Partagez | 
 

  Danvers : my sweet origins, my ignoble punishment. - ft. Azelle & Cirth.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Danvers : my sweet origins, my ignoble punishment. - ft. Azelle & Cirth.    ✞ Mer 23 Mar - 1:35



   
   fr. Azelle & Cirth
    Danvers : my sweet origins, my ignoble punishment.

L
a nuit était déjà tombée depuis quelques heures.. Et pourtant, la lune éclairait le ciel comme en plein jour.  « On arrive dans dix minutes, tiens-toi prêt. » Sans quitter la route des yeux, Lazare n'avait jusqu'ici pas adressé un mot à son sorcier blond. Depuis leur arrivée à l'aéroport où le sorcier brun avait emprunté cette jolie voiture discrète, il n'était pas sorti une seule fois de ses pensées. Se rejouant les multiples scénarios possibles et imaginables pour le déroulement des événements qui allaient suivre.

Il y a quelques jours, alors que les deux hommes commençaient à peine à trouver leurs nouvelles marques à Ravensburg : Lazare avait piqué sa crise. Il était rentré du travail avec deux billets d'avions pour Danvers. Il n'avait pas eut besoin de s'expliquer pendant des lustres : Il est temps. avait-il seulement énoncé à l'attention du sorcier blond pour que ce dernier comprenne ce que Lazare avait en tête. Il se préparait pour cet instant depuis le jour où il avait quitté sa ville natale pour la Nouvelle-Orléans. Il avait pratiqué, il s'était exercé pendant suffisamment longtemps. Aujourd'hui, il devait passer à l'action et il comptait bien évidemment sur Cirth pour l'accompagner. Après tout, il avait accepté de l'aider pour cette quête que Lazare s'était auto-assigné. Un coup d'état envers son ancien coven qui se dissimulait derrière un motif de sauvetage. Le sauvetage d'Azelle.

Comme prévu, ils roulèrent encore une dizaine de minutes avant de se garer dans la forêt qui bordait l'immense demeure familiale. D'où ils se trouvaient, les deux sorciers pouvaient aisément observer le manoir sans être repérés.  « L'objectif, c'est de récupérer Azelle. Les autres, tu peux les descendre. N'hésites surtout pas, eux n'hésiteront pas. » sur ces mots, il chargea son flingue de service qu'il avait amené avec lui. Connaissant sa famille et leur niveau en matière de magie, Lazare devait se préparer à l'éventualité de devoir se battre à l'ancienne. Il descendit de la voiture, ferma sa veste en cuire et soupira lourdement.  « Tu as ton Zippo sur toi? » avait-il demandé à son sorcier alors qu'il était foudroyé d'un éclair de lucidité.. Il y avait longuement réfléchis sur le trajet. Le Zippo qu'il avait offert à Cirth, était bien plus important encore que ce qu'il pensait. Le Zippo,  était le pont. Le brun en avait l'intime conviction. S'il devait arriver malheur à Cirth ce soir, Lazare le ramènerait, qu'importe le prix à payer. Et il ne pourrait pas y arriver seul, sans un pont solide pour relier l'âme et le corps. Ce Zippo, était forcément le pont. Il n'avait pas partagé ce raisonnement avec le sorcier blond, mais Lazare lui n'avait jamais cessé d'y penser depuis qu'ils étaient partis de Ravensburg.  « Juste pour savoir, si j'ai envie de m'en griller une quand on sortira de ce trou. J'ai oublié le miens en Irlande. » bien sûr, il n'avait jamais été aussi peu crédible, mais Cirth devra se contenter de cette explication boiteuse.

Ils marchèrent un peu tout les deux dans la nuit avant d'arriver devant le manoir.  « Bon, on fait comme on a dit. Tu rentres, tu dis à mon père que tu as réussis à me neutraliser comme il l'avait demandé à ton père, vous papotez gentiment, tu lui fais croire que je suis dans le coffre de la voiture. Et moi pendant ce temps là, juste à côté de toi, j'annulerais mon sort d'invisibilité et ... » il ne pouvait pas dire à Cirth qu'il tenterait de tous les descendre, vu qu'il avait promis d'éviter les effusions de sang inutiles.. « .. Et je crierais joyeux Thanksgiving ! » avait-il continué, un sourire parfaitement ironique à la commissure de ses lèvres. Il était débordant d'énergie, d'adrénaline. Comme à chaque fois qu'il s'apprêtait à commettre l'acte l'irréversible, celui d'ôter la vie. Peut-être que Cirth devrait penser à lui redessiner sa rune, à l'occasion. Mais pour l'instant, il en était hors de question. Lazare se sentait presque euphorique à l'idée de revoir sa sœur, et de massacrer le reste de sa famille.  « Invisique. » siffla Lazare avant même de pouvoir ajouter autre chose. Visiblement, Cirth n'avait pas eut le temps de frapper à la porte, que Jonathan Blake se trouvait déjà sur le seuil de la maison. « Il est un peu tard pour errer chez les gens, tu ne crois pas gamin ? »
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Danvers : my sweet origins, my ignoble punishment. - ft. Azelle & Cirth.    ✞ Jeu 24 Mar - 23:09



   
   fr. Azelle & Lazare
    Le secret du bonheur en amour, ce n'est pas d'être aveugle mais de savoir fermer les yeux quand il le faut.

E
st ce qu'il s'était un jour préparer à aller chercher la soeur de Lazare à Denvers ? Non. Jamais. Pourtant lorsque Lazare était rentré quelques jours plus tôt avec des billets d'avion direction les Etats-Unis, Cirth avait tout de suite compris, en effet il était temps. Un simple hochement de tête sans plus de questions, ils n'avaient pas besoin d'en parler ou même d'épiloguer la dessus. Le sorcier des runes lui avait fait une promesse et ce depuis la première soirée qu'ils avaient passés ensembles, il le suivrait. Il l'aiderait, qu'importe le prix à payer. Et même si il ne le disait pas, une fois dans l'oiseau de fer qui les mènerait sur les terres américaines, la peur venait s'emparer de Cirth, même le doute. Non pas qu'il n'ai pas confiance en son sorcier brun mais c'était le déroulement des événements qui arrivait à le faire clairement paniquer pourtant il resta silencieux pendant tout le trajet. La situation était déja assez décisive pour qu'il en rajoute davantage, le jeune Allen savait se taire et il était certain que pour ce qu'ils avaient à faire, le silence était d'or. Lorsque son brun "emprunta" une voiture, le sorcier des runes ne broncha pas et se contenta de monter dedans, le coeur battant rapidement sa poitrine.

Ils n'étaient pas loin de Denvers, Cirth avait sa stéle entre ses doigts, occupés à retracer des runes sur sa peau, la fine lumière bleuté s'échappant de son instrument étrange lorsqu'elle gravait ses marques étranges. Pourtant il fallait qu'il le fasse, il connaissait ses inscriptions la par cœur, elles étaient utiles pendant un combat et le jeune homme préférait les avoir avec lui. Précision, Agilité, Force. Aucun son ne sortait de ses lèvres, la mâchoire serrée il se contentait de tracer ses marques dans un silence de plomb, comme si tout était normal. Sans même faire attention à Lazare, lui même perdu dans ses propres pensées. D'ordinaire, il aurait préféré être seul pour le faire, mais qu'importe, son sorcier connaissait ses pratiques la, pour la subir lui même contre sa malédiction. La seule rune qu'il ne traça pas était celle qui ne lui aurait procuré aucunes peurs et aucunes émotions durant un combat. Seulement Cirth voulait avoir une pleine possession de ses moyens et de ses ressentis, n'avoir aucunes peurs l'aurait plongé dans des situations stupides, il en était persuadé. Il releva la tête juste un instant lorsque le brun lui signifia qu'il était presque arrivé, hochant simplement la tête avant de ranger sa stèle dans sa poche intérieure de sa veste en cuir.

Une fois garé, le blond sortit de la voiture,prit ses couteaux restés à l'arriére avant de les installer derrière son dos, comme il le faisait toujours. Au moins si il perdait ses moyens par magie, ses couteaux lui sauverait toujours la mise. S'avançant tout prêt de Lazare pour relever ses yeux azurs et observer un grand manoir, pinçant ses lèvres il porta un instant son regard azur sur son sorcier qui semblait être dans milles et unes pensées, lui donnant ses dernières recommandations.
" Je veux éviter de tuer pour ne pas dire, pas du tout, je te l'ai déjà dis." Cirth observa le jeune homme charger son arme de service, ne se permettant toujours aucun commentaire, il savait sûrement de quoi il parlait mais les pensées du sorcier n'avait pas changé, il ne voulait faire de mal à personne et qu'aucun des individus perdent la vie, surtout pas la famille Williams-Blake. " Oui, toujours. Pourquoi ?" Son zippo, Lazare était sérieusement entrain de lui poser la question ? La réponse se fit tout aussi étrange et le blond se contenta de secouer la tête d'un air clairement peu convaincu mais en cet instant, ils n'avaient pas la temps de débattre de ça, de savoir ce qui était entrain se passer dans la tête de son brun pour que subitement il lui parle du zippo qu'il lui avait offert pour Noël. Le blond soupira longuement comme si cela allait juste suffire à le rendre serein, mais ce n'était décidément pas le cas en comparaison du comportement presque euphorique de son petit ami. " Oui ne t'inquiète pas j'ai compris Lazare. Je vais parler à ton père et le ramener à la voiture et tout vas bien se passer. Oui tout vas bien se passer." Il répéta cela à plusieurs reprises comme pour se convaincre lui même de ses paroles. Alors qu'ils se mirent à marcher en direction du manoir, Cirth reprit sa stèle pour se graver rapidement un dessin au creux de la main avant d'esquisser un petit sourire distrait. Une fois devant la porte, le coeur du blond se serra lourdement et juste avant qu'il ne devienne invisible, il lui murmura. " Reste prêt de moi, s'il te plait."  Son regard se posa dans ses prunelles émeraudes avant qu'il ne disparaisse de sa vue alors que le jeune homme allait de nouveau ouvrit la bouche, Jonathan Blake se trouvait déjà au seuil de la porte, il releva les yeux, soufflant intérieurement pour se donner du courage alors qu'il esquissa un léger sourire, mais pas celui d'ordinaire, il n'était pas enfantin celui la, il était froid et dénudé de tout sentiments.

" Vous m'avez confié une mission par le biais de mon père, Joseph Allen, il y à quelques mois." Il marqua une pause parfaitement calculé alors que le père de Lazare fronça les sourcils. " J'ai entendu dire que tu ne voulais pas t'occuper de cette mission." Le jeune homme haussa les épaules. Même si rien ne pouvait se lire sur son visage en lui tout était entrain de tourner à mille à l'heure, même si à présent il ne le faisait plus depuis qu'il avait quitté son père, il savait porter un masque à la perfection comme en face de Jonathan Blake. " J'ai préféré qu'aucun doutes ne s’immisce dans l'esprit de votre fils. Il est plutôt particulier." Sourire en coin alors qu'il reprit directement. " Je suis ici car j'ai honoré la mission que vous m'avez confié. En effet il m'as fallu plus de temps. La confiance se gagne difficilement mais lorsqu'elle est gagné, tout devient plus simple." Il fit signe au père de Lazare de le suivre, si seulement il savait, si son père savait que Cirth était voué corps et âme à son fils, qu'il aurait préféré mourir plutôt que de la trahir un jour. Si seulement. "Mon fils est dangereux pour lui même et pour les autres, c'était nécessaire de faire cela." Le blond hocha la tête d'un air clairement entendu, le sorcier des runes sentait la présence de son brun, Mannaz l'y aidait fortement et il eut envie de sourire, pourtant son visage resta de marbre alors qu'il entraînait le chef Blake jusqu'à la voiture ou était censé contenir le corps du brun, neutralisé. Plus tôt il avait dessiné une rune sur le coffre de celle ci, pour feindre l'utilisation d'un quelconque sortilège qui aurait pu contenir le brun, seulement tout était faux.

Une fois arrivé à la voiture, le jeune homme pinça ses lèvres en s'approchant du coffre, le père de Lazare semblait clairement nerveux de découvrir le corps de son fils à l'intérieur et pour cause. Le sorcier des runes lui posa la main sur l'épaule, cela pouvait paraître pour un geste totalement normal pour n'importe qui. Seulement la rune qu'il avait tracé plutôt venait de s'activer et le blond l'avait sentit, il parla alors de nouveau. " Il n'as plus aucuns pouvoirs." Seulement ce n'était pas à l'encontre du patriarche Blake qu'il prononçait cela mais à l'encontre de son brun. Cela allait rendre les choses un peu plus facile, du moins momentanément.


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Danvers : my sweet origins, my ignoble punishment. - ft. Azelle & Cirth.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SWEET SECRET]
» [Bouret, Alexandre] Sweet enemies
» Punishment Park
» 3/3.4 à la sauce Wolverine Origins...
» La sweet lodge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille des rp-
Sauter vers: