Partagez | 
 

 [+18]Homecoming [ft Sasha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 26 Déc - 21:53


Homecoming

Peut-être que oui, il changera. Mais, est-ce que ça serait pas plus mal que Sasha reste tel qu'il est ? Parce que rien ne dit que le changement se fera en bien. Si l'incube changeait, ça pourrait très bien être le fruit de regret ou bien qu'il devienne réellement un monstre sans profondeur d'âme. Ce soir, il n'y avait rien d'un tel monstre à l'horizon. C'était juste une espèce de grand enfant qui voulait taquiner un peu. Et quoi de mieux que sur le sujet du Seigneur des Anneaux. Alors non, Sasha n'était pas con à ce sujet, c'est simplement que les morceaux avaient du mal à se remettre dans l'ordre. Un peu comme le calme et la patience qui ne faisaient définitivement pas partit de ses vertus. Ou du moins, surtout la patience en faites puisque le calme, il en faisait preuve tous les jours. Cherchant de nouveau la petite bête à propos des Hobbits, le démon n'avait pas perdu de son sourire malicieux et malgré la réponse de Lewis bah... Il était pas convaincu. Enfin si, mais ça l'amusait surtout de le chercher un peu.

-Ça reste quand même des nains, même s'ils atteignent la centaine. Surtout que de ce point de vue, c'est des petits joueurs.

Disons plutôt que le démon était fort dans d'autre domaine. Un peu comme, oui bon ok le cul mais, l'histoire aussi. Que ça soit dans le sens historique du terme ou bien récital. Ce n'était pas de l’intelligence qui lui permettrait de convertir la molécule d'eau en or par exemple mais plutôt, de la sagesse. Sasha avait vu autre chose que des films. Il avait vu toute les horreurs de la terre avec lequel son créateurs et ses pseudo-frères s'amusaient à jouer. Il ne jouait pas dans la cour des grands. Il avait autre chose à faire que de s'occuper du malheur des autres et d'en tirer profit. Comme par exemple céder aux caprices de son médecin bien aimée. Un petit bisou et c'était la fin. L'incube s'était laissé entraîner, le sourire grand aux lèvres jusqu'à ce que le livreur de pizza sonne à la porte. Bon, il n'avait pas spécialement faim mais, comme dit auparavant, il attendait que ce guignol arrive pour aller se gratter le dos contre le mur. D'autant plus que, vu le moment qu'il venait de couper, il aurait pu s'en prendre plein la gueule.
Mais non, Sasha était resté relativement cool et hormis l'envoyer sur les roses à moitié à poil sans aucun complexe, ça s'était plutôt bien passé. Si la fierté de Lewis se manifestait dans ces moments où l'incube montrait à quel point il n'était qu'à lui, alors celle de Sasha en découlait automatiquement. Parce que sa fierté était nourri par le regard des autres et que celui de son amant comptait plus que les autres.

Ouai enfin, quand il n'y a pas une pizza royal qui vient se couler entre les deux. L'incube était … Sur le cul. Il n'était pas énervé mais, le médecin était bien le seul à lui faire ce genre de coup. Genre le chauffer pour l'abandonner même pas deux minutes plus tard à cause d'une pizza. Vexer ? Pas qu'un peu. Sasha ne savait pas trop s'il devait mal le prendre, si c'était ça la punition pour avoir été absent l'autre soir ou si c'était simplement un coup de l'étourderie de Lewis mais, dans tous les cas, l'incube faisait de son mieux pour ne pas lui faire de reproche. D'où le petit grognement avec un :

-Bonne appétit alors.

Glissé avec sarcasme. Sasha s'était reglissé dans le canapé, décidé à ne plus rien faire. Et il l'avait bien fais comprendre en silence. L'homme avait laissé place à la femme tout aussi dénudé mais qu'importe, celle-ci remettant le film comme s'il ne s'était rien passé. Oui, Sasha venait de passé sous son genre féminin et elle était bien décidée à y rester. Cependant, Lilith ne touchait pas à sa pizza et elle était de nouveau concentrée dans le film. En plus d'être redevenue une femme, c'est comme ça qu'on voit lorsque Sasha/Lilith est vexé(e) : ille est concentré.

-Non merci, y a le micro-onde au pire des cas, je la réchaufferais quand j'aurais faim. Paix à ton âme Lewis, on t'aimait.  

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mar 27 Déc - 15:06




Homecoming


Les hobbits, de petits joueurs !? Mais qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre ! Lewis lança un regard outré à Sasha, tout en ayant un douloureux rappel de la nature de celui-ci. De son point de vue, oui, vivre une centaine d’année minimum, c’était pas grand-chose, mais pour le médecin, c’était bien différent. Ce dernier se mit à bouder à moitié, avant de répliquer :

— Parle pour toi.

Heureusement, les commentaires continuèrent à fuser et l’atmosphère se détendit assez pour que ça se tripote joyeusement sous le plaid, un peu trop même. Lewis n’était pas contre ce genre de divertissement, mais pas en laissant son sacro-saint film en fond sonore derrière : ç’aurait été terriblement irrespectueux, et ça l’aurait sûrement déconcentré aussi. Non mais vous imaginez, jouir avec en fond la musique triste de quand on pense que Gandalf est mort ? Nan, ce serait horrible.

Il mit alors le film sur pause, parce qu’en plus la scène de la rivière avec Arwen était classe (bon c’était dommage que ce soit pas Glorfindel comme dans les livres, mais on peut pas tout avoir), et qu’il ne voulait pas la louper. Cela dit, il ne voulait pas non plus passer à côté d’une petite gâterie et plus si affinités, c’est pour ça qu’il commença à se mettre à poil tout en continuant de câliner Sasha. Et là, ce fut le drame, le livreur arriva plus tôt que prévu, et la pizza vola la vedette à l’incube.

Lewis se jeta dessus sans voir le problème, et commença à manger en se demandant pourquoi Sasha ne faisait pas comme lui. Ce ne fut que lorsque l’incube prit forme féminine que son cerveau tilta. Un bout de pizza toujours dans la bouche, il regarda Sasha et lui demanda :

— Pourquoi tu fais la gueule ? Je mange et j’arrive hein… Et puis une pizza réchauffée au micro-ondes c’est bof, tu vas pas te régaler…

Ouais, ça n’enfonçait pas du tout le clou, d’autant plus que Lewis continuait à manger l’air de rien. Il était sérieux quand il disait qu’une pizza n’attendait pas, mais Sasha avait l’air tout aussi sérieuse à bouder dans le canapé. Cet air inflexible et glacial ne laissa pourtant pas Lewis de marbre, et ce malgré sa sexualité. Il ne l’avait jamais dit, mais peut-être que s’il l’avouait aujourd’hui, cela pourrait arranger les choses…?

— Hey Sasha, je sais que je suis gay mais quand je te vois comme ça, je doute. Peu importe ton apparence, je suis toujours fou de toi.

La formulation était sûrement maladroite, le fond du propos aussi, et la situation n’aidait pas, mais au moins, c’était dit. Lewis ne se doutait simplement de ce qui pouvait lui tomber sur le coin du crâne…
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mar 27 Déc - 15:38


Homecoming

Bah oui, aux yeux de Sasha, les Hobbits étaient des petits joueurs s'ils ne pouvait pas aller à plus d'une centaine d'année. Tout comme les humains étaient fragiles avec la même durée de vie. Et encore, il y avait un sacré progrès de fait puisque dans le temps, l'incube les voyait mourir à la trentaine par manque de soins. Mais, ça n'empêchait pas qu'ils pouvaient vieillir et mourir, chose très délicate à admettre pour Sasha car, c'était le sort qui attendait Lewis. Et ça, rien que cette idée lui faisait un petit pincement au cœur. Il est préférable de ne pas continuer sur ce sujet, en effet. Parce que du coup, les Hobbits avaient eu l'effet d'un retour à la réalité bien brutal. Sales gosses ! Le petit ''parles pour toi'' du médecin avait fais taire le démon qui comprenait -ou du moins penser comprendre- pourquoi celui-ci avait eu cette réaction. Ce n'était agréable pour personne. Pour ça, il n'y avait pas de retour. Que le petit brun s'était contenté de se taire en se concentrant de nouveau de nouveau sur le film. Ou du moins, en essayant. Car malgré tous ses efforts réunis, Sasha n'arrivait pas à tenir en place. L'envie ou bien aussi le fait qu'il était un nerveux de bases, à voir mais dans tous les cas, il n'arrivait pas à rester posé.
Pour déplaire ? Non pas du tout puisqu'il y avait eu un petit ricanement qui s'était échappé lorsque Lewis lui avait sauté dessus. Bon, il avait ignoré le fait que son sacro-film devait être mit en pause. Non, il ne voit pas trop où est le problème. Il s'était retrouvé face à des situations bien pire. Comme par exemple faire profiter de la vue dans un bus blindé de monde. Alors non, ce n'est pas un Frodon hurlant de désespoir qui allait le couper dans son élan. Par contre, le moment choisi pour mettre la rivière en pause était assez troublant. Alors de bases, il n'aimait pas du tout Arwen au point d'arriver à retenir son nom. Alors si c'est pour avoir un stop-motion sur sa tronche soi-disant parfaite, c'est assez gênant.

Pas plus gênant cela dit que de se faire couper dans son élan par le livreur et en plus ! Se faire piquer la vedette par une pizza. Il avait l'air de quoi là, l'incube ? Hein ? D'une décoration à moitié désapé. Oui, exactement, c'est du moins l'impression que Sasha avait retenu et qui l'avait rendu boudeur. Ok, le coup du débat sur les nains du films, il l'avait cherché. Il avait passé sur le besoin absolu de mettre le film en pause. Mais là, c'était quand même la petite chose en trop. Décidé à bouder un petit peu, l'incube était repassé en succube et elle s'était emmitouflée dans le plaid en prenant bien soin de s'écarter, remettant le film en route pour avoir tout de même un minimum d'occupation. Quand Sasha boude, il redevient une femme et inversement pour l'autre orientation. C'est le moyen le plus efficace qu'elle ait trouvé en tout cas. Et la question de Lewis l'avait presque fais rire. Je dis bien presque parce que Lilith reste quand même glaciale en colère.

-J'ai eu l’appétit coupé.

C'était de mieux en mieux mais, la réponse de Lilith avait été bien choisi cela dit parce qu'elle était valable dans les deux sens et pour les deux questions. C'est beau quand même, n'est-ce pas. Mais de là passer une putain de pizza en premier bon … La démone était gentille mais quand même, elle avait un minimum d'humilité et de fierté tout de même. Elle ne touchait pas à son plat, ayant comme elle l'avait dit, plus faim. En même temps, c'est un magnifique tue-l'amour quand même. À envoyer à VDM direct. La reine faisait mine d'être absorbé par le film, chose qui n'était pas tout à fait fausse puisque, à choisir entre regarder une pimbêche qui se prenait pour une héroïne et le macho de l'année 2017 qui passait la bouffe avant son compagne, elle préférait quand même le premier choix. Alors, lorsqu'il avait tenté de se rattraper, la queue en pointe de Lilith l'avait stoppé direct en se dressant devant lui, s'appuyant sur le torse de Lewis pour l'inviter à reprendre ses distances. Le regard vert de la déesse transpercé ses longs cheveux noirs en bataille, sans aucun sourire sur ses lèvres.

-Bien essayé mais, manges ta pizza vu que t'as faim de champignons et d'olives. Ça, ça veut dire en quelques sortes « retentes ta chances ».

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 28 Déc - 9:57




Homecoming


Lewis était bien loin de s’imaginer à quel point il avait offensé Sasha en préférant manger sa pizza quand elle était encore chaude. Pour lui, ce n’était que du bon sens, voir un autre de ces jeux où l’on fait exprès de retarder le plaisir pour mieux en profiter. Le problème était que Sasha n’était pas du tout sur cette longueur d’ondes, et que le pizzagate était un incident diplomatique majeur. Repartie à mater le Seigneur des Anneaux comme si sa vie en dépendait, Sasha avait quand même réussi à faire comprendre que Lewis avait fait de la merde quelque part. Ce dernier essaya de revenir, de s’expliquer, pour finalement se prendre un refus du bout de la queue pointue d’une Lilith en proie à une colère froide. Même invoquer le fait qu’elle était sexy pour lui sous cette forme (ce qui était quasiment un exploit) ne fonctionna pas : elle avait quand même perdu face à des champis et des olives, effectivement.

Penaud, Lewis battit en retraite dans son propre coin de canapé, et termina sa part de pizza silencieusement. Il avait bien envie d’en prendre une deuxième, mais il ne savait pas comment ce geste serait pris. Sasha était une poudrière qui pouvait lui péter à tout moment à la gueule, alors il valait mieux être prudent. Il était sûrement hors de question de venir lui faire un câlin, sous peine de se faire transformer immédiatement en petit tas de cendres. C’était aussi dans ces moments-là que Lewis déprimait de n’être qu’un simple humain, et qu’il caressait l’idée d’aller échanger son âme contre un peu d’immortalité et quelques pouvoirs. Juste histoire de.

Calé dans son coin, Lewis boudait lui aussi, trouvant toute la situation hautement injuste. Les minutes passèrent, chacun plongé à sa manière dans le film, jusqu’à ce que le médecin se mette à maugréer à voix haute.

— Dans quarante ou cinquante ans t’es débarrassé de moi et tu boudes pour une pizza, sérieusement…?

Merde, c’était con de dire ça. Voire méchant. Mais c’était sorti tout seul, avant même que Lewis ne puisse y réfléchir correctement : ils étaient sûrement partis pour une autre scène de ménage, une autre engueulade… Tout ça pour une connerie de pizza. Ce qu’on pouvait être con parfois…


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 28 Déc - 12:13


Homecoming

Oh oui, très loin même. Parce que tant qu'il ne comprenait pas à quel point c'est frustrant pour Sasha de se faire gruger la place de l'intérêt par une pizza, Lewis était bon pour ne rien avoir de sa part. Pas même une phrase complète avec un mot. Alors oui, peut-être que sa réaction était excessive -quoi que, peut-être justifiée, non ? À qui ça plairait, sérieusement ?-, que le pauvre médecin affamé ne méritait pas ça mais, quand même ! Enfin, l'incube se trouvait relativement patient avec son amant. Relativement car, il ne faut pas oublier que la patience est loin d'être une vertus chez lui. Surtout que les délires avec la nourriture bah … ça lui donnait la nausée. On est maniaque ou, on ne l'est pas du tout. Résultat, la succube boudait dans son coin pour étouffer sa colère. Il n'avait pas envie de se disputer avec le médecin pour une pizza. Chose qui serait totalement con en plus de continuer à tout plomber. La dame s'était emmitouflée dans le plaid, le froid la gagnant maintenant que l'ambiance avait chuté niveau chaleur. Merci Lewis. Elle avait perdu face à une pizza, elle n'allait pas sauter au plafond. Alors, même lorsque le médecin avait eu le culot -ou le cran, ces deux notions se ressemblent après tout- de lui dire que même sous forme féminine, elle était attirante pour lui, ça n'avait pas suffit. Elle était attirante aussi il y a cinq minutes. Suffisamment du moins avant que le livreur ne passe. Rien que d'y repenser, ça la mettait dans une frustration énorme... Si bien qu'elle n'avait rien trouvé de mieux que de repousser le médecin pour lui faire comprendre.

Et ça n'avait pas manqué visiblement. La retraite de Lewis avait fais naître un petit sourire sourire compatissant et discret sur les lèvres de Sasha. Bah oui, de temps en temps, un petit coup de rébellion, ça ne pouvait pas faire de mal. Si on peut appeler ça réellement de la rébellion. Parce que ça ne lui plaisait pas de se comporter comme ça vis-à-vis de son médecin. Si bien qu'elle n'avait rien fais d'autre. Juste le laisser réfléchir, attendre et manger tranquillement sa pizza. Sasha était peut-être têtu mais, pas rancunier. Ou du moins, il ne l'aurait pas été si, après de longue minute de réflexion, il n'aurait pas sortit cette méchanceté gratuite.
On en revient au sujet tabou, le fameux sujet dont il ne fallait pas parler. En plus, le film n'aidait pas avec sa putain de musique triste là. Parfait, maintenant, Lewis veut le faire culpabiliser pour sa connerie à lui. Non mais sans blague ! Ne pouvant plus tenir, Sasha avait repris son apparence masculine. Le meuble préféré de son médecin … Ce n'est pas comme ça que voyait le médecin l'incube ? Comme une acquisition qui le rendait fier ? Un animal sans cœur ? Ça bouillonnait tellement là-dedans que le feu de Smaug à côté, c'était de la merde !

-Débarrassé … Un mot en suspens qui laisse présager de la colère montante. Débarrasser ?! Reprit-il sous un ton plus furieux avant de se souvenir que ses excès de colère pouvaient être dangereux. Manges, ça va être froid...

Ça avait failli déborder mais, la musique du film devait aider à le calmer. En plus, le moment des retrouvailles entre Bilbo et Frodon était plutôt bien choisi. Ça illustrait en quelques sortes la situation. D'un mec qui ne comprenait décidément rien et d'un espèce de monstres. Sasha n'avait pas envie de s'engueuler avec Lewis qui avait un certain don pour dire des choses qui font mal. Parce qu'il croit quoi, que ça l'amuses ?! Le démon s'était couché dans le canapé, dos à la télé. De toutes façons, il connaissait le film par cœur, il n'avait pas besoin de le voir. Il lui suffisait d'entendre le son pour que les images se mettent dans sa tête. Comment expliquer à son amant qu'il s'enfonce ? Et de plus en plus ? À ce train-là, il va atteindre le fond. Plus profond encore que les mines de la Moria et c'est une autre sorte de boss final qu'il va y trouver.
Sasha se retranchait dans le silence, n'ayant pas le droit de pleurer. Faudrait peut-être un jour qu'il montre à Lewis que oui, son incube pouvait pleurer, être toucher, avoir des sentiments. Parce qu'il était le plus humain de son espèce mais quand même temps, ça lui faisait un mal de chiens. Bien plus douloureux encore que lorsque ses cornes sortent, que les migraines ou encore que son état d'albinos cadavérique. Si ça commençait comme ça, sa promesse de rester à ses côtés le plus longtemps possibles dans la semaine, c'était mal partit. Il se désagrégeait, à l'intérieur comme à l'extérieur. L'argile venant se fissurer sur son visage pour tracer les larmes qui coulaient. C'est peut-être pour ça qu'il s'était blottit contre le dos du canapé, pour se planquer. Ne pas pleurer, ne pas pleurer, il n'avait pas le droit. Et puis, c'était censé être une soirée agréable. La main de Sasha était venue essuyé son visage tel un chat qui aurait fais sa toilette. Et l'incube avait beau se retourner pour se mettre face au film et montrer qu'il était plus résistant que la connerie de Lewis, il y avait tout de même cette fissure noire qui tracée une larme sur son visage. Bon, les mines de la Moria donc !

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 28 Déc - 21:14




Homecoming


Jamais Lewis n’aurait dû évoquer le fait qu’il allait vieillir et mourir, contrairement à Sasha qui continuerait sa route seule. C’était un sujet tabou, l’éléphant dans le salon, le problème qu’ils n’évoquaient jamais. Le médecin n’en parlait que parce qu’il était trop enfoncé dans la bouderie, et qu’il ne trouvait pas d’autre moyen d’exprimer sa frustration. Il voulait faire réagir Sasha, parce que dans le fond, il valait mieux une réaction violente et blessante que de l’indifférence pure. Quand il l’entendit, il se dit qu’il avait touché une corde sensible, car la colère de l’incube (car il était revenu sous sa forme masculine) se faisait sentir dans sa voix. Pas sûr que ce soit bien constructif de lui avoir rappelé ce léger problème.

— Bof. J’ai plus faim non plus.

Il avait préparé le dîner, Sasha n’était pas venu. Ce dernier avait voulu faire à manger à son tour, ça avait loupé. Ils commandaient des pizzas, ça partait encore en couille. Au bout d’un moment, il fallait bien se rendre à l’évidence : ils étaient maudits de la pause casse-croûte.

À ses côtés, Sasha s’était roulé en boule comme pour bouder encore plus, ou comme Lewis le soupçonnait, de sangloter silencieusement. Toujours aussi fier, hein ? Tellement, que le médecin n’osa même pas le toucher, de peur de se faire éjecter à l’autre bout de la pièce. C’était vraiment nul d’être un simple humain, mais alors vraiment. La frustration avait laissé la place à la colère, celle de ne pouvoir rien faire, d’être ordinaire à en crever, littéralement. Et c’est furieux, non pas contre Sasha mais contre le monde entier et contre lui-même, que Lewis grinça des dents.

— L’humanité c’est surfait. Même Tolkien l’avait compris.

C’était pas pour rien si les hobbits, les elfes, les nains et même les Dunedin, ces hommes un peu spéciaux dont Aragorn faisait partie, vivaient plus longtemps que la moyenne humaine. D’ailleurs, en parlant de l’autre asperge avec son épée cassée, Lewis eut une idée. Une façon peut-être un peu moins abrupte de discuter d’un problème épineux.

— C’est nul qu’Arwen renonce à son immortalité… Ça aurait dû être Aragorn qui devienne immortel.

C’était pas subtil, mais ça pouvait faire l’affaire, non ? Parce que ouais, Lewis en avait marre que Sasha se mette dans des états pareils, et lui ne voulait pas crever en mode vieux con en laissant l’incube derrière lui. Pas s’il trouvait une alternative, aussi terrible soit-elle.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 28 Déc - 22:14


Homecoming

Bah là, pour du coup, avec sa frustration, il avait contaminé aussi Sasha le petit Lewis. Ce n'était pas vraiment le genre de sujet qu'on balance juste parce que le démon n'a pas compris la subtilité de la situation. Et qu'il se sent insulté aussi, au passage. Non ! Non mec, t'as merdé là ! Et en plus, ça continuait si bien que le médecin arrivait à faire culpabiliser l'incube. Oui incube, parce qu'il est revenu sous le genre masculin entre temps. Il est censé être banni des Enfers et de la Gehenne donc bon, y a un timer sur sa véritable apparence tout de même. Blottit dans le canapé, c'est aller trop loin pour une petite frustration sur la priorité. Tellement loin qu'il en avait mal à l'intérieur de lui-même. Le mieux, c'est qu'il se taise ? Ou qu'il parle ? Sasha ne savait plus à force. Il disait être content, ça n'allait pas. Il disait ne pas être d'accord -ou du moins, pas de manières explicites-, ça n'allait pas non plus. Merde à la fin, faut qu'il dise quoi ? Donc non, non ! Ce n'était pas constructif du tout de lui rappeler ce souci. Résultat, il avait fallu que l'incube prenne de nouveau sur lui et qu'il se taise.
Ce n'est pas plus mal qu'il fasse ça d'ailleurs, même si Sasha savait pertinemment que c'était de sa faute si Lewis disait ne plus avoir faim. Jusqu'à ce qu'il se rejette sur la nourriture mais, à deux cette fois-ci. Parce que si l'incube continue de faire sa salle tête en disant qu'il n'a pas faim et que son ventre gargouille, il aura pas l'air con. Parce que la bouffe, dans cet appartement, c'est maudit. En même temps, c'est totalement couillon en plus. C'est censé être durant les repas qu'on partage le plus.

Couché en boule dans le canapé, c'était peut-être mieux ainsi. Sasha s'était tourné de nouveau face au film et il prenait sur lui, encore. Mais, d'un autre côté, il était tellement pris dedans. Bon, bien que la longueur lui donnait envie de dormir mais, là encore, il lutte. Cette fatigue avait apaisé sa colère, l'avait calmé. Ce qui n'était pas plus mal car il s'en voudrait sûrement toute sa vie -et nom de dieu que ça serait long- s'il levait la main sur son Lewis chéris. Si bien que lorsque le film se terminait, l'incube était de nouveau apaisé. Calme, à ronronner tranquillement tandis qu'il somnolait avec un bras ballant en dehors du canapé. C'est dans ce genre de moment où, bizarrement, il est le plus réceptif et le moins enclin à s'énerver. Il écoutait les mots de Lewis, comprenant doucement le message qui se trouvait à l'intérieur, bien cacher. Oui, l'incube avait tendance à oublier rapidement que c'était tout autant frustrant pour un humain de ne pas pouvoir vivre des siècles. Pendant que lui rêver de sa mort et de comment il pourrait mourir, Lewis souhaitait vivre le plus longtemps possibles et de nombreuses années. Il ne voulait plus vieillir alors que Sasha ne faisait pas son âge et que, pourtant, il était usé à l'intérieur. Son amant voulait encore partager des siècles de disputes et de réconciliation avec lui. Lui et lui seul. Ça ne rendait pas malade Sasha, juste … étonnant heureux mais ça, même le démon ne s'en rendait pas compte. Lorsqu'il pleurera réellement sans risque de se blesser, ça sera des larmes de joies.

-Non, pas vraiment. Certes, l'humanité ne vit pas longtemps. Elle s'éteint au cours des siècles. Elle meurt facilement. Mais l'humanité sait aimer, ressentir, avoir pitié, être furieux, être solidaire, pardonner. Je pense que c'est ça, le message que ton héros voulait faire passer.

… Il est lancé là, donc on prend des notes. Parce que Sasha, il va dire ce qu'il a sûr le cœur. Chose qu'il n'a pas faite depuis trois milles ans donc autant dire qu'il en avait. Ses mots avaient un double sens, une liste non-exhaustive des choses qu'il ne pouvait pas faire justement. Du moins, qu'on lui avait interdit de faire selon lui. Parce qu'il y a 3500 ans, lorsqu'il avait aimé le premier homme sur cette terre, Lilith n'avait pas fait semblant. Il avait vraiment été heureux à ses côtés et c'est ce qu'on lui a reproché. Parce que ce n'était pas ''elle''. De l'injustice pour une indépendance qu'il remet aujourd'hui en doute. Il a ce goût amer que l'histoire se répète. Que s'il s'attache à Lewis, on lui enlèvera son médecin comme on lui avait enlevé Adam.

-Elle s'est rendue compte qu'elle serait malheureuse en le voyant mourir. À être marié à quelqu'un qui pouvait périr pendant qu'elle ne prendrait pas une ride. Est-ce qu'elle a eu le choix aussi ? On sait pas. Peut-être qu'Aragorn avait une façon de devenir immortel mais, qu'on l'a empêché pour une question de devoir. Et puis, ce n'est pas un point fort de vivre trop longtemps. On perd le goût de la vie à force et la notion de temps. On voit les autres mourir devant nos yeux avec une obligation de s'adapter au changement. On doit fuir lorsque l'humanité se rend compte qu'on est différent pour ne pas finir sur le bûcher, démembrer ou même crucifier en guise d'exemple. C'est pas... Sasha se mit à bailler un peu, se réinstallant de façon assise, signe qu'il avait arrêté de bouder... C'est pas un cadeau.

L'incube avait compris où voulait en venir Lewis avec sa remarque. Ça renvoyait à ses petits sous-entendus qu'ils s'étaient fais au début du film. Bien sur que Sasha serait heureux de pouvoir vivre avec Lewis jusqu'à la fin de ses jours mais, il faut trouver la solution. Et le démon ne semblait pas très enclins à accepter aussi. Ne serait-ce que pour lui éviter d'être malheureux.  

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Jeu 29 Déc - 11:18




Homecoming


C’était peut-être dangereux et inconscient de vouloir vivre plus longtemps pour ne pas abandonner son amant, mais c’était exactement ce que voulait Lewis. Il y réfléchissait régulièrement, et il y revenait toujours. En huit ans, il n’avait toujours pas changé d’avis alors, combien d’années faut-il laisser passer avant de comprendre que c’était une décision définitive ? Désormais plus triste qu’énervé, Lewis profita de la métaphore d’un univers fantasy pour aborder ce sujet délicat et bien réel. Il ne s’attendait pas à ce que ça fonctionne, et surtout pas à ce point là.

Plus attentif à ce que disait Sasha qu’au film, il prit mentalement des notes pour savoir ce qu’il se passait dans sa tête. Ce n’était pas tous les jours que l’incube prenait le temps d’expliquer sa vision des choses, alors il ne fallait pas louper le coche. En résumé, Sasha prenait le parti d’Arwen : une vie mortelle était plus facile à supporter que l’immortalité, ne serait-ce que pour pouvoir se fondre dans la masse sans éveiller les soupçons. C’est vrai que quand on était tout seul, l’immortalité ça ne devait pas être bien funky, mais il y avait bien des créatures qui vivaient plus longtemps et qui du coup, avaient une communauté et une vie sociale, non ? Et au pire, Sasha serait là pour Lewis, non ?

— Ouais fin, si c’est lui qui change et qui meurt pas, c’est pas plus mal : il ne la voit pas mourir, et il peut vivre avec elle pour toujours. Là ils vont juste mourir comme tout le monde, c’est nul. L’immortalité en solo ça doit pas être bien drôle, je le conçois, mais si on est plusieurs…?

Il était au moins obligé de négocier et de pousser un peu le bouchon, parce qu’il était trop convaincu que ce serait mieux si c’était lui qui se mettait au niveau de Sasha et pas l’inverse. Il n’était même pas sûr que ce soit possible : est-ce que Sasha pouvait vraiment renoncer à son immortalité ? Nan, ça c’est seulement dans la fiction. En réalité, ce serait sûrement à Lewis d’aller un peu plus loin que sa simple humanité, chose qu’il était prêt à faire.

— C’est un monde fantasy, il doit bien y avoir un moyen pour Aragorn de vivre aussi longtemps qu’Arwen, non ? Hmpf.

Cette remarque balancée sous forme de râlerie était en réalité une question. Lewis voulait savoir s’il y avait un moyen pour lui de rejoindre Sasha dans sa longue vie, de le suivre au lieu de vieillir et mourir comme un simple humain en l’abandonnant sur le bord de la route. Parce que c’était décidé, il ne voulait pas se résoudre à ça.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Jeu 29 Déc - 18:47


Homecoming

Ça l'était, et ce n'était même pas qu'une supposition. Combien de personnes se sont faites avoir ainsi, dans ce cercle vicieux. Ils vivent un idylle, longtemps. Voyagent pour finalement atterrir face à un monstre qui leur enlèvera tout. L'un mourra, l'autre vivra. Et le comble, c'est que ça soit celui qui désirait l'immortalité qui se retrouvait à vivre seul. Cela faisait aussi partit des risques. Il n'y avait pas de réel lendemain lorsqu'on vivait au dépend des autres. Alors, les petites crasses du destin peuvent arrivé dans une journée comme dans mille ans. C'était du moins la plus grande crainte de Sasha et ce qui l'empêchait de dire oui. Ou du moins, de donner son accord. S'il pouvait s'assurer qu'ils vivraient le plus longtemps possibles en étant tranquille, alors il donnerait sa bénédiction -un démon qui donne sa bénédiction ? Wtf?- à Lewis pour qu'il le rejoigne dans les ténèbres pour toujours. Quelle douce pensée. Mais, quelque chose d'autre bloquait encore. Sasha pesait décidément bien trop le pour et le contre. Il fallait voir ça comme une façon de prouver son amour. Qu'il était réellement capable de s'inquiéter pour les autres. Que oui, il s'inquiétait pour son amant. Malgré tout ce que celui-ci pouvait penser ou bien lui dire lorsqu'il l'engueulait.
Alors, c'est un Sasha fatigué qui répondait à la remarque. Est-ce qu'il avait fais le rapprochement ? Bien sûr, il n'était pas con. Certes, en train de somnoler mais, avec toute sa tête encore. Une attitude reposée après ce repas décidément raté. Par sa faute en plus. Non parce que clairement, depuis le début, c'était de sa faute. Il s'est pas pointé à l'heure du repas hier. Il a voulu faire la cuisine, il a manqué de faire exploser celle-ci. Et comme si ça ne suffisait pas, il avait fais une espèce de petite crise de jalousie pour une pizza. Non vraiment, là on ne peut pas dire que ça n'est pas de sa faute.

L'incube n'avançait rien. Il n'a jamais eu une vie humaine pour pouvoir en juger. Résultat, il ne pouvait que tirer des hypothèses, un peu comme le faisait Lewis avec l'immortalité d'Aragorn. Qui est, dans le sous-entendu, la sienne aussi. Cela dit, la seule chose sur lequel il était sûr, c'était bien la spécificité de l'humanité. Ces émotions si nombreuses et incompréhensibles pour le démon qui lui faisait défaut d'ailleurs. Il avait eu le temps d'observer et ce qu'il venait de dire, c'était une conclusion. Ce n'était pas drôle de passer des siècles et des siècles seules, à attendre le prochain comme s'il s'agissait d'une habitude à prendre. Sasha avait passé trop de temps dans ce trône à regarder les autres passer devant son nez. Un bâillement approprié à l'image que venait de faire l'incube en s'étirant de tout son long comme un chat qui se réveillerait. Même sa queue en pointe de battait pas joyeusement de droite à gauche, le sujet ne se prêtant pas à l'amusement.

-Je ne sais pas. Arwen a du voir beaucoup de personnes mourir. Elle était seule et incomprise. Alors, son choix de sacrifier son immortalité pour rester avec Aragorn, c'est peut-être une façon de montrer qu'elle ne veut plus voir les autres dépérir. Ou qu'elle n'en veut plus tout court. Parce que lui aussi aura le même sort s'il choisi de ne plus mourir. Et encore, c'est assez cocasse comme dénomination. Personne n'est immortel. Tout le monde à un point faible. Disons plutôt une immunité au temps au dépend des autres.

Est-ce que l'incube se rendait compte que sa langue se dénouait trop facilement ? Même s'il endossait le personnage d'Arwen (diantre, merci ! Il peut pas la blairer en plus !), ça restait tout de même sa vision des choses et donc, son ressentit qu'il y avait derrière. Non, il ne pouvait pas renoncer à son immortalité. Même s'il le voulait et se réduirait à cet état d'albinos monstrueux, il continuerait de vivre. Pour le tuer, il faudrait lui planter le cœur. Si, bien entendu, il est trouvé. Quoi ? Vous pensiez vraiment qu'il se promènerait avec un tel point faible sur lui ? Ref. premier paragraphe, il n'est pas con. Cela dit, la distance que le démon avait lui-même imposée devenait de plus en plus insupportable. Si bien que l'incube s'était rassit sur le canapé et qu'il était venu déposé sa tête cornue sur l'épaule de son amant.

-Oh oui, sûrement. Morsure de vampire, potion d'immortalité, enchantement, ce n'est pas les solutions qui manquent. Mais la plupart demande de la magie noire. Sauf en ce qui concerne une temporalité stoppée. Là, c'est de la magie blanche. Ces connards de la Confrérie doivent bien avoir quelques choses.

Le petit juron glissé, une pensée pour les sorciers. Il ne faut pas en vouloir à Sasha mais, ils avaient particulièrement le don de lui en faire baver avec leurs chasses idiotes et leurs visions de la justices. Qui étaient-ils en plus pour décider de l'existence d'autrui ? Mais, ce n'était pas le sujet du débat. Le diablotin s'était rendu compte qu'il en avait peut-être trop dit. Que Lewis ne parlait pas spécialement du monde de son film mais, bel et bien du leurs. Relevant son regard vers le médecin, Sasha était venu enlacé Lewis pour ne plus qu'il ait peur de l'approcher. Ou du moins, pour qu'il comprenne que son caprice était terminé.

-Arwen a pris la bonne décision. Plus une vie est courte, plus on a envie d'en profiter. Et … Et le ventre de Sasha s'était mit à gargouiller. La honte. En faites, il s'est retenu de manger pour être crédible. Euh …

L'estomac qui a bien tout casser, d'où la moue un peu boudeuse de Sasha qui avait décidément du mal à s'entendre avec son propre corps. Si ce n'était pas triste. Bon aller, d'accord, il craque. Lui aussi va manger de la pizza, voilà ! Parce que la pizza, c'est certes pas un truc à qui on a envie de faire l'amour jusqu'au petit matin mais, ça aide à carburer quand même. Sauf que c'était froid. Bah ça, son médecin lui avait dis aussi.  

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Jeu 29 Déc - 21:00




Homecoming


Lewis n’était malheureusement pas au-dessus de la masse de la populace humaine, et il rêvait d’immortalité, peut-être un peu naïvement. On peut toujours dire qu’on connaît les risques et qu’on s’en fout, quand on ne l’a pas vécu, on n’en sait rien. C’est un peu comme les cheveux : on veut toujours ceux qu’on n’a pas. C’était peut-être pour ça aussi que Sasha semblait si réticent à ce que son compagnon le rejoigne dans sa longévité : il ne pouvait pas vraiment estimer ce que c’était de vivre avec une espérance de vie humaine, en proie aux maladies et aux moindres blessures. Le gouffre était trop grand entre eux, et le seul moyen de le franchir était pour Lewis de changer, car il n’était pas sûr que Sasha puisse le faire.

Il parlait d’Arwen, se mettant aisément à sa place. Dans le monde de Tolkien, les elfes n’étaient pas exactement immortels, mais s’ils n’étaient pas blessés ou tués, pouvaient vivre éternellement. Une subtilité, certes, mais c’était quand même une différence avec Sasha qui pouvait survivre à une blessure grave. Et puis merde, Lewis se fichait bien de survivre au dépens des autres, s’il pouvait vivre avec Sasha. Il connaissait un peu les vampires, même s’il n’en avait pas rencontré en vrai, et c’était pour lui la solution la plus simple. Monstrueuse, peut-être, mais il n’était pas obligé de boire du sang humain, si ?

— J’ai pas vraiment envie d’aller voir la Confrérie… J’veux pas de comptes à rendre.

Ça, c’était dit. Il ne voulait pas se retrouver dépendant d’un groupe qui était opposé à Sasha, parce que quitte à être immortel, autant rester un minimum libre. S’il devait faire le sale boulot des sorciers, ça ne l’intéressait pas. Déjà qu’être appelé en urgence pour recoudre les leurs le saoulait un peu parfois…

Sasha ne changeait pas d’avis, pourtant. Arwen avait raison selon lui, et il allait le lui expliquer quand son estomac fit son grand retour. Lewis ne put s’empêcher de sourire et de lui laisser le champ libre pour prendre de la pizza froide. C’est vrai que l’incube n’avait rien mangé, trop occupé à bouder… bon, aller, c’était de l’histoire ancienne. Lewis ne fit aucun commentaire, et se contenta d’ouvrir ses bras au cas où Sasha voulait d’un câlin.

— Moi je préférerais quand même que ce soit Aragorn qui puisse vivre aussi vieux qu’elle. Ce serait plus beau.

Lui non plus n’avait pas changé d’avis, et il n’était sûrement pas près de le faire.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Jeu 29 Déc - 21:52


Homecoming

Sasha n'était pas plus au-dessus de la masse que les autres. Il ne faisait qu'observer et reporter ce qu'il avait vu de son piédestal. La lassitude était quelque chose qui bouffait l'incube comme un poison. Après tout, revivre toujours la même journée, les histoires qui se répètent et les humains trop idiots pour comprendre, ça fatiguait un démon tout ça. Tout comme ça pouvait l'encourager aussi. Sans trop savoir où se placer, le diablotin pouvait simplement apporter son avis fondé uniquement sur des théories. Des avis qui pouvaient diverger aussi en fonction du problème et de ses facteurs. Par contre, pour les cheveux, ça il laisse en suspens parce qu'il ne voit vraiment pas de quoi Lewis veut parler. Parce que sur ce point-là, il aime sa tignasse et il a pas spécialement envie de voler celle d'une autre. Une couleur peut-être et encore, les couleurs claires lui vont si mal.
Pourtant, malgré la fatigue, il répondait à son amant et participait à ce débat. Oui, un débat. L'avis de Sasha sur la question n'était pas fixée après tout et, même s'il se montre réticent, il n'aurait peut-être rien contre. C'était si facile de se mettre à la place de cette Arwen pour l'incube. Ils avaient à peu prêt le même âge. À une différence près et flagrante que son « papa » ne l'a pas chouchouté et éduqué comme tout le monde l'aurait fais avec ses enfants. Il n'a jamais été enfant de toutes manières. Il a poppé ainsi sur terre, à cet âge. C'est peut-être pour ça d'ailleurs que Sasha est si faible devant des gosses. Non pas qu'il soit pédophile, on ne s'enflamme pas mais, disons plutôt que son côté gamin se réveille. L’espièglerie se fait encore plus grande.

Dans son élan, l'incube avait révélé quelques moyens efficaces pour obtenir l'immortalité. Ou du moins, l'immunité contre le temps comme il préférait l'appeler parce que c'est plus juste. La morsure de vampire reste tout de même la solution la plus efficace et la plus simple mais aussi, la plus contraignante. D'autant plus que Sasha n'était pas très ami avec les vampires donc, ce n'est pas lui qui pourrait aider ''Aragorn'' a en trouver un. Wink wink si, toi-même, t'as capté. Cela dit, si Lewis pensait ainsi, il était bien partit pour vivre au même rythme que Sasha. C'est à dire en traitant les autres comme de simples bouts de barbaques. En particulier les rebuts qui ne méritaient pas de vivre. Parce que c'est ça aussi d'être un bon démon : tu t'attaques aux gens, ok ! Mais tu tris au portillons.

-Je pourrais y aller si tu veux pour demander des renseignements … Ça me permettrait de leurs foutre mon pied au cul. Et puis, je leur dois un coup de bastos dans le ventre.

Enfin, façon de dire bien entendu. Sasha avait après tout sa définition personnelle du coup de pompe. Cela dépendait beaucoup de leurs attitudes en faites. S'ils étaient gentils et dociles, ça sera moins douloureux que s'il doit les pendre par les pieds à un arbre pour s'en servir comme punching-ball. Quoi ? L'incube n'est pas violent. Seulement quand c'est nécessaire. Mais c'était avant tout parce que le démon ne se rendait pas compte que sa langue se dénouait. La fatigue sans doute. Ou alors les cornes qui avaient encore grandi et qui lui donnait la migraine. À voir.
Dans tous les cas, il était partit à la base pour étaler sa défense sur Arwen. Pour faire acte de bonne conscience disons. Encore un. Mais, son estomac avait grincé et parlé pour lui. Si bien que le démon avait l'air idiot. C'est un peu le bon dieu qui l'a puni pour un caprice. Si bien que ça l'avait coupé dans son élan et qu'il avait dû rendre les armes. Et oui, il allait prendre de la pizza. La fameuse pizza qui était à l'origine de cette situation. Si ce n'était pas triste tout de même. Sauf qu'elle était froide et que ce n'était pas bon. Sasha avait fais un grimace semblable à celle d'un bébé qui goûte à du citron pour la première fois. Ok, il va la réchauffer cette pizza mais, pas le courage d'aller au micro-onde. Y a un feu ambulant, autant en profiter. Les flammes bleues étaient venus caresser la patte pour que la part soit un minimum ingérable. Et puis, à l'invitation de son médecin, il était venu se couler dans ses bras sans demander son reste. Sasha avait juste pris le temps de finir sa part avant de venir parce que oui, nourriture plus câlin, c'était définitivement hors de questions pour lui.

-Hum … Je dois admettre qu'Arwen me tape sur les nerfs. C'est la seule raison pour laquelle je prendrais le partie d'Aragorn. Ton partie si j'ai bien compris ~

Tout en se faisant plus proche, Sasha était venu se remettre à califourchon face à Lewis, la queue remuant faiblement de droite à gauche. Pourquoi il faisait ça ? Parce que s'il voulait une réponse positive à sa prochaine question et pour ça, il avait tout intérêt de faire ce qu'il savait le mieux faire. Les mains de nouveau coulées dans le cou du médecin, son regard s'était planté dans le sien, un air presque implorant le bon sens de Lewis.

-Tu ne feras pas de bêtises, tu me le promets ? Fit-il avec le retour de ses ronrons, venant déposer un tendre baiser tout en laissant ses mains glissés du cou vers le torse de Lewis avec une caresse. Après … Il a pas préciser si ladite bêtise était avant ou après la fameuse immortalité....

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Ven 30 Déc - 12:53




Homecoming


Mouais. Lewis n’était pas vraiment convaincu qu’aller toquer à la porte de la Confrérie soit la meilleure des solutions, mais si Sasha se proposait, il n’allait pas l’en empêcher. Ce qui était important, c’était de récupérer un moyen d’outrepasser son espérance de vie ridicule par rapport à celle de l’incube, et dans le fond, le médecin se foutait de comment ils y arriveraient. C’était tentant de céder à la facilité, et il n’allait pas dire non si Sasha lui offrait le cadeau de l’immortalité sur un plateau d’argent. Même si dans les faits, Lewis aimerait quand même se débrouiller seul. Et qu’il n’aimait pas quand Sasha parlait aussi légèrement de blessures par balle et de revanche.

Ouais enfin bref, Lewis ne savait pas ce qu’il voulait, ou plutôt comment il le voulait. Il désirait être immortel, mais ne savait pas bien lui-même s’il souhaitait prendre la voie de la facilité ou non, alors il resta muet, se contentant de câliner un peu plus Sasha quand il parla d’aller voir les sorciers.

Tout ceci avait fini de sortir Lewis de son film, et quand Sasha repartit à parler d’Arwen et d’Aragorn, le médecin mis du temps à comprendre. Il la trouvait chiante, et son compagnon n’avait pas dans l’idée de le faire changer d’avis.

— Elle est reloue, on est d’accord… Je comprends pourquoi ils ont voulu étoffer son rôle dans la saga, mais j’arrive pas à la trouver badass. Elle fait juste plante verte la plupart du temps, alors qu’elle est loin d’être inutile, je sais pas. Peut-être la voix de Liv Tyler, ou juste sa gueule. Fin bref, elle a aucun charisme.

Bon allez, Lewis était parti pour se remettre dans le film cette fois, sauf que… Il y avait un magnifique incube qui lui bouchait la vue. Sasha avait grimpé sur ses genoux et le regardait d’un air inquiet, avant de l’embrasser en ronronnant. Des bêtises, hein ?

— Ça dépend de ta définition de “bêtise”, je suppose…

Mais Lewis souriait et d’une main déterminée réussit à attraper la télécommande pour faire pause. Plongeant son regard dans celui de son incube, il lui annonça d’un air très sérieux :

— Plus de film, plus de pizza, plus de distractions.

Sous-entendu : c’était le moment de passer aux choses sérieuses, si Sasha était d’accord pour ça. Ah mais oui c’est vrai… Il ne savait pas dire non. Mwahahaha.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Ven 30 Déc - 17:27


Homecoming

Et Lewis avait toutes les raisons du monde pour ne pas être convaincu de cette idée. Peu sérieuse à vrai dire, Sasha n'avait pas spécialement envie de demander de l'aider à ceux qui veulent le voir mort. Et, ils ont plutôt intérêt de s'accrocher parce qu'il n'est pas si facile de lui faire claquer sa pile. Seulement, si ça pouvait donner le sourire à son amant, l'incube était prêt à tout pour. Même si ça signifiait mettre sa fierté de côté. Le côté je m'en-foutiste du démon n'étant que la surface immergé de l'iceberg. Parce que là-dessous, il pensait à tellement de choses. Comme par exemple, la possibilité de pouvoir rendre immortel son médecin, le comment, le ce que ça coûterait. Le pour, il pourrait vivre une idylle tout le long de leurs vies et Dieu qu'elle sera longue s'il arrivait à rendre Lewis immuable au temps et à l'âge. Il ne serait plus tout seul ni même obligé de voguer à droite et à gauche pour combler ce sentiment de solitude et d’inexistence. Il avait la personne la plus chère à ses yeux auprès de lui déjà. Alors franchement, ce n'est pas une secte de tarés ou bien un coup de fusil qui allait l'effrayer pour avoir quelques renseignements sur la vie et ce qu'il fallait pour la rallonger.
Les bras de Lewis étaient bien trop accueillant pour les refuser. Et avec son appétit de moineau concernant la nourriture classique, une part de pizza suffisait amplement pour remplir son estomac. Surtout en voyant la taille des parts, c'est assez impressionnant. Assez pour que Sasha dépose les armes rapidement. Il préférait de loin continuer ce débat jusqu'à finalement se lâcher au sujet d'Arwen. Oui parce qu'il faut savoir qu'il ne l'aimait pas du tout et que ce type de personnage un peu potiche et qu'essaye tant bien que mal d'être badass bah... La pilule à bien du mal à passer.

-C'est ce qu'on appelle une femme sans profondeur. Personnellement, c'est ça tête qui m'énerve. Sans doute le petit côté angélique. Trop divine pour être honnête. Les défauts, c'est bien aussi. Dire que je viens de prendre sa défense, beurk. Levant légèrement les yeux en l'air, Sasha se demandait si des fois, il ne ferait pas mieux d'être un peu plus méchant.

Cependant, l'incube avait également sentit que l'orage était fini. Ou du moins, jusqu'au prochain round. Et puis, il fallait aussi qu'il se rachète de son côté vu que c'était un peu de sa faute. Pour ne pas dire beaucoup. Le film semblait avoir bien du mal à attirer de nouveau l'intention des deux amants. Quand ce n'était pas pour être l'objet d'un débat, c'était parce qu'un incube en manque d'affection avait décidé de s'imposer un peu. Ou du moins, imposer sa présence. Et plutôt en douceur, réclamant toutes l'intention de Lewis avec ses ronrons et ses baisers. Sa définition de bêtise ? Difficile à dire. Lui-même ne sait sûrement pas ce que c'est et qu'elles sont les limites. Alors ce n'est pas non plus lui qui va lui donner une définition claire et précise.

-Oh ça, tout dépend de toi aussi. Je ne connais pas les limites de la bêtise si ça peut te rassurer ou bien te donner un indice ~. Souffla le démon à l'oreille comme des paroles venimeuses prêchant le blasphème.

Sans pour autant quitter son emplacement confortable, Sasha avait glissé ses mains dans le dos de Lewis pour resserrer cette étreinte en douceur. Ses ronronnements résonnaient encore et son sourire en disait long sur ses envies. Ou du moins, sur son envie. Il voulait être au plus près, s'excuser d'être aussi débile avec lui, lui montrait qu'il était bel et bien à Lewis et à personne d'autre que Lewis. Son petit sourire malicieux n'était pas partit lorsque son amant était venu prendre la télécommande, bien décidé cette fois-ci à ne pas faire deux fois la même erreur visiblement.

-Plus de distractions ? C'est-à-dire. Parce qu'en soit, ce que je te fais, ça t'empêche de regarder le film donc, c'est un peu comme une distraction, non ~ ?

Provocation un jour, provocation toujours. Il ne fallait oublié que c'était Sasha quand même qui se dressait devant lui avec ce petit air fier. Que c'était aussi une reine et qu'elle avait ces petites manies. Pour autant, le sourire malicieux de Sasha qui lui tranchait le visage en deux prouver qu'il n'était terriblement pas sérieux à ses paroles. Que c'était uniquement à but de réveiller la bête qui sommeillait en son médecin et qui était rassasié d'une pizza. Et puis, qu'il y avait une autre faim à rassasier. Ah merde, non ! Ne pas penser à ça. L'incube ne voulait pas sombrer dans ce genre d'envie, il voulait simplement jouer avec son amant. Même s'il était venu déposé de nouveau un baiser au coin des lèvres de Lewis, ses mains étaient hésitantes. Il n'y avait qu'avec le médecin que l'hésitation se sentait dans le toucher de Sasha. La peur de lui faire du mal, tout simplement. Cette drogue était incontrôlable pour le démon qui dévorait le moindre recoin de la peau de son amant, descendant le long de son cou avant de remonter pour la patience. Patience, dire que c'est Sasha qui jouait avec alors que lui-même ne l'était pas. Pour autant, l'incube avait faim, très faim et sa queue en pointe battait de nouveau de droite à gauche dans un rythme incompréhensible. Aussi incompréhensible que le tempo à laquelle le diablotin gesticulait. Il ne tenait définitivement pas en place.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mar 3 Jan - 11:31




Homecoming


Ça ne devait pas être évident de prendre le parti d’un personnage qu’on déteste, surtout quand on ne sait pas vraiment pourquoi on le déteste. Arwen semble faire consensus dans le couple, et pas de la meilleure des façons puisque ni Lewis ni Sasha ne l’appréciaient. Ce dernier partit même dans une tirade énumérant tous les points négatifs du personnage : Lewis avait beau être très protecteur de ses fictions préférées, il devait avouer que Sasha n’avait pas tort.

— Je la trouve pas sans défauts mais c’est vrai qu’elle m’énerve. En fait, sa façon de jouer les elfes est nulle. Et puis j’aime pas sa tête non plus.

Une nouvelle dispute de terminée, aurait-on dit, puisque Sasha revint grimper sur les genoux de Lewis pour l’intimer de ne pas faire de bêtise. Attendez, s’il cherchait à devenir immortel, ça comptait pour une bêtise ? Parce qu’il n’avait toujours pas changé d’avis, et qu’il comptait bien commencer ses recherches le plus tôt possible. Il ne croyait pas au fait que Sasha aille chercher les sorciers de la Confrérie, non pas parce qu’ils étaient meilleurs ennemis, mais plutôt parce que l’incube n’avait pas la même vision de l’immortalité et qu’il refuserait sûrement d’entraîner Lewis avec lui. Le médecin allait devoir se débrouiller seul, mais ça ne le gênait pas. Ce serait une jolie surprise, non ?

En attendant, Sasha rebondit sur cette fameuse définition de “bêtise”, argumentant qu’il était bien incapable d’en donner les limites. Cette formulation fit rire Lewis, qui lui rappela une petite chose…

— La bêtise n’est pas le propre des humains, mais elle est sûrement leur spécialité. Einstein a dit qu’il n’y avait que deux choses infinies dans ce monde : l’univers et la bêtise humaine. Sauf que pour l’univers on n’est pas sûrs.

Lewis sourit et ponctua sa phrase d’un baiser dans le cou de Sasha. Il avait bien du mal à résister à l’appel de l’incube, si tant est que ce soit réellement un appel. Peut-être que c’était lui qui criait par son langage corporel qu’il avait besoin de câlins un peu moins habillés, qu’il souhaitait reprendre ce qui avait été interrompu par ce foutu livreur de pizzas. Quoi qu’il en soit, il attira un peu plus Sasha à lui, laissant ses mains se balader sur son corps alors qu’il mettait le film en pause.

Évidemment, Sasha trouva un moyen de continuer à troller gentiment son médecin en soulignant que le terme “distraction” était lui aussi à géométrie variable. Qu’est-ce qui était une distraction, au final ? Souriant face à la plaisanterie, Lewis tenta une réplique.

— Tout dépend de ce qu’on considère comme la tâche principale. Si j’ai envie d’être concentré sur toi, tu n’es plus une distraction, non ?

Et le fait est qu’il avait très envie d’être concentré uniquement sur Sasha. Très très envie.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 4 Jan - 9:05


Homecoming

Non, ça ne l'était pas. Et c'était bien pire encore lorsqu'on s'en rendait compte à la toute fin que l'on venait de défendre la cause de quelqu'un qui ne le méritait pas. Sasha s'en voulait un petit peu. Non pas que Arwen soit visuellement dégueulasse … Bon en faites si mais, plutôt parce qu'elle sentait la niaiserie à plein nez plutôt que le côté bien badass que l'on attend du elfe. Et ça, le démon avait percuté dès la première fois. Comme une entrée loupée sur scène parce qu'une marche a décidé de nous faire chier. Cela dit, vu tout l'amour que Lewis portait à ce film, l'incube s'attendait à se faire engueuler de nouveau pour avoir été un peu de mauvaise foi. Mais non, bien au contraire. Un point sur lequel ils étaient tombés d'accord. Ce qui en soit change un peu de l'ordinaire. D'où peut-être la raison du sourire sincère de Sasha en entendant ce que son médecin disait. Ce genre de sourire qui mettait un peu d'éclat sur son visage pâle. C'était ça, ce qu'il aimait. Ce petit quelque chose avec quelqu'un d'honnête. C'était mouvementé comme relation, loin d'être ennuyant et quand il tient un moment de pause, ça n'en est que meilleur. Le démon s'amuse, tout simplement. Et il s'amuse avec sincérité et presque de l'enfantin. Pas comme lorsqu'il s'en va à droite et à gauche où là, c'est plutôt le jeu du chat et de la sourie.

-C'est justement ça son défaut, c'est de ne pas en avoir. Ou du moins donner l'impression de ne pas en avoir. Et sa tête, c'est pareil ! Insupportable petite … Stop, Sasha, on ne s’emballe pas. On se calme. En tout cas, je ne m'attendais pas à ce qu'un personnage de cette œuvre t'insupporte à ce point.

Un sourire malicieux glissé furtivement sur les lèvres de Sasha, signe qu'il n'était pas encore tout à fait énervé. Ou du moins, qu'il avait su s'arrêter à temps. Bon, on est d'accord, le coup de parler à soi-même n'était pas top mais, c'était uniquement à but plaisantin. Il n'était pas fou encore, il ne se parlait pas à lui-même comme un certain chasseur. C'était uniquement pour passer sa colère montante pour une pitrerie plutôt qu'une réelle colère. D'ailleurs, les pitreries avaient un autre goût maintenant que l'incube était venu se remettre sur les genoux de son médecin, bien en face de lui. Oui, il est possible en effet que Sasha considère le désir d'immortalité comme une bêtise mais, est-ce qu'il lui en voudrait réellement ? Il serait heureux de pouvoir finir ses jours avec son amant. Ça serait un très beau cadeau. Cependant, il y avait aussi le contre qui contrebalançait. Ce qui empêchait Sasha d'avoir un avis décisif sur la question. Donc oui, peut-être que l'incube se mêlerait un peu plus aux affaires de la Confrérie. Ne serait-ce que pour lui obtenir une méthode ''douce'' pour  que Lewis le rejoigne dans les ténèbres. Ça serait un peu salop, non ? De souhaiter à quelqu'un une vie longue. Elle ne sera jamais trop longue tant qu'il sera là. Du moins, c'est ainsi qu'il voulait relativiser.
Cela dit, pour le moment, il était concentré à autre chose. Alors, sous des ronronnements, des baisers, il espérait que le médecin lui dise oui. Qu'il ne fera pas de bêtises. Mais, même le démon ne connaît pas les limites et les conditions de la bêtise. C'était propre à l'humain aussi. De ce que disait son médecin en tout cas. Et, vu sa condition, il ne pouvait que le croire. Le sourire du démon n'était pas partit. Il se faisait simplement plus doux, plus sensuel, encouragé par ce petit baiser dans le cou.

-Donc je peux m'accorder le droit de ne pas considérer quelque chose comme une bêtise mais, plutôt un écart de conduite ? C'est du moins l'interpellation que l'on a entre nous. Des démons qui ne font pas de bêtises, ça serait un peu le comble.

Un sourire malicieux, il ne savait plus ce qu'il disait. Sans doute l'effet de la proximité de son amant, ses mains qui se promenaient sur lui. Sasha pouvait durer longtemps ainsi, à débattre sur un sujet qui n’avait qu’un rapport minime avec la situation. Il cherchait un petit peu, c’est vrai mais uniquement par jeu. Tout comme le sujet de la distraction. Ne cherchant pas à s’éloigner mais plutôt, à se rapprocher plus près, les mains de l’incube étaient venues jouer avec les boutons de ce pyjama devenu à son gout encombrant. Ce sourire toujours aussi scotché aux lèvres, amplifié par ce compliment. C’était un compliment du moins pour le démon s’il était devenu la nouvelle chose sur lequel Lewis se concentrait pleinement.

-En effet, plutôt la tâche principale. Du moins, à ce que j’ai compris dans ta logique ~

Dit-il avec une voix suave, presque ronronné aux oreilles de son amant. Ce genre de patience rendait le démon encore plus joueur, gigotant doucement comme un reflex non-contrôlé. Pour autant, il ne perdait pas le nord l’incube. Il avait beau continué de discuter, il était dans cette phase où il se contentait d’acquiescer à chaque questions tout en continuant son déboutonnage. Le regard planté dans celui de son médecin. Non, il ne le quittait pas des yeux, pas un seul moment car, il était faible à cet instant. Pris par les sentiments et l’envie de jouer. Si on peut appeler ça un jeu bien sûr ~

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Jeu 5 Jan - 16:07




Homecoming


Sasha continuait son rant contre Arwen, et cela fit sourire Lewis. C’était marrant de le voir en train de lister les défauts d’un personnage, surtout si on était d’accord avec lui. Le médecin réfléchissait : est-ce que les elfes, tels que décrits par Tolkien, se devaient d’être parfaits ? Peut-être, oui, mais visuellement ça ne marchait pas. Ou alors c’était le scénario et le montage des films qui ne rendaient pas justice au personnage d’Arwen…? Ouais non. Faut dire aussi que les femmes chez Tolkien, mis à part Eowyn pour faire une vanne à Shakespeare, elles étaient pas très nombreuses, et réduites au rang de meuble dans le fond. C’était pour ça que Lewis ne pouvait pas en vouloir au Néo-Zélandais d’avoir voulu étoffer son personnage : mais Liv Tyler quoi merde.

— Oh, c’est pas parce que j’aime un truc que j’aime absolument tout dedans… Je sais pas, un exemple : c’est pas parce que je t’aime que je vais mettre tes pets en flacon pour me parfumer le matin ! Arwen, dans ce film, c’est un pet.

Alors, avec cette connerie, Lewis jouait un jeu dangereux : est-ce que Sasha allait le suivre dans son délire, rire un bon coup en voyant son médecin sourire, ou est-ce qu’il allait le prendre au premier degré et être vexé ? Même après huit ans, Lewis ne savait pas bien. Ça rendait leur relation intéressante, d’une certaine manière, bien éloignée de la routine et du train train quotidien. On n’avait pas le temps de s’ennuyer avec une personne quand on s’engueulait régulièrement avec, non ?

Et Lewis aimait tellement ça qu’il était prêt à signer pour le subir pendant une éternité, littéralement. Une bêtise, dirait Sasha, mais après tout, qui n’en a jamais fait !? Le médecin, sans vraiment s’en rendre compte, s’était déjà mis bille en tête, et son immortalité n’était plus qu’une question de temps. Il devait juste régler quelques détails bassement matériels, comme par exemple choisir comment et trouver quelqu’un qui accepte de ‘l’aider’. De toute façon, ce débat sur la définition de ‘bêtise’ en était presque une, puisque Lewis n’était pas sûr d’avoir suivi ce que disait Sasha.

— J’ai pas tout compris mais c’est pas grave. T’es un démon, alors fais tes conneries.

Lewis sourit et posa ses mains dans le dos de Sasha pour se laisser bisouter. Il éteignit même la télé, histoire de se concentrer sur son compagnon démoniaque. Ce dernier ne put s’empêcher de faire une vanne quant au statut très relatif de ‘distraction’, chose que le médecin précisa rapidement. Avec un nouveau sourire, il revint quérir ses lèvres et se laissa déshabiller. C’était encore plus agréable quand on n’avait pas grand-chose à faire, chose qui était encore le cas pour Lewis qui se redressa un peu.

— Il faut bien que je me concentre si je veux être à ta hauteur, non ?

Le sourire qu’il arbora pour ponctuer sa phrase n’eut rien d’innocent. Les choses sérieuses étaient sur le point de commencer.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Jeu 5 Jan - 23:39


Homecoming

Rager ? Non, pas vraiment. Enfin si, il ne savait pas trop quoi penser d'elle. À ses yeux, elle était stupide et inutile, tout ce qu'il y a de plus détestable chez une femme. Une princesse qui aurait peur de se battre et qui n'est là que pour faire la potiche à attendre que son prince charmant vienne la chercher. C'est surfait, pénible et sans profondeur. Sasha était assez minutieux sur le sujet des femmes. Non pas qu'il soit un féministe engagé mais, il tenait particulièrement à ce que l'image des dames ne soit pas entachée par ce genre de … cruche. Non mais sans blague, Arwen avait le profil type de cette ami de collège un peu relou qui passait son temps sur son téléphone à attendre un appel et à jouer les bonasses pour se faire remarquer. C'est du moins ainsi que l'incube verrait l'elfette de nos jours. En plus, Lyv Tyler c'est spécial comme choix. Quitte à rendre une personnage badass, autant prendre une femme qui impose son style. Pas qui se contente d'exposer ses beaux yeux bleues pour émouvoir le public. Bref ! Comme l'avait si bien dit Sasha tout seul, il ne fallait plus penser à elle. Autre chose, ou bien glisser une petite remarque à Lewis sur son petit écart de conduite par rapport à sa saga préférée. Il l'avait fais exprès ? Bien entendu, juste pour voir à quel point il était capable de défendre son addiction aux Hobbits et jusqu'où il pouvait aller pour se faire.
Et, le démon n'avait pas été déçu. Loin du monde même. Légèrement étonné par la comparaison, ce n'est pas pour autant qu'il l'avait pris mal. Bonne pioche donc ! Un éclat de rire, l'idée même que Lewis ne puisse pas aller jusqu'à enfermer les flatulences du démon par amour lui donnait une image cocasse. De toutes façons, vu comme Sasha était maniaque, ça n'aurait même pas été possible dans ses rêves.

-T'as de drôles d'idées quand même ! Un pet … Pourquoi pas mais, non. Juste non quoi. Enfin si, Arwen, c'est une bonne grosse flatulence au visage mais, tu la compares pas à mes pets s'il te plaît. De toutes façons, je t'aurais pas autorisé, c'est sale.

Un point sensible ? Oh oui mais, un point sensible qui faisait rire l'incube au moins. Ce même démon qui bouffe des semences comme si c'était de l'herbe à chat qui se permet de dire qu'un pauvre pet est sale … Oui bon, personne n'est parfait. Mais la propreté, ça compte quand même, ce n'est pas un animal.... Ou presque. Enfin voilà, Sasha est très carré sur sa propreté, celle des autres aussi. Il était juste un peu plus tolérant pour autrui ce qui permettait à Lewis de bien s'en tirer pour ce coup-là. Calmant son fou rire, le petit brun avait bien du mal à trouver jugement à cette remarque. Même si, pour le coup, il n'en avait pas fais beaucoup. C'était marrant, point. Il n'y avait pas besoin de réfléchir et démontrer par A + B qu'un pet, c'est dégueulasse. Mais, c'est comme pour le caca pipi popo, c'est marrant quand c'est dit à haute-voix. Donc voilà, la logique qui s'est passée dans la tête de Sasha : un pet, c'est dégueulasse = Arwen est dégueulasse.
En soit, rien de bien méchant, jusqu'à atterrir au sujet des bêtises. Note qu'au dessus, c'était une bêtise gentillette à côté de ce que pouvait imaginer l'incube dans son esprit. Bien que, en effet, il était fort à parier que même s'il serait heureux d'avoir Lewis à ses côtés pour l'éternité, cette idée faisait partit des grosses bêtises. Le genre de bêtise dont le démon voulait parler. Difficile à expliquer donc, bien plus lorsque la déconcentration était présente. Sasha ne semblait plus savoir ce qu'il disait, ses paroles étant embuées par un désir grimpant. Même la petite remarque de Lewis sur son incompréhension ne semblait pas le faire redescendre. Il ne se vexerait pas pour ça, son attention était ailleurs de toutes façons. Elle était sur cette peau si douce que le démon dévorait à petites bouchées à chacun de ses baises, ses crocs venant presque frôler celle-ci.

-Je ne peux pas refuser si le feu vert m'est donné... je ne peux pas refuser tout court en faites ~

Glissant ses mains à l'intérieur, Sasha avait retiré ce premier bout de tissu en seulement quelques caresses. Il ne faisait plus attention maintenant, pas même au geste de son amant pour couper le sifflet à cette télé définitivement. Il avait chaud, très chaud. Maintenant que le haut était fait, il n'y avait plus que le bas. D'où les mains de l'incube qui étaient venues se glisser, venant tirer légèrement sur la ceinture. Lewis pouvait lui demander ses lèvres, son corps, son immortalité, tout. Absolument tout. Dans cet état, Sasha n'était plus qu'un animal qui remuait la queue de derrière pour dire oui. Le démon avait suivi le mouvement du médecin sans pour autant quitter sa position, se redressant un peu.

-Oui, tu peux te concentrer. Lâches-toi même si ça peut aider.

Ce sourire malicieux avec ses yeux fermés à mi-clôt voulaient tout dire. Des pensées partagées dans les même sous-entendus. Il n'attendait que le feu vert, ne pouvant rien refuser une fois que celui-ci était signalé comme il l'avait si bien dis. Venant ponctuer sa phrase en prenant les lèvres du médecin en otage, son sourire n'était pas perdu. Il le partageait avec lui. Il pouvait partager bien d'autres choses. Des plus mignonnes au plus malsaines. Sasha avait terminé son baiser par une petite léchouille sur le coin des lèvres par pur amusement. Il avait bien envie de lécher autre chose tiens. Peut-être la raison pour laquelle il n'avait pas quitté le bas de ses mains depuis, à voyager entre l'avant et l'arrière.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Ven 6 Jan - 18:26




Homecoming


Oh, Lewis n’était quand même pas si catégorique. Il pouvait comprendre comment et pourquoi Arwen s’était retrouvée projetée dans des scènes où elle n’aurait jamais dû être là, même s’il n’était pas fan du résultat. Il l’avait comparée à un pet, c’est vrai, mais c’était plus pour la vanne qu’autre chose. Dans le fond, Lewis était bon public. Et trop emporté par le rire de Sasha de toute façon pour réfléchir de manière cohérente.

— Aaaah donc tu avoues, tu pètes. Je t’ai eu !

Bien sûr que le médecin savait que son compagnon était du genre maniaque, et que même s’il lui arrivait de faire des choses considérées comme dégueu dans un lit, il était en réalité très attaché à sa propreté corporelle. Tant et si bien que parfois Lewis avait l’impression d’être en couple avec une licorne arc-en-ciel qui faisait caca des papillons.

Le pire dans tout ça, c’est qu’il en redemandait, à tel point qu’il voulait ne jamais quitter Sasha, pas même à sa mort. C’était sûrement une bêtise pour l’incube, mais le médecin s’en foutait. Si l’amour avait un cerveau, ça se saurait. Ce n’était d’ailleurs pas l’organe qui travaillait le plus chez Lewis à ce moment précis, la bête dans son pyjama s’étant réveillée dès que Sasha lui avait grimpé sur les genoux. Non mais il cherchait aussi, avec son minois un peu boudeur et ses bisous dans le cou… Si l’incube ne pouvait pas résister, ça ne voulait pas dire que Lewis le pouvait, lui.

De toute façon, il n’avait déjà plus de haut de pyj, et le bas n’allait pas tarder à suivre. Devant lui, Sasha oscillait comme un serpent et Lewis était déjà sous le charme. Il l’embrassa une nouvelle fois, glissant ses propres mains dans les vêtements de l’incube pour les lui retirer aussi. Il n’y avait pas de raison pour qu’il reste couvert ! Hmm, se concentrer, hein ? Lewis ne faisait que ça, il était très concentré dans une partie bien connue de son anatomie, qui ne demandait d’ailleurs qu’à prendre un peu l’air. Mais avant cela, le médecin se devait de poser une toute petite question.

— Tu veux faire ça de façon classique ou t’es d’humeur joueuse ?

Sous-entendu : est-ce que Lewis devait prendre son fouet invisible et attacher Sasha avec son pantalon de pyj, ou est-ce qu’ils continuaient dans le traditionnel ? Après tout, une fois de temps en temps, jouer aux couples normaux c’était pas si mal, non ?

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Sam 7 Jan - 12:39


Homecoming

Sasha ne se gênait pas pour être aussi catégorique. Et encore, c'est un bien grand mot car il considérait ceci plutôt comme une comparaison qu'une réelle désignation pour dire ''oui, elle est nulle''. Elle ne faisait que son travail. Ou du moins, ce qu'on lui avait demandé de faire. L'incube était fâché avec le personnage d'Arwen et donc, de surcroît, avec l'actrice. Stupide, c'est accordé. Elle avait la même dégaine que ces anges qui se moquaient de lui lors de son exil. De ces singes moqueurs qui le narguaient, perchés sur leurs nuages en guise d'arbres. Le genre de personne à qui Sasha ne se gêne pas pour balancer un doigt d'honneur dans la figure. Après tout, on pouvait être bien éduqué et laisser la vulgarité exploser à la figure des autres. Bien que pour le cas de Sasha, c'était uniquement en dernier recours. Vraiment lorsque ses nerfs étaient à cran. Comme la majorité des humains à ce qu'il a pu voir. Pour autant, le démon avait arrêté de rager contre l'elfe dès lorsque la question de pet était rentrée dans la conversation. Malaise ? Oui mais, l'incube n'allait pas le dire. Ni comprendre que c'est pour ça qu'il riait ou bien ne réagissait pas à la remarque de Lewis. Quoi que, il n'y avait rien de honteux à péter. Ça faisait partit de la nature, c'était drôle pour certain … Mais non, pour Sasha, c'était avant tout dégueulasse et gênant. Ça ne l'empêchait pas de rire cependant et dans sa confusion, il s'était dénoncé tout seul comme un con. Bah oui, ça lui arrivait. C'était pas une licorne non plus. Mais généralement, il se taisait ou il faisait ça discrètement.
Le rire continuait de traverser sa bouche, tranché entre l'amusement et la gêne. Si bien que Sasha s'était recroquevillé sur son médecin pour aller cacher sa tête dans son cou.

-Oui bon … c'est pas le genre de chose qu'on crie sur tous les toits aussi. Fit-il d'une voix toute timide. Non mais quand je disais que le Doc avait touché un point sensible aussi.

Faudrait être un sacré je m'en-foustiste pour aller crier qu'on allait, ou avait, pété à la face de tout le monde. Pour autant, ça ne ressemblait pas à l'incube d'être aussi mal à l'aise. Une position qu'il avait très vite abandonné. Surtout qu'avec ses petits gloussements, ce n'était pas crédible. Mais alors pas du tout. Le problème, c'est que c'était nerveux. Donc ça coupait toute la sensation de malaise. Si bien que le démon avait repris très vite ses aises à gigoter comme un serpent sur les genoux de son amant. La faim, la chaleur, ça le rendait difficile à tenir en place. Bien plus que d'habitude mais, Sasha prenait sûr lui à cet instant. Du moins, il faisait de son mieux pour ne pas bouffer tout cru son médecin. De son mieux, très important à souligner. Il le cherchait, juste un petit peu. Et il continuerait sûrement à le titiller jusqu'à ce qu'il ne soit plus dans la possibilité de bouger. Le sourire de l'incube, à la fois malicieux et faible, lui tranché le visage en deux. Mais tout en restant dans la douceur. Il se laissait faire, il ne luttait pas. Ça serait idiot qu'il se débatte après avoir chauffer son amant mais, ça serait une bonne revanche sur le coup de la pizza. Sasha n'était pas revanchard. Du moins, pas sur ce genre de sujet où il mettait beaucoup de douceur. Et de cœur. Mais pour ce dernier point, seul Lewis y avait le droit. Les autres, le palpitant n'était pas un critère qui rentrer en fin de compte.
Laissant son amant terminé ce qu'il avait commencé un peu plus tôt, c'est à dire le débarrasser de ses morceaux de tissus qu'il ne portait que pas obligation et bonne tenue, il y avait un brin de malice qui était apparu dans le regard de Sasha au mot ''jouer'' tel un chat à qui on présenterait un bout de plastique. Curieux donc, son espièglerie avait refais surface, sa queue en pointe battant de droite à gauche lentement en voulant savoir ce que Lewis entendait par ''jouer''.

-Plutôt d'humeur joueuse, à quoi veux-tu qu'on joue ?

Sous-entendu ? Oh là, oui. Bien plus qu'on ne pourrait l'imaginer. Pour autant, l'incube ne s'était pas éloigner du cou de son amant. Ayant soufflé sa réponse au creux de son oreille. Parce que tout était susceptible de jeux pour Sasha. Que ça soit le classique ou bien le fantasme le plus douloureux. Alors répondre à la question de Lewis avec exactitude, cela risquait d'être difficile puisque … Le démon n'était pas difficile justement. L'un comme l'autre, cela lui allait très bien tant qu'il pouvait toucher, dévorer et apprécier le moindre recoin de la peau de son amant. De l'avoir près de lui et rien qu'à lui. D'avoir cette sensation qu'il lui appartient tout comme Sasha appartient à Lewis. Le pouvoir et les décisions à prendre ne l'a jamais intéressait. Pas assez responsable pour ça sans doute.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mar 10 Jan - 18:36




Homecoming


Péter, c’était naturel, alors Lewis ne voyait pas le problème que pouvait avoir Sasha avec ça. Tout le monde pétait, sous peine de devoir imploser ou de s’empoisonner avec ses propres gaz. C’était quand même horrible comme mort, non ? Bon, Sasha s’en foutait, il était immortel, mais peut-être qu’il pouvait quand même exploser comme une boîte de conserve sous pression, non ? C’était une bonne question, jugeait Lewis.

Et heureusement pour son jugement tout relatif qu’il fut bien vite distrait par un incube repassant à l’attaque. Où en étaient-ils déjà, avant que ce livreur de pizza ne vienne mettre son grain de sel et son sachet d’huile piquante ? Ah oui, Sasha, à califourchon sur Lewis, le déshabillant et le couvrant de baisers. C’était pas mal, mais ça manquait quand même de quelque chose. Un soupçon de jeu, une pointe de défi, peut-être. Le visage de Lewis se fendit d’un sourire carnassier, alors qu’il lui demandait s’il était plutôt d’humeur joueuse ou non. Comme souvent, Sasha voulait jouer, ce qui ne fit qu’agrandir ce sourire. Lewis n’avait pas encore d’idées précises pour aujourd’hui, mais ça viendrait sûrement en pleine action. Il aimait bien improviser, ça empêchait Sasha de le court-circuiter efficacement.

Il aurait pu le laisser accéder directement à ce qu’il y avait dans son pantalon de pyj, mais préféra venir lui empoigner les bras. Il s’agissait de ne pas aller trop vite en besogne, de prendre un peu son temps aussi. Oh, et puis cette position ne convenait pas non plus à Lewis : lâchant les bras de Sasha, il le porta pour venir le mettre en travers de ses genoux, à plat ventre dessus comme un vilain garçon.

— Tss… Tu n’as pas encore mérité de toucher à cela.

Sa voix s’était faite onctueuse et piquante, alors que d’une main il caressait les fesses de Sasha qu’il dénudait du même geste. Des fesses qu’il aimait voir exposées, l’incube étant offert comme un cadeau qu’on aurait laissé sur la table. Un très joli cadeau, très chaud aussi, mais pas assez rouge encore. Lewis lui mit une première fessée, pas très forte, juste pour dire de. Si Sasha était vraiment d’humeur joueuse, le médecin irait crescendo jusqu’à ce que l’incube n’en puisse plus, ou plutôt, jusqu’à ce que lui-même soit lassé. Ça ne faisait aucun doute que Lilith était sûrement bien plus résistante que lui.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Ven 13 Jan - 10:34


Homecoming

Oui c'est naturel mais, pas pour tout le monde visiblement. Roter aussi c'est naturel mais, jamais Lewis n'entendra Sasha éructer sans aucun complexe. Il détestait ça, tout simplement. Il se sentait bien plus dégueulasse à se lâcher qu'à faire tout ce qu'il était capable de faire dans un lit. En soit, fallait pas trop chercher la logique. De toutes manières, il s'en fichait puisqu'il pouvait imploser, oui mais, il se soignera aussitôt. Triste réalité. Il ne peut même plus se soûler à cause de ça aussi. Ou alors si mais, il a intérêt de descendre tout très vite. Et Dieu sait que ça pourrait l'aider aussi de temps en temps à ne plus avoir les idées claires. Bref, tout ça pour dire que oui, il pouvait imploser comme une boite de conserve sous pression. Non, il ne pétait pas en public mais oui, il ne se gênait pas pour le faire tout seul parce que c'est nécessaire entre guillemet. Il y avait bien d'autres priorités que celle de se vider de ses gaz. Et de parler de gaz tout court en faites. L'incube avait une autre perspective de débat pour la soirée, d'où le fait aussi qu'il était revenu grimper sur les genoux de son amant.
Il y avait un avant-pizza à rattraper après tout et, Sasha avait faim d'autre chose maintenant qu'il avait englouti une part de la Royale. D'autant plus que Lewis était toujours habillé, ça n'allait pas. Le démon était déjà à moitié déshabillé, n'ayant pas grand chose sur les fesses déjà de bases mais, le doc avait du retard sur ce point-là tout de même. Il le faisait bien comprendre, cet envie même si son comportement se rapprochait plus de celui d'un animal que d'un roi à pleine conscience. L'effet de cet espèce de drogue. De chaque baiser qu'il déposait sur la peau de son amant. Il ne s'en lasserait jamais et, c'est bien ce qui l'inquiétait en temps normal. Mais là, rien ne semblait le troubler. Pas même la question que venait de lui poser Lewis. Bien sûr qu'il avait envie de jouer, il ne refusait jamais un jeu. Il ne faisait aucuns refus tout court. Il n'avait pas de craintes quant à ce sourire carnassier sur le visage de son médecin. Au contraire, il aimait le voir ainsi. Décidé et autoritaire.

Si bien qu'il n'avait même pas eu un mouvement de surprise lorsque ses bras avaient été empoignées. Juste un petit sourire, ce fameux sourire qui faisait partit de sa personnalité maintenant. La malice dans son regard et la douceur sur son visage prouvait qu'il n'était pas fâché d'avoir été arrêté dans son élan. C'était un retour des choses, Sasha l'avait un peu cherché aussi. Pour autant, il montrait un peu de résistance, ne serait que pour pimenter la chose. Son sourire s'était élargis, dents toutes pointes dehors alors qu'il rapprochait son visage de celui du médecin pour lui voler un bref baiser. Bref car, il s'était retrouvé retourné, à plat ventre sur les genoux de Lewis. Une surprise qu'il n'avait pas caché cette fois-ci à cause d'un petit râle mais, son sourire était revenu bien vite. Il avait tourné sa tête pour chercher à percer le regard de son amant avec ses yeux verts. Comment ça pas mérité ? Oh, il pouvait se montrer patient.

-Ooh ~, et pourquoi donc ? fit-il avec une moue faussement déçue.

Sans pour autant le quitter du regard, sa langue était venue caresser ses canines. Un message à faire passer ? Oui, il adorait cette voix. Ca le rendait toute chose. Et cette caresse qui le débarrasser de son dernier bout de tissu encore en place. C'était si agréable, jusqu'à ce qu'il sente cette claque sur ses fesses. Un petit râle, discret et sans aucune prétention mais, qui n'était pas déplaisante. La preuve étant que l'incube continuait de remuer sa queue en pointe de chat qui voulait jouer. Si Lewis voulait partir sur la punition, il le pouvait ! Sasha trouverait toujours du plaisir même dans la pire des sentences. Surtout lorsque cette main justicière était celle de son amant. Le démon s'était redressé un peu à l'aide de ses coudes, redirigeant son regard qui s'était perdu à cause de cette fessée vers le médecin. Encore, c'est du moins, ce qu'il réclamait avec ses yeux. Encore jusqu'à ce qu'il soit satisfait, que son médecin soit satisfait. Il savait encaisser.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Ven 20 Jan - 10:48




Homecoming


Le jeu avait repris. Lewis avait immobilisé Sasha en lui empoignant les bras, et lui avait fait une remarque comme quoi il allait devoir mérité de le toucher : tout présageait une partie de jambes en l’air en mode hardcore, chose qui n’était pas pour déplaire à l’incube de toute façon. Il n’avait pas fait mine de reculer, et il connaissait les règles. D’une certaine manière, ces rapports de force, sans mauvais jeu de mots, s’étaient naturellement instaurés entre eux et s’ils avaient un safeword, ce n’était finalement que pour rassurer Lewis.

Sasha, en bon soumis rebelle, demandant pourquoi il ne pouvait pas se précipiter sur l’entrejambe de Lewis, qui lui répondit d’abord par une tape sur la fesse, un peu plus marquée que la précédente.

— Tu n’as pas de question à poser ! Je te trouve un peu arrogant, jeune homme… C’est moi qui décide ici, au cas où tu l’aurais oublié !

Il ponctua cette nouvelle remarque d’une autre fessée, faisant glisser son autre main dans les cheveux de Sasha pour lui maintenir la tête baissée. Quant à lui, il se redressa un peu plus, histoire de ne pas jouer aux lions avachis, mais aux rois fièrement assis sur leur trône.

— Il va falloir que tu demandes pardon, et peut-être que j’accepterai. Ça dépendra de ta sincérité.

Un fin sourire s’était invité sur son visage alors qu’il commençait réellement sa séance de fessée cul nu sur le canapé. Il attendait de Sasha qu’il s’excuse de façon humble, même s’il n’espérait pas trop non plus. Les choses étaient de toute façon bien plus excitantes quand l’incube jouait l’esclave réfractaire, et Lewis s’y était habitué comme ça. Tout ça, ce n’était qu’une mise en scène bien rôdée, une pièce déjà jouée maintes fois. Maintenant qu’ils avaient commencé, Lewis se voyait bien aller chercher de quoi attacher Sasha, même si la flemme était encore bien grande. Mieux, il pourrait forcer Sasha à aller chercher de quoi le punir : ce serait un comble !

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 23 Jan - 18:06


Homecoming

Des règles ? Oui, il les connaissait cet incube affamé mais, il avait toujours un peu de mal à les respecter. Il ne fallait pas lui en vouloir après tout, c'était dans sa nature de se montrer un peu récalcitrant aux ordres. Tout dépend de ce qui était demandé en vérité et de son humeur. Du contexte aussi. Beaucoup de points qui donnait lieux à une équation complexe et sans réel but. Sauf là. Sauf quand il était avec son Lewis où là, oui, il pouvait obéir à n'importe quel demande de sa part. Le tout avec un soupçons de résistance tout de même sinon, ça ne serait pas drôle. Et puis, Sasha serait terriblement ennuyeux s'il se laissait totalement faire, non ? Peut-être pas. Peut-être que ça changerait son médecin qu'il se tienne tranquille et obéisse comme un gentil petit soldat. Mais, pas ce soir. Cette étreinte sur ses poignets pour le retenir d'aller plus loin n'avait pas découragé pour autant le démon qui continuait de sourire. Ses crocs voulaient de nouveau frôlés la peau du médecin. La toucher et la caresser, il n'était pas rassasier. Si le mode hardcore de la partie arriverait plus tard, Sasha bouillonnait dans l'envie à feu doux. Il ne le quittait pas du regard, continuant cette espèce de provocations intimes comme il savait si bien le faire. Il pourrait tout arrêter pour se venger mais, non. C'était bien trop tentant et ça serait dommage de tout gâcher pour une petite revanche à deux balles.
La stupeur ne s'était montrée que lorsqu'il s'était retrouvé retourné. À plat ventre sur les genoux de Lewis. Ça, d'accord, il ne l'avait pas prévu mais, ça ne faisait qu'élargir son sourire. C'est vrai,ça aurait été une punition qui se serait perdue sinon. Pour autant, Sasha se montrait curieux. Un peu de trop ? Ça faisait partit du jeu. À nouveau, un gémissement à cette claque. Un gémissement qui traduisait plus de plaisirs que de douleurs. Pour le moment. Voir son médecin si confiant illuminait son regard, savourant cette main dans ses cheveux qui maintenait sa tête baissée. Ce n'était pas très pratique pour pouvoir le toiser du regard dans cette position fière et royale mais, l'incube insistait un peu. Il ne forçait pas du tout, se contentant simplement de chercher à redresser sa tête tandis que ses coudes le décollait du canapé.

-Et si je refuses ~ ?

Les excuses venant de Sasha était assez difficile à obtenir mais pour le cas présent, ce n'était que pour chercher un peu plus la petite bête. Cela dit, ces claques qui rougissaient un peu plus ses fesses à chaque contact réveillait cette douleur délicieuse aux goûts de l'incube. Sa tête avait fini par redresser sa tête sans chercher à réellement forcer la main qui maintenant son crâne penché, le démon se pinçant les lèvres pour étouffer ses sons qu'il ne contrôlaient pas. Une forme de lutte, de vieux reflex. D'accord, il allait peut-être revoir son refus en faites. Juste pour nourrir cette fierté, ce roi qui s'était redressé sans pour autant lui laisser le droit de venir réclamer sa gâterie. Pas encore. Pas maintenant. Sasha avait pris appuie sur ses mains dans cette même idée de reflex afin de prendre encore plus de distances avec le tissu du canapé. Ne serait-ce que pour respirer.
Les joues de l'incube avait rosi quelque peu à cause de cette chaleur qui le bouffer. Une chaleur agréable nourri par la douleur. Tournant de nouveau sa tête vers le médecin malgré l'interdit, Sasha avait soufflé les excuses demandées un peu plus tôt.

-Je vous demande pardon, votre majesté ~.

Un sourire malicieux, comme à son habitude. Il ne le perdait pas. Pas même dans de tels circonstances où il donnait sa couronne à son roi. Les excuses étaient sincères mais, le sarcasme présent et illustré par son sourire. Il n'avait pas peur ni besoin de safeword, le démon savait qu'il n'avait rien à craindre et qu'il était résistant. Alors, il ne se privait pas pour provoquer un peu plus Lewis, patientant en se préparant aux représailles amusantes. Pour ça, il suffisait de voir l’espièglerie attachée sur le visage du démon malgré son derrière rouge et suivre du regard cette queue en pointe qui était venue se glisser sous la ceinture de Lewis. Et oui, il y avait une troisième main entre guillemet à immobiliser aussi ! Et pour ça, Sasha ne perdait pas le nord et il en profitait un peu. Après tout, n'était-il pas l'esclave têtu et rebelle dans ce jeu ?

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Lun 30 Jan - 18:03




Homecoming


Sasha avait toujours le dernier mot, quand bien même Lewis luttait pour gagner. La victoire dans ce domaine était illusoire, tout comme le pouvoir que le médecin pensait avoir : ce n’était qu’un jeu, de la poudre aux yeux, rien de plus. Rien de bien méchant, même si le commun des mortels aurait tôt fait de les regarder en fronçant les sourcils et en appelant tout bas aux grâces de leur Dieu. Lewis, sous ses airs innocents, n’était pas exactement sage.

— Si tu refuses, tu le regretteras.

Carrément pas, mais il ne fallait pas le dire. La voix autoritaire de Lewis puisait dans son don pour la comédie, un don qu’il avait pas mal développé avec Sasha justement. La fessée s’intensifia suite à cette manifestation insolente, assez pour rougir le magnifique derrière de l’incube, mais pas assez pour réellement lui faire mal. Enfin, lui être désagréable. On n’avait jamais dit que la douleur ne pouvait pas être appréciée.

Après quelques minutes de ce traitement, l’incube sembla se calmer, du moins en apparence. Il avait beau donner du ‘Votre Majesté’, Lewis n’était pas dupe : ce n’était qu’une autre provocation, tout comme cette queue démoniaque qui cherchait à combler le manque de liberté de ses deux autres mains. Sasha souriait malicieusement, signe que Lewis avait encore de la marge de manœuvre pour lui en faire baver.

— Soit.

Il arrêta tout, et se leva en remettant Sasha debout également. Ils ne pouvaient pas continuer dans le salon, ce serait bien trop inconfortable. Prenant l’incube par les poignets (c’était dans la même idée que par la main, le romantisme et la douceur en moins), Lewis l’emmena dans la chambre, où il le poussa sans ménagement dans le lit. En observant bien le mobilier, on pouvait deviner ce qui se tramait ici de temps à autres : un sommier en fer forgé avec tête et pieds de lit, d’un seul tenant, pour pouvoir ligoter quelqu’un sans problèmes, et une poutre au plafond dont la présence n’était pas si innocente que ça. Aujourd’hui, Lewis allait se contenter d’attacher Sasha à lui-même, ça lui ferait les pieds.

Il alla chercher une de ces longues bandes de tissu soyeux (d’aucuns les appelle des écharpes mais puisqu’elles sont bien trop longues et bien trop fines, c’est mensonger) pour venir attacher ensemble les poignets à la base de la queue de l’incube. C’était une figure de bondage que Lewis avait dû développer lui-même, compte tenu que la plupart des gens n’avaient pas un diablotin à attacher. Puis, il tressa les deux bouts de soie jusqu’à la pointe de la queue pour venir l’immobiliser contre le dos de l’incube en passant les liens autour de ses épaules pour ne pas prendre le risque de l’étrangler.

— Tu feras moins le malin, là, hein ?

Lewis termina par un nœud et tira sur les liens pour redresser Sasha, qui avait encore tout le bas du corps libre. Tous les deux à genoux sur le lit, il était impossible pour l’un de ne pas sentir le désir de l’autre.

— Alors, que penses-tu mériter comme punition, hmm ? Puisque la fessée ne te suffit manifestement pas ?

Il ponctua sa phrase de pichenettes sur le membre de Sasha, tout en restant bien derrière lui, à lui murmurer à l’oreille.

— Qu’est-ce que tu voudrais que je te fasse ? Dis-le moi, que je te réponde non jusqu’à ce que tu me supplies.

Et encore une pichenette, et une autre…
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞ Mer 1 Fév - 18:40


Homecoming

Il ne fallait pas lui en vouloir, les vieilles habitudes. Il n'avait pas réussi à avoir le dernier mot sur son jugement infernal alors, autant qu'il s'entraîne en d'autres circonstances. Et puis, Sasha ne le donnait pas parce que c'était amusant de voir les autres se défendre. Même à titre de jeu. L'incube prenait plaisir d'ailleurs dans cette petite partie théâtrale. Celle-ci lui permettait ainsi de voir une autre facette de son médecin. Loin des attitudes angéliques et inquiète à son sujet. C'est d'ailleurs pour ça qu'il ne disait rien : pour ne pas l'inquiéter d'avantage. Cercle vicieux, quand tu nous tiens. Une fierté tout comme une douleur qui se faisait sentir alors que le diablotin faisait mine de ne pas vouloir s'excuser. Juste pour voir jusqu'où ça pourrait aller pour des excuses. Il le regrettera donc, hum ? Intéressant, très intéressant. Mais, il n'aura pas le temps de renouveler son refus pour voir cette autre possibilité, les marques rouges sur ses fesses envahissant ses mots. Le jeu brouillait ses esprits, ne sachant trancher entre la souffrance et le plaisir. Peut-être parce qu'il n'y avait pas à trancher justement. Que c'était une fusion des deux qui le rendait dans cet état. Un état second qui l'envahissait petit à petit à tel point que oui, Sasha venait de donner le dernier mot et de s'excuser. Mais sans oublier la petite provocation qui va avec bien sûr. Ça serait si dommage de l'omettre après tout. La queue de l'incube cherchait à combler cet incapacité à bouger. Après tout, elle n'était pas là que pour la décoration.
Ce sourire malicieux qu'avait Sasha disait tout et sur ses pensées. Certes, il avait dis Majesté mais, il était Fou du Roi. Trop récalcitrant pour respecter les ordres mais, trop fou amoureux pour les ignorer. L'ignorer tout court. L'arrêt soudain avait eu l'effet d'une petite surprise très vite effacé par le médecin qui l'emmenait sans délicatesse dans la chambre. Lieu bien plus approprié pour ne serait-ce que privé Sasha de toutes mobilité. Intérieurement, le démon riait de plus belle, réellement amusé. Son masochisme avait des limites tout de même, ne nous emballons pas. Mais là, il savait pertinemment que c'était qu'un rôle et qu'il devait le respecter.

Sasha n'avait pas eu le temps de se relever où ne serait-ce que s'asseoir qu'il avait sentis ces liens venir attacher ses poignets à la base de sa queue et le bout de celle-ci dans le haut du dos. C'était bien plus contraignant pour bouger, c'était accordé. Mais il relativisait un peu en ayant encore tout le bas pour pouvoir se mouvoir. L'incube ne paniquait par pour autant, son sourire s'étant affiné. Moins malicieux, plus sensuel et plus désireux encore. Il n'avait rien répondu. Du moins, pas tout de suite. C'était aussi une façon d’acquiescer et de se rendre compte de son erreur. L'était-elle au moins ? Est-ce que c'était vraiment une faute de jouer ? Parce que c'était clairement l'intention de Sasha. Et puis, il lui restait encore la bouche et donc, la parole. Mais, sa voix était étouffée par cette bouffée de chaleurs qui l'envahissait. Cette envie dévorante ravivait par Lewis qui l'invitait à se redresser avec ces liens. Le démon avait les yeux mi-clôt, complètement impuissant face à ce Roi fier.

-Je …

Un soupir, signe qu'il n'arrivait même plus à réfléchir. Un simple je prononçait d'une voix suave et remplis d'envie. Sasha était au bord de l'implosion, plus près de l'animal que de l'humanité. Sa langue était passée sur sa lèvre inférieur lentement, la tête penchée légèrement en arrière. Il le voulait. Il voulait Lewis. C'était lui qu'il voulait et rien d'autre. Et si pour ça, il devait passé par tous les châtiments possibles, il encaissera et taira sa patience. Simplement, combien de temps ? Il la savourait, cette voix qui venait murmurait à son oreille, la tête légèrement penchée sur le côté. Un petit gémissement avait émané de la bouche de Sasha, signe que chaque pichenette de son amant pour le pousser à répondre avait l'effet d'un écho bouillonnant en lui.

-Je te veux toi. Je veux que … Que tu me fasses mal tout en me faisant du bien... Je te veux toi...

Sa voix était entrecoupée, douteuse. Sasha bouillonnait d'envie et de désirs au point que ses joues en étaient rosies et que le démon tournait sa tête de mieux qu'il pouvait pour chercher du regard son amant. Le démon était forcé de l'avouer, il l'avait bien cherché aussi et il n'étais même pas en mesure de pouvoir faire quoi que ce soit de ses mains pour venir réclamer ce qu'il voulait. Un piège délicieux qui envoûtait l'incube. Peut-être n'allait-il pas se montrer si patient que ça finalement.

© charney

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: [+18]Homecoming [ft Sasha]    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
[+18]Homecoming [ft Sasha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sasha Cohen
» Sasha doll
» portrait toujours de sasha
» GROOVE - Sasha (poupée mannequin anthro)
» 1eres photos prisent par Sasha (4ans), traitement papa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille des rp-
Sauter vers: