Partagez | 
 

 Her fiery eyes set me alight, and haunt me ? ♦ ft. Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Alexander A. Gale
Age : 3500 ans, mais il a arrêté de compter les années. On peut presque dire que les siècles se suivent et se ressemblent...
Occupations : Bibliothécaire (il affectionne les livres et l'écriture, après tout), tatoueur (enfin, il est propriétaire de sa shop) et musicien à ses heures.
Race : Ange déchu, mais on le traite habituellement de démon.
En ville depuis le : 19/12/2016
Messages : 246
Points : 480
Célébrité : Johnny Depp

Message ✞ Re: Her fiery eyes set me alight, and haunt me ? ♦ ft. Alexander    ✞ Mar 21 Mar - 23:59

Let's meet
ft. Sasha L. Zweig
C'était ce qu'il entendait par caricature. Des hommes dont l'image s'est modifiée à travers le temps, image contemporaine ne reflétant pas toute la vérité de l'image d'origine. Un peu à la manière des photographies qui font la une des magazines: des images si retouchées qu'on oublie la réalité qui se cache derrière. Un peu comme lui et les autres, en fait. Qu'étaient-ils tous devenus, sinon des mythes et des légendes? Combien de gens connaissaient son nom, celui de Lilith et des autres? Et combien en connaissaient la véritable histoire, s'imaginaient le véritable personnage? Eux aussi devaient être, dans l’œil de l'homme moderne, une caricature, puisque cette déformation n'est pas par défaut bonne; elle peut aussi être négative. Il ne commenta pas, toutefois, la courte tirade de la démone. Mais la dernière remarque le fit sourire. « Un petit côté sexy, genre carapace à percer ». Le court rire d'Alexander fit écho à celui de la succube.

Celle-ci semblait d'ailleurs profiter de ne plus avoir les pieds qui touchent le sol, passant d'une posture à une autre avec aise. L'ange déchu ne se déconcentra pas pour autant, mieux valait éviter que Lilith ne se retrouve brusquement par terre.

« C'est vrai que Ravensburg à l'air bien plus tranquille qu'il n'y paraît. Mais, il ne faut pas te méprendre. La nuit, c'est une agitation monstre. »

Alex vivait de nuit et de jour, il connaissait donc une certaine agitation nocturne. Mais il devait avouer que ce n'était pas la chasse à la souris de la Confrérie qu'il connaissait, c'était plutôt le nightlife de la ville, le tattooshop, ce genre de trucs. Il gardait un profil bas, évitant autant que possible de montrer ses ailes -à moins d'être seul ou en compagnie d'un démon, bien entendu- et essayait de se mêler le moins possible aux affaires de la Confrérie. Il ne se privait pas de faire des dégâts, simplement il le faisait en se faisant passer pour Alexander, et non en s'affichant ouvertement en tant qu'Abaddon.

Lilith expliqua qu'elle trouvait cette chasse continuelle ennuyante, parce que c'était routinier, encore et encore la même chose. Alexander sentit qu'elle était lasse de l'acharnement de la Confrérie. Oh, bien sûr, si la Confrérie se contentait de fournir un garde-manger consentant aux vampires... Mais ils s'acharnaient à vouloir chasser les démons...

« Je garde autant que possible un profil bas, peu importe qui je suis, je ne veux pas m'attirer ce genre d'ennuis... Mais il est vrai que la Confrérie incarne le parfait empêcheur de tourner en rond. »

Le démon soupira.

« Dans un monde, il y a un Créateur hypocrite qui ne veut pas de nous et dans l'autre, un groupe d'imbéciles qui croient que nous éradiquer est la solution. »

Il glissa une main dans ses cheveux pour les replacer.

« Il faudrait les forcer à passer quelques siècles sur Terre, leur puissance diminuée au moins du trois-quart, pour voir. »

©  Ellana
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Her fiery eyes set me alight, and haunt me ? ♦ ft. Alexander    ✞ Sam 1 Avr - 15:07


Her fiery eyes set me alight, and haunt me ?

Se sentir soulever était pour elle un agréable sans nom. Après tout, Lilith n'avait plus ses ailes. Elle n'avait plus cette capacités à voler aussi facilement qu'une feuille dans le vent. Le vent n'était même plus son allier, il ne l'avait pas reconnu lorsque sa punition et le changement de genre avaient opéré. Elle n'était plus aussi lumineuse qu'auparavant. Pourtant, il y avait toujours cette once de malice profondément ancré dans son regard. Elle pouvait se montrer autant douce et gentille que cruelle et impitoyable. Le plus dur ? C'était de savoir gérer ces deux états opposés chez elle qui ne prévenaient pas de leur arrivé. Bien entendu, il y avait des signes et des sujets qu'il était préférable d'éviter. Mais, étant donné qu'Abaddon ne se montrait pas trop insistant sur celui de son exil, ni même dans savoir d'avantage, elle restait terriblement calme. A tel point qu'elle en souriait même. Ce n'était pas tous les jours qu'elle croisait quelqu'un presque aussi vieux qu'elle et qui, en plus, à eu un sort semblable au sien. Alors que ses pieds ne touchaient plus le sol depuis un petit moment maintenant, elle avait tout de même cette droiture dans sa démarche. Ses cicatrices dans son dos, toujours aussi profonde et saignante à cause de Faust, lui faisait un mal de chien. Peut-être parce qu'elle avait encore le reflex de faire battre ses ailes pour rester au-dessus du sol. Ailes qui n'étaient plus là dorénavant.
Pour passer cette douleur, ou bien lutter contre celle-ci, elle avait penché légèrement sa tête par reflex pour faire craquer sa nuque. Lilith en avait profité pour mettre en garde cet ange par rapport aux nuits de Ravensburgs. La nuit, les rats de la Confrérie se mettaient en action. Chassant et tuant quiconque se trouverait sur leurs passages. Elle les détestaient. Presque autant qu'elle détestait les deux puissances opposés qui l'avaient réduis à cet état ridicule. Ou bien alors, était-ce pour autre chose ? Pour une autre histoire ? Il est vrai que Lilith a eu bien des mésaventures mais, les plus marquantes sont souvent en rapport avec des sorciers pour qui elle s'était prise d'affection à tel point de vouloir les rendre différents des autres. Notamment en connaissant le monde de la Gehenne, des démons et des anges, de tous les êtres naturels. Un monde qui abritait Paradis et Enfer, où le jardin d'Eden existait et tous les lieux de la mythologie. Même les plus éloignés et les moins connus comme la Japonaise ou la Nordique. Lilith arrivait à desceller de l'intérêt dans leurs yeux quand elle leur racontait comment était ce monde. Où tout était possible. Mais, les enfants grandissent et perdent de leur émerveillement en devenant adulte. Leurs esprits se font moins inventifs, régit par les responsabilités. Lilith détestait ces humains adultes qui ne voulaient plus croire en rien. Juste en ce pseudo-amour dont leurs écrans allaient jusqu'à dicter ce qui était bien ou mal. On était très loin des chevaliers et de ce qu'elle aimait chez eux. Le rire de son confrère démon l'avait fais sourire à son tour. Elle aura réussi ce soir à faire rire la destruction, mon Dieu quel exploit !

-Le souci c'est que, malgré le profil bas, ils finiront par te retrouver. Il y a des informateurs au quatre coin de la rue. Même en restant discret, ces rats finiront par te retrouver. Ce qui me rebute le plus, c'est qu'ils acceptent ces sangsue de Vampire alors qu'ils sont bien plus abominables que certains des nôtres. Ce sont des créatures des ténèbres aussi.

Injustice, quant tu nous tiens. Lilith semblait perplexe. Pourquoi ? Pourquoi accepter d'aider les vampires et pas les émissaires de Satan. Il y avait quelque chose là-dessous. Une chose illogique ou bien, qui cachait un poisson encore plus gros sous cette organisation. Elle était là après tout, quand l'accord pour créer cette Confrérie avait été signé. Aussi étonnant ça puisse paraître, elle était là en tant que consultant pour donner son accord. À l'époque, elle se fichait bien de savoir si les démons mourraient ou non. Elle les détestait autant que les humains. Elle les déteste toujours d'ailleurs. Mais, il y avait eu bien trop de sang innocent qui avait coulé depuis. Même les démons qui protégeaient la race humaine périssaient sous l'excuse de la justice. Pour Dieu qu'ils disaient mais, leur créateur était tout sauf ce Dieu hypocrite. Fermant les yeux pendant quelques instants, Lilith les avait rouvert en écoutant de nouveau Abaddon continuer dans sa lancer et dans son explication. Il n'avait pas tout à fait tord après tout. Tout à fait car, il catégorisait bien vite les choses.

-Mais, il y a toujours des exceptions qui confirment la règle. Assiah possède plus de 7 milliards d'êtres humains et la population grandit encore et toujours. Ils ne sont pas tous comme ça, forte heureusement d'ailleurs. Les divins tomberaient dans une profonde dépression avec une telle punition je pense.

Lilith n'aurait rien contre. Elle aurait sans doute même une forme de satisfaction avec une telle idée. Ainsi, elle pourrait facilement les détruire ou au moins, leur en faire baver suffisamment pour qu'ils reviennent sur leurs décisions. Pour le moment, elle pouvait simplement attendre. Attendre depuis trois millénaire, le temps commençait à devenir long.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexander A. Gale
Age : 3500 ans, mais il a arrêté de compter les années. On peut presque dire que les siècles se suivent et se ressemblent...
Occupations : Bibliothécaire (il affectionne les livres et l'écriture, après tout), tatoueur (enfin, il est propriétaire de sa shop) et musicien à ses heures.
Race : Ange déchu, mais on le traite habituellement de démon.
En ville depuis le : 19/12/2016
Messages : 246
Points : 480
Célébrité : Johnny Depp

Message ✞ Re: Her fiery eyes set me alight, and haunt me ? ♦ ft. Alexander    ✞ Lun 1 Mai - 0:09

Let's meet
ft. Sasha L. Zweig
Abaddon savait très bien que Lilith avait raison. Il ne pourrait pas échapper à la confrérie éternellement. Et même s'il ne vivait pas la vie dont il voulait, qu'il ne vivait qu'une demi-vie, qu'un semblant d'existence, qu'il ne jouait qu'un rôle factice dans un monde qui n'était pas le sien... Il y tenait. Il y tenait tant et aussi longtemps qu'il avait l'espoir d'obtenir un jour vengeance, ou à tout le moins, de pouvoir exister à nouveau là où il devait, en théorie, exister. Il méprisait autant les êtres qui le prenait pour la pire des abominations que le fait qu'ils acceptent des êtres qui faisaient plus de dommages que lui et qui, à la base, à l'origine, n'avaient pas réellement raison d'être. Autant Lilith, qu'Abaddon, que toutes les autres créatures déchues avaient été créent dans un but, pour une raison bien spécifique, même les humains. Mais il était étrange, pour Alex, d'envisager que l'on puisse nier ces créatures après les avoir créées pour répondre à un besoin. Que le besoin de chérir les humains se soit tarit, il le comprenait. Mais le besoin de la destruction...

Le démon retint un soupire. Il lui arrivait d'encore moins comprendre ce monde que son monde d'origine. Les humains étaient des créatures plus complexes qu'il ne l'avait cru à la base.

« Mais, il y a toujours des exceptions qui confirment la règle. Assiah possède plus de 7 milliards d'êtres humains et la population grandit encore et toujours. Ils ne sont pas tous comme ça, forte heureusement d'ailleurs. Les divins tomberaient dans une profonde dépression avec une telle punition je pense. »

Un demi-sourire étira les lèvres de l'ange. Une telle punition ne pourrait que remettre pour eux les choses en perspective, et tant mieux si elle s'avérait aussi efficace! Ils tomberaient de haut, de très haut même, et se brûleraient bien plus qu'ils ne peuvent imaginer...

« Je réalise en effet que les humains ne sont pas tous à mettre dans le même panier... Mais ceux qui croient dur comme fer à la mission de la Confrérie et à ses idéaux d'extinction... Je dois avouer qu'ils me décourage, pour ne pas dire qu'ils me dégoûtent. »

Alexander tourna la tête vers Lilith, un sourire pendu aux lèvres.

« Imagine un peu leur tête si on échangeait les rôles... »

Il porta un regard au ciel.

« Et imagine si ces créatures, qui ont encore le loisir d'exister là-bas plutôt qu'ici, se retrouvaient à être chassées... »

©  Ellana


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Her fiery eyes set me alight, and haunt me ? ♦ ft. Alexander    ✞ Mar 2 Mai - 20:57


Her fiery eyes set me alight, and haunt me ?

Au fils de la discussion, le timbre de voix de Lilith semblait s'adoucir. Après tout, cela faisait maintenant trois millénaires qu'elle était avec ces humains. Elle avait pu prendre le temps de les observer et de voir leur comportement. Comme un vieux reflex, elle avait renvoyé ses cheveux bouclés en arrière par un simple geste de la main. Ceux-ci la gênaient. Il ne fallait pas croire, elle s'était habituée à les cheveux courts de son corps d'homme. Si bien qu'elle avait du mal maintenant à ne pas faire rebrousser chemin à quelques mèches rebelles. Est-ce que c'était ça, la réponse à cette attitude de Lilith ? Qu'elle aime tellement l'indépendance qu'elle en est devenue une rebelle auprès du peuple des démons ? Non, il y avait autre chose. Elle faisait tout par plaisir alors qu'un véritable rebelle était conscient de ses limites en matière de conscience. D'où le fait qu'elle semblait si amusée par les propos d'Abaddon. Il était si révolutionnaire dans ses propos. C'était amusant pour elle. Oh oui, elle riait intérieurement sans aucunes onces de moquerie dans son regard. Elle n'oserait pas, elle n'était plus en état après tout pour se le permettre.
Elle ne pouvait qu'écouter ses paroles en souriant en quoi. Dans la discrétion car, elle s'écouterait, elle serait déjà en train de mettre cette punition en marche. Il y avait plusieurs moyen mais, le plus efficace serait d'attirer leur attention. Jusqu'à les paroles suivantes. Lilith avait peur de mal comprendre. Chasser les humains et les sorciers ? Non, ça ne ferait qu’empirer la situation. Le pouvoir ne sert à rien, elle sait pertinemment que les démons surpassent les humains en tout point. À croire qu'il voulait déclencher l'apocalypse avant l'heure. Pourtant, la brune gardait ce sourire dans le recoin de ses lèvres, ne voulant donner aucuns doutes sur sa détermination.

-Difficile à imaginer, à t'entendre, on pourrait croire que tu veux chasser les humains pour attirer les divins ici. Enfin bien sûr, ce n'est que mon imagination qui me joue des tours bien sûr ~

La malice était présente dans la voix de la reine. Aurait-elle une idée derrière la tête ? Il semblerait. Il suffisait de voir son regard faux, cette comédie sur son visage et ce mensonge qu'elle masquait en plaisanterie. Et si elle pouvait mener la destruction a être le sauveur de l'humanité ? Au prix de quelques sacrifices bien sûr mais, rien de bien méchant. Après tout, ce n'est pas les chasseurs de la Confrérie qui seront regrettés. Ils sont bien trop bourru et brutus pour que la populasse ait pitié d'eux.
Ce n'était peut-être pas une si bonne idée que ça de pousser aux vices Abaddon. Après tout, venant d'un ange déchu, elle pouvait s'attendre à tout. Et si les enseignements des Enfers avaient du mérite, c'était bien sûr ce point. Aucune pitié, aucune ouverture. Le premier qui tire dans les pattes de l'autre a gagné. Triste résumé. De ce fait, elle avait perdu assez vite ce masque malicieux pour se concentrer sur l'horizon, les bras croisés sous sa poitrine. Elle n'avait qu'une hâte, c'était de rentrer avant que cela dégénère. Mais, elle aimait bien cet homme tout de même. Il avait une belle façon de s'exprimer.

-Changeons de sujets. Je t'ai dis où j'habitais mais, pas toi. Alors, où loges-tu dans cette ville ?

Autant ramener la conversation à un sujet plus intéressant et moins houleux.

© charney

Spoiler:
 

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexander A. Gale
Age : 3500 ans, mais il a arrêté de compter les années. On peut presque dire que les siècles se suivent et se ressemblent...
Occupations : Bibliothécaire (il affectionne les livres et l'écriture, après tout), tatoueur (enfin, il est propriétaire de sa shop) et musicien à ses heures.
Race : Ange déchu, mais on le traite habituellement de démon.
En ville depuis le : 19/12/2016
Messages : 246
Points : 480
Célébrité : Johnny Depp

Message ✞ Re: Her fiery eyes set me alight, and haunt me ? ♦ ft. Alexander    ✞ Dim 21 Mai - 23:03

Let's meet
ft. Sasha L. Zweig
Chasser les humains? Pas tout à fait. Abaddon n'en avait plus grand chose à faire. Il s'amusait d'eux, parfois. Oui, ça lui arrivait. Mais il aurait aimé changer de place avec les divins. Pas juste pour qu'ils comprennent ce que c'était que d'être banni sur Terre pour toujours, presque sans pouvoirs. Non, il aurait aimé le faire pour qu'ils comprennent ce que c'était, que d'être sans cesse pourchassés, d'avoir toujours à leurs trousses des gens désirant leur mort. De se faire considérer comme un monstre. D'être reconnu comme tel par beaucoup d'humains et d'autres créatures.

Le malice qu'Alexander entendit dans la voix de la démone le porta presque à sourire. Il n'était pas si certain que de chasser les humains attirerait vraiment les divins sur terre. Oh, ils en entendraient sûrement parler. S'ils s'en inquiétaient vraiment, ils enverraient probablement quelqu'un ou quelque chose pour régler les choses à leurs places. Mais de plus en plus, Abaddon doutait que les divins ne s'intéressent réellement aux créatures peuplant la Terre. Jadis, oui, il le savait. Mais maintenant...

« Changeons de sujets. Je t'ai dis où j'habitais mais, pas toi. Alors, où loges-tu dans cette ville ? »

Le démon tourna légèrement la tête vers la démone. Mais il ne se sentit pas brusqué par le changement de sujet. Il n'avait pas non plus envie de s'entêter à quoi que ce soit. S'il se portait moralement et mentalement mieux que plus tôt, il gardait encore de cette lassitude qui l'avait accompagné jusqu'à l'église.

« À vrai dire, jusqu'à tout récemment, j'affectionnais le quartier ouest. Mais parce que je déteste dépenser de l'énergie pour rien, je me suis tourné vers le quartier est, histoire d'être plus près de mes deux boulots. »

Il haussa légèrement les épaules.

« Le quartier ouest dégage une énergie que j'aime bien. »

Il afficha un demi-sourire.

« Peut-être parce que je suis une « vieille âme »... J'ai toujours bien aimé cette expression. Parce qu'à part l'âme, honnêtement, je ne vois pas ce que j'ai de vieux. »

©  Ellana
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Her fiery eyes set me alight, and haunt me ? ♦ ft. Alexander    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Her fiery eyes set me alight, and haunt me ? ♦ ft. Alexander
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les yeux bleus (A pair of blue eyes)
» gaze correction et boggled eyes ?
» un fish eyes 8mm pour 249 euros
» Roller Eyes du JOKER DX.
» Tiger eyes (le parfum français de Shahrukhji)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Quartier Ouest :: L'église-
Sauter vers: