Partagez | 
 

 De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]    ✞ Ven 21 Oct - 14:26

De l'encre sur le passé

   
Aujourd'hui était un jour différent des autres. Ça faisait longtemps que Nel n'avait pas eu un projet de tatouage aussi grand et aussi intéressant. D'habitude c'était des petites pièces ou quelques flashs que les jeunes de la ville veulent pour ce faire un genre ou se dire qu'ils sont des rebelles. Même si les mentalités changent, ils rentent beaucoup de cliché sur ce milieu. Enfin elle était heureuse, elle avait passé plusieurs jours sur le dessin pour que celui-ci plaise au client. D'ailleurs le client devait arriver d'ici quelques minutes.

Nel était déjà prête, son plan de travail était propre, elle avait déjà sorti ses dermographes et les différentes couleurs qu'elle aurait peut-être besoin si le client approuvé le dessin. En parlant du dessin, Nel avait esquissé le hibou que lui avait demandé son client. Les ailes largement déployaient, dans une position de puissance, comme si le hibou aller attraper sa proie. Elle était assez fière d'elle, elle n'avait jamais réellement fait de tatouage de ce genre. Elle avait plutôt l'habitude de faire des lignes plus fines et surtout de faire des portraits mystiques ou des femmes, mais très rarement des animaux.

Elle n'avait pas vraiment non plus l'habitude des couleurs, mais le client voulait des couleurs qui ressortaient bien, un peu pop et surtout new school. Ça faisait un mélange de genre très sympa, un dessin assez old school, très tradi américain avec des couleurs qui flash, Nel adorait. Elle avait fait l'esquisse sur un format A3, espérant qu'il serait assez grand, enfin elle pourrait toujours l'agrandir de nouveau en demandant à son client de revenir quelques heures plus tard. Ou si il le voulait, il pourrait rester, Nel aimait bien discuter avec la personne qu'elle allait tatouer. Elle aimait en apprendre plus sur eux et surtout comprendre d'où venait leurs envies de tatouage. Elle savait que c'était pour cacher des cicatrices et d'ailleurs, elle se demandait bien comme son client avait vécu pour avoir des cicatrices à cet endroit.

Elle posa le dessin sur son plan de travail et regarda le rendez-vous qu'elle avait fixé. Marleigh… drôle de prénom pour un tatouage tout aussi étrange, mais fascinant. Tout en déambulant dans le salon vide. Elle n'avait jamais connu personne avec ce genre de prénom, elle ne savait d'ailleurs pas de quelle origine cela venait. Enfin, Nel ça ne courrait pas les rues non plus. Bref, elle était en train de se perdre dans ses pensées, certainement pour oublier le stress avant sa séance de tatouage.

Elle alla s'asseoir derrière le comptoir, le gérant n'était pas là et il n'y avait jamais eu de réceptionniste. Donc c'était elle qui jouait ce rôle et ça ne la dérangeait pas. Elle joua avec la chaise, tournant sur elle-même comme une gamine en examinant les lieux. Le salon n'était pas très grand, il y'avait un canapé contre la vitrine du salon, un comptoir qui faisait face à l'entrée et sur le fond du salon trônait le plan de travail de Nel. Elle était la seule tatoueuse, mais il y'avait un autre plan de travail inoccupé à côté du sien. Sur ce plan de travail, elle y avait abandonné ses affaires, ses croquis, ses peintures… bref, elle avait investi les lieux comme si c'était le sien.

Elle fit un dernier tours de chaise avant de se lever pour aller chercher une tasse de café. Elle avait enfilé une tenue décontractée pour être tranquille pendant la séance. Ce n'était pas vraiment de tout repos de tatouer et mettre une tenue qui gênée était l'idée la plus stupide qui soit. Elle avait donc enfilé un leggings noir qui s'arrêtait à mi-mollet et un ample pull à manche courte de couleur crème avec un col boule. Elle avait enlevé ses chaussures à semelle compensé qu'elle avait abandonnée au pied de son tabouret. Elle tatouait toujours pied nu ou en ballerine, c'était bien plus pratique pour appuyer sur la pédale du dermo. Elle avait noué ses cheveux en chignon lâche d'où quelques mèches s'étaient échappées.

Une fois la tasse de café chaude en main et la première gorgée bue, elle retourna s'asseoir au comptoir et attendit que Marleigh, son client, arrive. Ce qui ne devrait plus vraiment tarder.
   
Crédit: Hy0ta
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]    ✞ Ven 21 Oct - 15:12


De l'encre sur le passé
Feat. Marleigh & Nel


Marleigh descendit la rue principale du quartier Est. Pour une fois il était à pied, il faisait trop froid pour prendre la moto. De plus il avait rendez-vous dans l’unique salon de tatouage de la ville qui se trouvait à une dizaine de minute à pied de l’hôtel où il travaillait. Les rues étaient calmes à cette heure de la journée et il faisait relativement beau. Dommage que le reste de brouillard renforce la sensation de froid qui faisait frissonner l’ange déchu. Il marchait les bras serrés le long du corps, mains dans les poches. Bifurquant à l’angle d’un petit bureau de poste, il aperçut l’enseigne clignotante du « Devil’s angels tattoo shop ». C’était un drôle de nom pour un commerce mais peut être que ça allait avec l’ambiance du salon et le monde du tatouage. Il se hâta de traverser la rue et tira sur la porte.


Il prit soin de correctement refermer la porte derrière lui pour que le froid n’entre pas, puis s’essuya machinalement les pieds sur le paillasson. Il faisait plutôt chaud dans la boutique et déjà l’ange voulait tomber la veste. Tandis qu’il retira sa petite écharpe, il salua la dame de derrière le comptoir. C’était une charmante dame aux cheveux noirs d’une quarantaine d’année. En la regardant, il lui fit un petit sourire comme il avait l’habitude de le faire lorsqu’il croisait le regard des gens. Il était un peu impressionné par l’endroit. Il se rendit compte que mis à part dans les années soixante, il n’avait pas beaucoup fréquenté les salons de tatouage. Il ne s’était même jamais fait tatouer en presque 250 ans de vie sur Terre.


« Bonjour madame. Vous devez être madame Lambourdiere ? Je suis monsieur McKenna, j’ai rendez-vous de 14 heures. »


Il ne savait pas trop si il devait lui serrer la main ou pas. Les tatoueurs étaient des gens plutôt extravertis non ? Ou pas. Comme il ne savait pas trop comment se comporter et que son malaise allait bientôt se lire sur son visage, il décida de ne pas trop parler. En plus c’était lui le roi de la gaffe et de la parole mal interprétée. Il se contenta de sourire, l’air heureux. Dans l’expectative, il laissait son regard trainer à droite et à gauche. Soyons honnête, il avait l’air un peu con comme ça devant le comptoir, les mains dans les poches de sa veste beige.


403 mots ~ Crédit: Hy0ta
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]    ✞ Lun 24 Oct - 10:24

De l'encre sur le passé

 
Nel était en train de griffonner sur une feuille quand elle entendit la porte s'ouvrir. Un homme, bien habillé et propre sur lui, entra en prenant soin de bien refermer la porte derrière lui. Nel lui en était reconnaissante, car il faisait un froid de canard dehors et qu'elle n'était pas vraiment habillée pour le temps qu'il faisait en ce moment. Elle fronça subrepticement les sourcils avant de sourire à son client. Elle ne s'était pas attendue à voir un homme habillé comme un prof de lettre. Avec le tatouage qu'il lui demandait, elle s'était attendue à voir un homme en t-shirt-jeans, un jeune homme et pas un père de famille respectable.

Secouant doucement la tête, elle se fustigea mentalement. Voilà qu'elle aussi avait des préjugés sur les gens. Non mais vraiment… L'homme s'approcha du comptoir, visiblement troublé de se trouver dans un tel endroit, il s'emmêla les pinceaux en se présentant. Nel rit en l'entendant dire de sa belle voix mâle "j'ai rendez-vous de 14h." c'était bien la 1er fois qu'on lui disait ça.

Nel se leva et fit le tour du comptoir pour aller serrer la main de son client.

"Bonjour, je suis bien la tatoueuse, mais vous pouvez m'appeler Nel. Suivez-moi, s'il vous plait."

Elle lui indiqua d'un geste de la main, le plan de travail où Nel avait préparer toutes ses affaires et pria de toutes ses forces que le dessin qu'elle avait préparé lui plairait. Elle n'était pas tout à fait sûr que ses choix de couleurs plairait. Elle avait utilisé du violet pour une grande partie du corps du hibou, elle était partie sur un dégradé de bleu pour les ailes et avait mis du vert, pour contraster avec le violet, sur les autres parties du hibou. Ça donnait un mélange assez détonnant, mais pas dénuer de charme. C'était aussi original et ça contrastait totalement avec l'homme qu'elle avait en face d'elle.

En le regardant de plus près, elle ne l'imaginait vraiment pas avec un tatouage comme celui-ci dans son dos. Puis le voyant avec son manteau à la main, elle se rappela qu'elle ne l'avait pas débarrassé. Un peu embarrassée, elle lui indiqua une patère à côté du plan de travail où il pourrait suspendre ses affaires. Elle se tordit ensuite les mains et prit la feuille A3 avec le dessin dessus. Elle prit une inspiration et le montra enfin à son client.

"Voilà ce que j'ai fait pour vous, Marleigh. Enfin, je peux vous appeler Marleigh? J'ai essayé de coller au mieux aux idées dont on avait parlé, j'espère que ça vous plaira. Il faudra ensuite que je vois votre dos, que je puisse voir la taille qu'il me faudra pour le tatouage et surtout à quoi ressemble vos cicatrices. C'est toujours un peu délicat de tatouer des cicatrices, du coup j'aimerai être sûr de pouvoir vous tatouer là."

Elle sourit gentiment à son client attendant patiemment le verdict de celui-ci.
Crédit: Hy0ta
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]    ✞ Mer 26 Oct - 14:34


De l'encre sur le passé
Feat. Marleigh & Nel


Marleigh ne voulait pas passer pour un maladroit mais le destin en avait décidé autrement pour aujourd’hui. Il se démena comme un diable à retirer les différentes couches de vêtement qu’il avait. Son  écharpe en main, il coinça la fermeture éclair de son manteau avec. Il tenta pourtant de faire doucement glisser la zipette pour en extraire le tissu mais rien n’y faisait. Il réussit cependant en tirant dessus comme un bourrin. Par-dessous son manteau il portait un chandail bleu ciel  au-dessus d’une chemise blanche, une petite cravate d’un bleu plus prononcé complétait l’ensemble.


Il regarda Nel qui lui pointa du doigt de quoi suspendre ses affaires. Lorsqu’il voulut s’en approcher, il manqua de trébucher sur un de ses lacets qui avait eu la merveilleuse idée de se desserrer et d’attenter à sa vie. L’ange parvint à garer l’équilibre et accrocha ses affaires comme si de rien était. La seule chose qui devait être morte à cet instant, c’était sa crédibilité. Il se racla la gorge et prit dans les mains le dessin que lui avait fait l’artiste.


Le hibou était majestueux. Il avait choisi ce motif pour ce qu’il représentait. Une chouette ou un hibou signifiait la sagesse, l’exploration de l’inconnu, la perception de la vérité à travers le voile du mystère… Et puis c’était bien mieux que de simples ailes d’anges tribales ! Il décrivit du doigt le contour des ailes qui s’étirait de chaque côté de la tête de l’animal. Leur vol nocturne était véritablement majestueux.


« C’est vraiment magnifique ce que vous avez dessiné pour moi… Je le trouve vraiment superbe ! Les couleurs ressortent bien, ça lui donne un côté mystique je trouve… Maintenant je dois retirer mes vêtement c’est ça ? »


Sa question était surtout rhétorique. Il retira son chandail sans qu’aucun problème ne survienne. Il le replia et le posa sur un tabouret. Sa cravate vint bien vite le rejoindre. Il commença alors à déboutonner sa chemise. Il n’avait pas trop de pudeur et ce mettre torse nu devant une femme ne lui posait aucun problème. Malgré son corps d’homme de 45 ans, il se maintenant en bonne forme grâce à son boulot parfois physique. Cela ne l’empêchait pourtant pas d’avoir des petits poignets d’amour !


374 mots ~ Crédit: Hy0ta
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]    ✞ Jeu 27 Oct - 15:31

De l'encre sur le passé

 

Nel observa son client pendant qu’il se débarrassait de ses affaires. Le pauvre était soit très stressé soit il n’était vraiment pas doué. En tout cas, il réussit a coincé sa fermeture éclair avec sin écharpe et encore mieux, et même si il ne fit comme rien, Nel avait remarqué qu’il avait trébuché sur son lacet défait en allant accrocher son manteau. Elle se retenait de rire, car c’était mal de se moquer, mais c’était limite un numéro comique  lui tout seul.

Vint le moment fatidique où il s’intéressa au motif. Nel retenait sa respiration en attendant le verdict. Il était peut être maladroit mais quand elle vu l’émerveillement dans les yeux de son client, elle sut qu’elle avait trouvé le motif juste pour lui plaire. Il n’était de ces clients exigeants, changeant d’avis comme de culotte et qui ne sont jamais satisfait du motif alors même qu’il répond à tous les critères qu’ils avaient donné.

Alors qu’il donnait ses impressions et qu’il confirmait qu’il aimait ce motif, Nel se retourna pour commencer à préparer les couleurs qu’elle avait sorti. Elle plaça plusieurs cabochons de plastique a côté de son dermographe et commença à les remplir quand Marleigh posa la question que tout le monde pose. Nel ne prit pas la peine de se retourner, elle se doutait que c’était une question rhétorique, et quand bien même elle aurait douté, elle entendit le froissement de vêtements qui lui confirma qu’il était en train de se déshabiller.

Elle brancha sa machine et la vérifia, celle-ci fonctionnait normalement. Elle plaça ensuite une série d’aiguille conditionnaient sous vide et se retourna vers son client qui était maintenant torse nu. Elle le regarda d’un œil impassible en se disant qu’il n’était pas si mal. Enfin, elle avait l’habitude de voir des hommes -et des femmes- à moitié nu dans son salon de tatouage. Elle lui demanda ensuite de se retourner, histoire de voir à quoi elle allait s’attaquer. Marleigh se retourna gentiment.

Nel retient un hoquet de stupeur et haussa les sourcils. Ce n’était pas de petites cicatrices. Elle souffla dans ses mains pour les réchauffer et les posa dans le dos de Marleigh.

-Excusez-moi, j’ai les mains un peu froide. Ces cicatrices sont impressionnantes, mais elles sont très bien cicatrisé, il ne devrait y avoir aucun soucis pour les tatouer.

Elle se pencha ensuite pour récupérer le dessin que l’homme avait poser sur la table de massage. Elle le posa dans son dos et fut heureuse de voir qu’il était pile poil de la bonne taille. C’était vraiment une chance. Elle alla donc à sa machine thermique et mit tout en place pour que le stencil sorte propre.

-Vous avez de la chance, le motif est à la bonne taille. Maintenant, allongez-vous sur la table de massage, je vais vous appliquer le stencil. Après vous irez vous voir dans le miroir et vous le direz si ça vous convient.

Elle sourit à Marleigh pendant qu’il s’installait et se mit au travail en appliquant le stencil.
Crédit: Hy0ta
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]    ✞ Lun 7 Nov - 9:12


De l'encre sur le passé
Feat. Marleigh & Nel


L’ange fut heureux d’entendre que le tissu cicatriciel qui formaient les anciennes articulations de ses ailes était bien propre et surtout tatouable. Bien qu’il n’ait pas douté de la performance de sa cicatrisation, il avait tout de même lu sur la toile que des cicatrices, furent elles aussi propres qu’elles pouvaient l’être, n’étaient pas forcement aptes à recevoir un tatouage. Les encres pouvaient devenir capricieuses dans ce genre de tissu et complètement ruiné le travail de l’artiste. C’est du moins ce qu’il avait lu lors de ses recherches.


Il apprécia le contact de la tatoueuse qui avait pris la peine d’essayer de se réchauffer les mains. Sans trop de succès à vrai dire. Il frissonna mais tenta de rester discret. Elle vérifia la taille du dessin et rentrait tout juste entre les épaules de Marleigh. Il se retourna avec un grand sourire sur le visage avant de s’allonger sur la table. Sans trop savoir, il changea plusieurs fois ses bras de place, ne sachant s’il fallait qu’ils soient plutôt le long de son corps et bien sous sa tête. Il gesticulait comme un ver. Il finit par les plaquer le long de ses côtes puisque finalement c’était la position ‘normale’ pour des bras. Personne ne se balade les bras levé dans la rue !


« Ça fait longtemps que vous faites ce métier ? Je suppose qu’on va en avoir pour plusieurs heures, ça ne vous dérange pas de discuter ? J’ai lu que ça pouvait détourner l’attention de la douleur.»


Il avait prononcé cette phrase dans le seul but de briser le silence. Et puis ça lui permettrait également de mieux faire connaissance avec celle qui allait lui dessiner un hibou de façon indélébile dans le dos. Ils en auraient surement pour plusieurs heures et il valait mieux discuter. Sentant qu’elle avait fini de décalquer le motif sur la peau de son dos, il se leva et allât vers le miroir. Il fut encore plus ravi ! C’était comme si le dessin prenait vie une fois appliqué sur la peau. C’était quelque chose cette différence entre un simple dessin sur papier et de le voir glisser sur les courbes de ses muscles.


« C’est véritablement parfais… Je ne sais pas quoi dire à part : On commence ? »


380 mots ~ Crédit: Hy0ta
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]    ✞ Jeu 17 Nov - 14:58

De l'encre sur le passé


Nel était en train de mettre ses gants quand elle regarda son client gesticuler comme un asticot sur la table. Elle se retient d’éclater de rire. Il était rare de voir ça, en temps normal les clients régulier savaient se placer sur la table. Alors voir cet homme, vierge de tout tatouage et pas à l’aise dans ce genre d’endroit, s’asticoter comme ça, c’était vraiment très drôle.

Une fois qu’il eut enfin trouvé sa position, la bonne qui plus est, Nel nettoya le dos de Marleigh avec du savon anti septique et rasa l’emplacement du tatouage. Bien qu’il n’ait pas une abondance de poile à cet endroit, même le plus fin duvet pouvait gêner le travail. Elle plaça le stencil, trouvant la position parfaite pour cacher les fameuses cicatrices. Ça rentrait pile poil et elle était en train de réfléchir au meilleur moyen pour les tatouer quand on lui posa une question.

Elle revient à la réalité et regarda son client. Elle lui fit signe d’aller se voir dans le miroir pendant qu’elle revérifiait ses instruments et de regarder si elle avait sorti toutes les couleurs dont elle allait avoir besoin. Elle était un peu trop perfectionniste.

-Ho ça fait environ 17 ans que je tatoue, mais j’en apprends tous les jours. J’aime a me dire que les artistes n’ont jamais fini d’apprendre.

Elle leva les yeux de son plan de travail, fin prête à se mettre au travail. Elle regarda Marleigh, visiblement ravis de ce qu’il avait sous les yeux.

-Pour ce qui est du papotage, aucun soucis. Certains de mes collègues se distraient d’un rien, moi j’adore papoter et en apprendre plus sur mes clients. Quoi que les gens en pensent, pour moi c’est un acte assez intime et j’aime en savoir plus sur les gens que je vais marquer à vie.

Elle le regardait toujours en train d’admirer le stencil. Nel eut un petit sourire en coin et se dit que cette séance sera agréable. Enfin, plus pour elle que pour son client. Ils étaient partis pour 4 à 6 heures de travail. Bien qu’elle n’aime pas faire de pause pendant les séances, elle s’en planifia toute de même une à la fin des tracés et une autre après l’ombrage. Elle comme lui en auront besoin.

Il finit de s’admirer et tourna la tête vers elle. Elle était ravi du résultat. Et un client heureux, malheureusement, il risquait de vite déchanter une fois les aiguilles en action. Sans se départir de son sourire, elle montra la table a son client quand il demanda quand on commencer. Elle lui donna un coussin pour sa tête et s’assit sur son tabouret a roulette.

-Et bien j’espère que vous êtes prêt ! c’est pas un petit tatouage que vous avez décidé de vous faire pour une première fois. Je vais commencer par faire quelques traits et vous me direz si la douleur est supportable. On fera aussi quelques pauses, histoire de se dégourdir un peu pendant cette séance.

Elle appuya sur la pédale du dermographe, le faisant bourdonner et s’approcha du dos de son client.

-Et c’est partie !
Crédit: Hy0ta
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'encre sur le passé [pv Marleigh McKenna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passé, Présent et Futur
» Broder ensemble le marquoir Cadichon du Passé Composé
» J'ai passé une journée de dingue !
» [Link, Charlotte] Le poids du passé
» S'accorde ou ne s'accorde pas ? [Participe Passé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille des rp-
Sauter vers: