Partagez | 
 

 Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Sam 23 Juil - 12:58

Zaraki Nakamura
Je m'appelle Zaraki Nakamura, et même si je ne les fais pas, j'ai 3050 ans. Mais cela reste entre nous. Je suis né(e) le 13 Septembre, il y a bien longtemps, dans la magnifique ville de ce qui est aujourd'hui Kyoto, au Japon. Pour passer le temps je suis vendeur dans la boutique Sexy and Cie, et Je suis à Ravensburg depuis 3 ans. On dit de moi que je suis parfois un peu étrange, ce qui est normal, car en réalité je suis un démon (diabolo menthe). Actuellement je suis célibataire. D'ailleurs je suis pansexuel, si jamais cela t’intéresse. Mais ce qui m'énerve (ou pas), c'est d'être sans cesse comparé à Jared Leto.
Les petits trucs à savoir
Calme ✝️ Joueur ✝️ Malin ✝️ Protecteur ✝️ Affectueux ✝️ Sage ✝️ Imprévisible ✝️ Légèrement bipolaire ✝️ Souriant ✝️ Posé ✝️ Soumis ✝️ Agréable ✝️ Respectueux (seulement quand on lui retourne le respect) ✝️ Un peu prétentieux ✝️
     
Zaraki est souvent confondu avec le démon renard à 9 queue Kyubi. Chose qui le vexe un peu puisqu'il s'agit de son pire ennemi C'est un Kitsune et un des rares mâles de son espèce puisque celle-ci est composé majoritairement de femelle Il est ce que les japonais appellent un Yokaï, un de ceux qui veillent sur l'espèce humaine Il n'y a qu'une fois où il a plongé dans une profonde colère. Il s'agissait du jour où son temple a été détruit et son culte oublié Pendant l'ère Edo, la mode était de fabriquer des masques théâtrales à son effigie. D'où les fameux masques de renard blanc et rouge Il adore les animaux de tout poil et de tout genre. Son appartement ressemble à une arche de Noé, il a deux chiens, trois chats, un lapin, une tortue et un iguane Ses "filles" et ses "fils" ont été quasiment exterminés durant la chasse au Yokai à la fin de l'ère Edo Sa naissance remonte à tellement longtemps qu'il ne se souvient pas de son enfance Lorsqu'il prend sa forme originelle, ses queues témoignent de sa vieillesse. Malgré son arrivé en Ecosse, il a bien du mal à s'adapter à la nourriture locale. D'où le fait qu'il continue de manger japonais.
Je suis un Kitsune
Issue du folklore japonaise, Zaraki est ce qu'on appel une créature surnaturelle du Japon, un Yokai de l'espèce des Kitsune. Les Kitsune sont des démons-renards considéré pour certain comme des divinité. Ces renards surnaturelles sont associés à Inari, la divinité des récoltes et ils demeurent être ses messagers ainsi que ses émissaires. Cependant, depuis la dimininution des temples et l'étendu des grands groupes industriels, les Kitsune ne se comptent plus que sur une main. Zaraki est d'ailleurs le plus vieux de ces survivants car il a réussi à traverser les âges. Les queues d'un Kitsune se multiplient pour atteindre le nombre de neuf tous les 200 voir 300 ans. Plus un renard est jeune, moins le nombre de ses queues seront élevés. D'où le fait que Zaraki en possède neuf.
Zaraki possède le pouvoir des flammes bleues. Ce sont des flammes qui se présentent sous forme de feu follet et qui ont le don de purifications. Ses flammes ne brûlent pas les personnes innocentes ou bien celles qu'ils souhaitent protéger donc mais, elles sont fatales contre les démons et autres créatures malintentionnés.
De plus, il est capable de changer entre sa forme animale et sa forme humaine grâce à la métamorphose. Cependant, étant donné que sa métamorphose réagit également à ses humeurs, il se peut que celle-ci dégénère. Donc en temps normal, Zaraki ressemble à un renard à neuf queue beige/doré. Les pointes de sa queue légèrement plus foncées témoignent également de sa vieillesse. Il atteint au garrot la taille qu'il possède en temps qu'humain. Quelques choses d'encore raisonnable donc. Cependant, s'il est prit d'une puissante fureur, son pelage va viré au roux et sa taille augmenter. Ainsi, c'est un renard rouge/rouge purement démoniaque qui va apparaître.
Cependant, tant qu'on le respect et que personne n'empiète sur son territoire, cette forme n'apparaît pas. Car en plus de perdre la raison, elle l'épuise grandement étant donné que sa force destructrice pompe sur l'énergie vitale de Zaraki.
Il y a bien longtemps, vers la fin de la période Jomon, est née un petit renardeau. Frêle est fragile, sans aucune famille à ses alentours pour s'occuper de lui, le jeune renard était tapis dans un amas de fougères. Ses couinements avaient attiré l'attention d'un enfant humain qui s'était perdu dans les bois et qui répondait au nom de Toshiro. Leurs pleurs communs avaient attiré leurs curiosités et l'enfant avait pris dans ses bras le renard beige pour se consoler et le consoler également. Ainsi, pendant une nuit, Toshiro et le renard s'étaient réchauffé et, par ce geste de bonté de la part de l'enfant, est née un lien puissant semblable à de la fraternité. De bases, cet enfant voulait simplement un ami à qui se confier et non pas un animal de compagnie. De ce fait, une fois ramené au village avec sa trouvaille, il avait refusé qu'on lui détache son ami renard. Le chef du village était bien conscient de l'origine de ce renard à cause de sa couleur et de la magie qu'il dégageait. Mais, il avait tranché et il avait accepté à ce que l'enfant le garde. Ainsi, il espérait pouvoir récolter la clémence d'un Yokai ainsi que sa protection pour son village. Un geste qui lui avait plutôt bien réussi puisque les deux frères ont grandi ensemble jusqu'à ce que Toshiro baptise le renard du nom de Zaraki. Tout deux arrivé à l'age adulte, Toshiro travaillait dans les champs tandis que Zaraki était à ses côtés pour l'aider en chassant les nuisibles ou bien en portant les charges lourdes. Plus le temps passé et plus le Yokai prenait de l'ampleur au point que ses queues se voyaient par dessus les maisons du village. Ce village était ce que nous appelons Kyoto à notre époque. Ainsi, le Kitsune avait pu grandir jusqu'à pouvoir prendre une apparence humaine. Toshiro était heureux puisque son meilleur ami était dorénavant doté de la parole. Il était plus facile ainsi pour échanger et partager des éclats de rires.

Et puis, le temps avait effrité cette amitié. Si Zaraki ne vieillissait plus, ce n'était pas le cas de son frère. L'enfant qui l'avait recueilli dans cette forêt n'était plus qu'un vieillard sans force et malade. La tristesse du renard était telle qu'il était venu à son chevet sous la forme d'un animal, incapable de prendre correctement sa forme humaine dans de tels circonstances. La mort de l'humain approchait et son cœur se serrait à cause du deuil imminent. Pourtant, ce vieillard qui avait passé sa vie à travailler pour le bien de son village jusqu'à en devenir le chef avait passé sa main dans le pelage doré du renard avec le sourire. « Ne t'en fait pas, tu en verras bien d'autre comme moi. Soit bon avec nous, nous sommes éphémères comme les fleurs de cerisiers. Et puis, je ne peux pas demeurer éternellement jeune comme toi. ». Toshiro tentait encore de le rassurer comme ce soir dans la forêt mais, le renard se remettait à couiner de chagrin. La tête posée sur ses genoux, il laissait les caresses se baladaient dans son pelage pour l'accompagner en douceur dans son trépas jusqu'à ce que tout deux s'endorment. Cependant, au petit matin, seul Zaraki s'était réveillé.
Seul, le renard cherchait tout de même la compagnie chez les humains, les plus jeunes comme les plus vieux. Zaraki avait pris soin de veiller sur les descendants de Toshiro à commencer par ses enfants, puis ses petits-enfants qui jouaient dans le village comme il le faisait à leurs âges. Il était parfaitement inclus dans celui-ci, à tel point qu'un temple avait été bâtis à son honneur pour son centième anniversaire. Les plus anciens du villages avait pu voir sa deuxième queue apparaître dans un torrent de flammes bleues incandescentes. Mais, les choses allaient trop bien pour continuer à se dérouler ainsi calmement.

Les guerres avaient commencé, puis pris de l'ampleur. Les maladies aussi et le village avait perdu énormément d'habitant durant la peste de 586. Certaines langues accusaient même l'actuelle Corée d'être derrière ce malheur. Mais, malgré les malheurs, Zaraki demeurait toujours à son temple, sortant de celui-ci lorsque les étrangers menaçaient son village. Les récits et les rapports des envahisseurs évoquaient la présence de feu follet avant un puissant flash de lumière. Et puis, plus rien, pas une seule brûlure mais, une frayeur assez puissante pour en faire un très bonne avertissement. Lors de la famine de 733, Zaraki avait alors quitté le village afin de se rendre à la chasse avec les humains pour ramener de quoi manger. Il lui arrivait de faire plusieurs milliers de kilomètre et de ramener des provisions pour des années sur son dos. Une fois n'était pas coutume, les villageois le couvraient de remerciements et de présents et les enfants jouaient entre ses grandes pattes fines et puissantes comme s'ils s'amusaient à se faufiler entre des arbres. Et, c'est ce qui maintenait le sourire du Kitsune.

Le quotidien de Zaraki se résumait ainsi, à aider les humains jusqu'à l'arrivée de l'ère moderne et des machines de fers. Malgré les paroles des anciens et le respect des traditions, les champs et les forêts disparaissaient pour des grandes étendus de bâtiments et d'usines. Le renard ne pouvait que regarder ses terres de jeux devenir grises et sans saveur. L'homme effaçait ses derniers souvenirs avec Toshiro tandis qu'il regardait ce spectacle du haut de sa colline où demeurait son temple. Jusqu'à ce qu'un soir, le bruit des bulldozer et des pelleteuses viennent le réveiller. Son terrain avait été vendu et les boules de destruction venaient démolir sa maison. Un premier fracassement l'avait réveillé tandis qu'il était ensevelit sous une poutre. De nouveau, cette peur de mourir comme il avait ressenti sous ce tas de fougère était très vite réapparu dans les yeux du vieux Kitsune. Il entendait les cris de colères de Mahiko, une des descendantes de Toshiro, seule contre une armée d'engins destructeurs. Des cris qui avaient poussé le chef de chantier à lever la main sur elle. Furieux à cause de ce geste et terrifié par la destruction de son chez-lui, il s'était de nouveau métamorphoser en renard mais, celui-ci était énorme. Son poil roux et malfaisant apparaissait au fur et à mesure que sa taille grandissait et que les débris n'étaient plus capable de tenir sur son dos. Le souffle chaud du renard arrivait à provoquer une bourrasque et, en frappant une de ses queues au sol, la terre s'était mise à trembler, donnant ainsi la raison du séisme de 1995 dans le but de détruire les machines de métal. Débordé par la situation, le rugissement du renard maléfique avait donné des ailes aux ouvriers et quelques courageux s'étaient retrouvés tués, dévorés par le renard. Seule Mahiko restait, espérant que Zaraki retrouve ses esprits.
L'impatience avait guidé ses pas vers l’immense renards roux, elle demeurait tout de même prudente. Les yeux rouges/orangés du renards s'étaient dirigés vers elle mais, il ne faisait rien. Il s'était contenté de baisser la tête pour la laisser poser sa main sur son museau. De ce contact, le Kitsune était de nouveau apaisé, retrouvant sa taille normale ainsi que sa couleur mais, il pleurait. Jusqu'à ce que son chagrin l'amène à retrouver sa forme humaine. Le jeune homme pleurait encore à chaude larme, dépassé par les événements. « Où vais-je aller si plus personne ne crois en moi dorénavant ? ». Les mains chaude de Mahiko étaient venu serrer celle du brun avant de le prendre dans ses bras. « Tu pourrais voyager. Toshiro ne voulait pas que tu t’enchaînes ici, il voulait que tu sois libre. Prend cet accident comme une occasion de le faire. Je viendrais avec toi si tu veux. ». Un sourire doux avait solidifier ses propos tandis qu'elle caressait la joue du Yokai. Réclamant un sourire, elle avait fini par l'avoir. Mais, elle ne manquait pas de cacher ses inquiétudes vis-à-vis de Zaraki qui semblait perdu dans le court du temps.

Les paroles de Zaraki n'étaient pas passées dans l'oreille d'un sourd. C'était à contrecœur qu'il a accepté de quitter sa terre natale pour tout d'abord se rendre en Amérique du Nord. Des lumières et des tours de fer cherchant à toucher le ciel lui avait donné le tournis. Cela faisait rire Mahiko de voir le renard aussi dépaysé mais, aussi curieux également. Chaque choses nouvelles pour lui, il demandait de quoi il s'agissait comme un enfant qui découvrait le monde. Et, elle prenait le temps de lui expliquer les choses telles qu'elles étaient. Relativement proche tout deux, le cœur du renard battait pour elle alors qu'elle enchaînait les prétendants, les essais pour que finalement, ça ne dure pas. Et chaque échec lui donnait une dose de soulagement très vite consommer par l'arriver d'un nouvel homme dans l'appartement. Mahiko racontait sans arrêt que Zaraki était son frère pour expliquer sa présence dans l'appartement et le renard ne disait rien. Mais, il n'était pas rare qu'il se mette à grogner si les gestes de ces princes illusoires soient déplacés. Fatigué par le comportement de Mahiko, Zaraki avait décidé de lui-même de prendre la route seule lorsque celle-ci avait fini par se marier avec un enfant à sa charge. Ainsi, le Kitsune avait fait ses adieux à Mahiko en lui demandant de faire très attention à elle avant de se rendre dans une petite ville d'Irlande. Des échos à propos de Ravensburg étaient parvenus jusqu'à ses oreilles et il voulait vérifier de lui-même ces rumeurs comme quoi, Kyubi serait dans cette ville. Fait amusant puisque Kyubi, c'est lui, le fameux renard roux gigantesque. Alors, la curiosité avait guidé ses pas jusqu'à la ville d'Irlande. Son absence à New York se fait ressentir d'ailleurs auprès de Mahiko. Après des mois d'absences de son protecteur, elle avait enfin compris que ce n'était pas au bon homme qu'elle s'était mariée...

Shirosaki
Promis, je changerais pas mes personnages tous les mois :).
Je ne pense pas que ça soit nécessaire de me représenter encore une fois, j'ai toujours 23 ans, je vis toujours en Basse-Normandie, je suis toujours une âme libre. J'aime toujours autant Green Day et Doctor Who, bref ! Rien a changé  siffle

     
fiche créée par Rinema


Dernière édition par Zaraki Nakamura le Lun 1 Aoû - 23:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Sam 23 Juil - 13:07

Re bienvenue excited coeur 2 LA CHARETTTTTTTTTEEEEEE 38 38 38 38 38
Par contre chou, pour ton pouvoir de métamorphe (le premier, mais celui en renard), il serais bien de mettre une petite contre partie. Genre qu'il ne peux l'utiliser que une fois par siècle ou que cela le fatigue tellement que il ne l'iutilise que très très rarement.

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Sam 23 Juil - 13:23

Merci coeur 2
Comment ça ? J'ai pas compris ? Parce que s'il ne peut pas reprendre sa vraie forme, ça va m'handicaper beaucoup et c'est pas cool puisque le but est aussi que je puisse le jouer sous ses traits animales et je doute qu'on joue sur le forum ou qu'on fasse avancer le contexte par siècle :).
Autant celle sur son changement physique humain, ça ne me dérange pas plus que ça et mettre la contrepartie d'une fois pas siècle me parait juste. :/
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
C. Bartholomew Hasting
↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

Age : 32 ans
Occupations : Instituteur à l'école primaire et formateur pour la confrérie
Race : Humain, simple humain fragile et inutile.
En ville depuis le : 23/05/2016
Messages : 514
Points : 367
Autres comptes : M. Oskar Petrovsky
Célébrité : Matt Smith

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Sam 23 Juil - 13:54

Citation :
♦ Tu es doué pour ce qui est de la métamorphose. Chose qui t'as servi à traverser les âges en changeant de visage pour ne pas éveiller les soupçons.

Celui-ci, je le trouve de trop. Que tu te transforme en Kitsun, oui, mais que tu change de visage... Bof.

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Sam 23 Juil - 14:16

Bah après j'ai repris ce qu'était marqué sur Wiki pour les Kistune mais je m'en fous un peu aussi en faites :)
Je trouvais que ça faisait un bon motif pour expliquer comment il arriver à traverser les âges sans qu'on le pointes du doigts. Mais bon ça me gêne pas de l'enlever
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
C. Bartholomew Hasting
↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

Age : 32 ans
Occupations : Instituteur à l'école primaire et formateur pour la confrérie
Race : Humain, simple humain fragile et inutile.
En ville depuis le : 23/05/2016
Messages : 514
Points : 367
Autres comptes : M. Oskar Petrovsky
Célébrité : Matt Smith

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Sam 23 Juil - 14:18

Bah s'il voyage et si parfois il reste en Kitsune...

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Dim 24 Juil - 12:22

Ouai, je vais le virer, c'est pas grave, osef :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Dim 24 Juil - 13:09

Re bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Dim 24 Juil - 16:42

Merci Madame coeur 1
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Lun 25 Juil - 18:31

Jared *-*

Bienvenue bave
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Lun 25 Juil - 20:10

*essuie la bave contre le pantalon de Gabriel* Merci coeur 1
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
C. Bartholomew Hasting
↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

Age : 32 ans
Occupations : Instituteur à l'école primaire et formateur pour la confrérie
Race : Humain, simple humain fragile et inutile.
En ville depuis le : 23/05/2016
Messages : 514
Points : 367
Autres comptes : M. Oskar Petrovsky
Célébrité : Matt Smith

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Ven 29 Juil - 10:01

Attention ma choupi, tu as plus que 3 jours pour faire ta fiche.

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Ven 29 Juil - 10:03

C'est pour ça que j'ai demandé un délai dans mon mot sur mon poste d'absence ma belle X)
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
C. Bartholomew Hasting
↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

Age : 32 ans
Occupations : Instituteur à l'école primaire et formateur pour la confrérie
Race : Humain, simple humain fragile et inutile.
En ville depuis le : 23/05/2016
Messages : 514
Points : 367
Autres comptes : M. Oskar Petrovsky
Célébrité : Matt Smith

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Ven 29 Juil - 10:04

Ah pardon... J'avais oublier. Sorry, bon bah je te met le délais XD Razz

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Lun 1 Aoû - 20:24

Merci xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞ Mar 2 Aoû - 11:40

J'ai particulièrement aimé la fin de ton histoire :)
Tu explique très bien la race de ton démon et tout me convient dans ta fiche

Félicitation tu es validé(e)

Tout d'abord, nous te remercions de t'être inscrit(e) sur THE SLEEPY NIGHTMARE Waaaan ! Tu t'amuseras parmi nous, tu verras, on est un peu tarée quand même, mais chut Tu peux dès à présent poster partout sur le forum, t'occuper de ton personnage, venir nous rejoindre sur le flood et autre.
Profil & signature
Pour commencer, veille à remplir tous les champs de ton profil. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est toujours plus agréable. Tu peux aussi mettre une signature pour rendre tes postes plus agréables. N'oublies pas une pensée pour les PC qui bug, donc pas trop de gif et pas plus de 500px de largeur.
Gestion du personnage
➢ Merci de t'assurer d'avoir prit connaissances des différentes annexes du forum qui pourrons t'être utiles dans ton jeu. Et pour faire partie de la confrérie, n'oublie pas de te recenser par ici.

➢ Tu trouveras tout ce que tu as besoin pour donner une vie à ton personnage dans la section par ici. Tu y poste ta fiche de lien, faire tes demandes diverses et variées. Et pour trouver des RPs facilement, tu peux aller dans ce sujet.

➢ Tu peux, si tu le souhaites créer des scénarios/pré-lien, pour aider le forum à grandir. Les gens aiment prendre des scénarios, alors n'hésites pas à créer ta petite famille, ta future chérie, ton meilleur ami ou toutes autres personnes importantes dans ta vie.

➢ Et enfin n'hésites pas à participer dans le flood, les jeux... T'investir dans la vie du forum. Cela ne pourra que t'aider. Nous avons également une CB assez active où régulièrement des soirées sont organisées. Tu peux aussi voter pour le forum ou encore poster sur PRD/BAZZART/FACEBOOK, afin d'aider le forum à se développer. Nous t'en remercions d'avance.

Merci encore de nous avoir rejoint et bon jeu parmi nous wonderful
Le staff de TSN.
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Zaraki ♦ Tell me would you kill to save a life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kill Bill Volume 1 et 2
» [JEU : Flash] KILL KENNY : sauvez le pauvre kenny [Gratuit]
» Plaisir meurtrier avec Shiri Appleby (Thrill of the Kill)
» [AKROSS Con 2010] Kill Him: A Short Detective Story
» Kill Me *****

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations refusées-
Sauter vers: