Partagez | 
 

 With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Ven 28 Oct - 22:21


With Satan himself by my side !





Le feu crépitait doucement dans la cheminée et le chasseur demeurait assis sur son fauteuil. Le même où la créature qui logeait sous son toit l'avait soigné. Créature, ce mot était tellement péjoratif. C'est du moins ce que se disait Severin en pestant en silence, les yeux rivés face à son verre. Oui, il n'avait pas réussi à tenir. Pas plus d'un verre par soir, c'est bien ça ? Il en était facilement à son dixième. Patientant, attendant. Il ne savait même pas ce qu'il attendait et il implorait une réponse dans les flammes. Avalant les derniers gouttes, il avait fini par reposer son verre à côté de lui, manquant de casser le pieds d'ailleurs avec l'élan de son geste. Le mal de tête commençait à se pointer à plein régime. Combien il avait d'armes sur lui ? Pourquoi cette question ? Aucune logique. Ça y est, il se souvenait pourquoi cette question lui était venue. Parce qu'il voulait trouver quelques choses d'autre à méditer que le sujet d'Adam. Oh non, il n'avait pas oublié son coup dans la salle de bain. Les réactions bouillonnaient et se basculaient en lui. Ses doigts s'étaient crispée, donnant à ses des allures cadavériques. Par moment, il se demandait si ce n'était pas lui qui avait besoin de se faire exorciser. Elle était là, au-dessus de lui, comme tous les soirs.
Mais depuis que l'ondin s'était installé chez lui, c'était de pire en pire. Elle avait peur. Du moins, c'est ce que son visage semblait exprimer. Mirana avait peur de perdre Severin mais, Severin était perdu depuis bien longtemps maintenant.

-Quoi ? T'attend quoi, tu veux un bisou pour aller te coucher ? Fout moi la paix. Tu peux plus te la taper alors t'es dégoutté ~. Sans commentaire. Enfin si, avec commentaire en faites. Le seul est l'unique commentaire : ta gueule.

Ce n'était pas un rêve. Pour tous. Le chasseur était ivre et perdu. Il pouvait simplement regarder le feu tout en tenant sa tête dans sa main. Elle lui faisait mal, cette migraine. Il lui faisait mal, ce fantôme. Pourtant, il espérait encore que le cauchemars s'arrête. Qu'il n'est plus besoin de se défouler sur les démons. Non ! Les démons sont le mal incarnés!. Pas tous. Cette idée devait s'immiscer dans sa tête et y rester. Pourtant, il avait la gâchette si facile. Tapant du poing sur l'accoudoir du fauteuil, il avait fini par se lever afin d'aller se rincer le visage. La chaleur était trop étouffante à son goût.
Passer le seuil de la porte de cette salle de bain était devenue … Habituellement gênant. Desserrant le col de sa veste, Severin étouffait un peu. Sans savoir pourquoi d'ailleurs. Si ça ne tiendrait qu'à lui, il aurait déjà tout desserrer. Pas un œil en direction du miroir. Regarde le, ce reflet cadavérique sans aucune vie. C'était bien son reflet mais, elle était toujours là à lui dire de se regarder dans une glace, de ne pas avoir honte. Bordel mais, il crevait de honte. Espérant qu'elle s'en aille s'il regardait dans la glace, le reflet semblait renvoyer l'image du chasseur et de la victime à la fois.

-Si tu savais à quel point je te déteste... En attendant, tu as besoin d'elle. Non, ce n'est pas d'elle dont j'ai besoin. Je n'ai pas besoin d'une morte. Un mort avec une morte, c'est plutôt logique. À moins que le petit poisson soit dans le coup aussi. Le sourire tranché le visage de Severin en deux, visible dans le miroir. Un sourire malicieux, vite perdu par le vrai devenu rouge de honte. Non !

Un non venu d'un cœur déchiré. Le rouquin avait eu quelques pas de reculs hasardeux, manquant de tomber mais elle l'avait rattrapé. Est-ce si mal que ça ? Est-ci si bien que ça ? Un démon et un chasseur, ce n'est pas fait pour coller ensemble, ça se tire dans les pattes en temps normal. C'était à en devenir complètement cinglé. La panique était présente et Sev' n'avait rien trouvé de mieux pour fuir son reflet que de dégainer son flingue et tirer dans le miroir. 7 ans de malheurs … il n'est plus à ça près. Les morceaux s'étaient écroulés à terre pourtant, lorsque le chasseur s'était approché, il discernait encore ce sourire malicieux à travers les bouts de verre. Un sourire, l'avait-il ? Il n'avait pas pu s'empêcher de toucher son visage pour vérifier tout en regardant dans un morceau. Oui-oui, il l'avait bien, il ne rêvait pas. Qui rêve ici après tout, sérieusement? Un peut tout le monde. Severin devait vraiment arrêter l'alcool. Ce n'était pas un rêve, c'était un cauchemars.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  



Dernière édition par Severin Weissmüller le Dim 30 Oct - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Sam 29 Oct - 13:19




With Satan himself by my side

Cohabiter avec Severin n’était pas toujours de tout repos, mais jusque là ça s’était plutôt bien passé. Mirana avait ses sautes d’humeur et Adam redoutait toujours de mettre un pied dans la cuisine, de peur de se prendre un couteau volant dans la tronche. Il faudrait voir pour exorciser ce fantôme une fois pour toutes, histoire qu’elle arrête d’empoisonner la vie des vivants. Merde, elle était morte ! Elle n’avait plus rien à faire là, elle devait apprendre à lâcher prise, à laisser Sev vivre sa vie. C’était sûrement trop demandé, et pour le moment, Adam n’avait pas opté pour le choc frontal. Une confrontation directe n’était pas une bonne idée, pas encore.

À part ça, ça allait pas trop mal. C’était dur, mais Adam était trop têtu pour son propre bien. Et puis Sev était encore une grande personne, il pouvait se gérer seul, non ? Assez longtemps pour laisser Adam buller tranquillou dans le lac de Ravensburg. C’était devenu une habitude pour l’ondin, c’était sa balade quotidienne : il faisait deux ou trois fois le tour du lac et revenait à la maison pour dormir. Ce soir-là, tout s’était déroulé comme d’habitude, et Adam marchait lentement vers le manoir qu’il voyait au loin, en se séchant les cheveux distraitement, quand il entendit le coup de feu.

Il se mit à courir aussitôt, alerte mais ne laissant pas la panique prendre possession de son esprit. Quelques minutes plus tard, il entrait dans le hall, cherchant frénétiquement autour de lui.

— SEVERIN ! T’ES OÙ !?

L’ondin courut à droite à gauche jusqu’à le trouver dans la salle de bains, apparemment en état de choc. Un regard suffit à Adam pour comprendre à peu près ce qu’il s’était passé, mais il ne put s’empêcher de demander :

— Sev, tu es blessé ?

Adam avait baissé la voix et s’était arrêté de courir en voyant le chasseur. Il l’approcha lentement, les yeux rivés sur le visage de Sev, cherchant à capter son regard. Précautionneusement, il posa une main qui se voulait douce et protectrice dans le haut de son dos, prêt à la retirer si jamais elle gênait le chasseur.

— Hé, ça va, je suis là…

Peut-être qu’il allait se manger le reste d’agressivité de Severin, peut-être que Mirana en profiterait pour venir le faire chier, mais Adam s’en foutait bien. Si cette pétasse pointait le bout de son nez, il avait trouvé de quoi la repousser. Ça serait peut-être choquant pour le chasseur, mais tant pis. À un moment, il fallait arrêter de faire chier le monde, merde.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Sam 29 Oct - 17:03


With Satan himself by my side !





Qu'est-ce qu'il venait de faire ? Il n'en avait aucune idée. Si ! Il en avait une, il refusait simplement de la dire. Severin ignorait s'il fallait trembler de peur. S'il était en train de trembler de peur, de péter les plombs ou bien s'il était heureux. Parce qu'il riait, elle le lui demandait. Un sourire. Non, il ne devait pas sourire, il devait s'inquiéter. Mais ce sourire était accroché à son visage, il ne voulait pas qu'elle lui reproche quoi que ce soit. Oui, ça devait être ça la réponse, il ne voulait pas avoir de reproche. Parce que sa mariée fantôme ne l'accepterait pas. Elle pourrait devenir redoutable si jamais cela déviait et c'est ce qu'il redoutait. Relevant la tête, le pas titubant, il était déjà en train de songer à ramasser les morceaux. Un en main déjà, c'est un bon début, non ? À regarder ce cadavre qui lui servait de reflet ? Qui souriait et qui riait de lui. Comment devait-il penser ? Cette façade en lui qui riait de sa propre personne. Dans ces moments-là, il le savait. Severin se rendait compte pourquoi on le traitait de fou et d'illuminer. Il y avait une véritable guerre civile là-haut qui se déroulait.
Il riait encore, le sourire qui tranchait son visage en deux tandis que le rouquin pleurait également. Des larmes témoignant de sa rupture et de l'opposition qui éclatait. Ça rendait assez étrange. Sur une seule tête, deux émotions opposées qui s'affichaient.

-J-... J'crois que je vais aller me resservir un verre. Fit-il en jetant le morceau de miroir par terre. C'est ça, fuit, pauvre lâche Je ne suis pas un lâche ! Si tu en es un! Fout moi la paix !

Le rouquin avait replongé sa tête dans ses mains, s'appuyant contre le mur. Le mur, le meilleur ami de soirée quand l'alcool fait trop de ravage. Le chasseur n'avait pas pour autant lâché son arme, celle-ci toujours bien cramponné dans sa main. Même si celle-ci ne tenait pas le Colt de manière décidée, il savait toujours aussi bien viser même en voyant double. Double ? Oui, deux pour le prix d'un, quel aubaine !. Une explication lui échappait. Elle courrait à vivre allure devant lui sans qu'il puisse la rattraper. C'était l'effet d'une baffe. Une baffe pour faire taire le silence. Que l'alcool est cruel avec lui.

-Moi ? Blessé. Toujours ! Silence ! Jamais. Adam, c'est toi ?

Ça ne pouvait être que lui mais, le doute était permis. Une cohues infernale dont il n'arrivait pas à y voir clair. Trop de monde, il y en avait déjà trop quand il était tout seul. Jamais seul! Cette main posée sur son dos, est-ce qu'il fallait qu'il s'en défasse ou qu'il la laisse ? S'en défaire, rester ! Severin s'était dérobé, de peur de le blesser de nouveau car il en serait bien capable. Mais l'ivresse dans laquelle il baignait semblait le rendre un peu plus courageux que l'autre soir. Ou alors, c'était l'autre qui le rendait plus courageux à voir. Se rattrapant par un pas sur le côté, même immobile, il ne tenait plus en place. Parce qu'il avait l'esprit embué et le crâne sur le point d'exploser. Entre elle, lui et Adam, ça faisait beaucoup dans une même pièce à gérer.

-Je vais bien, je vais … Bien. Non, je ne vais pas  bien. Si putain, SI ! Adam, éloigne-toi, rapproche-toi.

Le rouquin avait cessé de se tenir le crâne, la tête penchée vers l'arrière. Est-ce qu'il réfléchissait ? Oui, au meilleure moyen de se débarrasser de son problème. La violence résout tout. Mais, il n'en avait pas envie. Il préférait se venger sur le matériel. Ce n'était pas plus mal. D'autant plus que Mirana était là. Elle l'avait plongé dans la démence et maintenant, elle voulait le relever. Pour lui dire regarde, tu as encore besoin de moi. Contre qui devait-il se mettre en colère à force ? Contre lui ? Ou contre elle? Severin avait si peur de blesser Adam qu'il ne voulait pas le laisser s'approcher. Il feintait, chercher le petit coin de mètre carrée inoccupée et suffisamment éloigné. Comme un lâche.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Sam 29 Oct - 22:10




With Satan himself by my side

Adam aurait pu être rassuré en voyant que Severin n’était pas blessé, mais il ne pouvait pas relâcher son attention maintenant qu’il comprenait que le problème était autrement plus grave. Contradictoire, il semblait se parler à lui-même, se dédoubler comme pour se protéger de quelque chose. D’elle ? L’ondin tourna la tête et vit son visage dédaigneux. Si au début il avait eu pitié de son âme coincée entre deux mondes, et de la mort qu’elle n’avait sûrement pas mérité, il ne nourrissait que de la rage pour elle à présent. Ne se rendait-elle pas compte que c’était elle, le souci ? C’était quoi ça ? Un autre Münchausen, une de ces mères qui blessent leur enfant pour ensuite pouvoir le guérir ? Severin était-il seulement encore guérissable ?

Il avait juré de ne plus jamais chanter sans en demander l’autorisation au préalable. Il savait que c’était un acte profondément intrusif, comparable à de la manipulation mentale. Il redoutait ce pouvoir pour ce qu’il était capable de faire avec, mais il savait aussi que parfois, on n’a vraiment pas d’autre choix. Devant un Severin coupé de toute réalité, en train de se battre contre lui-même, il n’y avait rien d’autre qu’un électrochoc mental. Et musical.

— So you were six feet underneath me… I felt the pulse I swear you moved…

Les paroles lui revenaient en tête, une chanson qu’il avait apprise il y a quelques années pour se donner du courage à lui-même. Là, il s’en servait pour secouer quelqu’un d’autre, comme lui avait eu besoin d’être secoué. Sa voix commençait de façon basse, presque douce.

— You digging deep deep down and recognized how much you had to lose,
But if you wanna get out of here, wanna get out of here,
Save yourself !


Il s’était approché, avait planté son regard dans celui de Sev, essayant de ne pas se focaliser sur le fait qu’il était encore armé. L’ondin mettait toute la puissance de sa voix dans cette chanson, même s’il le faisait progressivement.

— But you’ll never get anywhere, never get anywhere not without my help.

C’est au refrain qu’il laissa libre cours à son pouvoir, faisant trembler la pièce, reculer Mirana, et cherchant à emplir de courage et d’espoir un homme si brisé qu’il en venait à se disputer avec lui-même.

— I’m alive ! I’m alive ! When you’re dead inside !
I’m the slap in the face to your lullaby !
Got you all tongue tied ‘cause you’re living a lie my friend… Say it with me !
I’m alive ! I’m alive ! Well you’re dead inside !
I’m your wake-up call and you know I’m right
So make a move, let it bleed, tear your heart off your sleeve
But I’m the only one who’s gonna save your life !
I’m the one who’s gonna save your life !


Ce faisant, Adam chercha à récupérer l’arme de Severin, et à le remettre sur pied. Ce dernier était parti se réfugier dans un coin de la pièce, mais fuir était devenu trop facile. C’était Mirana qui devait fuir, désormais. Car même si le pouvoir le fatiguait, même s’il avait peur de tout briser autour de lui, il avait trop tardé, il s’en rendait compte.

Changeant d’avis, changeant de chanson aussi, Adam se tourna vers le spectre avec un regard noir, cherchant à toucher son âme à elle, à la faire se souvenir disons. Un bon petit rappel de derrière les fagots.

— Get the feeling that you’re never all alone, and I remember now
At the top of my lungs in my arms she dies
She dies.
At the end of the world, or the last thing I see
You are never coming home, never coming home
Could I? Should I?
And all the things that you never ever told me
And all the smiles that are ever gonna haunt me
Never coming home, never coming home
Could I? Should I?
And all the wounds that are ever gonna scar me
For all the ghosts that are never gonna catch me !


Histoire que 1. elle se rappelle qu’elle est putain de morte et 2. qu’elle se casse. Merde à la fin.

On sait ce que c'est mais osef:
 
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Dim 30 Oct - 15:12


With Satan himself by my side !





Ce n'était pas une blessure physique, ça ne l'a jamais été. À croire que celles qu'il se faisait quotidiennement était là pour lui rappeler qu'il était vivant et qu'il ne risquait pas de mourir. Comme il l'avait dit l'autre soir, être blesser de manière matériel ne le dérangeait pas car, il pouvait toujours se soigner. Utiliser la médecine et autre pour qu'elle disparaisse. La preuve avec ces coups de crocs de Godzilla qui ne le dérangeait plus. Il n'y avait que la trace encore et les points de sutures. Celle qui continue de le bouffer et de le lancer, c'est elle. Au point de se battre avec lui-même comme un taré. Il ne l'ai pas, qui l'était ? Qui était apte à juger de qui est fou ou non ? Lui ? Ou lui ? Severin ne savait pas. Il ne savait pas s'il devait rester calme, chose qui n'était pas le cas ou bien s'il devait laisser évacuer sa colère. Non ! Il ne fallait pas, ils fuiraient sinon! Et alors ? Ça ne serait pas la première fois après tout. Dommage qu'elle ne fuit pas, elle. C'est vrai. Il aimerait beaucoup qu'elle aussi fuit comme tous les autres. Mais si elle n'était pas là, il serait seul. Non! Car Adam était là dorénavant. Il l'avait bien dis, il n'avait pas peur, il ne fuira pas. Il espérait seulement que ça soit vrai.
Appuyer contre le mur, le chasseur était déconnecté de toutes réalités. La frayeur était présente, autant à cause de cette scène qu'à cause du visage du rouquin qui avait laissé exploser cette souffrance. Il ne pouvait plus la contenir, elle devait sortir. Tranché en deux, une partie colorée qui voulaient continuer de se battre. L'autre, noire, qui refusait de le faire. Lequel des deux avait raison. Est-ce qu'il voyait seulement la présence de l'ondin ? Est-ce qu'il entendait seulement sa voie ? Elle était si couverte, si confuse. C'était ça, le vrai visage de Severin. Un homme coupé en deux.

Pourtant, cette électrochoc avait eu un effet plus ou moins positif. Le rouquin à la fois souriant et en larme avec cessé de bouger. Cette sensation … Il l'avait déjà sentit. Cette intrusion dans sa bulle, comme une violation de son espace vital. Cela dit, il n'était pas en colère, juste les yeux grands ouverts. Il avait envie de lui hurler d'arrêter mais, en même temps, c'était ce dont il avait besoin, non ? Ne lui avait-il pas dit qu'il n'userait pas de son pouvoir sans autorisation? Qu'est-ce qu'il s'en fichait, Severin n'était pas en état de se souvenir ce qu'il lui avait dis de faire et de ne pas faire.

-Arrête ça … Arrête !...

Dépassé, de tout côté. Il avait du mal à réfléchir, du mal à réagir. Mais cette force qui semblait l'envahir le dépasser totalement. Il savait ce qui l'attendait. Severin avait déjà vu de ses propres yeux ce dont était capable les pouvoirs d'Adam. De la peur ? Oui. Car il n'avait aucune idée de ce qui l'attendait. Le chasseur ignorait si ça lui faisait du bien. Ou au contraire, si ça lui faisait du mal d'être vivant. Du courage, c'est de ça dont il avait besoin et, entendre chanter l'ondin, cette transmission de volonté, s'intégrait en lui. Le cœur était percé, incapable de dire si c'était un coup de défibrillateur ou bien, un coup de poignard. La main tremblante, le chasseur avait levé son arme pour la pointer en direction d'Adam. Il voulait que ça cesse, il voulait le laisser continuer. La peur le guidant. Ce n'est qu'au refrain que Severin avait laissé sa main faiblir, rabaissant son arme plus vite qu'il ne l'avait levé. Ce tsunami qui avait fais trembler les murs et son âme. Son visage avait fini par se décrisper en la voyant reculer également. Se laissant glisser contre le mur de la salle de bain, il avait fini par s'asseoir, ses jambes ayant eu marre de le maintenir debout pour rien.

Il n'avait même plus la foi de tenir son arme. Si bien qu'il était facile à présent de lui retirer des mains. Fuir, il n'était bon qu'à ça. Cela dit, le rouquin ne pouvait plus fuir. Assis dans un coin de la pièce, au pied du mur, il avait fini par se recroqueviller sur lui même, la tête nichée dans ses bras. Du calme, il avait besoin de calme. La fantôme était encore là, bien qu'avec de la distance. Elle semblait avoir été secouée aussi mais, pas suffisamment pour s'en aller. Chose qui n'allait pas tarder. Elle défiait Adam, lui renvoyant ce regard noir. Mirana semblait tellement le détester. Et pourtant, l'entendre. Cette chanson, le message, horrible. Son visage semblait bien faire comprendre qu'elle captait le message, qu'elle était touchée et au bord des larmes. Pourtant, ces fameuses larmes, elles ne couleront jamais car, elle est morte.

-If I fall, If I fall … La voix de Severin s'élevait timidement, cette chanson l'ayant touché également comme la première, revenant doucement à la réalité en ayant toujours ce côté déconnecté sur son visage. Cette chanson … Il la lui chantait, autrefois, lorsqu'il s'en allait en lui promettant de revenir. At the end of the world. Or the last thing I see. You are never coming home, never coming home. Never coming home, never coming home. And all the things that you never ever told me. And all the smiles that are ever gonna haunt me. Never coming home, never coming home. Could I? Should I? And all the wounds that are ever gonna scar me. For all the ghosts that are never gonna ...

Le son de sa voix était à peine audible. Ils s'étaient mis pourtant d'accord, cela devait bien arriver un jour, l'aurait-elle oublier? Le rouquin avait relevé doucement la tête, fusillant du regard à son tour le fantôme. I'm alive, comment devait-il réfléchir maintenant ? Elle devait lui foutre la paix, c'était indéniable. Les larmes semblaient monter sur le visage de Mirana, des larmes qui brûlaient le cœur de Severin. La voir pleurer était quelque chose dont il avait horreur et qui ébranler sa détermination. Non ! Ne pas craquer ! Pas encore. La Corpse Bride avait fini par traverser le plafond de la salle de bain, pleurant à chaude larme. Elle était partit et Severin continuait de fixer le plafond. Comme si ne pas la voir revenir le rassurer.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Dim 30 Oct - 19:11




With Satan himself by my side

Severin luttait. D’abord contre Adam, qui hésita à continuer avant de diriger son chant sur Mirana, changeant de chanson pour la repousser. L’ondin était bonne pâte, sympathique et patient, mais là, elle l’avait trop saoulé, et c’était elle qui avait mis Sev dans cet état là, vu qu’Adam n’était même pas là de la soirée. Il ignorait si son chant rauque et puissant serait efficace contre un spectre, mais il ne pouvait pas faire autrement que d’essayer. Tout le monde pleurait dans cette salle de bains, ça suffisait à la fin ! Adam était peut-être le seul à en chialer de rage et de dégoût, mais il s’en foutait. Il chantait, à la fois pour ramener Severin à lui-même et pour faire fuir celle qui le torturait mentalement. Ça ne faisait pas toujours du bien d’avoir quelqu’un qui forçait le contact, qui vous secouait comme un prunier, même si ce n’était que métaphorique, alors Adam comprenait bien pourquoi Sev voulait que ça s’arrête. Mais non, l’abcès devait être crevé, et comme le disait la chanson, il fallait qu’il se sauve lui-même aussi. Les moyens d’Adam étaient limités, parce que ce problème n’était pas vraiment le sien, à l’origine du moins.

Et puis le vent tourna. Severin luttait, mais cette fois contre cette mariée morbide qui se rappelait à lui jour et nuit. Il rejoignit Adam dans son chant, ce qui surprit ce dernier. Il en fut d’autant plus touché que la voix de Severin n’était pas totalement dénuée de pouvoir. Même sans la magie du chant de la sirène, les mots, la voix et l’émotion véhiculaient quelque chose. D’avoir celui qu’elle considérait peut-être comme son mari venir rejoindre Adam pour lui dire d’aller voir ailleurs, pour lui rappelait qu’elle était morte, bordel de merde, ça allait peut-être la faire réagir.

Ouais, comme les mecs, elle chialait. C’était déchirant, mais ça l’était d’autant plus qu’elle s’était accroché tout ce temps. C’était sa faute si c’était si douloureux. Enfin, elle disparut à travers le plafond, les laissant à deux dans une salle de bains où le miroir avait explosé, et où une arme à feu gisait sur le sol. Heureusement que Sev n’avait pas tiré : Adam avait eu la trouille, vraiment, même s’il ne l’avait pas montré. Maintenant que Mirana avait foutu le camp, au moins pour quelques temps, Adam laissa son pouvoir s’évaporer, et se tourna vers Severin.

L’adrénaline faisait trembler ses mains alors qu’il essuyait les larmes qui lui coulaient encore le long des joues. Il s’accroupit pour être au niveau du chasseur et tendit ses mains vers lui, comme pour lui demander s’il voulait se remettre sur pied.

— Severin… Je suis là.

Un murmure, à peine, rien à voir avec le coffre qu’il pouvait avoir quand il se mettait à chanter. Il cherchait à le capter du regard, à établir une autre connexion que celle qu’il avait nouée avec son pouvoir : cette fois, il ne voulait imposer sa présence. Il voulait juste que Sev constate qu’il était toujours là, que même s’il avait peur il tenait sa promesse. Qu’il n’était pas prêt à lâcher l’affaire. Qu’il le soutenait.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Dim 30 Oct - 21:51


With Satan himself by my side !





Severin luttait par peur d'y rester. Par paranoïa qui le bouffait de l'intérieur. Il ne voulait pas entendre Adam chanter. Parce qu'il allait encore se sentir mal. Ou alors, c'est la peur du bien-être. Pourtant, malgré la menace qu'il lui avait lancé brièvement avec son Colt, la sirène n'avait pas cessé de chanter. Est-ce qu'il l'écoutait au moins ? Il lui avait demandé d'arrêter, même si ce n'était pas avec toutes la conviction du monde, il lui avait demandé. S'il le fallait, le chasseur supplierait Adam de stopper mais non, il continuait de chanter comme si sa propre vie en dépendait. Chose qui n'est pas tout à fait fausse lorsqu'on est en joue. Encore. Le rouquin, dans sa folie, semblait se rendre compte jusqu'où il était allé. Ce n'était pas pire que de continuer à s'enfoncer, il est vrai. Bordel, avec toutes ces larmes, il n'y aura jamais eu autant d'eau dans la salle de bain. Et autant d'indignité. Severin devrait avoir honte de lui. Honte d'être aussi faible. C'est de la faute à l'ondin, c'est depuis qu'il était chez lui qu'il était ainsi, pleurnichard !. Non, ne pas se laisser bouffer par la haine, ne pas le laisser se perdre de nouveau. Seulement écouter cette chanson, cette conviction projetait dans son esprit. Il fallait vivre. Parce que lui, contrairement à Mirana, il avait l'avantage d'être vivant.
Jusqu'à ce que la faiblesse l'envahisse de nouveau. Se laissant glisser contre le mur, il fallait qu'il se laisse aller. Laisser le chant d'Adam le guidait. Et même si son corps, son âme et son cœur avait pris une bonne décharge, le rouquin semblait reprendre pieds même si son visage le montrer psychologiquement toujours aussi déconnecté. Se sauver lui-même ? Comment ça ?

Ne comprenant pas, Sev' avait toujours la tête plongée entre ses bras, les genoux bien serraient contre lui. Il écoutait d'une oreille attentive ce qui se passait à côté de lui. Sa Corpse Bride énervait qui laissait le froid envahir la salle de bain. Chaque petite goutte d'eau qui traînait s'était cristallisée, donnant naissance à des flocons à l'intérieur du manoir. Les bras levées, mains tendues prêtes à étrangler Adam pour le faire taire, Mirana bougeait avec peu d'envie et de conviction car les paroles de l'ondin la toucher. En plein cœur. Chacune d'entre elle. Et lorsque Severin chantait derrière Adam, la tête contre ses genoux, elle ne pouvait définitivement plus rien faire. D'où cette fuite de ladite mariée qui était passé à travers le plafond. À ce moment-là, la chaleur dans la pièce était revenue. Les notes s'étaient tues et Severin refusait de bouger visiblement. Il était si bien dans son petit coin à lutter contre le froid qui s'en allait.

Son âme semblait encore trembler, résonner avec ce que venait de lui faire subir Adam. Pour autant, il avait relevé suffisamment le tête pour voir ses mains tendues vers lui. Qu'attendait-il ? Donc il ne rêvait pas, il était bien là. Sev' n'avait aucune idée de ce qui était réelle ou non depuis tout à l'heure. Cependant, le rouquin semblait avoir compris. Ou bien était-ce parce qu'il était bien trop en état de choc pour refuser une main tendue. Décroisant ses bras sans pour autant déplier ses jambes, sa main tremblante était venu chercher l'une de celles que lui tendait Adam.

-Tu … Pourquoi tu t'es pas arrêté ? Ça fait mal … Mais, je te remercie.

Le début de la phrase sonnait comme un reproche et pour autant, la fin cassait tout. Non, il n'était plus dans cette esprit de contradiction. Il n'était pas masochiste sur les bords non plus. Il remerciait seulement Adam d'avoir eu le culot de le faire. Chose que n'aurait pas fait ses prédécesseurs qui auraient dormis sous ce toit. Severin ne fuyait pas le regard d'Adam, il le prenait, le transperçait même. Il voulait lui demander quelques choses. Quelques choses d'incongrus, qu'il ne demanderait sûrement pas a jeun. Adam ne voulait pas lâcher le morceau, il en était sûr maintenant. Pourtant, c'était comme si le rouquin avait peur de lui-même en faisant sa demande. Bien trop … Solitaire et ''prude''.

-Est-ce que tu voudrais bien dormir avec moi ce soir ? Je … J'ai pas envie qu'elle revienne. Mais, j'ai pas envie d'être tout seul...

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Dim 30 Oct - 23:01




With Satan himself by my side

Le froid qu’avait jeté Mirana sur la pièce s’évapora en même temps qu’elle. Si Adam l’avait ressenti, il ne l’avait pas gêné le moins du monde. Pour un mec dont la température corporelle moyenne avoisinait les 34°C, il faudrait plus qu’un peu de givre pour lui faire peur. De toute façon, l’ondin n’avait pas peur. Et même s’il avait peur, il ferait tout pour la surmonter et rester là, campé droit comme un I, comme il venait tout juste de le faire. Severin l’avait encore tenu en joue, mais cette fois le mec bourré n’était pas le même. Adam avait continué de chanter, ne voyant qu’une seule solution à cette situation merdique : tout faire exploser et reconstruire sur les ruines.

L’ondin s’attendait à ce que Sev lui en veuille de ne pas avoir respecté sa parole, et il était prêt à s’excuser plutôt que de se défendre. Sauf que… Le chasseur le remerciait. Était-ce encore une manifestation de son étrange double personnalité, ou est-ce que c’était juste… Normal ? Adam serra la main que Severin avait pris dans la sienne avec un petit sourire.

— Je sais que c’est douloureux. Je suis désolé pour ça.

Désolé que ça fasse mal, mais pas exactement désolé de l’avoir fait, notons la nuance. La situation de Sev quand Adam était rentré avait été si critique qu’il n’avait pas vu d’autres alternatives que de faire tourner ses pouvoirs à plein régime.

La demande qui vint ensuite sortit de nulle part. Adam se la prit dans la tête comme une balle, inévitable et contre laquelle il ne pouvait rien faire. Comment pouvait-il dire non ? Ses joues rougirent violemment, beaucoup trop pour que ça ne soit pas suspect, mais il hocha la tête dans le même temps.

— Ok, bien sûr.

Il voulait simplement ne pas être seul. Pas la peine de se faire des films, il n’y avait rien là-derrière, aucune arrière-pensée, surtout après une scène comme ça. Adam s’en voulait presque de penser à ça dans un moment pareil. C’était indigne. Vraiment pas classe, putain.

— En haut, ou dans la mienne ?

Une question de la plus haute importance, parce qu’en vrai on s’en foutait grave, mais Adam l’avait posée avant de se rendre compte de son immense stupidité. Avec un air désolé, l’ondin commença à se relever, entraînant Sev avec lui, du moins si le chasseur suivait le mouvement. Adam ne le forcerait pas à se lever s’il ne le voulait pas.

— On va aller se coucher, ok ?

La sirène ne l’avouerait pas, mais chanter à pleine puissance comme ça lui avait demandé énormément d’énergie, et il se sentait soudain exténué. De quoi faire l’étoile de mer dans le lit… Ah oui mais non. S’il dormait avec Severin, il allait devoir se contenter d’une moitié de matelas. Autant qu’on lui pique les couvertures, il s’en fichait bien, autant il avait tendance à prendre de la place quand il dormait. Oh et il ronflait, la honte. Il bavait sûrement aussi… Pauvre Severin, être obligé de subir ça pour ne pas être seul…
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Dim 30 Oct - 23:42


With Satan himself by my side !





Le froid, avec toutes ses émotions, Severin s'en fichait totalement également. Pourtant, c'était une autre sensation qui venait le parcourir. Un cœur brisé, en miette, à qui on aurait brisé les chaînes et jeté dans le monde glacial et cruel. Seul. Elle n'était pas prête de revenir après tout, dans l'état que les deux hommes l'avaient mise. La culpabilité commençait doucement à le ronger de l'intérieur. Pendant quelques instants, tout avait été oublié. Le chasseur avait oublié son coup de feu sur la glace, le chant d'Adam et le froid glacial de la salle de bain. Il ne cherchait même plus à croiser le regard avec son locataire. Juste à regarder le plafond, vidé et brisé. En mille morceaux, pas seulement en deux cette fois-ci. Il n'y avait plus qu'à les recoller un à un, profiter que Mirana soit partie. Plus aucunes émotions sur son visage, juste de nouveau cette air à la fois impassible et souffrant. Est-ce qu'il en voulait réellement à Adam d'avoir continuer alors qu'il lui avait demandé d'arrêter ? Non, pas vraiment. Il devrait s'y connaître dans cette méthode. Tuer la source du problème pour mieux laisser les autres refaire leur vie, n'était-ce pas là son point de départ ? Fuir, loin pour ne pas être le destructeur.
La voix de Severin était faible, sans aucune prétention ni envie de donner des ordres. Il voulait simplement remercier l'ondin d'avoir insister avec ses pouvoirs. De la reconnaissance en soi pour avoir brisé le mur de la honte. Non, ce n'était pas du tout son problème de personnalité. C'était Severin Weissmüller en miette qui parlait à Adam Alexander.

-Non, ne t'excuse pas. Mais, elle ne te lâchera plus. Elle reviendra ou pas, tu crois ? Je … Je me sens si vide, elle pleurait...

Elle pleurait, juste deux mots qui témoignaient toutes la culpabilité de Sev' d'avoir fait pleurer cette fantomette trop possessive. Il détestait tellement faire pleurer les autres. C'était inhumain de pousser les gens aux larmes. Ce n'était même pas pour lui qu'il s'inquiétait. Ce n'était pas pour sa propre âme, c'était pour la sienne.
D'où peut-être sa demande, ce soudain signal de sa peur d'être seul. Est-ce qu'il venait bien de demander à Adam de dormir avec lui ? Ça peut paraître bizarre sur le moment mais, oui. Le démon n'avait pas mal entendu. Il n'y avait aucunes pensées obscènes. Juste l'envie d'avoir quelqu'un à ses côtés pour dormir. Quelqu'un de bien vivant cette fois-ci. C'est clair que ce n'est pas sans alcool qu'il aurait fais une telle demande. Elle se serait contentée de lui traverser l'esprit en temps normal sans passer le seuil de sa bouche.

-Euh, c'est une bonne question ça. Où tu veux, je m'en fiche. Un fin rire avait résonné. Celui du chasseur, amusé par une question qui ne lui aurait visiblement même pas traversé l'esprit.

Que ça soit dans sa chambre ou bien dans la sienne, il s'en fichait éperdument en vérité. Bien qu'une petite préférence pour sa chambre à lui mais, il n'allait pas le dire. Severin ignorait d'ailleurs s'il riait pour la question ou pour l'air désolé d'Adam. S'il était trop sec, il devrait peut-être prendre un peu sur l'ondin pour ce qui était des excuses. Tout comme l'ondin pourrait prendre plus confiance en lui. Un commentaire dont il s'était abstenu de faire tandis qu'il le laissait l'aider à se relever. Un peu trop vite, il avait manqué de tomber vers l'avant mais, il s'était rattrapé à la seule chose à proximité, à savoir l'ondin. Sa main sur son épaule, l'autre dans sa main, le rouquin hochait péniblement la tête de façon à dire oui.

-Ok, je te suis.

Severin n'allait pas chercher midi à quatorze heure. Il était bien trop HS pour ça. Et puis, vu la mini-cuite qu'il s'était prise plus l'état de sa tête, il n'allait pas faire attention à la place que prenait Adam dans le lit. Limite, il pourrait dormir sur lui, ça ne le dérangerait même pas tant qu'il a de la couverture. Parce que oui, lui était frileux par contre. Il a pas un corps qui carbure à 34°C.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Lun 31 Oct - 11:09




With Satan himself by my side

Severin semblait totalement épuisé lui aussi. Adam s’était accroupi pour lui parler, lui tendant une main qu’il prit dans la sienne, pour le réconforter après la violence ce qu’il venait de se passer. Le chasseur était encore secoué : il avait vu le spectre avec lequel il vivait depuis dix ans être repoussé, et pas doucement. Mirana n’avait pas caché ses larmes, et l’ondin était presque sûr qu’elles étaient sincères, que ce qu’il restait entre elle et Sev n’était pas seulement des liens rongés par la pourriture. Il y avait encore de la sincérité et un véritable amour. Sauf qu’il n’avait plus d’objet, qu’il était devenu trop dangereux de l’entretenir. Les pires histoires d’horreur prennent racine quand quelque chose de beau et parfait, c’était comme ça que les choses fonctionnaient.

C’était adorable comment Severin s’inquiétait à la fois pour Adam et Mirana, mais vraiment, il n’avait pas à s’en faire. Malgré la fatigue et ses doigts tremblants, l’ondin était ferme dans sa prise de position.

— Elle ne me lâchait déjà pas avant… Je ne sais pas si elle reviendra ou pas. Sûrement. En attendant, tu pleurais aussi.

Et t’as pas l’avantage d’être mort, toi. Adam ne l’ajouta pas, ne voulant pas remuer le couteau dans la plaie. Le moment électrochoc était passé, là, c’était le moment de faire des câlins et d’être gentil et doux comme un nuage de marshmallows. Ou comme les couvertures bien douillettes dans lesquelles ils ne manqueraient pas d’aller se rouler. Adam ne craignait pas le froid mais n’avait rien non plus contre un lit bien chaud, restait à voir s’il n’allait pas paraître glacé au toucher pour quelqu’un comme Severin, qui n’avait pas l’habitude. Bon, après ils dormaient ensemble, mais ils n’étaient pas obligé de se toucher… si ?

Sev se fichait bien de l’endroit où il dormait, et l’incongruité de la question ne lui échappa pas. Au moins, Adam avait eu le mérite de le faire rire, même légèrement. Un sourire étira les lèvres de l’ondin qui remit son propriétaire sur pied, venant le retenir quand ce dernier bascula en avant. Il était temps d’aller dormir : Adam s’occuperait de la salle de bains le lendemain matin. Ça pouvait attendre.

Il guida donc Sev jusqu’à sa chambre en le soutenant à moitié pour ne pas qu’il tombe dans les escaliers. Une fois près du lit, il l’y déposa presque et se gratta la nuque.

— Je vais me mettre en pyj, je reviens, ok ?

Adam n’allait pas le laisser seul bien longtemps, mais autant le prévenir. Quelques minutes, ça suffisait largement à Mirana pour revenir foutre le bordel, ou juste pour que Sev panique. L’ondin ne savait pas à quel point ce dernier était fragile psychologiquement, alors autant ne pas prendre de risques. Il descendit donc les marches quatre à quatre, se changea à vitesse grand V, et remonta dans son pantalon de pyjama, torse nu. Il n’avait rien de mieux, malheureusement. D’habitude, il dormait nu, mais voilà, c’était pas comme d’habitude, là. N’empêche qu’en arrivant dans la chambre, il se dit qu’il aurait pu mettre un t-shirt, au moins ça… Bon tant pis.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Lun 31 Oct - 15:25


With Satan himself by my side !





Ce n'était pas de l'épuisement pur. Il s'agissait plutôt de cet instant de perte. Ce même moment que l'on ressent suite à la nouvelle d'un décès. Ce moment de vide. Mais pour Severin, il n'avait pas l'air de se plaindre de ce néant qui se dessinait en lui. Un néant qui n'attendait que d'être comblé de nouveau. Est-ce qu'il l'avait compris ? C'était de sa faute si Mirana avait encore la force de rester. C'est parce qu'il pensait bien trop à elle et à ce qu'il lui avait fais subir qu'elle n'arrivait pas à se décider et à quitter cette Terre. Parce que la peur d'être seul était présente au point qu'il en était arrivé à se dédoubler pour combler son absence. Était-ce vraiment de sa faute ou bien de la sienne ? Il n'en avait aucune idée. Le chasseur avait les idées bien trop claires pour être capable de trancher le oui et le non afin d'avoir le fin mot de l'histoire. Pour continuer dans les aveux, il n'était plus en état de réfléchir tout court à vrai dire. Mais, suffisamment pour s'inquiéter. De tout et pour les deux. C'était ainsi, une espèce de générosité manifestée dans les propos de Sev'. À quoi bon, était-ce vraiment important de savoir si oui ou non, il avait pleuré ? Il avait peur. Peur pour Adam qui allait sûrement subir la vengeance de Mirana. Une fille avec le cœur brisé, il n'y a rien de pire. Alors une fille fantôme, ça doit être terrible.

Pour autant, il semblait si en confiance. Presque à user de la plaisanterie pour pouvoir faire ingérer la pilule et sa dose d'assurance au rouquin. Il n'avait pas à s'en faire, ça ne serait pas la première fois. C'était d'autant plus inquiétant alors ! Si, dès qu'il a le dos tourné, elle en profitait pour venir harceler le démon. Est-ce qu'il devait être encore plus motivé à s'en débarrasser ? Et encore, débarrasser était un terme bien trop péjoratif à son goût qu'il s'en voulait de l'employer.

-Oh, je suis désolé. Je ne veux pas qu'elle te harcèle, c'est … Elle fait ça avec tout le monde, c'est insupportable. Moi, pleurer ? Vraiment …

Le chasseur ne semblait pas s'en rendre compte. L'habitude que son cœur pleurs tous les jours sans doute. À tel point qu'il en arrive à zapper quand se sont ses yeux qui laissent les larmes déborder. D'où sa demande. Il n'avait pas envie d'être tout seul. Même si ça pouvait paraître incongru ou bien donner naissance à des idées tordues. Il n'y avait rien de tel dans sa demande. Severin voulait juste avoir quelqu'un de bien vivant à ses côtés pour dormir. L'eau n'était pas sa plus grande peur. C'était le froid de la solitude. Pourtant, il se souvenait de la réaction qu'avait eu Adam la dernière fois. Lorsque celui-ci s'était sauvé avec seulement une serviette en guise d'habit. La gêne était présente, presque blessante. Et de ce fait, Sev' aurait plutôt pensé qu'il refuserait. Mais non, pas du tout. Il y avait définitivement quelque chose qu'il n'avait pas compris ce soir-là. Le rouquin n'allait pas s'en plaindre. Bien au contraire, il était heureux de voir que son sauveur accepter de répondre oui à son caprice. Quoi que, ce n'était pas vraiment un caprice. Plutôt la demande d'un gosse apeuré. Alors les détails du « comment ? », « pourquoi ? », « qu'est-ce qu'y faut faire ? », « qu'est-ce qui faut pas faire ? », il s'en fichait éperdument. Laissant même le choix à Adam de la chambre. Le lieu, les conditions, tant que le chasseur n'était pas seul, ça lui allait parfaitement.
Les rires, les sourires avaient remplacé les larmes. Severin se demandait encore si c'était bien ce qu'il faisait. Mais, sans pousser trop loin la question. La tête n'était pas disponible pour ça. Il voulait avant tout se reposer. Ne songer à rien.

Sev' était en état de marcher. Marcher droit par contre, c'était une toute autre histoire. Ses jambes le tenaient avec faiblesse, le faisant basculer à droite puis à gauche. Le soutien d'Adam était le bienvenue mais, ça faisait rire le chasseur d'être aussi bancale sur ses pieds. Non mais faut pas chercher, il est bourré. Puis l'auto-dérision, y a rien de mieux. On peut s'engueuler soi-même quand la plaisanterie va trop loin. Une fois assis sur le lit, Severin essayait de retrouver son sérieux. L'ondin devait aller se changer ? Pour quelques minutes, il était totalement apte à rester seul. Du moins, espérons-le.

-Ok.

Un petit ok hésitant. Pourquoi hésitait-il, il faisait pleinement confiance à Adam. Il allait revenir, s'était certains. Alors, lorsque le démon avait quitté sa chambre, Sev' en avait également profiter pour s'habiller afin de dormir. La galère se montrait sur son visage, très légèrement. Ça lui apprendra de mettre des fringues trop collants. Mais bon, il avait réussi à se changer et à se mettre dans son pantalon de jogging. Il était retourné s'asseoir, attendant gentiment que le démon revienne. Jusqu'à ce que son corps lui dise ''Non ! Tu te couches !'' et du coup, il avait fini par s'allonger sur le ventre en attendant. Que pouvait-il faire ? Aucunes idées ? La fatigue était là mais, pas le sommeil. Y avait de quoi plonger la tête dans l'oreiller totalement dépité. Mais bon, en entendant la porte de sa chambre se rouvrir à nouveau, il était un peu plus rassuré.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Lun 31 Oct - 21:39




With Satan himself by my side

Bien sûr que Severin ne voulait pas que Mirana le harcèle, mais que pouvait-il y faire ? Pour Adam, il n’était pas responsable de ce que sa femme fantôme faisait. L’idée que ce soit l’incapacité du chasseur à faire son deuil qui retienne Mirana ici n’avait pas effleuré l’esprit de l’ondin. Pourtant, ça se tenait. Ils s’étaient tellement aimés qu’elle redoutait sûrement qu’il soit seul, et seul il l’était. Adam n’était pas assez proche de Sev, et pas depuis assez longtemps, pour prétendre que la solitude du chasseur s’était terminée. Après, si elle faisait ça avec tout le monde, Adam n’avait pas à le prendre mal, non ? C’était sûrement le signe que justement, il était sur la bonne voie.

— Ne t’excuse pas pour elle, s’il-te-plaît. Et oui, vraiment.

Avec un petit sourire et une légère hésitation, Adam vint essuyer une des larmes de Severin du bout du pouce, avant de le remettre sur pied. Il était temps qu’ils aillent se coucher, et comme le chasseur le lui avait gentiment demandé, ils allaient le faire dans le même lit. Étrange pour Adam, mais ce n’était pas la première fois qu’il dormait avec quelqu’un sans aucune arrière-pensée. Le plus difficile avec Severin, c’était qu’il l’attirait… Même Adam ne l’aurait pas avoué. Pas encore, en tout cas.

Il l’amena jusqu’à la chambre avant de lui annoncer qu’il allait se changer en bas. Dormir ensemble était déjà assez exceptionnel et potentiellement gênant comme ça, Adam n’allait pas prendre le risque de se mettre nu devant Severin, ou pire, de voir Severin nu. Et puis, d’après ce qu’il avait compris, le chasseur était plutôt prude, alors il devait sûrement être rassuré que l’ondin le laisse respirer et se mettre en pyjama dans l’intimité de sa chambre. Adam, de son côté, n’en eut pas pour bien longtemps. Si Sev se sentait seul, il ne s’amuserait pas à prendre son temps pour mettre un pauvre bas de pyj tout détendu. Sans boxer en dessous, évidemment. C’était un réflexe mais quand il remonta les escaliers et se trouva nez à nez avec un Severin allongé sur le lit, Adam le regretta un peu. Bon tant pis. C’est pas comme s’il avait la teub à l’air non plus.

Severin était là, étendu sur le ventre, la tête dans l’oreiller. Adam s’approcha doucement et s’assit sur le lit, passant une main dans les cheveux rouges du chasseur.

— Tu veux pas te mettre sous les couvertures ? Ça va aller…

En vérité, il n’en savait rien, mais il préférait y croire plutôt que l’inverse. Au moins il était là, et il n’avait toujours pas l’intention de partir.
AVENGEDINCHAINS



Dernière édition par Adam Alexander le Lun 31 Oct - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Lun 31 Oct - 22:58


With Satan himself by my side !




C'est vrai. Severin ne pouvait pas y faire grand chose malheureusement. Pourtant, c'était lui l'exorciste bordel de merde. Il devrait y arriver. Mais non. Avec toute la bonne volonté du monde, il y aura toujours des limites que son cœur lui imposera. Trop bon, trop con comme dirait-on. Cependant, les efforts de l'ondin n'auront pas été vain puisque le chasseur semblait prêt à essayer autre chose. Oublier, oui, sans trop d'excès. Simplement en laissant Mirana se reposait et refaire sa vie. Un jour, elle comprendra sans doute que c'est mieux ainsi. Elle aussi pourrait également passer à autre chose. Dix année, ça n'a que trop duré après tout pour quelque chose d'aussi … Mort finalement. Oui, tous deux avaient tué quelques choses de l'autre. Severin avait tué le corps de Mirana, elle le lui avait rendu justement en tuant son cœur. Ils étaient quitte, non ? Pourtant, le rouquin ne pouvait s'en empêcher. Il fallait qu'il s’inquiète. Comme si c'était dans sa nature. Elle faisait subir sa frustration à tout le monde. Adam n'était pas le premier à encaisser sa colère mais, le premier à rester. D'où cette inquiétude du chasseur à se demander si le démon allait bien. Demander de l'aide à une créature quand temps normal, il aurait tué. Était-il tombé aussi bas ? Où simplement était-ce la première à avoir le courage d'affronter la vraie nature du chasseur.

-Elle ne le ferra jamais, je dois le faire. Oh je … Désolé.

Désolé de quoi ? De pleurer ? Un besoin sans doute de devoir se rassurer en jetant les excuses sur lui-même. De quoi avait-il l'air sérieusement ? Pire qu'une jeune femme. Severin semblait s'excuser à lui-même d'être aussi faible tandis qu'il laissait la main du démon venir lui essuyer ces petites perles d'eaux salés qui lui faisaient honte. Il n'était pas seul, c'était sans doute le principal. De nouveau sur pieds, il était temps d'aller dormir. À deux de préférences et, le rouquin ne s'était pas fait prier pour demander la permission à Adam. Tout comme celui-ci n'avait pas l'air du tout en désaccord contrairement à ce que Sev' aurait pensé.
Même s'il ne le montrait pas forcément. La secousse avait eu pour effet de passer du gars qui exprimait de trop au gars qui n'exprimait plus rien. Mais, il était véritablement heureux. Devrait-il être gêné ? Hum … Oui, sans doute. Pourtant, ça ne semblait même pas lui traverser l'esprit car il se ravisait rapidement sur des pensées peu catholiques. Il n'y avait rien de bien prétentieux là-dedans. Juste deux personnes qui allaient dormir dans le même lit. Bon ok, si Severin le sent vraiment pas, il allait peut-être se blottir contre lui façon koala mais, ça restait toujours sans aucunes arrières pensées.

Quelques minutes, le temps de laisser aux deux hommes de quoi se changer. Après tout, ça restait une nuit amicale donc... Oui, non, fallait rester habillé tout de même. Et même si Sev' bourré avait galéré à mort pour enlever son pantalon pour se changer ; il avait réussi à temps. Suffisamment de temps d'ailleurs pour s'étaler comme un chat sur le lit. C'était la faute à ses muscles qui ne le portaient plus et qui avaient décidé de faire grève. Il avait couvert ce qu'il y avait à couvrir, c'était le principal, non ? La tête dans l'oreiller, il songeait à ce qui venait de se passer ce soir. Cette espèce de … Libération au final en lui. De ne pas avoir cette ombre glaciale au-dessus de sa tête. Mais celle de quelqu'un de bien vivant. Il avait eu un petit moment d'appréhension en sentant la main d'Adam se glissait dans ses cheveux mais, pour quoi faire ? Il n'y avait rien à craindre de sa part. C'était stupide comme réaction. Au lieu de ça, il se laissait faire, préférant cacher son visage.

-Si, je t'attendais, c'est tout.

Relevant son visage de l'oreiller, Severin n'avait aucun courage à bouger en faites. Ça va aller ..., il ne pouvait que le croire. Cette sensation de bien-être, de ne pas être torpiller par les hantises... Une voie qui lui disait enfin qu'il n'avait pas à s'en faire. Tout l'inverse de ce qu'il entendait avant de se coucher ces dix dernières années. Rassemblant son courage, le rouquin avait fini par se couler sous les couvertures en faisant attention de pas trop bousculer Adam et en lui en donnant aussi. La déposant sur ses épaules alors qu'il était cette fois-ci allongé sur le côté, le regard ailleurs. Ce geste … La simple intention de couvrir quelqu'un pour qu'elle n'ait pas fois la nuit, ça faisait dix ans qu'il ne l'avait pas à quelqu'un.  

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Lun 31 Oct - 23:57




With Satan himself by my side

Ce n’était pas parce que Mirana ne pourrait jamais s’excuser que Sev devait le faire à sa place. Il n’avait pas à porter toute la responsabilité des actes du fantôme, et Adam ne lui en voudrait jamais s’il ne le faisait pas. Pourtant, l’ondin n’insista pas quand Severin lui répondit qu’il devait le faire, se contentant juste d’essuyer une larme comme pour lui prouver qu’il avait bien pleuré. Quoi qu’il veuille en penser, Sev était encore un être doté de sentiments, d’un cœur même, et qu’il pouvait à ce titre être blessé, comme tout le monde. Il n’avait pas à être désolé pour ça, au contraire. Adam trouvait cela normal, et s’étonnait presque que Sev tienne aussi bien. Toujours dans la retenue et la pudeur, hein ?

Ils montèrent dans la chambre et chacun se changea à l’abri du regard de l’autre, jusqu’à ce qu’Adam ne revienne pour trouver Sev allongé comme une patate dans le lit. Il était choupi comme ça, adorable au possible, même si les circonstances qui l’avaient mené à cet état l’étaient beaucoup moins, elles. Il s’approcha, s’assit sur le lit et par un réflexe qu’il regretta presque ensuite, caressa les cheveux de Sev en lui demandant pourquoi il n’était pas couché comme un enfant sage. La réponse était si évidente qu’elle résonna étrangement dans la poitrine d’Adam, qui sentit son cœur battre un peu plus fort. Trop fort. Ce n’est pas ce que tu crois, Adam.

Sans rien avoir à répondre, l’ondin se mit sous la couette avec Severin, le laissant le couvrir même s’il n’en avait pas vraiment besoin. La proximité soudaine était étrange et Adam ne se sentait pas exactement à l’aise. Leur relation était trop ambigüe et c’était facile de se mélanger les pinceaux quand rien n’avait été clairement exprimé. Parfois, c’est mieux juste dire les choses, même si sur le coup on a l’air con ou que ça paraît bizarre.

— Si tu veux… Enfin, ça me gêne pas si tu veux un câlin.

Merde, on avait quand même sacrément l’air con. Adam rougit violemment en regardant le plafond, soudainement crispé.

— La dernière fois, dans la salle de bains… Ça n’avait rien à voir, d’accord. Là… Enfin, fais comme tu veux. C’est ok.

Parce qu’il se doutait bien que si Sev avait demandé à ce qu’il dorme avec lui, ce n’était pas pour faire de la figuration à vingt centimètres de lui. Le chasseur avait besoin d’une présence, et quoi de mieux pour rendre une présence tangible qu’un peu de contact humain ? On pouvait se moquer, mais parfois, il suffisait d’un câlin pour que tout aille mieux.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Mar 1 Nov - 0:43


With Satan himself by my side !




Il fallait bien quelqu'un pour s'excuser à la place de Mirana, non ? Et qui de mieux placer que la personne la plus proche d'elle ? Severin remerciait au fond Adam de ne pas insister. Il se voyait très mal devoir lui expliquer et le silence était d'autant plus agréable. Surtout qu'ils avaient une nuit à faire. Une nuit à deux. Rien que l'idée semblait lui plaire même si ça ne se voyait pas sur son visage. Mais dans sa tête, c'était la fête. Les yeux du chasseur attendaient patiemment sur le bord du lit, changé et paré à dormir pour passer une nuit au calme en charmante compagnie. Mais, la crainte était là tout de même. Y avait pourtant pas de quoi s'emballer. Ce n'était qu'une nuit côté à côte en tant qu'ami. D'autant plus que Sev' ne se doutait pas qu'il pouvait être de l'autre bord, n'ayant jamais cherché à courir après les hommes. C'était stressant, valait mieux faire la patate sur le lit et ne plus penser à rien. Mirana n'allait pas être là... Rien que cette pensée le couvrait de bonheur. Un bonheur qui lui faisait chaud au cœur.
La même chaleur que lorsque Adam avait franchi la porte de la chambre pour venir le rejoindre. La chaleur d'être vivant tout simplement. Sans aucune prétention ou quoi que ce soit d'autre. Le grand-frère qui venait s'assurer que le plus petit dormait bien. C'était touchant et ça faisait étirer un sourire à Severin qui se laissait tripoter les cheveux. Quel idée de les teindre en rouge ? Hum … Be different ! Voilà la réponse la plus simple du monde.

Puis, c'est tellement surfait d'être brun ou blond. Le rouge, c'est bien. C'est la couleur de la passion, de la colère, de l'ardeur. Hum hum ! Bref ! Pour le moment, les ardeurs étaient à calmer et Severin avait eu, à son tour, son petit geste affectueux à sa manière. Se glisser dans les couvertures et prendre le temps de couvrir Adam. Cette proximité soudaine, d'autant plus qu'elle allait être prolongé par la nuit, ne semblait pas ébranler le chasseur. La gêne n'était pas présente. Sans doute parce qu'il était trop ''saint'' pour avoir des idées tordus comme son partenaire. Il ne demandait rien en échange. Juste qu'il soit là.

-Vraiment ? Je peux ?

Demanda innocemment Sev'. Après ce qui s'était passé dans la salle de bain, il ne savait plus trop s'il devait s'approcher ou non. Et puis, ça risquait d'être folklo si les deux hommes se fuyaient comme la peste. Alors, sans se faire prier, le rouquin était venu se blottir contre Adam. Il lui avait gentiment proposé après tout, ça serait impoli de refuser. D'autant plus qu'il l'aurait sûrement fait pendant leurs sommeils donc, quitte à se mettre à l'aise, autant le faire maintenant.

-L'autre fois, dans la salle de bain ? Je vois pas de quoi tu parles. Tu t'es emballé et t'es partit. Enfin d'un côté, j'voulais pas te foutre plus mal à l'aise que tu ne l'étais déjà donc j'ai pas cherché.

Au moins, le démon pouvait être fixer. Il n'avait pas de raisons de s'emballer ou bien d'être mal à l'aise parce que Severin était de nouveau près de lui. Voir contre lui pour du coup. Mais il tenait si chaud, c'était agréable. Mieux que les couvertures !

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Mar 1 Nov - 11:38




With Satan himself by my side

Sur le coup, Adam regretta presque d’avoir autorisé Sev à jouer les koalas. Il ne pensait pas que le prude et timide chasseur ne se jette sur lui pour s’accrocher à lui comme s’il était la dernière chose qui flottait dans un océan en furie. La métaphore n’était sûrement pas loin de la vérité, d’ailleurs, mais l’ondin préférait ne pas trop y faire attention. Il s’était un peu crispé, et sous l’embarras, avait commencé à parler ce qu’il s’était passé dans la salle de bains, il y a quelques nuits de ça. Peut-être qu’il n’aurait pas dû non plus.

Apparemment, c’était moins grave pour Sev que ça ne l’était pour Adam, alors soit le chasseur était vraiment innocent et chaste, soit il frisait la stupidité. L’ondin n’avait pas envie d’être insultant, même en pensées, alors il campa pour la première solution, ce qui le gêna d’autant plus. Il soupira doucement et essaya de penser à autre chose qu’à cet homme dont il caressait distraitement le haut du dos. Il voulait penser à une chaise, à une vieille grand-mère, à des chatons morts si ça fonctionnait… Sauf que non.

— Ouais, j’suis vraiment désolé.

Ça n’avait pas été volontaire, tout comme sa réaction corporelle du moment. Il se foutrait volontiers des tartes pour penser à un truc pareil alors que Severin était à bout de nerfs et venait de vivre quelque chose d’émotionnellement éprouvant. C’était vraiment indigne de lui.

— Merci de pas avoir insisté, d’ailleurs.

C’est vrai que maintenant qu’il y pensait, n’importe quel autre con en aurait profité pour pousser un peu le bouchon, ou se moquer même gentiment. Sev n’avait rien fait de tout ça, et Adam lui en était reconnaissant. Bon, peut-être que maintenant ils pourraient arrêter d’en parler et dormir ? Le souci, c’était que l’ondin était si fatigué et traversé de questions qu’il allait avoir du mal à trouver le sommeil. Il le savait d’avance.

— Je me disais…

Il se disait quoi, déjà ? Que si Sev voulait voir ses écailles, ils pourraient aller au lac, sauf que Sev avait bien vu ses écailles pendant cette nuit désastreuse où Adam était tellement bourré qu’il en avait oublié tout instinct de protection.

— Si tu veux, la prochaine fois… je prendrais un bain et je t’appelerais. Enfin si tu veux toujours voir les écailles de plus près… Pas pour… Enfin… C’est pas le sujet.

Nan putain, c’est pas le sujet ! Bien sûr que c’est pas le sujet, et c’est toi qui en parle mais chut à la fin ! Adam était tellement rouge qu’on allait le confondre avec un homard bien cuit, le comble pour une sirène. Le regard toujours vissé sur le plafond, il faisait tout pour garder le peu de calme qu’il avait encore, et ne pas perturber davantage un Severin qui n’avait vraiment pas besoin de toutes ces conneries. Pas ce soir.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Mar 1 Nov - 14:26


With Satan himself by my side !




Pourquoi ? S'il avait proposé à Severin de venir lui faire un câlin, c'est que lui-même en avait envie, non ? À moins que le chasseur soit définitivement trop débile pour comprendre. Ou bien trop pur dans sa tête. Il n'y avait pas de quoi s'alarmer selon lui. Ce n'était qu'une accolade affective, rien de bien méchant. Un peu comme celle qu'il avait faite dans la salle de bain l'autre fois. Oui, c'est con à dire mais, pour quelqu'un qui se prétend froid et distant, il aime bien les câlins en fin de compte. C'était bon à savoir, non ? Alors, sans se faire attendre, le chasseur était venu se coller au démon comme un koala sans aucunes onces de timidités dans son geste. Ni même de gêne ou quoi que ce soit d'autres. Ce n'était rien de bien grave. La peur, les envies, et l'inconventionnalité de la situation le rendait d'autant plus proche à cause de ce sentiment de perte. De cette impression d'être abandonné en pleine tempête. L'ouragan qui l'avait secoué un peu plus tôt semblait le rendre bien plus affectueux et fragile. Il n'avait pas le cœur brisé, il était simplement choqué et à demander qu'on l'aide. À sa manière car, il a tout de même cette fierté dans ses veines qui lui oblige à garder le silence. Seulement envoyer des signes discrets. Et cette proximité était l'un d'entre eux.
Innocent et chaste, c'était tout de même vite balancé pour quelqu'un qui tuer des créatures surnaturelles en clamant que c'était pour une sainte-croisade des temps modernes. Non, Severin n'était ni chaste, ni innocent. Très loin d'être innocent même. À l'heure actuel, peut-être. Mais, c'était avant tout dû à sa fragilité psychologique. Laissant la main d'Adam se baladait contre son dos, le chasseur semblait somnolait un peu pour être aussi honnête dans ses propos. Il ne pensait pas que l'ondin remettrait cette histoire de barreaux sur le tapis.

-Y a pas de mal, t'en fais pas. J'me demande surtout pourquoi ça t'a pris d'un coup en faites... Mais bon.

Oui, non. Parce qu'en faites, pour tout expliquer, l'idée même que ça soit de sa faute à lui n'avait même pas traverser son esprit. Il avait un point de vue très dur envers lui-même. Ce n'était d'ailleurs plus à prouver après ce qui s'était passé de la salle de bain et cette manière sèche qu'il avait de se répondre. Cette dureté, c'était son quotidien. La façon dont il se coachait pour se dire : Ok, ce soir, je ferais encore couler du sang. Pour avoir le cran de vivre jusqu'au lendemain sans que les remords le bouffent. Alors, que quelqu'un le trouve attirant pour ce qu'il était. Oh là, non, ce n'était même pas envisageable. Où bien, ça conduirait à une situation comme ce soir où son reflet lui dirait d'oublier ça tout de suite avec sa propre bouche.

-Oh mais de rien. J'aime pas quand on insiste alors, je ne le fais pas.

Ne fait pas à autrui ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse, hein ? C'était une certaine forme de respect, comme à chaque fois que Severin agissait. Il n'avait pas les mots très bien choisis par moment, voir même un peu -beaucoup- vulgaire quand il commençait vraiment à voir rouge mais, le principe restait le même. Alors se moquer parce que Adam avait eu la trique devant lui, ça ne lui serait même pas venu à l'esprit. Le rouquin préférait de loin que la bête se calme un peu plus loin plutôt que d'aller la chercher. Il n'était pas du genre à chercher les ennuis. Il n'en avait pas besoin ! Le plus souvent, c'est les ennuis qui venaient à lui.
Je me disais..., l'oreille de Sev' était tout ouïe à ce que pouvait penser le démon. Bien sûr, il ne l'obligeait pas à révéler tout ses petits secrets et il n'allait pas tout faire pour lui faire cracher le morceau. Mais, si Adam avait envie de lui dire quelque chose, il n'y avait pas de soucis. Le chasseur n'était plus apte à réfléchir de toutes manières. Ouvrant un œil afin de prouver que toute l'attention restante de la soirée était présente pour écouter la moindre de ses demandes, le rouquin ne savait pas quoi lui dire. Un fin sourire s'était dessiné sur son visage en voyant qu'une fois de plus, Adam avait fais un lapsus.

-Dis-le tout de suite si tu veux que je prenne un bain avec toi. Mais, si tu veux. Je n'ai pas envie que tu te sentes comme un cobaye par contre, tu me le dis si ça te dérange surtout. Tant que ça s'arrête à me foutre dans une baignoire...

Non parce qu'allait dans la piscine ou dans le lac ou une quelconque étendue d'eau, c'est mort. Severin n'allait pas y foutre les pieds et il préféra rester au bord.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Mar 1 Nov - 20:26




With Satan himself by my side

Ouais bon ok, Severin n’était peut-être pas si innocent que cela, mais Adam n’avait heureusement pas trop eu à voir son côté tueur de démons. Il tenait un peu à la vie, quand même, malgré les apparences. Et puis, ce qu’il connaissait de l’Allemand, c’était surtout ces moments quotidiens, intimes et secrets, des choses que la plupart des gens qu’il connaissait devaient ignorer. Il s’en sentait d’autant plus honoré, et il sentait son cœur gonfler en y songeant.

Le seul souci, c’était qu’il n’y avait pas que son cœur qui enflait sous la chaleur et la spontanéité du câlin de Sev. Gêné, Adam s’était mis à parler un peu plus que de raison. Ce n’était pas le bon plan d’attirer l’attention de l’homme avec lequel il dormait en lui rappelant qu’il avait battu en retraite comme un chien apeuré, une serviette tenant à peine sur ses hanches comme seule barrière contre la nudité. Non, c’était pas un bon plan du tout.

Et là, Severin lui avoua à demi-mots qu’il n’avait pas compris pourquoi. Que pour lui, cette réaction corporelle avait tout du réflexe, et n’avait aucun lien avec lui. Bien sûr, ce serait si incongru, si impossible, n’est-ce pas ? Meh.

— Bah… Tu m’as touché.

Ptain c’était évident non ? Adam n’aurait jamais cru qu’il aurait été si facile pour lui de balancer ça comme ça, mais c’était la vérité. La fatigue avait le même effet que l’alcool ou presque, aurait-on dit, et puis le fait que Severin ne soit pas embarrassé plus que ça en se souvenant de la scène avait mis l’ondin en confiance. Le fait qu’il soit toujours là aussi, tout comme la mise en mode koala du redoutable chasseur.

À ce propos, Adam remercia Sev de ne pas avoir insisté sur le coup. C’était peut-être logique et normal pour lui de ne pas faire ce qu’il ne voulait pas qu’on lui fasse, mais pour la majorité des gens c’était quand même pas si évident. Si seulement tout le monde était comme lui ! Enfin, sur cet aspect. Parce que bon, le coup de la mariée qui vous hante et la quasi double personnalité… Ouais, c’était quand même moins jojo.

Le silence retomba, jusqu’à ce que l’ondin l’ouvre de nouveau. Il y avait beaucoup trop de trucs dans sa tête, il fallait bien que certaines en sortent. Même si ce n’était pas de la meilleure des manières. Vu la façon dont Sev lui répondait, Adam se dit qu’il aurait pu être un peu plus subtil. Il allait passer pour quoi, maintenant ?

— Hein euh… Non, pas forcément, c’est juste… Tu avais l’air curieux, et puis ça me dérange pas vraiment, dans le fond. Enfin c’est pas ça qui me dérange. Et puis pourquoi tu dis “tant que ça s’arrête à la baignoire” ? Tu vas jamais à la piscine ?

Ouais, vite, noyer le poisson, sans mauvais jeux de mots. Adam avait bien senti sa langue fourcher sur l’histoire des machins qui dérangent, mais il espérait à moitié que Sev ne relèverait pas.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Mar 1 Nov - 23:31


With Satan himself by my side !




Innocent seulement dans certains domaines, d'accord. Comme le sujet de la sexualité par exemple ou bien tout ce qui se rapprocherait de loin ou de prêt au mot ''cul''. Un mot qui ne figurait même pas dans son vocabulaire tellement qu'il le trouvait déplacé. Pour ne pas dire dérangeant. Est-ce que de temps en temps, il arriverait à se laisser aller ? Oui, ça pouvait arriver en effet. Durant de très rare moment, Severin se laissait rêvasser aux plaisirs de la luxure. Juste quelques minutes avant que le souvenir de sa fantômette de revienne pour lui faire signe qu'il avait autre chose à penser. Et là, ce soir, où il aurait l'occasion d'en discuter sans aucun complexe bah … Il n'était pas très délicat. Passait même pour le prude de service.  Adam avait l'avantage, c'est vrai, de découvrir le visage de Severin que les autres ne voyaient pas. Que les fuyards n'avaient pas le privilèges de voir finalement. Quelqu'un de fidèle, un peu trop même, qui a le sens de l'honneur. Et ce quelqu'un, il était en train de faire le koala sur un démon aqueux.
D'ailleurs, il y avait quelque chose qui semblait gêner le chasseur. Gêné dans le sens où il sentait quelques choses qui n'était pas là avant le câlin. Pourtant, Sev' n'avait pas envie de faire un quelconque commentaire. Il était bien trop crevé pour ça et puis, trop bien installé. Ce n'était que lorsque Adam avait répondu à sa réflexion qu'il comprenait mieux. Gosh, rougeur de l'extrême. C'est de sa faute à lui donc ? Mais pourquoi ?! Il avait rien d'attirant, c'était un putain de meurtrier schizophrène victime d'une Gasper au féminin. Y avait sûrement bien mieux et plus saint d'esprit à trouver !

-J't'ai touché, c'est à dire ? C'est … De ma faute ?

Puis il dit ça comme un gosse qu'aurait fais une connerie. De quoi ne plus s'en sortir ? Ça donnait envie au rouquin de se recroqueviller d'avantage. Il n'était pas embarrassé. Pas vraiment du moins. Ça pourrait être pire. Il n'était pas au point de vouloir aller se planquer dans un trou de sourie. La preuve, il ne s'était pas éloigné par reflex en apprenant cette nouvelle. Le chasseur était resté. Bon, même si maintenant, il hésitait à toucher Adam. C'était mal ou pas ? Il arrivait à un stade où il ne savait plus ce qui était bien ou mauvais. Qu'est-ce qu'il devait faire ? Comment réagir ? Sa tête allait finir par exploser. Non, ce n'était clairement pas enviable de vouloir être comme lui, franchement. Sauf si, peut-être pour l'honnêteté et le respect des autres peut-être. Et encore, le chasseur pouvait se montrer très irrespectueux lorsqu'il se mettait à exterminer ce qu'il appelait de la vermine. L'inconvénient d'avoir une double personnalité. Et encore, c'était bien plus subtile que ça encore. Ce n'était pas une double personnalité au sens propre. Enfin bref !

En tout cas, Severin n'y était pas aller de main morte et le nouvel petit accident semblait lui avoir enlever son filtre sur la bouche. Contrairement à Adam qui faisait l'effort de le garder. Parce que du coup, le rouquin était partit direct dans l'optique qu'il voulait prendre son bain avec lui. Est-ce qu'il avait envie de changer de sujet ? Hmm... Non. Ça ne le faisait pas si rire que ça. Surtout à l'idée de tripoter les écailles du démon maintenant qu'il avait vu ce que ça avait eu pour effet. Et puis, ce n'était pas très poli non plus l'idée de tripoter comme ça Adam. Enfin, c'était même passez malsain en faites, non ?

-Oui, je suis assez curieux. J'me demande s'il faut que tu sois au contact de l'eau ou non ? Ou bien si c'est ça qui te permet de nager plus vite ? Ou alors si c'était ça que j'avais vu aussi dans le lac avant de couler ? Mais, j'ai pas envie que t'es l'impression que je me sers de toi. Oh ça, c'est parce que euh … Comment dire... Tu le sens qu'il galère à faire son aveux contre un mec waterproof, tu le sens là ou pas ? Non jamais, je suis ablutophobe. Donc le plus souvent, je reste au bord à attendre. Te déranger ? Genre, si je te touche ?

Ouai donc voilà, il avait peut-être répondu à la question mais, ça ne l'avait pas empêché de relever un petit point qui, lui, n'avait pas sombré dans l'oublie.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Mer 2 Nov - 12:11




With Satan himself by my side

Severin avait encore pas mal de trucs à apprendre, surtout sur ce qu’il se passait derrière les portes closes d’une chambre. Adam s’estimait timide, réservé et effacé, mais il savait quand même comment on faisait les bébés, même si lui n’avait pas été très productif. C’est vrai que saillir d’autres mecs, c’est pas tip top pour la reproduction, mais tant pis. Bon après, Sev n’avait eu que trente-deux ans pour s’y mettre, vingt-deux si on oubliait ces dix années à porter de façon toute aussi contre-productive un deuil qui ne faisait que le ronger. Adam pouvait comprendre, mais quand même. Ça allait loin.

— Hein, mais non, c’est pas de ta faute ! C’est moi… Je devrais mieux me contrôler, depuis le temps, merde.

L’ondin pesta silencieusement contre lui-même, le regard toujours tourné vers le plafond, et la main posée de façon protectrice sur l’épaule de Sev. Vu comment il était accroché, il devait bien se rendre compte que le contrôle, c’était pas le fort d’Adam ce soir non plus, et que le “problème” n’était toujours pas réglé.

Surtout quand en plus, ils parlaient de prendre un bain ensemble… Bon, l’avantage, c’est que la forme de sirène d’Adam lui camouflait les parties, mais c’était pas terrible comme point positif. Du détail. Sev avoua qu’il était effectivement curieux, chose qui n’était pas toujours un défaut. Adam préférait de loin qu’il pose des questions sur sa condition. Il n’en avait pas honte et puis ça faisait toujours plaisir quelqu’un qui s’intéressait un peu à soi.

— Bah je pense que je peux essayer de les faire poper sans eau, mais y pas grand intérêt, et puis c’est plus difficile. Et oui, c’est ça qui permet de nager plus vite… Pour ce que t’as vu dans le lac, je sais pas. Sûrement. Je pensais que t’avais capté, mais t’étais trop dans les vapes. Je suis pas exactement discret en mode sirène…

Du bleu, du noir mais surtout du rouge pétant, le tout une longueur plus grande que celles de ses jambes terrestres, ce qui n’était pas peu dire. Sous forme ondine, Adam faisait bien dans les deux mètres. Il fallait bien ça pour le propulser et lui permettre de faire des pointes à 70km/h, chose pratique pour sauver un beau prince de la noyade. Bon, un prince moins charmant que hanté, mais on ne pouvait pas tout avoir non plus. Et qui avait peur de la flotte, par dessus le marché.

— Abluquoi…? T’as peur des étendues d’eau ? Ou juste d’avoir de l’eau sur le visage ? Fin dans tous les cas, y a sûrement quelque chose à faire, je sais pas… Je… Il y a peut-être un truc à faire, je sais que mon cousin peut le faire mais moi, j’ai jamais essayé.

Roy, son cousin, pouvait souffler de l’air et créer des bulles sous l’eau, pratique pour les créatures non-amphibies, mais Adam n’avait jamais eu l’occasion de faire ça. Quant à savoir ce qui le dérangeait… La question le fit rougir et balbutier de plus belle.

— Disons que déranger… c’est pas trop le mot. Fin t’as compris.

Ou pas, mais Adam n’avait pas trop envie d’entrer dans le détail. Ce serait beaucoup trop gênant, déjà que cette conversation était de plus en plus bizarre…
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Mer 2 Nov - 18:36


With Satan himself by my side !




Oh oui, ça il ne disait pas le contraire. D'autant plus que Severin n'était pas le gars le plus adroit dans ses propos. Par moment, il pouvait se montrer adorable tout comme étonnamment cruel. Tout dépendait de l'émotion sur le coup mais ça, c'est le cas de tous le monde, non ? C'est ce qui le rendait humain. Un peu moins sur la question ''copulation''. La lose totale sur ce sujet tout de même. Et puis, il n'était pas nécrophile non plus pour se taper une morte en dix ans. Les yeux à moitié fermés, il ne semblait pas percuter que ce n'était pas la jambe d'Adam qui était en train de le gêné au niveau du bas-ventre mais plutôt, un barreau de chaise qui s'était réveillé de nouveau. Ou alors si, il avait tiqué mais, il ne disait rien ? Ouai non, ce n'était pas le moment pour dire à Adam qu'il fallait calmer sa libido parce que là, ça deviendrait vraiment gênant. Faire comme si de rien était, c'était la meilleure solution pour tout finalement. Sauf quand ledit beau mec était tout gêné. En faites, vu qu'il s'en rendait compte, le chasseur pourrait lui dire, non ? Hmm … Non. Parce qu'il ne savait pas du tout comment il pourrait aborder cette question sans plonger l'ondin dans une gêne encore plus profonde.

-Ah ? Et … Est-ce que je dois prendre ça comme une espèce de compliment pour que je te fasse cette effet-là ?

… Ok bon, niveau subtilité, on repassera mais, il y avait du progrès tout de même ! Non pas qu'il avait les idées tordues mais, dans l'esprit du rouquin, il y avait une logique qui s'y était installé. Si c'était de sa faute entre guillemet, ça voulait dire qu'il était un minimum attirant, non ? Donc c'était une espèce de compliment. Un peu sale mais, un compliment tout de même. Severin n'en voulait donc pas à Adam pour ce petit laisser aller. D'autant plus que sa question raisonnée de manière à remettre le démon en confiance. Aucunes paroles ne lui échappaient, il avait l'ouïe aiguisée et c'est pour ça qu'il avait entendu les jurons passés au travers de la bouche d'Adam.

-Ne t'en veux pas, c'est … Naturel on va dire. Enfin quoi que, avoir la trique sur un mec taré comme moi, c'est pas ce qu'on peut considéré comme très naturel.

Un petit rire s'échappa de la bouche du chasseur. Rappel : il était toujours sous l'emprise de l'alcool donc, c'était normal que niveau délicatesse dans les mots, ça soit zéro. Alors même si la plupart des gens dans sa situation aurait pressentis le viol arrivait et se serait tiré en courant, ce n'était pas le cas de Severin qui restait bien accroché à son démon. Son locataire, pardon. Restons sobre tout de même. Le rouquin sentait bien les rougeurs lui monter au visage mais, forte heureusement pour lui, sa tête était bien planqué entre les couvertures et le torse d'Adam. Donc, non visible ! Mais bon, il devait sans douter un petit peu quand même. C'était pas plus mal en faites de parler d'autre chose. Surtout que la conversation avait plus de montagne russe niveau sujet qu'un parc d'attraction donc, fallait suivre.

-Et t'es à l'aise en quel mode ? Plus sirène ou plus humain ? Je ne sais pas ce que j'ai vu dans le lac. Je trouvais ça tellement beau que je me croyais mort. Mais pas l'impression dans le sens mauvais du terme. Plutôt dans le bon sens genre, c'était trop beau pour être vrai. Enfin … Ouai non, je sais pas si tu me comprends.

La tentative de compliment qui est tombée à l'eau (#humourblagueàdeuxballes). Mais, Severin avait bien vu cette nageoire vaguement. Et du peu qu'il avait réussi à capter même dans son état comateux, il la trouvait magnifique. C'était une élégance sans nom qui pourrait inspirer plus d'un artiste à la musique ou bien à la peinture. Adam devrait poser tiens un jour, pour que Sev' le dessine. Parce que oui, il ne sait pas écrire mais, il se rattrape sur le dessin. À deux, ils vont pouvoir faire une BD ! On s'égare. Beaucoup même. Lorsque le sujet était revenu sur lui, le rouquin avait un peu de mal. C'était la honte d'avoir une phobie de la noyade avec, pourtant, une belle sirène pour le sauver. Ou un bel ondin. Ouai, bel ondin, ça sonne mieux.

-Non, ce n'est pas ça. C'est … La peur de se noyer. Un bain classique dans une baignoire, c'est déjà une épreuve en soi pour moi. C'est... Ridicule. D'autant plus que je ne sais pas nager. Ton cousin fait quoi ?

La preuve, il aurait pu remonter tout seul dans le lac l'autre soir. Mais maintenant qu'Adam a laissé une ouverture, Severin avait rapidement renvoyé la balle pour que la conversation soit de nouveau sur lui. C'était un peu mesquin, oui mais, le chasseur n'aimait pas parler de lui non plus. Pourtant, à la réponse du démon, il n'avait pas pu s'empêcher de rire.

-Oui, je crois que j'ai compris. Disons plutôt … Réveiller ?

Pourquoi réveiller, on ne sait pas. Mais, ça choquait moins que déranger déjà, non ?

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Mer 2 Nov - 21:43




With Satan himself by my side

Merde. Cette conversation devenait réellement très gênante. Genre, vraiment. Elle l’était depuis un moment déjà, mais quand Severin, encore aviné, se mit à comparer le barreau d’Adam à un compliment, ce dernier comprit que ça allait peut-être un peu trop loin. La plupart des gens réagiraient de façon hostile à une telle situation, mais pas Sev. Ça n’avait pas l’air de le déranger ou de le traumatiser, là où un autre aurait sûrement couru dans l’autre sens. L’ondin avait décidé de se défendre avec le silence, mais il y avait des choses qu’il ne pouvait pas laisser passer.

— Je sais pas si c’est naturel ou un compliment… Je suis juste un peu rouillé, et tu es… pas mal.

La vérité, c’était qu’Adam n’avait jamais vu que le visage le plus intime et tendre de Severin, celui qu’il cachait à tous les autres. Alors, peut-être que c’était normal qu’il craque, et qu’il soit le seul à le faire. Personne ne voyait les fragilités et les failles dans le mur qu’érigeait Severin pour se protéger du reste du monde, alors qu’Adam avait appris à voir directement au-delà.

Enfin, il valait mieux disserter sur sa condition d’ondin plutôt que sur celle de mec en train de bander dur pour un autre mec, complètement bourré et en manque de câlins. Ça vaudrait mieux oui, et ça relèverait peut-être le niveau de la conversation. Et celui du pyj d’Adam : Severin venait de dire qu’il l’avait trouvé tellement beau qu’il s’était cru au paradis. Il ne l’avait pas dit comme ça, mais c’était en substance son message. Cela faisait longtemps que l’ondin ne s’était pas montré sous son jour aquatique, et il regrettait presque que Sev ne s’en souvienne pas bien.

— Je comprends, t’inquiètes.

Adam le serra un peu plus contre lui, venant lui caresser les cheveux cette fois-ci.

— Je préfère être dans l’eau. J’ai l’impression d’être lourd et maladroit quand je suis sur la terre ferme. Aucune subtilité, aucune grâce, juste un corps encombrant. Sous l’eau, c’est aussi beaucoup plus calme, plus silencieux.

Il aurait bien voulu faire découvrir ce monde à Severin, mais le souci c’était qu’il avait trop peur de se noyer. Putain ce que c’était con… Mais bon, Adam ne pouvait pas faire disparaître les phobies. Il pouvait juste essayer de voir s’il pouvait faire comme Roy, mais il n’avait pas assez confiance en lui pour risquer la vie et le peu de santé mentale qu’il restait à Severin.

— Il peut créer des bulles d’air sous l’eau. Ça ressemble à rien, et pendant longtemps j’ai cru que ça servait à rien non plus, mais je pourrais essayer. Après, j’insiste pas. Si t’as peur… T’as peur.

Adam ne voulait pas insister, ce serait bien trop irrespectueux, même si Sev était assuré d’avoir un maître nageur sauveteur à disposition en cas de soucis. Quant à revenir à la source de gêne numéro un…

— Attirer. C’est plutôt ça, le mot. C’est comme ta phobie, y a rien de rationnel là-dedans.

L’ondin aurait bien aimé qu’ils s’endorment maintenant, mais le Destin en avait sûrement décidé autrement, et ils étaient partis pour une de ces conversations philosophiques sur l’oreiller. Dire qu’ils n’avaient même pas couché, meh.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Mer 2 Nov - 22:59


With Satan himself by my side !




Gênante ? Vous avez dit gênante ? Ah non mais, stop, je vous arrête. Elle vient tout juste de commencer justement. Donc si la saturation était déjà à son apogée, vous allez pas survivre bien loin. D'autant plus que Severin n'avait pas l'air de se rendre compte jusqu'où il allait. C'était … C'était pas des remarques de pervers, juste d'une personne qui découvrait. D'autant plus que le chasseur s'enfonçait mais, enfoncer Adam avec lui. Quitte à couler, autant couler à deux après tout. Non, il allait trop loin. C'était indéniable. Mais pourtant, il ne le faisait même pas exprès en vérité. Il essayait juste d'extirper le positif dans cette situation gênante. Il avait bien un solution pour résoudre le problème du démon avec sa libido un peu trop bouillonnante mais … Ouai non, couper le tout, c'est peut-être pas une bonne idée. Et c'était d'un sordide en plus, putain ! Pourquoi il avait pensé à ça ? Est-ce qui ça lui plairait qu'on les lui coupe ? Non ! Donc, le rouquin allait garder ça pour lui  et vous, vous allez faire comme si vous n'avez rien lu. Mettez le dentifrice avant de mouiller la brosse à dent. Plus de saveur. Parenthèse faite, Severin n'avait pas pu s'en empêcher. Il avait fallu qu'il redresse la tête pour regarder Adam. Attend, il n'avait pas rêver ? Il avait bien entendu ? C'était … Bah c'était un compliment comme un autre. Enfin, le koala le prenait comme ça du moins.

-Pas mal … Non, je … Toi tu es plus que pas mal, c'est vrai mais, moi... Qui voudrait d'un tueur ?

Le pauvre rouquin avait l'air choqué par ces quelques paroles rassurantes de la part d'Adam. Severin avait de la fierté, oui. Mais c'était uniquement parce qu'il avait de l'honneur. Sa vision de lui-même restait très sombre, bien plus après ce qu'il s'était passé ce soir et ce sentiment de perte totale. Donc, il refusait le compliment. Il se dénigrait totalement tout comme il s'était dénigré avec sa logique à deux balles pour se rassurer. Cette barrière, il l'avait érigé aussi vite qu'il avait entendu, toujours fragile et prête à éclater. Le manoir, son chez-lui, était déjà en soi des murs à la vue du grand public. Alors à quoi bon en mettre d'autre.
Changer de sujets était une optique qui lui plaisait finalement. Il ne cherchait plus à cacher ce visage rougi et intimidé. Il ne cherchait pas non plus à retourner se cacher pour jouer les mecs froids et cruels. Ça ne servait à rien. De toutes manières, Adam avait déjà vu cette face fragile et blessée. Pas plus tard que ce soir dans la salle de bain, tirailler entre la colère, l'envie et le devoir. À la place, il préférait avoir un sujet de conversation un peu plus sérieux. Pour combien de minutes exactement ? Aucune idée. Jusqu'à ce que la fatigue finisse par l'assommer en tout cas. Ou bien que cette étreinte qu'avait resserré Adam et sa main dans ses cheveux ne le bercent suffisamment pour qu'il décide à dire bonjour à Morphée.

-Pourtant, jusqu'ici, hormis à l'oral, tu ne t'es pas montré très maladroit. Enfin, je trouve que ça allait. Si tu ne te plais pas sur la terre ferme alors, qu'est-ce qui te motive à venir ? Il se passe quoi dans les grands-fonds ?

Dans ces espaces où Severin ne mettrait jamais un pied sans doute car, il ne pourra pas. Trop hors de lui. Autant, des peurs aussi connes que celles des araignées ou bien du noir, ça pouvait s'expliquer par un traumatisme d'enfance qui aurait marqué. Autant là, dans le cas du chasseur, qu'est-ce qui aurait pu le marquer pour avoir si peur de se noyer dès qu'il entrait dans l'eau ? Ça, c'est une autre histoire. Il y a des gaffes comme ça qu'on s'aviserait bien de ne pas faire. En tout cas, lui-même l'admettait, c'était sacrément con. Et s'il apprenait à nager ? Bah même pas puisqu'il peut pas foutre les pieds dans une piscine sans faire une crise de panique. Un cercle vicieux en soit.

-On dirait un sort que j'ai lu dans Harry Potter. Tête-en-bulle. Je ne sais pas... Tout seul, j'ai peur en tout cas.

Mais avec quelqu'un, peut-être qu'il prendrait le risque de se foutre en maillot, à voir. Ça restait une possibilité comme une autre après tout. En tout cas, finalement, le sujet numéro un de cette conversation avait fini par revenir au triple galop. C'est bête, pour Adam en tout cas. Parce que Sev', il était pas du tout sur la même longueur d'onde et trop claqué pour que ça se réveille. Ah bah... La voilà l'explication du réveiller. C'est pour ça. Même si attirer était, certes, mieux choisis.

-Attirer... Si tu le dis. En tout cas, c'est gênant quand même. Et le bon rire nerveux qui va bien avec la phrase. Bon bah voilà, il avait fini par commenter finalement. Mais pas gêné dans le sens déranger mais plutôt, gêné dans le sens mal à l'aise. Quoi que, un peu des deux quand même.  

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Jeu 3 Nov - 11:34




With Satan himself by my side

Bon ok, Adam avait peut-être crié au loup un peu tôt en trouvant la conversation déjà gênante avant. Là, alors que Severin recevait le compliment maladroit de l’ondin comme une patate chaude, ce dernier se rendait compte d’à quel point il allait être compliqué et embarrassant de lui faire comprendre que si. Si, il était sexy. Même quand il venait de chialer sa race face au fantôme de sa défunte épouse. Paie ta malsainitude quoi. Surtout que bon, en parlant de tueur…

— Ouais, qui en voudrait ? J’ai été dans l’armée britannique de 1895 à 1958, et j’ai sûrement tué plus d’Allemands que toi des démons. Mais qui voudrait d’un tueur ?

L’ondin s’était fait peut-être un peu dur, sur la défensive, mais s’il pouvait comprendre pourquoi Sev était si mauvais pour accepter qu’on dise du bien de lui, il refusait de l’entendre se rabaisser. C’était trop facile de se cacher derrière des mots en se persuadant qu’on n’était pas digne de valoir quelque chose, la preuve, Sev l’avait fait pendant dix ans. Et ça le rendait à moitié fou.

Adam préférait largement qu’on parle de sa condition d’ondin, même s’il n’y avait pas grand-chose à dire. Son ressenti dans l’eau et sur la terre ferme était forcément différent, et il n’était pas sûr de trouver les mots justes pour en parler.

— Pas grand-chose, justement. Je préfère la vie sur terre… Et puis, avec toute la merde qu’on envoie dans les océans, ça doit pas être super drôle en bas. J’y vais jamais. J’suis un poisson d’eau douce, j’aime pas l’eau salée, même si je la supporte.

Quant à ce que pouvait faire Roy, le cousin d’Adam, et que ce dernier n’avait jamais tenté, Severin le compara à un sort d’Harry Potter. L’analogie fit sourire l’ondin, qui avait bien sûr lu les bouquins de JKRowling. Il essayait toujours de se mettre à jour, et la littérature était une part importante de cette démarche, au même titre que la musique ou le cinéma.

— Ah oui, c’est vrai que ça y ressemble. Sauf qu’il peut étendre ça à toute une pièce… Par contre, ça n’aide pas vis-à-vis de la pression. Plus tu vas profond, plus la pression est forte, et on n’a pas le même système respiratoire, voilà tout. Ce truc, c’est l’équivalent d’un tuba, ça te transforme pas en sous-marin.

Adam était soudainement très bavard, sûrement parce qu’on parlait enfin d’autre chose que du pied de chaise qui déformait son pantalon de pyjama. La bosse commençait à se calmer d’ailleurs, parce que soyons honnêtes, parler de son cousin barbu avec ses dents toutes moches, ça le refroidissait un peu.

Et ce qui le refroidit beaucoup, ce fut la réplique de Severin. Adam avait essayé d’être honnête et gentil en disant qu’il préférait le mot ‘attirer’, mais le chasseur bourré n’avait rien trouvé de mieux à faire que de lui rappeler que cette chose entre ses jambes était avant tout gênante. Adam lâcha les cheveux de Severin, et se tourna lentement et silencieusement sur le côté. Il se sentait un peu mal de lui tourner le dos, mais au moins comme ça, Sev ne serait pas mal à l’aise. C’était le principal, non ?
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞ Jeu 3 Nov - 18:50


With Satan himself by my side !




C'était Severin, il ne fallait pas chercher avec lui et surtout, se montrer excessivement patient. Quoi que, pour ce soir, avec l'alcool qui lui montait à la tête, c'était assez loin du type froid de tous les jours. Même si l'alcool n'avait pas le meilleur effet sur lui à savoir se multiplier mentalement pour s'engueuler soi-même. C'est un artiste, il a besoin de sa dose de vin rouge et de son rail de coke pour se sentir mieux. Logique et préjugé à la con tiens. Pourtant, malgré cette espèce de prise d'aise qu'il avait à l'égard d'Adam, il y avait encore la partie timide et intimidée qui continuait à se manifester de temps en temps. La conversation, c'était peut-être mieux qu'elle s'arrête là ? Ou alors, ça continuerait jusqu'à ce qu'il accepte le compliment venant du démon ? En tout cas, est-ce que c'était censé le rassurer que Adam lui avoue avoir tuer des allemands. Et comme par hasard, juste ''allemand'' quoi. Ça aurait pu être des chinois ou des russes ! Ou alors un ensemble d'ethnie. Donc non, que l'ondin précise juste sa nationalité pour l'accoupler avec le mot ''meurtre'', ce n'était pas laisser sans crainte Sev' qui, maintenant, semblait plus choquer sans trop l'être par les propos de son locataire plutôt que par le fait qu'il était en train de bander ou alors, qu'il ait voulu lui faire un compliment.

-T'as tué … Juste des allemands ? La petite hésitation qui illustrait bien l'état de crainte dans lequel le rouquin venait de plonger. À cause de la guerre, c'est ça ? Mon grand-père m'en parlait souvent. Avant qu'il soit arrêté et emprisonné. Comment s'était ? Du moins, de ton point de vue ? Est-ce que tu trouvais qu'il y avait un sens à ce que tu faisais ?  

Que l'on s'arrête tout de suite, il ne manquait pas à Severin. Sa famille ne lui manquait pas, peut-être sa mère mais, c'est tout. Le rouquin savait parfaitement ce qu'était son grand-père ; juste un putain de nazi qui faisait partit de ceux qui souriaient lorsqu'un juif était tué. Il acceptait seulement d'écouter la version de sa mère qui, elle-même, ne semblait pas à l'aise à l'idée d'entamer ce sujet. Mais bon, ça faisait partit des choses qu'il avait laissé derrière lui. Il préférait croire en quelque chose d'irréel plutôt qu'en un gros connard. Ça avait déjà un peu plus de sens moral. En tout cas, il essayait de dévier la conversation sans pour autant rabaisser ses murs qui ressemblaient plus à des voiles. Il ne pouvait plus rien cacher, c'est ça ? Parce qu'il avait fait l'erreur d'accueillir quelqu'un entre les murs de sa vie privée ? Il ne regrettait pas. Les personnes honnêtes font toujours l'objet de bonne compagnie. Et puis, ça fait du bien d'avoir quelqu'un sur qui compter qui était doté d'une parole et d'une paire de jambes.
D'ailleurs, à propos de jambes, Sev' n'avait pas pu s'empêcher de poser une question qu'il trouvait délicate pour du coup. C'est celle-là dont il aurait plutôt songé qu'Adam le prenne mal. Et pourtant, non. Le démon répondait le plus sereinement possible à celle-ci. Le rouquin avait mis du temps à comprendre de quoi parler Adam avec cette histoire de merdes et d'océans. Jusqu'à ce qu'il tilte que ça soit la pollution qui était à l'objet de cette réflexion. Il n'avait fais aucun commentaire là-dessus, bien que cela soit triste tout de même. Le chasseur préférait rire à la remarque suivante du démon qui disait préférer l'eau douce à l'eau salée.

-Tu l'as supportes, c'est-à-dire ? Ça te donne des démangeaisons ou des trucs comme ça le sel ? Et si, par exemple, t'étais confronté à un Requin Lutin, tu ferais quoi ?

Attention, on saute à plein pieds dans les questions connes. Ouai, cette espèce de lutin l'avait totalement traumatisée. Il était tellement dégueulasse et effrayant comme poisson que ça lui donnait encore moins envie de se risquer à la plongée. La seule chose qui le rassurait, c'était qu'il habitait dans les eaux profondes. Le genre d'endroit justement où Adam n'allait jamais. Oui tiens, d'ailleurs … Pourquoi il a posé la question alors ? Non, la logique s'était barrée au triple galops dès que son locataire à chanter dans la salle de bain de toutes façons. Même bien avant d'ailleurs.

-Non mais de toutes façons, Harry Potter, c'est cheater. La magie, ok, ça existe mais la logique, on s'en branle par contre. C'est comme si je demandais à mon chat d'aller se battre contre un rhinocéros. Un tuba … Ça a l'air quand même vachement plus cool qu'un bâton d'air quand même.

Même si ça ne transformait pas en sous-marin donc. Vu ce que Severin voyait tous les soirs, il était enclin à croire beaucoup de choses. D'autant plus que Adam nageait dans son domaine, c'était lui qui savait de quoi il parlait des deux et qui était a jeun aussi. Donc, le chasseur ne se permettrait pas de mettre sa parole en doute. Oups, d'ailleurs, en parlant de paroles, il avait comme l'impression d'avoir dit quelque chose qui ne fallait pas. Pourtant, même si cette main avait disparu de ses cheveux et qu'Adam s'était retourné pour ne plus le ''gêner'' du coup, le rouquin n'avait pas bouger d'un poil. Le mal être l'envahissait mais, la fatigue était là elle-aussi, à l'empêcher de bouger. Résultat, bah … Putain qu'est-ce qu'il regrettait ce qu'il venait de dire en faites, y avait pas d'autre mots. Il avait vexé l'ondin, c'est ça ? Adam n'avait même pas besoin de le dire pour que Sev' le devine remarque.

-Pardon, j'aurais dû me taire, c'est ça ? Désolé, je voulais pas …

Il ne voulait pas que le démon se sente rejeter ou quoi que ce soit d'autre à cause de son problème. D'où le ''pas'' en faites qui résumait beaucoup de choses à lui tout seul. Et aussi la raison pour laquelle il n'était pas aller plus loin dans ses paroles. Au lieu de ça, Severin avait fermé les yeux, cherchant à trouver le sommeil dans un silence honteux.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» With Satan himself by my side ! ♦ ft.Adam
» Amber Benson (Tara) et Adam Bush (Warren)
» Adam Bomb
» Adam Lambert-What do you want from me ?
» Weiß Side B - Shôko Oomine & Koyasu Takehito

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille des rp-
Sauter vers: