Partagez | 
 

 I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Lun 26 Déc - 18:45


I don't think now's the best time !

Voilà longtemps qu'il n'avait pas fais son service au Maracana. Et ce soir, cela avait été relativement calme. Pas d'embrouilles ni de bagarres, pour changer du quotidien du chasseur qui était décidément à cran. Les yeux un peu ailleurs, il essuyait machinalement les verres en attendant que les derniers traînards s'en aillent. Sa patronne était déjà partit pour profiter de la nuit. Quelle douce attention de lui laisser à la charge la fermeture. Il n'y avait plus qu'une personne à l'une des table du fond. Cette personne semblait perdu dans le méandre de ses pensées. Si bien que Severin s'était déplacé lui-même pour lui demander de partir. Après tout, il n'avait pas fini sa journée et il avait d'autre chat à fouetter que de jouer le bar à complainte. Cet homme semblait endormi sur la table, ou alors il faisait semblant. Mais, avec un peu d'insistance, il avait fini par se lever. Le rouquin le dévisageait du regard, sentant bien qu'il avait quelque chose de particulier et que sa démarche titubante ne le trompait pas. À croire que ce gars attendait la fin de son service. Le regard légèrement plissé, le chasseur avait remis sa veste sur le dos avant d'éteindre les lumières et sortir du bar. La porte était fermé à clé et il s'était mit à suivre ce client retardataire jusqu'au quartier nord de la ville.
Plus ses pas se faisaient rythmés, plus les bâtisses perdaient en densité pour que la nature finisse par prendre le dessus. Si bien qu'arrivé au niveau du cimetière, Severin l'avait perdu de vue. Pas de panique cependant, pas la moindre once. Le chasseur gardait son sang-froid en devinant aisément que ça devait être un démon qui voulait lui faire la peau. Pour être attiré par le cimetière, le rouquin dirait approximativement de type cadavre comme les goules, les zombies ou bien le pantin d'un nécromancien. En soit, le feu était sa faiblesse. Comme la majeur partie des démons.

Ça n'avait pas loupé puisque Severin s'était retrouvé face à une meute de goules. Des cadavres de chiens, d'hommes et autres bestioles mortes en décomposition se dressaient devant lui tel une armée. Pourtant, aucun d'entre eux ne bougeaient. Si ce n'était que les chiens qui s'étaient mis en premier en action. Sev' devait faire attention à ne pas être mordu car ces déchets étaient surtout connus pour répandre les maladies et les infections à cause de leurs contacts réguliers avec les cadavres. Et le chasseur ne comptait pas attendre qu'elles viennent le mordre. Ça suffit les blessures, c'est qui le patron à la fin ?! Le rouquin ne partait jamais sans armes et sans craie à cause de ce genre de situation. Les coups de feu résonnaient au même rythme que les hyènes le chargeaient une à une mais, le nombre commençait à se faire élevé et de plus en plus difficile à gérer. De l'aide n'allait pas être de refus. Traçant un cercle sans pour autant arrêter de tirer sur le mur du cimetière, sa chimère était venue le rejoindre très vite ; chargeant à son tour les bêtes putrides.

Les choses auraient pu bien se passer si seulement elle n'était pas là. Ou du moins, que Severin n'avait pas remarqué la présence de cette personne qui n'avait, de toutes évidences, rien à faire ici. Le chasseur avait ralenti la cadence de ses tirs, pouvant souffler maintenant que sa compagne de taille était venue lui donner un coup de main pour repousser l'assaut. Plus ça allait et plus le rouquin avait l'impression qu'il y en avait d'avantage. Un problème à la fois aurait été bien plus simple à gérer. Qui est-ce ? Avait demandé la bête dans sa tête. Je n'en sais rien ! Lui avait répondu Sev. Ce n'était certainement pas le bon moment pour qu'elle le regarde faire.

-Toi là-bas, dégages de là ! À moins que t’aie envie de te faire bouffer !

Si quelque chose agaçait au plus haut point Severin, c'est que les Civils se mêlent à ses interceptions. Et encore, il avait été relativement sympa. Bon même s'il aurait pu éviter de lui gueuler dessus mais, il fallait comprendre le sorcier. Il était un peu dépassé par les événements et il essayait de ne pas tous les tuer pour savoir pourquoi les démons l'avaient ciblé lui en particulier. Bon, bien qu'il ait sa petite idée sur la question. C'est l'un des chasseurs les plus ''rentables'' de la Confrérie donc l'éliminer enlèverait une épine du pied en moins pour les démons qui savent réfléchir.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  



Dernière édition par Severin Weissmüller le Ven 24 Fév - 8:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Carmen A. S. Wellington


"Non, non, ce n’est pas la nature de l’homme. Je ne peux pas admettre qu’il soit davantage dans la nature de l’homme que dans celle de la femme d’être inconstant et d’oublier les êtres qu’il aime ou qu’il a aimés. Je suis convaincu du contraire. Je crois qu’il existe une réelle analogie entre notre constitution physique et morale et que, de même que notre corps, nos sentiments sont les plus forts. Ils peuvent résister aux traitements les plus durs et essuyer les plus rudes tempêtes."
Persuasion, Jane Austen

Mon sauveuse :
Age : 24 ans
Occupations : Passe d'un petit boulot à un autre depuis la fin de ses études
Race : Sorcière
En ville depuis le : 22/12/2016
Messages : 112
Points : 496
Célébrité : Alycia Debnam Carey

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Sam 31 Déc - 0:20


  Carmen & Severin

  I don't think now is the best time !

 

  Ce qui arrive quand on est lit... c'est qu'on ne voit pas le temps passer. Et quand on ne voit pas le temps passer on finit parfois par s'endormir. Et j'ai vraiment le don pour m'endormir pendant mes heures de babysitting. Je passe de petit job en petit job, donc forcément le gardiennage d'enfant est une solution de replis ou m'aide à compléter mes fins de mois.. lorsque j'ouvre enfin les yeux, j'ai la face écraser sur mon livre, assise par terre face à la table basse. Les parents ne sont toujours pas rentrée et je me demande quelle heure il est. Je regarde par la fenêtre et remarque non sans surprise qu'il fait nuit... bien sûr à chaque fois, j'espère qu'un miracle se produisent et que le soleil ne se couche jamais. Pas que je n'aime pas la nuit, mais l'obscurité me fait peur... sans parler du fait que la lune a beaucoup d'impact sur moi.. et que j'ai oublié mes comprimés à la maison. Ce qui me fait penser que je dois recommander des plantes pour faire mon mélange. Je prend mon téléphone dans ma poche et regarde l'heure. Il est tard.. plus tard que prévu. Les parents de la petite que je garde doivent sûrement passer une excellente soirée sachant qu'il m'avait dit ne pas rentrer après minuit. Je soupire et me lève, m'étirant. Je m'avance vers la fenêtre... j'ai une drôle d'impression, quelque chose semble se passer sans que je ne semble le contrôler. Un instinct, une intuition, je ne saurais l'expliquer. Je n'aime pas oublier ma ''drogue''.. mes pouvoirs n'apparaissent jamais comme ça subitement si je ne les prends pas mais... il suffit de peu pour que je me mette à stresser. Non ! Je ne dois pas y penser... Je secoue la tête et retire la pince dans mes cheveux. J'entends la porte s'ouvrir enfin, et entends les parents rirent aux éclats en chuchotant comme des enfants. Je lève les yeux au ciel et arrive dans l'entrée pour les saluer et prendre mon argent. Ils me font comme toujours une remarque en disant que je serais plus jolie avec un sourire. Mais je suis trop réservée pour cela. Je passe la porte. De toute façon je suis bien trop angoissée à l'idée de traverser la ville à pieds pour rentrer dans le centre.. oui je n'ai pas le permis de conduire. Mais le pire, c'est qu'il faut que je longe le cimetière, et ça c'est bien la pire des choses.. quoi je suis une flipette! Je vous crotte !

Je suis enfin dehors et marche en regardant le sol le plus possible. Dans ce genre de moment je ne met aucune musique et me concentre sur les bruits alentours. J'ai trop peur pour rien en vrai.. mon cœur bat fort dans ma poitrine alors que je marche rapidement. Seuls mes bruits de pas brisent le silence de la nuit quand j'arrive à l'orée du cimetière. Tout d'un coup je m'arrête lorsqu'il me semble entendre un bruit. Un bruit alarmant... quelqu'un dans le cimetière semble faire du tapage et... enfin... j'ai une drôle d'impression et sans même m'en rendre compte, me voilà en train de pousser la grille du cimetière pour m'y engouffrer. Pourquoi je fais ça ??? Mon cœur me tambourine dans les tympans tant il semble qu'il bat fort et ma respiration semble se stopper à chaque fois que j'entends un nouveau son. Soudainement, j'entends un coup de feu... et un autre. Pleins de coup de feu mêlée à des grognements étrange... que se passe-t-il donc.. ???? Je m'approche en voyant des sortes de mouvements alors je tombe sur une scène des plus abominables, digne d'un film d'horreur. Au détour d'une énorme pierre tombale qui cachait la vue, je tombe sur une bande de...créature étrange et sombrement immonde. Je pose ma main sur ma bouche et la peur me prend aussi vite que je ne peux rien contrôler. Je sens mon rythme cardiaque s'emballer et je vois au milieu de cette cohue un homme, roux qui semble se battre avec ses créatures. Tout d'un coup, ce dernier me vois. Il est accompagné d'une bête mi-lion mi-aigle qui fit frissonner la jeune femme. L'homme me crie dessus... si bien que ça semble me débloqué :

« qu.. quooi ?!! »

Me faire bouffer ? A cette pensée je vois une de ces créatures qui semble soudainement s’intéresse à moi. Je suis tellement tétanisée et effrayée que je ne me rend pas compte que toutes les plantes, fleurs et herbes autour de moi commence à se mourir et à se faner. La bête avance vers moi lentement.. je recule, comme si mes jambes ne voulaient faire mieux et je finis par trébucher contre une pierre tombale, se trouvant contre mon dos. La créature s'apprête donc à me sauter dessus et alors qu'elle s'élance en poussant un cri effroyable, je hurle en mettant mon bras devant moi comme pour me protéger et on peut alors entendre quelque chose sortir de terre. Je ne suis pas morte ? J'ouvre les yeux et lorsque mon regard se fige devant moi en baissant mon bras, je peux voir cette bête essayant de m'atteindre. Quelques centimètre nous sépare alors que je peux voir trois racine la traversé de par et d'autre l'empêchant ainsi de bouger. Mon regard s’agrandit quand j'entends un nouveau coup de feu s'abattre sur le monstre qui meurt devant moi. Je me relève, tremblante et fait de mon mieux pour ne pas perdre mon sang froid, mais lorsque je vois tout autour de moi se flêtrir, de la mousse apparaître sur les pierres et des mauvaises herbes poussés un peu partout... calme Carmen.. calme... je sens que je perds le contrôle... mon regard se plante dans celui de cet homme qui est venu à bout de cette armée et ma respiration est rapide alors que je dis :

« Qui êtes-vous !?? C'était quoi ça ?!»

AVENGEDINCHAINS

------------------------------


Je ne parviens pas à oublier les folies et les vices d'autrui aussi vite qu'il le faudrait, ni les torts qu'ils m'ont fait subir. On ne réussit pas à m'influencer chaque fois que l'on me flatte. Je suis d'une humeur qu'on pourrait qualifier de rancunière. Quand je retire mon estime, c'est pour toujours..— Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Sam 31 Déc - 16:03


I don't think now's the best time !

Des créatures répugnantes comme il n'en existait nul part ailleurs. Enfin si, c'était bien ça le problème. Leur capacité à posséder les cadavres faisaient qu'elles étaient courantes et dans n'importe quel pays. Simplement, elles ne portaient pas tout le temps le même nom et il y avait beaucoup de déclinaison possible. Ça ne voulait pas dire que Severin allait avoir pitié d'elles. Oh non, bien au contraire. Il trouvait les Goules particulièrement rebutantes et dégoûtantes. Autant avec leur façon de faire que leur manière de survivre. C'est aussi pour ça qu'il n'avait aucune pitié à leur coller une balle dans la tête. Ce n'était que des déchets, une espèce de démons parmi les plus basse qui pouvait exister dans la Gehenne. Le genre de créature qui n'était même pas dotée d'un cerveau pour réfléchir. Bien que certaine d'entre elle ait réussi un jour à lui parler. Mais, juste pour pousser des râles d'agonies. Ce qui est encore plus enclin à l'agacer. Et donc, à avoir une balle dans la tête da la créature. Voyait-il le bout ? Oui, du moins, il commençait parce que sa compagne avait dégrossi le travail. Bourrine qu'elle était, elle s'en donnait à cœur joie la chimère. Son ennui pouvait se comprendre, il y a bien longtemps qu'elle n'a pas eu l'occasion de jouer avec le chasseur et ses proies.
Pourtant, tout semblait se passait bien. Suffisamment pour que tout soit gâché finalement. La présence de cette jeune femme dans le cimetière était loin d'être prévu. Et vu le nombre de Goules qu'il y avait ici, il avait suffisamment à faire que de protéger ses fesses pour s’occuper d'une inconnue qui poppe de nul part. Ronchon, Severin ne pouvait que doucement l'envoyer promener pour qu'elle comprenne qu'il ne fallait pas rester là. Mais, elle ne comprenait pas. Il avait l'impression qu'elle sortait tout droit du cocon maternel de papa et maman et qu'elle venant se confronter à la réalité. Elle aurait pu choisir un autre moment pour ça.

-Tu comprends pas ce que je te dis ?! Va-t-en !

En quel langue il fallait qu'il donne son ordre pour qu'elle comprenne ? Parce qu'elle restait là comme une potiche à attendre la bouche en cœur. Comme s'il n'avait que ça à faire. Il allait finir par la dégommer aussi avec sa colère montante mais, une des Goules s'était subitement intéressée à elle et le voilà bien embêté. Voilà pourquoi Severin voulait qu'elle s'en aille, pour éviter ce genre d'incident. Il avait fallu que la bête s'avance vers elle pour qu'elle comprenne que oui, il était préférable pour elle de ne pas prendre racine ici si elle ne voulait pas se faire bouffer. Le chasseur la croyait sans défense, une humaine banale qui percuterait de plein fouet la réalité du monde. Mais non. La nature à ses pieds se flétrissait, réagissait à sa peur grandissante si bien que le chasseur fronça des sourcils, son regard se glaçant encore plus. Une autre créature ? Une nymphe ou autre monstruosités capable de contrôler la terre ? Non, elle n'avait rien d'anormale à première vu. Pas de cornes, pas de branchies ni d'ailes. Une sorcière peut-être ? À cause des démons, les humains capables de manier la magie devenaient de plus en plus rare. L'un comme l'autre, il ne pouvait définitivement pas la laisser ainsi. Elle avait eu au moins la bonne idée de se protéger et le rouquin n'avait plus qu'à aller la cueillir en prenant le soin de faire le ménage sur la route. Il ne restait plus que la Goule la menaçant encore en vie. Du moins, il restait puisqu'il n'avait pas mis longtemps à lui coller une balle entre les deux yeux. Il n'allait pas traîner, vu à la vitesse dont il a envoyé les autres sur le tapis. Se baissant devant les branches qui s'en allaient petit à petit, démontrant une fois de plus que ce n'était pas la mousse et les branches qui avaient décidé de s'animer toutes seules comme des grandes. Prostré devant elle, il rangeait ses armes à sa ceintures, derrière le veston bleue marine. Severin retrouvait ses allures d'hommes bien éduqué, ne serait-ce qu'en réarrangeant sa tenue qui lui servait pour son service en temps normale.

-Moi ? Je ne suis qu'un Barman. C'était des démons de type mineur. Des Goules associés au démon de la terre Amaimon. Ce sont des créatures qui prennent le contrôle des cadavres. Ils peuvent ainsi entrer en contact avec les humains, les tuer en les infectant d'une maladie ou à coup de couteau directement et ainsi, donnant naissance à d'autre Goules. Des parasites.

Le ton du chasseur était froid malgré son allure soigneuse. Du sarcasme ? Non, il ne se le permettrait pas. Retournant auprès de sa chimère, il lui avait déposé une caresse sur le sommet de son crâne de lion avant d'effacer le cercle pour la renvoyer à la Gehenne. Elle avait bien travaillé et la connaissant, elle allait sûrement s'attaquer à la jeune femme si elle ne la sentait pas donc, autant être prudent.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Carmen A. S. Wellington


"Non, non, ce n’est pas la nature de l’homme. Je ne peux pas admettre qu’il soit davantage dans la nature de l’homme que dans celle de la femme d’être inconstant et d’oublier les êtres qu’il aime ou qu’il a aimés. Je suis convaincu du contraire. Je crois qu’il existe une réelle analogie entre notre constitution physique et morale et que, de même que notre corps, nos sentiments sont les plus forts. Ils peuvent résister aux traitements les plus durs et essuyer les plus rudes tempêtes."
Persuasion, Jane Austen

Mon sauveuse :
Age : 24 ans
Occupations : Passe d'un petit boulot à un autre depuis la fin de ses études
Race : Sorcière
En ville depuis le : 22/12/2016
Messages : 112
Points : 496
Célébrité : Alycia Debnam Carey

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Lun 16 Jan - 12:53


  Carmen & Severin

  I don't think now is the best time !

 

  En face de moi... et bien on ne peut pas dire que j'ai assisté à un spectacle des plus banals ni des plus réjouissant. Cela m'apprendra à faire la curieuse... Je ne sais pas ce qu'étaient ces créatures, mais pour sûr je ne veux plus jamais en revoir de ma vie. L'odeur pestilentielle qui dégageaient de leur peau nécrosés me revient encore dans les narines et c'est probablement pour cela que je n'ai pas encore magicalement pété un plomb. Après avoir abattu la dernière créature, l'homme qui menait une bataille féroce il y a de cela quelques secondes encore s'approche de moi en se rhabillant correctement. Je me relève, genoux tremblant en essayant de rester le plus droite possible. J'ai envie de vomir.. j'ai le droit ? Non je dois me retenir.. il est rare quand je me retrouve en face d'un homme et en même temps en face d'une situation surnaturelle dans le même moment de la soirée... même jamais pour dire vrai, autant pour l'un que pour l'autre. Je souffle sur un mèche de cheveux devant mon visage et je ne peux m'empêcher de me pencher en mettant mes mains sur mes cuisses, reprenant un court instant mes esprits après lui avoir demandé qui il était et ce qu'étaient ces choses.

Ce qu'il me répond ensuite tiens clairement du grotesque.. Je relève mon visage dépité en le regardant alors qui parle encore et encore sans s'arrêter comme si tout ce qui sortait de sa bouche était la chose la plus naturelle qui soit. Mais il est sec et froid dans sa façon de parler ce qui ne me plaît clairement pas.. pire, ça me met mal à l'aise. Ce qui rajoute un sentiment de plus dans le bordel qui se passe dans ma tête actuellement. Puis alors qu'il finit de tout bien expliquer le voilà qui s'approche de la créature qui était à ses côtés. Il lui caresse la tête avant qu'elle ne disparaisse d'un coup. Mon regard s'agrandit encore une fois en voyant cette scène... Pourquoi est-ce que tout semble être d'un total naturel pour cet homme ?

Je me tiens à une pierre tombale et essaie de ne plus avoir la nausée en intégrant ce qu'il vient de m'énoncer... Des démons ? De type mineur ? La seule chose que j'ai réellement compris est démon et jusqu'alors je ne pensais pas que de telles choses existaient belle et bien. Ok je suis une sorcière... mais croire au démon n'en viendrait-il pas à croire au diable et à dieu en personne ? Moi je n'y crois plus depuis bien longtemps.. depuis que mes pouvoirs sont devenus un vrai fléau à mon sens. La terre d'Amaimon... je crois que à ce moment précis il m'a totalement perdu.. Bien sûr j'ai compris son explication d'une goule, mais... je ne vois pas ce que ces créatures faisaient là et encore moi pourquoi... enfin.. je ne sais pas, j'ai trop de question qui bousculent mon crâne pour essayer de trouver une logique à tout ça...

Je me souviens avoir lu des livres avec des goules, toutes plus différentes les unes que les autres. Mais là.. je vivais dans un de ses romans, je vivais cette aventure... et quelle aventure. Je n'ai pas demandé à ce qu'elle m'arrive et je devrais d'ailleurs partir en courant. Mais mes jambes ne semble pas vouloir obéir... Malgré tout, j'avance.. attend. Pourquoi j'avance vers lui ? Je suis folle, c'est officiel. Ou peut-être est-ce le fait de vivre quelque chose qui sorte de mes romances m'attire plus que je ne voudrais bien le croire. Et mes pouvoirs se sont manifesté, maintenant, je ne peux pas partir en laissant cet homme qui pourrait très bien être un énorme enfoiré près à en parler aux plus mauvais personnages.. Je sais comment sont les gens obscures, je le lis sans arrêt. Ils sont prêt à tout pour corrompre une jeune fille innocente comme moi :

« Un Barman qui vient de tuer une bande de... goule. Je doute que vous ne soyez qu'un barman... vous êtes quoi ? Une sorte de... chasseur de démon ? »

Je suis peut-être innocente et ignorante, mais l'avantage de passé sa vie dans les bouquins c'est qu'on apprend à avoir le sens de l'observation. J'avance lentement, les bras croiser devant mon ventre signifiant la nausée que je peux avoir. Je me cache le nez un instant en grimaçant. La nature autour de moi arrête peu à peu de s'animer et de se détérioré. Mon regard se pose sur un tombe...il y avait juste avant masse de fleur et de plantes couleurs ce qui rendait quelque chose de magnifique.. maintenant ce n'était qu'un amas de fleurs fanées et de moisissures. Je me frotte les épaules. L'air semble si glacial. Cela vient de l'atmosphère.. et de la saison aussi mais je ne suis pas d'un naturel frileux. Je passe ma main dans mes cheveux et replace la lanière de mon sac correctement sur mon épaule et fronce les sourcils en disant d'une voix toujours un peu tremblante et vaseuse, le choc sans doute faisant cet effet :

« Il.. va y en avoir d'autre.. ? »

Le but étant de voir s'il était ''gentil'' ou ''méchant''... car m'avoir sauvé la vie ne voulait pas dire qu'il était une personne de bonne famille, comme on dit.

AVENGEDINCHAINS

------------------------------


Je ne parviens pas à oublier les folies et les vices d'autrui aussi vite qu'il le faudrait, ni les torts qu'ils m'ont fait subir. On ne réussit pas à m'influencer chaque fois que l'on me flatte. Je suis d'une humeur qu'on pourrait qualifier de rancunière. Quand je retire mon estime, c'est pour toujours..— Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Lun 23 Jan - 11:48


I don't think now's the best time !

Severin ne semblait pas se rendre compte dans quoi il venait de s’embarquer. Non, loin de là même puisque pour lui, il se contentait de faire son boulot comme il le faisait tous les soirs. Ou du moins, ce qu’il considère comme un boulot. Après tout, on ne peut pas dire que tuer des bestioles venues d’un autre monde soit vraiment le boulot le plus rentable et le plus saint-d’esprit qui soit. Le calme après la tempête. Severin n’était pas vraiment très heureux de voir qu’une …. Femme s’était incrustée sur son terrain de jeu. Une femme dotée de capacités magiques qui plus est. Une autre sorcière ? Elle n’était pas connue des services de la Confrérie alors, il y avait peut-être une piste à explorer. Pourquoi pas une nouvelle recrue. Ça ne ferait pas de mal à cette bande de vieux débris magiques après tout. Le chasseur, ou du moins le barman comme il s’était présenté, avait cette méfiance derrière ses airs froids et brutales. Faire confiance à des personnes était déjà suffisamment difficile comme ça pour qu’il soit aussi aisé de le faire avec des étrangers. Ou du moins, des étrangères dans le cas présent. Il avait terminé sa séance de nettoyage dans le cimetière et donc, il était bien plus disposé à écouter et à en apprendre un peu plus. Il semblerait que, de par sa réaction et ses manières, elle-même ne semblait pas comprendre où elle venait de mettre les pieds. Severin cachait son sourire amusé par la situation dans son esprit. Physiquement, il ne souriait pas. Ça le faisait rire ou, non ? Lui-même ne semblait pas fixé sur la question et c’est pour ça d’ailleurs qu’il continuait de montrer un calme impeccable.
Presque glauque, c’est accordé. Severin répondait à ses questions avec un calme perturbant. En même temps, il ne fallait pas lui en vouloir. C’était son quotidien, il n’était plus étonné de ce qu’il voyait une fois qu’il sortait de chez lui. Ce qui était susceptible de lui accorder son lot de surprise quotidien, c’était bien les capacités de cette fille. Allons bon, d’où sortait-elle pour être aussi choquer ? Il avait bien pire monstre que quelques goules incapables de réfléchir dans cette ville. Sans doute était-elle nouvelle et pas encore rodée à la triste réalité de Ravensburg. Une ville régis par le péché et la démence. Une démence généralisée dont sa secte essayer tant bien que mal de combattre. Essayait car, il n’en était plus tout à fait sûr désormais. Ses convictions avaient été ébranlées depuis l’arrivée d’Adam chez lui et, son petit doigt lui disait que ça n’était que le début. Severin avait rangé ses armes, soigné son apparence pour être de nouveau présentable comme un homme normal dans la rue tout en se lançant dans les explications. Des explications folles et complètement en contradictions avec ce qu’il venait de montrer. Sa chimère avait rejoint la Gehenne tandis que lui apportait son lot de réponses à la jeune femme.

-Disons plutôt que c’est le travail le plus normal que j’ai eu jusqu’ici. Mais, c’est bien ça, je travaille pour une organisation qui protège les personnes ignorantes comme toi de tous les démons de cette ville. Notamment en les tuant. Lorsque les parasites sont éradiqués, il n’y a plus après tout…

Ses boutons de manchette de nouveaux mis en place, Severin était étonné de voir qu’elle était toujours présente. N’avait-elle pas envie de fuir ? C’est ce que faisaient les autres citoyens en le voyant en pleine action en tout cas. A moins qu’elle soit folle et pour ça, il ne pouvait pas l’aider. Hormis essayer l’exorcisme mais, ce n’est pas prévu pour ce genre de démons à la base. Le chasseur suivait son regard en direction des tombes. Là où les fleurs avaient flétrit et perdu tout leur charme. Ce n’était pour déplaire à Sev’, cela donnait un petit côté Burton à la scène et donc, il y avait une certaine poésie dans ce spectacle. Mais, ils ne devaient pas rester là. Et étant donné l’état dans lequel était cette fille, elle allait sûrement le suivre en voyant qu’il prenait ses précautions. Le rouquin jetait tout de même un coup d’œil pour vérifier qu’elle n’allait pas rester planter là. En voilà une question intelligente se disait-il sans pour autant relever la remarque. Sans doute reprenait-elle peu à peu ses esprits.

-Sûrement, c’est pour ça qu’il ne faut pas traîner plus longtemps ici. Viens ! Oh, à moins que tu es peur de moi. Ce qui serait tout à fait logique et acceptable mais pour le moment, des deux, c’est moi qui a le pistolet et qui contrôle ses pouvoirs.

Pas un cassage mais plutôt, des paroles pour faire comprendre à cette jeune femme qu’il fallait qu’elle fasse un acte de bonne conscience et prendre sur soi.


© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Carmen A. S. Wellington


"Non, non, ce n’est pas la nature de l’homme. Je ne peux pas admettre qu’il soit davantage dans la nature de l’homme que dans celle de la femme d’être inconstant et d’oublier les êtres qu’il aime ou qu’il a aimés. Je suis convaincu du contraire. Je crois qu’il existe une réelle analogie entre notre constitution physique et morale et que, de même que notre corps, nos sentiments sont les plus forts. Ils peuvent résister aux traitements les plus durs et essuyer les plus rudes tempêtes."
Persuasion, Jane Austen

Mon sauveuse :
Age : 24 ans
Occupations : Passe d'un petit boulot à un autre depuis la fin de ses études
Race : Sorcière
En ville depuis le : 22/12/2016
Messages : 112
Points : 496
Célébrité : Alycia Debnam Carey

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Mer 1 Fév - 3:41


  Carmen & Severin

  I don't think now is the best time !

 

  Alors que je me tiens à cette pierre tombale, penchée légèrement pour essayer de faire passer ma nausée... des images de ce qu'il vient de se passer passe en boucle à mon esprit, comme un film sans fin. Pourquoi ? Je l'ignore... Je pense que mon esprit essaie de séparer le vrai de l'imaginaire, la logique de la raison, le possible de l'impossible. Mais cela ne me donne que davantage la nausée et l'envie de hurler. Ces créatures.. je ne pourrais jamais oublier cela.. jamais. J'aimerais qu'il existe une potion, un médicament qui efface la mémoire. Je suis sûr que ça existe chez les fous dans mon genre. Mais je me refuserais toujours de faire de telle chose. J'ai trop peur de faire mal. De faire DU mal.. Je prend une profonde inspiration, mais l'odeur pestilentielle vient me donner un haut le cœur. Je me redresse et met ma main devant la bouche en lui faisant une remarque sur la tirade qu'il vient de me faire. Un barman.. non mais faut être complètement ignare pour dire une telle chose après ce que je viens de voir... ou alors c'est qu'il se moque de moi. Ce serait probable. Peut-être qu'à ses yeux je suis juste ridicule en train de réagir de façon si... ridicule. Oui il doit penser cela. Ou alors il s'en moque. Je l'ignore.. je n'arrive plus à réfléchir.

Il est propre sur lui, malgré le massacre qu'il vient de commettre. Dont il ne reste rien soit dit en passant. Je regarde autour de moi et recroise son regard. Il semble trouver la situation ironique même s'il n'est pas très expressif. Mais étant peu bavarde et solitaire, j'ai apprit à repérer les micro mouvement, et je vois bien le rictus qui se forme à la commissure de ses lèvres. Il se moque de moi c'est sûr. Bon dieu cette odeur. Je suis bien folle de jurer ainsi pourrait-on pensé... mais je ne crois pas en dieu. Par conséquent je ne crois pas au diable et encore moins à ce qu'on appelle le paradis et l'enfer. C'est complètement ridicule. Surtout quand on sait que ma mère est morte en donnant la vie au monstre que je suis. Parfois je me demande si je ne suis pas responsable de sa mort dans un sens. Si sûrement. Je lui demande s'il n'est pas un genre de chasseur de démon. C'est ce qui semble être le plus plausible au vue de la scène à laquelle je viens d'assister. Il me répond avec une nonchalance déconcertante et je hausse les sourcils, alors qu'il relève un regard étonné vers moi en remettant ses manches en place :

« Vous appelez ça un travail... normal ? »

Je parle si peu fort et avec difficulté, encore nauséeuse que je me demande même s'il m'a entendu. Je préfère alors lui demander, un peu hésitante et tout en mettant ma main devant mon nez et ma bouche je lui demande s'il va en venir d'autre. Je devrais partir, oui je devrais. Et je vais le faire. Maintenant que je suis redressé et que mes jambes ont cessés de trembler. Ce qu'il me répond me fait hausser un sourcil... il m'agace. Oui il m'agace clairement. Il me prend de haut et même si, comme il dit, je suis la plus faible des deux.. je n'aime pas qu'on me parle comme une imbécile. Mais je ne dis rien, préférant simplement hocher la tête et je m'approche alors de lui, d'un pas encore un peu chancelant. Je n'ai pas peur de lui.. enfin si... enfin non. Je suis méfiante.. mais je ne suis pas bien placé pour me méfier longtemps, comme il semble l'avoir si bien souligner. Serrant la lanière de mon sac, je prend une profonde inspiration et rouvre les yeux alors que je l'ai avait fermé pour prendre mon courage à deux et me remettre les idées en place. Je suis une pro du self-control, je ne dis pas l'oublier :

« Très bien, je vous suis... enfin.. je rentrais chez moi, pour être exact. Et je ne sais pas si.. enfin si je dois rester seule. Bref.. Sortons d'ici.»

En gros, puisque que comme tu dis tu as l'armement nécessaire, tu vas me raccompagner sagement en gardant ton cynisme pour toi... Pourquoi je n 'arrive jamais à dire ça à voix haute. Je suis vraiment trop sensible et gentille. J'arrive même à m'en vouloir de penser d'une telle façon. Bon sang...

AVENGEDINCHAINS

------------------------------


Je ne parviens pas à oublier les folies et les vices d'autrui aussi vite qu'il le faudrait, ni les torts qu'ils m'ont fait subir. On ne réussit pas à m'influencer chaque fois que l'on me flatte. Je suis d'une humeur qu'on pourrait qualifier de rancunière. Quand je retire mon estime, c'est pour toujours..— Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Sam 4 Fév - 22:44


I don't think now's the best time !

En effet, le spectacle que venait de voir Carmen ne surprenait plus Severin. Il avait déjà vu pire, bien pire que quelques monstres avec une balle dans la tête. Sa fiancée éventrée par exemple, en morceau et éparpiller dans l'appartement miteux où il vivait. Ses amis empalés devant la porte comme un avertissement pour ce qui allait se passer à l'intérieur. Il les détestait tellement, c'était à le rendre fou. Peut-être que le calme présent du rouquin n'était qu'une preuve de sa folie. Mais depuis que son ondin était à la maison, cela lui permettait d'y voir plus clair. Il se sentait revivre et ne plus être enfermé dans son cauchemar. Même le terme de cauchemar n'est pas approprié. Cette scène avait bien été réelle. Le fantôme de Mirana planait au dessus de sa tête dès lorsqu'il sortait du manoir, n'osant plus l'approcher à l'intérieur à cause de la présence d'Adam. Alors pour quelques cadavres animaient par un démon parasitaire, il n'allait vraiment pas s'énerver où s'affoler. Par contre, s'adoucir, Severin pouvait sûrement le faire. Ce n'était qu'une question de bonne volonté. Mais non, cette fille l'avait dérangé pendant sa partie de shooting. Ce n'était pas une raison diriez-vous. Elle est spéciale, il le voit. Et des gens spéciales, dans cette ville, c'est simple. Soit ils sont bons, soit mauvais. Il n'y a pas d'entre-deux. Le chasseur, de part les questions de la brune, se disait qu'elle n'avait pas encore choisi son camp et que c'est pour cette raison qu'elle se montrait aussi prudente et curieuse. Mieux encore, c'est son baptême des horreurs. Dommage que ça soit l'allemand qui se soit coltiner le boulot de la traumatiser.
Son boulot, normal ? Severin ne comprenait pas trop. Il devait y avoir amalgame. C'est du travail de barman qu'il parlait de normalité. Qu'il se sentait moins monstrueux et moins psychopathe à servir des verres plutôt que des cocktails Molotov sur la tronche des démons. Interrogé, le rouquin s'était retourné en remettant ses mains dans les poches . Perdant un petit instant son air froid pour une mine plus septique.

-Celui de barman oui. C'est le plus normal que j'ai eu jusqu'ici en tout cas. L'autre c'est … Une longue histoire.

Chasseur pour la Confrérie ne découlait que de son envie de vengeance et de sa haine envers les démons. Une façon de rentabiliser cette haine et de la rendre utile. Oh oui, la Confrérie n'avait pas eu trop de mal à mettre Severin dans sa poche ce jour-là. Quand il était arrivé à Ravensburg. Un jeune adulte sans vie à l'intérieur dont les yeux étaient bouffés par les larmes. Aucuns signes de tristesse, juste un corps sans âme. Il y avait sa chimère à ses côtés, les crocs imbibés de sang à cause du cadavre de succube qu'elle portait dans sa gueule. Un crissement, celui du métal de son sabre frottant le sol... La Confrérie avait pris Severin pour un démon ce jour-là, quelle ironie. Le rouquin sortit très rapidement de ses pensées. L'histoire était bien trop longue et si cette jeune femme avait peur simplement parce qu'il avait décimé des morts devant ses yeux alors, il était préférable qu'il ne lui raconte pas.
Par contre, ce qu'il pouvait lui dire sans aucuns soucis, c'est qu'il ne fallait pas rester là. Severin n'avait fais que tueur leurs réceptacles, pas le démon à l'intérieur. Il n'était pas équipé pour, le reste étant à son manoir. Il pourrait finir ce qu'il avait commencé cela dit mais, c'était sans compter sur cette jeune sorcière terrorisée à l'idée qu'il y en ait d'autre. Et particulièrement agacé visiblement vu sa tête. Les paroles du chasseur n'aidait pas non plus mais, il ne fallait pas lui en vouloir. La sociabilité et lui, ça faisait deux pôles opposés. Et puis, il n'était pas spécialement habitué à avoir de la compagnie le soir. Encore moins ramener celle-ci chez elle. Sev' n'était pas idiot, il avait très bien compris le message subliminal en dessous. Un sourcil s'était relevé sur le visage du confrériste, c'était une blague ? Il a tout sauf envie de se taper une séance babysitting. Lui aussi voulait rentrer, il était claqué et on l'attendait. Le comportement de petit con ne suffisait visiblement pas pour qu'elle se décide à prendre sur elle. Un léger soupir, Severin passant une main dans ses cheveux rouges pour les remettre vers l'arrière. Il voulait aller se poser, merde … Surtout qu'en plus, il ne devait pas être ici normalement et c'est une espèce de petite merde qui l'a attiré dans le cimetière pour faire un traquenard. À défaut que les démons aient réussi leurs coups, c'était cette petite.

-Ok-ok, j'ai compris, je te raccompagne.

Il n'est pas difficile à convaincre le Severin. Mais en même temps, c'était la base même de la Confrérie de protéger ce genre de personne. Donc, s'il l'avait laissé se débrouiller toute seule, il aurait été à l'encontre des principes établis par les sorciers fondateurs. Il avait rangé son ironie et ses armes pour tendre plutôt une main. Il est pas si salop que ça après tout le sorcier. Et puis, ils n'avaient pas non plus une différence d'âge flagrante. Un petit sourire sincère était venu se dessiner sur ce chasseur sarcastique.

-Et sinon, j'ai le droit d'avoir un nom ? Sinon, j'te surnomme mais, j'ai jamais d'idée. Puis c'est pourri les surnoms. C'est d'ailleurs pour ça qu'il n'en voulait pas d'ailleurs.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Carmen A. S. Wellington


"Non, non, ce n’est pas la nature de l’homme. Je ne peux pas admettre qu’il soit davantage dans la nature de l’homme que dans celle de la femme d’être inconstant et d’oublier les êtres qu’il aime ou qu’il a aimés. Je suis convaincu du contraire. Je crois qu’il existe une réelle analogie entre notre constitution physique et morale et que, de même que notre corps, nos sentiments sont les plus forts. Ils peuvent résister aux traitements les plus durs et essuyer les plus rudes tempêtes."
Persuasion, Jane Austen

Mon sauveuse :
Age : 24 ans
Occupations : Passe d'un petit boulot à un autre depuis la fin de ses études
Race : Sorcière
En ville depuis le : 22/12/2016
Messages : 112
Points : 496
Célébrité : Alycia Debnam Carey

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Mer 8 Fév - 14:38


  Carmen & Severin

  I don't think now is the best time !

 

  Bien entendu, mon but est qu'il me raccompagne chez moi. Il sait se défendre et il sous entends qu'il va avoir de nouveau de ces créatures immondes et écœurantes. Je ne veux pas prendre le risque de mourir ce soir.. Non merci ! C'est ainsi qu'en sortant du cimetière, il soupire en me disant qu'il me ramène en effet. Je souris, en cachette, satisfaite et il faut aussi dire que malgré son air distant et froid, sa personnalité plutôt blasé lui donne un air amusant. En passant le portail il me tend la main et me fait un sourire, ce qui je l'avoue me surprend un peu. Je le regarde et je l'étudie pour une première fois sans arrière-pensées morbide. Il a des cheveux rouges... je suis étonnée de ne pas l'avoir remarquer par le passé étant donné qu'il ne semble pas passer inaperçu. Après.. Étant donné que je passe la majeure partie de mon temps le nez dans les bouquins, ce n'est pas si surprenant que cela.  

Il me sourit.. C'est bizarre. Quand il sourit il n'a pas l'air aussi froid et cela lui va même plutôt bien. Il ressemble un peu plus à un grand frère protecteur ainsi. Malgré tout, je ne souris pas.. C'est pas vraiment le genre de chose que je sais faire naturellement. Il me demande comment je m'appelle. Tiens, c'est vrai qu'avec tout ça, on ne s'est pas présenté. Maintenant que je suis de nouveau calme et que mes pouvoirs de merde ne font plus n'importe quoi, j'arrive à respirer normalement et ma nausée est passée fort heureusement. Je lui sers la main, doucement, sans forcer et je regarde de nouveau devant moi en tenant la lanière de mon sac à bandoulière en cuire brun.  

"Je m'appelle Carmen.. Et je n'aime pas vraiment les surnoms non plus... et toi ? C'est comment ?"

Je ne sais pas si c'est bonne chose que de faire les présentations.. Après tout mon envie première serait de rentrer vite chez moi afin de laisser cette histoire derrière moi. Nous marchons dans la rue et je regarde partout autour de moi. Je n'aime pas la nuit... je n'aime pas le noir complet pour être exact. Si je ne voix pas ce qu'il y a en face de moi, je peux rapidement paniquer. Mais heureusement, les lampadaires arrivent vite à notre niveau et nous marchons sur le trottoir, nos pas rompant le silence. Je me râcle la gorge et tourne mon visage vers lui. Nous approchons doucement de chez moi :

"Alors.. T'es quoi au juste..? L'appellation exacte j'entends.. Un chasseur de démon ? Un magicien ? Un tueur ? Hunter ? Comment on te nomme ?...."

Je penche la tête sur le côté et l'observe un peu. Mon regard se lève alors vers ses cheveux. Ils sont d'un rouge orangé avec des sous tons plutôt chaud. C'est une couleur de cheveux plutôt annodine et dans l'obscurité, je ne saurais dire si c'est une couleur naturelle ou non. C'est impossible.. Imaginer un garçon se teindre les cheveux.. Je ne comprend pas. Est-ce une manière d'attirer l'attention sur soi ? Ou pour se donner simplement un style et un genre. Je ne comprends pas ces gens qui s'expose. Moi... plus je suis discrète mieux je me porte. Moins on me voit et mieux c'est.

"Tu teins tes cheveux ?" Demande-je alors, poussé par la curiosité.  

AVENGEDINCHAINS

------------------------------


Je ne parviens pas à oublier les folies et les vices d'autrui aussi vite qu'il le faudrait, ni les torts qu'ils m'ont fait subir. On ne réussit pas à m'influencer chaque fois que l'on me flatte. Je suis d'une humeur qu'on pourrait qualifier de rancunière. Quand je retire mon estime, c'est pour toujours..— Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Sam 11 Fév - 19:43


I don't think now's the best time !

Ce n'était pas dans les projets du chasseur de ramener une jeune femme chez elle. En faites, pour être honnête, il comptait l'abandonner après l'avoir aider à sortir du cimetière. Mais, comme il avait eu le malheur de dire que d'autres créatures étaient susceptibles de revenir, le voilà prit au piège. Par moment, Severin regrettait son honnêteté glaciale. Ça le menait à ce genre de situation par exemple. Un léger soupir avait traversé sa bouche, contraint d'accepter. Sans doute l'innocence de la jeune femme qui l'avait motivé à accepter sa demande. Ou du moins, céder car, ça sonnait plutôt comme une obligation à vrai dire. Severin souriait et ça semblait surprendre. Bien sur qu'il savait sourire, ce n'était pas non plus un homme dénué d'expression. Simplement, son sourire avait toujours du mal à montrer le bout de son nez. À dire que voilà, il est présent et qu'il pouvait être rassurant. En l'occurrence, en ce moment, le chasseur l'avait laissé apparaître sans réellement sans rendre compte. Aucunes idées, peut-être le tempérament de la demoiselle ou bien sa façon d'être. Ça pourrait être aussi à cause de ses pouvoirs qu'elle ne maîtrise pas mais, ça serait bien trop facile. Oui, ces fameux pouvoirs … De ce qu'il en avait vu ce soir, cela pouvait être terriblement dangereux. Le rouquin ignorait si elle influençait simplement le temps et si c'était valable que sur les plantes ou bien sur d'autre matériaux. En soit, un pouvoir grandissant de la sorte, elle pourrait rasée Ravensburg de la carte si elle ne savait pas se maîtriser. Et si c'était réellement par rapport à la temporalité et son influence.
Mais, il y a un petit détail à laquelle ils n'avaient pas pensé. Qu'ils ne s'étaient pas présentés. Et, dans une si petite ville, il était bon de connaître son voisin pour être sûr qu'il ne vous sautera pas au cou dans le but de vous tuer. Bien que vu cette fille, elle n'en serait pas capable. Mais, Severin aimerait tout de même avoir son nom. Ne serait-ce que pour la signaler auprès de ses supérieurs. Carmen … Un jolie nom qui lui faisait penser au nom d'une plante. Ou bien à la musique aussi. Il n'allait pas faire un récital pour le démontrer mais, ce n'était pas l'envie qui lui manquait.

-Carmen … C'est un jolie nom. Moi, c'est Severin, enchanté. Et non pas Severus, tu m'épargneras l'amalgame. Quoi que, c'est un personnage aussi …

Severin, par moment, il se demandait quelle idée avait traversé la tête de ses parents pour le bâtir ainsi. On dirait un nom malsain ou bien en référence aux serpents. Et Dieu sait que les serpents ont très mauvaises réputations dans la Bible au même titre que les dragons et autres bêtes à écaille. Il préférait son second nom, Wolfgang, plus poétique et plus parlant sur ses origines tout de même. Mais, avec le temps, il a pris l'habitude de se présenter avec le premier. Avec celui qu'il détestait mais, que Mirana adorait. Un simple haussement d'épaule à cette pensée et, il avait repris la marche. Le cimetière s'éloignait au rythme que leurs pas battaient le pavé. La nuit n'avait jamais posé problème à Severin. Il y était accoutumé à présent. Il n'y avait que l'été où il voyait le jour et, c'est un rythme qui lui convenait. La lumière, il la préférait à bonne distance. Le silence avait été brisé par une question de la part de Carmen : quel était son boulot en gros ?
Holà, tellement de choses à la fois que lui-même s'y perd. Severin ne savait pas du tout comment il pouvait lui expliquer sa fonction et son rôle dans cette histoire. Parce que pour un prêtre, il n'avait pas l'air d'un sacro-saint.

-Un exorciste. Du moins de bases parce que je suis aussi prêtre, chasseur, sorcier et barman. Je suis un sorcier de type invocateur en faites et … Disons que je chasse les démons à l'aide d'autres démons, je les tue et je ramène leurs cadavres pour qu'ils soient dépouillés et utiliser en potion par nos soigneurs. Des sorciers plus compétant que moi en matière de guérison. Je travail pour la Confrérie quand je ne suis pas au Maracana à servir des verres à des fêtards ou des ivrognes.

Severin avait essayé d'être le plus clair possible sur sa fonction. Sans pour autant insister sur le fait qu'il était un chasseur de démon. D'ailleurs, cela se sentait dans sa façon de répondre. Il avait d'avantage insisté sur la magie plutôt que sur la chasser. Ne serait-ce que, inconsciemment, pour mettre la jeune femme en confiance. Et après ce qu'il venait de se passer, elle en avait certainement besoin. Il continuait de marcher et il continuerait jusqu'à ce qu'elle lui dise de s'arrêter parce qu'elle était arrivée à destination. Mais pour ça, il lui faisait confiance.

-Ça m'arrive, oui. Mais là, c'est juste ma couleur naturelle que j'ai foncé un peu pour en faire du rouge. Pourquoi cette question ? Severin ne voyait pas trop le rapport entre les démons et la couleur de ses cheveux.

Surtout que le sujet était assez sérieux de bases. Cependant, il n'avait pas cherché plus loin. Il s'était contenté d'hausser les épaules vers le ciel sans pour autant arrêter son chemin. Un chemin que, plus ça allait, plus il continuait seul parce qu'il n'avait pas remarqué qu'elle s'était arrêtée. Carmen devait être arrivée à destination sans doute. Severin se sentait un peu idiot sur le coup, d'où sa petite grimace feintée avant de revenir auprès d'elle pour lui dire en revoir tout de même. Oui, en revoir car, son petit doigt lui disait (et il n'est pas sous l'emprise de drogue pour l'attester) qu'il allait sûrement la revoir.

-Bon et bien, à bientôt alors. On se reverra je pense. Mes supérieurs n'aiment pas trop l'idée qu'une sorcière sans contrôle se balade tranquillement dans les rues. À plus. Fit le chasseur en lui tournant le dos et en la saluant d'un revers de la main.  

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Carmen A. S. Wellington


"Non, non, ce n’est pas la nature de l’homme. Je ne peux pas admettre qu’il soit davantage dans la nature de l’homme que dans celle de la femme d’être inconstant et d’oublier les êtres qu’il aime ou qu’il a aimés. Je suis convaincu du contraire. Je crois qu’il existe une réelle analogie entre notre constitution physique et morale et que, de même que notre corps, nos sentiments sont les plus forts. Ils peuvent résister aux traitements les plus durs et essuyer les plus rudes tempêtes."
Persuasion, Jane Austen

Mon sauveuse :
Age : 24 ans
Occupations : Passe d'un petit boulot à un autre depuis la fin de ses études
Race : Sorcière
En ville depuis le : 22/12/2016
Messages : 112
Points : 496
Célébrité : Alycia Debnam Carey

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞ Jeu 23 Fév - 21:32


  Carmen & Severin

  I don't think now is the best time !

 

  Après avoir dit son nom, la sorcière regarda le rouquin en attendant une réponse de sa part. Severin... ? Elle eut un léger rictus, témoignant qu'elle trouvait ce nom quelque peu amusant. Il fallait dire qu'il n'avait rien d'original. Mais elle rougit aussi un peu à l'écoute du compliment sur son propre nom. Pour finir, elle rigola à la fin de sa phrase.. Ce fut donc un ascenceur en effet. Mais, en tant que grande fan d'Harry Potter, la comparaison était en effet amusante. Si bien qu'elle gloussa, elle qui ne riait jamais.. Il était aisé de rire sur un sujet qu'on connaissait.. Et dans un sens, par cela elle se sentit un peu plus à l'aise avec Severin.

Au moins elle se sentait en sécurité, c'était une chose positive. C'est alors qu'elle posa la question qui lui brûlait les lèvres. Qu'était-il au juste ? Il répondit alors avec énormément de précision... Il disait tuer des démons.. Et Sasha vint aussitôt à l'esprit de la jeune femme.. Severin tuait-il des êtres d'elle que Sasha ? Sasha était bien un démon. Carmen n'était naïve à ce point, mais elle savait qu'il pouvait être bon et comme il ne méritait pas de mourir. Est-ce que Severin tuerait Sasha même s'il savait qu'il s'agissait d'un gentil démon..? Carmen se posa cette question. Il parla alors d'une Confrérie et sans savoir pourquoi.. Carmen ne les aima pas. Aussitôt.

Ils avaient le nom de quelque chose qui ment, qui cache.. Comme on pouvait le voir dans la série de Gemmes qu'elle avait lu. Ils se faisaient passer pour les gentils... mais qui étaient-ils pour juger ce qui était bon et ce qui ne l'était pas?? Peut-être la jeune fille était-elle trop naïve. Elle l'ignorait. Mais elle avait sa propre opinion du monde qui l'entourait et elle ne voulait qu'on vienne lui inculquer des sois disant valeurs qu'elle ne respecterait pas au bout du compte. Carmen préféra changer de sujet. Il fallait dire que ce qu'on remarquait tout de suite chez Severin, c'était ses cheveux.. Donc la question était de rigueur.

"Ho pour rien... juste que... c'est.. Original. Pardon" s'excusa-t-elle alors.

Elle baissa les yeux vers le sol. Elle ne voulait pas s'être montrée impolie avec lui. Ce n'était pas son genre. Mais il fallait dire qu'elle venait de passer une soirée avec pas mal d'émotion forte.. Pas étonnant qu'elle dise n'importe quoi. Carmen s'arrêta alors, devant un immeuble et... Severin continua sa route. Elle le suivit des yeux, haussant un sourcil.. Il faisait exprès ou n'avait-il vraiment pas l'intention de la saluer. Elle tenait ses clefs dans sa main et lorsqu'il revint elle sourit légèrement amusé. Il semblait assez maladroit subitement, c'était mignon. Elle fronça les sourcils et n'eut pas le temps de répondre qu'il traçait déjà sa route.

Elle soupira et mit la clefs dans la porte. Puis elle sentit une présence là au-dessus. Lorsqu'elle leva le regard, elle vit une queue noir battant de gauche à droite rentré par une fenêtre.. Elle sourit alors et regarda de nouveau en direction de Severin :

"Ho mais je ne suis pas seule.." Murmura-t-elle dans le vide.

AVENGEDINCHAINS

------------------------------


Je ne parviens pas à oublier les folies et les vices d'autrui aussi vite qu'il le faudrait, ni les torts qu'ils m'ont fait subir. On ne réussit pas à m'influencer chaque fois que l'on me flatte. Je suis d'une humeur qu'on pourrait qualifier de rancunière. Quand je retire mon estime, c'est pour toujours..— Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
I don't think now's the best time ! ♦ ft. Carmen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Theme song pour R-Truth
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World
» Profession ? Passionné !
» Cutter rotatif ou Schape cutter plus?
» Ambler, Eric

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Nord de la ville :: Le Cimetière-
Sauter vers: