Partagez | 
 

 [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Mar 8 Nov - 22:51


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

Le centre commercial. Son bruit, ses gens qui courent partout et qui vous bousculent, ses vitrines qui balancent des messages subliminaux en mode ''achète, achète, achète''. Un lieu dont Severin n'était pas spécialement fan. Il n'y allait qu'en cas d’extrême nécessité pour tout dire. Et là, la nécessité, c'est qu'il y avait besoin de courses. Parce qu'avec une bouche en plus à nourrir, les provisions partaient assez vite et c'était Ukoback qui n'était pas spécialement content. D'autant plus qu'il avait dû se lever de bonne heure -si 16h, on peut appeler ça tôt. Du coup, il n'était pas spécialement bien réveiller et ce qui le rendait un peu à l'ouest. Heureusement, il n'était pas tout seul. Son cher locataire était avec lui et, un petit coup de main n'était pas de refus dans ses cas-là. Surtout pour le corriger de ses boulettes de non-matinal. Et comme c'est un mec très organisé qui ne fait pas de liste, il savait même plus pourquoi ils étaient là. Hormis pour acheter des Danettes. Parce que les Danettes, c'est le bien. Et en cas de déprime, c'est un peu plus saint que de s'enfiler le pot de crème glacée. Donc oui, on peut le dire, il s'est levé pour Danette. Dans tous les sens possibles du terme. Dormant à moitié debout, la ''nuit'' avait été bien trop courte. Il n'avait pas ses 10h de sommeil quotidien et avec Adam qui vivait le jour comme un mec normal, Severin avait tout intérêt à adapter un nouveau rythme journalier.
Le chasseur était bien resté dix minutes plantait devant son rayon de yaourt à se demander quel parfum prendre. C'est pas pire qu'une nana dans une boutique de fringues après tout. Surtout si la nana était une vraie bimbo qui se sent obligé de mettre tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi en faites.

-Je sais pas quoi prendre …

Voilà, le fruit de sa réflexion d'une dizaine de minute. Le rouquin passait pour un parfait indécis qui voulait retourner se coucher. Mais bon, tant pis, ça sera le classique chocolat. Parce que mine de rien, ce n'était pas le rayon le plus chaud et qu'il commençait à se les geler. Oui, y a plus épique comme intro pour un rp que faire ses courses mais, que voulez-vous ? Ça allait peut-être être les courses les plus épiques de sa vie donc autant commencer tranquille.
Et puis, vu que c'est sur la route des caisses, il avait fallu que Severin prenne des pattes de fruits. Parce que les pattes de fruit, c'est bon. On arrête là ? Bon ok, on arrête là. Note : il a pris du PQ aussi si jamais ça intéresse. Parce qu'Adam qui fout des écailles dans les chiottes, merci quoi. Bon bref ! Passage en caisse, Severin qui se sent obligé de faire l'appoint en faisant chier tout le monde derrière puis là, boum ! Couché, plus bougé ! Y a un petit gars farceur, tout cagoulé vêtu qui se pointe et qui s'est dit que c'était tellement chiant de payer qu'au lieu de prendre des articles, il allait plutôt prendre la monnaie et se tailler. Sauf que voilà, c'est pas Jean-Yve et ses trois gosses qui se contenterait de tirer trois balles en l'air histoire de dire à tout le monde de lécher le sol. Non ! Là, c'est plutôt gars qui prononce une incantation pour forcer les gens à rester par terre. Alors déjà, on va se calmer, premièrement. Parce que où est l'intérêt de braquer un magasin avec une banque à trois rues plus loin. Et deuxièmement … Merde quoi ! Voilà, le rouquin ne pouvait plus se lever et s'il y a bien un truc qu'il déteste, c'est bien qu'on l'entrave. Il vient de se réveiller pour acheter ses Danettes putain. Il s'attendait pas du tout à rencontrer quelqu'un encapuchonné qui savait pas quoi foutre du dernier Sutra sortit.

-Cette journée va définitivement me casser les couilles.

Complètement blasé le pauvre rouquin. C'est peut-être ce qui le rendait humain d'ailleurs. Tout comme l'envie de lui péter les dents. Mais, en civil, c'est-à-dire sans arme, il ne pouvait pas faire grand chose. Sauf que voilà, il avait une autre chose redoutable : la craie. On sous-estime bien trop souvent le pouvoir de la craie. Petit morceaux de roche blanche si facilement glissé dans une poche. Sentant de nouveau sa capacité de se mouvoir petit à petit, Severin avait sortit sa craie de sa veste, commençant à dessiner sur le carrelage du magasin un cercle bizarre avec plein de symbole tout aussi chelou. Il a jamais dis qu'il était un petit humain inoffensif après tout.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Mer 9 Nov - 20:32




Le sol, tu lècheras


Adam ou pas, il fallait bien faire les courses de temps en temps, non ? Severin ne pouvait pas continuer à se nourrir uniquement de Danettes et d'Oreo, Adam ne le tolérerait pas. Il avait donc traîné le chasseur à une heure décente jusqu'au centre commercial pour qu'ils puissent se faire un stock de bouffe. Adam voulait bien faire la bouffe, mais encore fallait-il qu'il ait de quoi faire… Et tout ce qui semblait intéresser Sev, c'était ses foutus yaourts. Il avait l'air complètement paumé devant le choix possible dans le rayon des produits laitiers.

— Prends au pif.

On n'avait jamais dit que l'ondin était toujours gentil et patient, ni même utile. Lui avait dans son panier des trucs vraiment intéressants, pour faire de la vraie cuisine. Des œufs, de la farine, du nutella et de la confiture. Comment Sev avait-il fait pour survivre si longtemps sans pancakes !?

Bon, il était de mauvaise foi, Sev avait également pris des pâtes de fruit. C'est bon ces trucs là, c'est mieux que des yaourts, mais ça nourrit quand même pas son homme. Depuis cette fameuse nuit pleine de révélations, Adam avait vraiment commencé à scruter le quotidien de Sev, cherchant inconsciemment à l'améliorer. L'ondin prenait son rôle de protecteur très à cœur, limite à jouer les papas poules. Alors les pancakes pour commencer, et puis après on verra pour les plats plus sophistiqués. Adam savait cuisiner, c'est juste qu'il n'avait pas eu à le faire pour quelqu'un depuis des lustres. Et puis, les goûts avaient sûrement changé.

Ils passaient à la caisse quand soudain, ce fut le drame. Une silhouette encapuchonnée avait décidé de braquer ce magasin précis, le tout en usant de magie plutôt qu'un flingue. Ben voyons. Comme si les démons n'avaient déjà pas assez mauvaise réputation ! Adam n'eut d'autre choix que de s'allonger sur le sol sous l'effet du sort, laissant tomber ses œufs sur le sol. Assassin ! Mais que pouvait-il faire…? Il était un démon mais hors de l'eau, il était aussi utile que de la pisse dans un violon. Ouais ouais.

À côté de lui, Severin semblait avoir trouvé quelque chose à faire. Il avait sorti de sa poche une craie, et commençait à dessiner des trucs chelous sur le sol. Et après, c'était les démons qui étaient dangereux !? Mouais. N'empêche que l'ondin avait quand même une idée. Que pouvait-il faire en dehors de la flotte ? C'est bien simple. Chanter.

— Hakuna matata ! Mais quelle phrase magnifique !
Hakuna matata ! Quel chant fantastiiiiique !
Ces mots signifieeeent que tu vivras ta viiiie
Sans aucun souciiiiii philosophiiiiique !
Hakuna matata !


Oui bon, c'était la première chose qui lui avait traversé l'esprit, et c'était dirigé directement vers la silhouette, histoire de la détendre un peu et de surcharger son esprit de bonne humeur, histoire qu'elle oublie ou ne voie pas ce que faisait Severin. Une diversion, en somme.


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Mer 9 Nov - 23:15


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

Oui, fallait bien faire les courses de temps en temps, c'est entendu. Bien évidemment … Mais pourquoi à 17h ?! 17h, ça revient à 5h du matin pour lui. Sachant que c'est à l'heure qu'il se couche, c'était Hardcore les réveilles de la sorte. Enfin cela dit, on peut remercier la cafetière qu'il s'est enfilé sans prendre la peine d'utiliser une tasse pour le maintenir debout. Vivre le jour, avec tout ce monde, ça lui donnait presque de l'urticaire. C'était un oiseau nocturne, les yeux ne suivent pas forcément la lumière du jour. Et pourtant, ce n'était pas un vampire. Bon cela dit, l'aide d'Adam avait été grande sur les Danettes vu qu'il avait pris au pif. Du pif sans vraiment être du pif puisqu'il n'avait fais que ne pas se montrer innovateur et prendre l'habituel chocolat parce que la vanille, il trouvait ça écœurant à force. D'un sens, les courses, c'est pas si mal. Ça permet d'apprendre un peu plus les goûts en matière de bouffe de chacun. Il les câlinerait presque ses Danette mines de rien. Bon, même si ce n'était pas ce qu'il y avait de plus saint au monde, on est d'accord. Et même si Adam désapprouvait totalement cette manière de se nourrir. En même temps Severin, il a un appétit de moineau. Donc il va lui faire un pancake, il sera calé.
Puis, il s'était plutôt bien rattrapé. Le rouquin avait pris des pâtes de fruits aussi. Y a rien de mieux que ces cochonneries. Surtout celles aux fruits rouges. Parce que oui, Sev' faisait partit de ces gars chiants qui triaient pour manger que ceux qui lui plaisaient. C'est brise-bonbon dans le sens où si ledit emmerdeur qui fait ça n'est pas complémentaire par rapport à tes goûts à toi, tu te retrouves avec la merde à manger que t'aimes pas. Et ça fini à la poubelle. Le gaspillage, c'est mal, ok ?

Le message écolo passait, le chasseur avait rouvert un œil un peu plus grand pour voir qu'Adam le suivait à la trace. C'était … Spécial mais, bien moins glauque que si Mirana lui collait au cul toutes la journée. Ce n'était pas de la hantise en plus. Plutôt la sensation agréable d'avoir quelqu'un sur qui compter. Même si ledit quelqu'un devient envahissant. Ce n'est pas grave. Severin avait tout déballé après tout l'autre nuit. Les deux ne se cachaient plus rien -bien que notre cher prêtre cachait encore deux trois tours dans son sac. Et pas de courses, le sac ! Sauf que voilà, au lieu d'avoir un passage en caisse tout tranquille et tout pépère, il avait fallu que ce type, qu'on va appeler Jean-Louis à défaut de Jean-Yve, se pointe pour foutre la merde. Et accessoirement tue les œufs aussi au passage !
Les jurons n'avaient pas manqué de traverser la bouche du chasseur. Être maintenu à terre, c'est pas forcément la position la plus agréable qui soit. Surtout quand le voisin pétait un câble en chantant Hakuna Matata. Bon, ça n'avait pas empêché Severin de continuer son petit dessin sur le carrelage mais, quand même ! Le Roi Lion quoi ! Cela dit, ça pourrait être amusant de voir le braqueur remuer son petit popotin en rythme. À cette idée, le rouquin avait souri, amusé par cette pensée.

-Ok, je sais ce que t'as regardé dernièrement maintenant.

Chanson à la con qui restait en tête encore en plus. Mais bon, le chasseur avait fini sa petite oeuvre d'art par terre. Et si le magasin se plaignait bah... Qu'ils aillent se faire foutre, voilà, hein ? Il voulait faire qu'aider. Et se tirer au plus vite aussi accessoirement. Grimaçant un peu, il avait fallu qu'il se coupe du mieux qu'il pouvait. Le sang en guise de péage, sa chimère avait fini par apparaître dans un rugissement puissant. Severin avait dis qu'il avait un chat après tout. Bon, un chat avec des ailes, une tête de dragon avec un serpent en guise de plus... Comment dire, c'est clair que tu le trouves pas tous les jours en animalerie celui-là. Enfin, le fait que la bête avait sauté sur le braqueur, ça avait permis de rompre le charme d'un sens. Notez bien dans vos petits cahiers. Pour stopper une incantation, on cloue le bec du lanceur.

-Merci mesdames et messieurs de bien vouloir vous Diriger vers la sortie la plus proche. Toutes blessures, membre en moins ou perte de raison ne sera pas pris en charge... Genre maintenant qu'on sort, aller. Pschit Pschit!

Tout en donnant sa consigne, Severin avait conservé son air fatigué en pointant du doigt les sorties possibles. Il aurait fais une superbe hôtesse de l'air si c'était pour Air Weed Compagnie. Le rouquin s'était tourné vers Adam, se doutant bien de la réponse qu'il aurait à sa question.

-Je suppose que si je te demande de les suivre, tu ne vas pas le faire ?

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Jeu 10 Nov - 7:27




Le sol, tu lècheras


Ouais bah s'il se couche à 5h, il peut bien se lever pour 17h, non ? C'est tout à fait raisonnable comme horaire ! Qu'il râle et la prochaine fois Adam le réveillera à 14h, et ce sera bien fait pour lui. Dispute de couple, avez-vous dit ? Peut-être. Le signe qu'ils étaient de plus en plus proches, pour le meilleur et pour le pire. D'ailleurs, il ne comptait pas le nourrir seulement d'un pancake, il allait bien qu'il en mange plusieurs ! Autant Adam aimait ce côté fin dans la silhouette de Sev, mais il fallait bien qu'il se nourrisse aussi, ce petit.

Cette fin d'après-midi aurait pu se dérouler normalement, entre petites piques et plaisanteries affectueuses d'un couple encore en train de chercher ses marques, mais ce fut sans compter sur l'intervention de René-Eudes le preneur d'otages moisi qui n'avait rien trouvé de mieux que d'utiliser une formule magique pour les maintenir au sol. Une formule qu'il ne réussit même pas à tenir plus de cinq minutes correctement. Amateur.

Voyant que Sev essayait de faire quelque chose avec sa craie, Adam fit une diversion en essayant de calmer le braqueur, de le rendre plus cool. La première chanson cool qui lui vint en tête fut celle du Roi Lion. Il n'était pas responsable, hein ! Évidemment, Sev ne put s'empêcher de faire une réflexion, totalement fausse au passage.

— C'est pas vrai, le dernier truc que j'ai maté c'est La Reine des Neiges mais je pense pas que les chansons soient adaptées là.

Dire à un mec qui utilisait mal sa magie de 'tout laisser sortir', c'était pas forcément une bonne idée, c'est vrai. Adam haussa les épaules, et regarda Severin invoquer sa chimère. Il la trouvait vraiment super jolie, avec ses allures de patchwork animalier. Et puis, elle était efficace : elle permit à Sev d'évacuer, non sans grand enthousiasme, les lieux. Derrière lui, un peu plus paniqué, Adam était aussi plus convaincant.

— Allez ! Bougez-vous ! Dehors !

Quant à sortir lui-même… Il regarda Severin dans les yeux, réitérant cette promesse qu'il lui avait déjà faite.

— Je ne partirai pas.

Si Sev devait se battre, alors Adam se battrait aussi ! Il n'y avait pas de raison. Et puis, il était loin d'avoir épuisé son énergie ou son répertoire, ça tombait bien.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Ven 11 Nov - 13:01


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

Non, il ne peut pas. Parce qu'il ne se couche pas à 5h étant donné que ses journées sont inversés. Puis c'est une marmotte ! Il a besoin de ses 10h de sommeil quotidienne pour ne pas ressembler à un cadavre ambulant. Cela dit, on pourrait débattre longtemps sur les pseudo-nuit de Severin mais, … Mais pourquoi on avait commencé là-dessus déjà ? Ah oui, parce qu'il fallait qu'il s'adapte au rythme d'Adam, c'est vrai. Le chasseur faisait plutôt partit de ceux qui provoquaient les disputes et non pas participer à celle-ci. L'air toujours aussi fatigué, il n'avait pas cherché plus loin. Tout juste regarder ce qu'avait pris son locataire dans son panier. C'est qu'il avait sacrément faim le grand gaillard ! Oui parce que bon, Severin ne semblait pas se douter qu'il y avait aussi pour lui là-dedans. Et forte heureusement qu'il ne le sait pas d'ailleurs parce qu'il aurait eu des yeux ronds comme des billes. Adam qui fait la cuisine ? Il veut voir ça ! Bon, même s'il allait falloir négocier avec Ukoback  pour avoir ladite cuisine étant donné que le petit démon était très possessif. Et Sev' n'était pas petit ! Théoriquement oui, il ne fait qu'1m75 mais, c'est pas la taille qui compte, c'est la grandeur de l'âme et du cœur !
Cela dit, ils auraient pu rentrer chez eux bien tranquillement sans avoir à trop s'en faire, il avait fallu que ce magicien moisi vienne faire chier. Pour une incantation qu'il n'arrivait pas à tenir en plus. Quel perte de temps. Pour autant, même si la situation n'était pas très confortable, Severin n'avait pas pu s'empêcher de faire remarquer que la chanson choisie par Adam n'était pas si mal que ça mais, que ça laissait présager quand à la passion des Disney pour l'ondin. Pour un gars qui pourrait sortir de la Petite Sirène, c'est assez cocasse.

-La Reine des Neiges, non mais … Y a tellement mieux que ça. L'étrange Noël de Monsieur Jack par exemple.

Les lamentation de Jack auraient pu décourager ce braqueur. C'était une solution, légèrement sadique tout de même mais bon, on était partit pour Hakuna Matata alors, autant rester avec. Surtout que c'était un peu plus joyeux qu'une chanson de dépressif. De toutes façons, elle avait réussi son but premier. À savoir faire diversion pour laisser au chasseur un temps de manœuvre. Maintenant que Whiskas jouait avec son nouveau copain, tout le monde pouvait se lever et évacuer au plus vite. C'est clair que pour donner l'ordre d'évacuation, Severin n'était pas très convainquant et laisser ce plaisir à Adam. Le chasseur regardait les gens évacuer avec son doigt entaillé dans la bouche. D'accord, c'est que son locataire pouvait se montrer très autoritaire~. La petite pensée faisait sourire doucement le rouquin. Est-ce qu'il allait faire son commentaire ?

-Et bah dis donc, quelle autorité.

Oui, il l'avait fais. C'était trop tentant d'un autre côté. Bien, maintenant que tout le monde est sortit, le chasseur pouvait manœuvrer comme bon lui semblait. Il n'était pas étonné qu'Adam reste. De toutes manières avec ce qui s'était passé dernièrement, si Sev' lui aurait demandé de partir, il ne l'aurait pas fais. Pour autant, il n'était pas fâché et le rouquin était resté un temps planté dans les yeux d'Adam à réfléchir si, oui non, c'était une bonne chose que son ondin reste. Ça semblait le rendre plutôt heureux vu son petit sourire qui s'était dessiné sur son visage pendant qu'il faisait volte-face vers le voleur miteux.

-C'est ce que j'espérais entendre... Tu veux bien garder un œil sur le cercle, s'il te plaît ?

Timidité ? Sans aucun doute. La chimère regardait les deux hommes une fois que sa patte massive était posé sur la tête du voleur, l'empêchant ainsi de parler. Le serpent qui lui servait de queue semblait sourire de manière malicieuse, presque moqueuse alors que le lion, lui, avec un regard rassurant. C'était sa plus fidèle amie et si Severin avait accepté Adam, elle n'aura aucun soucis à l'accepter également. C'est bien plus qu'un animal, elle a une conscience et une sagesse propre à elle. Le rouquin semblait être réveillé maintenant -d'un sens, comme ne pas l'être avec le coup du ''dis bonjour au carrelage''- et, plutôt en rogne. Pourtant, pour une personne qui semblait ronchon, Severin avait tout de même pris la peine de mettre des gants. Pas d'armes, pas de grenade, pas d'eau bénite. Autant la faire à l'ancienne.

-Et tu te moques pas aussi, s'il te plaît.

Parce que c'est vrai qu'à première vue, il n'avait rien d'un prêtre. Pourtant, il l'était. Il avait été reçu au Vatican avec toute les formalités. C'est simplement qu'il avait refusé de rester enfermé dans une église toutes sa vies. Et que c'était bien plus palpitant de courir avec les démons. Les deux doigts joints, tenant sa croix de fer blanc dans celle libre, le rouquin s'était mis à réciter le Chapitre 13 de l'Apocalypse selon Saint-Jean. Et oui, il connaît le bouquin en entier.

« Puis je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.
La bête que je vis ressemblait à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, son trône et une grande autorité.
Une de ses têtes paraissait blessée à mort; mais sa plaie mortelle fût guérie, et toute la terre, saisie d'admiration, suivit la bête,
et l'on adora le dragon, parce qu'il avait donné l'autorité à la bête, et l'on adora la bête, en disant: " Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle? "
Et il lui fut donné une bouche proférant des paroles arrogantes et blasphématoires, et il lui fût donné pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois. »


Tout en continuant la suite des versets, Severin avait fais signe du regard à sa chimère de rejoindre Adam pour qu'elle ne soit pas dans le périmètre. Elle n'avait pas tardé d'ailleurs, le patchwork animalier venant se frotter à la jambe de l'ondin comme un gentil matou. C'est vrai qu'on est très loin du cliché des religieux en robe noir avec leurs vœux d’abstinences mais, que veux-tu ? C'est un exorciste avant d'être un chasseur. Il ne trouvait pas ça honteux de connaître la bible par cœur ou tout autre livres religieux. C'est juste qu'il y avait une image derrière qui l'emmerdait un peu. Comme les allemands qui sont associés directement aux nazis par exemple. Du coup, c'était le braqueur qu'était maintenant à terre à cause de l'incantation de Sev'. Sauf que ce bon chasseur avait eu la générosité de lui donnait la sensation d'être empaler en plus. Parce que Severin, c'est pas un amateur et qu'il s'amuse pas à braquer des centres commerciaux. Puis aussi parce que René-Eudes l'avait bien soûlé à venir le faire chier au petit réveil.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Ven 11 Nov - 21:42




Le sol, tu lècheras


Ouais bon, quoi qu'il en soit, 17h c'était quand même pas la mer à boire, si ? Tout comme ça ne devait pas être bien compliqué d'utiliser la cuisine, malgré la présence d'Ukoback, non ? Peut-être qu'Adam était un peu trop optimiste, en fait. Vu l'ambiance dans laquelle Sev baignait, ça ne pouvait pas lui faire de mal un peu de positif, quitte à être un peu irréaliste sur les bords. Suffisait de voir leurs Disney de référence ! En vrai, celui d'Adam c'était plutôt le Roi Lion, mais La Reine des Neiges était plutôt cool aussi. L'Étrange Noël de Mr Jack… pourquoi Adam n'était-il pas surpris ? Il esquissa un sourire à la réflexion de son coloc.

— C'est pas mal non plus, mais pas trop indiqué pour la situation.

Bon bref, René-Eudes était aux prises avec la chimère de Severin, c'était le moment pour évacuer les lieux. Mal réveillé, le chasseur n'était pas pris au sérieux, ce qui ne fut pas le cas de l'ondin. Autoritaire ? Ouais, quand il le voulait. Ça ne lui paraissait pas naturel, même si ça l'était, en réalité. Du coup, s'entendre dire qu'il était effectivement autoritaire le choqua un peu. Il n'était pas habitué à ça, lui qui pendant la guerre, avait été plutôt du genre à suivre les ordres qu'à les donner.

Les choses revinrent à la normale pour lui quand Severin, après avoir fait part de son soulagement de le voir rester pour se battre, lui demanda de surveiller le cercle d'invocation.

— Oui, chef.

Il l'avait fait exprès, bien sûr, en réponse à cet adjectif étrange que Sev venait de lui affubler. Autoritaire, vraiment ? Sérieux, Adam posa les yeux sur le cercle, surveillant les parages pour que personne ne vienne l'abîmer. C'est alors que le chasseur lui demanda de ne pas se moquer. Hein ? Pourquoi se moquerait-il ? Qu'allait donc faire Sev ?

Oh… Oh. La Bible ? Severin était prêtre ou quoi ? Subjugué par ce qu'il voyait, Adam ne remarqua pas tout de suite la chimère qui était venue près de lui, pas avant qu'elle ne se frotte à sa jambe. Elle était choupie, mais il n'était pas rassuré. Les chats, ça bouffait du poisson, non ? Bon, ne pas avoir peur : c'était la chimère de Sev, alors elle était forcément sympa, non ?


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Ven 11 Nov - 23:45


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

Si c'était la mer à boire pour lui. C'était trop tôt. Il a son rythme de chat qui venait de se prendre un coup de pelle dans la gueule. Comment dire … Severin allait devoir expliquer beaucoup de choses en faites sur son quotidien et son rythme de vie car celui-ci à l'air un peu trop à part pour qu'Adam comprenne pourquoi il râlait de s'être fait lever à 17h. Tout comme pour l'Ukoback qui va lui déclarer la guerre pour sa cuisine s'il ne l'a pas briefé avant. Parce que, fallait le comprendre ce petit démon. La cuisine, c'était son territoire à lui au même titre que la laverie et les placards à balais. Mais après, fallait lui faire comprendre que ce n'était pas pour lui foutre un pied au cul et le virer. Juste à la limite lui donner un coup de main. C'est mieux que ledit pied. Et son ambiance morbide habituel n'expliquait pas ses goûts. C'est quelqu'un de raffiné. Et qui n'a pas particulièrement de penchant pour le gothique. Le fait qu'il ait cité Nightmare Before Christmas, c'est uniquement parce qu'il a été marqué par l'absurdité de la situation du personnage. Et aussi par sa connaissance pauvre en film d'animation Disney. Il ne regardait que ceux qui l'intéressaient.

-Pourquoi ça te fait rire ? Indiqué ?

Beaucoup de choses échappaient à Severin actuellement. Mais, est-ce que c'était vraiment nécessaire de poser la question par contre ? Hum, non. Pas vraiment, surtout qu'il y avait plus important à s'occuper. Comme par exemple du braqueur miteux. Et c'est vrai que le rouquin n'était pas vraiment très convainquant. Et même s'il aurait été réveillé comme il faut, il n'aurait pas réussi à se faire entendre parce que le dialogue bah … Y avait plus compétent que lui dans ce domaine on va dire. Heureusement qu'Adam était là finalement pour motiver les troupes. D'où le fait aussi qu'il avait récolté une remarque très judicieuse sur son autorité. Severin n'en savait rien si oui ou non, l'ondin était autoritaire. Il l'avait été du moins pour l'évacuation à ses yeux.
Un dernier bâillement et, le chasseur allait peut-être être apte à se concentrer. S'il avait fais appel à sa chimère pour faire diversion, ils avaient tout de même le gros point faible que sa présence était facile à effacer. Tout aussi facile que d'effacer de la craie par exemple. D'où la demande de Sev' pour qu'Adam veille à faire attention à son cercle d'incantation. Demande à laquelle son locataire lui avait fais une drôle de réponses qui faisait sourire le rouquin.

-M'appelle pas comme ça.

Le chasseur avait bien compris que c'était sa ''punition'' pour avoir affubler Adam de l'adjectif autoritaire. Surtout que Severin n'avait rien d'un chef. C'est tout juste s'il sait bosser en groupe. Donc oui, c'est un prêtre. Un prêtre qui ne porte pas de robe noir avec le petit col blanc ou bien qui se balade avec une bible sous les bras mais, un pasteur en effet. Sur le coup, ça peut choquer mais, faut oublier le clicher des bonnes sœurs aussi. On en était très loin et puis, Sev' était relativement cool pour un religieux. Récitant son chapitre avec, de temps en temps, un ralentissement dû à l'hésitation, il avait immobilisé le voleur ainsi qui se tordait de douleur. Pour autant, le rouquin ne bronchait pas et à la place, il avait terminé de réciter en reprenant son souffle et en se retournant vers Adam qu'était tout gêné à cause de Whiskas.

-Elle ne va pas te manger, t'en fais pas. Le poisson, c'est pas son truc. Elle préfère le bœufs. Fit Severin posément tout en reprenant ses Danettes et en s'asseyant par terre pour en manger une. Oui, il avait la dalle et oui, y avait pas de tables. On fait avec les moyens du bords. Bon, on fait quoi maintenant, on attend que les autres arrivent pour le récupérer ? Arrête de l'embêter et viens là.

La question était pour Adam, l'ordre pour la chimère. Mais, si Adam voulait le rejoindre aussi, il n'y avait pas de soucis. Le carrelage était assez grand de toutes façons pour accueillir les fesses de tout le monde et pas seulement celle du chasseur qui mangeait sa crème au chocolat. Tout en écoutant la voix harmonieuse de ce démon qui souffrait. Ah~, quelle douce musique.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Sam 12 Nov - 8:20




Le sol, tu lècheras


Effectivement, il allait falloir qu'ils aient une bonne conversation à propos des rythmes de chacun. Adam avait le sien et tendait naturellement à l'imposer à Severin, mais était-ce vraiment la meilleure chose à faire ? Ce n'était pas si évident, après tout. Bien moins que le choix de la chanson pour distraire le braqueur. Adam avait cherché un air joyeux pour le détendre un peu et le rendre moins attentif, et force était de constater que la plupart des chansons de Nightmare Before Christmas n'étaient pas aussi joyeuses.

— Je voulais le rendre joyeux, histoire qu'il nous lâche la grappe. J'allais pas chanter Kidnap the Sandy Claws, on aurait été encore plus dans la merde.

Oui, mais il aurait pu chanter What's This, ça l'aurait peut-être fait. Adam haussa mentalement les épaules. C'était trop tard de toute façon, et le mec était déjà maîtrisé. Les lieux évacués aussi, grâce à l'apport d'Adam et de son autorité naturelle, semblait-il. C'était toujours étrange qu'on lui donne un tel qualificatif, mais bon. C'était une bonne excuse pour taquiner un peu plus Severin, et l'appeler "chef". Bon ok, il n'aimait pas ça, mais quand même, c'était bien drôle. Adam esquissa un sourire, et continua de surveiller la chimère de Sev, la trouvant décidément trop féline à son goût.

Son malaise devait être bien visible, car le chasseur vint le voir en le rassurant quant à Whiskas. Et en entamant une de ses Danettes. Sérieusement… Adam ne fit aucun commentaire, sûrement parce qu'il trouvait la scène attendrissante sans vouloir l'avouer.

— On peut attendre, ouais. Enfin, toi si tu veux. J'aimerais pas qu'on m'embarque au passage…

Après tout, Adam ne savait pas qui étaient ces autres dont Sev parlait, mais ils n'étaient peut-être pas aussi tolérants que lui. Un ondin restait un démon, et selon la personne qu'il avait en face, il serait considéré comme une menace ou quelque chose à éliminer.

— Je peux toujours rentrer et te faire des pancakes, ça nous consolera.

Le réveil avait été brutal, il fallait bien l'admettre et Adam n'y était pas étranger. S'il n'avait pas insisté pour qu'ils aillent faire des courses, ils ne seraient pas tombé sur René-Eudes l'apprenti braqueur… Alors oui, l'ondin culpabilisait un peu.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Sam 12 Nov - 14:25


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

La conversation du siècle. Sur qui allait devoir imposer son rythme à l'autre. Enfin cela dit, ça n'avait rien de bien grave. C'était simplement le temps que tout le monde s'adapte et que Severin trouve un terrain d'accord avec son locataire. Après, il grogne beaucoup mais, il est pas du genre à mordre. Ça dépend avec qui en faites. Si c'était un gars tout gentil, il ne va pas le mordre mais, si c'est quelqu'un dont la tête ne lui revient pas, il va lui coller un coup de bastos. Donc, ce n'était pas plus mal qu'Adam chercher à coller des limites à Sev'. Si ça peut lui permettre d'être un peu moins dans les extrêmes. Bien que le débat sur Nightmare Before Christmas venait de s'inviter sans vraiment comprendre pourquoi. C'était peut-être de la faute au chasseur avec son petit côté sadique avec les démons. Est-ce que ce braqueur de mes deux avait vraiment le mérite d'être joyeux ? Non, désolé. Le chasseur estimé qu'il devait souffrir et être malheureux. Que la culpabilité le bouffe putain et pas l'inverse. Mais après, c'était aussi les capacités d'Adam qui lui échappait de temps en temps. Il oubliait souvent qu'il pouvait véhiculer toutes sortes d'émotions. Y compris la joie du coup.

-Oh … Mais, s'il aurait été malheureux à s'en pendre, il nous aurait lâché la grappe aussi. Enfin, ce n'est pas bien important.

Oui, ça n'était pas important vu que de toutes manières, le concerné était mit hors d'état de nuire. Premièrement parce qu'il n'y avait plus personne dans le magasin susceptible de faire les frais. Severin pouvait d'ailleurs remercier Adam pour ça car, il avait été bien plus convaincant que lui pour ce qui était de donner des ordres. Chose dont il n'avait pas manqué de faire remarquer et c'est pour cette raison qu'il avait fais son petit commentaire. Est-ce qu'il aurait du se taire ? Oui. Parce que le rouquin n'aimait pas qu'on l'appel chef. Autant, c'est flatteur pour ceux qui ont un ego surdimensionné. Autant pour lui, ça sonnait un peu comme de la moquerie. Non mais vraiment, fallait pas chercher avec lui. Il avait toujours autant de mal à capter les messages. Sauf celui-là où, pour du coup, Severin avait bien compris que son locataire l'avait fais exprès. Mais, on a divaguait beaucoup. Quoi que, non, ça reste quand même dans le thème. Bref !
Et deuxièmement, parce que le gars était immobilisé en mode couché, pas bougé. Chacun son tour de lécher le sol après tout. Puis, c'était un bon rendu pour cette humiliation déconcertante. Notre prêtre préféré avait fini son récital et il s'était tourné vers son ondin qui semblait être embêté par le gros chat. Ça le faisait sourire doucement. Il était un peu plus réveillé mais, ça ne voulait pas dire que son sourire allait durer. D'où le fait qu'il faisait de nouveau à moitié la gueule. Vraiment, pire qu'un gosse.

Ayant pris ses Danettes pour poser son séant par terre et la manger, le chasseur avait tout de même poser une question très intelligente. Est-ce qu'ils restaient là ou pas ? En effet, la remarque était tout à fait pertinente de la part d'Adam.

-C'est vrai que ça risque d'être les gars de la Confrérie qui vont se déplacer. Hum … Parce que tu t'es fais remarquer ? Dis moi non, s'il te plaît, ne me complique pas la tâche. Le rouquin réfléchissait tout en finissant son pot de crème. Je ne peux pas partir sinon l'incantation perdra de son effet. Mais en même temps, le but, c'est qu'il ne bouge pas jusqu'à ce que les autres arrivent...

Le regard de Severin s'était perdu dans ce qui les entourait. Du moins, jusqu'à ce qu'Adam lui dise qu'à la limite, il le laisse tout seul ici et il rentre pour lui préparer des pancakes. Autant, l'option pancakes ne lui déplaisait pas. Mais, rester tout seul ici alors qu'il avait pros goût à la présence de l'ondin … Na, ça lui plaisait pas. Le rouquin faisait tout de même l'effort de ne pas lancer un regard désapprobateur à Adam. Le mieux, c'est qu'il trouve une solution pour rentrer en même temps que lui. Réfléchissons … Boutique de vêtement, ceinture, homme qui cri, poteau, attacher avec les ceintures. Et bah voilà, Sev' a trouvé ! Il s'était relevé en laissant son pot de Danette à l'abandon sur le carrelage pour aller se servir dans la boutique à côté. Et revenir avec les ceintures pour attacher ce pauvre René-Eude qu'était définitivement pas tombé sur les bons gars. La chimère avait réagi très vite au sifflement du chasseur pour venir l'aider à traîner l'autre paralysé et à saucissonner le braqueur avec ces ceintures. Sans laisser la sienne bien sûr, il y tient tout de même.

-Tu vas rentrer en effet mais, je viens avec toi. De toutes façons, que je reste ou pas et si j'ai des comptes à rendre, y avait suffisamment de témoin pour qu'ils réussissent à me retrouver. On rentre donc ?

Fit-il plus ou moins fier d'avoir trouver une solution à son problème. Severin était revenu au côté d'Adam avec ses courses et sa chimère à côté de lui. D'accord, le démon lui avait dis qu'il ne le laissera pas seul mais, c'est valable aussi pour le chasseur. Dans le sens où Sev' ne voulait pas laisser Adam seul.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Sam 12 Nov - 22:20




Le sol, tu lècheras


On pouvait pas toujours être au top pour les conversations, en même temps. Il fallait bien se prendre la tête pour des conneries de temps à autres, sinon où était le fun ? Adam resta persuadé d'avoir bien choisi sa chanson et d'avoir des arguments en béton, jusqu'à ce que Severin lui fasse remarquer que si René-Eudes avait été suicidaire, ça aurait marché tout aussi bien. Ouais, ok. Il n'avait pas tort, et ça faisait un peu chier Adam sur le coup. Avec une petite dose de mauvaise foi, l'ondin continua de se justifier :

— J'estime avoir poussé assez de gens au suicide, merci.

C'était l'essence même du chant des sirènes, inviter les humains à se noyer avec eux, et la version terrestre de ce pouvoir, c'était de les enfermer dans un désespoir si grand qu'il n'y avait que le suicide de valable comme échappatoire. Adam avait déjà donné, et s'il pouvait éviter de retomber dans ce genre de travers, il préférait.

Jusque là, ça n'avait pas été le cas, et il s'en félicitait. Il était arrivé à Ravensburg il y a quelques mois de cela, et la Confrérie n'avait aucune raison tangible de lui en vouloir, outre le fait qu'il était un démon. Pourtant, il ne voulait pas prendre de risques, c'est pour ça que quand Sev évoqua l'idée de rester pour attendre les renforts, Adam émit quelques réserves. Il pouvait toujours s'en aller en avance, non ?

— J'ai rien fait depuis des années.

L'ondin était presque un peu vexé qu'on puisse penser qu'il ne s'était pas totalement tenu à carreau pendant son séjour, ou même les cinquante dernières années. Mais il ne pouvait s'empêcher d'être touché que Sev ne veuille pas le laisser partir seul. En quelques minutes, il trouva une solution : ligoter René-Eudes bien comme il fallait, et le laisser là en attendant que les autres de la Confrérie ne viennent le chercher. Pourquoi pas… mais c'était un peu risqué, quand même. Adam ne dit rien, cependant. Il était trop content de rentrer après des courses aussi catastrophiques.

— On rentre. Et je te ferai des pancakes !

Ouais, il faisait une fixation, mais il fallait le comprendre : cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas eu quelqu'un de qui s'occuper, ça lui avait vraiment manqué. Même si c'était quelqu'un qui le soupçonnait de faire des trucs pas cools… La confiance règne, hein ?

— Et puis tu pourras faire une sieste, si tu veux.

S'il était décalé, une sieste avant d'attaquer sa nuit, ça pourrait l'aider à y voir un peu plus clair, non ? Adam disait ça comme ça, c'était un truc qui lui était passé par la tête, voilà tout.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Dim 13 Nov - 0:56


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

Ce n'était pas vraiment quelque chose qu'il adorait faire, prendre la tête à quelqu'un d'autre. Sauf que même si ce n'était pas le kiff de Severin bah … Il le faisait inconsciemment parce qu'il avait la sale habitude d'être chiant quand il s'y mettait. Et pour cette fois-ci, c'était sur la chanson à choisir. Genre comme le coup où t'es en covoit' et que vous êtes pas foutus d'avoir un accord sur le morceau à choisir. Bah là, c'était pareil. Pourtant, le rouquin aurait très bien pu se contenter de dire ''OK, Hakuna Matata, c'est cool'' mais non ! Non, c'est mal connaître le chasseur et son tempérament têtu bien relou. Surtout qu'il insistait sur un film qui était joyeux dans son style. Enfin, c'était avant tout bonne enfant de voir Jack Skellington s'entêter à préparer Noël alors que ce n'était pas du tout son domaine de prédilection. Sauf que voilà, vu la réaction d'Adam, Sev' avait l'air d'avoir dis quelque chose qui ne fallait pas. Pour ne pas changer. Interloqué, c'est dans ces moments-là qu'il se rendait compte que le passé de l'ondin bah … il en connaissait foutrement rien et que s'il le savait, il se serait sûrement abstenu d'avoir fait ce genre de remarque.
Ok, le silence est d'or et la parole est d'argent, c'est bien ça ? Ça doit être approximativement ça en effet. Donc, ferme ta gueule Sev', ne dit rien. Pense à une grand-mère en train de mourir si ça peut t'aider à te mettre dans l'ambiance mais, ne parles plus de suicide ! Sauf qu'il n'allait pas le louper au tournant pour lui poser la question.

Mais comme une boulette n'arrive jamais rarement seul, il a fallu que Severin recommence avec sa question. Attend, le temps qu'il se remette celle-ci en tête. Ok, elle était vraiment mal tournée. Le chasseur n'avait soupçonné en rien Adam d'avoir fait quelques choses de mal depuis son arrivée à Ravensburg -oui parce qu'avant, ça ne compte pas même s'il lui a confessé qu'il avait tué des allemands pendant la guerre et que ça devait le travailler encore pour qu'il pose ce genre de questions. Concrètement, non. Il voyait très mal son ondin faire une connerie en ville alors qu'il sait pertinemment avec la présence de l'exorciste à ses côtés qu'une secte qui s'amuse à chasser les démons en ville. C'était totalement débile. Donc, faute numéro deux. Le rouquin avait passé sa main devant son visage, complètement dépité de sa propre connerie.

-Non, c'est pas ce que j'ai voulu dire. Je … Raaah, laisse tomber.

Best argument ever. Le rouquin avait bien trop la tête dans le cul pour vouloir se prendre la tête avec Adam. Tout comme il n'avait pas envie de rester ici à poireauter pour attendre que ses collègue décide de venir. Cette situation était définitivement trop compliquée. Et puis, qui dit qu'Adam n'allait pas tomber sur les chasseur de la Confrérie justement en sortant du magasin. La pression qui s'opère et qui fait perdre tout repère. Non, Severin ne voulait définitivement pas laisser l'ondin tout seul rentrer chez lui. Et pour éviter toute diffamation de ce propos, c'était avant tout parce qu'il s'inquiétait. Résultat, le chasseur avait ligoté le braqueur miteux avec ce qui lui tombait sous la main à savoir, les ceintures sorties tout droit de chez Districenter donc oui, y a de quoi s'inquiéter. Mais bon, il pouvait toujours réciter ses incantations, tant qu'il est privé de mouvements, il n'y avait pas à s'en faire.
Le rouquin avait rejoins assez vite Adam en trottinant un peu et en demandant s'ils pouvaient y aller. C'est pas ici qu'il allait pouvoir se poser et manger des pancakes devant un Disney après tout.

-D'accord ! Ça fait longtemps que j'en ai pas mangé d'ailleurs. Faudra que je demande à Ukoback de te laisser la cuisine.

Et lui, ça faisait longtemps que personne ne s'en était occupé. Puis même, on ne dit pas non à des pancakes après tout. Bon, même s'il avait tout pété avec ses remarques foireuses. Pas étonnant que personne ne lui fasse confiance s'il se braque au moindre petit désaccord. Et visiblement, vu la tête d'Adam, il n'allait pas échappé à la remise sur le tapis de ses propos.

-Non, c'est plus la peine, vu la tête des courses, je suis réveillé maintenant. Et j'ai oublié les Chupa Chups … Tant pis.

… Il cherchait la merde, on est d'accord. Mais bon, ça n'allait pas les empêcher de rentrer, si ? Et puis, son ventre grinçait. Le chasseur n'avait pas déjeuner et résultat, maintenant, il avait faim. Les pancakes allaient définitivement pas être de refus.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Dim 13 Nov - 9:08




Le sol, tu lècheras


Sev en saurait davantage sur Adam si seulement ce dernier parlait un peu plus. Il lui avait bien dit qu'il avait fait les deux guerres, trois si on comptait la Guerre Froide, au moins au début. Il n'avait pas dit comment il avait usé de ses talents, mais en même temps il n'estimait pas ça très dur à deviner. Adam était une sirène. Il avait noyé des gens. Plein, et dans sa folle jeunesse, pas forcément avec l'ordre de le faire. Il n'en était pas fier, et depuis qu'il avait raccroché, il s'était décidé à faire le bien à chaque fois que c'était possible.

Que le chasseur fasse des boulettes, dans le fond, c'était normal. Adam se rendait compte à la réaction de Sev qu'il avait été plutôt dur dans sa façon de lui faire remarquer qu'il en avait fini de pousser les gens au suicide. Il soupira, détourna le regard et murmura :

— C'est rien…

Il regarda Severin ligoter l'autre débile en allant chercher d'autres œufs et en laissant l'argent correspondant sur la caisse, avant de le rejoindre. Ils allaient rentrer et c'était pas plus mal comme ça. Adam pourrait se mettre à la cuisine, et ils n'auraient qu'à buller dans le canapé, devant un bon film, histoire d'oublier ce regrettable incident.

Sauf qu'apparemment, ça allait être du sport d'aller dans la cuisine. Adam en avait presque oublié Mirana qui rôdait, mais également Ukoback, un des démons familiers de Sev, qui s'occupait des tâches ménagères.

— Faut lui demander ?

Il n'était pas aux ordres de Sev, comme Whiskas ? Il fallait lui demander des trucs ? C'était pas un peu bizarre ? Adam haussa les épaules, s'apprêtant à suivre le chasseur à l'extérieur. Il évoqua alors l'idée de faire une bonne sieste, mais Sev la refusa. Comme il voulait, après tout… L'ondin n'était pas fatigué, lui, alors ça ne changeait pas grand-chose. Quant aux sucettes.

— Attends.

Adam fit un rapide aller-retour en courant pour aller chercher un gros paquet de Chupa Chups qu'il lança à Sev. Là aussi, il n'avait pas manqué de laisser un billet sur la caisse, histoire de pas passer pour un voleur. Une fois à l'extérieur, il lança le paquet à Sev.

— Tiens ! Tu m'en passeras une ? Ça fait longtemps que j'ai pas sucé un truc.

C'était à peine pas fait exprès. Il suffisait de voir le petit sourire amusé de l'ondin alors qu'il disait ça pour être certain qu'il avait mesuré la moindre de ses paroles. Après tout, c'était pas parce que Severin se révélait être prêtre qu'ils ne pouvaient pas faire de blagues de cul, si ?
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Lun 14 Nov - 0:16


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

Severin se souvenait très bien des dires de l'ondin lorsqu'ils ont passé leurs premières nuits ensembles. Des aveux d'Adam à propos de ses meurtres perpétués durant la seconde guerre mondial. Mais, il n'en tenait pas rigueur. Après tout, si le démon avait utilisé cette exemple, c'est pour rassurer Sev' sur son comportement envers les créatures surnaturelles en tout genre. Et puis, beaucoup de personnes faisaient des erreurs de jeunesse. Lui en premier. Il n'était personne pour le blâmer, s'inquiétant simplement de la suite des événements. La Confrérie était tout sauf des enfants de cœur après tout. Surtout quand le sujet des démons était mit sur la table. L'air désolé, le chasseur avait tout sauf envie de se prendre la tête avec Adam. Parce que merde, ça faisait beaucoup pour une pseudo-matinée tout de même. C'est rien, c'est rien, c'est vite dit ! Si, c'était beaucoup de choses ! Il venait de faire à son ondin exactement le genre de remarque que lui n'aimerait pas recevoir. À savoir se faire accuser à tord.
Le rouquin s'en mordait doucement la lèvre inférieur, les regrets venant le bouffer un peu. Bon, le mieux, c'est de s'arrêter là parce que, ça allait vite dérailler. Et qu'il n'en avait pas envie parce que … Bah parce qu'il savait pertinemment que c'était lui qui était en tord et que Severin n'aura pas assez de contre argument cette fois-ci par rapport au coup des chansons Dinsey.

Par contre, pour ce qui était de la cuisine, ne lui dites pas par pitié qu'il avait encore dis quelque chose qui ne fallait pas. A moins qu'il commence à devenir parano le pauvre. Eeeh, comment expliquer à Adam ? Non parce que les contrats avec les démons, c'était toujours un gros bordel avec des termes à la con. Autant sur les petites lignes du papier que verbalement. Le rouquin devrait apprendre à tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler parce que ça commençait à devenir réellement gênant. Puis même, le concept de bases qu'un prêtre demande de l'aide à un démon, c'est pas très florissante. Si papy serait là, il dirait que ça serait honteux.

-Pas vraiment lui demander. Enfin, je lui ai céder la cuisine comme territoire, longue histoire. Mais, si je lui demande de te laisser l'utiliser, il le ferra. Je préfère le terme « demander » qu'« ordonner » en faites.

Ses créatures étaient libres après tout, Severin n'avait pas de laisses ou de colliers à leur mettre autour du cou. Si sa chimère avait envie d'aller faire un trou dans le jardin, elle pouvait ! Par contre, ce qu'elle n'a pas le droit de faire, c'est de s'en prendre à lui. D'un autre côté, qui aurait envie de s'en prendre au chasseur ? Bon, hormis les démons dont il a botté le cul ? Pas grand monde. C'était peut-être un lourdeau en matière de comportement mais sinon, il pouvait se montrer adorable. Ligotant le braqueur miteux, Sev' pouvait ainsi repartir avec son ondin. Sauf que voilà, quand il lui a fais la remarque que sa cervelle a omis de lui rappeler les Chupa Chups, son prince charmant s'est empressé d'aller en chercher. Il a loupé un épisode ou il a définitivement les idées trop clair ? Attendant bien sagement qu'Adam revienne avec le paquet de bonbon à sucer, un idée obscène lui avait traversé la tête. Le rouquin avait souris timidement, gêné même. Pensée à la con, barre toi !

-O-oui bien sûr. Que tu n'as pas sucé quoi exactement ? Parce que … Euh … Ahem ! Rien.

Les rires de la chimère résonnaient en voyant son dresseur rougir de manière violente. À cette allure, il allait avoir les joues aussi rouges que ses cheveux. Bordel, pourquoi il a fallu qu'il pose la question. Pressons le pas et faisons comme si de rien était. Ça semblait être un bon plan. Les pancakes, faut penser pancake ! Non, c'est plus possible. Pourquoi il a lancé la suggestion des sucettes aussi. Tiens ! Pour la peine, il ouvre le paquet et il en fourre une dans sa bouche. Ça le fera peut-être taire. Severin, pas Adam. Adam, il ne va jamais osé lui clouer le bec.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Lun 14 Nov - 8:19




Le sol, tu lècheras


Adam n'y connaissait rien en invocation de démons, c'était pas étonnant qu'il soit perplexe par la formulation utilisée par Severin. Après, pourquoi pas ? C'est vrai que c'était plus poli de demander la permission, même si c'était juste pour la forme, plutôt que d'ordonner directement en usant de la force. La seule chose qui importait, c'était le résultat.

— Oh, ok. Du moment que je peux utiliser la cuisine, ça me va. Par contre, il peut faire quelque chose pour Mirana, ou pas du tout ? Elle m'en veut un peu, alors je réfléchis souvent à deux fois avant d'entrer dans la cuisine mais… Ça me manque vraiment de faire des gâteaux, surtout pour quelqu'un d'autre que moi.

Oui, c'était mignon tout plein, l'ondin aimait pâtisser pour faire plaisir à ses hôtes, et quand, les rares fois où il y en avait un, son compagnon. Sev se considérait peut-être encore comme son propriétaire, ou juste son coloc, mais Adam l'avait déjà adopté comme membre de sa famille. On ne rigolait pas avec les pancakes. C'était un symbole.

Tout comme on ne blaguait pas avec les sucettes, apparemment. Severin avait regretté d'être parti trop vite du magasin, et d'en avoir oublié de prendre des Chupa Chups. Pas la peine de le dire deux fois, Adam fit demi-tour et alla les chercher pour lui. Il prit le plus grand paquet avec tous les parfums possibles et imaginables, et en sortant, fila le paquet à Sev en lui demandant de lui en passer une, non sans se permettre une petite blague vaseuse. Oh, ça va, si on pouvait plus rigoler !

La vanne fut accueillie étrangement par le chasseur, qui ne devait pas être du genre à avoir l'esprit mal placé. Pas comme l'ondin, qui le regarda avec de grands yeux quand il entendit sa question, avant de rire de bon cœur. Même sa chimère se foutait de lui, le pauvre. Il était si pur et innocent… C'était vraiment trop mignon. Adam regrettait presque d'avoir envie de le souiller, de s'accaparer cette innocence pour délicieusement la pervertir.

— Attends qu'on rentre et je te montre ! T'as jamais rien sucé d'autre que des bonbons, je suppose ?

Ok, ça c'était vraiment pas nécessaire, mais Adam était lancé, et le fait est qu'il se demandait vraiment à quoi pouvait ressembler la vie sexuelle d'un prêtre. Et à ce propos…

— Donc t'es prêtre ? J'ai connu un mec comme ça, il y a des années. Il m'avait raconté que quand ses parents l'ont pris en flag en train de faire des trucs à un autre mec, ils l'avaient envoyé dans un monastère en Toscane. C'était pas vraiment admis à l'époque, enfin, moins que maintenant. Bon bah résultat, la punition a été totalement contreproductive. Il m'a raconté qu'il s'était fait la moitié du monastère en même pas six mois.

Tiens, il se sentait d'humeur bavarde : est-ce que c'était le stress de l'attaque qui retombait ? Ou la joie de voir un Severin rougissant ? Parce qu'il fallait l'admettre, c'était vachement mignon.

— T'as pas fait vœu de chasteté du coup… C'est gênant ? Je veux dire, ça a un impact sur ton boulot de chasseur ?

La question à dix mille euros, celle qui bat toutes les autres. Oh, si on pouvait plus faire la conversation, hein…!
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Lun 14 Nov - 11:07


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

C’était une science totalement à part. L’invocation des démons se résumait à conclure un pacte avec eux, tout comme on le ferait avec le diable en lui vendant son âme, sauf que c’est pour s’assurer que ladite bestiole reste à son service. Donc en soit, pas besoin de chaines, ils sont déjà enchaînés lorsqu’il s’engage à servir Severin. Un peu comme à la banque ou les liens sacrés du mariage. Mais ça ne se fait pas sur papier, c’est plutôt un contrat où ils s’échangent le sang. Oui, c’est glauque mais on a jamais dit que l’exorcisme, ça brillait de mille feux. Puis, ce n’est pas si dégueu que ça. Les frères de sang, ils font comment après tout ? Severin ne se voyait pas expliquer tout ça à Adam. D’autant plus que s’il lui disait qu’il fallait se faire une saigner, il aurait encore des doutes sur la santé mentale du chasseur. Quoi que… Est-ce que ce n’est pas déjà fait ?  Ça serait limite tout à fait normal. Ouai bon, on va rester sur le sujet de la cuisine, ça vaut mieux en effet.

-Hmm, je pense. Faudrait lui demander pour du coup. Tu l’as déjà vu, non ? Il ressemble plus à une peluche qu’à un monstre mais, il a un mode Super Seyan. Surtout qu’à ce qu’il m’a dit, il en a marre que Mirana foute le bordel sur son territoire. Ça serait une bonne occasion.

Mignon ? Totalement. Le sourire était revenu sur le visage du rouquin qui ne savait pas quoi dire. Que quelqu’un s’occupe de lui comme ça, c’était … Adorable et touchant. Il était bien forcé de l’avouer après tout. Un sourire qui témoignait de sa timidité. Faut dire qu’hormis ses espèces de Pokémons ambulant, il n’avait pas réellement de personnes à proprement parler pour s’occuper de lui comme le faisait Adam. Ça le gênait assez car, il aimerait bien lui rendre la pareille mais, il ne savait pas trop comment.
Enfin, pas autant que la petite vanne glissée d’Adam qui n’avait pas manqué de faire son effet. Le malaise était présent, autant dans le comportement de Severin que sur ses joues. Ça lui apprendra a joué au plus malin tiens. Montrer ? Montrer quoi exactement ?! Le rouquin avait tourné son regard surpris avec ses yeux ronds comme des soucoupes vers l’ondin. Wait ! C’est un religieux, il ne peut pas se permettre tout et n’importe quoi. Puis c’est quoi cette question ?! Ok, stay cool, remettons les idées dans le bon ordre. Il n’y avait vraiment pas de quoi s’emballer. A croire que les idées perverses ne lui traversaient pas autant la tête que dans celle du démon.

-Tu me montres quoi ? Et comment je dois comprendre la question ? On peut sucer autre chose ? Parce que oui, hormis les bonbons …

Et les glaces aussi. Mais bon, ce n’était pas trop la saison des sorbets, il faisait suffisamment froid comme ça. Ce n’est pas plus mal de changer de sujet… Quoi que, si c’est pour sortir le vœu de chasteté de Severin, ce n’était peut-être pas la peine de le mettre sur le tapis. Surtout à ce moment précis !

-Oui et non. Enfin oui… non. C’est compliqué. Disons que je m’intéressais au force occulte plus jeune et que mes parents étaient de bons chrétiens et qu’ils m’ont imposés sans vraiment trop m’obliger vu que je voulais aussi de mon côté donc je l’ai fait. Et puis, j’ai eu un prêtre assez Rock And Roll en professeur. C’était le genre de gars à arriver débraillé de la veille avec son cigare dans la bouche et le fusil à pompe sous le bras dans l’église. J’avais besoin de me raccrocher à quelques choses, je venais de perdre Mirana et me shooter au LSD, c’était pas une solution. Du coup, il m’a montré la voix tout en me disant que je n’avais pas à me brider pour autant. Que je pouvais aider les opprimés et les damnés.

Tout en parlant, Severin avait une gestuelle nerveuse, presque bordelique. Parler de ses études et compagnies, ce n’était pas quelque chose qui lui plaisait le plus. D’autant plus que, visiblement, il était conscient qu’Adam n’ait pas des idées très saintes dans sa tête donc, c’était cocasse. Finalement, il avait conclu par la question fatidique.

-Donc non, je n’ai pas fait vœu de chasteté. L’avantage de dépendre du Vatican, c’est qu’on a un minimum de liberté là-dessus. Donc non, ça n’a pas d’impact et … Tes questions sont bizarres. J’ai l’impression qu’il y a du double sens là-dessus.

C’est bien Sev’, il est temps de t’en rendre compte, vraiment. C’est peut-être pour ça qu’il n’était pas allé jusqu’au bout de ses explications.


© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Mar 15 Nov - 7:07




Le sol, tu lècheras


Maintenant que Sev le disait, Adam se souvenait bien d'avoir vu une petite créature choupie dans le manoir : il n'avait tout simplement pas fait le rapprochement entre cette entité et la cuisine. L'information la plus importante pour lui, ça restait le fait que la négociation était possible entre Ukoback et lui. Et puis, si en plus il ne voulait plus que Mirana foute les pieds sur son "territoire", c'était le pied. Une bonne leçon pour cette fantômette qui n'avait toujours pas fini de les faire chier.

L'adorable sourire de Severin ne manqua pas d'être remarqué par l'ondin, qui y répondit par un autre sourire. Ils souriaient, ils avaient l'air un peu con, mais l'essentiel c'était qu'ils avaient chacun arrêté de tirer une tronche de trois pieds de long parce que leur vie ne ressemblait à rien. Parce que pour une fois, elle commençait à leur plaire. En tout cas, celle d'Adam lui plaisait de plus en plus. Faire des gâteaux, c'était juste un détail.

Détendu, l'ondin se permit de faire quelques blagues, histoire de déstabiliser Severin : il ne s'était sûrement pas attendu que le prêtre soit aussi prude que ça. Il se demandait vraiment ce qu'on pouvait sucer, à part des sucettes !? C'était si drôle et étonnant qu'Adam ne put s'empêcher de rire nerveusement dans sa barbe. Ok, on va bien voir jusqu'où on pouvait pousser le délire. Bon, après l'avoir interrogé sur sa condition de religieux, parce que c'était quand même fort intrigant.

Il avait eu un prof un peu spécial, mais ce qu'Adam en retint surtout, c'est que ça lui avait évité de prendre un autre chemin, bien plus dangereux. Soudainement sérieux, il hocha la tête.

— T'as bien fait, la drogue c'est d'la merde.

Là, il était bien placé pour parler, et encore, malgré les risques que ça comportait pour un petit poisson comme lui, il n'avait pas tiré un trait sur les bitures. Il devrait pourtant. Un jour, l'alcool le tuera. Il comprenait du coup pourquoi Sev s'était engagé sur le combat contre les démons et les mécréants, et c'était une cause pas moins juste qu'une autre… Seulement… Adam était un de ces démons, il ne croyait pas, mais ce n'était pas pour ça qu'il n'était pas opprimé ou damné lui-même. La religion avait souvent tendance à voir les choses en noir et blanc, et c'était principalement ça que lui reprochait Adam. Ça, et son hypocrisie dans son fonctionnement bassement matériel.

Du style, on fait vœu de chasteté mais on s'envoie en l'air régulièrement, quoi. L'ondin évoqua une de ses connaissances mais Sev n'eut pas l'air de relever, préférant demander pourquoi il était soudain curieux. Un double-sens ? Oh, mais non, jamais de la vie… Gosh, ce que le chasseur pouvait être innocent. C'était trop choupi, vraiment. Adam ne put s'empêcher de sourire un peu bêtement, avant de totalement perdre ce sourire, par jeu.

— Sev. C'est une excellente chose que tu n'aies pas fait vœu de chasteté, parce que là, tout de suite, j'ai très envie de toi.

Et il s'en fichait d'être en pleine rue avec des courses dans les mains, il voulait voir jusqu'où Severin était capable de rougir, et puis aussi, lui rappeler qu'il n'était pas vraiment prêtre, lui. Il avait des envies bassement terrestres, même si certaines de ses conquêtes lui avaient avoué qu'il savait les rendre divines.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Mar 15 Nov - 14:12


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

Elle n’avait de « mignon » que les apparences. Après tout, cette boule de poil cornue pouvait se montrer très têtue quand elle le voulait. Presque autant que Mirana donc imaginez un peu quand les deux se mettent à se clasher comme ce n’est pas permis. Ça pouvait prendre des heures voir même des soirs avant que le problème soit résolu. Mais, si Ukoback adopte tout aussi bien Adam que sa chimère l’avait fait, il n’y avait pas de soucis à avoir après tout. Surtout si l’ondin venait pour l’aider ou seulement emprunter sa cuisine. C’était un possessif par crainte de se faire jeter dehors. Mais, sur le moment, il aura sans doute la même réaction que le chasseur. A savoir ce sourire qui s’affiche sur son visage. Ok, on oublie les sujets qui fâchent. La conversation avait eu un tournant étrange, apaisant même.
Sans capter aucun sous-entendu dans les paroles de l’ondin, Severin répondait tout naturellement aux questions qu’Adam venait de lui poser sans capter tout de suite le second degré de celles-ci. Au moins, le démon pouvait se vanter d’en apprendre un peu sur le passé du chasseur. Du moins, une infime partie. Tout comme il pouvait comprendre le seuil d’innocence du rouquin. Parce que franchement, ne pas capter qu’autre chose pouvait être sucé hormis les bonbons, y a du level. Surtout que, en cherchant bien dans sa réaction, on pouvait voir tout de même qu’il y avait quelques idées perverses qui lui a traversé l’esprit mais ! Que Severin s’en était vite débarrassé. Comme un éclair de génie sauf qu’il en voulait pas.

Et encore moins en voyant Adam rigolait dans sa barbe. Oh merde, qu’est-ce qui lui est passé par la tête pour répondre à ça ? Il n’en avait aucune idée et c’est bien pour ça qu’il essayait de se cacher au mieux. En relevant le col de sa veste par exemple pour cacher son visage du mieux qu’il pouvait. Oui, répondre à la question de la religion c’était … Bon, cocasse mais, Severin avait retrouvé un tant soit peu de sérieux pour pouvoir le faire. Plus de sérieux, trop de sérieux même. Il déballait ses explications plus facilement que sa réponse pour les sucettes en tout genre. Sauf que bon … On ne pouvait pas parler d’un arrêt définitif. Plutôt d’une diminution. Parce que même s’il est prêtre, il succombe tout de même aux tentations en tout genre. Même si ce n’était pas tous les soirs non plus.

-Hum … C’est quand même les tripes qui m’ont fait découvrir le monde surnaturel donc, je ne dirais pas ça.

Même si Severin ne dirait pas non plus qu’il remercie la drogue de lui avoir pourrie le cerveau, hein ? On ne s’emballe pas. C’était plutôt le fait d’avoir commencé à invoquer des fantômes à la con qu’il s’est rendu que oui, ça existait et ce n’était pas une fiction. Et il ne dira pas non plus à Adam qu’il n’a pas arrêté. Sinon, c’est un truc à se faire taper sur les doigts. Tout comme il n’exposera pas non plus que c’est une de ces séances de spiritismes sous LSD qui avait coûté la vie de Mirana et de ses amis. Parce qu’il n’en était pas fier, donc Sev’ avait la bonne idée de ne pas s’en vanter.
Le rouquin était tout à fait conscient que la religion n’avait aucune subtilité aux yeux des autres. Que dans des temps plus anciens, elle était même utilisée comme excuses pour des meurtres et des génocides de masse. Ça n’avait rien de blanc, tout comme ça n’avait rien de noir. Mais si on devait s’étaler sur le sujet de la religion, il y en aurait pour des pages. De toute façon, c’est un sujet de conversation à éviter. Un peu comme la politique. Conversation tabou, proscrite, on en parle plus. Et puis, visiblement, aux yeux d’Adam, ce n’était pas ça qui l’intéressait mais plutôt, voir Severin tout rouge à limite bégayer par le malaise. Il le faisait exprès en plus ! C’est quoi cette annonce ?! Vu le temps qu’avait pris le démon, Severin s’attendait à ce qu’il lui annonce un décès, une mauvaise nouvelle, un truc dans son ton là. Non ! Au lieu de ça, l’ondin lui annonçait que c’est bien de ne pas avoir fait le souhait d’être vierge parce qu’il avait envie de le punaiser sur le mur dans un coin de la rue. Franchement, le pauvre rouquin ne savait pas comment réagir. Vu son regard, il semblerait que son cerveaux est buger ou s’est mis sur off le temps d’ingérer l’information. Aaaaah, il comprend mieux l’objet de la question maintenant, tout s’éclaire !

-M-mais … Attend, c’est le temps que ça se remette en route là-haut. Parce que là, vu la teinte de ses joues, il était sur le point d’imploser. Tu le fais exprès, c’est ça ? Puis arrête de faire cette tête, c’est troublant, j’m’attendais à ce que tu m’annonces un décès ! Pas que tu voulais …

Fuite ! Severin n’avait pas fini sa phrase qu’il avait déjà tracé droit devant. Merde alors, Adam venait de faire un Fatality dans sa tête. Et en plus y a du monde qui regarde ! Non-non, ce n’est pas bien. Enfin bien … Boh, qu’est-ce qui était bien ou mauvais ? C’était surtout super gênant en faites d’avoir l’annonce plus le public à côté pour regarder la scène avec lui exposer dessus.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Mer 16 Nov - 5:57




Le sol, tu lècheras



Adam trouvait ça fascinant que Sev puisse répondre à ses questions comme ça, sans se demander s'il n'y avait pas anguille sous roche. C'était vraiment mignon, adorable même. L'ondin allait finir par crever à force de fondre au moindre fait et geste de son coloc. Bon, ce sera jusqu'au jour où il voudrait lui faire l'amour comme un animal et qu'il se heurterait à la pudeur et la timidité de Severin, mais ça, il ne fallait pas le dire. Pas trop fort.

Un peu étrangement, comme d'habitude, la discussion s'oriente vers la drogue, qu'Adam ne se prive pas de fustiger violemment, ayant une longue histoire avec elle, et pas spécialement des meilleures. Il avait failli y laisser ses écailles, et souffert le martyr quand il avait décidé d'arrêter. Pourtant, même le fait de se souvenir de la difficulté et de la douleur du sevrage n'arrivait pas à faire disparaître la tentation. C'était pour ça qu'il buvait autant : c'était la seule drogue à laquelle il n'avait toujours pas dit non. Ça, et le chocolat.

Mais pour Sev, c'était différent. L'ondin hocha la tête. Pour le chasseur, la drogue avait été le début de tout : il disait ne pas regretter, ne pas considérer la came comme étant de la merde, mais à quoi aurait ressemblé sa vie sans elle ? Qu'est-ce que lui avait apporté le monde surnaturel, justement ? Adam ne fit aucun commentaire, ne voulant pas paraître indélicat. Il y avait une différence entre se moquer doucement de quelqu'un qui rougit et aller remuer la vase dans le fond de son passé par pur plaisir sadique. Si Adam n'était pas contre le fait de bousculer son coloc, il ne voulait pas le blesser.

Il avait une meilleure idée de toute façon, quelque chose qui pourrait détendre un peu l'atmosphère : parler de chasteté, de vœu, et bien sûr, de cul. De façon assez directe, et dans les yeux. Résultat : Sev rougit encore plus, bredouilla des reproches avant de fuir en avant. C'est rieur qu'Adam le suivit, revenant près de lui.

— Désolé, j'ai pas pu m'en empêcher ! Mais c'est vrai, cela dit. Juste… Quand tu veux. C'est pas comme si j'allais te sauter dessus… Et puis, c'est quelque chose qui est là depuis le début. Depuis le lac.

Adam essayait d'être un peu plus sérieux, mais ne pouvait s'empêcher de sourire un peu bêtement en disant ça. Bon ! Maintenant Sev savait que son ondin était ok pour lui faire sa fête, et n'attendait qu'un feu vert et un bon lit confortable.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Mer 16 Nov - 16:27


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

C’était à la fois fascinant et particulièrement gênant. Enfin gênant, surtout pour son subconscient derrière. Severin ne semblait pas flairer le coup fourré qui arrivait avec les questions d’Adam. Sans doute son côté trop sérieux. Pourtant, il y avait des signes qui ne trompaient pas tout de même. Comme le coup de sucer ou bien la question sur sa religion et toutes les entraves que cela pouvait impliquer. Non, au lieu de ça, le rouquin se cachait dans son col de veste, son keffieh relevait sur son bouche. Qui crèvera le premier ? Son colocataire par trop de mignon de la part de Severin ou bien, Severin par ce surplus de malaise ? Allez ! Les paris sont lancés. Parce que le chasseur était loin d’être expérimenté dans ce domaine. C’était d’ailleurs ça le plus gênant dans l’affaire, c’est parce qu’il n’avait pas tiré son coup depuis dix ans maintenant. Et jamais avec un gars ! Quoi que, à ce qu’on dit, il y a pire à côté de lui avec ses vingt ans sans pratique récemment corrigé. Chut, vous n’avez rien lu, on n’est pas au courant.  
Le sujet qui fâche au sujet de la drogue avait fini par calmer un peu les ardeurs. Seulement un peu. Parce qu’elle n’était pas très intéressante et très vite passée. Mais, de temps en temps, c’est vrai qu’il se demandait comment aurait été sa vie s’il n’avait pas connu les démons, les vampires et autres créatures sortant de l’ordinaire. Et, il en était arrivé à la conclusion que sa vie aurait été bien chiante. Certes, il aurait pu continuer ses études, aller en fac des beaux-arts ou bien entrer dans un conservatoire pour rester dans le domaine de la musique. Mais non. Ça n’aurait pas été pareil. Car s’il y avait bien quelque chose à plaindre pour les humains, c’était leurs ignorances dans ce domaine. Flagrant, tout simplement.

Cela dit, pas aussi flagrant que l’état dans lequel Adam venait de mettre Severin. Il n’osait même plus parler de peur que cela soit traduit de la mauvaise manière. Avait-il seulement dit quelque chose qui ne fallait pas ? Non, pas du tout ! C’est seulement lui et son innocence qui s’emballait pour trois fois rien. Et en plus, l’ondin en rajoutait une couche ! En public ! Mais stop, pas pitié. Severin lui implorait limite du regard d’arrêter ça ou alors d’attendre qu’ils soient rentrés pour être sujets à ce débat. Pour qui on allait le prendre après ça ? Hein ? Il était considéré par tout le village comme une espèce de psychopathe qui se foutait royalement de tout. Bon ok, il avait quand même aidé une humaine une fois avec un gamin qu’elle avait eu avec un démon. Trois fois rien, juste une histoire de pouvoir sceller mais, la pauvre était morte depuis bouffer par un autre démon. Donc personne maintenant pour tâcher l’image de Severin par rapport aux autres habitants vis-à-vis de sa gentillesse profonde. Personne hormis Adam…

-Mais j’ai jamais … Avec un autre homme, enfin … Puis merde, ce n’est pas le bon endroit pour parler de ça, arrête s’il te plait.

Pour une fois, c’est le prêtre qui s’en allait dans les confessions mais, ledit prêtre ne finissait même pas ses phrases. L’ondin était vraiment très optimiste de croire qu’il allait lui donner son accord comme ça. Comme si c’était normal. Ça l’était peut-être mais, le rouquin avait du mal à se mettre ça dans son esprit. Il aurait mieux fait de rester dans son esprit naïf. Puis l’autre qui se moque de lui à gorge déployé, mourant d’envie. Un rire qui était le signe d’une migraine imminente. L’allemand n’avait plus rien du type calme à en être glacial. C’était même tout l’inverse, il ne savait plus où se mettre. Une cachette, par pitié, quelconque. Severin ne s’était pas arrêter. Bien au contraire, le malaise lui faisait presser le pas à un rythme cadencé, presque militaire. Aller tout droit, reprendre ses esprits et surtout, rentrer. Tu la sens la tension sexuelle ou pas, là ? Le rouquin s’était retourné vers Adam, relevant un peu la tête hors de son écharpe fileuse avec un semblant d’éclair de génie. Mais, rien n’était sorti de sa bouche. Oui-oui, un pur éclair de génie invisible. Il était partit pour dire quelque chose et, à la dernière seconde, c’était repartie vu qu’il se battait pour effacer toute perversité de sa tête.

-Oui. Euh … Non. Enfin … On rentre.

Oui ? Non ? Petite info, quand Sev’ fait ça, c’est qu’il est d’accord mais, trop peu sûr de lui pour être affirmatif. Donc oui, c’était en quelque sorte une approbation bancale. Les seuls mots qui n’avaient pas été mâchés, c’est ce « on rentre » qui là, pour du coup, était sûr et certain.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Mer 16 Nov - 20:18




Le sol, tu lècheras



On ne l'imaginait pas à première vue, mais Adam était effectivement du genre taquin. Une fois qu'il se sentait bien avec quelqu'un, il hésitait moins à le vanner, riait en étant plus détendu, se permettait des choses qu'il n'aurait jamais faites à un parfait inconnu. Alors oui, il jouait un peu avec Sev comme un chat avec une souris, à la différence près qu'il n'avait aucune intention de le bouffer après. Adam s'en serait terriblement voulu de faire du mal.

Et puis, le fait de n'avoir pas sorti le diable de son slip pendant dix ans, ce n'était pas bien grave. Pas pour l'ondin, en tout cas, qui était sorti de son abstinence record il y a quelques jours à peine. La conversation retomba un peu du coup, puisque Adam n'insista pas au sujet de la drogue. Il voulait taquiner gentiment Sev, et pas aborder des sujets trop graves. Ils pourraient toujours le faire une fois rentrés, posés devant la cheminée avec des cafés bien chauds. Pas dans la rue, même s'ils parlaient allemand et que la plupart des passants ne comprenaient strictement rien à ce qu'ils se disaient.

Pour autant, Severin, après avoir précisé qu'il ne l'avait jamais fait avec un autre mec, il demanda à Adam d'arrêter de parler de ça. C'était dommage parce que l'ondin avait encore pas mal de trucs à dire, mais il hocha la tête avec un petit sourire sans moquerie :

— D'accord.

Le malaise avait fini par gagner Adam, qui eut soudainement peur que Sev lui en veuille pour cette petite crise de taquinerie. Son sourire ne s'effaça pas pour autant, devenant simplement plus fatigué, plus… ancien. Un peu triste aussi. Il laissa Severin partir en avant, et le suivit d'un peu plus loin, détaillant sa silhouette en silence. Il cherchait quelque chose d'intelligent à dire pour se sortir de cette chape de plomb qui était soudain tombée, en vain.

Alors il marcha, sans rien dire, jusqu'à voir le manoir au loin. Il se demanda alors pourquoi Severin était venu ici, à Ravensburg, pourquoi il avait choisi cet endroit pour vivre, et pourquoi il avait l'air si seul. Même si, pour la dernière question, Adam avait une petite idée. Il voulait lui demander des trucs cons du genre 'est-ce que tu préfères du chocolat sur tes pancakes ou de la confiture ?', lui demander s'il voulait qu'ils regardent un film ou autre, mais rien ne passait. Rien ne voulait franchir la barrière des lèvres d'Adam, qui était passé en quelques minutes du joyeux poisson volant à la carpe muette.

Il avança un peu plus vite pour rattraper Sev, et par réflexe tendit la main avant de la récupérer : ils étaient en ville, en public, et même pour Adam c'était trop.

— Si tu veux ce soir je dors dans ma chambre…

Ça, par contre, c'était sorti tout seul. Paie ta logique.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Mer 16 Nov - 21:56


12e commandement : Le sol, tu lécheras.

C'est vrai, Severin ne l'avait pas imaginé. Parce que la taquinerie ne faisait pas partie de son quotidien. Il était du genre à prendre tout au premier degrés donc forcément, ce n'était pas avec lui que l'on pourrait plaisanter de manière sarcastique. Mais là, il venait de découvrir un tout autre visage. Le chasseur ignorait d'ailleurs ce qui avait pris Adam d'un coup pour qu'il soit aussi joyeux alors que le rouquin se souvenait parfaitement de l'avoir froissé dans le magasin. Peut-être la volonté d'apporter une touche joyeuse ou tout simplement, de décanter les choses. Mais, Sev' avait toujours cette manie de plomber l'ambiance. C'était comme ça. Quand ce n'était pas les mots, c'était les gestes et quand ce n'était pas les gestes, c'était son fantôme qui prenait la relève. Les joues ne perdaient pas leurs teintes rouges écarlates malgré le masque de tissus qu'avait mis Severin pour cacher le tout. Il n'était qu'un pauvre idiot qui avait encore tout gâché. A moins que ça soit sa réaction qui était bien trop excessive.
Le rouquin n'en savait définitivement rien et, avec crédulité, il croyait toujours en la bonne humeur d'Adam lorsque celui-ci donna son accord avec le sourire pour arrêter les farces douteuses sur son pseudo vœu de chasteté et la possibilité de succomber au péché de la luxure. Ça ne serait pas un crime en soit étant donné que, niveau péché, il en avait commis une sacré poignée même avec son étiquette de religieux à son poignet. Mais, non. C'était trop … Inconcevable pour lui. Le fait même d'y penser était honteux selon Severin qui, pourtant, au fond de lui, aurait envie de dire oui. Mais un oui sûr de lui. Pas cette espèce de réponse bancale qu'il venait de balancer.

Plus les pas se faisaient rapides et nombreux, plus la sensation d'avoir dit une nouvelle fois quelque chose qui ne fallait pas l'avait pris. Si bien que c'est cette sensation qui lui avait fais ralentir la cadence. Discrètement, le chasseur avait poussé un petit soupir, blasé de lui-même. Ce n'était que de la plaisanterie, ce n'était pas … Sérieux ? Alors pourquoi s'emballer ainsi ? Ça n'avait aucun sens. Le pas de nouveau normal, il fallait reprendre sur soi et c'est pour ça que Severin avait levé la tête vers le ciel. Une réponse du bon dieu ne serait pas de refus pour du coup. Cependant, est-ce que croire une divinité qui n'a jamais daigné à rendre son sort plus favorable était plus censé que de croire l'homme qui était derrière lui à essayer de le décoincer un peu ? À cette question, le regard du rouquin avait balancé vers l'ondin qui suivait. Cette fois-ci, cet air triste ne lui avait pas échappé. Ce n'était pas de la tristesse à l'état pur mais plutôt, de l'usure. C'est exactement pour ça que Sev' s'était abstenu pendant tout ce temps. Pour avoir l'illusion de ne pas être malheureux. Trouver un peu de satisfaction quant au fait que Mirana demeurait encore à ses côtés malgré toutes les saloperies qu'elle lui faisait. Trouver de la joie en compagnie de ses familiers qui l'appréciait malgré ses meurtre envers leur espèce. Trouver le calme en restant perpétuellement seul chaque soir, jusqu'à ce que le verre de vin finisse dans le feu sous le coup de colère. Severin était toujours en colère envers lui-même d'où le fait qu'il soit aussi froid et distant. Parce qu'il avait l'impression d'avoir tout raté ; du début jusqu'à maintenant.

Sauf Adam. Le voir ainsi derrière lui avait fais revenir dans sa mémoire les paroles qu'il lui avait dites l'autre soir. Cette chose qu'il sentait dans sa poitrine, une chaleur douce qui lui donnait la sensation d'être vivant. La même chaleur qui l'avait empêché de le planter dans sa baignoire alors qu'il décuvait. Ou encore, le fait que le rouquin faisait tout pour qu'il reste chez lui et avec lui jusqu'à lui demander de partager le même lit. A propos de lit, les paroles d'Adam avait fais stopper Severin dans son élan plus lente et plus perdue. Un peu comme l'état d'esprit du chasseur en ce moment même.

-Oh non, non-non, tu peux tout à fait dormir avec moi, ce n'est pas ça le souci. C'est …

Quoi ? Quelle bonne question que voilà. C'est quoi qui l'empêchait d'aller de l'avant à ce pauvre rouquin bordel. Il avait le plus important devant ses yeux pour franchir le cap. Dans ce monde de sans-visage qui préfère se conformer à des normes et une réalité pré-formatée, Adam était venu à lui et son cœur s'était remit à battre. Ce n'était pas un hasard. Certes, le public était toujours présent, la scène encore éclairée mais, un envie. Comme l'instinct aussi bas que celui de la survie qui pousse à commettre des atrocités. Sauf que là, c'était une pulsion tout à fait naturelle. Une main attrapant celle d'Adam, l'autre se posant sur sa joue, le rouquin était venu l'embrasser. Depuis ce soir, il avait envie. Ce besoin d'y revenir. Hors, c'était plus long mais, tout aussi timide que le premier avant que Severin ne se rende compte de ce qu'il venait de faire. Il ne fuyait pas pour autant, il souriait juste timidement tout en lâchant la main d'Adam. C'est vrai, il y avait du monde …

-Hum, ça répond à ta question ? Adam n'avait pas posé de questions ? Oui-oui, on était bien d'accord mais, il n'était pas bête non plus même s'il ne lisait pas dans l'esprit. Film et pancake si je comprend bien ce soir, c'est ça ?

Ou comment rediriger la conversation sur autre chose que son petit écart de conduites. Mais si ça pouvait faire un doigt d'honneur à tout ces gens qui le jugeaient sans le connaître alors, fallait voir ceci comme une première étape de franchie.  

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞ Ven 18 Nov - 3:26




Le sol, tu lècheras



Peut-être qu'un jour ils réussiraient à communiquer correctement, sans se blesser l'un l'autre au passage, mais pour le moment, ils ne se connaissaient pas encore assez bien pour ça. Adam, une fois à l'aise avec quelqu'un, pouvait se montrer blagueur et un peu rentre-dedans, chose à laquelle Sev ne s'attendait sûrement pas. Résultat, les plaisanteries de l'ondin étaient tombées à l'eau et contrairement à lui, elles ne savaient pas nager. Le silence était revenu, pesant, alors qu'Adam cherchait quelque chose à dire ou à faire. Finalement, il émit l'idée qu'il pouvait laisser Severin tranquille pour cette nuit, si l'idée d'un ondin surexcité prêt à exploser à côté de lui ne le mettait pas en confiance.

La réaction quasi immédiate de Sev rassura énormément Adam. Même si ce dernier voulait demander ce qu'était le problème exactement, il savait au moins qu'il n'était pas rejeté de la sacrosainte chambre conjugale, sans mauvais jeu de de mots. Ce qui suivit, par contre, Adam n'y aurait juste jamais pensé. Avant qu'il puisse réagir, Sev prit sa main dans la sienne, ce qui provoqua une première bouffée de chaleur. Adam en avait déjà les joues rougies. Alors quand l'Allemand vint l'embrasser, doucement et très simplement, le cerveau de l'ondin se déconnecta immédiatement. Oh, c'était une torture tellement il en voulait davantage… Il voulait le sentir contre lui, mû par un désir incontrôlable, presque transformé et hors de lui tellement il avait envie de lui… Mais quand Adam rouvrit les yeux, la réalité le frappa de plein fouet.

Ils étaient en public. Ils avaient pris un risque, et malgré sa béatitude et son teint rose, il était facile de lire la peur panique de l'ondin dans ses yeux. Et si quelqu'un de mal intentionné les avait vus ? Les suivait ensuite et les agressait ? Adam s'en voudrait à mort si jamais il arrivait quelque chose à Sev par sa faute. Alors oui, c'était stupide de penser à ça quand on savait que l'Allemand était un chasseur paranoïaque loin d'être le dernier pour se battre, mais c'était un vieux réflexe qu'Adam avait acquis.

Mais Sev avait posé une question. Il fallut de longues secondes à Adam pour tilter et quelques unes de plus pour y répondre.

— Euh oui… Oui, c'est bien.

Ce qu'il venait de se passer continuait cependant de le travailler. Comment dire à Severin qu'il ne valait mieux pas trop s'exposer ? Que parler de cul en allemand dans la rue c'était pas grave, mais un baiser ? Comment lui faire comprendre que ça pouvait être dangereux sans lui donner le sentiment de le rejeter ? Adam se laissa s'enfoncer dans la perplexité, suivant le mouvement. Il en parlerait quand ils seraient à l'abri, ça vaudra sûrement mieux.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: [DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
[DEFIS] 12e commandement : Le sol, tu lécheras. ♦ ft. Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde impériale : Volants et chaine de commandement
» Armée 2000pts basée sur le Heaume de Commandement
» BÂTIMENTS DE PROJECTION ET DE COMMANDEMENT CLASSE MISTRAL
» Schneider CA2 de commandement
» vehicule de commandement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille des rp-
Sauter vers: