Partagez | 
 

 Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 12:19

Winny-Faye S. Hampton
Je m'appelle Winny-Faye Sorrow, Hampton, et même si je ne les fais pas, j'ai 17 ans ans. Mais cela reste entre nous. Je suis né(e) le 07/07/1999, dans la magnifique ville de Huston, Texas, U.S.A. Pour passer le temps je suis lycéenne et je travail le weekend dans un garage de la ville., et Je suis à Ravensburg depuis 1 an. On dit de moi que je suis parfois un peu étrange, ce qui est normal, car en réalité je suis un humaine, je crois (Pomme d'amour). Actuellement je suis en couple avec Mr. groink mon cochon en peluche. D'ailleurs je suis hétérosexuel, si jamais cela t’intéresse. Mais ce qui m'énerve (ou pas), c'est d'être sans cesse comparé à Sophie Turner.
Les petits trucs à savoir
Intelligente ✝️ Réservée, sur sa vie, notamment son passé ✝️ Exubérante en apparence ✝️ Garce au première abords ✝️ Gentille ✝️ Sarcastique ✝️ Lunatique ✝️ Amusante ✝️ Farceuse ✝️ Mystérieuse ✝️ Franche ✝️ Impulsive ✝️ Pas vraiment timide ✝️ Impatiente ✝️ Ne fait pas confiance ✝️ Cache ses sentiments ✝️ Solitaire ✝️ Bosseuse ✝️
Vit à Ravensburg chez une tantqu'elle ne connaissait pas d'avant, depuis 1 an Son père c'est barrer de la maison alors qu'elle avait 11 ans et depuis ses derniers mots elle doute être sa fille biologique  Sa mère à sombrer dans l’alcoolisme suite au départ de son père Préfère qu'on l'appel Faye, mais tout le monde l'appel Winny quand même Aime beaucoup sa vie ici, la ville, mais ne supporte pas d'être séparée de sa mère A peur de s'attacher aux gens pour les perdre ensuite Elle est la fille populaire, mignonne, assez intelligente etc... par excellence et est souvent beaucoup entouré au lycée. Mais en réalité elle ne le supporte pas Elle parle très peu d'elle et de son passé et le peu qu'elle en dit est souvent mensonger Pleine de vie avec toujours le sourire et prête à faire des petites bêtises ou à de nouvelles aventures Adore chanter Ipod dans les oreilles, même si elle chante faux Ne sait pas vraiment nager elle fait la grenouille comme elle dit, mais il faut qu'elle est pieds sinon elle panique N'a jamais eut beaucoup d'argent et elle sait qu'il faut travailler pour avoir ce qu'on veux alors elle travaille au garage de la ville le weekend. Apprenti mécano, elle aime bien ça Très douée avec ses mains elle pense à une carrière comme ébéniste ou architecte Adore les marshmallow, les grillés sont encore meilleurs Mange très peu de viande, pas qu'elle n'aime pas, mais est souvent malade quand elle en mange Rêve un jour de voir la tour Eiffel et les pyramide d’Égypte Passionnée d'histoire elle lit beaucoup surtout sur l’Égypte Antique N'a jamais eut de petits ami Le plus beau cadeau qu'on pourrait lui faire ? L'emmené auprès de sa mère. Mais elle ignore où elle est Adore monté sur le toit de la petite maison où elle vit à présent pour regarder le couché de soleil derrière la montagne Elle s'est cassé le bras la première semaine de son arrivé à Ravensburg en sautant d'un arbre Casse-cou, elle ne tiens pas en place Tire souvent la langue N'est pas très câline, car on ne l'a jamais été avec elle Fan de pas mal de série, sa chambre est remplit de poster divers Elle adore les animaux mais n'a jamais eut la chance d'en avoir avant Sa tante lui on offert un poisson rouge a son arrivé elle l'a appelé Nemo.
Je suis une énergie vive
J'ignore tout cela, j'ignore ce qui est en moi. De la chair, des organes, du sang même. Oui, je le sais, mais ce sang, il est spécial. Je l'ignore certes. On y a caché ma vraie nature à l'intérieur, ce pouvoir sans fin, immense, cette vive couleur bleu/blanche soi-disant qui me caractérise en réalité. Je n'ai pas de vrai formes humainement parlant, je suis une énergie, vive et sans limite. On me canalise à l'aide de magie, puissante. Ce que je fais ? À quoi je sers ? Je permets que toutes les dimensions n'aient plus de barrières. Je suis une sorte de clef magique, qui ouvre chaque porte en même temps de chaque univers parallèles à ce monde où je suis en ce moment. Je ne suis dangereuse que par mauvaises intentions et utilisations, mais je n'ai aucun contrôle sur tout cela. Je ne suis qu'une petite fille de chair et de sang, ignorante et Innocente.

The beginning of the end

Winny-Faye était là, poser contre le rebord de la fenêtre, assise sur le coffre cacher comme on voit dans les films, le regard perdu sur ce qui se passe au-dehors, sans réellement y penser. Trop perdue dans les siennes pour cela, elle était seule et c'était dans ses moments-là qu'elle se relâchait, qu'elle baissait la garde et se surprenait à penser à son passé, à ses choses qui la rendaient parfois heureuse, parfois non, mais qui la rendaient toujours vulnérable. Comme sa petite enfance ce moment magique où tout allait si bien... Où son innocence de petite fille couvrait les malheurs de la vie qu'on lui offrait. Ses parents n'étaient pas très riches, une mère à moitié Russe, une très belle femme qui avait dans sa vie fait deux métiers, prostitués puis serveuse un restaurant miteux de Houston au Texas. C'est d'ailleurs là qu'elle rencontra son père, enfin c'est ce qu'elle lui raconta en tout cas. Une belle histoire d'amour. Un Américain un fils de riches soi-disant qui fut déshérité quelques mois après leur mariage... Mais malgré un manque d'argent évidant la petite famille avait toujours vécu dans l'amour. Du moins c'est ce que s'imaginait Winny petite. Entrain de descendre d'un immense toboggan son père les bras tendus qui n'attendait qu'à la réceptionner sa mère d'un oeil veillait au loin en discutant avec une amie... Mais tout cela n'est pas réel tout cela n'est que son imagination. La réalité est tout autre, elle se souvient de ses soirées après l'école, elle n'avait ni papa ni maman à se cotés pour l'aider à ses devoirs, ils étaient bien trop occupés à se disputer si violemment que tout l'immeuble devait en profité. Mais la plupart des locataires étaient bien trop shootés pour penser au bien-être de la petite gamine qui malgré tout était adorable, gentille parfois coquine et chipie. Sa lampe lave, elle se revit encore à la contempler comme pour essayer de se perdre dans son univers et ne plus entendre les hurlements. Mais n'allez pas croire que sa vie fut remplie seulement de cris et de tristesse, malgré cela elle pouvait compter sur l'amour de sa mère qui s'occupait d'elle. Alors que son père lui était au travail pour essayer de ramener toujours plus d'argent... Enfin était-ce vraiment les raisons de ses absences ?

A perfect denial

Elle ferma ses grands yeux bleu-gris alors que le souvenir de cette journée lui revenait. Elle allait avoir 11 ans dans quelques jours. Elle se souvient être rentrée de l'école, entendant de la rue ses parents se hurler dessus une fois de plus, elle fila dans sa chambre directement sans passer par la cuisine, que son père se pressa de fermer alors qu'elle entra dans la maison. Comme si cela pouvait couvrir les cris. Mais là dans sa chambre elle comprit que c'était diffèrent cette fois, sa mère ne lui hurlait pas dessus elle le suppliait, de quoi elle avait du mal à comprendre. Quelques minutes plus tard elle entendue la porte de la cuisine s'ouvrir à la voler après un silence, comme prise de panique elle commença à descendre les marches qui menaient au rez-de-chaussée. Mais s'arrêta au milieu. Ses yeux s'étaient embuée, elle n'avait pas vu quelques minutes plus tôt les valises dans l'entrée, à présent son père les tenaient à bout de bras, un regard méprisant envers sa femme, au cotés de sa fille, en contrebas des escaliers. Il eut un regard encore plus méchant envers la petite « Tu ne vas pas nous laisser comme ça, je t'aime... Et ta fille alors ?» Un sourire se dessina sur les lèvres de l'homme, Faye se souvient de l'espoir qu'elle ressentit à ce moment précis, d'un mot gentil qui soignerait la blessure de la situation mais « Qui ? Elle, c'est ta fille, tu la voulus tu te la garde, elle n'a causée que des ennuies depuis qu'elle est là, on ne fait que s'engueuler... Garde là donc t'a si précieuse fille. » Fut les seuls mots qu'il dit avant de claquer la porte de la petite maison mitoyenne, derrière lui. Winny sortie de ses pensées pour essuyer une larme qui coulait sur son visage déjà trempé par tant d'autres.

I want to live alive

C'est comme un ouragan de souvenir de sentiments qui s'acharne à la rendre triste par cette si belle journée. Elle s'éloigne de la fenêtre préférant s’allonger sur son lit, cherchant quelque chose dans sa table de nuit, elle en sort un petit carnet, ses larmes continuent de hanter son si joli visage rond mais un sourire la gagne petit à petit alors elle tourne les pages. Un book photos, un journal intime, bourrer de photos, croquis, dessins etc, plus précisément. Retraçant chaque instant de sa vie. Elle avait comprit depuis le départ de son père bien des choses. Sa mère avait sombré dans l'alcool depuis et Faye avait été les épaules de cette famille bancale. Au début elle allait juste chercher sa mère qui après le travail filait directement dans divers bars, souvent les mêmes. Elle s'occupait de la petite maison, en plus de sa vie d'adolescente. Mais jamais, au grand jamais elle ne laissa paraître la moindre souffrance. Elle n'en avait pas le droit. Si elle souffrait alors que devait ressentir sa mère, seule avec une gamine, du jour au lendemain. Sorrow, comme ce prénom lui allait bien en cette période, pensait que le temps effacerait les blessures, ou du moins les atténuerait. Que doucement, sa mère sortirait la tête de l'eau et que cela serait enfin à son tour de sombrer dans un chagrin sans fin.

Il y a un peu plus de un an et demi, le propriétaire de la maisonnée sonna, hurlant sur la jeune fille. Brandissant des papiers en l'air, comme quoi voilà plus de trois mois que le loyer n'était plus payé. Un mystère, pourquoi ? Après enquête de la part de la rousse, les comptes de sa mère étaient vides. Vide et épuisée, elle ne travaillait même plus depuis déjà quelque temps dépensant dans des bars ou diverses bouteilles sans compter, telle une droguée. Ce fut encore une fois à l’adolescente de sauver les meubles. Trouvant du travail où elle pouvait elle en vint rapidement à arrêter d'aller en cours afin de subvenir aux besoins de sa mère et elle. Mais cette décision fut surement la plus mauvaise qu'elle prit. Non pas qu'elle regrette ses 3 mois sans aller en cours, quoiqu'elle ait toujours aimée cela. Non mais l’établissent finit par prévenir les services sociaux après avoir gobé des dizaines, peut-être centaine d'excuses au cours des divers mois.

"The hardest thing in this world-is to live in it... BE BRAVE. LIVE... FOR ME." Voilà les derniers mots écris sur le carnet qu'elle tenait en main. Mais aussi les derniers mots que sa mère lui glissa à l'oreille alors qu'elle était emmenée de force sous les yeux de Faye. Une phrase des plus touchante et qui guide sa vie encore aujourd'hui. Une larme tomba comme un point final sur la page vide à côté. Oui depuis ce triste jour qui résonnait dans son cœur et son esprit comme un mauvais cauchemar qui ne cessait de se répéter, elle n'avait plus écrit une ligne dans un carnet. Elle qui en écrivait depuis ses 7 ans, depuis qu'elle avait sut écrire.

It's time to escape

Claquant la porte de la petite maison de quartier, derrière son passage. S'engouffrant dans les rues de Ravensburg. Emmitouflé dans une veste légère de couleur kaki. Sac à dos sur l'épaule, sur le chemin du lycée. Ses pensées entaient toujours torturé. Voilà maintenant bientôt un an qu'elle était à Ravensburg après avoir passés six mois dans un foyer en attendant qu'on lui trouve de la famille. Elle avait débarqué ici comme un cheveu sur la soupe, chez une tante qu'elle ne connaissait même pas. Une sœur de sa mère avec qui elle ne parlait plus depuis déjà bien longtemps avant sa naissance l’accueillait les bras ouverts. A présent s'offrait un avenir devant elle, une vie d'adolescente comme toutes les autres, avec des rêves, des envies, des bêtises et une insouciance qu'elle a déjà, malheureusement, perdue. Pourtant, Winny est une jeune femme au visage rayonnant, toujours la première à s'amuser à rire de tout et de rien et à faire des petites bêtises de son âge. Mais au fond, elle est brisée, brisée de cette séparation avec sa mère, cette femme qu'elle aime tant, cette femme qu'elle c'est un jour jurée de protégée et portée à bout de bras au bout du monde s'il le fallait. Mais voilà aujourd'hui, un an qu'elle n'a plus de nouvelles et qu'on refuse de lui en donner. Si ce n'est qu'elle va bien et se soigne.

Pourtant, Sorrow se plaît bien ici, la ville est agréable et l'air frais de la ville lui fait du bien. Elle a même de nouveau amis. Puis il y a ce patissier, cet homme, qui l'a vu alors qu'elle n'arrivait plus à retenir ses larmes, cette souffrance qui s'est encrée au plus profond de ses veines. Il est là pour elle, avec ses bonne tartes et son oreille attentive. Pourtant Winny-Faye se cache, se cache de cette souffrance, comme elle l'a toujours fait, elle mène sa vie, comme si elle n'avait besoin de personne. Travaillant même dans un petit garage de la ville pour payer ses frais et ainsi n’avoir jamais à demander de l'argent à sa tante. Une vraie battante, comme une enfant qui a grandi trop vite.

This is real, this is me

Et si je vous disais que tout ce qui a été compté plus haut n'est qu'affabulation. Que cela n'est que des souvenirs fabriqués de toutes pièces. Tout comme cette enveloppe dans laquelle on a caché un pouvoir immense. Vous me prendrez pour une folle ? Peut-être, après tout. Mais je vais vous racontez ma véridique histoire. On me nomme "la clef" depuis des millénaires, qui je suis ? D'où je viens ? Nul ne le sait, moi non plus. On m'a surement fabriqué, ou peut-être est le monde lui-même qui m'a créé. Mais cela importe peu en réalité. Je n'étais que jusqu'à l'an passé une sorte d’énergie vive. On me donnait une couleur bleue/blanc, sans formes réelles. J'étais sous la protection d'un groupe de sorciers puissants depuis bien longtemps, depuis des siècles pour tout dire. Canaliser dans une boîte en verre magique. Mais je vais vous racontez ma véridique histoire. Afin que je ne tombe pas entre de mauvaises mains. Car je ne suis qu'une pauvre chose qui attend qu'on se serve d'elle. Je n'ai pas de conscience ni de volonté, je ne suis qu'une clef. Je permets aux dimensions de perdre leurs barrières, d'ouvrir leurs portails d'accès. Si on sait bien m'utiliser, je suis capable de n'ouvrir qu'une porte à la fois, mais peu le savent. Alors le plus souvent en étant ce dont je suis-je sème le chaos. Voilà pourquoi on me surveille.

Il y a un peu plus d'une année terrestre maintenant, le groupe de sorciers chargés de ma surveillance a senti qu'on me cherchait. Un démon avec de mauvaises intentions. Alors on a bougé puis quand ils sont sus qu''ils ne pourraient plus me protéger eut, ils m'ont transmué loin. Ils m'font donner forme humains. Je coule dans le sang de cette petite rousse au souvenir tout aussi fabriqué que tout ce qui la concerne par cette puissante magie qui m'a transporté ici. Je ne suis qu'une énergie et aujourd'hui, je vis dans le corps d'un humain lambda. Mais tout cela, toute cette vie, cette véritable nature qu'est cette humaine, tout ce que je viens de vous dire. Elle l'ignore, pour elle, sa vie, ce sont ses écrits précédents. Pour elle, ce n'est qu'une pauvre adolescente au caractère trempé, mais gentil et déboussoler dans un monde cruel d'humains stupides.

©️ Summers
Blablabla blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  blablablablabla  rougi

fiche créée par Rinema


Dernière édition par Winny-Faye S. Hampton le Lun 7 Mar - 17:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 12:25

FAAAAYE Waaaan !
J'aime tellement cette petit bouille, je suis heureuse de la revoir ici. *-*
Rebienvenue chez toi 49
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 12:35

Hey, merci ma douce coeur 2 ^O^
Ravis de la reprendre ici et de rejouée un très très vieux perso à moi en même temps du coup yuhu
Il nous faudra un lien
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 13:07

Bon eh bien... Rebienvenue par ici alors ! 8D
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 14:03

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 15:28

Merci vous deux, j'espère que mon personnage vous plaira ^O^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 16:06

Rebienvenue ! coeur 2
Cette idée de "clef" est cool ! J'ai hâte de voir ce que ça va donner plus tard wonderful
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 16:20

Merci petit chou coeur 1
J'espère ne pas de décevoir.
Je finirais mon histoire demain je pense wonderful
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 17:36

Re-bienvenue chez toi. ♥
& bonne fin de rédaction.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 19:01

Merci ma belle ^O^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Sam 5 Mar - 22:30

Re-bienvenue :3
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Lun 7 Mar - 18:30

J'adore cette idée de "clef" coeur 1 Et la façon dont tu as tourné ça me plait beaucoup ! Bref, pour moi y a pas de problème coeur 2
Bon je suppose que tu connais la chanson XD mais voilà :

Félicitation tu es validé(e)

   
Tout d'abord, nous te remercions de t'être inscrit(e) sur THE SLEEPY NIGHTMARE  Tu t'amuseras parmi nous, tu verras, on est un peu tarée quand même, mais chut  Tu peux dès à présent poster partout sur le forum, t'occuper de ton personnage, venir nous rejoindre sur le flood et autre.
   
Profil & signature
Pour commencer, veille à remplir tous les champs de ton profil. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est toujours plus agréable. Tu peux aussi mettre une signature pour rendre tes postes plus agréables. N'oublies pas une pensée pour les PC qui bug, donc pas trop de gif et pas plus de 500px de largeur.
Gestion du personnage
➢ Merci de t'assurer d'avoir prit connaissances des différentes annexes du forum qui pourrons t'être utiles dans ton jeu. Et pour faire partie de la confrérie, n'oublie pas de te recenser par ici.

   ➢ Tu trouveras tout ce que tu as besoin pour donner une vie à ton personnage dans la section par ici. Tu y poste ta fiche de lien, faire tes demandes diverses et variées. Et pour trouver des RPs facilement, tu peux aller dans ce sujet.

   ➢ Tu peux, si tu le souhaites créer des scénarios/pré-lien, pour aider le forum à grandir. Les gens aiment prendre des scénarios, alors n'hésites pas à créer ta petite famille, ta future chérie, ton meilleur ami ou toutes autres personnes importantes dans ta vie.

   ➢ Et enfin n'hésites pas à participer dans le flood, les jeux... T'investir dans la vie du forum. Cela ne pourra que t'aider. Nous avons également une CB assez active où régulièrement des soirées sont organisées. Tu peux aussi voter pour le forum ou encore poster sur PRD/BAZZART/FACEBOOK, afin d'aider le forum à se développer. Nous t'en remercions d'avance.


   
Merci encore de nous avoir rejoint et bon jeu parmi nous
   Rinema, GekkuNeko & © Summers.
   
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞ Lun 7 Mar - 18:43

YEAH !!!!!
Merci mon chou, contente que cette histoire et idée te plaise.
Je file faire tous ce que j'ai à faire 49
Merci pour la validation choupi rire
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Winny-Faye ⊰ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barth ➸ I don’t suffer from insanity, I enjoy every moment of it... Or not.
» [Faye, Eric] Nagasaki
» Éric Faye
» [Kyros] Insanity
» Eric FAYE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations refusées-
Sauter vers: