Partagez | 
 

 Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Jeu 9 Fév - 16:57

Lorelei Gracizi
Je m'appelle Lisa Gracizi, et même si je ne les fais pas, j'ai 26 ans. Mais cela reste entre nous. Je suis né(e) le 5/02 /1554, dans un magnifique village situé en Sicile. Pour passer le temps je suis métier/études, et Je suis à Ravensburg depuis 2 mois. On dit de moi que je suis parfois un peu étrange, ce qui est normal, car en réalité je suis un vampire (croque monsieur). Actuellement je suis dans une situation complexe depuis des siècles. D'ailleurs je suis hétérosexuelle, si jamais cela t’intéresse. Mais ce qui m'énerve (ou pas), c'est d'être sans cesse comparé à Lily Collins.
Les petits trucs à savoir
Manipulatrice Joueuse Franche Droite Maniaque Forte Douce Rancunière Perspicace Altruiste
Son vrai prénom est Lisa Gracizi. Son créateur l’a transformé suite aux procès des sorcières féériques au 16e siècle. Elle était dans les femmes suspectées de contacter des fées. Elle a toujours été curieuse mais, sa mère la préservait de ces réunions. Les habitants pensaient que la beauté de Lisa ne demeurait pas naturelle. Les fées lui auraient jeté un sortilège. Sa condamnation se résumait à ceci. Pathétique. Son créateur lui a sauvé la vie en la transformant avant le bucher. Elle ne sait pas quoi penser de lui. Ezio fait partie de sa vie, il la rythme malgré les conflits. Ils s’attirent alors qu’elle veut le fuir. C’est un vampire sanguinaire et cela ne la reflète pas. Elle ne veut pas perdre son humanité à cause de cet homme. Cependant, elle apprécie (à petite dose) le suivre dans ses aventures. Avant sa transformation, Lorelei était une demoiselle naïve, sans défense. Une grande enfant qui restait avec sa famille pour aider son père malade dans les champs. Grace à son créateur et aux années passées, elle s’est endurcie. Sa gentillesse reste quand même son trait de caractère principal. Cependant, elle devient de plus en plus impulsive depuis deux cent ans. Le théâtre l’attire mais, elle est consciente que ce domaine lui est impossible à cause de sa race. Elle possède une immense culture artistique. L’art pictural reste son pêché mignon. Depuis qu'elle est devenue la propriétaire du x, le musée est ouvert jusqu’à minuit. Une envie de faire vivre l’Art à travers des animations différentes chaque semaine. C’est aussi une manière de se montrer avec les employés comme elle est restreinte à cause du soleil. Tous les siècles, elle change de nom. Les prénoms commencent tous par la lettre L pour ne pas oublier sa véritable identité. Lorelei privilégie les escarpins et les robes chics pour son travail mais, quand elle ne travaille pas, on la verra s'habiller comme une adolescente. La bella charme rarement car elle sait qu'Ezio la surveille. Elle en a assez des meurtres passionnels de son (ex ?) compagnon. Si son créateur est à des milliers de kilomètres, elle pourrait s'autoriser une petite exception. Lorelei a eu trois hommes dans sa vie : Rafe, Oskar et Ezio. Pendant la journée, si elle ne dort pas, elle crée des toiles ou dessine des croquis. Les meilleures années de sa vie furent aux côtés d’Oskar. Quand elle croyait son créateur prisonnier ou mort à cause l’inquisition.
Je suis un(e) (race)
Et bien mon petit on dirait que tu n'es pas tout à fait normal toi. Mais qu'es-tu donc ? C'est ici que tu nous décris à quelle race tu appartiens si tu n'es pas un humain et si tu as des pouvoirs (connu ou pas encore). Nous on veut tout savoir, depuis quand, comment, pourquoi, mais surtout quels sont tes pouvoirs, nous voulons une petite description de tout cela. Nous ne t'imposons aucunes lignes ni réelle présentation à toi de voir comment t'organiser. (Si tu es un humain tout ce qu'il y a de plus normal sans pouvoir, ni maintenant ni à venir, alors rendez-vous directement à ton histoire !)

L’ora più buia è sempre quella che precede l’arrivo del sole





16° secolo. Sicilia
La Sicile. Ile italienne où la Méditerranée apprécie se déposer sur ces roches sauvages remplies d’histoire. Une terre ayant vécue toutes les périodes depuis des siècles. Les attaques byzantines après l’affaiblissement de l’empire romain comme son attachement avec l’Italie. Une terre ayant une importance pour chaque sicilien. Grâce à sa culture mais aussi face aux paysages. C’est dans un village attaché au versant d’une montage que je vis le jour. Un quatre juillet accompagné par un rythme mélodique. Tout le village célébrait une fête locale pendant que l’accouchement se déroulait de manière archaïque. Les temps avaient bien changé depuis cette naissance. Aujourd’hui, une période sombre s’abat sur l’ile italienne, sur l’Europe. Les rumeurs de sorcellerie arrivent en Sicile et la famille Gracizi est ciblé par les voisins. L’inquisition désire mettre à terme ces femmes ayant un rapport avec les fées. « Une ravissante fleur ne mérite pas d’être brulée vivante. » Adossée à un arbre, dans l’espoir d’obtenir une aide. Il faut baisser les yeux en croisant les habitants. Pourtant, cet étranger m’oblige à plonger mon regard dans le sien. Une arrivée éclaire. « Je ne veux pas mourir… » Une voix frêle. La peur peut se lire sur mon visage. Une personne innocente ne devrait pas mourir pour les autres. Le bucher serait mon châtiment dans les prochains jours. Les fées communiquent régulièrement avec les siciliens et ma mère demeure dans ces chanceuses. « Désires-tu vivre une existence illimitée ? Loin de la famine et des obligations ancestrales ? Jouer des centaines de vies avec moi ? » Cet homme possède une aura, un charisme qui inspire confiance. Pour quelle raison souhaite-t-il m’épauler dans cette galère ? Je ne suis qu’une simple paysanne. Pourtant, j’ai confiance en ses paroles. « Oui. Aidez-moi je vous en prie. » Il lit cette pureté en mon âme. Il est sûr de lui.

Ce fut mes derniers instants comme humaine. Une nouvelle vie s’offrait à moi et je l’avais saisi sans aucune once d’hésitation. Ezio m’apprenait à devenir son ombre. La petite Lisa était morte, éteinte. Brulée avec sa famille par l’inquisition. Ce fut d’ailleurs mon premier massacre. Une âme noircie par mon créateur. Cette liberté avait un prix : demeurer auprès de lui.




17° secolo. Francia
Tourner en rond dans cette prison ornée d’hypocrisie. La cour du roi XIV. Sourire à ces gens alors qu’il n’y a que la honte et l'exaspération les concernant. L’avenir ne se joue pas dans ce pays qui se détruit lui-même. L’incompréhension la plus totale à propos de cette retenue. La vie courte ne semble pas un sujet existant. Ils se sentent immortels grâce aux responsabilités. Quelle blague. L’importance ne se centre que sur les belles paroles face au roi. Cette langue irrite le tympan avec toute ces prononciations infructueuses. Les rues de Paris reflètent cette misère nationale où le propre n’a pas sa place. Foutue société anéantie par l’ivresse du pouvoir. Les rues oppressent encore plus cet univers vidé de bonté. Le droit chemin n’existe pas, il suffit de trouver celui qui est approprié pour soi. Ezio ne semble plus de ce monde d’après les rumeurs. Le mien est difficile après sa disparition. J’ai été son jouet pendant des décennies. Une poupée envoyant au mépris. Sa cruauté n’avait pas été la mienne. La fuite fut inévitable pour se ressaisir malgré ce lien puissant entre nous. L’éducation visait à diviser le monde où l’égoïsme jouerait un rôle majeur. Voici l’image des puissants de ce royaume de France. L’humain ne cherche plus à connaître ses origines mas, garder cette envie de préservation tout en s’oubliant à la tâche. Je ne possède plus d’intérêt à rester ici. Cet endroit fut une protection d’Ezio. Un amusement sans limite. Autant savourer la nouvelle facette de la liberté. Un simple regard pour avancer. Un jeune homme demeurant à la cour. Etre la favorite du roi m’oblige à rester seulement auprès de lui pour subvenir aux plaisirs. Le roi soleil est âgé et je m’en lasse de ce jeu. Trois petites années sont suffisantes. Il est temps de quitter ces lieux. Une dernière nuit remplie d’extravagance avant de changer d’horizon. Je n’ai plus rien à perdre alors, autant suivre mon coeur. Un simple regard échangé dans la foule. Le roi ne se trouve pas à l’événement.. un soucis diplomatique probablement. Autant profiter de cette opportunité. Jouer avec mon charme est devenu si simple grâce aux cours d’Ezio. Par contre, celui-ci me permettait de les utiliser seulement pour me nourrir. Il désirait l’exclusivité. Aujourd’hui, je peux me l’autoriser. Ses yeux me captivent.. si clairs. Il est plus âgé en apparence. Je garde quand même ce désir de l’admirer plus près. Les hommes plus jeunes m’attirent en temps normal. Une certaine innocence qui rappelait la petite Lisa. Ici, on me connait sous Louise. Une identité banale pour une favorite. Le prénom change à chaque déplacement. Une sécurité pour éviter les représailles. Des sourires s’adressant uniquement au beau brun. Des regards à n’en plus finir durant presque deux longues heures.. Il est devenu mon exception à la règle. L’égoïsme des plus total en le mordant sans son accord après ce rapprochement dans mes appartements. Ce fut impulsif et pourtant, je n’allais pas regretter ce geste.

Le siècle suivant reste la meilleure période de mon existence. Nous avions parcouru le monde en consommant notre amour. Je lui apprenais mon mode de vie en me nourrissant des animaux. Un quotidien difficile à cerner quand le sang humain nous appelle. Lui transmettre les vraies valeurs à sauvegarder. Ne pas utiliser les Hommes comme des poches d’hémoglobines vivants. Une aventure parfaite, stoppé par un fantôme..




18° secolo. Stati Uniti
New York vit de sa folie. Une atmosphère maussade suite aux différents incendies et maladies provenants des sols. Avec Oskar, on désire surtout connaître cette crise de nos propres yeux. Nous avions vécu des arrêts plus paisibles que celui-ci. Il semblerait que le destin a bien décidé la chose. La pauvreté rythme les rues de cette ville. Ce soir, je me charge de venir en aide à une famille touchée par la maladie. Depuis plusieurs années, j’occupais le poste d’infirmière. Le bon point d’être immortelle, on joue beaucoup de rôles intéressants. Pendant ce temps, Oskar se nourrit non loin des habitations. Il doit venir me rejoindre dans une ruelle adjacente après ma tâche réalisée. En retard. Les animaux sont peut-être plus rapides que lui. Voilà une bonne remarque à lui balancer à son retour pour l’enquiquiner. Je tuerais pour cet homme. Cet amour prenait aucune ride face au temps. Les yeux continuent à briller en l’observant à chaque instant. « Toute rose est proie de l’hiver.. » Mes pensées se coupent en laissant place à un frisson, oublié depuis un siècle. La voix d’Ezio.. Il n’est pas loin. Je pensais qu’il était mort face à l’inquisition. Immobilisée. Pétrifiée en entendant cette voix mielleuse. Attirante et effrayante à la fois. « Ezio.. ? » Je n’avais pas prononcé ce nom depuis des décennies. Je le cache au monde par peur de ses actes. Soudain, il apparait en plaçant son visage à dix centimètres du mien. Ma respiration bat des records. Il le ressent et cela l’amuse. « Attention.. » Je le laisse se rapprocher comme bon lui semble. Il en profite d’ailleurs. Autant ne pas le mettre en colère maintenant. Il sait pour Oskar sinon, il ne serait pas venu me menacer.


Déchirure. Anéantissement. Un manque qui se réussira pas à guérir. Je pensais lui avoir donné une arme en le transformant mais, mon ombre le poursuivrait et il ne pourrait rien faire contre elle. Ezio avait déjà tué par jalousie et Oskar ne doit être sur la liste des victimes. La fuite demeure la meilleure solution.





20° secolo. Stati Uniti
La Californie ne demeure pas le meilleur endroit pour un vampire. Un soleil encore plus puissant que les autres. Les activités se réduisent à vagabonder dans les lieux alentours pour s’occuper l’esprit. J’avais choisi cet endroit à cause d’un jeune homme rencontré avant la guerre. Rafe est un humain tout à fait normal qui fut tombé sous mon charme à Chicago pendant les années folles. Nous avions le même âge (du moins, grâce au physique) et sa naïveté demeura la première chose qui m’avait attiré. Pour se rendre utile, il s’était engagé dans l’armé pour rejoindre la Normandie. Il savait pour mon cas et il l’accepta sans problème. A son retour, il désirait vivre auprès des siens alors, nous avions emménagé à San Diego.

Il me connait sous Lauren mais, il est le seul à savoir tout mon passé. Je le fascine et sa curiosité le rend encore plus formidable. Il tente de me rassurer à propos d’Ezio. Il préfère mourir demain en m’ayant connu. Il reste convaincu qu’il a battu les allemands grâce à sa volonté de me retrouver. Je le laisse dans ses beaux discours en le croyant. Toutes les femmes rêvent d’entendre ceci. Jusqu’à ce que mon ombre débarque. « Rafe ! Non ! » Mon créateur vient lui arracher la tête de ses épaules, en face de moi pour que j’apprenne de mes erreurs.. encore. Il sourit en voyant ma détresse. L’italien a toujours aucun scrupule. Un jeu qui se prête avec joie. Je le pousse violemment pour attraper le corps de Rafe. Il es trop tard et il est même impossible d’imaginer la transformation. Il l’a fait exprès, comme toujours. « Espèce de monstre ! » Je me lance ensuite sur Ezio avec une rage augmentant à chaque coup. Il me remet en place en m’envoyant sans hésitation contre le mur le plus près. Mes vêtements sont couverts de sang. Les larmes ne cessent de couler. Il est mort par ma faute. « Tu es à moi. N’oublie pas ceci, bella Lisa. » Je me recroqueville pour ne pas entendre ses propos. Il me fait une nouvelle morale qui serait temps d’adopter.



21° secolo. Inghilterra
Une nouvelle nuit mouvementée par la soif et l’envie de se surpasser. Impossible de me passer de cet homme qui représente tout ce que je haïs. Un homme sans aucune humanité. Il est mon créateur, tout simplement. Une aisance hors du commun. Des paroles aussi magnifiques que les traits de son visage. S’observer plusieurs minutes sans échanger un seul mot. On respecte à la perfection les quatre-vingt dix-sept pour-cent de communication non verbale. Je viens alors briser ce mutisme en le rejoignant sur le matelas. J’attrape sa cigarette coincée entre ses lèvres avant de m’allonger entièrement nue sur lui pour l’ordonner de combler un nouveau plaisir. Cet homme est la cause de mon malheur. Il est persuadé de demeurer la seule personne qui m’aime plus que tout son être. L’unique sur cette Terre à se soucier de mon bonheur. Nous sommes des montagnes russes. Je me contente de lui et demain, je partirai en comprenant que tuer des humains ne me reflète pas. Il m’espionne jusqu’à ce que je retombe dans ses filets. Je ne peux pas nier cette attirance pour lui. Il m’a sauvé et nous avions vécu des événements incroyables. Il fait parti de moi. Voici ma vie depuis quatre cent cinquante ans. Nous nous complétions dans cette univers dénué de sens. Je le rendais plus apaisé et il m’offrait cette force pour combattre le monde.


Pseudo IRL
Hey, petit monstre, tu sais quoi, on est des curieux nous, on veut tout savoir. Déjà n'oublies pas de nous indiquer ton pseudo ou prénom, juste au dessus. Mais aussi on aimerait connaitre ton âge, on sait cela ne se demande pas, mais bon, nous on ose ! Mais aussi comment tu as connu le forum, quelles sont tes premières impressions sur TSN. Mais aussi tout autre chose qui te passe par l'esprit...
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Jeu 9 Fév - 17:58

Bienvenue à toi petite demoiselle, tu vas faire un heureux avec ce choix de scénario 8D
Bon courage pour la suite de ta fiche et si tu as des questions n'hésites surtout pas coeur 2

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexander A. Gale
Age : 3500 ans, mais il a arrêté de compter les années. On peut presque dire que les siècles se suivent et se ressemblent...
Occupations : Bibliothécaire (il affectionne les livres et l'écriture, après tout), tatoueur (enfin, il est propriétaire de sa shop) et musicien à ses heures.
Race : Ange déchu, mais on le traite habituellement de démon.
En ville depuis le : 19/12/2016
Messages : 246
Points : 480
Célébrité : Johnny Depp

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Jeu 9 Fév - 18:17

Bienvenue bienvenue :3
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Jeu 9 Fév - 18:26

Merci les loulous ! 8D
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
C. Bartholomew Hasting
↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

↖️ ↗️ ↙️ ↘️ ↖️ ↗️ ↙️ ↘️

Age : 32 ans
Occupations : Instituteur à l'école primaire et formateur pour la confrérie
Race : Humain, simple humain fragile et inutile.
En ville depuis le : 23/05/2016
Messages : 514
Points : 367
Autres comptes : M. Oskar Petrovsky
Célébrité : Matt Smith

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Ven 10 Fév - 10:46

Bienvenue parmi nous *-*
Merci mille fois de reprendre Lorelei, cela me fais extrêmement plaisir 26 yuhu rougi
Je n'ai pas le temps de te lire actuellement, mais promis lundi, je regarde cela.
Merci encore et bon jeu sur M.S.

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Lun 13 Fév - 16:15

Et je suis méga contente de l'interpréter une nouvelle fois coeur
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Mar 14 Fév - 19:33

Ma Lolo amour amour amour amour amour amour amour amour amour
Merci de reprendre le personnage j'en suis plus que ravis. As-tu terminé ta fiche ? Si oui il faut le signalé sinon ont peux pas savoir.
Hâte de rejouer avec toi coeur

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

avatar
Eden F. Armstrong
Age : Bientôt 27 ans
Occupations : Artisane du jouet (surtout ceux en bois), spécialisée également en enluminure et en calligraphie, pour décorer encore mieux le tout.
Race : Bakeneko
En ville depuis le : 17/01/2017
Messages : 49
Points : 84
Célébrité : Eliza Taylor-Cotter

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Jeu 16 Fév - 11:59

Bienvenue à toi ! Ou "re", d'après ce que j'ai compris ^^

------------------------------

Even thornes are roses.
Don't need a hero to save me. I'm not a girl to set free. It's nothing you did to me : I've always been this way. I might be strong, I might be weak. There might be a part of me that I won't let you keep & on this road, I've come this far, I don't need a man to hold my hand. Don't be afraid to hold this : Even the thorns are roses. I know I have to stand alone, but I can live on my own.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Judwal Murphy

Age : 30 ans
Occupations : Maréchal-ferrant
Race : Phénix
En ville depuis le : 17/01/2017
Messages : 83
Points : 130
Célébrité : Bob Morley, le plus beau

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Lun 20 Fév - 10:48

Rebienvenue hola
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Lun 20 Fév - 10:55

Attention petite demoiselle 8D !
Tes 10 jours accordés pour faire ta fiche sont écoulés. Si tu as besoin d'un délai ou quoi que ce soit, n'hésites pas à faire signe !

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Jeu 23 Fév - 11:08

Petit délais accorder jusqu'au 28 sur demande en Mp.
A très vite pour la fin de ta fiche chou *-*

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Mar 28 Fév - 8:11

Ton délais se termine aujourd'hui, est-ce que t'as besoin d'un peu de temps encore ? *-*

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞ Ven 3 Mar - 9:06

Pas de nouvelle, j'archive et je supprime tears 1

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorelei + Even in the darkest of times, remember to turn on the light.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le nouille orc times
» Anya {The Darkest Nights} - Shinohara Udoh
» Review : The life and times of Mr. Perfect
» DHP: Always darkest
» Carr Van Anda [rédacteur en chef du New York Times)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations refusées-
Sauter vers: