiliser son timbre de voix qui sonnait le plus Humain. Il resterait compréhensible. Alors tout en regardant le Dieu devant lui, Nox roula des yeux, commençant à faire ce qui ressemblait à des vocalises, émettant des sons assez gutturaux qu'il modelait visiblement à sa guise. Puis l'articulation de mots en latin s'entama progressivement, manifestement pour observer si ce qu'il prononçait était intelligible. En fait, Nox s'était permis d'agir de la sorte, dès qu'il avait vu le regard du Dieu replonger dans le vague, complètement à la masse. Puis alors que Nox terminait de se préparer à parler, le jeune homme revint à lui, relançant le Démon pour obtenir sa réponse.

« Une créature peu commune. Un Démon. Ne le vois-tu pas ? »

La réponse n'était pas nécessairement sèche, en fait. Seule la voix sonnait caverneuse, mais apparemment, rien qu'à la lueur qui animait le regard du Dieu devant lui, Nox savait que tout ce qu'il attendait était une réponse. Il n'avait pas vraiment l'air de faire attention aux provocations ou invectives quelles qu'elles soient. Tant mieux. Les Humains impulsifs avaient tendance à être stupides, en général. Enfin encore une fois, Nox pensait sérieusement que ce spécimen là était rare … Si ce n'est unique en son genre, vu ce qu'il avait bien pu affirmer précédemment.

« … Est-ce que tu es réellement ce que tu prétends être, Cian ? »

Interrogea t-il à son tour, inclinant légèrement la tête sur le côté, dubitatif, tandis qu'un sourire narquois naissait déjà de nouveau sur ses lèvres. Notamment à cause de "l'autre" qu'il avait mentionné. Enfin il se doutait que le jeune homme devant lui, lui répondrait la même chose que ce qu'il avait déclaré précédemment. Mais qui sait, il espérait que Cian comprendrait qu'il attendait quelques détails supplémentaires à propos de cette histoire. De brèves explications. De quoi justifier sa présence en ce monde, tout au moins, si il était réellement un Dieu. Ca faisait partie de ce que Nox voulait connaître à propos de Cian, puisque cela avait tendance à le surprendre, même si il restait un Démon. Un peu comme Cian voulait en apprendre plus sur ce qu'il était lui et satisfaire sa curiosité !
 

fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Sleepless [Cian]    ✞ Ven 6 Mai - 13:04

Sleepless
Feat. Cian & Nox
Le dieu n'avait pas entendu l'inconnu marmonner, perdu dans sa conversation avec l'autre. C'est pour cette raison qu'il fut surprit d'entendre la réponse à sa question. Donc, il pouvait parler. Alors pourquoi ne parlait-il que maintenant ? ''Et pourquoi il t'a frappé sur le front si il est capable de parler ? Il ne pouvait pas juste te dire qu'il n'était pas humain ?'' ''Tu ne l'aime pas.'', constata Cian. ''Pourquoi devrais-je ? Il squatte notre grenier, et met trois ans à nous parler ! Il se fiche de nous, clairement !'' ''Calme toi, tu vas me donner mal à la tête.'' ''Est ce que j'ai l'air d'en avoir quelque chose à faire ?'' Cian préféra ne pas répondre. Il était presque certain que l'autre était déçut car leur interlocuteur n'était pas un fantôme. ''Un fantôme cela aurait été bien plus drôle !'' Il se concentra plutôt sur les paroles que l'inconnu avait prononcée. Un démon ? Il avait déjà entendu parler de ses créatures. Mais selon les humains, elles n'existaient pas. C'est surtout pour cette raison qu'il n'y avait jamais prêter grande attention. Cependant, étant lui même un dieu venu d'une autre dimension, ce n'était pas difficile de croire à la présence d'autre créature dans ce monde. Pourtant, la créature en face de lui ne ressemblait pas à l'idée qu'il s'était faite des démons. C'est à dire une image un peu simpliste d'une créature avec des cornes recourbées sur la tête, des grandes ailes noires ou rouge dans le dos et une queue pointue. Mais son interlocuteur ne semblait rien avoir de tout cela. Le dieu se pencha pour regarder dans son dos, vérifiant l’absence d'ailes.
Cian n'était pas dans ce monde depuis longtemps. Pour lui un démon, cela correspondait à un ange déchu. Comme le disait le dictionnaire. C'est pour cette raison qu'il était un peu intrigué par la réponse de l'inconnu.
''Dans un sens, tu devrais être bien placé pour savoir que les apparences sont trompeuse. Tu es un dieu dans ce corps d'humain. Mais d'un autre coté, je n'aime pas du tout ce type. Alors je vais être d'une totale mauvaise foi. Je me méfie de lui.'' ''Mais on en connaît pas assez sur ce monde pour rejeter en bloc ce qu'il dit,'' avança Cian. L'autre se tut un instant. ''M'en fiche. Je vote pour le katana dans sa tête.'' Le dieu était bien trop curieux pour faire ça. De plus, il ne savait pas de quoi était capable un démon. Il fallait rester sur ses gardes.

Avant de bousculer le démon de question, Cian répondit à celle qu'il avait posée. Il ne voulait l'oublier dans son propre flots de question et mettre son interlocuteur de mauvaise humeur.
- Je suis un dieu. Dieu déchu.
''Si il n'est pas trop stupide, je crois qu'il avait compris la première fois. Attend. Je ne l'aime pas. Alors je vais penser qu'il est stupide et qu'il avait besoin de l'entendre une deuxième fois.''
Cian ignora l'autre. Il était bien trop énervé contre leur interlocuteur pour être d'une quelconque utilité. Le dieu attendit un instant avant de penser à quelque chose qu'il avait apprit sur cette terre. Les gens donnaient rarement quelque chose sans rien n'espérer en retour. Peut être que si Cian expliquait mieux sa situation, l'autre en ferait de même. Un échange équivalant en quelque sortes. Alors, il développa un peu sa réponse.
- J'ai été banni par mon frère mais je ne me souviens pas pourquoi. Et je suis dans cette dimension depuis quelques années seulement.
''Tu ne veux pas lui faire ta biographie t'en que t'y es ?'' Il y eut un moment de silence. Mais alors que Cian allait poser une question au démon pour en connaître un peu plus, l'autre s'exclama : ''Hey ! Je viens de réaliser qu'il connaît notre nom mais on ne connaît pas le siens ! Demande lui !'' ''Pourquoi ?'' ''Si il connaît ton nom, il a un avantage sur toi.'' ''Tu es celui qui lui a donné mon nom.'' L'autre resta sans voix un instant. Le dieu avait raison. Mais ce n'était pas important décida la voix. ''Demande lui juste !'' Cian songea que la question pouvait être pertinente alors il la posa :
- Comment vous appelez vous ? Pouvez-vous dire votre nom de démon ? Este ce que vous en avez un d'ailleurs ?
Il avait précisé son nom de démon car c'était cette partie qui l'interréssait. Lui même était incapable de dire son nom d’origine dans cette dimension. Peut être que le démon souffrait du même problème ? A vrai dire, Cian était curieux de tout le concernant. C'est pourquoi cette simple question de savoir son nom, c'était transformer en trois questions un peu étrange...


fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Sleepless [Cian]    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Sleepless [Cian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allen & Venus (SDF Cian & DOT Calla)
» Release de Sleepless Fashion
» [LUTS] Senior Delf Cian
» Instruments de musique ?
» Top F-C des Ventes VF - mai 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille des rp-
Sauter vers: