Partagez | 
 

 Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Mar 6 Déc - 9:54




Bang bang you shot me down


Adam voulait être là pour Sev s’il en avait besoin, et pas seulement pour les bons moments. Même s’il s’engageait avec les yeux à demi-fermés, il restait déterminé à aider le chasseur et à le protéger comme il le pouvait. Il ne l’avait pas sauvé de la noyade pour le laisser crever aussi facilement, hein. Le câlinant fort, il accepta silencieusement, ne sachant pas vraiment quoi répondre. Il n’était pas sûr que Severin n’ose demander de l’aide si le moment se présentait, mais l’important c’était de le lui avoir clairement dit. Le chasseur faisait ce qu’il voulait après.

De toute façon, si l’ondin avait l’occasion d’aider Sev, il le ferait, qu’il le veuille ou non. Il ne pouvait pas le laisser seul, et ne changerait d’avis que si sa présence pouvait le mettre en danger. Tout était si compliqué… Adam chassa ces pensées de son esprit, se concentrant sur le trésor qu’il avait dans les bras, le serrant contre lui alors qu’il lui parlait de musique et de piano. La musique… Il n’y avait rien de plus vrai, de plus romantique et de plus sexy pour Adam. C’était sa principale forme de communication, la plus belle et la plus terrible, et maintenant que Sev lui avouait savoir jouer du piano, il tardait à Adam de l’entendre.

— Je connais Zelda que de nom… mais j’ai joué aux Final Fantasy. Mais je suis plus pièces classiques, ou alors musiques de films, si tu veux. Tu sais jouer le thème de Jurassic Park ? Ou celui du Parrain ? Ou alors, un morceau sur lequel je pourrais chanter ? Enfin si tu veux bien, si tu n’as pas peur…

Le chant d’Adam était puissant, dans tous les sens du terme, et Severin en avait déjà fait les frais. Il lui avait même défendu de chanter sans son autorisation, ce que l’ondin comprenait et respectait du mieux qu’il pouvait. Son don était quelque chose qui relevait de l’intime, et ça pouvait être déroutant… C’était souvent le but, d’ailleurs. Mais Adam pouvait aussi chanter sans user de son pouvoir, le souci restait qu’il chantait bien et avec émotion, et on n’a pas forcément besoin de magie pour en être ému aux larmes.

Patient, Adam sourit et répondit par un baiser aux remerciements étranges de Severin. C’était bien la seule situation où il n’y avait pas besoin de dire « merci », celle dans laquelle ils étaient, liés par quelque chose d’un peu plus fort que de la simple reconnaissance. D’ailleurs, l’attirance qu’éprouvait Adam pour Sev ne faisait plus aucun doute, ni pour le pantalon du premier, ni pour le second qui s’était blotti assez près pour le sentir. L’ondin en fit abstraction, cela dit, préférant se focaliser sur ce qui était important.

— Cet effet-là ? C’est-à-dire ? Oh et tu me supportes aussi… Et tu m’as sorti de ma solitude aussi. Je pourrais te remercier tout pareil, mais je préfère juste te faire un gros câlin.

Il se mit à rire doucement, tout en venant quérir un nouveau baiser : il avait l’intime conviction qu’il ne s’en lasserait pas.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Mar 6 Déc - 21:08


Bang bang, you shot me down.

Le chasseur en était tout à fait conscient. Ou du moins, c'est ce qu'il se forçait à croire. Car non, il n'avait pas conscience réellement du besoin qu'il avait d'avoir Adam à ses côtés. Pas encore du moins. Avec le temps, il s'en rendra compte. De l'inquiétude qu'il pouvait faire naître à partir ainsi sans être jamais sûr de revenir ou bien de l'aide dont il avait besoin. Ce n'était peut-être pas plus mal en effet que le silence demeure à ce sujet. Avant, Severin se fichait bien de crever dans une mission. Personne ne l'attendait chez-lui. Ce soir-là, lorsqu'il avait affronté ce reptilien géant et que son pronostique vital était engagé à cause des coups de crocs qu'il avait reçu, il avait eu brièvement peur. Puis, il s'était fait une raison lorsque le chasseur avait fini par tomber dans le lac. C'était un accident comme un autre qui pouvait se reproduire. Sa bonne étoile ne pouvant toujours pas suivre ses coups de folie. Mais cette fois-ci, ladite étoile avait changé. Une autre personne avait pris le relais en l'extirpant des eaux glacées et si Sev' lui causait un sang d'encre à envier les sèches comme Adam l'avait si bien dit, il ne se le pardonnerait pas. À cette pensée, le chasseur avait resserré l'étreinte de sa main sur celle de l'ondin. Ne rien dit demeurait, en effet, la meilleure idée. Du moins, ne pas continuer sur ce débat qui pouvait se montrer très houleux voir trop.
À la place, Severin avait entamé un sujet plus enfantin. Sans réellement le vouloir, quoi que le hasard est une chose bien étrange à cerner. La musique faisait partie de beaucoup de choses et c'est ce qui le lier peut-être encore plus à Adam finalement. Ce goût commun qu'il avait pour les belles notes et les voix magnifiques. Certes, il avait peur de la voix de son ondin, ayant déjà eu à faire avec celle-ci. Mais, elle restait belle et addictive. Ce n'était pas tous les jours que l'on entendait un chant qui secouait l'âme dans ses plus grandes profondeurs.

Un bref rire de la part de Severin puis, la sensation d'avoir fait quelque chose qu'il ne fallait pas. Comme avoir peur du don d'Adam. Il lui avait demander de se taire, de ne pas chanter par crainte le premier soir. Une erreur, peut-être la plus grosse qu'il ait faite après l'avoir menacé de ses lames. Un retour à la réalité qui avait un petit goût amer à s'en faire pincer la lèvre inférieur. C'est du moins ce que faisait le chasseur qui répétait sa panoplie de juron en boucle dans sa tête pour ne pas faire peur, encore une fois, à Adam. Ne pas faiblir, seulement avancer. Est-ce qu'il avait vraiment l'air de lui en vouloir ? Pas vraiment et c'est sans doute ce qui encourageait le rouquin à ne pas se montrer un peu réticent juste par culpabilité.

-Je n'ai pas joué aux Final Fantasy, c'est trop sérieux. Enfin je trouve. Oui, je sais à peu prêt tout faire tant que ce n'est pas trop dur. Bien sûr que tu pourras chanter, je ne peux pas t'en empêcher. Tu es chez toi ici, tu fais ce que tu veux.

Ou du moins, ça serait inhumain d'empêcher Adam de chanter. Même si Severin avait été secoué, il y avait eu du bon comme du mauvais. Qui était qui ? Ça par contre, il n'avait pas encore trouver la réponse. Et puis, ça serait honteux de bâillonner l'ondin sous prétexte qu'il avait peur de sa voie. Est-ce que c'était réellement de la peur ? Est-ce que ce n'était pas plutôt la même frayeur que celle que l'on ressent lorsque quelqu'un de touchant viens nous voir ? Et que l'on ne veut pas qu'il soit aussi pourri que nous. C'était plutôt ce type de frayeur. La peur d'être bien vu par les autres aux points d'être décrédibilisé totalement. Mais une peur qui ne faisait pas fuir visiblement puisque Severin restait bien ancré dans les bras du démon. Il n'avait pas l'air tendu ou bien stressé. Bien au contraire, l'allemand semblait être incroyablement calme et serein ; ses mains agrippant à Adam par peur qu'il s'en aille et que ça ne soit qu'un beau rêve. Une autre forme de magie ? Non, c'était bien plus naturelle. Bien que J.K Rolling continuera d'approuver que l'amour reste la plus belle et la plus forte des magies.

Assez étrange pour faire en sorte que le chasseur s'excuse sans réelles raisons. Pourtant, de son point de vue, il avait toutes les bonnes excuses du monde pour le faire. Le manque d'assurance et d'aise sans doute pour qu'il soit réellement explicite mais, ce baiser avait tout de même eu l'efficacité de faire passer un message en silence. Quelle drôle de façon de communiquer tout de même mais, terriblement plaisante si bien que Severin ne pouvait faire aucun reproche. Bien au contraire. Ce n'était pas un grand bavard de base alors, ce genre d'attention pour se faire comprendre comme sa pulsion au milieu de la rue était bien plus efficace. Ou une toute autre pulsion bien plus naturelle dont il n'avait même pas fait attention cette fois-ci. Non, il était bien trop occupé à réfléchir à comment il allait être plus explicite sur ce fameux effet. Car non, il n'y avait aucun sous-entendu pervers ou alors, il ignorait encore ses envies !

-Hum... J'ai … Chaud. Enfin, quelques choses comme ça. C'est une chaleur agréable, comme lorsqu'on est vivant. Mouai, où alors c'est autre chose. Ce qui expliquerait les joues rouges aussi. Tu n'es pas difficile à supporter. Le câlin, ça me va très bien.

Dit-il avait l'air du gamin qui fait le beau devait ses potes parce qu'il a trouvé quelque chose et pas eux. Est-ce que Severin se rendait compte de ce qu'il avait dis en premier temps et comment ça pouvait être traduit ? Hum, non. Mais bon, c'est son innocence qui parle pour lui sans doute.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Mer 7 Déc - 10:10




Bang bang you shot me down


Ce n’était évidemment pas le but d’Adam de remettre le nez de Sev dans ses propres erreurs en lui rappelant qu’il lui avait ordonné, pendant une nuit infiniment longue et alors qu’ils étaient tous deux fatigués, de ne pas chanter. L’ondin se souvenait de la peur dans les yeux du chasseur, et il était bien conscient de ce que son pouvoir avait comme conséquences. Il pouvait être magnifique, certes, et Adam était assez vieux et expérimenté pour savoir le doser, mais il avait également tué de nombreuses personnes comme ça, de façon plus ou moins justifiée. Il comprenait donc la peur de Severin, même s’il peinait à masquer son chagrin à ce propos.

Le chasseur avait beau rassurer Adam en lui disant qu’il pouvait chanter, qu’il était chez lui dans ce manoir et qu’il ne pouvait pas l’en empêcher. Techniquement, ce n’était pas tout à fait vrai : si Sev lui arrachait la langue ou lui détruisait les cordes vocales, l’ondin se retrouverait totalement impuissant. C’était déjà arrivé dans sa famille. C’était horrible. Adam aimerait penser que le chasseur en soit totalement incapable, mais il en doutait. Il avait l’intime conviction que, poussé dans ses retranchements, rendu fou par l’alcool ou autre chose, Sev était capable de tout, même de choses qu’il regretterait ensuite. Adam aurait bien aimé faire abstraction de cette pensée, mais la vérité c’était qu’il l’acceptait. Pire, son esprit masochiste y voyait presque un challenge.

— Faudra se faire une séance alors, j’ai hâte d’entendre ce que tu es capable de faire.

Il avait eu envie de parler de son doigté qu’il mourait d’envie de connaître, mais il n’aurait pas pu s’empêcher de rire et il aurait certainement dû expliquer et tout se serait fini de façon très bizarre avec un Severin mal à l’aise et un Adam regrettant ses paroles. Alors ce dernier resta sage, faisant seulement remarquer à Sev qu’il n’avait pas besoin de le remercier, et la conversation dévia assez pour que le chasseur fasse de nouveau une remarque bien plus torride qu’il ne le pensait. Adam esquissa un sourire, et vint lui faire un bisou dans le cou.

— Et là, t’as chaud ?

C’était un jeu, mais l’ondin n’était pas sûr que Sev en comprenne les règles ni même veuille jouer, alors il en resta là. Cela dit, il était touché de savoir qu’il le rendait vivant, en quelque sorte. Ça ressemblait beaucoup trop à une chanson d’Evanescence, mais le choix des mots était moins important que les sentiments qu’il y avait derrière.


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Mer 7 Déc - 22:29


Bang bang, you shot me down.

Non, le chasseur en était tout à fait conscient de cela. Il ne fallait pas faire attention à lu pour ça de toutes manières. Severin savait pertinemment que ce n'était pas le but d'Adam de lui faire peur. Tout comme ce n'était pas le but de Sev' de l'empêcher de chanter. Il ne pouvait pas le laisser sans voix avec comme seul moyen de défense le chant. D'autant plus que la fatigue n'expliquait pas tout. Ça serait bien trop facile de rejeter la faute sur quelque chose d'aussi fatigue. Ce n'était pas plus mal que le débat s'était arrêté ici. Ou bien seulement le fait que le sujet n'avait pas été remis sur la table. Car le rouquin était bien capable d'aller se cacher tout comme il était bien capable de refaire un de ses coups de folie qu'il regrettera par la suite. Même de faire du mal à l'ondin si ce n'était réellement pas contrôlé. Le mieux, c'était de ne pas y penser. Du moins, c'est ainsi que le chasseur avait conclu.
Il préférait de loin parler de musiques et de tout ce qui pouvait être possible avec celle-ci. Difficile de dire si Severin était capable de jouer de tout car il y avait vraiment beaucoup de style possibles à refaire. Mais ce dont il était sûr, c'est que si elle est jouée avec le cœur, il n'y aura aucune raison de craindre l’échec. D'autant plus que le rouquin avait un certain empressement. Encore en train de méditer ce qu'il pourrait lui jouer pour qu'Adam l'accompagne dans sa composition. Sev' avait bien deux voir trois idées en tête cela dit, il n'était pas sûr que ça plaise. Ou alors, il avait tout intérêt à faire tout pour.

Severin pouvait seulement faire de son mieux pour rassurer Adam. Qu'il chante, ce n'était pas un problème. Mais genre, vraiment ! Parce qu'il aimait entendre l'ondin chanter. Il y avait quelque chose de rassurant même si ça secouait les tripes. Ou les retournait, l'un comme l'autre, c'était du pareil au même. Le chasseur écoutait ce questionnement silencieux et il ne pouvait s'empêcher de sourire avec un automatisme nouveau. Sa main caressant hasardeusement celle du démon, il lui proposerait bien maintenant mais, le rouquin était trop bien installé pour avoir la foi de faire quoi que ce soit.

-On la fait quand tu veux. Il faudra juste me laisser le temps de descendre ce qu'il faut du deuxième étage.

Le fameux deuxième étage, celui où personne n'avait le droit d'y mettre les pieds. Pas même Ukoback pour faire le ménage, c'est pour dire. Personne ne sait réellement ce qu'il cachait à cet étage. Alors quand faites, il n'y a rien de spécial. Juste un ramassis de souvenir d'un passé qui n'était plus approprié à sa personnalité. Celle-ci étant devenue trop complexe. Et complexée soit disant au passage. Ou bien alors pas assez. Difficile à dire en vérité puisque la langue de Sev' n'avait pas l'air de se maîtriser. Du moins, maîtriser les paroles qui ne disaient pas forcément ce qu'il pensait de bases mais, dont on pourrait laisser suggérer que oui, ça lui traverse l'esprit de temps en temps. Parce que c'est vrai le coup du « j'ai chaud », ça peut très mal être interprété. Le chasseur ne semblait pas se rendre compte à quel ampleur sa phrase était partie très loin de son objectif initiale mais, en tout cas, il conservait cette petite moue d'innocence avec ce regard toujours aussi paumé finalement. Le rouquin ne décrochait pas des bras d'Adam. Il se demandait seulement pourquoi ce silence après sa remarque, comme s'il avait dis quelque chose de mal. Son regard avait tourné vers l'arrière tandis qu'il se laissait faire. Les bisous dans le cou, c'est trop mignon. Severin avait eu un petit frisson alors qu'un rire discret s'échappait. Alors oui, il avait l'air chatouilleux.

-C'est... Oui, j'ai chaud. Enfin c'est du chaud agréable qui fait frémir. Mais ça chatouille aussi. Pourquoi ? J'ai dis quelque chose qui ne fallait pas ?

Non, Severin ne comprenait pas. Ou bien alors si mais, c'était son subconscient qui comprenait. D'où son comportement non contre un jeu. Bon, sauf qu'il ne savait pas jusqu'où ça pouvait aller ce genre de bêtises là. De toutes façons, pourquoi le rouquin devrait se méfier ? Ce n'est pas comme s'il avait atterris dans les bras de n'importe qui.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Jeu 8 Déc - 9:27




Bang bang you shot me down


Adam avait bien besoin d’être rassuré quant à son chant, car son esprit fourmillait de chansons à fredonner à Severin. Il n’était pas forcé d’utiliser son pouvoir, et la plupart du temps il ne souhaitait pas le faire. C’était fatigant, et puis pour les autres, ça ressemblait sûrement à de la triche. S’il y avait bien une chose qu’il ne voulait pas faire avec Sev, c’était tricher. C’est pour ça et aussi un peu beaucoup par pur respect qu’il ne lui avait rien chanté d’encourageant à la luxure. D’autres ondins ne se seraient sûrement pas privés, à choisir la facilité et à tordre les sentiments et les émotions de l’autre dans son seul intérêt. Adam n’étaient pas de ceux-là, et en y réfléchissant bien, si son amant de chasseur venait à en liquider quelques uns, il n’allait pas pleurer.

Cette confiance que lui accordait Sev était donc cruciale pour Adam qui ne rêvait que de lui chanter innocemment la sérénade, en espérant que la magie ordinaire de la musique agisse assez efficacement pour le convaincre d’aller s’emboîter à l’horizontale l’instant d’après. On pouvait toujours rêver, non ?

— Oh, c’est au deuxième ? On peut y aller, si tu veux…

Adam avait bien conscience que jusque là, le second étage du manoir lui avait été interdit, et il n’avait pu s’empêcher de saisir la perche tendue par Sev et par inadvertance. Il avait déjà eu un avant-goût de la face la plus sombre du chasseur, alors l’ondin se demandait bien ce qu’il pouvait y avoir au 2e. Des cadavres, Barbe-Bleue-style ? Meh, Adam n’était même pas sûr que ça suffise à le faire fuir maintenant. Il était parti trop loin avec Sev pour abandonner aussi aisément.

D’où peut-être aussi les bisous dans le cou et la conversation en apparence innocente qui ne manquerait pas de vite tomber dans l’érotisme le plus décomplexé. Au moins du côté d’Adam, qui revint à la charge avec un autre baiser, juste derrière l’oreille de Sev dans laquelle il murmura :

— Oh non, tu n’as rien dit de tel. C’est juste que j’aime t’entendre rire et c’est plus facile si tu es chatouilleux.

Sur ce, Adam se mit à gratouiller Sev au niveau des côtes, s’en amusant d’avance. C’était con, c’était enfantin, mais c’était peut-être de ça dont le chasseur avait besoin, en fait.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Jeu 8 Déc - 17:32


Bang bang, you shot me down.

Il y avait bien pire comme pouvoir pour tricher sur les sentiments. Bien entendu,  celui d’Adam était effrayant mais, avec du recul, il se disait que ça n’était que le niveau au-dessus d’un chanteur lambda. Bien au-dessus d’ailleurs. La musique était un moyen de communication efficace. Plus efficace encore que la parole classique. Donc, aucunes raisons d’avoir peur aux premiers abords. C’est du moins comme ça que Severin essayait de se rassurer. Il savait bien de toutes manières qu’il n’avait pas besoin de s’en faire. Accorder sa confiance, c’était du moins la moindre des choses qu’il pouvait donner à Adam. Avec quelques petites cachotteries, bien entendu. Ça serait dommage de tout déballer en une soirée, non ? Enfin, pour quelqu’un qui voulait faire des cachotteries, le chasseur n’avait pas été très discret sur le moment. Oui, le deuxième étage était interdit. Mais pour autant, il n’y avait rien de mortuaire. Seulement des pièces en guise d’entrepôt à souvenir censé être enterrer. Mais connaissant l’esprit du rouquin, ces pièces devaient être tout aussi anormales que leurs possesseurs. Ou du moins, psychédélique.
Ça serait se perdre dans un autre temps et un vide d’une décennie. Même Severin n’avait pas spécialement envie d’y mettre les pieds. Cet étage était son débarras comme son lieu pour se défouler en cas de vives crises. Son refuge comme sa prison. Il était bien conscient de ce paradoxe sentimental qui se formait lorsqu’il y posait les pieds mais jusqu’ici, il n’avait eu aucune réponse concrète à fournir à propos de cet étage. Et puis, une aura triste y perdurait, ne venant pas de lui cette fois-ci. Il la ressentait comme si l’ancien propriétaire avait été contraint d’enfermer son chagrin et sa souffrance dans ces pièces. Alors, l’envie d’emmener Adam là-haut n’était pas vraiment présente. Mais, il y avait son piano … Tous ses instruments en faites et Severin avait promis une séance pour laisser juger l’ondin sur son doigté. Lequel exactement et pourquoi, c’était encore à se demander mais, dans tous les cas,  Sev’ ne ressentait pas le courage de braver le deuxième.

-Pas ce soir si ça ne te dérange pas. Je … Ce n’est pas pour rien que c’est interdit. T’as essayé de me rouler en faites là, non ?

Il avait mis du temps à capter. Tout comme le début de sa phrase était assez drôle au final puisqu’il n’avait pas dit non tout de suite. Avec un peu plus de motivations, Severin aurait sûrement céder à aller s’aventurer au second étage. C’est d’ailleurs le ton employé par le chasseur qui donnait un indice sur le sérieux de la suite. Ce n’était pas un reproche, ni même une question dérangeante. Non, juste une petite remarque glissé. Tout aussi glissé que le sourire qu’il avait sur ses lèvres. Le rouquin n’avait aucuns reproches à faire sur la curiosité d’Adam. Tout comme sur ses bisous dans le cou.
Severin restait, au même titre que sa phrase, totalement perdu. La preuve étant dans sa manière de s’exprimer qui relevait d’un sacré level en matière de naïveté tout de même. Ou d’innocence ? Ou de perte totale. Ou alors, il était, une fois de plus, encore totalement à côté de la plaque. Quoi que, vu la façon dont Sev’ commençait à rougir en même temps que rire suite à cette chatouille, c’est à se demander s’il n’y avait vraiment pas une petite conscience qui lui disait de continuer à s’enfoncer. Dans le sens positif du terme bien sûr. De nouveau, un frisson lorsque son ondin était revenu à la charge, commençant à croire que l’ondin le faisait exprès de le chercher un peu.

-Oh ! Euh … Non-non ! Ne fait pas ça !

Trop tard, Severin était déjà en train de rire. C’était un petit cri désespéré mêlé à l’amusement. Le pauvre chasseur se tortillait dans tous les sens en rigolant. Ça faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas ris de la sorte. Un peu plus et il allait finir par s’étouffer le pauvre. Plus cette torture entre guillemet durée, plus Sev’ s’affaissait dans le canapé coincé entre Adam et le vide. Surtout que le haut ne suit pas forcement du coup, ça faisait vraiment tout ou rien. On passait à un gars froid et bien habillé au gars débraillé qui riait à plein poumon. Et il ne cherchait pas à se défendre. Juste glisser pour fuir du mieux. Pourquoi il avait dit ça aussi ! C’est de sa faute, il avait qu’à mieux contrôler sa langue. Sauf que voilà, à force de glisser et se débattre, il avait fini par tomber du canapé. Mais pas se vautrer par terre, disons plutôt que ses genoux sont venus dire bonjour à la carpette et qu’il n’y avait plus de rouquin sur le canapé mais, à côté. Ok, alors stop ! On s’arrête cinq minutes et on lui laisse retrouver ses repères. Et surtout sa bienséance. Ouai sauf que, ça n’avait pas l’air de fonctionner vu qu’il continuait d’avoir le sourire grand tout en étant essoufflé. Dans son regard, c’était un peu en mode « Gosh, je suis où ? J’ai fait quoi ? ». Il pensait même plus à bouger. Au moins, il avait réussi à atteindre l’objectif Fuite.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Ven 9 Déc - 6:11




Bang bang you shot me down


Oups, Adam avait été démasqué. En parlant de musique et d’instruments, Severin avait malheureusement parlé de descendre des trucs du deuxième étage, un endroit où l’ondin n’avait pas le droit de mettre les pieds. C’était tentant alors de demander s’il était possible d’y aller directement, histoire de voir ce que Sev souhaitait tant cacher. Oui, il cherchait, il essayait de percer la coquille que le chasseur s’était construit autour de lui, et la moindre faille était bonne à exploiter. Un peu, du moins, car Adam n’avait pas dans l’idée d’insister. Dès que Sev fit la remarque, l’ondin sourit d’un air désolé, comme un gamin pris la main dans le bocal à cookies.

— Non… ! Enfin, pas de te rouler, j’ai juste essayé. Un jour, tu seras peut-être prêt à me montrer tout ce que tu caches. C’est pas un drame si pour le moment tu préfères migrer certaines affaires en bas.

Quand même, qu’est-ce qu’il pouvait bien y avoir dans ce second étage pour que ce soit si dramatique ? La curiosité d’Adam avait été piquée, et elle le démangeait pire qu’un bouton de moustique sous amphétamines. Un peu comme pour cette histoire de luxure, Adam allait sûrement devoir déployer tout son self-control pour ne pas brusquer Severin.

Pour se distraire un peu de ces questions pressantes, Adam préféra épiloguer sur la chaleur que ressentait le chasseur, ces mots innocemment prononcés qui n’étaient pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Joueur, l’ondin câlina un peu plus Severin, lui déposa quelques baisers dans le cou avant de se rendre compte qu’il était chatouilleux, et bien sûr, d’en profiter. Il se mit à le chatouiller au niveau des côtes, assez pour qu’il s’effondre totalement du canapé, à moitié débraillé et hilare. Adam aussi était mort de rire alors qu’il se penchait sur Sev, jusqu’à atterrir d’un mouvement gracile sur le sol. Il était désormais à quatre pattes, un peu au-dessus de Sev et il avança jusqu’à pouvoir l’embrasser de nouveau.

— Je crois que je te préfère comme ça. Naturel, souriant, et surtout allongé sur le sol.

Un sous-entendu pervers ? Mais non pas du tout, qu’est-ce que vous allez chercher !? Adam sourit de toutes ses dents, avant de se redresser et de s’asseoir sur le sol. Il n’avait pas dans l’idée de mettre ses « menaces » à exécution, d’autant plus que Sev avait clairement dit ne pas être prêt. Le chasseur n’était pas près de prendre son temps si Adam ne lui en laissait pas l’occasion.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Sam 10 Déc - 17:04


Bang bang, you shot me down.

Avec, tout de même, un petit temps de réflexion. La curiosité était un vilain défaut auquel Severin n'avait pas encore été confronté. Peut-être parce que personne n'avait eu le courage de creuser aussi loin avec lui étant donné qu'il faisait fuir à la moindre occasion. Il y avait tout de même un peu de stupidité dans sa réaction. Pas une mauvaise idiotie vu qu'elle ne faisait qu'accentuer son côté innocent. Paradoxal pour une personne qui tue une fois dehors, c'est bien entendu accordé. Mais, à son goût, il n'y avait rien d'intéressant là-haut. Juste des pièces qui s’enchaînent et s’emmêlent digne d'un dédale dans Alice au Pays des Merveilles. Et si jamais, un jour, il retrouvait son alliance que le chasseur avait acheté pour ses fiançailles... à voir. Il pourrait sans doute perdre son sang-froid et se mettre à hurler de colère comme il pourrait se contenter de la jeter par la fenêtre. Ou bien alors, la donner à quelqu'un d'autre sans grande prétention. De plus méritant, de bien vivant … Si vous voyez ce que je veux dire. Cette bague était vierge après tout. Pas de date imposée, pas de nom. Le temps ne lui ayant pas laissé un peu d'attention pour se faire. Mais bon, encore faudrait-il la retrouver parmi ce bordel qu'était le deuxième.
Face à ce rattrapage hasardeux de la part d'Adam, Severin n'avait pas pu s'empêcher de sourire. C'était ce genre de réaction dont il s'attendait à tomber et ce n'était pas plus mal. Car ainsi, le chasseur ne le prenait pas mal. Bien sûr que c'était mal d'être curieux mais, il y avait de temps en temps des faits qui faisait qu'on ne pouvait lui en vouloir.

-Tu as essayé de me rouler donc, ça revient un peu au même, non ? Un jour, peut-être oui. Le truc c'est que … Oui, non, oui ! Non. Enfin, non, ce n'est pas un drame de vouloir descendre des affaires, c'est sûr...

Une ambiance malsaine, pesante et incompréhensible. Doublé des affaires qu'il a gardé de Mirana, de ses vieux vinyles et tout autre chose qui servirait à remuer le couteau dans la plaie en rappelant ce qu'il s'efforce d'oublier. En soi, trois fois rien donc. Rien de mortel du moins. Et il n'y avait pas de cadavres non plus. Mais, vu l'instabilité de Sev', ça peut toujours s'arranger. Bien que garder des trophées de chasse, ça ne soit pas dans ses habitudes. Il trouvait ça un peu dégouttant tout de même. Et puis, hormis pour la frime, ça ne servait à rien d'autre. Surtout que le rouquin était loin d'être un frimeur de bases. Un peu comme la perversion. Ce n'était clairement pas son truc et ça se voyait.

Quoi que, avec deux trois chatouilles et, bizarrement, ça marchait tout de suite mieux. Severin s'était laissé trop bercé pour du coup, au point de révéler sa sensibilité chatouilleuse et finir entre les mains qui jouaient de ce petit point faible. Il riait, à s'en étouffer. Pourtant, il n'y avait rien de bien alarmant. Le chasseur se tortillait seulement de gauche à droite et de bas en haut pour réussir à se défaire. Cela faisait bien longtemps maintenant qu'il n'avait pas rit de la sorte. Tellement qu'il avait fini par tomber par terre à force de glisser. Débraillé ? Chut, ne lui dites pas sinon, il va se sentir mal. Enfin … Oui, quoi que. Il n'avait pas l'air très éclairé non plus sur sa situation. Et c'est dans ses cas-là que le sol est ton ami. Couché, à essayer de reprendre son souffle avant qu'Adam ne le rejoigne. Une impression de déjà vu, ou du moins, une image. Cette proximité, comme lorsque l'ondin l'avait sortit du lac et qui ne le mettait pas spécialement à l'aise.
Cependant, l'air perdu qu'il affichait trahissait ce malaise. Parce qu'il ne bougeait pas ni cherchait à fuir. Il restait simplement là, les joues légèrement pourpre de nouveau et le regard à l'ouest, ce n'est pas pour autant qu'il cherchait à se dérober. Cette fois-ci, il avait bien compris le bon sous-entendu pervers que venait de faire Adam. D'où les joues rouges d'ailleurs.

-C-c'est-à-dire ? Y a un sous-entendu là-dessous, c'est ça ? C'est toi aussi, t-tu …

Tu n'auras pas la fin de la phrase. Severin avait attendu patiemment de pouvoir au moins s'asseoir. Pourquoi ? Peut-être comme pour cette fin, parce qu'il n'était pas à l'aise. Parce qu'il avait peur de dire des bêtises et parce que son comportement distant habituel semblait s'être emporté. La distance … Il n'avait aucune envie de les prendre cela dit. Ses fameuses distances. C'est peut-être pour ça qu'il ne bougeait plus et qu'il restait tout penaud, se trouvant accessoirement idiot. Il l'était peut-être cela dit.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Dim 11 Déc - 9:59




Bang bang you shot me down


Adam ne put s’empêcher de sourire en entendant Severin se défendre. C’est vrai qu’il avait essayé de le rouler, même si l’ondin n’aimait pas ce terme. Cela dit, la façon dont le chasseur avait de protester mollement contre son compagnon était adorable, et ce dernier avait bien du mal à y résister. Il bégayait, bredouillait comme un petit garçon perdu, c’en était si choupinou qu’Adam sentait son coeur fondre. Il le dévorait des yeux, un petit sourire pendu sur ses lèvres, redécouvrant ses traits fins et délicats sans jamais s’en lasser.

— Ça va, calme-toi… Avec toi, il y a beaucoup de « un jour », alors je m’en fais pas. Peut-être qu’un jour, ton prince viendra ? Oh, mais c’est vrai, il est déjà là.

L’ondin sourit à sa propre vanne, avant de profiter du fait que Severin était chatouilleux pour alléger un peu l’atmosphère. Il n’avait pas envie de parler de Mirana, ou de laisser le chasseur s’enfoncer impunément dans la douceur cotonneuse de la flemmardise, alors il se mit à lui chatouiller les côtes, assez pour le faire fuir du canapé, le laissant dans une tenue toute défaite. Pas assez au goût d’Adam, mais comme l’avait dit Sev, « un jour. »

Il était venu au-dessus de lui, s’appuyant sur ses coudes, faisant un nouveau sous-entendu assez clair pour être compris cette fois. Severin était innocent et il avait l’esprit pur, mais ça n’allait pas durer s’il continuait à fréquenter un esprit aussi mal tourné que celui d’Adam. Ce dernier laissa passer un moment de flottement alors qu’il était penché sur le chasseur, souriant doucement. Il luttait contre son envie de dévorer son cou de baisers jusqu’à l’entendre gémir, ou de passer les mains sous ses vêtements pour goûter à sa peau. « Un jour », donc pas aujourd’hui.

Adam finit par se redresser sans rien faire de tout ça, laissant un Sev paralysé et au regard fuyant reprendre un peu contenance. Toujours cet air adorable de petit garçon sur le visage, il était impossible pour l’ondin de résister à l’appel d’un nouveau câlin. Il le prit dans ses bras, le serra contre lui, et lui déposa un baiser sur le front. C’est avec une voix plus grave et une expression de gêne qu’Adam reprit la parole.

— Je devrais aller faire quelque chose de productif, du genre écrire ou dormir, comme ça je te laisserai un peu tranquille…

Il avait bien conscience d’être chiant, poussif, et surtout d’avoir tellement envie de Severin que ça allait leur causer des problèmes. L’ondin était tout à fait d’accord pour attendre et y aller doucement avec ce pauvre chasseur, mais le fait est qu’il était un gros pervers en manque qui jouait avec le feu.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Dim 11 Déc - 15:36


Bang bang, you shot me down.

Une défense qui pataugeait dans le ridicule. D'autant plus qu'il employait des termes pas très …. flatteur dirions nous mais que voulez-vous ? Cela faisait partit du charme de Severin. Et puis, vu ce flottement de pensée dans sa tête, il ne fallait pas lui en tenir rigueur si son vocabulaire n'était pas très approprié. Tout comme sa manière de se défendre. Ah, quand il s'agit de se défendre avec des mots, ça devient tout de suite plus compliqué visiblement. C'est sûr que ça changeait des armes en tout genre. Lui-même, le rouquin voyageait entre l'incompréhension et l'indécision dans ses propos. Il n'arrivait pas à se décider et à choisir quel était la bonne option. Si oui ou non, c'était mal d'aller récupérer ses affaires au deuxième. Le résultat se transcrivait par cette bouillie orale qu'il venait de dire et qu'il rendait visiblement assez adorable pour faire fondre Adam. Ce n'était pas drôle, en vrai, il allait finir par avoir une bonne migraine à réfléchir comme ça vitesse grand V. Si on était dans un manga, il aurait déjà les yeux en spiral avec la bouche ouverte en vacillant près à s'évanouir.
Non bon d'accord, un peu de sérieux. Le mieux, c'est qu'il se taise, non ? Non-non, ce n'était pas la bonne solution non plus. Severin devait avant tout se calmer comme l'avait si bien suggérer l'ondin. C'était plus facile à dire qu'à faire mais, il voulait bien faire un effort tout de même. Sauf si Adam en rajoutait une couche. Il ne pouvait pas blairer la chanson de base. Autant, quand c'était son colocataire qui la prenait en référence, c'était tout de suite plus agréable. C'est beau, il n'avait pas besoin de parler pour se faire comprendre. Heureusement d'ailleurs. C'était trop tôt mais, si Sev' n'était pas doué avec ses propres sentiments, il arrivait tout de même à dénicher ceux des autres. Une capacité qui faisait partit des raisons pour laquelle il était seul. Et là, en l’occurrence, il la sentait. La déception d'Adam. Ou du moins, la frustration de devoir se tenir.

-Oui je sais, je suis désolé pour ça. Mais, dis-toi que lorsqu'il viendra, ça sera le plus beau. Peut-être, je sais pas. Je sais sans savoir. Non, en faites, j'en sais rien du tout. Il sera mémorable en tout cas. Il est déjà là oui, ...

Un petit sourire discret, avant les grands éclats de rire. Le rouquin avait clairement besoin de sa lâcher et de ne pas faire attention aux autres. Et quoi de mieux que l'intimité d'une maison où il pouvait tout cacher ? Bien qu'en vérité, ça donnait des crampes au ventre et il ne se sentait pas spécialement bien. Enfin si mais, avec des zygomatiques en feu et des blocages au niveau de l'estomac à force de rire et se tordre dans tous les sens. C'est de l'inédit et peut-être, une délivrance pour Sev qui n'avait pas rit comme ça depuis son dernier pochoir de LSD et le bad trip qui va avec. Des fois, il s'en fait d'autre, des Bad Trip mais à cause de la saturation. Sa tête qui flanche et sa raison qui craque. Là non. C'était totalement naturel et sans aucun complexe ni stup' pour l'aider à se lâcher. Il se lâchera complètement ''un jour'' sûrement. Pour le moment, seul cette dégaine de débraillé était déjà amplement suffisante pour qu'il en rajoute.

Il avait tenté de se recoiffer en passant sa main dans ses cheveux pour les basculer en arrière. Au moins ça. La position allongée n'allait pas l'aider à remettre sa chemise comme il faut. Jusqu'à ce que, durant cette pause, l'ondin vienne le rejoindre pour lui déposer un baiser et un sous-entendu très clair cette fois-ci. Severin n'avait pas peur, il était seulement bouffer par sa nature sérieuse et coincé. Il n'était pas du genre à suivre les règles ; seulement un peu plus depuis la mort de Mirana et les circonstances de son deuil. Mais là, ce soir, rien à faire. Le rouquin mourrait d'envie de passer outre son devoir et se laisser aller mais, il n'était pas près psychologiquement.
Il pouvait juste se redresser et tenter de reprendre ses distances. Ça allait trop loin, il le sentait bien. Pourtant, il se sentait faible aussi et incapable de résister. C'est d'ailleurs pour ça que Sev' n'avait pas encore fuit pour aller s'abriter dans son atelier. Ni même bougé alors qu'il avait repris la position assise. Il essayait d'y voir clair pour ne pas décevoir Adam mais, il n'y arrivait pas. Pas encore du moins. Se laissant câliner une nouvelle fois -avec un brun de méfiance tout de même, on sait jamais vu la séance chatouille qu'il vient d'avoir-, le ton employé par l'ondin avait le goût amer d'un retour à la réalité.

-Tu ne me déranges pas... Je dois y aller, on m'attend. J'ai pas envie qu'ils me cassent les oreilles avec le bipeur...

Ça y est, il avait fini par y arriver. Severin s'était dérobé des bras d'Adam, sa main venant caresser celle de l'ondin en guise d'excuses. Il ne voulait pas donner cette impression à son démon mais, il avait besoin de prendre l'air. D'être de nouveau seul pour réfléchir. Qui sait, il allait peut-être finir par terminer ce qu'il avait commencé avec Godzilla il y a deux semaines ce soir. Parce que de son côté, le chasseur jouait aussi avec le feu. Il avait la sensation du moins. De nouveau debout, il s'était rhabillé à peu prêt comme il faut. Il n'avait pas envie d'abandonner Adam mais, vu comment c'était partit, ça allait dérivé donc, il préférait fuir comme un lâche. Et vu comment il était en train de s'énerver sur son matériel, il était très facile de deviner qu'il se détestait lui-même. Ou du moins, qu'il était en colère contre sa propre personne pour abandonner Adam à son sort dans le manoir. Pour l'abandonner tout court alors qu'il ne devait pas se sentir bien de base. Ça se voyait rien qu'à ses yeux qu'il était au bord des larmes mais, il ne laissera pas le temps d'agir à l'ondin puisqu'il avait tracé pour sortir.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞ Lun 12 Déc - 10:55




Bang bang you shot me down


Adam s’en voulait d’être aussi insistant, et quand il sentit que sa frustration était tout à fait palpable dans ses paroles, et pire, que Severin l’avait captée, il rougit de honte et détourna les yeux. Ce « un jour », il n’avait pas voulu le tourner en reproche, mais entre ce qu’il voulait et ce qu’il avait fait, il y avait un gouffre. Or, Sev n’avait pas à se sentir coupable de ne pas être aussi à l’aise sur ce terrain qu’Adam. Ce dernier aurait pu faire preuve d’un peu plus de compréhension, lui qui était si gêné par son homosexualité en public. Mais non. Il avait été stupide, et se mordit l’intérieur de la joue sous l’effet des remords.

— J’espère que ça se passera bien, et que tu n’en gardes que des bons souvenirs. C’est le principal.

L’ondin se souvenait de ses premières fois, et pas parce qu’elles s’étaient bien passées, au contraire. S’il pouvait éviter ça à Sev, il le ferait, sauf que ce n’était pas en ayant cette attitude de chienne en chaleur que ça allait se produire. Il devait se tenir un peu, respecter les souhaits de Sev au-delà des simples paroles, et prendre ses distances.

Ce qu’il ne fit pas en le chatouillant vivement et en le forçant à fuir le canapé, débraillé comme jamais. Il l’embrassa une nouvelle fois, avant de le laisser respirer, et de se redresser. Un petit câlin plus tard, et il était en train de s’excuser à moitié de son comportement que Severin jugeait sûrement indécent. Et puis, le chasseur avait du travail, non ? Autant qu’Adam parte lui aussi travailler. Son foutu roman n’allait pas s’écrire tout seul.

Adam avait à moitié espéré que Sev le retienne, qu’il envoie tout bouler pour lui, mais ce ne fut pas le cas. Touché en plein coeur, l’ondin l’entendit dire qu’il allait devoir partir, que ses collègues chasseurs n’allaient pas tarder à le saouler avec leurs messages. Adam avait voulu prendre ses distances ? C’était l’occasion ! Mais elle ne lui plaisait pas des masses.

— Sois prudent, ok ? Enfin, même si tu ne l’es pas, je serai là pour te bander. Les plaies, évidemment, hein pas le reste… enfin pas maintenant.

Non, l’ondin n’avait pas fait exprès du tout, et son large sourire le prouvait. C’était là une plaisanterie en guise d’au revoir, tout comme cette petite caresse presque imperceptible de leurs mains. La vie était courte mais ils avaient chacun leurs obligations – enfin, plus Sev qu’Adam – et il fallait bien qu’ils continuent à vivre un peu leur vie. Ce ne serait pas sain de s’accrocher si fort à l’autre qu’on en viendrait à l’empêcher d’être un peu seul.

Cachant du mieux qu’il pouvait sa déception – c’est-à-dire mal – Adam regarda Sev quitter le manoir avant de s’installer avec son ordinateur dans une pièce qu’il avait désignée comme son bureau. Il travaillait mieux dans un environnement neutre, au calme : le café ou le parc, c’était génial pour avoir des idées, mais Adam avait besoin de silence et d’isolement pour laisser les mots venir à lui. Et comme d’habitude, ils ne furent pas bien nombreux.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Bang bang, you shot me down ♦ ft. Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bang Bang
» KISS KISS BANG BANG !
» Crevettes Bang Bang
» Bang bang version espagnole
» [Yolanda - Dikadoll] Madison -news p2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille des rp-
Sauter vers: