Partagez | 
 

 [+18]Homecoming [ft Sasha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité

Message ✞ [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 5 Déc - 8:01




Homecoming


On aurait pu croire qu’après toutes ces années, Lewis se serait habitué et ne se serait pas inquiété outre mesure de voir que Sasha découchait encore. Mais c’était mal le connaître. Dès qu’il avait présenti que son compagnon ne reviendrait pas dormir à la maison ce soir, c’est-à-dire une fois qu’il l’avait planté face à un sublime dîner pour deux, Lewis avait dégainé le téléphone. Quelque chose s’était peut-être passé, et il était en danger ? Qu’est-ce que le médecin pouvait en savoir, après tout ? Il était fort possible que l’incube soit tombé sur plus dangereux que lui et soit du coup en mauvaise posture. Ou alors, il avait juste décidé de l’abandonner pour la nuit, parce qu’après huit années il s’était finalement lassé de lui. Putain de merde. Lewis voulait qu’il rentre, il voulait son Sasha rien qu’à lui, et il était prêt à le harceler au téléphone pour ça.

Manque de bol, Sasha finit par décrocher, au beau milieu de la nuit. Lewis avait beau s’expliquer, impossible de raisonner avec un incube qui était sûrement en excellente compagnie. Le médecin avait depuis longtemps dompté sa jalousie pour accepter les coucheries diverses et variées de son compagnon, mais rentrer dormir avec lui le soir, ou juste prévenir, ça faisait aussi partie du contrat. Pourtant, il n’arriva pas à faire valoir son point de vue, et Sasha ne rentra pas cette nuit-là.

Tant pis alors. Lewis l’attendrait de pied ferme à la maison, un air réprobateur sur le visage, ce qu’il fit jusqu’à ce qu’enfin, Sasha passe la porte de leur foyer.

— Ça va !? T’as pas l’impression d’abuser, non ? T’étais où ?

Et oui, l’incube était parti pour une bonne scène de ménage à l’ancienne, dirigée par un maître en matière de possessivité et de mauvaise foi. Profitez bien du spectacle.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 5 Déc - 10:03


Homecoming

Avec le temps, Sasha aurait cru qu’il aurait compris. Que c’est contre sa nature de se fidéliser à quelqu’un. Que s’il le faisait, ça pouvait être mortel pour lui. Et pas dans le sens plaisantin du terme bien sûr. Mais non. C’est que Lewis allait presque réussir à le faire culpabiliser ! Le retour à la raison avait sonné en même temps que le coup de téléphone et résultat, il avait dû abandonner sa douce compagnie pour affronter une possessivité sans nom qui l’obligeait à rester gentiment à la maison. Le chemin avait été long dans le sens où il avait l’impression de marcher à reculons. L’envie d’affronter la terrible colère de son colocataire était restée derrière. Ce n’était qu’un mauvais moment à passer, hein ? D’autant plus que l’incube était crevé, shooter comme un chat qu’aurait trop longtemps joué avec son herbe donc, il avait tout sauf envie de se prendre la tête avec son protégé particulier. Même dire son petit-ami était trop compliqué pour lui. Il n’avait pas le droit ! Résultat, il avait laissé sa tête se claquer contre le premier mur venu en signe de frustration immense. La prochaine fois peut-être que oui, il arrivera à rester en place. D’autant plus que de base, il était sorti juste pour boire un verre et non pas copuler comme un animal en manque.
Nom de Dieu qu’il est con. Et il s’en foutait bien de savoir si c’était mal de jurer sur la tête du seigneur, ce n’était pas un ange après tout. Allez, après avoir relevé la tête, il avait fini par monter les marches moins vite qu’il ne les descendait. Sasha avait remis son masque impassible et malicieux après quelques secondes passées devant la porte. Ce n’était pas un petit humain qui allait lui faire peur ! Bon, même si Lewis faisait facilement deux têtes de plus que lui. Mais quand même ! La porte à peine franchi, il avait en guise d’accueil une tête impassible dont les cheveux bougés tout seul. Franchement, il aurait ris si les reproches n’avaient pas un gout de déjà-vu.

-Fous-moi la paix, j’ai eu un imprévu. Et m’oblige pas à me répéter, tu sais que c’est vital pour moi…

Il s’empêchait d’éclater dans une colère immense bien que les grognements dans sa voie laissaient présagés que l’incube en avait marre de lui expliquer. Il savait bien pourquoi il couchait à droite et à gauche. Lui-même en avait fait frais et Sasha l’avait envoyé dans le coma. S’il n’était pas foutu de comprendre qu’il ne voulait pas lui faire de mal, que pouvait-il faire de plus ? Ce n’est plus de possessivité à ce train, c’est de la folie ! Bon, c’est vrai qu’il le cherche un peu.
Sasha n’avait rien dis de plus, enlevant simplement sa veste et laissant sa queue en pointe sortir de sa chemise. Il allait pester ailleurs que sur Lewis, ça valait mieux. Mais, quand il était arrivé dans le salon avec ce diner abandonné et la vaisselle encore présente sur la table. Merde et remerde, c’est exactement ce que se disait l’incube dans sa tête. D’où aussi le fait qu’il faisait une facepalm en se rendant compte qu’il avait fait une boulette. Ou du moins, que la réalité de ladite boulette lui a sauté à la figure #malaise. Que faire pour se rattraper ? Et puis aussi, comment gérer le médecin qu’était partit pour continuer sa petite remontrance téléphonique. Surtout que là, le malaise était présent donc ça rendait Sasha encore plus colérique. Il s’en mordait la lèvre inférieure pour finalement se retourner vers le médecin.

-Ok, je vais me confesser petit veinard, j’ai fait une connerie. J’ai offerts à un gars qu’avait l’air malheureux une partie de jambe en l’air, la seule chose que je sais faire dans ce putain de monde, tu ne vas pas me reprocher ça ? Et puis, tu ne m’avais même pas dit pour ça. Fit-il en montrant de la main la table.


© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 5 Déc - 19:35




Homecoming


Ce n’était pas tant que Sasha couche à côté qui gênait Lewis : il avait bien intégré que ça faisait partie de sa façon de survivre, et que s’il réclamait cette exclusivité là, le médecin en mourrait. Mais quand même, était-ce trop demandé de revenir dormir à la maison, de passer un peu de temps ensemble ? Lewis se sentait l’air d’une décoration, un meuble présent depuis si longtemps qu’on finissait par l’oublier. Et il détestait ça. Tout comme il détestait le ton employé par Sasha.

Il ne dit rien, pourtant. La table encore dressée parlait pour lui, et il ne se priva pas de la pointer du doigt, au cas où l’incube serait aveugle. Non, Lewis ne reculait devant rien, pas même un petit coup de culpabilisation. Sasha n’avait qu’à se mettre à sa place, aussi ! Quant à le prévenir qu’il avait préparé le dîner…

— C’est le principe d’une surprise. Mais apparemment, comme tu ne te contentes pas de baiser à droite à gauche, je suppose que ça ne t’intéresse plus. Demande à ce ‘pauvre malheureux’ que t’as si gentiment consolé de te faire la bouffe et de te payer ton loyer et de te supporter huit putain d’années !

Ouais, ça faisait si longtemps, et Lewis n’avait toujours pas compris. Il faisait les mêmes erreurs, s’attendaient aux mêmes choses qui n’arrivaient pas, et ne comptait plus ces petits échecs, comme le coup du dîner. Pour autant, ça ne voulait pas dire que ça ne lui faisait pas mal. Se sentant rejeté, mis sur le côté, Lewis alla se réfugier dans le canapé du salon pour bouder dans les règles de l’art.

— Et puis merde. On sait très bien que tu peux te nourrir sans coucher et que c’est pas le seul domaine où tu es bon. Tu veux juste pas le reconnaître parce que c’est trop facile de rester dans son coin à se lamenter en mode ‘je sais faire que ça, je suis un bon à rien’. Ce que tu n’es pas.

Un compliment ? Ça dépendait de la façon dont on le voyait : Lewis avait une intonation toujours aussi réprobatrice, mais il ne disait pas vraiment quelque chose de méchant, dans le fond. C’était paradoxal, oui, mais on n’avait jamais dit que le médecin était bon en communication.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 5 Déc - 20:36


Homecoming

Oh mais ça, ce problème soulevait plusieurs fois sans réellement être explicite, Sasha ne pouvait pas le comprendre. Ou du moins si mais, se mettre dans la peau d'un humain fidèle, c'est comme lui demandait de trouver la réponse à l'univers. Ne pas s'énerver, rester calme. L'incube avait plongé sa tête dans sa main. Cela devenait de plus en plus difficile, autant pour lui que pour Lewis. Avoir du cœur … Il lui envie cette faculté justement ! D'avoir le droit de rester avec quelqu'un plus d'une soirée de suite. Non, ce n'était pas un meuble ou juste une décoration mais, il n'aimait pas cette manière qu'il avait de lui rappeler que sans lui, il n'aurait ni endroit ou dormir ou manger. Chose assez cocasse quand on sait que huit ans auparavant, il a réussi à se démerde tout seul pour se nourrir pendant plus de trois milles ans. Ce n'était pas un enfant, il n'était pas dépendant de qui que ce soit. La seule chose dont en effet, il pouvait remercier le médecin, c'est que celui-ci le supporte en effet. Le plus drôle, c'est qu'ils n'aimaient pas cette façon qu'ils avaient de se parler mutuellement et pourtant, les deux faisaient tout pour que ça continue. On est partit pour une bonne heure au moins.
Du coup, quand Sasha est arrivé dans le salon avec la table mise, ce n'était pas pour autant que sa fierté était remise dans la poche. Oh non, loin de là même. Il avait simplement eu ce petit instant que l'on appelle ''remord''. Il aurait mieux fais de dire non en faites et de ne pas aller dormir ailleurs. Même si, il l'accorde, il a bien trop dormi. Trop bien dormi même. Suffisamment pour mettre du temps à entendre le téléphone sonner.

-Est-ce qu'il faut que je te rappelle qui m'a imposé de la compagnie ? Je me débrouillais très bien tout seul ! Alors quoi ? Tu veux que je te jette des fleurs ? Tu veux une médaille parce que tu supportes la plus grosse pute de cette ville ? Tu veux ma présence ? Mais quand je suis là, tu passes ton temps à gueuler et à me dire de rester ! Je ne veux pas vivre enfermer avec quelqu'un que je risque de tuer juste parce que j'ai voulu lui rouler une belle galoche !

Oh, le chauffage a implosé de flammes bleues. Bon bah les mecs, plus de chauffages avant le réparateur demain. La faute à la colère du démon et son comportement enflammé qui a coûté la vie à ce pauvre chauffage. Sasha était partit ailleurs. Bon bah voilà, il avait fais sauté le chauffage à cause de sa colère, Lewis n'allait sans doute pas laisser passer ça, hein ? Puis pourquoi pas utiliser ce petit accident comme contre argument aussi. Histoire de bien enfoncé le clou. Le démon était partit s'asseoir sur le rebord de la fenêtre, les bras croisées et sa queue battant de droite à gauche nerveusement. C'est une farce quand même, il aurait mieux de rester dehors mais, ça aurait été pire avec le cumule. Qu'est-ce qu'il croyait ? Que ça ne lui faisait pas mal ? Qu'il ne savait pas ce qu'il ressentait ? Bien sur que si, Sasha en était tout à fait conscient. Lewis était sa Boite de Pandore, son Fruit Défendu à lui dont il ne pouvait pas toucher sans avoir de contrecoup. Une frustration énorme qu'il évacuait seulement dans les moments où le médecin n'était pas là pour le voir. Question de dignité. Un incube qui pleure par amour, c'est la honte !

-Ouai mais entre bouffer MacDo et bouffer une âme, y a une différence quand même. C'est pas dans le Happy Meel que tu vas trouver la luxure liquéfier. Ou alors, change de DoMac parce que c'est le cuistot qui s'est fait plaise dans ton menu. Et je ne me lamente pas. Je ne sais même pas ce que c'est. J'vais tâcher de prendre ça comme un compliment.

C'était assez drôle à voir, ils boudaient tous les deux dans leur coin. Et vu l'emplacement de Sasha près de la fenêtre, c'était assez devinable qu'il voulait de nouveau sortir. Fuir, parce que dans ce genre de situation, la fuite reste quant même ta meilleure pote. Si-si, c'était limite s'il n'avait pas déjà enclenché le verrou de la fenêtre. Sauf que le moment était vraiment mal choisi et que ça n'arrangera rien de partir de nouveau. À la place, Sasha avait opté pour la solution Candy Crush en dégainant son portable de la poche de son jean. Non pas qu'il s'en foutait mais, si ça pouvait l'aider à se détendre.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 7 Déc - 8:57




Homecoming


Lewis avait facilement tendance à oublier que Sasha avait vécu presque trois mille ans sans sa précieuse aide, et que huit ans dans sa vie, ce n’était rien. Le médecin restait humain et conservait sa perception du temps très différente de celle de son compagnon, chose dont il n’arrivait pas à se souvenir quand c’était vraiment important. Comme ce soir là, où il s’était mis à lui gueuler dessus juste parce que Sasha avait découché. Encore.

Et le flot des reproches grossit alors que Sasha rejetait la faute sur lui, pointant du doigt qu’il était très bien seul avant que Lewis ne le force à rester avec lui, et qu’il cherchait à tout prix à l’enfermer. Des mots qui ne firent qu’attiser la colère du médecin, qui estimait que l’incube était gonflé de se comporter ainsi.

— Je te rappelle l’état dans lequel t’étais quand je t’ai rencontré ? Fais pas comme si j’en avais rien à foutre de ta survie, je te demande juste de venir dormir à la maison quand t’as fini tes petites affaire, c’est trop demandé ?

Apparemment oui, et c’était bien ça le problème. Sasha ne se contentait pas juste de prendre sa dose et de rentrer, et ça foutait Lewis en pétard. Cela faisait huit ans qu’il entretenait l’illusion qu’il pouvait vivre une vie de couple normal avec un incube. Il était toujours dans le déni.

Il ne dit rien quand le chauffage explosa en flammes bleues, mais ne se priva pas de grands gestes et de regards outrés en mode « non mais t’as vu ce que t’as fait ? », ce qui n’était pas spécialement mieux. Et puis Lewis ne trouva rien de mieux que de rappeler que Sasha pouvait très bien se démerder sans « faire la pute », comme il le disait si bien, parce que son pouvoir ne nécessitait pas vraiment l’aspect sexuel. Du moins, pour le médecin. Ô ce qu’il n’avait pas dit là ! Sasha se précipita en comparaisons culinaires que Lewis suivait à moitié, trop énervé pour essayer de comprendre. Et avoir Sasha qui jouait à Candy Crush, ça n’arrangeait rien.

— C’était un compliment, mais apparemment tu t’en fous, tu préfères faire ta pute et bouder comme une gamine, alors vas-y, amuse-toi ! Pète tout l’électroménager aussi, j’ai que ça à foutre de bosser pour le remplacer quand tu tapes tes crises !

Et Lewis repartit dans sa bouderie, assis dans le canapé, le regard fixé sur le mur. Il aimait tellement Sasha qu’à ce moment précis, il le détestait.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 7 Déc - 12:08


Homecoming

Que Lewis oublie l’âge réel de Sasha n’était pas vraiment un souci. Au contraire, c’était même assez plaisant pour lui puisque ça voulait dire qu’il n’avait pas la trace des années sur son corps. Bien que, cette apparence ne soit qu’un masque pour plaire et que quelques mésaventures l’avaient marqué malgré sa capacité de régénération. Non, ce qui déplaisait à l’incube, c’est cette protection étouffante qu’avait le médecin et qui était à l’origine de toutes les engueulades possibles et imaginables depuis ces huit années. Si bien que le démon avait dû faire un petit rappel sur ses anniversaires passés et qu’il s’était débrouillé jusqu’ici. Chose auquel Lewis avait trouvé un contre-argument.  Contre-argument qui le faisait doucement rire en silence. S’il veut partir sur ce terrain-là, Sasha était tout à fait disposé à jouer. Lilith était, de base, le vent, l’indépendance et l’infidélité. Certes, il ne répondait plus au critère maintenant mais, elle demeurait toujours présente. Et la possibilité de permuter était venue. Un retour à la réalité que Sasha ne savait pas encore s’il devait prendre ça comme une délivrance ou si, bien au contraire, c’était un poison.
Il y avait de l’attachement, quelque chose dont l’incube n’aurait pas cru possible huit ans plus tôt. Parce que maintenant, ça le bouffait au point de le rendre colérique et instable. Chose assez forte quand même lorsqu’on connait le calme légendaire et malicieux de Sasha qui touchait presque à des tendances arrogantes.

-Je te rappelle l’état dans lequel t’étais après m’avoir rencontré ? Alors arrête de croire que je m’en fous ! Je ne sais juste pas dire non ! Parce que sinon, je l’aurais fait et je serais rentré ! Je ne m’en fous pas ! Ce n’est pas trop demander, non !

Le coup du chauffage qui implose, c’était la rupture. Le moment où Sasha avait vu qu’il n’avait pas intérêt d’aller trop loin s’il ne voulait pas renvoyer Lewis à l’hôpital. De grands pouvoirs méritent de grandes responsabilités, ça n’est pas valable que dans les Marvel finalement. Le silence, se taire et attendre le moment où il pourra digérer dehors, à l’abri de son regard. Sasha savait pertinemment que la colère de son médecin venait avant tout du fait qu’il se faisait un sang-d’encre (le revoilà lui, tient) pour sa personne. Une inquiétude mutuelle qui est à l’origine de la distance et de la colère. Nom de dieu ! C’est pour ça que l’incube ne s’attache à personne. Du moins, s’attachait. Parce que c’était douloureux et qu’il avait peur qu’on lui prenne Lewis comme on lui avait pris le premier homme de cet univers. Pire encore, qu’on se serve de lui comme si c’était qu’un objet de torture. Et avec les tarés dans cette ville, ça ne serait pas étonnant. C’est peut-être même déjà fait à l’heure qu’il est !
Ah oui ça … Ce n’est pas l’heure. Une autre fois peut-être. Niché sur le rebord de la fenêtre, un chauffage était changeable donc ça, oui, il s’en foutait à la limite. Et puis, il bossait un peu le petit démon aussi. Quand il arrivait à trouver du boulot du moins. Parce qu’il ne faisait pas payer ses services intimes disons. Sinon, il serait déjà milliardaire.  Alors si ce n’est que l’électroménager, il pouvait très bien le remplacer. Du calme, Sasha devait retrouver son calme s’il ne voulait pas faire sauter la baraque. Parce qu’il en était tout à fait capable s’il le voulait et c’est la raison du Candy Crush en mode posé. Faussement posé mais, c’était un bon comédien qui ne disait pas tout. Alors, Sasha s’était fait une raison. Ce n’était qu’une engueulade de plus. Des comme celles-ci, il y en aura encore sans doute demain ou dans deux jours. Pourquoi pas une semaine s’ils arrivent à tenir bon. D’où le petit air je-m’en-foutiste du démon alors que non, il n’ignorait pas les remarques.

-Oui, c’est pour ça que j’ai dit que je prenais ça comme un compliment. Ce n’était pas sarcastique ! Mais bon, vu que tu m’écoutes pas et que tu préfères dire que je suis une gamine bah c’est bien, continue ! Fais toi plais’ ! Je pourrais te forcer à te calmer, tu le sais ça ? Mais je ne le fais pas parce que non, je ne suis pas une pute comme tu l’as dit si bien.

Dit-il avec un calme étouffé par la colère. Le portable en faisait les frais d’ailleurs. C’est peut-être pour ça aussi que Sasha choisi les modèles les plus « solides » entre guillemet. Aller, pour éviter de se prendre une autre remarque désobligeante, il avait préféré le remettre dans sa poche. C’est vrai, Sasha pouvait se montrer très convaincant. Quelque chose qu’il n’arrivait pas à juger de lui-même. Il n’y avait pas que des avantages à être un viagra ambulant. Le fait de ne pas savoir dire non faisait partit de l’autre catégorie en l’occurrence. C’était tellement malsain quand il prenait du recul. Et c’est justement parce que ce don de persuasion était malsain qu’il ne le faisait pas à Lewis. Parce que depuis le début, il ne l’avait forcé à rien. Donc s’il en avait vraiment marre, qu’il mette Sasha à la porte ! L’incube s’en irait. Le démon avait replié ses jambes sur lui-même, s’accoudant à celle-ci pour attendre que ça passe en fixant la tignasse en bataille de son petit-ami. Que pouvait-il faire ? Hormis patienter parce qu’il savait bien que, quoi qu’il fasse et qu’il dise, il sera en tords.

© charney
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 7 Déc - 22:26




Homecoming


Il n’y avait plus grand-chose à faire, si ce n’est d’attendre que la colère de Lewis désenfle. Ni lui ni Sasha n’avaient plus rien à dire de toute façon : le médecin voulait que son compagnon se contrôle assez pour rentrer à la maison le soir, et ce dernier affirmait qu’il était totalement incapable de dire non. Ils étaient dans une impasse, et le seul moyen d’en sortir était sûrement de bouder jusqu’à ce que l’un d’entre eux ne soit trop fatigué pour continuer.

Sasha avait osé rappelé à Lewis qu’il était tombé dans le coma des suites de son noble sacrifice, et que c’était ce qu’il risquait s’il voulait enfermer totalement l’incube. La mémoire du médecin n’était pas si nulle que ça, merci, et c’est bien pour ça qu’il lui laissait faire ce qu’il voulait, tant qu’il rentrait pour dormir. Mais apparemment, même ça, c’était trop compliqué pour Sasha. Il préférait jouer à Candy Crush, tant mieux pour lui.

Recroquevillé dans le canapé, Lewis ne pouvait retenir son regard d’aller de la table toujours dressée au radiateur foutu : qu’est-ce qu’il avait fait pour mériter ça ? Est-ce qu’il n’était pas assez bien pour Sasha ? Qu’est-ce qui lui manquait… ? Lewis aurait juste voulu qu’une fois, juste une fois, il puisse faire une surprise qui fonctionne, au lieu de rester à attendre pendant des heures sans savoir où il était ou ce qu’il faisait. Il aurait juste voulu avoir une vie ordinaire avec quelqu’un d’ordinaire, mais manque de bol, il était tombé amoureux d’un incube. Paie ta vie de merde.

En songeant au fait que Sasha valait bien mieux que la vie qu’il menait, et qu’ils s’entêtaient à s’engueuler alors qu’il y avait sûrement mieux à faire que de rajouter une couche de colère sur la douleur sous-jacente, Lewis sentit les larmes perler au coin de ses yeux. Manquait plus que ça, tiens ! Décidé à ne faire aucun bruit pour ne pas alarmer Sasha, il les laissa silencieusement couler sur ses joues, les essuyant au fur et à mesure. Et puis, au bout de quelques minutes, il laissa échapper un reniflement caractéristique. Il était à bout, bien plus qu’il ne l’avait imaginé, et même s’il gueulait sur Sasha comme sur du poisson pourri, c’était seulement parce qu’il voulait l’avoir près de lui tout le temps. Une bien piètre excuse, mais c’était vrai…
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 7 Déc - 23:14


Homecoming

Attendre.. La patience de Sasha n'était pas la meilleure de ses qualités. Et couplée avec sa fierté, ça faisait un démon qui n'était pas décidé à craquer ni à se battre. Il était bien trop fatigué pour ça. La preuve, il commençait à perdre le contrôle. Que pouvait-il faire ? Hormis regarder les gens d'en bas marcher dans les rues. Seuls, accompagnés, titubantes, droites, pleines d'assurances, il y en avait de tous les types. Mais toutes semblaient si normal. Surtout les couples. Ils étaient trop normaux et écœurant à la vue de l'incube qu'il en avait tiré le rideau par dépit et ras-le-bol de voir ces gens faussement heureux et frimer dans la ville pour ça. Il n'y avait vraiment pas de quoi se la péter. Du moins, selon lui. Être seul, ça a de bons avantages aussi. L'ambiance était si lourde qu'il en oubliait cette frustration intérieure. Celle qui lui disait de ne pas finir comme eux alors que l'incube était bien trop fatigué pour voler au grès du vent.
Alors oui, c'était peut-être bas comme coup de rappeler à Lewis ce que Sasha lui avait fais. Tout ça parce qu'il lui avait donné l'autorisation consciencieusement. Mais de temps en temps, si ça pouvait permettre l'effet semblable à celui d'un électrochoc alors oui, il le fallait. Ce n'était pas sans mal d'ailleurs. Plus un mot, plus un bruit. L'ambiance était oppressante dorénavant tellement que le silence était lourd et pesant mais pourtant, si parlant. L'incube ne bougeait cependant pas de son rebord de fenêtre. Limite, il se serait endormit sur celui-ci, ça n'aurait même pas été étonnant. Non, il était bien trop occupé à regarder son médecin avait un petit air triste pour lui.

Non, Sasha ne préférait pas jouer à Candy Crush. Ça le faisait chier en plus ce jeu tellement qu'il le trouvait débile. Il pouvait simplement regarder, à droite, à gauche. Dedans, dehors. Le chauffage, le canapé. Il détestait définitivement attendre. D'autant plus qu'il n'y avait rien de pire que de patienter dans une ambiance lourde et oppressante. Jusqu'à ce qu'il entende le petit reniflement qui n'était pas passé dans l'oreille d'un sourd. Un appel au secoure, une espèce de détresse qui avait fais mal à la poitrine de Sasha. Autant physiquement que métaphoriquement. L'incube sentait bien qu'il était allé trop loin encore une fois. Pour changer. Il ne manquait rien à Lewis, rien du tout. Certes, il était un peu trop papa poule mais, c'était par gentillesse avant tout. L'incube s'était rongé les ongles qui ressemblait de plus en plus à des griffes noires en cherchant à se décider. Est-ce qu'il mettait sa fierté un peu de côté et il y allait ? Ou bien il attendait encore un peu ? Non, la première option bien sûr. Bien entendu, Sasha n'était pas sûr que ça soit bien reçu après ce qu'il venait de se passer mais, qu'importe. D'accord, il avait loupé la surprise mais, il pouvait le faire ce soir alors ce dîner. Et cette fois-ci, ça sera à lui de faire une surprise. Et pas une mauvaise tant qu'à faire, ça serait sympa de sa part. L'incube s'était glissé comme une ombre dans le dos du médecin. Promis, il n'utilise aucun de ses pouvoirs de persuasion ni rien du tout. Le démon était simplement venu enlacer par derrière le médecin en passant ses bras par-dessus les épaules de celui-ci. Il était petit après tout, ça avait quelque avantage.

-Je suis désolé... Mais ne pleurs pas s'il te plaît.

L'incube avait soufflé ceci à l'oreille de Lewis, une de ses mains griffues venant essuyer ses larmes. Sasha n'avait pas envie que son médecin pleurs à cause de lui. Autant, les autres, il s'en foutait mais lui, non.

-On a qu'à dire que je ferais le dîner ce soir pour me rattraper. Et je ne bougerais pas d'ici, promis.

Pour combien de temps ? On verra bien combien de temps il arrivera à tenir en tout cas avant de blanchir au lavage.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.


Dernière édition par Sasha L. Zweig le Jeu 8 Déc - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Jeu 8 Déc - 10:00




Homecoming


Dans le silence pesant qui avait suivi leur engueulade, Lewis s’était mis à réfléchir et fatalement, à pleurer. Il s’en voulait d’avoir réagi aussi connement, d’avoir blessé Sasha en remuant des souvenirs pas forcément joyeux, et il se remémorait aussi son réveil à l’hôpital et tout ce qui avait suivi. Comment pouvait-il reprocher quoi que ce soit à Sasha, en sachant pleinement ce qu’il était et la manière dont il vivait ? Mais voilà, c’était plus fort que lui, quand il était stressé il se mettait à gueuler sur tout et tout le monde, et c’était Sasha qui prenait. C’était vraiment une vie de merde, pour eux deux.

Un reniflement trop bruyant le trahit, et avant qu’il ne puisse réagir, il se sentit enlacé par l’incube qui était venu le rejoindre par derrière. Pour une fois. Il lui disait de ne pas pleurer, et il s’excusait, mais en vérité, n’était-ce pas plutôt à lui de dire ‘désolé’ ? Le mot ne sortit pas de la bouche de Lewis, sa gorge trop encombrée de son propre ressentiment, une colère moins dirigée contre Sasha que contre lui-même désormais. L’incube offrait de se racheter, repoussant le dîner au soir même en proposant au passage une surprise pour compenser celle, manquée, de Lewis.

— Juste pour ce soir, s’il-te-plaît…

Le médecin était encore lucide, et il savait bien que Sasha allait devoir sortir pour se nourrir, au moins. Mais 24h avec lui, ce n’était pas trop demandé, si ? Il essaya de contenir ses larmes, de les effacer d’un revers de main, tout en se blottissant dans les bras de l’incube. C’était ce contact qui lui avait manqué cette nuit, qui lui manquait à chaque fois que Sasha découchait, en fait. Lewis y était devenu accro, et il aurait bien du mal à s’en passer désormais.

— On pourra se regarder un film ou autre… Je bosse pas aujourd’hui.

Ouais c’est ça, essaie de te rattraper comme tu peux, Lewis. Il détourna le regard, et esquissa un petit sourire. Oui, il essayait de se faire pardonner, comme il le pouvait. Il y avait bien un autre moyen de rendre le sourire à Sasha, plus rapide et plus agréable, mais Lewis n’était pas sûr que l’incube voudrait. Quoique. Il ne pouvait pas dire non, c’était ça hein ?
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Jeu 8 Déc - 18:20


Homecoming

Sasha avait horreur de ça. D’entendre Lewis pleurait. Autant, les autres, ce n’était pas grave. Par moment, le retour à la réalité était même brutal. En tant qu’incube, ça devait être une habitude d’entendre les autres pleurer parce qu’il leur faisait du mal d’une quelconque manière. Mais non, le médecin avait ce don de remonter à la surface le petit brin d’humanité qu’il avait accumulé au cours des siècles et qui avait grandi. Il n’y arrivait plus, à s’en foutre, justement. Et le démon ne pouvait pas rester là, à faire comme ça ne l’ébranlait pas. Enfin techniquement si, c’est ce qu’il aurait fait en temps normal en attendant le moment propice afin de placer une remarque pour enfoncer le clou encore plus. Non, au lieu de ça, il était venu rejoindre Lewis derrière lui sans pour autant s’installer dans le canapé. Après peut-être, quand le calme de son conjoint sera revenu. Pour le moment, il préférait jouer la carte de la méfiance. On ne sait jamais ! Sasha n’aurait peut-être pas dû faire ça et il allait s’en reprendre plein les dents. Chose qui l’étonnerait assez d’ailleurs.
Heureusement, rien de tout ça ne s’était passé. A la place, Sasha demeurait silencieux. Il s’excusait. Et vu comment c’est rare de la part de Sasha, Lewis aurait pu gagner un trophée. Il proposait même de se racheter en lui proposant de faire à manger. La moindre des choses tout de même. Bon ok, même si en vérité, il n’a aucune idées sur ce qu’il pourrait lui faire. La surprise ? Hum, quelques idées par-ci, par-là mais, c’était encore à travailler. Sasha l’entendait, cette demande. Cette supplication presque de la part de son colocataire pour qu’il reste. Juste ce soir ? Et si c’était ça, la surprise finalement. S’il restait, le plus longtemps possible. Jusqu’à ce qu’il ne tienne plus au point de devenir méconnaissable. Ça serait une bonne surprise, non ? Resserrant doucement son étreinte, Sasha avait glissé sa tête pour la poser sur son épaule. Ayant préalablement déposé un petit baiser dans le cou. Ce n’est pas ça qui va le tuer, fort heureusement ! Sinon, à ce tarif-là, il ne peut plus rien faire !

- Oui, bien sûr. Ce soir, demain, dans deux jours, autant de temps que tu voudras. Pense juste à m’attacher cette fois-ci.

Un petit sarcasme glissé pour donner une touche plaisantine à cette situation affreuse. Faut pas croire, Sasha aimait plutôt bien qu’on lui mette un collier et une laisse. Et pas seulement pour aller se promener. Mais, cette détresse dans la voie de Lewis, il ne pourra pas l’oublier. Parce qu’il y était confronté tous les jours et c’est ce qui était insupportable pour Sasha. D’où peut-être son attitude calinours. Il avait besoin aussi de se sentir rassurer. Qu’on lui dise que ce n’était pas si grave. C’est d’ailleurs pour ça qu’il l’aimait son Lewis ; parce qu’il était gentil et tolérant. Malgré ses coups de colères mais bon, pouvait-il vraiment lui en vouloir ? Si Lewis stressait, se mettait en colère et pleurait, Sasha était plutôt du genre à stresser, se taire et découcher pour aller pleurer ailleurs.
L’idée même que son médecin était devenu accroc à lui raisonnait avec danger. C’était dangereux, très dangereux même. Cela dit, au lieu de s’inquiéter, Sasha pouvait simplement arrêter et se poser pour une fois. Tiens, c’est ce qu’il allait faire d’ailleurs à partir de cette heure précise ! Jusqu’à ce qu’il soit obligé de ramper ou de se laisser glisser sur le mur, il ne bougera pas de cet appartement juste pour rester avec Lewis.

- Pourquoi pas. On se fait un bon repas, tu finis de me montrer ta saga avec le nain pied nue et son anneau et on avisera par la suite. On résume la journée à glandouille à la maison, d’accord ?

Heureusement que l’incube n’était pas du genre rancunier ou taciturne finalement car, il n’aurait pas fait main-basse sur ce qu’il venait de se passer et le jeter dans le méandre des oubliettes de son esprit. Par contre, le dos du canapé qui lui appuie sur le bide, ça lui donnait un mal de ventre d’enfer. Enfer, démon, jeu de mots pourri, c’est drôle, mdr, on s’amuse.  Cela dit, l’incube n’osait pas plus bouger que ça. Même s’il comptait revenir à la charge bien sûr. Oui parce que le ‘’glandouille’’ à la maison peut résumer bien des choses aussi. Puis même, même si le démon était debout et plié en deux, il était bien comme ça à moitié coucher sur son médecin-peluche-tout doux. La preuve, il s’était remis à ronronner et à frotter sa tête dans son cou. Oui bon, on avait dit qu’il était rentré défoncer. C’est juste pas encore partit ses petites manies. Puis c’était assez marrant à voir, on dirait un chat qu’essaye de consoler son maître tout triste. Parce que les animaux ont du cœur, sachez-le !... Ouai bon ok, Sasha n’est pas un animal (quoi que) mais, ce n’est pas vraiment un humain non plus donc c’est kiff-kiff.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Sam 10 Déc - 11:49




Homecoming


Lewis savait qu’il n’était pas parfait. Il le savait pertinemment, et même s’il se disait qu’il devrait peut-être essayer de travailler sur ses défauts, le naturel reprenait le pas et arrivait un moment où il jouait de nouveau les connards avec Sasha. C’était un cycle presque immuable qui durait depuis huit ans, à croire que le couple ne tenait que par miracle. Pourtant, Lewis aimait vraiment Sasha. C’était même parce qu’il l’aimait trop qu’il ne pouvait s’empêcher de stresser quand l’incube découchait, ou qu’il se comportait comme un jaloux maladif et possessif. Il n’estimait pas demander grand-chose, pourtant : que Sasha reste dormir avec lui, au moins… ? Lewis ne supportait plus d’être seul dans un lit désormais, pas quand il connaissait les risques que prenait son compagnon. Ce dernier, en voyant qu’il pleurait, s’était approché et l’avait rassuré en lui disant qu’il resterait aussi longtemps que possible, le tout en ponctuant ça d’une blague presque sous la ceinture.

— Oh, je ne veux pas que tu sois malade… Par contre je peux t’attacher ce soir si tu veux.

L’allusion n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd, et Lewis, derrière un rideau de tristesse qui commençait à lentement s’évanouir, se mit à sourire. C’était toujours la même chose : ils s’engueulaient, et quand ils se rendaient compte de leur propre stupidité, ils se mettaient à s’emboîter comme des legos. Lewis aurait aimé sortir de ce cercle infernal, mais il s’était depuis longtemps fait une raison.

Alors que Sasha confirmait qu’il voulait bien faire la cuisine et se poser devant le Seigneur des Anneaux – il ne cita pas le titre directement, sûrement parce qu’il ne le connaissait pas – Lewis se tourna pour lui faire un câlin face à face. Même si le canapé entre les deux, c’était quand même pas bien pratique.

— Va pour la journée glandouille, mais la séance chaînes et laisse, on la case quand ?

Ouais, il ne perdait vraiment pas le nord, à croire qu’il était en manque. Ou qu’il voulait prouver (et se prouver) que Sasha n’avait pas besoin d’aller voir ailleurs, ce qui était bien sûr totalement faux. Heureusement que Lewis ne savait rien des escapades de son compagnon, parce que sa dernière conquête en date allait être difficile à battre…
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Sam 10 Déc - 17:01


Homecoming

Pas selon Sasha. La perfection était quelque chose de très complexe et, lorsqu'on s’efforçait de l'atteindre, il y avait toujours moyen de se brûler les ailes comme cet idiot d'Icar. Personne n'était parfait. On pouvait seulement s'en approcher au maximum. Lewis avait ses défauts, certes l'incube n'allait pas le renier mais, il faisait partit de ses personnes qui s'approchaient de la perfection à ses yeux. Non pas que physiquement mais, psychologiquement aussi. Le pourquoi serait bien trop long à étaler pour expliquer cette attirance inexpliquée qu'avait Sasha pour le médecin. Disons simplement que cela lui faisait le plus grand bien d'être traité comme quelqu'un de normal avec une situation tout aussi normal et non pas seulement comme un objet ou un animal de plaisir. Quitte à devoir inclure les engueulades quotidiennes dans les points forts. Juste, le regard d'un homme réellement amoureux et qui mérite qu'on se donne de la peine pour lui, cela suffisait amplement à Sasha. C'est pour cela que Lewis avait ce titre privilégié par rapport aux autres et même si le démon ne mettait pas forcément en exergue ce titre avec son comportement volage, l'incube restait tout de même attaché à cet humain qui a changé beaucoup de choses pour lui. À commencer par ne plus être seul. Mais, demandez à quelqu'un de dire ce qu'il ressent lorsque les sentiments sont floues et, vous aurez la réponse de Sasha. Une réponse brouillon, sans aucun qualificatif, juste de la neutralité à toute épreuve à en devenir mortuaire.
L'attitude câlin, les gestes et l'éloquence charmeuse du démon était ses seuls atouts lorsque la situation devenait tendue. Parce qu'il ne savait pas comment dire ce que c'était que l'empathie, l'amour, l'affection, l'attirance. Même l'attirance ! Alors que c'était son plus gros points forts et son plus gros points faibles aussi. Il pouvait simplement enlacer Lewis, tel un ange venant rabattre ses ailes protectrice sur son élu, le comble pour un démon dont on a coupé les ailes. Parce qu'il n'avait rien d'angélique à la base. Et c'est d'ailleurs ce genre de comportements qui peut faire réfléchir sur qui est bon et qui est mauvais ?

-C'est pas vraiment une maladie. Plutôt … Un gros coup de moue. Mais tu m'attaches quand tu veux mon tendre ~

La voix ronronnante de l'incube avait raisonné une fois de plus à l'oreille de son médecin. Sasha n'était pas non plus idiot. L'allusion avait été discrète, sans aucune prétention et son colocataire avait réussi à détourner ça de manière malsaine. Bon, il l'avait un peu -beaucoup- aidé aussi. Cela dit, si ça pouvait redonner le sourire à Lewis, il s'en fichait. Ils étaient spéciaux tous les deux. Tout comme pouvait l'être n'importe qui dans cette ville si cette personne faisait un effort et se mettait un coup de pied au cul. Même si, juste une fois, il aimerait que ce cercle se brise. Si se contentait d'aller au cinéma un soir où il pleut pouvait être considéré comme banal selon Lewis, pour Sasha, ça serait extraordinaire. Puis dans le noir, dans une salle immense et tout seul, ça pouvait faire l'objet d'un fantasme particulier.... Voilà, exactement ce dont il voulait se détacher. De ses habitudes, aussi vitales elles étaient, parce qu'il voulait vivre avec son amant comme n'importe qui dans cette putain de rue le ferait.
Alors, commencer par cuisiner et rester à la maison pour une journée glandouille, ça pouvait très bien être un plan comme un autre. Il n'avait pas cité le titre surtout parce qu'il ne s'en souvenait plus. On peut être un démon balaise et, avoir des troues de mémoires comme un petit vieux atteint d’Alzheimer. D'où le fait que Sasha écrit d'ailleurs en cachette le soir. Si certain écrivait pour oublier ou vider leurs sacs, le monarque dans son domaine le faisait pour se souvenir. Se laissant faire sans pour autant perdre contact, le démon avait retrouvé son petit sourire malicieux habituel. Et oui, ce dos de canapé faisait chier. C'est pour ça que Sasha avait rejoint Lewis dans le canapé en passant par-dessus sans pour autant perdre le contact. Ah mais, souplesse obligé après tout ! Un léger ricanement avait traversé les lèvres du démon en entendant la remarque du médecin.

-Oh ça, c'est quand tu veux. A moins que tu n'es pas la patience d'attendre ce soir …

La phrase bien grasse de sous-entendu alors que la voix du démon était toujours aussi ronronnante, voir suave avec une touche provocante. Il jouait avec le col de sa chemise, essayant de donner l'impression un minimum d'avoir des pensées innocentes. Oui, on est d'accord, c'est grillé de suite. Surtout quand on sait que Sasha prude c'est … Impossible, irrationnelle et impensable. Surtout que là, à l'heure actuel, il se demandait surtout comme Lewis allait le punir ou bien montrer qu'il n'avait pas besoin de voir ailleurs. C'est faux, d'un certain point car oui, l'incube n'avait pas besoin mais, s'il voulait épargner la vie de son amant, il fallait qu'il sorte et qu'il utilise d'autre personne.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Sam 10 Déc - 22:47




Homecoming


Un coup de mou assez violent pour que Sasha ait l’air d’en crever, cela dit, c’était pour ça que Lewis parlait plutôt de maladie qu’autre chose. Il ne voulait pas voir cela arriver, même s’il devait se rendre à l’évidence : si Sasha dépérissait dans un futur proche, ce serait de sa faute. Il fallait qu’ils trouvent une solution durable, qu’ils s’arrangent pour arrêter de se prendre le bec pour des conneries, parce que Lewis ne comptait pas faire sa vie avec quelqu’un d’autre. Pour lui, c’était déjà presque trop tard, après huit ans de vie commune, Sasha était déjà l’élu. Tout ce qui leur manquait, c’était une paire d’alliances et un certificat de mariage.

À la réponse de Sasha quant à leurs petites habitudes au lit, Lewis ne put s’empêcher de sourire. Ce n’était qu’une plaisanterie, même si l’envie était quand même là.

— Hmm pour l’instant j’ai la flemme de sortir le matos, alors profite encore un peu de ta liberté.

Voilà la réponse : Lewis était fatigué. Il avait stressé toute la nuit, s’était mis en colère et avait pleuré : tout ça c’était épuisant, et il ne se sentait pas de mener une séance de bondage. Pas sans avoir dormi un peu avant, du moins. Il avait tout juste assez d’énergie pour une partie de jambes en l’air classique, même si l’idée de le faire juste quand Sasha rentrait ne lui plaisait pas spécialement. Le médecin savait comment son compagnon avait occupé sa nuit : il n’avait pas envie de passer si aisément derrière ça.

Les ronronnements de Sasha l’apaisèrent (sérieusement, comment il arrivait à faire ça ?) et il le câlina un peu plus quand il passa de l’autre côté du canapé. Une journée glandouille, c’était un excellent programme, surtout quand l’incube proposa de regarder un des films préférés de Lewis, et de faire la cuisine en prime.

— Je rigolais, je pense que je peux attendre… Après ça dépend de ton attitude aussi, tu sais que je n’arrive pas à te résister bien longtemps.

Il sourit doucement et se pelotonna dans le canapé sous un gros plaid. Si on pouvait lancer le film direct comme ça, ce serait génial. On s’occuperait du chauffage cassé une autre fois, hein ? Après tout, c’était que du matériel…


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Sam 10 Déc - 23:49


Homecoming

C'est assez violent mais, véridique. On va éviter de se perdre mais, techniquement, aucun virus ne le contamine lorsqu'il dépérit. Sasha entre juste dans ses réserves de magie et ne l'utilise plus pour soigner son apparence mais, pour survivre quitte à perdre la raison et être rabaissé au rang d'animal. Après tout, de base, ce n'est pas vraiment une créature pleinement vivante qui est sortit d'une maman et toutes ces conneries. Sa ''naissance'' se rapprocherait plus de celles des golems. Une création en argile que le diable a taillé pour la rendre parfaite et dont il a inculqué un programme à l'intérieur. La seule petite chose qu'il n'ait pas prévu, c'est que celle-ci développe sa propre conscience et devienne un des démons majeurs du satanisme et prince(sse) des Enfers. Un retour sur la volonté d'atteindre la perfection et qui se retourne contre celui qui l'envie. Ou bien, un exemple d'ambition et d'indépendance. Et ça, jusqu'à ses conditions de naissances et les raisons qui a poussé son créateur à le façonner. C'est d'ailleurs ça le plus amusant. Satan lui-même en a chié à le mettre à sa botte -d'autant plus qu'il n'a pas réellement réussi si on oublie le petit coup de triche avec l'hypnose- mais par contre, Lewis oui. Sans aucun souci même.
Parce qu'il avait ce truc en plus. Le même truc qu'il avait vu chez Adam trois milles ans plus tôt. L'absence total de jugement. Ou du moins, son amant ne pensait pas ce qu'il disait lorsqu'il l'engueulait. Et pour pousser le masochisme jusqu'au bout de Sasha, il y trouvait même une petite complaisance là-dedans car, ça prouvait d'une certaine manière que Lewis faisait attention à lui, non ? Alors qu'à l'inverse, l'incube n'avait aucune preuve de ses pensées inquiètes pour son colocataires parce qu'il faisait tout pour les cacher. Le démon n'avait qu'une envie, c'est de trouver une solution en effet. N'importe quoi, quitte à séquestrer des types au pif dans la rue pour qu'il puisse les bouffer à la maison.

Parce que Sasha refusait que Lewis s’inquiète pour lui. Bien sûr, il trouvait ça plaisant ! Mais, il le sentait. Il n'avait pas besoin de l'embrasser ni de caresser sa peau pour sentir à quel point il était en train de se bouffer à cause de lui. Seul son regard et son comportement lui suffisaient. Ses mains avaient glissé sur les épaules de son élu. L'incube pouvait seulement tenter de le calmer avec ce qu'il savait fait de mieux. Bien qu'en vérité, il était doué dans d'autre domaine. Mais, lesquels ? Sasha n'en avait aucune idée et c'est pour ça qu'il avait passé outre cette remarque. Il n'était pas d'humeur à réfléchir, juste faire sourire son Lewis.

-Ooouh ~, serait-ce des menaces ? Alors je vais en profiter pour faire à manger et mettre le film. Peut-être une douche aussi si tu me laisses le temps pour me réveiller.

Fatigué ? Sasha ? C'est à se demander mais, oui, ça arrivait. Parce que mine de rien, cette nuit avait été éprouvante pour lui et, il avait besoin de se reposer aussi de temps en temps. Surtout que le coup de la douche froide, hum hum ! Voilà quoi, c'était moyen et maintenant, il se mangeait le contrecoup de la fatigue avec une douce réalité qui lui revenait en pleine face comme la réception d'un boomerang foirée ! Et puis même, faut lui laisser le temps de rentrer aussi un peu. Chacun d'entre eux avait besoin de se reposer donc et, c'était une perspective plaisante pour Sasha même s'il ne pouvait pas rester visiblement plus de deux heurs en dehors des bras de quelqu'un. Il était venu réclamé son câlin avec ses ronrons. Les ronrons qui signalent définitivement que l'incube était passé en mode désolé et qu'il voulait se faire pardonner en donnant toute l'affection qu'il pouvait avoir. Enfin toute … C'est qu'un prélude disons plutôt.
Sauf qu'on a dit repos alors, tâchons de se tenir. Le mieux, c'est qu'il aille faire à manger. Genre maintenant comme ça, ça lui changera les idées. Sasha s'était dérobé avec son sourire malicieux, la remarque de Lewis éveillant son petit côté joueur.

-Ça, ça dépend aussi de la tienne. Fit-il en laissant glisser sa queue en pointe sous le menton de son médecin alors qu'il était retourné et en route pour la cuisine. Bref ! Je vais faire à manger et je reviens pour mettre le film.

Quoi ? Non mais j'ai dis qu'il était fatigué mais, j'ai jamais dis que fatigué, il devenait innocent et tout sage. Puis, ce n'était rien de bien méchant. Faut bien qu'elle serve à quelques choses cette queue de diablotin aussi. Bon, du coup, comme il l'avait si bien dit, si son amant le cherchait, pas de panique ! Il est juste en cuisine. Bien qu'il avait envie de se foutre dans le plaid aussi à buller dans le canapé.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Ven 16 Déc - 21:51




Homecoming


La tension s’était apaisée et l’atmosphère se faisait plus légère dans le salon de l’appartement de Lewis et Sasha. Le médecin trouvait sa consolation dans les blagues sous la ceinture, ce qui était bien pratique puisqu’il était en couple avec un incube. La situation aurait pu rapidement dégénéré pour se finir à l’horizontale avec des cordes en bonus, mais Lewis était encore un peu secoué parce qu’il s’était passé. Et puis, il était fatigué aussi, tout comme Sasha : ils pouvaient bien profiter d’un moment d’accalmie pour juste buller sans forcément se comporter comme des animaux en chaleur. Mater un film tranquillement, le tout en mangeant sans se soucier d’avoir à faire la cuisine, Lewis n’avait pas grand-chose de plus à demander. D’autant plus que le démon ne semblait pas en forme olympique.

— Je peux te réveiller d’une autre manière si tu veux…

C’était bien sûr une plaisanterie, que Lewis ponctua d’un petit rire avant de retourner se lover dans sa couverture. C’était moins bien sans la présence de Sasha, mais il savait que l’incube ne tarderait pas à revenir. La bouffe ça n’allait pas prendre trois heures, la douche pareil. Après une autre remarque espiègle et féline, Sasha quitta le salon, non sans jouer avec sa queue. Non, pas celle-là, l’autre.

Abandonné dans le canapé, Lewis sortit son téléphone pour glander sur facebook et jouer un peu à des jeux débiles. Pas Candy Crush parce que c’était vraiment nul, mais Super Farm Heroes Saga, par contre, c’était marrant. Allez comprendre. C’était un jeu stupide qui lui permettait surtout de se vider la tête, d’oublier son comportement idiot, sa jalousie maladive et sa possessivité toxique. Il était si bien avec Sasha qu’il était prêt à tout foutre en l’air pour ne pas perdre ce qu’il avait : c’était le serpent qui se mordait la queue. L’urgence latente de la situation, cette horloge qui lui disait chaque jour qu’il approchait d’une mort que Sasha ne connaîtrait probablement jamais, ajoutait au stress. Peut-être que sous le bonheur apparent d’être avec l’incube se cachait le désespoir de ne pas être tout à fait comme lui et de ne pas pouvoir le suivre partout comme il l’aurait voulu. Lewis cherchait inconsciemment une solution à ce problème, et ce n’est qu’en se rendant compte de la gravité de ce qu’il voulait faire qu’il se tira lui-même de ces pensées. Il y avait forcément une meilleure solution que la vampirisation pour toucher du doigt l’immortalité, non ? Remarquez, si des mecs genre sorciers avaient découvert l’immortalité, ils n’allaient pas la refourguer au premier venu. Et quand bien même, Lewis connaissait trop ses classiques pour vouloir finir comme Gollum ou Voldemort.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Sam 17 Déc - 19:44


Homecoming

Une ambiance bien plus recevable que lorsque Sasha était rentré. Mais, il n'allait pas s'en plaindre. Après tout, il préférait de loin les plaisanteries un peu malsain plutôt que les engueulades qui ne se finissaient jamais. Le sourire malicieux de nouveau accroché aux lèvres au même titre qu'il s'était accroché comme un panda sur Lewis, la bonne humeur revenait doucement mais, sûrement. Même si la fatigue était présente et que tout ça avait besoin de se tasser encore. C'est peut-être à cause de ça qu'ils n'avaient pas fini à quatre pattes pour faire du rodéo. Ça et aussi le fait que l'incube avait décidément bien du mal à ''jouer'' avec son médecin parce qu'il était capable de le tuer en moins de deux. La réticence était là, quel honte tout de même pour Lilith... Mouai, il préférait définitivement rejeté la faute sur la fatigue et le stress. Au moins, ces deux-là pouvaient être pleinement fautive sans que le malaise ne vienne le chercher. Pour autant, ça ne voulait pas dire qu'il allait se laisser marcher sur les pieds. Sasha avait toujours cette tête remplie de malice à chercher la petite bête. Il n'avait peur de rien alors, il n'allait sûrement pas trembler à une petite menace de Lewis. Si c'était réellement une menace bien entendu.
Un échange qui n'avait pas l'air de se conclure puisque les deux semblaient vouloir le dernier mot. Sasha faisait mine de ne pas comprendre à celle de son médecin. Il avait sa petite idée en tête mais, il voulait que la réponse vienne de la bouche de Lewis.

-Tu peux me réveiller d'une manière plus efficace qu'une douche bien chaude, c'est-à-dire ? Je me demande bien à quoi tu fais référence ~.

Le sourire presque carnassier de Sasha en disait long sur le fond de sa pensée. Après tout, la comédie faisait partit de ses qualités. C'était très pratique pour certain de ses boulots. Mais, hormis aguiché une dernière fois son amant, l'incube s'était dérobé. Après tout, il était préférable de ne pas pousser trop loin pour le moment. D'autant plus qu'il avait un repas à préparer et une douche à prendre. Ou inversement. Ou les deux en même temps, soyons fous. Malgré sa nouvelle fuite, il avait un comportement un peu plus espiègle que tout à l'heure où il n'était pas très fier.
Sasha avait donc laisser Lewis s'emmitoufler dans son plaid en prenant la direction de la cuisine. La cuisine … Lieu aux milles boulettes pour Sasha. L'incube était d'ailleurs étonné que le médecin l'ait laissé entré à l'intérieur. Il devait être réellement fatigué pour ne pas avoir tilté que c'était dangereux cette affaire là. Enfin pour le moment, non puisque le diablotin était simplement en train de fouiller dans le placard pour trouver les ingrédients. C'est dès lors que le gaz va être allumé que ça va être folklo cette histoire. Parce qu'il faut savoir que savoir cuisiner, ça fait partit d'une des plus grande frustration de Sasha. Autant, il savait faire, ce n'était pas ça le souci. Le souci, c'est qu'il n'était pas patient du tout et que sa précipitation et sa volonté d'être occupé allait toujours être à l'origine d'une boulette ou deux.

Surtout que pour faire ses pattes à la bolognaise, il était bien partit. Il avait mis l'eau à chauffer, les tomates dans le mixeur et coupé la viande en petit morceau. Sauf que voilà, l'eau chauffé pas assez vite et du coup, il avait déjà mis les spaghettis à cuire et il s'était tiré à la douche en attendant. Pas grave vous allez dire. Ouai, sauf que le petit incube avait remarqué que ses cornes étaient toujours là. Plus petites grâce à Adam mais, présentes alors, il a fallu qu'il se nettoie le crâne et qu'il aménage sa tignasse pour cacher au maximum. Et pendant ce temps-là, les pattes continuaient de cuir. Résultat, il a dû faire de son mieux pour un retour façon ninja dans la cuisine torse poil et constater que l'eau avait tellement chauffé qu'elle avait débordé façon écume bouillante sur la gazinière. Panique oblige, Sasha voulait bien faire sauf qu'il mesure pas du tout sa force dans ses cas là alors, il a trop forcé sur le bouton pour éteindre et il lui est resté dans les doigts. Voilà, d'où le fait qu'il y a une casserole dégueulantes de pattes à moitiés cuites, un bouton en moins sur la gazinière et un Sasha en PLS dans un coin de la cuisine qu'il était à bout et qu'il n'arrivait à rien.  

Enfin si, il arrivait à faire jouir les gens mais, dès lors que c'était pour des petites attentions comme la cuisine par exemple, ça ne se passait jamais comme il le voulait. Soit c'était son manque de compréhension sur les émotions qui l'handicapait comme pour l'engueulade de tout à l'heure. Soit sa force et sa nature qui le rattrapaient et qui le rendait inapte pour certaine chose. Soit c'était son incompréhension totale sur le quotidien des humains. Bordel mais, il veut juste montrer à la seule personne qu'il aime dans ce putain de monde Ô combien elle compte pour lui ! Et même ça, il y arrive pas et ça le fait chier. D'où le fait que l'incube ne faisait pas le fier dans un coin de la cuisine, assit en boule par terre avec sa tête enfouie dans ses bras. Reprendre son calme, stay cool. Il était vraiment fatigué en faites pour craquer à ce point.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 19 Déc - 20:23




Homecoming


L’atmosphère était plus légère, mais ça ne voulait pas dire que tout était rentré dans l’ordre pour Lewis. Le médecin s’était réfugié dans son plaid, bien au chaud dans le canapé, et avait laissé Sasha s’occuper de la cuisine seul. Or, c’était bien la dernière chose à faire si on ne voulait pas faire brûler la maison… Sonné par l’attente, la dispute et la réconciliation brève, Lewis avait complètement oublié que c’était une très mauvaise idée de laisser Sasha livré à lui-même en terre inconnue.

Il continuait de se perdre dans ses pensées, songeant aux moyens plus ou moins ragoûtants pour rester en vie le plus longtemps et ainsi ne pas quitter Sasha qui lui, devrait continuer seul. Lewis ne voulait pas l’abandonner, il avait même du mal à accepter de vieillir plus vite que lui. Ou plutôt, de vieillir alors que lui ne le faisait pas. La plupart du temps, le médecin n’y songeait pas, mais il s’était passé beaucoup de choses aujourd’hui, et de rester comme ça, enroulé dans le plaid comme un saumon dans son sushi, il ne pouvait pas s’empêcher de cogiter.

Il ne vit pas vraiment le temps passer du coup, et ne s’inquiéta qu’un peu trop tard. Sasha ne revenait pas, ce qui n’était pas normal : un peu à contrecœur, Lewis se sortit de la douceur cotonneuse et agréablement chaude de son plaid pour affronter le froid. Il s’avança à pas lents vers la cuisine, et comprit bien vite ce qui n’allait pas.

— Oh mais…

Lewis avait bien remarqué les dégâts et le bouton manquant sur la gazinière, mais on s’en foutait. Ce n’était pas important, du matériel, comme pour ce chauffage pour lequel il avait pourtant râlé. Il s’était énervé, ça ne comptait pas… En réalité, Lewis faisait très bien la part des choses, et préférait voir un Sasha souriant plutôt qu’un appartement en parfait état. Bon, le mieux, ce serait encore qu’il n’ait pas à choisir, mais on n’a pas toujours ce qu’on veut dans la vie.

Il s’approcha rapidement de Sasha et s’accroupit vers lui pour le prendre dans ses bras. Si l’incube voulait jouer au koala, c’était le moment idéal.

— C’est rien chéri… on va commander des pizzas, hmm ?

Et merde. C’était un peu de sa faute, ça. Il avait gueulé sur le fait qu’il avait fait le dîner pour rien la veille, et il avait poussé Sasha à vouloir se racheter en jouant les chefs alors que ce n’était manifestement pas fait pour lui. Le médecin ne pouvait s’empêcher de culpabiliser. Il gueulait et gueulait, et au final, c’était Sasha qui souffrait. Tu parles d’un médecin !
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 19 Déc - 22:21


Homecoming

Une atmosphère dont Sasha préférait ignorer, comme d'habitude. C'était un gros défaut comme une qualité. De ne rien avoir à en faire. Il voulait simplement que ça se tasse. Mais, tasser le sujet principal de ces disputes ne les fera pas taire pour autant. C'est ça, de dont l'incube ne comprenait pas. Ils avaient tous les deux besoins d'en parler calmement et de trouver une solution. À jouer les cowboy solitaire, Sasha ne semblait pas conscient qu'il faisait du mal et créer son propre mal aussi. Cela dit, qui a pris le temps de lui apprendre ces choses-là ? Qui lui aurait dit qu'un jour, il aurait une occasion de se poser ? De ne plus être obliger de courir après le temps ou bien de faire en sorte qu'il ne le rattrape pas ? Qu'il pourrait à son tour se poser et faire comme tout le monde ? Personne a pris le temps de le lui dire. Personne n'a songé à le lui dire du moins. Parce qu'on lui a mis dans le tête que c'était un parasite. Une salope qui se nourrissait des autres pour vivre. Mais ça, il ne comprend pas qu'il est déjà en train d'ouvrir les yeux. Et que des incubes comme ça, qui font attention aux autres, il doit être le premier à exister. D'autre on peut-être suivi mais, il les déteste. Tout comme il déteste la majeure partie des créatures de son acabits. Sasha regarde les autres succubes et incubes avec du dégoût et des airs rabaissant. Et, en y regardant de plus près, c'est une certaine manière aussi de réagir lorsqu'on est dégoutté de soi-même.
C'est aussi un des risques avec ses pouvoirs de persuasion. Il ne pouvait pas lutter contre des choses que lui-même ne contrôlait pas. Mais, comment expliquer ça posément à Lewis s'il refusait de l'écouter. Sasha se dit souvent qu'il a vécu bien trop longtemps maintenant.

C'est ce qui se cachait derrière ce sourire malicieux tandis qu'il se dérobait des bras de son médecin. Lui-même n'en avait pas conscience que sa fatigue n'était plus dû qu'à un soir resté à la maison. C'était autre chose. Ses airs enjoués, son talent pour la comédie, tout ça cachait bien plus qu'il ne semblait le faire croire. D'où aussi peut-être le fait qu'il voulait essayer autre chose. Comme faire la cuisine par exemple. C'est tout con de faire la cuisine. Et quand on la fait avec amour pour quelqu'un qu'on aime, c'est encore meilleur ! Seulement faudrait-il ne pas être tête en l'air. Sasha n'avait pas réfléchi. Ou du moins, pas à la bonne chose. Il avait fais passé son côté maniaque de chat pour la propreté avant la surveillance du repas. Résultat, c'était une crise mondiale dans la cuisine ou son calme avait fini par être percé à jour. L'incube n'arrivait plus à rien, pas même de garder son safe-control. La panique était là et dans l'élan pour vouloir rattraper ses conneries, il avait arraché le bouton de la cuisinière. Ah pardon, j'ai dis qu'il avait perdu tout son karma mais, ce n'est pas tout à fait vrai. Parce que si c'était le cas, il aura hurlé à en faire trembler les murs en s'enflammant pour faire brûler la maison. Oui, il est comme ça le Sasha, faut pas le sortir de ses gongs. Allez, point positif, il a réussi à éteindre la gazinière, pas de risques d'explosions ? … Non, même relativiser ne marchait plus. Le démon était totalement à cran...

-Désolé, j'ai encore cassé un truc … Fit la voix de Sasha, étouffé dans un bras tandis que l'autre était bien trop occupé à soulever la main dépourvue de volonté avec le bouton de la gazinière restée dedans.

Le démon ressemblait plus à un chat dépressif qu'autre chose. Même sa queue en pointe faisait mollassonne par terre à ne plus bouger. Cela dit, c'était peut-être ça le truc. Ne pas bouger et comme ça, il était sûr de ne rien casser. Un petit soupir s'était échappé de la bouche de Sasha, faible et discret. Donc non, il ne marche définitivement pas à pile et hormis s'appeller Mister Catastrophe ce soir, il avait vraiment rien gagné. Il aurait peut-être mieux fait de se taire finalement. Dire qu'il voulait seulement se rattraper... C'est pas même pas une question de se rattraper en faites, c'est surtout le fait de vouloir faire plaisir à Lewis en cuisinant parce qu'il avait eu la patience de l'attendre. En plus de se retourner l'estomac d’inquiétude parce qu'il ne rentrait pas. Alors que de base, il était censé être à la maison. De base quand même ! Ouai sauf que si ça se passe comme ça à l'appartement dès qu'il pose les pieds dedans, le studio fera même pas deux mois.
L'incube pouvait simplement se laisser enlacer. Un câlin qui avait pourtant un goût amer pour Sasha. Mais c'est dans ces moments-là qu'il ne pouvait définitivement pas dire non. C'est peut-être pour ça qu'il s'était déroulé un peu.

-Moui... Mais j'avais bien commencé. C'est juste que le gaz, ça chauffe trop vite … Tu le sens le gosse au fond de lui qui cherche l'excuse ou pas ? Mais ça lui donnait un côté mignon quand même. Fais gaffe, je voudrais pas te crever un œil en plus …

Une petite remarque glissée parce que Sasha sentait bien que ses petites cornes en mode furtives dans ses cheveux se baladaient trop près des yeux de son tendre. Et même s'il avait tenté de glisser ça comme une plaisanterie, on ne pouvait pas faire plus claire comme aveux. S'il était capable d'arracher un bouton de gazinière sous l'effet de la panique pour de l'eau qui chauffe trop vite -ouai parce que bon, dans le moyen-âge, le feu ça chauffait pas aussi vite hein?-, il serait bien capable de rendre borgne Lewis sans le vouloir aussi. C'est peut-être aussi pour ça que Sasha rebaissait doucement la tête sans pour autant perdre le contact. En même temps, tu l'invites à faire le koala, comment résister, hein ?

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 21 Déc - 8:07




Homecoming


Face à un Sasha désemparé et recroquevillé sur le sol, Lewis ne pouvait décemment pas trop s’en faire pour un pauvre bouton, même si cela voulait dire que le feu continuait de brûler. Il jeta un œil vers la gazinière pour vérifier que la casserole avait bien été écartée, ce qu’il fit si ce n’était pas le cas. Puis il revint vers Sasha pour lui relever le menton et lui déposer un petit baiser. En faisant attention aux cornes, effectivement. Le médecin ne l’avait pas remarqué tout de suite, avec la tignasse de Sasha, mais ses parures frontales étaient de sortie, signe qu’il perdait vraiment le contrôle.

— C’est rien pour le gaz. Je vais le couper, et on verra pour la gazinière plus tard. La prochaine fois, on fera la cuisine ensemble, non ? Ce sera plus sympa !

Ce serait l’occasion de partager quelque chose, de faire quelque chose ensemble ! Et puis Lewis pourrait rattraper les bêtises de Sasha avant même qu’elles ne se produisent, ce qui était un avantage non-négligeable. En attendant, pour aujourd’hui, c’était râpé. Passant un bras autour des épaules de Sasha, Lewis le redressa et le mit debout : il n’allait quand même pas resté prostré là toute la journée, si ?

Le gardant toujours dans ses bras, le médecin emmena l’incube dans le salon et l’installa dans le canapé, non sans l’embrasser au passage. Un vrai long baiser passionné, histoire que Sasha oublie, au moins un peu, ce qu’il venait de se passer. Puis, Lewis s’arracha à l’étreinte et souffla avec un petit sourire.

— Je reviens.

Il emmitoufla un peu Sasha sous le plaid, et se déroba dans la cuisine pour arrêter le gaz, et commencer un peu à ranger ce qui pouvait l’être. Entre ça et le chauffage, c’est vrai que Sasha coûtait cher en électro-ménager, mais ce n’était pas grand-chose quand on remettait tout dans son contexte. Une question de priorité, voilà. Sasha passait avant tout, de toute façon.

Lewis revint de la cuisine avec son portable à la main : il était déjà en ligne avec la pizzeria du coin quand il atteignit le salon, juste à temps pour demander à Sasha ce qu’il voulait manger.

— Une royale ça te va ? T’as rien contre les champignons et les olives ? Sinon on peut en prendre une plus garnie…

Il n’allait pas faire le difficile, pas maintenant, et pas pour une foutue pizza. De toute façon, il avait si faim qu’il allait sûrement en prendre une pour lui seul. C’est comme ça que ça fonctionnait, les pizzas : chacun la sienne et les moutons seront bien gardés !
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 21 Déc - 14:19


Homecoming

Sasha n’était pas … Bon d’accord, si. Il était désemparé parce que l’accumulation faisait que son karma était à rude épreuve et qu’il ne savait plus où donner de la tête. L’impression d’avoir tout raté était là, tout comme les potentielles idées pour se rattraper et l’élimination avec ses capacités. Donc voilà, déjà on oublie le repas parce qu’il ne savait pas faire la cuisine. Ou plutôt parce qu’il avait la poisse dès qu’il rentrait dans la cuisine. L’incube ne savait pas vraiment s’il était en train de laisser tomber ou bien s’il retenait sa colère pour ne pas péter les plombs. Un peu des deux en faites. Ce qui était sûr, c’est qu’il était en train de mettre tout en œuvre mentalement pour trouver une solution à un problème qui le dépasser totalement. Et dont il n’était même pas fixé sur la nature de celui-ci. Dans ces cas-là, il est certain qu’il vaut mieux rester dans son coin et attendre. Pour autant, il n’avait pas pu s’empêcher de montrer sa ‘’victime’’ qui résidait dans le creux de sa main à Lewis avec un air désolé. Il s’attendait à recevoir une soufflante ou un reproche comme il l’avait eu un peu plus tôt pour le chauffage mais non, rien de tout ça. Bien au contraire.
Une main douce et bienveillante venait lui relever le menton après avoir corrigé le tir au niveau de la casserole en train d’agoniser. Sasha comprenait bien la nature du message. Une nature confirmée par ce petit baiser volé qui faisait sourire le démon. Oui, il fallait se reprendre, ce n’était pas si grave. L’incube avait tout de même demandé de faire attention, vu la malédiction qui planait autour de lui dès les pieds posés dans la cuisine, ça serait idiot d’en rajouter une couche.  Et il remerciait silencieusement le médecin de ne pas avoir rebondit sur leurs présences car il faisait déjà de son mieux pour les cacher et les ignorer, ça serait dommage de tout flingué en posant une tonne de questions.

- Si t’as pas peur de perdre tout ton matériel ou que je fasse exploser le four, je veux bien. Tu me donneras des cours ?

Professeurs et élèves, c’est classique comme fantasme tout de même… Hum hum ! Non-non, un peu de sérieux. En tout cas, la méthode et la proposition de Lewis avait redonné un petit sourire à Sasha qui allait suivre les bons conseils de son amant : ce n’est pas grave. Et puis, passer une journée à la cuisine avec son amoureux à galérer, ça pouvait être marrant comme expérience. Non, en effet, il ne va pas camper ici jusqu’à ce que le sommeil le prenne alors il s’était laissé faire. Puis même, il y a plus confortable quand même que le carrelage. En même temps, vu la taille et le poids de Sasha, c’était pas trop dur de le remettre debout.
Le démon était resté en koala tout le long du chemin, de la cuisine au salon pour finalement atterrir dans le canapé. C’est mieux en effet de l’éloigner de l’antre du diable qui était la cuisine pour lui. Surtout pour que son amant vienne lui dérober ses lèvres. Un baiser encouragé par les mains de l’incube qui venait caresser les joues de Lewis. Oh, ça aide bien pour oublier, il n’y a pas de soucis là-dessus. D’autant plus qu’il n’avait définitivement plus la tête à réfléchir alors, la fameuse peur de tuer son prince charmant était partit. Sasha était un peu triste lorsque l’arrêt avait fini par sonner mais, il le fallait bien pour respirer et puis, il allait revenir comme il l’avait si bien dit. Quelques mots qui avaient fait définitivement revenir le sourire de l’incube. Ce petit sourire malicieux qui lui va si bien. Le brun avait simplement hoché la tête, ne bougeant pas de son cocon qu’était le plaid que venait de lui faire Lewis.

Mais le film n’allait pas se mettre tout seul non plus. Alors, est-ce qu’il se risque à toucher à la télé après ce qui était arrivé au chauffage et à la gazinière ? Oui, ça il pouvait faire quand même. Sasha ne tient définitivement pas en place, c’est sûr. Pourtant, il n’avait pas envie de bougé du canapé alors il avait étiré au maximum son bras au point de se foutre à quatre pattes entre le canapé, la table-basse pour atteindre le port USB de la télé. Et c’est dans ces moments qu’il regrette de ne pas être plus grand parce qu’il était au maximum et pourtant, il restait quand même à bout de doigts avec des petits « putain »,  « ta mère » ou encore « mais merde » qui se promenaient dans l’air à voix basse. Vie de merde quand on est petit. Ah ça oui, c’est pratique pour passer partout mais quand il s’agit d’atteindre des choses loin ou trop haute, ça devient vite la merde ! Du coup, quand Lewis est revenu en demandant quelle pizza prendre, l’incube le regardait d’un air un peu surpris, sa queue en pointe cessant de battre de droite à gauche.

- Euh … Ouai ! Ouai-ouai, Royal c’est très bien.

Sasha n’allait pas faire le difficile non plus. Pas après avoir fait attendre Lewis une éternité et avoir explosé le chauffage ainsi que malmener la gazinière. De toute façon, la seule chose que ne fera pas avaler le médecin à Lewis, c’est de l’eau bénite. Et des épinards cuits aussi. Parce que cette bouillie verte est définitivement dégueulasse même avec toutes les possibilités de mixture. Sa séance d’étirement de son mètre soixante-neuf terminée, il n’y avait plus qu’à mettre lecture. Du coup, Sasha était revenu se blottir dans le canapé, invitant Lewis à le rejoindre.

- Tu viens ~ ? Il ne va pas arriver tout de suite de toute façon.


© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Ven 23 Déc - 17:06




Homecoming


Le meilleur moyen d’éviter que Sasha ne finisse de nouveau en PLS dans un coin la prochaine fois qu’il mettrait un pied dans la cuisine, c’était que Lewis l’aide et lui apprenne à faire de bons petits plats. La proposition était sortie toute seule de la bouche du médecin : il essayait sûrement de se racheter pour son coup de colère survenu un peu plus tôt, mais ce n’était pas bien important. Le principal, c’était que Sasha soit rassuré, ce qu’il semblait être. Assez pour commencer à faire des sous-entendus graveleux qui firent sourire Lewis.

— Je serais ravi d’être ton professeur… mais faudra être sage et bien m’écouter, hmm ?

À croire qu’ils ne s’arrêtaient jamais. Le sourire de Lewis s’étira alors qu’il se relevait et entraînait avec lui Sasha. Il valait mieux pour lui, pour le moment, qu’il reste dans le salon bien caché sous le plaid. Quand ceci fut fait, le médecin s’occupa du gaz et appela la pizzeria : une royale ça allait très bien à l’incube, c’est pourquoi il en commanda une grande. Une énorme même. Il avait faim, avec tout ça.

Une fois ceci fait, il lança le film et alla se poser dans le canapé avec Sasha. C’est vrai, la pizza n’allait pas débarquer tout de suite, ils avaient bien le temps de voir un bon bout du film. Pas assez pour qu’ils arrivent à Fondcombe et que l’histoire se lance véritablement, mais en même temps, sur une œuvre totale d’une douzaine d’heures, c’était pas grave que le début prenne bien une heure et demie.

De toute façon, une fois sous le plaid, Lewis commença à prendre ses aises. Il était déjà en pyjama, un ensemble en coton fin qui était assez habillé et plutôt classe, et quand il se mit dans le canapé, collé contre Sasha, il ne put s’empêcher de l’attirer à lui pour l’asseoir sur ses genoux et le câliner. Il devrait bouger pour aller chercher la bouffe, mais c’était pas grave. Son incube lui avait manqué, et il comptait bien en profiter, même pendant ce court laps de temps. Cela dit, il aimait trop le film qu’ils regardaient pour ne pas y être attentif, et ce même s’il le connaissait par cœur. Limite s'il chantait pas les chansons en elfique...
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Ven 23 Déc - 22:14


Homecoming

La prochaine fois ? Il ne la verra pas. Ou du moins, Sasha allait se reprendre pour que Lewis ne voit pas ces moments où il est en train de saturer. C'était vraiment exceptionnel, le cumul de beaucoup de choses mais, c'était ce genre de réaction qui le rendait humain. Ou du moins, bien plus proche d'eux qu'il ne le croyait. Sauf quand il s'agissait de gérer une cuisine. Mais, les mots et la proposition de son amant le faisait oublier petit à petit que c'était une vrai quiche. La preuve avec ce petit sourire malicieux qui revenait au fur et à mesure. Surtout qu'à sa remarque, ou du moins sur le moment, Sasha n'avait eu aucunes pensées. Désolé de l'apprendre au médecin mais, il était tombé dans le vice tout seul cette fois-ci. Pour autant, l'incube ne s'était pas moqué de lui. Bien au contraire, il n'avait fais que lui rendre une réponse avec son sourire tranchant tel Cheshire sur son visage.

-D'accord ~, tes désirs sont des ordres après tout.

Pour la cuisine ou autre chose ? C'est valable pour tout et ce n'était pas qu'une phrase pour ponctuer le sous-entendu de Lewis. L'incube était réellement décidé à répondre aux moindre envies de son amant, il n'avait qu'à dire ce qu'il voulait après tout. Sasha lui servirait ça. Bon tant qu'il ne lui demande pas de décrocher la lune ou bien de faire un plat cinq étoiles. Quoi que, si monsieur arrive à le faire cuisiner sans qu'il casse quoi que ce soit, le démon pourra peut-être lui faire le coup. Faut être ambitieux ! Et l'ambition en cuisine, ça compte bordel ! Mais, on s'égare. Beaucoup même. Le succube était resté accroché à son tendre comme s'il avait peur que celui-ci s'envole. C'est pour ça d'ailleurs qu'il n'avait pas eu beaucoup de difficulté à remettre Sasha dans le canapé en mode « t'inquiète, je gère ». Sauf qu'à force, Lewis devait se douter que c'était difficile pour son incube de rester en place. Surtout qu'il y avait encore le film à mettre et c'est la que super-chat intervient. Il s'était étiré à son maximum pour pouvoir mettre le film prêt à partir. Il n'avait plus qu'à attendre que le médecin vienne le rejoindre maintenant.
Sasha n'avait pas eu besoin d'attendre longtemps. Et il n'avait pas non plus rechigné à se coller contre lui. Bien au contraire, le démon cherchait la proximité absolument, si bien qu'il était venu naturellement se mettre sur les genoux de Lewis en reposant sa tête contre son épaule. On peut regarder un film et en profiter aussi. Le démon faisait surtout attention à ne pas gêner la vue de son médecin. D'où le choix de l'épaule-oreiller. Bon, c'est comme si le diablotin était un grand baraqué, c'est vrai. Et puis, Sasha n'avait pas un beau pyjama comme son ange gardien. D'où le fait qu'il soit torse nue avec juste un pantalon sur le cul. En même temps, c'est pas lui qui aurait besoin d'un pyjama. Pudique comme il est, il dort à poil sans aucun problème.

Plus le film avançait, plus l'incube avait du mal à tenir en place de nouveau. Ce n'était qu'une phase, ce n'est pas lui qui disait qu'il allait être sage ? Et bah voilà, il bouge un peu avant de devenir un chaton sans aucune envie de se mouvoir. C'est surtout à cause de son dos. Les deux traits où résidaient autrefois ses ailes le démanger. Il avait qu'une envie, c'était de se gratter en faites mais, il ne voulait pas déranger Lewis. Alors, il espérait secrètement que le livreur arrive vite pour qu'il ait une excuse pour se lever et aller s'arracher la peau à coup de griffe. À prendre métaphoriquement ou littéralement, au choix.

-On dirait des enfants les Gros Pieds, c'est affreux comment ils doivent avoir zéro crédibilité face aux plus grands …

Dixit le gars qui fait un mètre soixante neuf, qu'à beau avoir trois millénaires, il se laisse quand même se faire engueuler comme du vieux poissons pourris par un mec qu'à un tête de plus que lui et  tout juste trente-cinq ans. Mais ça, c'était que le début parce que Sasha n'allait pas se gêner pour commenter le film maintenant que c'était la énième fois qu'il le voyait. Enfin cela dit, il l'avait déjà vu plusieurs fois mais, il a toujours pas retenu le mot « Hobbit » plutôt que Gros Pieds. Bah … En même temps, c'est le détail qui choque. Surtout pour des créatures qui sont censés avoir le pas léger. Enfin bref ! Il avait fallu attendre une petite demi-heure avant d'entendre de nouveau Sasha intervenir en décollant sa tête de Lewis pour se redresser un peu et passer une main dans son dos pour se gratter. Pourquoi faut qu'elles soient dans le seul coin du dos impossible à atteindre.

-Il fait nuit, les pauvres petits gros pieds sont seuls, perdus au milieu des ruines. Le monsieur à la grosse barbe et à la voix charismatique leur dit de ne pas bouger. Et là, Soudain ! Ils font l'exact contraire de ce qu'il leur avait dit et les vilains fantômes les attaquent. Bouh !

… Oui, il est chiant. Mais ça ne va pas durer. Le pire dans tout ça, c'est que l'incube était fier de lui avec son grand sourire. Bon, au « Bouh ! », il était venu faire un bisou sur la joue de Lewis pour se faire pardonner. Laissant tomber l'idée de se gratter pour l'instant, il s'était ré-adossé sur son amant, la tête de nouveau campée sur son épaule.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 26 Déc - 15:14




Homecoming


Voilà, le film était lancé et ils étaient bien chacun sous le plaid en mode chenille dans sa chrysalide à se faire des câlins gentils. Bon évidemment, Lewis avait aussi oublié que Sasha avait du mal à rester concentré sur un film, et que le Seigneur des Anneaux ne ferait malheureusement pas exception. L’incube se mit à commenter le film, ce qui ne dérangeait pas outre mesure Lewis, sauf si c’était pour faire des critiques injustifiées ou… stupides.

— Bah ils sont pas faits pour être crédibles, justement ! C’est parce qu’ils sont plus petits et qu’ils n’ont l’air de rien qu’ils sont si forts ! Attends, Bilbo il a résisté des années à l’Anneau Unique alors que plein d’autres races n’y arrivent pas, c’est fort quand même…!

Lewis était parti dans une de ses dissertations sur les différences culturelles de la Terre du Milieu, oubliant encore une fois que Sasha avait sûrement du mal avec les noms, et que de toute façon, il ne devait pas s’y intéresser vraiment. Pas autant que le médecin en tout cas… Ce qui n’était pas extrêmement dur effectivement, mais quand même.

Pendant tout le début du film, la proximité avec Sasha avait eu un certain effet sur Lewis, qui essayait de se contrôler en restant chaste dans ses câlins et ses caresses. Tu parles ! Il était en couple avec un incube, et tous leurs sous-entendus avaient eu leur petit effet aussi… Sans oublier la dispute. C’était malsain, mais la réconciliation sur l’oreiller était quelque chose qui fonctionnait très bien avec eux. Sauf qu’il y avait Frodo et son Anneau, et que c’était pas le genre de film qu’on laisse en fond sonore pendant qu’on s’envoie en l’air joyeusement.

— Ouais bah que veux-tu, les hobbits sont insouciants hein…

Il aurait beau expliquer, ça ne servirait à rien et il le savait. Cela dit, le petit bisou de Sasha fit définitivement basculer son attention, et il s’amusa à le caresser de façon bien moins chaste, venant faire courir ses doigts sur son entrejambe. Un bisou dans le cou, puis un autre, et quand il se sentit lui aussi un peu trop sorti du film, il prit la télécommande pour faire pause.

— J’veux pas louper le passage avec la rivière.

Ce fut la seule justification de Lewis avant qu’il n’embrasse Sasha sans aucune retenue, le retournant pour lui faire face et lui caresser les cheveux. Il était fou de lui et même son film préféré perdait face à l’incube. Ils avaient dit de passer une journée tranquille, mais il était plus probable qu’ils la passent à l’horizontale. Ils étaient bien partis pour, en tout cas… Si bien, que lorsque le livreur de pizza sonna, Lewis était déjà en train de retirer le peu de vêtements qu’il lui restait.

— Ah merde !

Ouais, il en avait oublié la bouffe. C’est dire si Sasha était du genre captivant.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 26 Déc - 16:24


Homecoming

Un film qui promettait d'être mouvementé en tout cas. Enfin, c'était surtout de la faute de Sasha étant donné qu'il n'arrivait pas à tenir en place. Non pas que le film lui déplaisait mais, c'était comme ça devant n'importe quel film. Imaginez un peu si vous l'emmeniez au cinéma ? Ça serait l'horreur. En tout cas, les caresses de Lewis n'empêchaient pas l'incube de balancer des remarques plus stupides que justifié. Et même s'il faisait des ronrons en parlant, ça ne passait toujours pas. Pourtant, le démon avait ce sourire malicieux aux lèvres parce qu'il savait qu'il avait tord mais, qu'il avait une occasion en or de relever un peu sa remarque tout en glissant un sous-entendu. Parce qu'il savait pertinemment que le médecin était très à cheval sur cette série quand il ne l'était pas sur Sasha -dans tous les sens possibles du termes- et que c'était le meilleur point où il pouvait titiller sa patience.

-Petit mais costaud, c'est ça ? Mais alors, si les autres leurs tournent autour, on se rapproche d'une certaine forme de pédophilie, non ? Parce que franchement, c'est des gamins. Il y a qu'à regarder leurs têtes ~.

Concrètement, Lewis venait de parler en chinois à l'incube. C'était bête parce que ce n'était pas la première fois qu'il regardait ce film ensemble mais, Sasha avait toujours autant de mal à enregistrer l'histoire. Peut-être parce que justement, il voyait des enfants au lieu d'homme d'âge mur à chaque fois et que ça le perturber. Mais, ce n'est pas pour autant qu'il arrêta de gigoter lorsque Lewis lui faisait la remarque. Son dos le démangeait ou bien c'était ses propres démons qui refaisaient surface mais, dans les deux cas, il essayait de ne pas y penser. On avait dit journée tranquille, non ? Et puis, c'est le Seigneur des Anneaux qui passe alors, il était préférable de faire un minimum de bruit. L'incube regardait le film sans le regarder, ses pensées étaient à la fois présente et ailleurs. Il faut dire que chacune des caresses de son amant l'apaisaient et le faisait ronronnaient doucement. Si bien qu'il avait posé sa tête sur son épaule pour laisser ses ronrons glissés dans l'oreille du médecin. Lewis avait un touché magique visiblement pour que l'incube arrête de gesticuler. Et même s'il avait fini son récit dans les vestiges avec les Nazguls, son attitude shootée n'avait pas encore eu raison de son éloquence et de ses mots. Si bien qu'il n'avait pas pu s'empêcher de rebondir une fois de plus sur la remarque.

-De pauvres petites choses prêtent à se faire croquer à la première occasion.

Sasha ne savait pas si c'était alarmant pour des enfants -car oui, pour lui ça reste des gamins, quoi que dise Lewis- ou bien si c'était amusant. Mais dans tous les cas, il avait fais signe à Lewis à sa manière en lui déposant un petit baiser sur la joue. Promis, il arrête de l'embêter avec sa saga et il sera sage … Ou pas. Le démon avait ce petit sourire malicieux de nouveau sur son visage, un soupir d'aise s'échappant de sa bouche en sentant cette main baladeuse se promenait sur son intimité. Promis, il ne l'avait pas cherché … Juste un peu mais, ce n'était pas volontaire du moins. L'incube était prit un peu au dépourvus, c'est exact mais, ce n'était pas pour lui déplaire. Ses mains étaient venues se glisser sur l'épaule de Lewis afin de l'enlacer, se mettant face à lui en lui laissant libre accès à son cou jusqu'à ce qu'il entende son dernier argument pour l'attention qu'il avait envers ce film. Ça n'avait pas manqué de faire sourire Sasha, le démon levant les yeux au ciel avec un air amusé.
Sans aucun commentaire, l'incube avait laissé Lewis faire pause tandis qu'il était à califourchon sur lui. Avec l'élan, tout ça, on se contrôle pas forcément. Mais, hop là ! Le revoilà sur le dos suite à l'invitation de son amant. Il devait avoir retenu la bête trop longtemps pour être aussi passionné et pressé. Si bien que Sasha gigotait d’excitation, encourageait par la main du médecin qui passait au peigne fin ses cheveux. Le diablotin avait glissé ses mains sous le pyjama de Lewis afin de caresser son dos puis ses postérieurs. Mais, en entendant la sonnerie de la porte, l'espièglerie du démon avait été coupée pour une petite moue boudeuse. Jusqu'à ce qu'il repense à la pizza. Ah oui, la fameuse pizza. Ils l'avaient oublié celle-là. Pour autant, Sasha n'avait pas perdu son attitude joueuse et il s'était contenté de retirer ses mains pour pouvoir se redresses.

-Bouge pas, j'y vais. Ça va pas traîner ~

Sans pour autant réarranger sa tenue déjà légère que Lewis avait commencé à retirer, l'incube s'était relevé, déposant un baiser doux saupoudré d'une petite léchouille au coin des lèvres de son amant avant de se dérober du canapé et du plaid. En vrai, intérieurement, il s’imaginait comme tuer ce livreur de pizza pour avoir tout gâcher. À croire qu'il n'avait pas été assez lent. Grommelant donc un peu tout le long du chemin pour aller jusqu'à la porte d'entrée, Sasha avait ouvert la porte. Il devait sûrement en avoir vu d'autre après tout.

-C'est bon, merci, en revoir.

Et l'incube avait claqué la porte au nez de ce pauvre gars avant qu'il n'ait le temps de dire quoi que ce soit ou ne réclame quoi que ce soit. Bah après tout, il lui avait donné son billet, il avait récupéré la pizza, point à la ligne. Sasha n'est pas du genre à donner des pourboires. Il était revenu dans le salon avec son ''trophée'', son sourire venant tranché de nouveau son visage en deux tandis qu'il profitait pour se gratter le dos contre le mur.

-Et voilà ! Maintenant, on devrait être de nouveau tranquille ~ Dit-il avait simplicité tandis qu'il avait déposé les deux cartons sur la table basse pour se libérer les mains, revenant à la charge avec ses caresses en massant les épaules de Lewis.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 26 Déc - 21:24




Homecoming


C’était bien ça le défaut de Lewis, de penser que Sasha pourrait changer, alors qu’en trois mille ans, il n’avait sûrement pas bougé d’un pouce. En tout cas, pas sur sa capacité à se concentrer sur un truc sans gigoter dans tous les sens, et ce même quand le truc en question était le meilleur film du début du XXIe siècle. Il commentait de façon complètement conne, et toutes les explications du médecin ne suffiraient pas à le faire rentrer dans l’histoire, bien au contraire.

— Mais non, ce sont pas des gamins, attend il s’est passé 19 ans entre l’anniversaire de Bilbo et le retour de Gandalf, hein ! Les hobbits vivent environ 150 ou 200 ans ! Tsss.

Sasha n’y connaissait rien, mais Lewis ne pouvait pas trop lui en vouloir. Ils continuèrent tant bien que mal à regarder le film, mais les distractions étaient puissantes. Le médecin s’était même mis à câliner un peu plus franchement son incube, jusqu’à finir par ne pas pouvoir résister à son baiser et à se précipiter sur la télécommande pour faire pause. Hors de question de laisser le Seigneur des Anneaux en vulgaire fond sonore pour une partie de jambs en l’air : ce chef d’œuvre valait bien mieux que ça ! Et puis Lewis comptait bien reprendre le fil de l’histoire une fois leur affaire finie… Sauf qu’il avait oublié les pizzas.

L’incube se leva pour ouvrir la porte, toujours à moitié nu, provoquant un sourire étonné mais fier de Lewis. Il ne pouvait s’empêcher d’aimer quand Sasha faisait des trucs un peu fous comme de s’exposer à un inconnu en petite tenue. Cela lui procurait un plaisir inexplicable, un sentiment de supériorité sur les autres êtres humains qui l’enivrait et lui donnait encore plus d’idées pas très catholiques.

Cela dit, il y avait maintenant les pizzas. Humant leur parfum délicat, Lewis se leva du canapé et alla ouvrir les cartons. Ouais ils étaient tranquilles mais…

— J’ai faim !

Être en petite tenue et en bonne compagnie n’empêchait pas Lewis de prendre une part de sa pizza et de la manger comme un glouton. Dans la liste des péchés, il n’avait pas coché que la luxure : en y réfléchissant bien, il était même loin d’être parfait de ce côté là. Se tournant vers Sasha, il le regarda avec un air étonné :

— Bah alors, tu manges pas ? Ça va refroidir et une pizza froide c’est dégueu.

Oh, ils auraient bien le reste de la journée pour faire autre chose, non ?
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
[+18]Homecoming [ft Sasha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sasha Cohen
» Sasha doll
» portrait toujours de sasha
» GROOVE - Sasha (poupée mannequin anthro)
» 1eres photos prisent par Sasha (4ans), traitement papa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille des rp-
Sauter vers: