Partagez | 
 

 Lorelei - Le chant des sirènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Sam 5 Mar - 11:15

Lorelei Wansburg
Je m'appelle Lorelei Wansburg, et même si je ne les fais pas, j'ai 489 ans mais ne parle que des 24 dernières années. Mais cela reste entre nous. Je suis né(e) le 16/01/1527, dans la magnifique ville de Paris, France. Pour passer le temps je suis Auteur pour des journaux à succès , et Je suis à Ravensburg depuis une semaine. On dit de moi que je suis parfois un peu étrange, ce qui est normal, car en réalité je suis un vampire (croque-monsieur). Actuellement je suis célibataire. D'ailleurs je suis hétérosexuel(le), si jamais cela t’intéresse. Mais ce qui m'énerve (ou pas), c'est d'être sans cesse comparé à Astrid Berges-Frisbey.
Les petits trucs à savoir
Sensible ✝️ De nature discrète ✝️ éternelle optimiste ✝️ Fidèle à mes convictions ✝️ Un brin manipulatrice ✝️ Très colérique ✝️ Charmeuse ✝️ Perfectionniste ✝️ Sincère ✝️ Ne supporte d'être contredit.  ✝️
     
Son véritable et premier prénom est Marie Anne. Elle l'a rapidement abandonné une fois transformé N'a jamais eu à se plaindre du moindre manque. Elle a même longtemps vécu dans l'abondance A été transformé à l'aube de ses 24 ans alors qu'elle était condamnée à mourir en coucheN'a aimé sincèrement que deux fois dans sa vie : son enfant et un homme. Ils lui ont été arraché tous les deux Passe énormément de temps plongé dans les livres, particulièrement durant la journée. A toujours souhaité s'intégrer au maximum. Ca a souvent très mal fini Ne tue un humain pour se nourrir uniquement si elle est obligée. A toujours été au centre de l'attention des hommes grâce à son visage juvénile N'a jamais cessé de voyager à travers le monde. Elle n'est revenue qu'une seule fois dans sa ville d'origine... Lorsqu'elle est perdue dans la manière d'agir, elle aime s'immerger dans l'eau, le meilleur moyen de totalement s'isoler.
Je suis une vampire
Je suis particulière. Une vampire frôlant les 500 ans... chose qui me glace le sang et me réconforte. Pas une seule ride. Je suis le genre de vampire à vouloir m'intégrer,à ne pas me montrer cruelle... Presque un vampire de compagnie comme aimait le dire ma créatrice. Je n'ai pas de pouvoirs spéciaux en dehors de ceux que l'on connait à mon espèce. Ou peut-être simplement ma langue affûtée. Je suis très douée pour parler, et faire dire aux autres ce que je veux entendre. Je l'étais déjà étant humaine, bien qu'un peu trop naïve.
La vie est une chose fragile.
Ma vie humaine n'a pas vraiment d'intérêt, mais vous insistez et me voilà prête à vous la conter. A cette époque, il y a 489 ans de cela, je m'appelais Marie Anne. Un prénom peu extravagant pour le Paris de l'époque. Je suis née dans la noblesse, fille d'un navigateur, commandant d'un vaisseau qui rêvait de découvrir d'autres terres et d'une jeune femme d'un rang semblable. J'ai toujours vécu dans l’opulence de mon statut. J'étais une femme, quatrième et petite dernière de la famille. Pas la meilleure place, je vous l'accorde. Ma vie était déjà tracée pour moi, pas d'aventures par delà les frontières du monde connu, simplement un foyer et une famille à fonder. Très jeune, je ne laissais pas les hommes insensibles. J'avais beaucoup de charmes et mes fiançailles furent rapidement décidés. A l'aube de mes 17 ans, j'épousais un homme bien plus riches et importants que nous, également plus vieux. Il était ma chance de m'élever selon mes frères et sœurs. Il fut plutôt le début de mon cauchemars. Ce n'était pas un homme aimant, n'ayant aucun respect pour sa femme. Il n'était pas méchant. Simplement totalement ignorant, secret et manipulateur. J'étais un objet à son bras et sa chance d'avoir une descendance alors qu'il s'amusait avec ses maîtresses, les parant de bijoux alors qu'il me jetait à peine un regard. Je lui offrais d'ailleurs un fils l'année suivant notre mariage. La seule lueur de mon existence. Il n'était pas question d'avoir d'autres divertissements, je sorte sans sa présence, que je ne vois mes anciennes amies. J'étais à lui. J'étais condamnée à cette existence d'épouse esseulée sans droit.

La mort fut le début de ma liberté
L'accouchement se déroulait mal. C'était bien trop tôt. La douleur était intense et insupportable. Je n'avais plus la force malgré les encouragements des sages-femmes. La mort se profilait à l'horizon comme une douce délivrance. Notre fils était mort l'hiver précédent d'une forte fièvre. Je ne voulais plus me battre. L’hémorragie était en train de me vider de mes forces peu à peu. Je me forçais à tenir que pour cet enfant, mais je comprenais rapidement dans les regards que c'était grave, puis que c'était terminé. J'avais le choix de continuer ou d'abandonner. Je me laissais aller à cette étreinte mortelle. On appelait une femme de haut rang qu'on racontait pouvoir sauver n'importe qui. Ses connaissances étaient légendaires. Alors qu'elle entrait dans la pièce et que les autres s'en allèrent, je la suppliais de ne rien faire pour moi. Elle s'asseyait sur le lit et s'approchait de mon oreille avant de murmurer :  « Je t'offre autre chose. Une nouvelle chance. » Je sentais une douleur immense dans mon cou puis un bras que l'on appuyait avec force sur mon visage, laissant couler un liquide dans ma gorge. Je sombrais.

Seule la brûlure le long de ma gorge et dans mes poumons réussissait à me réveiller. Je regardais autour de moi. J'étais allongée sur un lit, dans une chambre que je ne connaissais pas. Cette femme que j'avais supplié était là. Elle passait sa main sur mon visage. Elle me souhaitait la bienvenue dans ce nouveau monde. Je ne comprenais pas. Elle souriait et sonnait. Quelqu'un entrait dans la chambre. J'entendais les mouvement de sa robe à m'en rendre folle, le froissement des vêtements... Mais le pire était le sang qui coulait dans ses veines. La pauvre n'avait pas le temps de poser les vêtements sur la chaise que je lui sautais dessus, bien que j'étais encore chancelante, je la vidais complètement. Les explications venaient ensuite. Disciplinée, je l'écoutais. Un vampire. La liberté. Elle me promettait une éternité. Les cents premières années furent consacrées à mon éducation. J'apprenais diverses langues, à me fondre dans la masse, à nettoyer après mon passage, à être de bonne compagnie et bien d'autres savoirs auxquels je n'avais accès. Je devenais une femme libre.

L'amour, cette délicieuse catastrophe.
Assise sur lui, je me jouais de lui grâce au tissus de ma robe, ou du moins de ce qu'il restait de mon jupon. Difficile à dire pourquoi je l'avais choisi lui. Mais c'était une évidence. Rien de moins. Nous jouions à un jeu dangereux, nous livrant à des plaisirs que la mort et ma nouvelle existence m'avaient permises de découvrir. J'étais devenue maîtresse aux jeux des voluptés. Se doutait-il que le danger venait de celle qu'il désirait tant à cet instant ? Ce lit serait le théâtre de ma trahison. J'avais quitté ma créatrice une année auparavant, rêvant d'autre chose. Et maintenant je mettais fin à son emprise sur moi en violant son seul commandement. Ce soir cet homme avec qui j'avais joué aux dames quelques heures auparavant, que j'avais croisé si souvent... allait avoir la chance que l'on m'avait offerte. Ne supportant plus le bruit de son sang que je désirais plus que tout au monde, je me laissais aller à le mordre, avant cet échange de sang qui scellait son destin. L'amour est quelque chose de difficile à définir. Si j'avais un jour été amoureuse, c'était de lui. Je lui avais offert une liberté qu'il semblait désiré aussi ardemment que moi, étant humaine. Je l'éduquais à mon tour, lui apprenais à se contrôler, à se nourrir sans tuer... Nous voyagions ensemble. C'était merveilleux.

Sa voix m'avait glacé le sang. Si mon cœur battait encore, il se serait arrêté. Elle m'avait retrouvé. Comment avais-je pu être aussi bête de croire que j'étais en sécurité et que mon chemin ne croiserait jamais le sien. Elle savait pour lui... Le menaçant. La colère devenait de la rage. Je lui interdisais de toucher à un seul de ses cheveux, mais je n'étais pas assez forte pour le protéger d'elle. Bientôt elle le tuerait. Ce n'était pas des paroles en l'air. Je ne pouvais pas prendre ce risque. Jamais. Je serai incapable de me le pardonner. Je n'avais qu'une seule solution : l'abandonner. Je ne lui donnais d'explications, lui rendant sa liberté avant de disparaître, la mort dans l'âme pour la première fois de mon existence de vampire.

L'éternité comme punition
Les mois suivants, je me terrais dans une petite maison en bordure de forêt. Je ne croyais plus en rien. Je tuais simplement pour me nourrir, refusant de mettre fin à cette opportunité, à ce cadeau si précieux. Je reprenais doucement mon existence en main, souffrant toujours de ce manque. Je faisais confiance au destin, à la providence, un jour nos routes se croiseront à nouveau. Je me délectais de penser à ce bonheur immense, frissonnais en imaginant sa colère... Mais au moins je ressentais quelque chose. Je me mêlais à nouveau dans le monde des humains. Je parcourais le monde, devenant une artiste Italienne, la maîtresse d'un homme politique iranien, journaliste à Londres. Une multitude de vie pour oublier l'absence.

Ravensburg était un énième départ. Je devenais auteur pour des journaux connus, me passionnant pour l'art de l'écriture que je tenais de ma créatrice. Je décidais également d'écrire un livre, mon livre, mes mémoires... Je craignais plus que tout que ma mémoire me fasse défaut un jour. Je ne voulais pas oublier cet enfant que j'avais tellement aimé, mes jours à Versailles et le reste de mes bonheurs secrets. Je louais une petite maison au cœur de la ville. L'atmosphère était unique. De nombreuses découvertes attendent d'être faites. Il est temps que le passé se mêle au présent !

Oups'
Bonjour à tous, je suis nulle pour les présentations lorsqu'il s'agit de parler de moi  je sors  siffle Je m'appelle Adèle, j'ai 22 ans et quelques mois. Je suis une grande fan de série en tout genre et de bouquins. Je suis tombée ici totalement par hasard... Comme Lorelei   dont je suis tombée amoureuse   J'ai hâte de faire mon petit nid ici excited

     
fiche créée par Rinema


Dernière édition par Lorelei Wansburg le Sam 5 Mar - 14:47, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Sam 5 Mar - 12:06

Welcomesur le forum baby
Que dire, hormis un ÉNORME merci d'avoir choisit Lorelei pour nous rejoindre
N'hésite vraiment pas en cas de questions etc, je suis là pour répondre.
Hâte de lire ta fiche, vraiment et de jouée avec toi
Tu me remonte un peu le moral, moi qui accumule les gastro, crèves et otites ses jours-ci, cela me fait plaisir de te voir amour

Spoiler:
 

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Sam 5 Mar - 12:22

Quel magnifique choix de scénario. *-*
Bienvenue parmi nous et bonne rédaction ma jolie. coeur 2
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Sam 5 Mar - 13:10

Bienvenue sur le forum !
Bonne rédaction et bon courage pour ta fiche ! crazy green
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Sam 5 Mar - 14:04

Bienvenue parmi nous et excellent choix de scénario :D

Tu rends Oskar heureux ♥️

Bon courage pour ta fiche ma belle :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Sam 5 Mar - 15:08

Merci a tous ❤
J'ai terminé :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Sam 5 Mar - 15:11

J'aime beaucoup ta fiche, très simple sans chichi, mais complète et agréable. Pour moi c'est parfait, j'ai hâte de joué avec toi.
Merci encore pour ma Lorelei choute et puis let's go

Félicitation tu es validé(e)

Tout d'abord, nous te remercions de t'être inscrit(e) sur THE SLEEPY NIGHTMARE Tu t'amuseras parmi nous, tu verras, on est un peu tarée quand même, mais chut Tu peux dès à présent poster partout sur le forum, t'occuper de ton personnage, venir nous rejoindre sur le flood et autre.
Profil & signature
Pour commencer, veille à remplir tous les champs de ton profil. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est toujours plus agréable. Tu peux aussi mettre une signature pour rendre tes postes plus agréables. N'oublies pas une pensée pour les PC qui bug, donc pas trop de gif et pas plus de 500px de largeur.
Gestion du personnage
➢ Merci de t'assurer d'avoir prit connaissances des différentes annexes du forum qui pourrons t'être utiles dans ton jeu. Et pour faire partie de la confrérie, n'oublie pas de te recenser par ici.

➢ Tu trouveras tout ce que tu as besoin pour donner une vie à ton personnage dans la section par ici. Tu y poste ta fiche de lien, faire tes demandes diverses et variées. Et pour trouver des RPs facilement, tu peux aller dans ce sujet.

➢ Tu peux, si tu le souhaites créer des scénarios/pré-lien, pour aider le forum à grandir. Les gens aiment prendre des scénarios, alors n'hésites pas à créer ta petite famille, ta future chérie, ton meilleur ami ou toutes autres personnes importantes dans ta vie.

➢ Et enfin n'hésites pas à participer dans le flood, les jeux... T'investir dans la vie du forum. Cela ne pourra que t'aider. Nous avons également une CB assez active où régulièrement des soirées sont organisées. Tu peux aussi voter pour le forum ou encore poster sur PRD/BAZZART/FACEBOOK, afin d'aider le forum à se développer. Nous t'en remercions d'avance.


Merci encore de nous avoir rejoint et bon jeu parmi nous
Rinema, GekkuNeko & © Summers.
fiche créée par Rinema

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Sam 5 Mar - 17:55

Oh super *-*
Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Sam 5 Mar - 22:36

Un peu en retard (/SBAFF/) mais bienvenue ici coeur 2
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞ Dim 6 Mar - 11:19

Merci :)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Lorelei - Le chant des sirènes     ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorelei - Le chant des sirènes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau Grand Méchant Admin
» Votre méchant préféré dans les Walt Disney
» L’amore au chant d’honneur
» Toc toc toc(c'est le grand méchant loup)
» Le meilleur méchant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations refusées-
Sauter vers: