Partagez | 
 

 Iruption nocturne, ft Severin, Amé, Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

confrérie
avatar
Erwan Kesselbach
Age : 38 ans
Occupations : Formateur de sorciers
Race : Je suis un sorcier aquakinésiste
En ville depuis le : 22/01/2017
Messages : 30
Points : 173
Autres comptes : Aucun pour l'instant :)
Célébrité : Ioan Gruffudd

Message ✞ Iruption nocturne, ft Severin, Amé, Sasha    ✞ Dim 22 Jan - 23:46

Erwan avait eu une longue journée. Beaucoup d’élèves à former, quelques éléments perturbateurs. Il y en avait quelques-uns qui ne méritaient pas une seconde d’entrer dans le corps d’élite qu’étaient les chasseurs... Mais c’était son travail que de leur mettre du plomb dans la cervelle. Alors, ce soir, il était rentré chez lui tranquillement, s’était fait à manger et avait regardé la télévision. Il ne travaillait pas le lendemain... Quelle bonne nouvelle.

*Ah, j’aime le vendredi soir...*


Il n’avait pas eu de nouvelles d’Eden, donc il ne comptait pas la voir ce soir. Non, vraiment il était tranquille, peinard, dans son canapé. Habillé en pyjama, en réalité une tenue de sport totalement défraîchie, une de celles qui avaient survécu à des années de travail intensif. Non vraiment, c’était une bonne soirée. Il avait même récupéré une bière dans le buffet, qu’il avait refroidie à l’aide des restes de pouvoirs qu’il disposait. Ah... Quelle joie.

Il appréciait ces moments de repos, ces instants volés où il ne s’occuperait de rien, ne faisait rien, ne pensait à rien. Chaque gorgée était un morceau de paradis, et il prolongea ce voyage jusqu’à très tard. Il zappa à la télévision jusqu’au moment des films classés X sur les chaînes généralistes. Il était bien une heure du matin. Mais il entendit toquer à la porte.

*Oh mince, c’est qui cette fois-ci ? A une heure pareille ?*


Fatigué, il ne pensa même pas à s’armer au cas où c’était un démon voulant se venger derrière sa porte. Il regarda par l’œilleton et... Vit Severin Weissmüller. C’était un de ses anciens collègues chasseurs, un patriote aussi, un Berlinois. Surpris, il le vit regarder à droite et à gauche, comme s’il craignait d’être suivi par quelqu’un. Etrange... Mais c’était bien lui, alors Erwan ouvrit, tout en buvant une gorgée de bière.

Il n’aurait définitivement pas dû.

« Mais, Sev’ !! »


Erwan avait craché ce qu’il avait comme bière dans la bouche. C’était bien Severin devant lui, mais par tous les saints et les diables avec, il avait un démon saucissonné derrière lui ! Un démon qu’il connaissait même : Sasha Zweig. C’était un démon millénaire que la Confrérie gardait en ligne de mire. Que lui-même avait en ligne de mire. Lorsque sa mère s'était suicidée, Erwan avait été en mission, et avait été particulièrement massacré : près de trois mois pour s'en remettre. Il le détestait, et c'était peu dire ! Bien que parfois, Erwan se demandait pourquoi Sasha ne l'avait pas tué alors qu'il en avait l'occasion, supposant qu'il n'était peut-être pas si monstrueux que ça. Puis il revenait sur ses pensées, se disant que les démons étaient tous des monstres - excepté Eden.

« Sev’, qu’est-ce que tu fous ?! Pourquoi t’as un démon attaché avec toi ?! Surtout cette ordure ?! Chez moi ! »

Erwan chuchotait en criant - oui c'est possible - , ne voulant pas que les voisins l’entendent et paniquent ensuite. Il fit alors entrer les deux, espérant franchement que ce n’était pas un sale plan qui allaient tous les deux les faire virer voire tuer par la Confrérie. De plus, il avait vraiment besoin de savoir pourquoi Severin lui ramenait cette crevure chez lui. Une occasion de se venger de toutes les blessures qu'Erwan avait écopées ? C'était un coup à se faire exterminer par la Confrérie...

« Bordel, qu’est-ce que tu fais, Severin ?! T’as encore été défié par quelqu’un ? Un jour tu vas sérieusement te faire niquer avec cette putain de manie à répondre à tous les paris possibles et imaginables ! »

Oui, Erwan devenait vulgaire par moment. Cela ne lui ressemblait pas vraiment mais c’était une situation particulièrement stressante, il faut le dire. Il fit installer sur une chaise le démon, qui était toujours attaché. Il exigeait des explications et il avait intérêt à en avoir très très rapidement.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sev
avatar
Severin Weissmüller


When I was a young boy, My father took me into the city to see a marching band. He said, "Son when you grow up would you be the saviour of the broken the beaten and the damned?" He said "Will you defeat them your demons, and all the non-believers the plans that they have made?" "Because one day I'll leave you a phantom to lead you in the summer to join The Black Parade" - MCR / Welcome to the Black Parade

B E L I E V E


Age : 32 ans
Occupations : Barman et Exorciste Chasseur pour la Confrérie
Race : Sorcier
En ville depuis le : 24/05/2016
Messages : 450
Points : 1091
Autres comptes : Une certaine succube devenu garçon qui saute sur tout ce qui bouge 8D, une vampire pacifiste et un humain surexcité.
Célébrité : Gerard Way

Message ✞ Re: Iruption nocturne, ft Severin, Amé, Sasha    ✞ Lun 23 Jan - 15:20


Irruption nocturne

Il était tard, c’était accordé. Une longue histoire. La mise à pieds ne réussissait définitivement pas à le calmer. Encore moins quand il retrouve Barth en petit morceaux à cause de lui. Lui, oui, c’était définitivement une source de problème et de stress pour Severin que d’avoir le destin de ce démon dans ses mains. Surtout quand celui-ci se targuait de s’être tapé son amant. Combien de chargeur il lui avait vidé dessus ? Suffisamment pour que Sasha n’est plus la force de se débattre en tout cas à cause de sa régénération rapide. Mais, c’était suspect, même pour le chasseur. C’était un Baal, un démon millénaire et un maître de la tromperie. Peut-être l’avait-il fais exprès de se faire capturer ? Severin n’en savait rien et il ne voulait pas savoir. Il avait cette satisfaction personnelle en lui de l’avoir sous la main. Mais, pas d’endroits où il pourrait lui faire cracher le mot. La Confrérie l’avait foutu en congé forcé et il s’était réfugié chez la seule personne en qui il avait réellement confiance : Erwan. C’était un Berlinois, un allemand d’origine et un ex-chasseur. Il était le plus à même de comprendre la perte totale du rouquin. Grognant un peu à chaque remarque arrogante du démon, Severin avait toqué à la porte en tenant l’incube en laisse. Ça devrait lui plaire après tout, non ? Il craignait un peu qu’on vienne le rattraper.
Severin avait fait un pas en arrière en voyant le jet de bière qu’avait eu Erwan en ouvrant la porte. Il ne voulait définitivement pas se faire arroser par stupeur. Surtout sans avoir eu le temps de rien dire pour s’expliquer. Trop de questions, le chasseur avait posé son doigt sur la bouche pour lui mimer de se taire tout en entrant et en fermant la porte derrière lui.

- Parce que le mot « vacance » ne m’est pas inconnu et que j’ai un compte à régler avec lui. Et puis, tant que je l’ai sous la main, autant en profiter non ? Pourquoi ça m’étonne même plus que tu le connaisses…

Severin avait levé les yeux aux ciels. Sasha était définitivement une catin et connaissait tout le monde. Ce qui pouvait être terriblement chiant comme rentable. Parce que ça faisait de lui une source très dense d’information et que Severin n’avait pas été aveugle au mouvement des démons qui montait en crescendo. Le chasseur avait fait s’asseoir le démon sur la chaise que Erwan avait tiré pour lui avant de lâcher la laisse et de venir expliquer plus ou moins bien ses intentions.

- C’est peut-être même déjà fait à l’heure qu’il est ! Bon écoute, j’ai pas de justification ou de comptes à rendre. Je suis sûr que toi aussi tu l’as sentit. Les démons s’agitent de plus en plus en ville, y a un truc là-dessous et je ne peux pas l’interroger à la Confrérie parce qu’ils m’ont mis à pieds. Je compte sur toi.

La subtilité, ça ne faisait pas partit des habitudes de Severin et ça, plus d’un membre de la Confrérie était au courant. Le rouquin devait être certainement très à cran ou bien très concerné par cette histoire pour ne pas avoir plus esquinté que ça Sasha. Ou alors, c’est parce que Adam lui a dit que c’était un ami à lui. Berk, rien que cette idée le rebute et lui donne envie de lui coller de nouveau une balle. Un ami … Tss, Severin était sûr que même cette aberration ne savait pas ce que c’était qu’une amitié sans avoir besoin d’enlever la chemise. Le chasseur prenait grandement sur lui pour ne pas s’emporter. Il avait pris son téléphone portable afin de demander à Amé de venir les rejoindre. Ne serait-ce que pour s’assurer qu’il crache le morceau.

- Tu me fais confiance ? Severin était certes un peu défoncé pour poser ce genre de question. Et ça se voyait aussi parce qu’il avait oublié depuis dix minutes d’appuyer sur la touche « appeler ». Ah … oui, ça va risques pas de marcher. Allo Amé ?

Est-ce que lui aussi, il le dérangeait ? Ça serait dommage sachant que Severin avait de bons arguments dans sa poche pour le faire rappliquer. Tout en lui expliquant la situation et l’arrivé d’une potentielle Apocalypse numéro deux, Severin avait eu le reflex de dégainer son Colt et de tirer une balle sur Sasha en voyant qu’il avait essayé de se lever de sa chaise. De toute façon, il lui avait déjà donné un coup de Bastos, il survivait à chaque fois. Il mettait juste du temps. C’était plutôt pour se défouler qu’il faisait ça.

- C’est rien, ça me fait du bien. Fit-il pour rassurer les foules avant que l’agitation commence.

© charney

------------------------------

encirclement battle
Dès que tu es de moins bonne humeur, je m'imagine aussitôt que tu ne veux plus de moi. Je meurs à l'idée que je ne puisse pas te garder pour toujours.Et tout cela parce que je t'aime, et je ne sais pas comment je dois te le montrer. Viens, je te montrerai combien je t'aime, et je me tuerai pour toi.@oomph! ≈ alles aus liebe©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Iruption nocturne, ft Severin, Amé, Sasha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rêverie nocturne
» Nocturne des Coteaux de la Citadelle - Liège - 3 octobre 2009
» ciel nocturne et filés d'étoiles
» Ballade nocturne.
» La Nocturne des coteaux - Liège - aura lieu le 3 octobre 2009...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Sud de la ville :: Appartement d'Erwan Kesselbach-
Sauter vers: