Partagez | 
 

 Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.    ✞ Jeu 20 Oct - 13:56

Loreleï McDonald
Je m'appelle Loreleï McDonald, et même si je ne les fais pas, j'ai 457 ans ans. Mais cela reste entre nous. Je suis né(e) le 22/02 /1559, dans la magnifique ville de Dumfries, Ecosse. Pour passer le temps je suis Médecin de garde dans une clinique privée, et Je suis à Ravensburg depuis à peine quelques semaines . On dit de moi que je suis parfois un peu étrange, ce qui est normal, car en réalité je suis un croque monsieur. Actuellement je suis Célibataire. D'ailleurs je suis bisexuelle, si jamais cela t’intéresse. Mais ce qui m'énerve (ou pas), c'est d'être sans cesse comparé à Jenna-Louise Colman.
Les petits trucs à savoir
Un petit peu trop sensible ✝️Beaucoup trop douce par rapport a ma race ✝️ Simpliste, inutile de se prendre la tête pour rien ✝️ Fidèle, en amour comme en amitié ✝️ Un peu menteuse, avouons-le. Mais généralement très sincére ✝️ Dominatrice, parce que j'aime avoir ce que je veux ✝️ Colérique, pour la même raison✝️ Optimiste, car le verre est toujours à moitié plein ✝️ Franche, je n'ai pas ma langue dans ma poche ✝️ Ouverte, la différence ne me dérange pas. ✝️
     
Ancienne maîtresse de roi J'ai été mariée à un noble anglais quand j'était encore humaine J'ai tué ma "sœur"   Parfois je regrette mon humanité Je me  nourrit quasiment que de sang animal, ou de sang humain en poche. Néanmoins, si je m'affame trop il m'arrive de tuer des humains. Née en Ecosse, je suis pourtant envoyé vivre en Angleterre où je serai toujours traitée comme une étrangère. Je m'était toujours promise de ne pas engendrer de nouveau vampire. Et malgré une erreur de parcourt, Oskar, j'ai continué à tenir ma promesse tout au long de ma vie. Je travaille comme médecin la nuit, ce qui me permet d'avoir du sang gratuitement et en toute discrétion Je suis toute petite et n’apprécie pas qu'on me fasse la moindre remarque sur ma taille. De l'époque où je viens les femmes étaient bien rarement plus grande que la moyenne.
Je suis un(e) (race)
Je suis une vampire. Vous savez cette même créature que le compte Dracula. Vous y êtes? Alors voilà, pale, de longues canines, craignant le soleil - mais nul effet les signes religieux comme on a pu vous le dire- et l'argent et les pieux dans le coeur. Ma vitesse, ma force, mon ouïe et mes sens sont bien plus décuplé qu'un simple petit humain. Autre différence avec les humains, je ne vieilli pas, je suis figée dans mes 27 petites années et je ne vais pas m'en plaindre croyez moi! Malheureusement.. je n'ai plus aucun reflet dans le miroir donc il n'est pas possible de me contempler.  

Naissance à 27 ans

Ma naissance commença dans un temps peu agréable. Je suis née en Écosse, en pleine guerre avec les anglais - pour ne pas changer direz-vous - mais cette époque-là est un peu spéciale car l'Ecosse vivait une crise sans précédent. La reine batifolait en France avec son mari sans se soucier de son peuple qui mourrait sous les guerres de clans et de pauvreté. Ainsi, mes parents prirent la décision de se procurer un statut à la cour d'Elisabeth Tudors quelques années après ma naissance. Maintenant nobles - et traites- ils m’envoyèrent parfaire mon éducation chez des personnes qui ne me considéraient que comme "l’Écossaise" bien que je n'avais aucun souvenir du peu de temps passé là-bas... pas même un accent. À quatorze ans, on me trouva une place dans la maison de la reine et je devins donc l'une de ses dames de compagnie. Elle se méfiait de moi, comme de tout les écossais, et pour ma part faire sa bonniche ne m’intéressait guère. Pour se débarrasser de moi, on me maria à un vieux noble anglais dégueulasse qui ne tenait debout que par l'opération du Saint-Esprit. Faussement docile, un croche-pied le fit tomber au bas des escaliers après quelques mois de mariage à peine, me rendant veuf et heureuse. Quelques regards se tournèrent vers moi, m'accusant de ce qui était la vérité, mais sans preuves l'histoire et les rumeurs prirent rapidement fin. Et voilà maintenant que j'étais riche.... mais une femme... l'argent fut donc transféré à mon père qui se garda bien de me donner quoi que ce soit. À à peine dix-sept ans j'aurais tout le temps de me remarier, de former une famille et mes parents l'avais bien compris et préparais une nouvelle dot. Néanmoins, il me restait les terres de mon défunt mari, ce qui ne me forçait à revenir à la cour que de très rares fois... et Élisabeth ne m'invitait pas non plus.

Pourtant, neuf ans plus tard, malgré tout les soupirants qui avaient tenté leur chance, aucun n'avait réussi à capturer mon cœur. De retours de temps en temps auprès de la reine, mon choix de rester célibataire et l'on murmurait même vierge- semblait tellement lui plaire qu'elle semblait m'apprécier de plus en plus. C'est pourtant là que je l'ai rencontrée... elle semblait tellement... magnifique. Parfaite. L'homosexualité était considéré comme un péché à cette époque et rien que l'idée d'être attirée par une femme me fit passer des heures et des heures à demander pardon à "Dieu" - aujourd'hui je rigolerai tellement de cette période, puis-ce qu'il ne me reste pas une seule trace de foi.
Les nuits passaient, les journées aussi, mais elle n'était jamais là, jusqu'à ce qu'elle me coince dans un coin des écuries, j'étais prête à rentrer sur mes terres. La première fois, je l'ai repoussée... la deuxième fois aussi. La troisième fois, elle attendait devant chez moi, toujours la nuit et je l'ai laissée là jusqu'au matin et qu'elle disparaisse.  Le soir suivant elle était toujours là, je suis sortie de mon manoir prête à en découdre avec elle, prête à tenter de comprendre ce qu'elle me voulait et lui dire que dieu ne pardonnerait jamais ce genre de chose. Une vive douleur transperça mon corps, la vie s'évacuait de moi... je pouvais sentir le souffle de la mort dans mon cou.

De 27 ans à 100 ans

Le réveil fut... trouble. Déjà se réveiller de nuit ne me ressemblait pas. Deuxièmement, je n'étais pas chez moi. Troisièmement, mes derniers souvenirs étaient très étranges, était-ce un rêve ou bien la jeune femme qui me troublait tant avait planté ses crocs dans mon cou jusqu'à quasiment me tuer avant de me faire boire son propre sang? Mes dents vinrent mordre ma lèvre inférieur comme si elles recherchaient un gout passé. Mon dieu ce que j'avais faim. Après avoir repris mes esprit je me rendis compte qu'elle était là... elle me regardait, silencieusement. Je... Je ne savais pas quoi lui dire. Qu'est-ce que je suis devenue? Une chose au font de mon être me criait que je n'étais plus humaine, que quelque chose s'était réellement passé la nuit dernière. Je ne me sentais tout simplement plus moi... et cette faim mordante et psychopathe qui me faisait perdre mes moyens. Tu es un vampire, tu es ma fille à présent. Toi et moi contre le monde entier. La nouvelle était difficile à avaler... moi... un vampire? Et dieu alors ? Et mon âme? Tout ceci voulait-il dire que la religion n'était rien? Ou bien était-ce une preuve qu'au contraire tout existait? De toute façon il était trop tard mon âme -si j'en avais encore une- était damnée.

Mon monde changea radicalement, mon monde c'était elle et exclusivement elle. Nous étions contre le temps, malgré les années qui passaient nous restions les mêmes deux belles jeunes femmes. Elle était brune aux yeux bleus profond, elle s'appelait Hécate comme une déesse venue sur terre. Je ne sais pas si je l'aimais, mais en tout cas elle m'attirait et cela suffisait. Nuit après nuit, elle m'apprenait à être un vampire, mais elle tuait des humains, elle les utilisaient comme des animaux et cela ne ma plaisait pas. Nous avions des engueulades de plus en plus courantes qui finissaient souvent sur un oreiller pour faire croire que le désaccord était passé. Puis vint le jour... parfois elle s'absentait des jours et des jours, cette fois là elle s'était absentée plus d'un mois... et elle ne revint pas seule... j'avais une "sœur" à présent. Son but était surement que nous soyons un trio, polygame et homosexuelles, mais malheureusement pour elle, je ne le voyais pas de cet œil. Mon cerveau embué par sa beauté semblait se réveiller enfin, je ne l'aimais pas, je ne tenais pas à être sa "chose" à travers les âges. Une dispute éclata violemment un soir, elle comme moi étions têtues, mais les choses allèrent très loin... tellement loin que ma "sœur" termina avec la tête tranchée roulant sur le sol et le corps éclaboussant les murs alentours. Le silence s'installa pendant longtemps, je m’attendais à ce qu'elle me fasse subir le même sort mais non... elle prononça juste ses quelques phrases. Je ne veux plus jamais te voir... je te libère.

De 101 ans à 147 ans

La vie en vampire solitaire était quelque chose de nouveau. Rapidement, je changea de pays pour me rendre en France. Je fis des rencontre par ci par là en sachant m'imposer un petit peu partout malgré le fait d'être une femme. Après tout... c'était l’ère du roi soleil. Petit à petit je réussi à grimper au seins de la cour -encore une fois- et quelques mois plus tard me voilà maîtresse de roi. Après tout... pourquoi pas... on gagne sa vie comme on le peut, on se fait une position dans ce monde. Bien sur ça ne me rendait pas heureuse, les roi n'étaient pas connus pour leur beauté et bien souvent ils étaient malade, puaient et étaient brutaux. Le roi soleil n'était pas beaucoup mieux que les autres mais avait de la passion au moins. Il m'aimait, sans que je l'aime en retour, de l'amour qu'un roi marié peut donner à une maîtresse. C'était suffisant.. une femme de la nuit, une femme cachée.
Les années ont passées, ma position a évoluée vers favorite du roi. Me nourrir était parfois bien difficile étant donné qu'il fallait toujours lui être à disposition et qu'une fois dans le lit du roi il fallait y rester jusqu'à ce que ce soit lui qui parte. De temps à autre des accidents arrivaient, mais à cette époque-là les gens tombaient comme des mouches sous l'effet des diverses maladies et mon oeuvre passait inaperçue... tant que ce n'était pas le roi, la reine ou un de leur proches.

Croyez-vous au coup de foudre? Parce que moi non ! A mon âge on ne pouvait plus me faire croire qu'il existait encore ce grand amour qui apparaîtrait un jour et que je le saurais au premier regard. Et pourtant.. quand le roi ne me demandait pas, mon devoir était de me joindre aux autres personnes de la cour et je l'avais rencontré lui...Oskar. Ce soir là nous jouions aux dès, avec lui, les regards que nous nous échangions étaient... enflammée et les autres dames présentes s'en étaient rendu compte. Demain le roi serait au courant. De fil en aiguilles nous avons terminé dans mes appartements, en apparence c'était simplement pour parler... en vérité... tout a basculé... la folie nous a emporté, je ne sais lequel a sauté sur l'autre mais rapidement nos vêtements se sont mis à tomber. La panique monta en moi, je sais bien qu'à Versailles tout se sait... alors il a fallu agir vite. Je n'ai pas réellement réfléchi à ce que j'allais faire, mes crocs se sont plantés dans son cou comme on plante un couteau dans du beurre. Je m'étais promise de ne jamais faire de vampire, ainsi cette décision me brisa le "cœur" -si j'en avais encore un- . Je réussi à m'arrêter avant de le tuer, bizarrement tout mon être était habité d'une volonté indéfectible.
Quand il se réveilla le lendemain, en vampire, un grand sourire s'afficha sur mes lèvres. Lui et moi pour l'éternité.

De 147 ans à 245 ans

Notre amour était immense, indestructible, aussi fort qu'au premier jour. Pendant des années, des décenniesn nous étions tout l'un pour l'autre à un tel point que je ne pouvais imaginer que dans l'univers quiconque sache s'aimer aussi fort que nous. Nous allions réellement durer pour l'éternité. Entre autre je lui appris à devenir un  vampire alors que j'estimais que moi-même n'étais pas encore totalement éduquée. Néanmoins aucun gros probléme ne fut à déplorer.

Nous avons fuit Versailles suite à sa transformation, pour éviter les problèmes liés à ce que nous avions fait mais aussi pour nous offrir une vie décente. Nous sommes retournés à Londres, nous avons changé d'air.  
Puis un jour, elle revint... Hécate. Nous ne nous étions pas vues depuis tellement longtemps, dans un premier temps elle tenta de me tuer mais la bataille dura, dura, et dura encore. Surement qu'elle ne voulait pas réellement me tuer, sinon elle aurait réussi à le faire sans vraiment beaucoup de difficulté. Au bout d'un moment elle m'a laissé repartir et sans réfléchir je n'ai pas rechigné. Quelques jours plus tard tout recommença, je compris alors que son but était me faire payer la mort de ma "sœur" Ainsi encore quelques jours plus tard, elle tenta de s'en prendre à Oskar.
Après une nuit de réflexion, une solution se détacha des autres, pour le sauver j'allais l'abandonner. La nuit d'après, nous nous retrouvions sous un pont. Les mots les plus difficiles allaient maintenant sortir de ma bouche. Ce "je te libère" me semblait impossible à sortir. Je l'aimais tellement !
En un instant, quelques mots, et c'était fait. Je l'avais abandonné là, non sans lui préciser que je l'aimerai toujours. Et j'étais partie. Incroyablement seule. Le "cœur" incroyablement lourd... brisé même.


A partir de 245 ans ...

Disparaissant totalement de sa vie, déménageant dans d'autres pays tout en ayant toujours des yeux -ceux des autres- sur lui, les choses s’arrangèrent partiellement. Hécate m'en voulait toujours, elle attendait- tapis dans l'ombre- que je m'attache de nouveau à quelqu'un d'autre pour le détruire. De toute façon c'était inutile, jamais je ne pourrais aimer à nouveau quelqu'un aussi fortement que Oskar. De temps en temps elle revenait pour me torturer l'esprit puis repartait aussitôt.
Quelques fois, je me suis rapprochée d'Oskar, sans que lui me voit, je savais tout, absolument tout de lui.

En 1956, une humaine s’accrocha à moi et voulait que je la transforme en vampire, j'ai refusé. Elle a vieillit à mes côtés, plus comme des sœurs que comme des amants. Puis elle est morte paisiblement. Dans les années 2000 j'ai rencontré quelqu'un qui m'a un peu fait revivre la passion qu'on pouvait avoir avec Oskar, mais c'est comme comparer un feu de cheminé avec un feu de forêt. Une étincelle comparé au grand amour, néanmoins c'était plaisant. J'avoue avoir pensé, pendant un brève moment, à transformer cet homme puis... non... je ne me voyais pas passer ma vie avec un homme que je n'aimais que tellement peu qu'il serait un boulet accroché à ma jambe... en attendant c'était un très bon garde manger. Hécate, que je n'avais pas vu depuis au moins 70 ans refit son apparaissions et saisit l'occasion, elle tua cet homme de manière très violente considérant qu'à présent nous étions quitte. J'étais triste, oui, mais pas au bord du gouffre.

Même si nous étions quittes à présent, je la voyais tourner autour de moi de temps en temps, ainsi je ne pouvais pas retourner voir Oskar. De toute façon après tant d'années ce n'était plus possible de revenir comme une fleur sur l'eau calme... Non... et pourtant... Il y a à peine quelques semaines me voilà arrivée à Ravensburg, il est ici je ne sais, ma conscience me dit de ne pas l'approcher, mon pauvre cœur éteint, lui, me dit d'aller vers lui. Qui gagnera entre les deux?


 

Junalye
Hello, je suis Junalye (pseudo) et j'ai 24 ans. J'ai trois enfants et de ce fait je ne rp généralement que le soir. J'ai connu le forum sur facebook, et même si ce n'est généralement pas le genre de forum que je prend j'ai regardé True Blood du début à la fin et ce forum m'a fait de l’œil. (Et moi non plus je n'aime pas les vampires à paillettes  Wink )

     
fiche créée par Rinema


Dernière édition par Lorelei McDonald le Dim 30 Oct - 1:22, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.    ✞ Jeu 20 Oct - 13:58

Oh Jenna en vampirette, j'adore *-* #whoviens
EN tout cas, bienvenue à toi ma petite demoiselle !

Bonne continuation pour ta fiche, si t'as le moindre soucis, tu m'appelles. On se fera peut-être pas une bouffe mais au moins, je pourrais te donner un coup de main 8D

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
C. Bartholomew Hasting
↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

Age : 32 ans
Occupations : Instituteur à l'école primaire et formateur pour la confrérie
Race : Humain, simple humain fragile et inutile.
En ville depuis le : 23/05/2016
Messages : 514
Points : 367
Autres comptes : M. Oskar Petrovsky
Célébrité : Matt Smith

Message ✞ Re: Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.    ✞ Jeu 20 Oct - 15:04

Bienvenue plus officiellement *-*
J'ai hâte de te lire d'avantage et de découvrir ce que tu vas faire avec ma Lorelei chou 8D
En cas de question ou autre hésite pas, moi la roussette ou Oskar c'est pareil.
Puis hâte de connaitre plus la petite Jenna coeur
Merci mille fois de t'intéresser au scénario 27

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.    ✞ Mer 26 Oct - 21:01

Coucou !
Je suis désolée je ne pas avoir encore terminé ma fiche, j'ai de gros soucis irl et hier -comme vous j'imagine- forumactif ne fonctionnait pas U_U
Mais je vous rassure que je vais la terminer (:
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.    ✞ Mer 26 Oct - 21:02

Pas de soucis mal belle, on a eu tous les mêmes soucis avec forumactif je crois Wink
Je te rajoute un délai de 7 jours histoire de pouvoir te laisser le temps coeur

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.    ✞ Dim 30 Oct - 1:25

Voilà j'ai terminé ! (:
J’espère que c'est ce que tu souhaitais pour Oskar !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.    ✞ Lun 31 Oct - 10:26

Bienvenue par ici avec mon Oskar, le principal concerné quand même Razz
Merci d'avoir choisit ma Lorelei coeur
Je trouve ta fiche très bien, simple mais assez bien détailler et écrite pour que tout sois en ordre.
Oui je l'ai lu hier soir en rentrant de l'anniversaire d'une amie Wink
Tout est donc bon pour moi.

Nous avons actuellement une animation en cours : http://ravensburg.forumgratuit.org/t2410-animation-halloween-the-thriller-night
Tu peux y participer sans soucis et avec joie.

Félicitation tu es validé(e)

Tout d'abord, nous te remercions de t'être inscrit(e) sur THE SLEEPY NIGHTMARE Waaaan ! Tu t'amuseras parmi nous, tu verras, on est un peu tarée quand même, mais chut Tu peux dès à présent poster partout sur le forum, t'occuper de ton personnage, venir nous rejoindre sur le flood et autre.
Profil & signature
Pour commencer, veille à remplir tous les champs de ton profil. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est toujours plus agréable. Tu peux aussi mettre une signature pour rendre tes postes plus agréables. N'oublies pas une pensée pour les PC qui bug, donc pas trop de gif et pas plus de 500px de largeur.
Gestion du personnage
➢ Merci de t'assurer d'avoir prit connaissances des différentes annexes du forum qui pourrons t'être utiles dans ton jeu. Et pour faire partie de la confrérie, n'oublie pas de te recenser par ici.

➢ Tu trouveras tout ce que tu as besoin pour donner une vie à ton personnage dans la section par ici. Tu y poste ta fiche de lien, faire tes demandes diverses et variées. Et pour trouver des RPs facilement, tu peux aller dans ce sujet.

➢ Tu peux, si tu le souhaites créer des scénarios/pré-lien, pour aider le forum à grandir. Les gens aiment prendre des scénarios, alors n'hésites pas à créer ta petite famille, ta future chérie, ton meilleur ami ou toutes autres personnes importantes dans ta vie.

➢ Et enfin n'hésites pas à participer dans le flood, les jeux... T'investir dans la vie du forum. Cela ne pourra que t'aider. Nous avons également une CB assez active où régulièrement des soirées sont organisées. Tu peux aussi voter pour le forum ou encore poster sur PRD/BAZZART/FACEBOOK, afin d'aider le forum à se développer. Nous t'en remercions d'avance.

Merci encore de nous avoir rejoint et bon jeu parmi nous wonderful
Le staff de TSN.
fiche créée par Rinema

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loreleï - La douceur de la nuit surpasse les brûlures de la lumière.
» LA SUPERIORITE DES TENEBRES SUR LA LUMIERE
» Nuit...
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations refusées-
Sauter vers: