Partagez | 
 

 If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Dim 23 Oct - 23:07


If there are storms there are stars too


Severin était encore en train de se demander pourquoi ? Pourquoi, après l'humiliation cuisante qu'il avait dû essuyer au bar, il s'occupait d'Adam ? Sans doute parce que celui-ci était complètement ivre mort et que c'était partiellement de sa faute. En temps normal, les barmans s'accordent le droit de ne plus servir s'ils jugent le client un peu trop bourré. Là, il n'en avait rien fait. Une sorte de petite vengeance personnelle sans doute. Il s'étonnait lui-même d'ailleurs puisqu'il n'était pas du genre rancunier en temps normal. Pourtant, cette fois-ci, son karma avait été mit à rude épreuve. Il ne faut pas croire. C'est un boulot dur psychologiquement. Tous les clients n'ont pas l'alcool gentillet et certains pouvaient se montrer très blessant. Combien de fois Severin avait dû intervenir au Maracana pour dire stop à un client un peu trop aventureux avec une des serveuse ? Sauf que là, ce n'était pas vraiment la serveuse qui s'est fait reluquer ce soir mais bien lui. Par le même dont il était en train de porter la carcasse avec plus ou moins de difficultés. Il avait ses propres appuies à gérer plus ceux d'Adam.
Mais, une fois arrivée au manoir, il avait pu souffler. Les rôles étaient inversés et, étant donné le sauvetage qu'il devait à son colocataire, il n'avait aucun droits de râler ou bien de soupirer. Même avec ce retour à la maison, Severin serait incapable de dire s'il était quitte ou non. Un petit jonglage pour ouvrir la porte, quelques pas encore et, il avait pu déposé le chanteur prodige dans le fameux fauteuil.

-J'espère que t'es fier de toi. Bouges de pas de là, je vais te chercher un verre d'eau. Ça ne te fera que du bien.

Et bien plus que le chasseur semblait le croire, boitillant un peu jusqu'à la cuisine, ce n'était pas un verre mais, une carafe qu'il avait ramené à Adam. Après, ce n'était pas son père, il en faisait ce qu'il voulait de sa flotte. L'engueuler maintenant ne servirait à rien puisqu'il ne s'en souviendra sûrement pas le lendemain. À la place, le rouquin était plutôt occupé à réfléchir de quelle manière il pourrait le traumatiser pour être sûr qu'il ne recommencera pas.
Quoi que, Sev' ne savait pas s'il devait prendre son comportement comme un compliment ou non. Il y avait une petite part de compliment dans cette affaire quand même. Ce n'est pas à quelqu'un de dégueulasse qu'on irait gueuler en plein dans le bar qu'on voulait un orgasme de sa part. Si ? Trop à réfléchir sur la question, l'allemand préférait s'en échapper au plus vite avant de chopper un mal de crâne. Est-ce qu'il pouvait se risquer à le laisser seul ? Il avait besoin de se défouler dans son atelier. Oui, il était bientôt minuit voir plus, ça allait faire chier les voisins mais, pour du peu qu'il y en avait, il s'en contrefoutait.

-Si je vais faire trois quatre petites affaires de mon côté, je risque pas de te retrouver la tête dans la cheminée ? Ou alors faut que je reste pour m'assurer que tu ne tombes pas dedans ? La colère était tout de même présente dans sa voie, quoi qu'il fasse pour garder son calme.

Même elle semblait sidéré par le spectacle qui se déroulait devant ses yeux. Soufflant d'une voie inaudible à l'oreille de Severin de laisser Adam se débrouiller tout seul. Mais le rouquin, dans son élan de frustration, n'avait pas pu se retenir cette fois-ci de lui demander, plus ou moins poliment, de lui foutre la paix et de dégager. En attendant d'avoir la réponse, il avait préféré se caler dans l'autre fauteuil un peu plus loin, ayant préalablement pris une bouteille de vin rouge afin de s'en servir un verre. Il l'avait bien mérité à son goût.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  



Dernière édition par Severin Weissmüller le Sam 5 Nov - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Dim 23 Oct - 23:46




IF THERE ARE STORMS THERE ARE STARS TOO


La soirée avait Marleigh avait été mouvementée, c’est le moins qu’on puisse dire. Les shots s’étaient succédé jusqu’à ce qu’Adam ne tienne presque plus debout, et quand Sev s’était enfin décidé à le ramener chez eux, il avait fallu le porter à moitié. Ivre mort, c’était bien le mot. Connaissant le métabolisme des ondins, en plus, ça n’allait pas être loin de la vérité. Quand ils arrivèrent au manoir, Adam avait déjà les lèvres sèches, et manquait de tomber dans les pommes. Il entendait à peine ce qui lui disait Sev, mais quand ce dernier lui mit une carafe d’eau dans les mains, il ne se fit pas prier. Il but tout, d’un trait, avant de reposer la carafe un peu brutalement sur le sol.

Il serait bien resté à buller là, mais ce n’était pas raisonnable. Quelque part dans le fond de son esprit s’était réveillé son alarme d’urgence, et quand Severin lui demanda s’il pouvait le laisser là, Adam secoua la tête.

— Nan. Pas là. J’vais… bain.

Adam se releva tant bien que mal et tomba à moitié dans les bras de Sev, ce qui le rendit hilare. Être aussi près de lui, sentir son odeur, sa chaleur, il eut un moment de flottement, avant qu’Adam n’essaie de se remettre sur ses propres pattes. Il inspira un grand coup, et se dirigea, titubant, vers la sortie de la pièce.

— Salle de bains… salle de bains…

C’était flou, ça tanguait, mais la carafe d’eau qu’il venait de s’enfiler lui éclaircissait un peu les idées. Assez pour qu’il atteigne la dite salle de bains et… ne se foute à poil tout en faisant couler un bon bain froid. Enfin, il essayait de se mettre nu. La pratique était moins facile que la théorie, surtout avec deux grammes dans le sang.

Il réussit plus ou moins, et termina rapidement dans la flotte, non sans en foutre un peu partout dans l’opération. Ah, là on était bien, dans l’eau qui clapotait, avec les écailles et les nageoires à l’air libre. Bon, ce qui aurait été encore mieux ç’aurait une grosse piscine ou un lac, mais une baignoire c’était déjà pas mal.

— Ça manque de musique…

L’alcool ne passait pas, mais l’élément aquatique semblait lui rendre ses esprits. Plus ou moins, parce que ça ne l’empêcha pas de pousser la chansonnette… tout en gardant son pouvoir bien planqué. C’était surtout pour la vanne.

Chansonnette :
 
AVENGEDINCHAINS



Dernière édition par Adam Alexander le Lun 24 Oct - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Lun 24 Oct - 0:09


If there are storms there are stars too


L'inversion des rôles n'avait pas été aussi vraie que depuis ce soir. Severin avait l'impression de revenir quelques jours en arrières lorsque Adam l'avait sortit de ce foutu lac. Et secrètement, il espérait ne pas avoir été aussi pénible que lui à cet instant. Enfin, non. Il n'était pas vraiment pénible. C'est simplement qu'il ne maîtrisait plus rien on va dire. Ni mouvement, ni sa langue, ni sa discrétion. Rien du tout. Severin n'avait aucune idées de comment s'y prendre avec ce genre de cas sur les épaules. Est-ce qu'il devait l'engueuler ? Est-ce qu'il devait garder son calme comme il le faisait toujours ? Ou bien il devait s'assurer à ce que, comme fait remarquer précédemment, il ne se casse pas la gueule n'importe où ? Après avoir autant bu de shootes, le rouquin ne s'attendait pas vraiment à une descente aussi phénoménale juste pour de l'eau.
Allez, au fond, il était mort d'inquiétude pour Adam même s'il ne le faisait pas savoir. Le barman se demandait s'il avait bien fait. Il s'en mordait la lèvre derrière sa main en voyant son invité être incapable de quoi que ce soit. Pas même de parler comme il faut. En le voyant vaciller vers l'avant, Severin avait presque sauté du canapé pour le rattraper. Un câlin un peu improvisé et douloureux pour le chasseur qui n'avait pas une force physique digne d'Hercule.

-Tu veux prendre un bain ? C'est ça ?

L'hilarité de son invité ivre ne le fit même pas sourire. Comme si le moment était bien choisi. D'autant plus qu'avec ce qu'avait dit Adam au bar, Severin rougissait doucement à ne plus savoir quoi penser. C'était à en perdre complètement les pédales sérieusement. Pour autant, il allait tout de même l'accompagner dans la salle de bain. Juste l'accompagner, hein ? Par rester dedans, il avait tout de même le droit de prendre un bain. Il ne risquait rien dans une baignoire, si ?
Le chemin avait été un peu plus facile que celui jusqu'au manoir. Par contre, Adam aurait pu au moins attendre que Severin sorte de la salle de bain pour se désaper ! Maintenant, le pauvre allemand avait pris la fuite, rouge de honte. Honte de tout. De lui-même, d'Adam, de ses pensées qui lui traversaient l'esprit. Cette soirée alors …

Normalement, le chasseur n'avait plus à s'en faire maintenant qu'il avait atteint la salle de bain. Il pouvait le laisser tranquille sans risquer quoi que ce soit. Du moins, il l'espérait. Severin se donnait donc des claques mentales pour oublier ce qu'il venait de voir et ce qui lui avait traversé l'esprit également et il s'était dirigé vers son atelier. Une pièce immense et souterraine dont lui seul avec la clé. Disparaissant derrière la porte, il avait besoin de se détendre et de se changer les idées. Il s'était passé trop de choses ce soir pour que Sev' arrive à y voir clairement. Résultat, il s'énervait en aiguisant ses lames. Les mamies font du tricots pour se détendre bah, pas Severin. Lui, il préparait ses armes. Il avait une vengeance à prendre après tout...

Pas sur Adam, sur le Godzilla qui l'avait bouffé, hein ? Pas d'amalgame encore.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Lun 24 Oct - 0:29




IF THERE ARE STORMS THERE ARE STARS TOO


Le bain n’était pas une fantaisie mais bien une nécessité à ce niveau-là. Adam était en passe d’être sévèrement déshydraté à cause de l’alcool, et la carafe n’était qu’un secours temporaire. Non, ce qu’il lui fallait, c’était de cuver tranquille dans un bain, ce qu’il s’empressa de faire. Il remarqua à peine Mirana ou le fait que Severin le suivait, trop focalisé sur la flotte qui l’attendait. Et puis, retirer ses fringues quand on était bourré, ça demandait pas mal de concentration aussi.

Une fois dans l’eau, il laissa ses écailles, ses nageoires et ses branchies recouvrir sa peau, plongeant la tête sous la surface en buvant au passage. Ce n’était pas parce qu’il engloutissait autant de litres par jour qu’il pissait davantage, c’est juste que son corps en avait besoin de plus. Et une fois bien, il se mit à chanter.

Cela dura un certain temps, jusqu’à ce qu’il se sente enfin dessaouler. Bon après, il aurait très bien pu se faire l’intégrale de Panic! In The Bathroom, mais ça devenait un peu ennuyeux. Et puis, il était passé où Sev ? Parce que quand même, Adam pouvait le remercier de s’être occupé de lui, non ?

— Severin…!?

Sans nouvelles, il resta dans son bain à buller. Il rechignait à en sortir, même s’il savait que ce serait mieux de dormir dans un vrai lit plutôt que dans l’eau. En réalité, ça ne changeait pas grand-chose pour lui, mais c’était une question de confort. C’était toujours désagréable de se lever avec des douleurs dans le dos.

— Sev !? T’es où !?

À croire qu’il ne pouvait déjà plus se passer de son coloc, ou plutôt, son propriétaire. Il ne savait pas ce qu’il allait lui dire si jamais il passait le pas de la porte, et le fait qu’il soit en full-sirène ne lui traversait même pas l’esprit. Il était encore ivre, il fallait le rappeler. Plus assez pour ne pas savoir parler, mais encore un peu trop pour avoir de réflexes inhibiteurs.

— Hé ! Tu pourrais me faire un orgasme ? Ahah, le cocktail hein ! Ils étaient bons.

Il n’avait pas pu s’empêcher de hurler ça à travers le manoir, non sans rire à gorge déployée de sa propre vanne. On ne se refait pas, malheureusement.
AVENGEDINCHAINS



Dernière édition par Adam Alexander le Lun 24 Oct - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Lun 24 Oct - 17:49


If there are storms there are stars too


Severin ne savait pas encore à quel point le bain était une nécessité pour Adam. Non, pour lui, lorsqu'il lui a demandé d'aller faire trempette, c'était juste un de ses délires comme il l'avait fais au bar. Rien de bien alarmant en soit. Et puis même, c'était toujours mieux d'avoir un locataire propre plutôt qu'un gros crachou. D'autant plus que vu son état, ça ne pouvait que lui faire du bien. L'aidant à aller jusqu'à la salle de bain, le rouquin enviait presque Adam d'être aussi plein. Ça lui permettrait sans doute de se décoincer un peu aussi mais, boulot obligé, il ne peut pas se permettre de se bourrer la gueule. D'autant plus que sa journée n'était pas finie et qu'il allait sûrement ressortir pour des affaires un peu plus musclées que remuer des shakers toutes la soirée. Il n'avait même plus envie de l'engueuler à vrai dire. Parce que dans cette décadence, il trouvait une petite pointe de plaisanterie qui le faisait rire doucement. Rire avec lequel il avait manqué de s'étouffer en voyant le grand gaillard se déshabiller comme ça, sans aucune pudeur devant lui. C'était le bon moment pour fuir. Le laisser avec ses pensées, tranquille dans son bain, tout ça.
Et que Sev' soit tranquille aussi quelques minutes, ça ne pouvait pas faire du mal. Peut-être qu'en revenant, il aura la tête un peu plus refroidie et qu'il sera de nouveau en mesure de garder son calme sans risquer de virer au rouge pour X ou Y raison.

Soufflons un peu donc avant les grandes révélations.

Dans l'atelier, le métal chantait également mais, à sa manière. À croire que c'était une passion pour Severin les lames car il en avait toute une collection. Des plus improbables à la plus simple et toutes de faites de ses propres mains. Même s'il n'était pas aussi costaud que Tony Stark, il arrivait à manipuler le métal sans aucune difficulté et à supporter les grosses chaleurs des fours. Pour le peu de temps qu'il restait à l'intérieur.
Le chasseur n'avait pas entendu le premier appel à cause de la distance entre son atelier et la salle de bain -c'était pas une petite maison de campagne après tout-. Mais au second, ses oreilles avaient fais tiltes. Sauf que là, il avait fais mine de pas entendre. Un peu plus nuancer donc mais, ça le faisait sourire. On aurait dit un bébé qui cherchait sa maman. Ça avait un petit côté mignon. Sauf que là, il était un peu occupé et il ne pouvait pas laisser tout en plan. Bon au troisième appel par contre, il était plutôt blasé qu'autre chose. Enfin, une mixture entre blasé et outré. En faites, il ne savait pas de trop comment réagir à ce retour de blague douteuse mais, fallait qu'il remonte c'est clair. Non pas qu'il avait des voisins mais, y en a quand même une qui entend tout donc si on pouvait limiter un peu cette farce filée, ça serait pas plus mal.

Sauf que voilà, dans l'élan, il avait embarqué son katana près dans une main, un autre en attente dans la seconde. Bon, niveau look pour mettre en confiance, on repassera. Surtout dans une salle de bain, on pourrait se faire un remake de Psycho mais pas sûr que ça passe. Le rouquin avait répondu en court d'entrée à la question d'Adam :

-Non ! T'as déjà assez bu comme ça et puis, j'ai pas ce qu'il faut ici pour en faire. Et arrête de gueuler ça comme s- !

Attend, attend … Y a un gros poisson dans sa baignoire ? Il rêve pas ? Y a vraiment une putain de sirène dans sa baignoire. Ou un ondin. Ou triton. Enfin osef, ça revient au même de toutes manières. Les réflexes de la paranoïa étaient de retours et Severin avait fais la petite erreur de brandir les armes en direction d'Adam. Peut-être qu'il avait bien fais de les prendre en fin de compte. Bégayant un peu, ce qui s'était passé l'autre soir s'éclaira comme par magie. Le coup du lac, du bon nageur, de la chansonnette. Et tout ces éléments expliqués par un poisson qui barbotait dans sa baignoire.

-T-tu … Tu chantes pas ! Voilà, déjà on règle ce point-là vu qu'il n'avait pas rêvé l'autre soir avec le coup de la petite berceuse pour dormir. On sait jamais, il serait peut-être tenté de recommencer pour se sauver.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Lun 24 Oct - 18:06




IF THERE ARE STORMS THERE ARE STARS TOO


Non mais sérieusement, c’était quoi ce gros rabat-joie !? Il le foutait dans le bain et après il disparaissait et quand Adam lui demandait un nouveau cocktail, il revenait armé en lui refusant catégoriquement le verre ? C’était pas juste ! Bougon, Adam tourna sa tête vers Sev, remarquant à peine les lames, trop occupé qu’il était à exagérer sa bouderie.

— Mais tes cocktails sont trop bons j’y peux rieee~n !

Sauf que… Severin brandit ses lames comme pour maintenir Adam en joue, ce qui contribua à le sortir un peu de sa torpeur. Déjà qu’il était sur la pente descendante de l’alcoolémie, le fait qu’on fasse joujou avec des super lames très proches de sa tête finit de le réveiller. Il sursauta et éclaboussa un peu d’eau avant de se cogner la tête contre le mur en voulant reculer.

— Aïe ! Mais… Pourquoi tu dis ça ? J’ai pas envie de chanter… Et puis chanter quoi ?

Cela mit un peu de temps mais il finit par percuter. Chanter. Il avait chanté pour Severin, il l’avait sauvé de la noyade, mais il n’avait pas vraiment montré ses écailles. Et Severin était un chasseur. Une alarme rouge se mit à hurler dans son cerveau : Danger. DANGER PUTAIN.

— Severin ! Pose ça s’il-te-plaît !

Adam avait levé les mains en l’air, comme si ça changeait quelque chose. Son pouvoir résidait dans ses cordes vocales surtout, et hors d’un plan d’eau étendu, il n’était pas sur un terrain qui lui était favorable.

— Sev… Je chanterai pas ok, mais écoute-moi… Je…

Putain, il avait jamais dessaoulé aussi vite et violemment. Les larmes commençaient même à perler dans ses yeux, alors qu’il se rendait enfin compte de l’ampleur des dégâts. Il avait vraiment tout foutu par terre. Merde, sérieux…

— J’suis trop crevé et trop bourré pour chanter comme ça de toute manière. Et je le ferai pas si tu me le demandes pas, je… La dernière fois, t’avais l’air si… désespéré, je pouvais pas te laisser comme ça, j’avais le moyen de t’aider à être un peu en paix et si je l’avais pas utilisé ç’aurait été criminel, je t’en supplie Severin ne me tue pas…

Ça y est. Il sentait les larmes lui couler le long des joues, son menton trembler et sa poitrine se soulever sous les spasmes. Il pleurait, comme un môme apeuré.

— Ne me tue pas, je t’ai jamais voulu de mal, je… je tue personne, s’il-te-plaît si tu veux que je m’en aille je m’en irai mais ne fais pas ça je t’en prie… Je t’en prie, j’veux pas mourir…

Ouais. On fait mieux comme descentes de cuite, quand même.
AVENGEDINCHAINS



Dernière édition par Adam Alexander le Lun 24 Oct - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Lun 24 Oct - 19:10


If there are storms there are stars too


C'est ce qu'on appelle couramment un proprio. Voilà, le mec chiant qui va venir te casser les bonbons quand tu reviens bourré sur son palier. Et encore, Severin était tout de même un propriétaire relativement cool par rapport à certain. Car il n'avait pas laissé Adam dormir sur le palier non plus et il s'inquiétait pour son bien. Cette phrase tranchante refusant un caprice à son locataire traduisait de l'inquiétude quelques parts. Il ne voulait pas lui refaire le cocktail pour ne pas qu'il se mette à battre des nageoires comme un phoque. Cris compris dans l'illustration. C'était d'ailleurs en passant la porte de la salle de bain que la stupeur l'avait pris. Il ne fallait pas lui en vouloir, c'était dans ses instincts. Une ligne de conduite à respecter. La Confrérie n'avait jamais été réputée auprès des démons pour être des enfants de cœurs et le rouquin était, encore une fois, relativement cool par rapport à certain chasseur. Au point d'essayer de temps en temps des railleries de ses collègues quand ils ne sont pas en train de se faire dessus parce qu'il pétait un câble. Gardant Adam en joue sans réelles convictions, Sev' avait un regard noir. Presque aussi noir que la nageoire de son locataire marin.

-J'en sais rien chanter quoi. Tout ce qui peut te passer par la tête pour refaire ton truc bizarre de l'autre soir.

Attend, la majeure partie des choses qu'il écoutait se résumait à du sans lyrics donc difficile à dire. Et des deux, s'était sûrement Adam le plus cultivé en matière de musiques. Poser ses armes ? Et puis quoi encore ? Est-ce qu'on demande à Thor de poser ses armes ?! Bah lui, c'est pareille, il n'a pas envie de les poser. En faites, il a tout sauf envie de poser le seul moyen de défense qu'il avait sous la main. D'autant plus qu'il ne serait pas capable de se battre à main nue comme le dieu donc voilà, non. Juste non. Severin restait même très accroché à celle-ci de peur de les perdre justement.

-Non ! J'ai rien d'autre pour me défendre mec, tu crois vraiment que je vais les lâcher ?! Si ça se trouve, tu vas me tuer rien qu'avec ta voix ! J'pourrais te couper la langue pour y remédier cela dit.

… Non mais, niveau paranoïa, y aura jamais pire que Severin. Vraiment. Le mec, des fois, il lui manque tellement une case quand l'adrénaline le prend qu'il se fait des films avec des escargots géants qui bavent de l'acide. On ne rigole pas, ça peut exister ! Et puis, il ne pouvait pas être aussi franc. Le chasseur ne comptait pas lâcher ses armes, à défaut de pouvoir invoquer sa chimère donc, il ne voulait pas se retrouver nue comme un vers niveau défense.
Mais, il n'était pas sans cœur non plus. Son regards traduisait bien le fait que ça devait se bousculer là-haut. Pour autant, Severin était touché par ce que lui disait Adam. C'est vrai qu'il avait fais beaucoup pour lui jusqu'ici. Ce n'était pas très honorable de tuer quelqu'un qui vous a sauvé la vie d'autant plus. Cela faisait beaucoup tout de même pour le barman en un temps si court qu'une soirée niveau émotion. D'abord la honte au bar, maintenant les larmes d'Adam qui lui donnait, de nouveau, une sensation de honte et de culpabilité. Mais, certains démons usaient justement du cœur des humains pour mieux les tuer. Qui lui assurait que l'ondin dans la baignoire n'en faisait pas de même pour mieux le poignarder dans le dos ? Déjà qu'il avait laissé rentrer un inconnu dans sa maison, ce qui était rare ! Mais un démon en plus … Oh gosh, soirée de merde définitivement.

-J'avais pas besoin que tu m’envoûtes ! C'est bien ce que tu as fais, hein ? Dit-il en faisant référence à la petite chansonnette d'Adam pour l'aider à dormir.

Puis, plus le discours de celui-ci avancé, plus la conviction de le garder en joue faiblissait. Le rouquin baissait ses armes petits à petits. Attend, il aurait pu le laisser crever dans le lac, pourquoi il ne l'a pas fait ? C'est qu'Adam n'avait pas un mauvais fond. Et, en colère ou non, Severin était bien forcé de l'admettre. Nom de dieu qu'il se sentait con d'un coup. C'était le final. Voir l'ondin au bord des larmes avaient fais lâché ses armes au chasseur. Il ne voulait pas lui faire un coup de flippe ni rien. Mais, c'était comme l'autre soir, un reflex stupide de méfiance et de peur. L'inconnu faisait peur, Sev' ne le reniait pas et vivait là-dedans tous les jours. Il ne savait jamais quelle créature il allait rencontrer et si elle allait le bouffer ou non. Résultat, il devait toujours se tenir prêt à se défendre au point d'en devenir parano. Il était tellement désolé.
Bon allez, il craque. Laissant ses lames sur le carreaux de la salle de bain, il était venu enlacer l'ondin pour le rassurer. Est-ce qu'il allait regretter son geste ? Non. Mais, il se demandait s'il faisait bien par contre.

-Je ne peux pas. Et je ne veux pas non plus te tuer. Je suis désolé, je ne voulais pas te faire peur, c'est … Mauvais reflex. N-non, je peux pas te tuer...Même si on m'y obligé, je ne pourrais pas... Sev', caché par son accolade, avait les larmes qui perlaient de nouveau. Pourquoi ce type arrivait à le faire pleurer et pas les autres, hein ? Surtout qu'il n'avait pas chanté comme il lui avait demandé. C'était décidément de trop pour son cœur poussiéreux.


© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Lun 24 Oct - 21:02




If there are storms there are stars too


Refaire son truc bizarre. Voilà, il était bizarre, pas normal, il avait des pouvoirs magiques que les autres n’avaient pas et Severin était là pour réguler cette population d’êtres déviants et vils dont Adam faisait partie. Les épées pointées sur lui, l’ondin se voyait déjà mort, découpé en rondelles façon sashimi dans le fond de la baignoire. D’après ce qu’il avait compris, ce ne serait pas la première fois que Sev tuerait quelqu’un comme lui. Tuer les démons, hein ? Jusqu’au dernier.

Alors oui, techniquement, Adam pourrait le tuer rien qu’avec sa voix. Le forcer à péter un câble et à tuer tout ce qui bouge avec de Metallica, le pousser au suicide avec Evanescence ou le rendre fou avec Nine Inch Nails. Sauf qu’il ne voulait pas le faire, et qu’il n’avait aucun intérêt à le faire. La violence avec laquelle Sev lui parlait, le menaçant de lui couper la langue, terrifia Adam. Il n’avait jamais utilisé ses pouvoirs que pour faire le bien, et encore, pas quand il n’y avait pas d’autre solution. Il ne pouvait pas dire qu’il n’avait jamais noyé personne, mais c’était à une autre époque, et il avait des ordres. Là, il était aussi inoffensif qu’un poisson rouge dans un bocal. Un poisson rouge mourant de peur à l’idée de se faire bouffer par le chat de la maison.

Oui, Adam l’avait ‘envoûté’, comme il disait. Mais ce n’était pas ce qu’il croyait. Apeuré et déjà en larmes, l’ondin tenta faiblement de se défendre :

— J’ai juste voulu que tu ailles mieux ! Que tu puisses dormir, faire ton deuil, je voulais pas te blesser ou te faire pleurer je…

Ses explications se perdirent dans ses sanglots, qui se transformèrent rapidement en plaintes et supplications. Il ne voulait pas mourir, pas comme ça, à moitié bourré dans le fond d’une baignoire, de la main de l’homme qu’il avait sauvé. Est-ce que son prince à lui serait vraiment un connard ?

Apparemment non. Les lames tombèrent en cliquetant sur le carrelage, et avant qu’Adam ne puisse faire un geste, Sev l’entourait de ses bras. Mais, il allait être mouillé, et puis Adam était à poil… avec la moitié du corps en forme de poisson donc on s’en fichait mais quand même. Il restait inconsolable, même si les paroles du chasseur trouvaient lentement un écho en lui.

— …Je chanterai plus, je te le promets, je voulais pas… Je voulais t’aider… Juste t’aider… T’as l’air si seul…

Peut-être qu’Adam avait pris pitié, oui, mais peut-être aussi qu’il avait vu en Severin un reflet de lui-même, un écho de sa propre existence solitaire et sans but. Il n’avait pas pu le laisser, pas même le lendemain matin, et il avait fini par s’installer dans le manoir, tout en sachant les risques que ça impliquait. Un démon, sous le même toit qu’un chasseur ? Vraiment ? Merde, t’avais cherché ta misère, l’ondin.

— Je suis désolé… je… j’ai tellement honte…

Oh. De qui ? De quoi ? Les mots étaient sortis avant même qu’il ne s’en rende compte, et le fait est qu’il ne voulait pas s’expliquer là-dessus. Espérons que Sev ne le remarquerait pas…
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Lun 24 Oct - 22:19


If there are storms there are stars too


Severin ne savait pas comment définir correctement ce qui s'était passé ce soir-là. Ce n'était pas un envoûtement, c'était … Ça avait été plutôt agréable même. C'était presque indéfinissable en faites. La raison pour laquelle le chasseur s'en méfiait bien plus. Les histoires de sirènes étaient bien de celles d'Andersen. Du moins, dans la culture de son pays natale. Des créatures mi-femme, mi-poisson qui envoûtaient les marins en mer pour mieux les dévorer. La seule version d'ailleurs que le rouquin avait des sirènes. Il n'a jamais été branché conte d'enfants. Et même s'il prenait l'effort de les lire aujourd'hui, il serait incapable de traduire le message. Ni même d'avoir cette innocence. Son imagination travaillait mais, pas dans le sens rose bonbon et compagnie. De ce qu'il avait vu sur l’effet des chants d'Adam, c'est qu'il transmettait une émotion. Du moins, c'est ce qui se rapprochait le plus car, il avait bien senti l'autre soir une … intrusion dans son âme. Le même petit effet que lorsque quelqu'un se retrouve trop près à violer son espace vital.
Si ça marchait avec une, ça pouvait marcher avec n'importe quoi. Ou plutôt, n'importe laquelle. Est-ce qu'il avait peur de ça ? Oui, totalement. Severin avait peur dorénavant des capacités d'Adam. Et c'est cette peur qui cotisait à la méfiance du chasseur qu'était en lui. Une chose aussi primaire que l'instinct de survie tout simplement.

Mais, aussi fort était-il chez le rouquin, il y avait quelque chose à l'intérieur de lui qui le rendait immobile à tous mouvements. La tristesse et les larmes de l'ondin faisaient un effet de barrage à ses gestes. C'était... Severin se trouvait horrible tout simplement. Aucun démon n'était totalement inoffensif mais celui-là, c'était pire encore. C'était une certaine fragilité. C'était de bonnes intentions. Il n'y avait rien à punir du tout. Alors même si la mariée fantôme lui tournait autour de la tête en l'encourageant, l'allemand ne pouvait pas. C'était de la violence gratuite. Alors oui, il n'avait en rien maîtrisé ce qu'il disait. Une machine à tuer qui parlait, répétait toujours le même discours qu'on lui avait mis dans le crâne. Une espèce de disque rayé qui répétait toujours la même chose.
Severin avait hésité un peu dans sa tête, c'est vrai. Trop près, définitivement, c'est ça qui bloquait. Ce fameux espace vital qui était sa bulle à lui, sa prison. Personne n'avait le droit de la franchir. Mais pour ce soir, il l'ouvrait légèrement. Une accolade. Un peu mouillé, certes mais, il n'était clairement plus à ça près. Et puis qu'est-ce qu'il en avait à foutre de l'eau ? Que Adam soit à poil ? Ou qu'il est une queue de poisson super Faboulous ? Rien. Il avait été mauvais, méchant et exécrable avec quelqu'un qui s'inquiétait pour lui. Il avait été un connard tout simplement alors que ce n'est pas dans sa nature. C'est juste un type froid et un poil trop brutal dans ses mots. Mais en rien il n'avait à être mauvais.

-Non … Tu peux chanter. Oublie … Je voulais pas dire tout ça...

Severin était impardonnable. Un type exécrable et flippant comme les gens aimaient fuir. Personne n'avait dit qu'il était saint d'esprit. Le choc des émotions était un peu trop fort pour lui, c'est tout. Pouvoir comprendre les sentiments des autres, c'était quelques choses que l'ont faisait en côtoyant des gens généralement pour avoir une vue d'ensemble. Lui, il n'avait rien de tout ça parce qu'il avait tué ses amis, tuer sa fiancé et peut-être qu'une partie de lui soit resté là-bas aussi. D'autant plus que le rouquin ne savait pas comment se rattraper maintenant qu'il avait mis en larme le pauvre ondin. Honte de quoi ? Sev' ne comprenait pas pourquoi il avait honte ?

-T'as pas à avoir honte. Pas besoin de poser de questions, il avait déjà assez fait de casse ce soir.


© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Mar 25 Oct - 2:19




If there are storms there are stars too


Adam avait eu terriblement peur face aux armes de Sev pointées sur lui. Il redoutait ses mots, il les entendait encore. Il le menaçait de lui couper la langue, il disait qu’il pouvait le tuer rien qu’en chantant et que ça faisait de lui un monstre… Il ne l’avait pas clairement dit, non, mais c’était l’idée. Il était un démon, un truc bizarre, et il n’aurait jamais dû ennuyer Sev en l’appelant. C’était de sa faute s’il était remonté et l’avait surpris, et s’il l’avait menacé. Tout aurait dû rester secret. C’était toujours mieux quand les gens ne savaient tout simplement pas.

Pourtant, Severin était différent. Il finit par rendre les armes et le prendre dans ses bras. L’étreinte fit encore plus pleurer Adam, quand bien même elle lui était agréable. Lui aussi, il avait besoin d’extérioriser, de sortir tout ce qu’il avait sur le cœur. Il avait été touché par l’histoire de Severin, le peu qu’il en connaissait au moins et puis il l’avait sorti de l’eau de façon désintéressée. Il ne lui voulait aucun mal, bien au contraire.

— Je demande toujours… Je chante jamais, pas comme ça, je… Je le ferai plus.

Il pleurait encore, s’accrochant à Severin comme s’il était son seul point d’ancrage, comme si sans lui il dériverait. Il se rendait compte, maintenant qu’il se tenait dans ces bras, à quel point il les désirait. À quel point il n’avait aucun droit de les vouloir, et à quel point c’était sale ne serait-ce que d’y penser. Alors oui, il avait honte, et cela traversa la barrière de ses lèvres avant qu’il ne put en retenir les mots.

Pourtant, Severin le rassurait, il lui disait qu’il n’avait pas à se sentit honteux. Il ne demandait rien, il n’avait même pas l’air étonné alors Adam continua à pleurer sans rien dire jusqu’à sentir ses larmes se tarir enfin. Cela avait duré quelques minutes, le temps qu’il se calme, qu’il prenne pleinement conscience que Severin ne l’avait pas attaqué alors même qu’il savait qu’il était un démon. Il l’avait même consolé, pris dans ses bras… Réalisant ce fait, Adam le lâcha presque d’un coup, s’essuyant brusquement ses yeux embués de larmes.

— Je… je suis désolé. Je ne voulais pas te le dire.

Il avait les yeux baissés, comme un enfant penaud qui vient de se faire engueuler après avoir fait une grosse bêtise. Son regard se posait sur sa queue de poisson aux couleurs profondes et lumineuses que la baignoire avait bien du mal à contenir. Il se prit la tête dans les mains, se recroquevillant sur ce qui lui faisait office de genoux.

— Je savais pas que t’étais un chasseur quand je t’ai repêché, mais je l’aurais fait quand même. Je peux pas laisser mourir quelqu’un… Et puis tu as dit… Tu as parlé d’elle, et je me suis dit que je ne pouvais rien te dire. Que tu ne voudrais plus de moi chez toi, que tu me chasserais, que tu me tuerais.

L’alcool n’avait pas tout à fait disparu, car en temps normal Adam n’aurait pas parlé autant. Il se tourna alors vers Severin, et chercha à capter son regard. Il voulait le regarder dans les yeux pour le lui demander :

— Tu veux que je parte ?

Tout dans son expression triste mais digne criait qu’il n’en avait pas envie. Que même si Severin lui avait foutu une trouille pas possible cette nuit, il ne voulait pas le quitter. Il avait dit qu’il restait quand il avait aperçu Mirana, non ? Malheureusement, Adam était trop têtu pour son propre bien.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Mar 25 Oct - 14:56


If there are storms there are stars too


Qui n’aurait pas peur ? C’était tout à fait son droit et normal d’avoir peur face à quelqu’un qui, visiblement, était du genre à se laisser gagner trop vite par la peur et l’automatisme de se défendre. Severin s’en voulait terriblement. Les doutes étaient encore présents tout comme une certaine méfiance vis-à-vis des capacités d’Adam mais, pour autant, il savait prendre sur lui dans ce genre de situation. Quoi que … ça dépendait Il ne savait pas comment s’y prendre en faites car il n’était pas habitué à devoir réparer ce qu’il avait cassé. Le mieux qu’il avait trouvé à faire, c’était de venir enlacer Adam. Une envie soudaine, la première solution qui lui était venue à l’esprit. Pourtant, c’est comme s’il mourrait d’envie depuis qu’il l’avait rencontré. Le rouquin ne voulait plus le lâcher. L’entendre pleurer l’avait tué intérieurement en lui donnant la plus grande frayeur de sa vie.
Severin était obligeait d’admettre que ce n’était pas une position très agréable. L’eau venait le mouillait en plus du bord de la baignoire qui lui compressait l’estomac. Pourtant, il ne bougeait pas. Il restait là, accoler à son sauveur dans un élan de désespoir et de perte. Parce que le chasseur s’en voulait terriblement d’avoir menacé un agneau innocent.

-C’est effrayant, c’est vrai mais … Si tu en as besoin, je ne peux pas t’en empêcher. Ça ne serait … Pas correct.

Il y avait une once d’honnêteté mélangée avec de la tristesse. Severin n’était pas du genre à empêcher qui que ce soit de faire bien. Au contraire, c’était même encourageant et rassurant d’avoir une personne comme ça sous son toit. Pour autant, la méfiance du chasseur était encore enfouie en lui malgré ses bras qui enlaçaient le démon dans sa baignoire. Prête à bondir au moindre problème ou choses qui ne fallait pas dire. Le rouquin tâchait seulement à ce qu’elle continue d’être bien enfoui pour ne pas qu’elle le pousse à divaguer de nouveau ou bien à balancer des méchancetés gratuites et stupides.
Alors non, Adam n’avait pas à avoir honte. Severin avait beau être un humain, il avait lui-même sa spécificité et quelques dons de sorcelleries. Mais, ce n’était pas quelques choses d’aussi poussé pour se voir physiquement. Ni même honte de ce qu’il pensait car, comme dit la dernière soirée, lui aussi avait quelques images qui lui traversaient l’esprit. Jamais de très poussées, c’est accordé. Alors, qu’il ne voulait pas lui dire, ça pouvait se comprendre. Dans les larmes, le rouquin arrivait à sourire un peu. D’un sens, ça ne sautait pas aux yeux à première vue.

-D’un sens, je ne suis pas taillé pour être chasseur de base. Ça ne saute pas aux yeux, je n’ai rien du gros boucher… La petite blague filée avant d’attaquer les aveux sérieux. Tu me l’aurais dit, ça aurait été mieux. Venant de ta bouche, tu aurais pu me présenter ce détail de manière plus posé et plus calme. Je ne t’aurais pas mis dehors dans tous les cas.

Et il ne le mettra sûrement pas dehors. Pas quelqu’un qui avait l’air aussi perdu. Severin avait relâché son emprise depuis le début de sa réponse, complètement trempé avec la marque du bord de la baignoire sur le bide. Il avait l’air d’un gros malin comme ça. La question d’Adam était totalement légitime après un tel accident. Le chasseur avait l’air un peu penaud si bien que ses yeux rouges explosés n’arrivaient pas à accepter le regard de l’ondin. Il préférait regarder ses pieds. Limite plus intelligents que lui.

-Non … Si tu as envie de partir parce que je suis un taré, je ne te retiendrais pas. J’ai pas envie que t’es peur de moi …

Le rouquin ne voulait rien imposer. Si Adam voulait partir après ça, il pouvait. Sev’ se sentirait con, et culpabiliserait à mort mais, il ne voulait rien faire ressentir de tel. Il voulait garder ça pour lui.


© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Mar 25 Oct - 15:58




If there are storms there are stars too


Les pouvoirs d’Adam pouvaient faire peur quand on les connaissait mal, ou quand ils étaient maniés par quelqu’un de très mal intentionné. Ça, l’ondin le concevait parfaitement, raison pour laquelle, en plus du fait que Sev était un chasseur, il n’avait rien dit à propos de lui. Chacun redoutait de faire peur à l’autre, et résultat, ça avait pété. L’alcool n’avait pas arrangé les choses, plongeant Adam dans une de ces déprimes qu’on pouvait avoir quand on avait vraiment trop picolé. Adam avait pensé que ça n’aurait pas été grave s’il n’avait rien dit, principalement parce que son pouvoir n’est pas quelque chose de difficile à maîtriser.

— Je sais… J’suis désolé…

En vérité, Adam n’avait pas besoin d’utiliser son pouvoir, mais il était encore trop inconsolable pour pouvoir l’exprimer clairement. Il ne l’utilisait presque jamais, même ! De là à dire qu’il détestait son pouvoir, il n’y avait qu’un pas, qu’il ne franchirait pas. Son chant était puissant et effrayant oui, mais bien utilisé c’était quelque chose de formidable. Adam, même s’il comprenait qu’on le fuie à cause de ça, refusait de nier une partie de lui qui pouvait faire du bien aux autres.

C’était la seule intention qui l’avait guidée cette nuit là, mais ce n’était pas une défense correcte et Adam le savait. L’enfer était pavé de bonnes intentions, et en tant que démon, il était bien placé pour le savoir. Alors il ne dit rien, et se laissa emporter par le câlin. Ce dernier prit fin quand il réussit à maîtriser ses larmes, et penaud, il offrit quelques explications à son hôte. Il commença en disant qu’il n’avait rien d’un bourreau comme on peut se l’imaginer, mais Adam en avait vu d’autres et savait très bien qu’il ne fallait pas se fier aux apparences pour ce genre de choses. Il ne voulait pas blesser Severin, alors il ne fit pas la remarque. Pas besoin d’être taillé comme une armoire à glace pour foutre la trouille, il en était la preuve vivante. Enfin… La grande question c’était, est-ce qu’Adam allait devoir partir ?

L’ondin chercha le regard de Sev, pour le trouver en train de contempler ses pieds. Cette vision lui donna presque envie de tendre la main : même s’il avait été effrayant, Severin s’en voulait et ça se voyait. S’ils passaient leur temps à se rassurer l’un l’autre après s’être foutu mutuellement la trouille, ils n’étaient pas sortis de l’auberge. Mais là, en entendant Severin utiliser ces mots-là, Adam ne put rester indifférent.

— T’es pas taré. Ta réaction… elle est normale.

Adam replongea pour boire encore un bon demi-litre d’eau avant de revenir à la surface. Les jupes de ses nageoires se rétractèrent, et sa queue se divisa en deux avant de prendre la forme de véritables jambes. Il avait encore ses branchies et des écailles qui traînaient, mais au moins pouvait-il sortir de l’eau. Il n’était pas frais, et il titubait encore un peu, mais il n’avait pas trois kilomètres à faire pour venir près de Severin.

— Hé…

La voix d’Adam était basse, douce. Aucun charme surnaturel là-dedans, seulement le pouvoir ordinaire des mots.

— J’veux pas partir. J’peux pas te laisser seul avec… elle.

Si elle était là, Adam la fusillerait du regard.

— Tu penses que je t’ai sauvé cette nuit-là, dans le lac, mais j’ai l’impression… Je crois que j’ai toujours pas fini de te sauver.

Adam marqua une pause, ne sachant pas trop quoi faire de ses mains et de ses bras, alors il resta là, immobile, à quelques dizaines de centimètres de Severin. Nu.

— Juste… Je chanterai pas si tu me le demandes pas d’abord. D’accord ?
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Mer 26 Oct - 10:33


If there are storms there are stars too


Ce moment dérangeant où l’on sent qu’on a fait de la merde. Autant, si ça avait été un autre démon, Severin n’aurait pas eu à se mettre dans un tel état. Sauf que là, ce n’était pas n’importe lequel. C’était le démon qui lui avait sauvé la vie dans le lac.  Bien qu’Adam n’était pas au courant, cette ville contenait énormément de personnes dont la méfiance était mise sur le qui-vive. La concentration hors-norme de surnaturelle ne rendait pas la vie si agréable. Il fallait constamment faire attention à son voisin pour être sûr de ne pas se faire bouffer. Le rouquin aurait préféré d’avantage que l’ondin lui dise sa condition de vive voix plutôt que de la lui cacher. Il aurait été bien plus avenant. Peut-être même que s’il lui avait exposé sa condition ce soir-là, Adam n’aurait rien craint étant donné que Sev’ était trop à l’ouest pour réagir. Alors que ce soir, l’accumulation avec le stress du Maracana, le comportement déplacé d’Adam et maintenant ça, ça faisait beaucoup à digérer tout de même. Le rouquin ne savait plus où donner de la tête et ça avait fini par s’extérioriser de manière dangereuse.

-T’as pas à t’excuser, c’est normal. Dans ce taudis, tout le monde se tire dans les pattes à la première occasion. C’est un moyen de se défendre comme un autre le silence…

Autant le prévenir. De ce que le rouquin se souvenait, Adam était un nouvel arrivant en ville. Il n’allait pas être déçu cela dit. Il n’avait pas à se sentir seul. D’autres personnes étaient comme lui, avec plus ou moins sa spécificité. Et plus ou moins la possibilité de la cacher également. Les remords l’envahissaient. Lui rappelaient Ô combien il avait été stupide de s’en prendre à ce petit poisson dans sa baignoire. Un chat mal éduqué qui s’en était pris au plus faible. De nouveau debout et bien droit, le chasseur fuyait le regard du démon. Il n’avait pas le droit de le regarder dans les yeux après ce qu’il venait de faire. Mettre en joue une personne aussi fragile et bien intentionnée … Quelle stupidité.
Il n’était pas taré ? Adam allait revenir sur ses propos. Tous le traiter de taré, d’où le fait aussi qu’il habitait à la périphérie de la ville. Il fuyait les autres pour ne pas se déchainer dessus. Sa nature et sa manie d’être facilement stresser à le rendre parano le rattraper bien souvent. Hochant la tête négativement en entendant les paroles de son locataire, Severin avait du mal à le croire. Est-ce que c’était vraiment normal de se comporter comme un animal sauvage ?

-Tu ne diras pas la même chose après un mois passé avec moi. J’ai du mal à croire que c’est normal d’avoir peur de tout et de vouloir éliminer la moindre petite once d’inconnu.

La honte le bouffait, c’était clair et net. Pourtant, Severin avait tout de même un petit regard glissé vers Adam lorsque celui-ci était sorti de sa baignoire. Il voyait ce spectacle qu’il trouvait magnifique. Cette queue de poisson, se rétractant sur elle-même pour finir par redevenir des jambes. Cette petite sensation de voir une sirène se confondre avec l’humanité pour ne pas finir sur un barbecue lui donnait une petite sensation de tristesse tout de même. C’est comme si la nature elle-même avait ordonné à Adam de se cacher.
La voix douce de l’ondin le fit revenir sur terre. Il n’y avait aucun charme cette fois-ci. Juste quelqu’un qui voulait lui faire comprendre qu’il ne pouvait pas la laisser seul avec sa mariée fantôme qui lui pourrissait l’esprit. Severin avait relevé le regard à ce petit appel. Touché par ce que disait Adam. Vraiment ? Il était prêt à rester même s’il avait failli le tuer ? C’était de la folie. Le stade de l’entêtement avait été largement dépassé. Pourtant, il y avait un ton rassurant dans la voix de l’ondin. Une voix sans artifice qui avait touché le cœur de Severin à tel point qu’il ne faisait même plus attention à ce que son convive soit en tenue de lui-même.


-Tu crois vraiment pouvoir me sauver alors que le Seigneur n’a même pas réussi ? Ça serait … Ne trouvant pas ses mots, cette proximité qu’il avait avec le démon lui faisait perdre ses mots. D’accord.

Adam pouvait chanter, pleurer, sauver, Severin ne restera pas de marbre de toutes manières et il semblait s’en rendre compte. Que même s’il était mort à l’intérieur, il restait un être humain avec un palpitant qui bat dans sa poitrine.  


© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Mer 26 Oct - 13:33




If there are storms there are stars too


Si, Adam devait s’excuser, parce qu’il avait surpris Sev après une soirée chaotique où il avait largement exagéré. Il lui avait fait honte, et il continuait de le faire en ayant cette inclination particulière pour lui. L’ondin savait à quel point il pouvait être insultant d’être l’objet de ce genre de pensées perverses, et il voulait préserver Severin de sa propre souillure. Quant à cette ville et à ses habitants, Adam avait déjà eu un avant-goût de leur humanité toute relative. Il avait déjà croisé deux autres démons, et maintenant un chasseur… Il ne doutait pas que le reste de cette charmante bourgade irlandaise n’en veuille à ses écailles. Heureusement pour lui, les sirènes avaient depuis longtemps développé des systèmes pour se planquer et passer inaperçues. De là à dire qu’elles étaient sans défense, ce serait fort de café : certaines sortaient tout droit des légendes les plus noires, effectivement. Attirer les gens de leur chant, les noyer, les dévorer parfois. Sauf qu’Adam en avait trop vu, et qu’en plus, il était végétarien.

L’ondin ne répondit rien, et après un nouveau séjour sous l’eau histoire de vérifier qu’il était bien réhydraté, il fit apparaître ses jambes et sortit de la baignoire. Ce qu’il s’apprêtait à dire, il ne voulait pas le faire en étant trop loin de Sev, isolé dans une cuve qui lui servait d’aquarium, faute de mieux. Debout, à bonne distance mais pas trop, Adam lui avait dit que non, il n’était pas fou, et que ses réactions étaient normales. Tout du moins, compréhensibles. Adam ignorait le quart de la moitié de ce qu’avait vécu Sev, mais le peu qu’il en savait le rendait indulgent.

— Laisse-moi passer un mois avec toi, on verra après.

Merde, ça sonnait moins bizarre dans sa tête. Qu’est-ce que Severin croirait…? Adam avait envie de dire à Sev que c’était logique, qu’il avait sûrement un syndrome de choc post-traumatique, qu’il avait été traumatisé par ce qui était arrivé à Mirana, mais il se retint. Ça ne servait à rien de remuer ainsi le couteau dans la plaie, et puis ça n’aurait fait que confirmer à Sev qu’il était effectivement cinglé. Pas super productif.

La suite était plus étrange. Désormais nu face à Sev, Adam n’avait pas caché ce pourquoi il voulait rester. La sensation que son sauvetage n’était pas terminé, et que ce serait cruel de laisser le chasseur seul avec ses démons, façon de parler, justement, cette sensation était plus forte que sa peur. Alors oui, Adam pensait vraiment pouvoir faire quelque chose pour Sev, plus que le Seigneur lui-même, peut-être.

— Je ne sais pas ce qu’Il peut faire, mais je sais ce dont je suis capable. Et j’ai pas envie de partir.

Adam esquissa un petit sourire, avant de se rendre compte, embrumé qu’il était par l’alcool qui persistait à lui empoisonner les veines, qu’il était nu. Et surtout que Severin était trempé. D’un geste leste, il attrapa deux serviettes, la première qu’il se mit autour de la taille en murmurant une petite excuse, et la seconde qu’il enroula autour des épaules de Sev.

— Tu devrais te sécher.

Posant un regard sur le sol, Adam se baissa pour ramasser les deux lames qui y gisaient, et les poser sur une des larges surfaces près d’un des lavabos. Cette salle de bains était immense, en fait.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Mer 26 Oct - 21:25


If there are storms there are stars too


Ce n'était pas une honte pure mais, quelque chose de plus subtile. Severin n'était pas logé à une meilleure enseigne dans ce domaine. Lui-même avait honte et c'est peut-être pour ça que, même s'il le refusait de l'admettre, il savait à quoi penser Adam. Car lui-même le pensait aussi de temps en temps. L'idée lui traversait l'esprit comme une attaque furtive pour lui rappeler que c'était aussi un homme et qu'il avait les pulsions qu'il avait avec. Mais, ce penchant-là, c'était une toute autre histoire. Jamais réellement mis en œuvre, il courrait après les jupes à l'époque jusqu'à trouver LA bonne et non pas les pantalons. Le rouquin se trouvait même un brin malsain lorsqu'il osait retenir la pensée furtive pour mieux réfléchir dessus. D'où la raison pour laquelle, le plus souvent, il la laissait s'échapper très vite. Pour le moment, aucunes ne venaient. La honte l'ayant bouffé au point de dénoncer l'homme chétif et fragile qu'il s'efforçait de planquer en temps normale. Celui qui a honte, celui qui est mort et, celui qui avoue. Des aveux dont bien timides puisque Sev' ne voulait pas croiser le regard de son locataire. Et il n'avait rien trouvé de mieux pour l'éviter que de dévier son regard sur cette robe d'écaille qui disparaissait pour des jambes.
Est-ce qu'il avait mal lorsqu'elles s'en allaient ? Ou bien c'était un peu comme s'il enlevait un vêtement ? Du coup, le rouquin était bien curieux. Les multiples questions lui traversaient l'esprit. Un curiosité que pourtant, Severin ne pouvait pas s'empêcher de juger malsaine après ce qu'il venait de se passer. Ce n'était pas son cobaye, il n'avait pas le droit.

Adam voulait vraiment rester avec lui. C'était une espèce de réponses à un défis, n'est-ce pas ? Il n'avait pas encore sombrer totalement pour croire le contraire. Le rouquin n'était pas du genre à avoir les idées mal placées. Bien que le lieu s'y prêtait beaucoup tout de même. Tout comme la tenue actuelle de l'ondin qui était assez … légère disons.

-Si tu relèves le défis …

Un sourire. Aussi fin soit-il mais, Severin souriait enfin depuis le retour de ce bar. Parce qu'il était obligé d'admettre qu'il serait heureux si Adam réussissait à tenir un mois avec lui. Ça serait génial. Bien que quelques habitudes à prendre. À commencer par habiller son locataire et lui prévoir une piscine un peu plus grande que la baignoire.
Jusqu'à ce qu'Adam aborde un sujet dont le chasseur ne semblait pas avoir compris. Une histoire de sauvetage. Pourtant si, il avait réussi, il était toujours en vie et non pas en train de se noyer dans le lac. Jusqu'à ce que Sev' tilte que le message était bien plus subtile et qu'il visait autre chose que le physique à sauver. De nouveau, le chasseur s'était montré légèrement anxieux. Pour ne pas dire nerveux aux paroles d'Adam. Est-ce qu'il pouvait vraiment le faire ? Parce que, c'était quelques choses qui l'empoisonnait depuis dix années maintenant non-stop. Le rouquin était bien curieux de savoir comment il allait s'y prendre.

-Beaucoup de choses, je suppose … Il ne peut que supposer après tout, il ne l'a jamais rencontré en tête à tête après tout. Une serviette sur les épaules, Sev avait sentit un poids en moins quand Adam avait enfin tiquer qu'il fallait s'habiller. Bon, ça n'avait pas manqué de le faire rire un peu cela dit en voyant le comportement de l'ondin. Merci. Tu m'as pas non plus balancé toutes l'eau dans la figure, c'est pas comme si j'avais pris une douche. Dis, ça te fait mal, quand elles s'en vont ?

Severin n'avait pas pu s'empêcher de toucher les écailles restantes d'Adam. C'était … étrangement doux. Il aurait pensé que ça serait un peu moins agréable au touché. Pourtant, malgré ses doigts qui tripotaient les écailles qu'il avait donc bien vu l'autre soir, il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter et de poser la question directement.  


© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Mer 26 Oct - 23:02




If there are storms there are stars too


Oui, Adam était prêt à rester un mois avec lui s’il le fallait, peut-être plus si tout se passait bien, parce que si c’était le cas, il n’aurait aucune raison de partir. Il n’avait aucune idée de ce à quoi ressemblerait ce mois, il se doutait aussi que ce ne serait pas facile tous les jours, mais il fallait bien essayer. Ce serait rester près d’une source de tentation terrible, même en temps, il ne pouvait se résoudre à le laisser seul. Pas après ce qu’il lui avait dit. Alors oui, c’était une sorte de défi qu’il relevait, chose qu’il confirma en hochement la tête à l’annonce de Severin.

Restait à savoir si Adam changerait quoi que ce soit à ce que vivait Sev depuis une dizaine d’années. Malgré tout ce qu’il pouvait dire, il n’était qu’un ondin, et ne pouvait pas faire de miracles. Réussir à repousser le spectre de Mirana serait déjà une grande avancée, mais rien ne lui indiquait qu’il y arriverait un jour. Il ne pouvait que tenter le coup. Et s’habiller aussi.

Adam venait de tilter qu’il était encore à poil — et à écailles — et se dépêcha de récupérer des serviettes, une pour se couvrir et l’autre pour Sev, qui était mouillé. Rapidement enroulée autour de sa taille, la serviette cachait sa nudité, mais pas toutes ses écailles. L’ondin ne s’imaginait pas que Sev s’approcherait pour les toucher, les caresser d’une main douce. La proximité soudaine, ce contact étrange et le bruit lent de sa respiration firent perdre pied à Adam, qui eut un mouvement de recul réflexe. Les joues rougies, il avait à peine entendu ce que lui avait dit Severin, trop occupé à se retenir de l’embrasser. Il avait aussi essayer de réprimer une érection surprise, en vain.

— Euh… Hmm…

Damn, il était tellement gêné qu’il était devenu la gêne elle-même. Écarlate jusqu’aux oreilles, il détourna le regard, se grattant nerveusement les cheveux. Bon hmm, Sev avait posé une question, quand même.

— Non… Non ça ne fait pas mal. Plus maintenant, en tout cas… Je suppose que je peux le dire maintenant…

Il ne le regardait toujours pas, s’occupant comme il le pouvait — oh tiens si j’allais vider la baignoire ! Tout pour éviter de l’embarrasser par son propre désir. Il était peut-être bourré, mais malheureusement plus à ce point-là. Non. Ils en avaient discuté avec Marleigh, et juste non.

— Je… j’ai cent quarante-et-un ans. J’ai euh… j’ai eu le temps de m’habituer aux transformations.

D’ailleurs, la sienne n’était pas terminée, et il se concentra pour faire disparaître les dernières écailles et les branchies. S’il pouvait également faire disparaître cet énorme barreau qui déformait la serviette qu’il avait autour de la taille, ce serait sympa, merci.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Jeu 27 Oct - 19:02


If there are storms there are stars too


Facile ? Non loin de là. Pas de la faute de Severin qui savait maîtriser un minimum ses colères -bien que ce soir ne soit pas le meilleure exemple cela dit- mais plutôt, celle de Mirana qui allait sans doute tout faire pour qu'Adam s'en aille. Il la voyait déjà venir. La cuisine en pagaille, les couteaux lévitant dans la cuisine obéissant au moindre commandement de ses doigts. Donc oui, Adam allait évité la cuisine déjà, pour commencer. Et puis, il y avait aussi le rouquin qui pouvait poser problème. Certes, Sev' n'avait pas souvent l'occasion de se soûler mais, quand il le faisait, c'était souvent des effets bizarres qui se produisaient chez lui. Il parlait à lui-même, se répondait, comme si une autre personne était présente alors qu'il était tout seul. C'est d'ailleurs peut-être pour ça qu'il ne boit pas beaucoup en faites. Pour éviter ce genre de petit accident. Et Dieu sait à quel point le vin pouvait facilement faire tourner la tête. D'où le fait qu'il n'en buvait qu'un verre par soir. Pour prendre l'habitude de se contenter seulement d'un. Le petit hochement de la tête de la part d'Adam le fit sourire doucement. S'il le voulait …

La petite tenue de l'ondin ne semblait pas le déranger. Ou alors, il n'avait pas tiqué de suite. Ce qui pourrait expliquer la raison pour laquelle Severin semblait aussi calme et posé voir même indifférent face à la nudité d'Adam. Il était allé jusqu'à toucher ses écailles restantes. La faute à qui ? Il avait vu ses branchies l'autre soir, rejetant la faute sur la démence et l'alcool. L'hallucination n'en était pas une et il avait la preuve qui glissait sous ses doigts. Est-ce que le chasseur se rendait compte de ce qu'il faisait ? De la gêne dans lequel il venait de plonger Adam ? Non. Parce que son esprit n'était pas pourrit par des idées perverses et que ce n'était seulement par curiosité qu'il faisait ça.
Un point de vue qui n'était visiblement pas partager par tous le monde. Oh oui, il avait bien vu cette petite surprise sous la serviette d'Adam. Ne sachant quoi dire et bien … Il avait gardé le silence. Pourtant, à croire que la petite partie de sadisme qu'il avait en lui lui murmurait à l'oreille de le chercher un peu. Sev' s'était simplement redressé, croisant les bras comme s'il allait l'engueuler mais, pas du tout. Il regardait l'ondin en manque plutôt d'une manière innocente. Ce n'était pas son genre d'avoir des pensées perverses, c'est vrai pourtant, ça n'avait pas l'air d'être le cas de son locataire. C'est ainsi qu'au lieu de l'enfoncer, le chasseur regardait Adam d'une manière innocente, presque incrédule à se repasser la question en boucle dans sa tête jusqu'à ce qu'elle finisse par sortir. Mais, avant ça, il en avait posé une autre. Et la réponse s'était faite désirer un peu.

-Maintenant ? Donc ça veut dire que ça fait mal, c'est ça ? Ou du moins, ça faisait. Pourquoi t'es tout rouge ?

Désolé, il n'avait pas réussi à la retenir trop longtemps. D'autant plus que maintenant, il avait la sensation d'être fuit comme un pesteux donc c'était un peu … Mitigé dans son esprit. Il ne fallait pas que... Severin avait secoué un peu sa tête, posant sa main devant son visage pour cacher sa honte qui, elle, ne s'était pas échappée de sa bouche comme sa question. La conversation, concentration sur la conversation. Effort maximum.

-Cent quarante et un an ?! Pourtant, tu fais le même âge que moi. J'me sens gamin maintenant à côté.

Et il avait toutes les raisons de se sentir ainsi, non ? Il y avait tout de même un sacré écart d'âge en vrai. La tête toujours plongée dans sa main pour cacher ses rougeurs timides qui apparaissaient, la situation commençait à vraiment être gênant à tel point qu'il allait finir par s'enfuir. Enfin s'enfuir, façon de dire. Plutôt laisser Adam tranquille pour calmer sa trique. La pensée que ça soit de sa faute en plus ne lui traversait même pas l'esprit. C'était juste le fait que … Bah tout deux dans la même pièce, c'est déjà assez cocasse. Mais être deux avec un qui avait un petit accident, ce n'était pas mieux niveau aise.

-Tu veux peut-être que je m'en aille ? La question débile numéro deux est tombée.  

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Jeu 27 Oct - 21:14




If there are storms there are stars too


Si l’embarras était personnifié, Adam serait l’allégorie parfaite. Rouge jusqu’aux oreilles, il essayait de noyer le poisson (badum tss) en vidant la baignoire et en évitant au maximum le contact visuel avec Severin. Il ne voulait pas le mettre aussi mal à l’aise qu’il l’était, pas alors qu’il avait une trique monumentale pas du tout bien planquée sous sa serviette. On pouvait croire que naître avec des attributs de bonne taille était un avantage, mais pas vraiment. Pas tout le temps. Là, Adam aurait bien voulu en avoir une petite. Et Sev qui croisait les bras comme pour l’attendre au tournant… Il allait sûrement remarquer ce “léger” détail et ne pas manquer de poser des questions indélicates à un Adam qui se sentait aussi acculé qu’un animal blessé pendant une partie de chasse. Et on a dit acculé avec un A, merci.

Mais oui, parlons des écailles, des transformations, et de la vie quotidienne d’une sirène adulte, ça vaudra mieux. Ou pas, puisque Sev ne put s’empêcher de demander pourquoi Adam était aussi écarlate qu’une tomate en plein soleil. Meh.

— Rien, je… je ne suis pas rouge.

Mon cul. Il essaya de se reprendre après ce mensonge éhonté, redirigeant la discussion sur quelque chose de moins explosif.

— Euh oui, au début. Ça picote un peu, c’est tout. Après, ça dépend des situations, si on prend notre temps, c’est comme pour tout, ça se passe bien.

Gosh, il n’avait pas vraiment dit ça, quand même !? Un sous-entendu sexuel alors qu’il avait un barreau aussi gros qu’un pied de chaise et qu’il en était gêné à vouloir se planquer dans un trou de souris (ou dans un autre trou mais ça, il refusait d’y songer)… Adam continua d’éviter le regard de son hôte, faisant son maximum pour lui offrir à voir son dos et du coup, ses jolies fesses musclées dans sa serviette de bain.

Il lui dit aussi son âge au passage, ça lui évitera de l’apprendre plus tard et de tomber des nues. Effectivement, si on comparait, Sev était un gamin, sauf que non. C’était un humain adulte et ce n’était pas parce qu’il était plus de trois fois plus âgé que lui qu’Adam allait l’infantiliser.

— Tu devrais pas, je suis loin d’être très vieux, et puis… Bah t’es pas un enfant non plus.

Ouais, sinon ce serait autrement plus flippant comme scène. Ne sachant plus vraiment où se mettre, Adam tournait un peu au pif dans la salle de bains, jusqu’à ce que Sev ne lui demande très directement s’il devait partir.

— Non non, tu es chez toi… Je… Je ferais mieux d’aller me coucher. Je t’ai assez dérangé pour cette nuit.

Et puis il avait un problème de “taille” à régler, alors autant le faire entre des draps bien chauds et surtout, à l’abri du regard de son propriétaire.

— Désolé.

Il fuyait, et il en avait conscience. Alors qu’il passait devant Severin pour sortir de la salle de bains, il culpabilisait déjà de le laisser seul, sans explications. Enfin, il ne pouvait pas non plus lui dire que les écailles étaient une zone érogène parce que c’était un mensonge éhonté, et qu’il devrait plutôt lui dire que si c’était lui qui le touchait, le corps entier d’Adam devenait une zone érogène.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Jeu 27 Oct - 22:53


If there are storms there are stars too


Comme quoi, il y avait des avantages à être un petit peu mort de l'intérieur. On n'était pas confronté à ce genre de gêne immense dans laquelle Adam venait de plonger la tête la première. Severin le regardait mentir. Parce qu'il n'était pas idiot non plus, c'était un mensonge gros comme son … Non, n'allons pas jusqu'au bout de cette phrase. Disons simplement ''problème''. Gros comme son problème, voilà. Le chasseur avait une bonne vue, il n'était pas ivre ou bien mourant donc les yeux fonctionnaient comme il fallait. Donc autant dire que la teinte écarlate de l'ondin et l'excroissance sous sa serviette ne lui avaient pas échappé. Pas de chances. Le rouquin se mordait les doigts intérieurement. Extérieurement, ça ressemblait plus à un mec penauds qui ne savait pas trop quoi faire pour l'aider. Est-ce qu'il avait vraiment besoin d'aide au faites ? Après mûre réflexion, il ne préférait même pas savoir. Contraint de gober ce petit mensonge, Severin ne pouvait pas s'empêcher de sourire doucement tout de même. Le petit mytho digne d'un enfant de 5 ans, c'était … Adorable.

-Si-si, j'te jure, on dirait que tu vas imploser.

Et bah non, le rouquin n'avait pas pu s'empêcher d'insister sur ce point. D'un autre côté, ça aurait été malhonnête de mentir et de lui donner le faux-espoir que son mensonge était passé crème alors qu'il ressemblait plus à une écrevisse qu'à une sirène.
D'autant plus qu'il ne cherchait pas vraiment à arranger son image. Ou alors, il ne le faisait vraiment pas exprès. Et fallait qu'Adam s'inquiète et qu'il consulte si c'était le cas. Les bons termes choisis au bon moment, placé hors-contexte, ça pouvait donner un truc louche. Hors, ce n'était pas l'état d'esprit habituel de Severin. Ce n'était pas son genre de divaguer sur le sexe et les orientations. Les petits détails qui font les plaisirs de la vie. Il préférait s'inquiéter d'avantage de l'ondin et de comment il allait réorganiser le manoir de façon à ce que le démon soit à son aise.

-Ça picote comment ça ? Comme quand on a des fourmis ?

Cette fois-ci, le chasseur avait eu la délicatesse de ne pas relever le petit lapsus d'Adam. Même si c'était grandement tentant mais, un peu plus et il allait finir par vraiment exploser. Sans aucun sous-entendu. Pourtant, Severin respectait cette distance que son locataire semblait vouloir préserver. D'accord, il ne l'approcherait plus si c'est ça. Mais bon, parler à ces jolies fesses c'était assez dérangeant. Il aimait bien quand on le regardait pour parler après tout. D'où peut-être le ton un peu hésitant de Sev' qui cherchait à trouver le regard d'Adam.

-Bah … J'ai que trente-deux ans, c'est pas beaucoup à côté de toi.

Penchant un peu à droite, un peu à gauche. Sans succès. Severin était condamné à rester les deux pieds aux sols et attendre. Attendre quoi d'ailleurs ? Il ne savait même pas ce qu'il attendait réellement hormis pouvoir voir Adam et lui parler face à face. Dire qu'il n'y a même pas dix minutes, il le menaçait avec ses sabres et maintenant, celui-ci avait la trique. C'est à ne plus rien y comprendre. Autant lui demander clairement s'il devait s'en aller. Oh moins, le chasseur se sentirait un peu moins con s'il lui disait oui. Mais là, pas du tout. En plus !

-Non mais, t'as peut-être envie de rester tout seul dans la salle de bain, et pui- ! Et puis rien du tout puisque Adam filait en tentante une sortie furtive. Désolé ? Mais pourquoi ? Adam, attend ! Mais !...

Le retenir n'était peut-être pas une bonne idée. Le suite non plus. D'où le fait que Severin était resté à la porte de la salle de bain car il avait commencé à le suivre et puis, en le voyant aussi fuyard, il s'était dit que ce n'était pas une bonne idée. Les bras croisés, le chasseur avait fini par s'adosser sur le seuil de la porte. Son visage s'attendrissant un peu. Il avait le sentiment d'avoir accueilli un drôle de numéro sous son toit.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Ven 28 Oct - 0:17




If there are storms there are stars too


Merci Sev, merci d’en rajouter une bonne grosse couche : Adam rougit encore plus, si c’était possible, trop gêné d’être en plus mis devant son mensonge tout pourri. Il pouvait toujours dire que c’était rien, que c’était nerveux, mais le reste d’alcool dans son organisme en avait décidé autrement.

— Rien, j’ai juste pas l’habitude qu’on… me touche les écailles.

Putain, slow clap mec. Si l’Oscar de l’excuse la plus minable existait, il l’aurait certainement reçu. Et celui de l’explication qui amène encore plus d’interrogations aussi, parce que là… Fin sérieusement, Adam ? Se trouvant soudainement, et à raison, très con, il baissa le regard et s’activa à ne rien faire dans la salle de bains pour éviter de croiser celui de Severin.

Ou alors il pouvait tenter une autre approche, occasion sur laquelle il sauta alors qu’il parlait de la douleur de la transformation en sirène, aller et retour. Sev comparait ça à des fourmis, sauf que…

— Ouais fin faut imaginer que t’as les jambes endormies depuis des heures, donc bah c’est pas des fourmis de merde, c’est les bonnes grosses fourmis qui font mal quand même.

Il était de dos, ce qui lui permettait d’aligner encore quelques phrases de façon cohérentes, et tant pis si Severin devait parler à ses fesses, aussi majestueuses soient-elles. Toute cette scène devenait vraiment gênante, d’autant plus que Severin continuait à discuter comme si de rien n’était. Trente-deux ans ? Déjà ? Adam était étonné, mais ne dit rien : Sev n’allait sûrement pas bien prendre le fait qu’Adam le pensait plus jeune que ça encore. Une petite vingtaine peut-être, mais pas plus de trente…

Quant au fait qu’il veuille rester seul, Adam prit cela pour un top départ de la fuite éhontée. Il s’excusa et chercha à s’esquiver, alors que Sev lui demandait pourquoi il disait tout ça. Allait-il vraiment disparaître sans un début d’explication ? Mais en même temps, qu’est-ce qu’il pouvait bien dire ? Complètement paniqué (et dommage pour lui, il n’était pas à la discothèque), Adam se tourna en voyant Sev désemparé :

— C’est pas toi c’est moi, je suis vraiment désolé, j’aurais dû me contrôler mieux que ça, je te demande pardon…

Et là il était de nouveau au bord des larmes, à croire que ce n’était plus une soirée mais un grand huit émotionnel. Il resta là, immobile dans le couloir, la serviette toujours déformée, les pensées toujours en vrac mais avec en fond des trucs impliquant un sorcier nu et des draps souillés… Autant dire qu’il n’en menait pas large.

— Pardon…

Il fit quelques pas en arrière, vers sa chambre, sans pour autant réussir à détacher son regard de Severin, un peu comme s’il avait peur qu’on le bouffe.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Ven 28 Oct - 21:29


If there are storms there are stars too


Oh mais de rien. Ce n'était pas comme s'il le faisait réellement exprès. Disons plutôt que c'était parce qu'il s'inquiétait beaucoup de ce teint rouge qu'avait Adam. Severin n'avait pourtant pas fais grand chose -enfin, selon lui. Il n'était pas habitué à ce qu'on lui touche les écailles ? Vraiment ? Une excuse qui semblait passer tranquillement pour le rouquin. S'il le disait, il ne pouvait que le croire. Et accessoirement, il se serait retenu de les lui toucher. Mais, c'était tellement tentant aussi. C'était la première fois que Sev' avait un ondin en face de lui. Alors, forcément, il voulait en savoir beaucoup plus. Peut-être qu'il allait s'arrêter là et qu'il n'allait pas insister. Pour ce qui était des rougeurs du moins. Car plus ça allait et, plus le chasseur avait l'impression que son teint ne faisait que rougir encore plus. C'était peut-être l'excuse la plus minable que Adam aurait pu sortir mais, en attendant, elle fonctionnait à merveille.
Gardant les bras croisées, cherchant à capter le regard de son locataire, sans aucun succès. Le démon se cachait comme un enfant qui aurait fais une bêtise. Peut-être que ce n'était pas plus mal. Car l'idée même que ça soit de sa faute n'avait fais que lui traverser l'esprit pour se volatiliser aussitôt.

-Hum... Je crois voir, enfin à peu prêt.

Il n'avait jamais été réellement confronté à ce souci de jambe endoloris mais, il supposait que la sensation de s'être fait planter la cuisse à coup de crocs pouvait compenser. C'était vraiment pour se donner une idée et, celle-ci n'avait rien arrangé quant à ses inquiétudes vis-à-vis d'Adam qui continuait à lui montrer ses fesses. Bien qu'il regardait, il ne faisait aucun commentaire. Severin était trop … Comment dire ? Trop stoïque, ou trop paumé pour comprendre la position dans laquelle se trouvait son locataire. Au lieu de ça, il continuait tranquillement la conversation comme si de rien était. C'était sans doute la meilleure solution à son goût. Au point d'en venir à l'âge. Oh, que Adam lui dise qu'il faisait plus jeune ne l'aurait pas dérangé. Au contraire, il aurait pris ça comme un compliment. C'est un compliment selon lui lorsque quelqu'un vous rajeunissez. Par contre, à l'inverse, il aurait peut-être fais partit de ces personnes qui le prenaient mal.
Pas de réponses, juste un fuyards. Un petit poisson qui essayait de s'échapper du bocal. Severin pouvait seulement le suivre en l'interpellant un minimum. Ce n'était peut-être pas bon d'insister ? Le démon allait peut-être se mettre en colère. Le chasseur n'avait aucune idée de comment il pourrait réagir s'il se montrait un peu plus têtu pour avoir le fin mot de l'histoire. Alors, une fois à la porte de la salle de bain, il avait abandonné tout espoir de pouvoir le rattraper. Lui-même ne se sentait pas capable d'insister. Le doute lui bouffait l'estomac comme un poison. Bien plus encore en voyant qu'Adam avait fini par se retourner, aussi désemparer que lui. On pouvait lire beaucoup de choses dans le regard du chasseur. De la peur, de la crainte, de la détresse mais, pour l'ondin, c'était autre chose. Il y avait un peu de peine, très profondément cachée. La peine de ne pas pouvoir comprendre où il voulait en venir et ce qu'il avait. Parce qu'au fond de lui, il le savait. Ou peut-être pas ? Sev' était arrivé à un stade où sa tête était embrouillée ainsi que ses esprits.

-Mais ! … Ce n'est pas grave, je ne vois même pas pourquoi tu t'excuses. C'est moi qui devrait m'excuser. Je … Je ne te comprend pas.

La conclusion de sa phrase sonnait comme une grande peine face à ces larmes qui commençaient à perler sur les joues d'Adam. Non, il ne pouvait pas. Severin était trop lâche sur ce sujet qu'il n'était pas mieux lotit. Finalement, il s'était redressé, quittant son appuie sur le seuil de la porte pour retourner dans la salle de bain. Si c'était son regard qui troublait autant Adam alors, il allait arrêter.

-Ne t'excuses pas. File. Vu que t'as fini avec la salle de bain, je vais prendre ta place.

Et hop, il était retourné dedans en fermant la porte derrière lui. Une douche ! Les douches, c'est bien pour se vider la tête après tout. Et puis, ça laissait largement le temps à Adam de calmer ses pensées. Ou ses émotions. Ou bien tout ça à la fois. Il aurait peut-être dû lui dire bonne nuit d'ailleurs vu que le démon avait l'air partit pour aller dormir.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞ Ven 28 Oct - 23:42




If there are storms there are stars too


Adam n’avait pas envie d’épiloguer sur les sensations d’une transformation qu’il maîtrisait depuis longtemps. Il ne se souvenait plus exactement d’à quel point ça pouvait faire mal ou non, et si Severin continuait à lui poser des questions, il allait finir dans une impasse comme un con. Enfin, c’est un peu ce qu’il se produit lorsque Sev le toucha et le fit rougir violemment. Adam se répandit en un torrent d’excuses, provoquant du même coup l’embarras et l’incompréhension de Sev. Que le chasseur se rassure, Adam non plus ne se comprenait pas, parfois. Il se contenta d’afficher une mine sincèrement désolée en essayant de fuir de la salle de bains pour aller… ailleurs. Pas bien loin, puisqu’il fut arrêté dans le couloir par les mots de Severin. Merde, il pourrait essayer de lui expliquer… Le seul souci, c’est qu’il ne savait pas comment.

Les mots le fuyaient lui aussi, alors qu’il ouvrait la bouche pour parler. Rien n’en sortit, son esprit totalement bloqué, incapable de formuler une phrase cohérente. Tout ce qu’il se sentait capable de faire, c’était s’excuser à nouveau, et ça ne changerait pas grand-chose. Par contre, quand Severin détourna le regard en lui disant de filer, le cerveau d’Adam sembla se débloquer.

— Je suis crevé, je vais me coucher… Bonne nuit.

Ce fut la dernière chose qu’il dit à Severin avant de tourner les talons pour entrer dans la chambre qu’il avait désignée comme étant la sienne. Une fois la porte fermée, il s’autorisa une grande inspiration et aussi un juron pas très discret. Sous l’agitation, sa serviette tomba. Adam la remercia intérieurement de ne pas l’avoir fait plus tôt, et la ramassa pour finir de se sécher. Il était fatigué, il n’avait pas menti : son foie n’avait pas filtré tout l’alcool qu’il avait pu ingurgiter, et il allait lui falloir une bonne nuit de sommeil pour ça.

Après avoir lancé la serviette sur un fauteuil, Adam s’affala dans le lit, à même les couvertures. Il n’avait pas souvent froid, et ne se sentait pas le besoin de ramener à lui les draps. À la place, il s’allongeait en étoile de mer au beau milieu du matelas, la tête calée entre deux oreillers, pieds et poings écartés, ventre et visage tournés vers le plafond. Autre chose aussi, et si Severin était assez téméraire pour entrer dans la chambre, il aurait une vue imprenable.

On pourrait croire qu’Adam dormait déjà, mais malgré l’alcool, il eut du mal à s’endormir cette nuit-là. Trop de choses tournaient dans sa tête, trop d’images qu’il voulait évacuer, trop de tentations qu’il n’arrivait pas à repousser… Mais il ne pouvait se résoudre à régler son encombrant problème de façon pragmatique et manuelle. Pas ici, alors qu’il était sous le même toit que Severin. Il ferma les yeux, refit le cours de sa soirée sans vraiment y croire, le regard planté dans les moulures du lustre éteint qui pendait au-dessus de lui. S’il pouvait s’effondrer et mettre fin à cette longue et lamentable vie, tiens…
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» If there are storms there are stars too ♦ ft. Adam
» [shôjo] Twinkle Stars
» Le vrai visage des stars
» [FASHION STARS FILLIES] Les Fashions Star Fillies à Kamui
» Battle beyond the stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille des rp-
Sauter vers: