Partagez | 
 

 No cause is lost as long as one believes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Aleksey Smythe
Age : 18 ans
Occupations : étudiant en médecine
Race : sorcier
En ville depuis le : 25/01/2017
Messages : 17
Points : 30
Autres comptes : Aucun
Célébrité : Jack Falahee

Message ✞ No cause is lost as long as one believes     ✞ Ven 27 Jan - 23:58

No cause is lost as long as one believes
Feat. Sacha & Aleksey
J'avais passé la mâtiner à bosser mes sortilèges, et je les avais tous réussis, ce qui révélait un miracle en somme. Je commençais à comprendre le truc, ce qui consistait à faire le vide, et à ressentir une force sourde au fin fond de mon esprit, ensuite, je devais l’élever tout en récitant la formule magique, et voilà. J'avais mis un moment avant de comprendre le truc, cherchant des solutions à mes problèmes dans un vieux manuscrit de la bibliothèque.

Je mettais donc accorder une pause, afin de prendre l'air et de m'aérer l'esprit. J'en avais besoin avec la matinée protocolaire que j'avais passée. J'avais réalisé qu'il était déjà midi passé lorsque j'avais entendu mon ventre grogné, du coup j'étais parti vers le restaurant le plus proche d'ou je me trouvais cet à dire au Marco Pasta, l'un de mes restaurants préférés. On mangeait bien, et en prime, c'était calme donc je pourrais réviser en même temps quelques sorts discrètement.

Je rentrais donc chez Marco, ou celui-ci m'accueillait chaleureusement comme à son habitude. Malheureusement, ma place, dans le fond de la salle loin des regards indiscrets était prise par un couple qui voulaient être seuls, et le resto était bondé. Je n'eus d'autre choix que de me mettre juste à côté de ma fenêtre, anéantissant mes envies d'être tranquille.

Le serveur m'apporta la carte des menus qui étaient très longs et que je connaissais par cœur, c'est d'ailleurs comme cela qu'on sait que l'on va trop chez Marco. Je pris du risotto, qui était l'un, voir le plus, bon plat du restaurant. Je salivais déjà d'avance en l'imaginant devant moi. Le serveur parti me laissant seul, je me servit donc un verre d'eau, la gorge asséché par toute ses récitations.

Vu la place que j'avais, je jetai un coup d'œil au-dehors, il faisait froid alors tout le monde, moi y comprit, c'était recouvert d'un manteau et de chaussures adéquates. Je détestais ce temps, le soleil me manquait et la chaleur surtout, pour pouvoir, aller me baigner et quitter ses vêtements bien trop épais à mon goût. Les Ravensburgeois avaient l'air de s'acclimatés parfaitement à se temps, ce que je leur enviaient d'ailleurs. De là où je me trouvais, je pouvais voir le bâtiment de la confrérie, lieu qui m'avait toujours semblé étrange, enfin surtout ceux qui en sortaient.

Désormais que j'étais sorcier, je pourrais peut-être y entrer, mais je n'avais jamais pu y entrer. Personne ne voulait me laisser entrer vue que je n'étais pas membre, et personne ne m'écoutait lorsque je tentais de parler à l'interphone. Je me demandais ce qui se passait la dedans, et j'avais envie d'apprendre plus de choses sur la magie, et rien de tel que la confrérie pour m'aider.

Par chance, un homme sortit de l'immeuble, je l'avais déjà vu y entrer, donc je présume qu'il en faisait partie. Il entra dans le Marco Pasta, et prit une place juste à quelques tables de la mienne. Le hasard faisait bien les choses, et je devrais saisir le destin pour pouvoir un jour, faire partie de la confrérie. Je patientais quelques minutes que le serveur quitte la table du jeune homme, j'en profitais donc pour prendre mon courage à deux mains avant d'aller voir l’individu.

Je ne m'attendais pas à un accueil chaleureux bien sûr, mais j'espérais avoir des réponses à mes questions. Je patientai quelques minutes, que le serveur apporte un verre de je ne sais quoi, aux bruns et qu'il est bu une gorgée, peut être le mettrait-elle de bonne humeur ?

Je pris une profonde inspiration, et me décidai à me lever, je savais que le cuistot mettait toujours un moment avant d'apporter son risotto alors j'avais largement le temps de discuter avec le membre de la confrérie....


fiche créée par Rinema


Dernière édition par Aleksey Smythe le Lun 30 Jan - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: No cause is lost as long as one believes     ✞ Sam 28 Jan - 18:23



Des réponses et surtout, une solution, c'est ce que cherchait Sasha actuellement. Il tournait en rond dans son appartement à se faire toujours la même réflexion. C'était une évidence, il ne pourrait pas faire changer d'avis Lewis. Il était trop têtu pour ça. Et l'incube lui-même était une tête de mûle alors autant dire que le soir, c'était costaud pour maintenir l'entente. Tout ce qu'il pouvait faire maintenant, c'était de l'aider. De trouver une solution. Ses cents pas ne l'aideront pas mais, il voulait y croire tout de même. Penser qu'une idée tomberait du ciel. Qu'avait-il à craindre de rendre visite à la Confrérie. Des coups de bastos dans le bide, des coups, des blessures, des insultes... Non, qu'est-ce qu'il avait VRAIMENT à craindre ? Il se foutait de tout ça, ils savaient pertinemment que ça ne sera pas si simple de le tuer. C'est plutôt de lui que le danger viendra parce qu'il pourrait faire des morts sans aucun soucis. C'était à son avantage, son argument de poids contre cette bande de singes savants. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres, signe qu'il avait pris sa décision. Enfilant une chemise et un blouson, il était descendu pour se rendre à la bibliothèque. On ne va pas se mentir, Sasha a horreur de la lecture. Il ne s'y rend que pour une seule raison en général : parce qu'elle abritait le QG de la Confrérie. Un accueil en grande pompe, des arbalètes et des fusils pointaient en sa direction. Le démon avait levé les mains en l'air, son sourire malicieux au visage qui voulait en dire long.

-Je viens en paix ~

Lanca-t-il sous le ton de la moquerie. Une simple remarque qui avait fais disparaître sa positon en joue mais, pas la méfiance. Ils avaient raison : Sasha était imprévisible après tout. Et pour ponctuer un peu cette arrogance en narguant les sorciers de sa venue, il avait mis les mains dans les poches en leur proposant un marché. Il ne tuait personne et en échange, il pouvait consulter les grimoires. La magie n'était pas son point fort dans le sens où il la maîtrisait naturellement, étant lui-même une créature magique. Alors, les petites astuces des humains, il ne les connaissait pas. Si sa proposition pouvait être considérée comme une menace -chose qui était en soi le cas-, elle avait été accepté pour ne pas mettre l'incube en colère. Mais rien, rien du tout. Sasha poussa un faible soupir d'agacement. Il était bon pour tourner en rond encore un petit moment. La magie du temps, l'intemporalité, n'était pas si loin de l'immortalité. Les conditions étaient les mêmes quasiment et, elle était considérée comme une puissante magie blanche.
Trop puissante visiblement pour que n'importe qui ait le droit de poser les yeux dessus. D'un geste puissant, Sasha avait refermé le vieux bouquin poussiéreux qu'il avait emprunté. Un en revoir sarcastique, signe que la prochaine fois qu'ils le verraient, il ne sera pas aussi aimable.  L'échec lui avait creusé l’appétit en plus de le décourager un peu. Mais, non loin de la bibliothèque, il y avait ce restaurant où il n'était jamais allé d'ailleurs. Ça pouvait être l'occasion après tout. Sasha voulait rentrer le plus vite possible pour pouvoir se débarrasser de ces vêtements et de ne pas être obligé de cacher ses atouts démoniaques mais, l'envie de manger avait pris le dessus. Juste un petit peu, pour avoir assez d'appétit une fois chez lui pour manger avec son amant. Le démon était entré dans le restaurant sans aucune envie d'accoster qui que ce soit. Pour une fois tiens ! Mais ça ne voulait pas dire non plus qu'il n'allait pas s'arranger pour manger gratuitement. Si vous voyez ce que je veux dire … Un des serveur l'avait installé à une table près de la fenêtre et il avait simplement commander un Saint-Nicolas de Bourgueuil et une salade de pattes. Quand je vous disais que c'était pour un petit creux !

-Tu sais que ce n'est pas polis de dévisager les autres, hum ~ ?

Et oui, il l'avait bien vu. Ce jeune homme qui le regardait depuis qu'il était sortit de la bibliothèque. C'était sa façon à lui de le faire remarquer sans se retourner ni le regarder. Pour une fois que ce n'était pas lui qui dévisageait les autres en plus.



No cause is lost as long as one believes
ft. Aleskey
©S a n i e

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 
No cause is lost as long as one believes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hayley Long - Lottie Biggs n'est presque pas cinglée
» Le top 5 des mangas les plus long que vous ayez lu !
» [Manga] Saint Seiya - The Lost Canvas
» The Longest Journey/Le plus long des voyages (1907)
» PREDATOR 2 - LOST PREDATOR (MMS76)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre Ville :: Marco Pasta-
Sauter vers: