Partagez | 
 

 [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
The sleepy nightmare

Age : Je suis immortel et tellement jeune..
Occupations : Pas besoin, je suis milliardaire
Race : Indéfinisable.
En ville depuis le : 17/09/2011
Messages : 860
Points : 300
Célébrité : Ton pire cauchemar

Message ✞ [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Sam 18 Fév - 14:21

You met with a terrible Fate
Groupe 2 : M. Oskar Petrovsky, Alexander A. Gale, Oracio Z. Heartcliff, Julian Blavatsky
Tu as été confronté à un terrible sort. Ceux qui ont voulu s'approcher trop près du soleil. Les petits curieux qui se sont pris l’écho à une force bien supérieur. Ils étaient en Centre-Ville, sans doute à faire leurs petites emplettes lorsque cela s'est produit. Ou bien autre chose. Mais, lorsqu'ils ont voulu se rapprocher de cet amas de fumée noire qui émanait du quartier Nord, ils se sont montrés un peu trop téméraire. Une vague sombre les a submergé et ils ont sentit quelques choses traverser leurs corps. Une fantôme, une ombre, un spectre qu'ils ont tout juste eu le temps de voir avant de s'écrouler et tomber à terre sous l'évanouissement. À leurs réveils, la ville était nappée de rouge et de noir. Il n'y avait plus de couleurs, plus de lumière. Juste, un semblant de lueur que les ombres tenaient entre leurs mains, un rire traversant leurs bouches. Certains d'entre eux ont voulu user de leurs magies pour les repousser mais, ils en étaient incapables. Les ombres ont dérobés leurs essences magiques. À présent, vous devez faire sans magie et chercher à récupérer vos pouvoirs. Vous devez vous montrer courageux car, ces petits fantômes noirs ont envie de jouer et ils en profiteront sûrement pour vous tester. Bien entendu, puisque votre magie vous a été volé, vous ne pouvez plus vous cachez pour les démons, votre apparence reprenant celle d'origine. Pour les vampires, vous ne pouvez plus user de vos reflex ou de vos quelconques pouvoirs. Et pour les sorciers, vous recevez la même punition. Tout ce qui était susceptible d’être d'origine surnaturelle et à présent entre les mains de ces fantômes. Seul les humains ne sont pas affectés donc, remettez-vous en à eux et récupérer vos dons.  
Les conseils de Nightmare
A vous, membre du groupe du Sort, vous recevez le malus de ne plus avoir utiliser votre magie. Rassurez-vous, vous aurez aussi le droit à mon passage pour faire avancer votre situation. Tout comme l'essence magique de chacun d'entre vous serra reconnaissable via la couleur de votre aura. À vous de la choisir et de la transmettre à un des membres du staff pour qu'on puisse la noter quelques parts. Sur ce, bon courage.
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas
http://ravensburg.forumgratuit.org

avatar
Alexander A. Gale
Age : 3500 ans, mais il a arrêté de compter les années. On peut presque dire que les siècles se suivent et se ressemblent...
Occupations : Bibliothécaire (il affectionne les livres et l'écriture, après tout), tatoueur (enfin, il est propriétaire de sa shop) et musicien à ses heures.
Race : Ange déchu, mais on le traite habituellement de démon.
En ville depuis le : 19/12/2016
Messages : 246
Points : 480
Célébrité : Johnny Depp

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Lun 20 Fév - 19:51

You've met with a terrible fate
Intrigue
Son crâne semblait sur le point d'exploser. Alexander ne ressentait rien en-dehors d'un intense bourdonnement entre ses deux oreilles. Il lui fallut un certain temps avant de se rendre compte qu'il était couché sur le sol, et encore un moment avant de réaliser qu'il avait les yeux fermés. Ses muscles étaient plutôt endoloris et le sol était froid, désagréable. Le démon ouvrit les yeux, pour les refermer aussitôt. Il avait dû mal voir. La ville avait complètement perdu ses couleurs. Secouant très légèrement la tête, il refit une tentative. Les choses avaient perdu leurs couleurs habituelles, remplacées par des teintes de rouge et de noir. Confus, Alex se redressa, faisant de son mieux pour s'asseoir, puis se lever.

Ses ailes? Abaddon fronça les sourcils. Il ne se souvenait pas de les avoir déployées... D'ailleurs, il avait du mal à se souvenir de ce qui avait bien pu se passer pour qu'il se soit réveillé au sol. Pourquoi était-il par terre? Mais surtout, pourquoi avait-il eu à se réveiller?

Promenant son regard autour de lui, Alexander réalisa qu'il n'était pas seul. Il y avait d'autres personnes qui semblaient, elles aussi, s'être foutues dans la merde. Parmi ces gens, il crut reconnaître un vampire avec qui il avait joué de la musique. Il ne connaissait toutefois pas les deux autres hommes. Au passage, son regard accrocha sur un petit éclat sur le sol. Le démon plissa les yeux et reconnut sa bague. Il n'avait pas envie de se pencher pour la ramasser, en partie parce qu'il était excessivement paresseux, et en partie parce qu'il craignait que de se pencher ne lui redonne mal au crâne.  

Il tendit la main vers la bague, avec l'intention de simplement la faire venir à lui. Rien. Il fronça les sourcils et réessaya. Toujours rien. D'abord les ailes, puis la télékinésie. De mauvaise humeur, Abaddon se pencha pour récupérer le bijou, grimaçant au passage lorsqu'il sentit légèrement tambouriner contre ses tempes.

« Quelqu'un a-t-il un souvenir de la merveilleuse idée qui nous a conduit dans ce merdier? »

Sa voix était rauque, grave, et laissait entendre qu'il était relativement en colère. C'était lui, d'habitude, qui foutait la merde. Pas celui qui se retrouvait dans la merde.

©  Ellana
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Oracio Z. Heartcliff

Age : 31 ans
Occupations : Troublemaker à tes heures perdues, tu es le pire boulet qui soit. Tu crois que la musique va te sauver mais, pour le moment, elle ne t'apporte rien d'autre que des emmerdes. Alors tu passes ton temps à fumer, à boire et à prier pour sortir de cette ville.
Race : Humain, tu es de ceux qui sont les plus banals et les plus concernés aussi. Pourtant, tu n'écoutes pas les autres. C'est dommage, tu devrais au lieu de les envoyer chier.
En ville depuis le : 03/01/2017
Messages : 59
Points : 167
Autres comptes : Le pétasse amoureux, le boucher transit et la petite princesse
Célébrité : James McAvoy

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Mar 21 Fév - 11:43

Intrigue 4
+
Groupe 2
You've met with a terrible Fate

Que dire de cette merveilleuse journée transformée en cauchemar ? Oracio n’avait eu aucune prétention quelques heures plus tôt. Pour être tout à fait honnête, il avait passé sa journée à se demander s’il allait réussir à décoller son cul du canapé au lieu d’enchainer les défaites et les chutes dans le classement de BO2. Ça l’avait mis particulièrement en rogne et on ne comptait plus le nombre de cigarette qui était devenu cendre dans son récipient prévu à cet effet. Il avait pris le micro, insultant quiconque lui ferait un commentaire sur sa qualité de jeu. En même temps, il était un peu défoncé donc, colérique. Il ne fallait pas lui en tenir rigueur. C’était d’ailleurs pour ça qu’il avait fini par se lever pour aller flâner en ville. Sans savoir vraiment quoi faire. Oracio se demandait même comment il avait réussi à faire un pas après l’autre. Ainsi, il avait redécouvert qu’en effet, il avait appris à marcher et qu’il en était tout à fait capable. Son air aimable –ou pas- avait croisé la route de plusieurs gamins. Ils n’en bronchaient pas une d’ailleurs et c’était tant mieux. Lui et les enfants, ça fait deux. Jusqu’à ce qu’une idée lui vienne. Et s’il allait à son studio ? Il pourrait se rendre productif. C’est avec ce nouvel objectif que le brun avait cessé de vaciller entre la gauche et la droite pour prendre cette nouvelle direction. Jusqu’à ce que le nuage noir n’apparaisse de nulle part. Il s’était cru pendant un instant dans un film catastrophe façon 2012 et pour autant, le taux d’héroïne qu’il avait dans le sang lui permettait de rire de la situation. Une situation qui n’était pas drôle du tout mais bon, passons. Par moment, il ne fallait pas chercher à comprendre la logique de ce garçon.
Le doigt avec la cigarette coincée entre les phalanges, Oracio riait moins en sentant le nuage noir le frappait de plein fouet. Au contraire, il se sentait mal. Qu’est-ce que s’était ? Il se sentait comme lors de ses Bad Tripes sauf que là, il y avait les coups en plus. Une sensation de coup de poing ou bien de quelqu’un qui chercherait à trouver un précieux dans ses entrailles. Le musicien avait fini par s’écrouler à terre, accablé par la douleur. La nicotine le faisait tousser, comme étouffé par la fumée de sa cigarette. Un peu plus et, il allait finir par cracher ses poumons à cette allure. Au sens propre du terme.

De longues minutes qui avaient fini par s’estomper. Oracio toussait encore mais, avec moins d’intensité. Et, sait-on jamais, ça pouvait être la faute à la cigarette donc il l’avait jeté sur le côté par crainte que ça soit à cause d’elle. Il fallait ouvrir les yeux, il fallait rester éveillé. Quoi que, à voir un type avec des ailes dans le dos, il se demandait s’il n’était pas déjà mort ou en train de rêver. Avec une préférence tout de même bien plus nette pour la deuxième. Cela dit, ça l’avait motivé à se relever plus vite. La surprise se lisait sur son visage tout comme dans ses gestes, s’empressant de prendre ses distances avec l’autre homme. Les autres en général puisqu’il n’était pas seul. Du calme, il avait besoin de retrouver son calme. C’était une illusion, une mauvaise blague. Il était sûr que s’il tirait sur les ailes noires de l’autre, le scotch qui les tenait allait céder.

-C’est quoi ça ? Et ça ? Et ça ?! Surtout ça, ça et ça !

On avait parlé de calme, c’est bien ça ? Et bien, ce n’était pas tout à fait acquis pour Oracio qui pointait du doigt les personnes présentes autour de lui avec un vent de panique dans sa voix. Surtout lorsque au trois dernier « ça », il s’était mis à pointer du doigt les fantômes rieurs et leurs orbes lumineuses. Tiens d’ailleurs, oui, il n’y avait que trois alors qu’ils étaient quatre. Les hypothèses coulaient à flot dans l’esprit d’Oracio pendant que le quatrième fantôme ne se trouvait sans rien dans les mains mais avec une terrible envie de jouer avec la peur du shooté.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Mar 21 Fév - 21:12

Intrigue 4 : You've met with a terrible fate
C'était quoi ce bordel encore ! Oskar se trouvait au sol. Alors que quelques instants plutôt il avait encore souvenir de traquer un humain. Ses yeux clos s'étaient ouverts alors. Mais la noirceur de l'espace l'avait troublé. Il tenta de plisser des yeux, comme une vieille habitude humaine qu'il avait perdue jusque-là pour y voir dans la pénombre. Mais rien, aucune technique des plus idiotes ne fonctionnait pour mieux y voir. Des lueurs rouges lui vrillaient ses pupilles fragiles et centenaires. Étrange, tellement étrange. Une voix s'était élevée, puis un second à peine plus tard. Il n'était donc pas seul. Oskar tenta de se relever à la va-vite. En une seconde sur ses pieds comme il l'aurait habituellement fait. Mais le moindre effort était inutile, comme si son corps pesait des tonnes. Ou juste comme si plus aucune force surhumaine ne l'occupait. Il grogna alors avant de se tourner pour se relever. Cette impression d'être une momie était unique pour lui où est-ce que les pieds qui étaient proches de lui ressentir la même chose ? Aucune intention de poser la question pour l'instant. Le vampire se contenta alors de se relever avec le plus grand mal du monde. Son visage se tortilla à droite à gauche, faisant craquer des os. Il croisa le regard d'un ange. D'un homme avec qui il avait joué de la musique. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Amuser de découvrir son secret. Puis Oskar se tourna pour tenter de savoir où il était et avec qui. Surprit, il croisa le visage de l'humain qu'il traquait. Il semblait paniquer. Oskar sourit alors.

Son visage se baisse alors, prêt à la chasse, le ventre qui crie famine depuis déjà trop longtemps. Il le sait, il le sent. Qu'importe que l'autre soit là. Au pire, ce n'est qu'un ange, que pourrait-il lui faire. Le tuer ? Foutaise. Mais les pas du vampire étaient lent, si lents que son esprit avait presque l’impression de se voir dans un mauvais remake de Sin City version lente. Oskar abandonna alors, restant sur place. Un essai, puis un second, réfléchir, sortir ses crocs... Rien... Rien... Il grogna une seconde fois alors.

« C'est bon vous avez fini de jouer là ! Il y en a qui ont faim ! »

Hurla alors Oskar au fantôme en se retournant vers eux. Il les avait bien remarquées en se relevant. Mais n'avait pas prêté plus attention à tout cela, trop appeler par l'appel de la faim.

432 mots. Fiche créée par Rinema

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

avatar
Julian Blavatsky
Age : 99 ans
Occupations : Infirmier
Race : Vampire
En ville depuis le : 25/02/2017
Messages : 22
Points : 140
Célébrité : Bill Skarsgard

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Dim 26 Fév - 18:23

Tout est allé très vite. Je me souviens à peine de la fumée noire qui m'a traversé sans me laisser le temps de penser à fuir, ni même de comprendre. Cette chose, elle m'a transpercé, je l'ai senti à travers moi, j'ai senti sa malfaisance. J'en ai tremblé, et puis j'ai compris qu'elle m'avait arraché quelque chose. Je n'ai pas eu le temps de réaliser quoi en revanche, parce que rapidement un violent vertige m'a pris et je me suis effrondé.

Le réveil est douloureux. J'ai l'impression d'avoir été piétiné par un troupeau d'éléphant, j'ai un méchant mal de tête aussi. J'ai du me cogner en tombant, et j'affiche une grimace frustrée sans comprendre pourquoi ça ne guérit pas plus vite. Ce n'est pas ma principale préoccupation pourtant. Il y a ce fantôme étrange qui me ri au nez, avec une orbe lumineuse étrange entre les mains. Je lui lance un regard mauvais, et je comprends vite que ce sont ces créatures bizarres qui sont responsables de l'état de la ville.

Je me redresse finalement en réalisant que d'autres sont aussi déboussolé que moi. J'ai un regard surpris pour cet homme ailé, mais rapidement c'est un humain paniqué qui attire mon attention. Il panique au milieu de la scène, alors que j'essaye silencieusement de rassembler les morceaux du puzzle. Tout le monde est sur les nerfs, et ça ne m'aide pas à rester calme moi-même, pourtant avant de céder à l'agressivité, je préfère interroger les fantômes qui nous font face, visiblement les seuls responsables de tout ce manège. "Qu'est ce que vous voulez ? D'où est-ce que vous sortez ?" Mon ton est sec, sinon aggressif, mais je n'aime pas du tout leur façon de ricaner. En plus de ça, je me sens si faible que j'aurais pu avoir l'idée d'ignorer la situation et retourner dormir chez moi. Mon instinct me hurle de faire attention, mais cette attaque on ne peut plus directe sonne comme une provocation amère. Ma patiente est déjà à sa limite, mais quand je songe à montrer les dents, je réaliste avec horreur que rien ne vient. Je porte aussitôt un doigt à mon cou pour chercher un pouls. Est-ce que je suis humain ?! "Qu'est ce que vous avez fait ?!" Cette fois je monte clairement le ton, comme mes camarades. Personne n'apprécie la blague visiblement drôle pour les fantômes, et nous allons avoir besoin de réponses, rapidement, sous peine d'aller chercher du sel pour tester ce bon vieux stéréotype de l'exorcisme.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
The sleepy nightmare

Age : Je suis immortel et tellement jeune..
Occupations : Pas besoin, je suis milliardaire
Race : Indéfinisable.
En ville depuis le : 17/09/2011
Messages : 860
Points : 300
Célébrité : Ton pire cauchemar

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Lun 27 Fév - 12:04

You met with a terrible Fate
Groupe 2 : M. Oskar Petrovsky, Alexander A. Gale, Oracio Z. Heartcliff, Julian Blavatsky  
Tu as été confronté à un terrible sort. Ils ont finis de jouer ? Oh non, ils commencent à peine. Vous voilà réunis avec un faim dévorante pour certains, pour d’autre une totale incompréhension. Les fantômes ris de votre sort, planant au-dessus du sol. Le dialogue est inutile avec eux puisqu’ils ne sont pas dotés de paroles. Seul ce rire se trouve être le seul son qui traverse leurs bouches. Sur les quatre fantômes, un pour chacun de vous, un seul ne tient rien dans ses mains. La faute à l’humain sans doute qui n’a aucuns pouvoirs magiques à dérober. Pour les autres, deux orbes rouges et un orbe violet brillent. Laquelle est à qui ? Ils ne vont pas vous aidez à trouver la réponse. Ils ne sont pas aussi patients qu’ils en ont l’air. D’ailleurs, à ce propos, ils ont fini par se mettre en mouvement, s’éloignant doucement en lévitant vers le Quartier Nord. Alors, au lieu de poser des questions, passez à l’action. Il n’y a pas de meneur chez vous ? Quelqu’un qui conserve son sang-froid de préférences ? Réfléchissez bien puisqu’ils ne vous rendront pas votre magie si vous ne cherchez pas à la récupérer. L’un des fantômes, celui dépourvu d’essences magiques, a laissé tomber un papier derrière lui. Quelques mots sont glissés dessus dans une langue inconnue. Pourtant, si vous touchez bien ce papier, vous pouvez constater qu’il s’effrite à la surface, dévoilant un autre texte avec votre langue.

Les oiseaux chantent aux bons parfums des pâtisseries.

De toutes évidences, cette ombre s’ennuie et vous donnes un indice du lieu où se sont rendus ses confrères spectrales. Cogitez un peu pour avoir le lieu où vous devez vous rendre. La chasse aux trésors magiques ne fait que commencer.
Les conseils de Nightmare
A vous, membre du groupe du Sort, vous recevez le malus de ne plus avoir utiliser votre magie. Rassurez-vous, vous aurez aussi le droit à mon passage pour faire avancer votre situation. Tout comme l'essence magique de chacun d'entre vous serra reconnaissable via la couleur de votre aura. À vous de la choisir et de la transmettre à un des membres du staff pour qu'on puisse la noter quelques parts. Sur ce, bon courage.
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas
http://ravensburg.forumgratuit.org

avatar
Alexander A. Gale
Age : 3500 ans, mais il a arrêté de compter les années. On peut presque dire que les siècles se suivent et se ressemblent...
Occupations : Bibliothécaire (il affectionne les livres et l'écriture, après tout), tatoueur (enfin, il est propriétaire de sa shop) et musicien à ses heures.
Race : Ange déchu, mais on le traite habituellement de démon.
En ville depuis le : 19/12/2016
Messages : 246
Points : 480
Célébrité : Johnny Depp

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Mer 1 Mar - 23:21

You've met with a terrible fate
Intrigue
« C’est quoi ça ? Et ça ? Et ça ?! Surtout ça, ça et ça ! »

« C'est bon vous avez fini de jouer là ! Il y en a qui ont faim ! »

« Qu'est ce que vous avez fait ?! »

Visiblement, personne ne répondrait au démon. Et, visiblement, tous se demandaient ce qui était en train de se passer. Alexander en déduit qu'Oskar avait été « victime » de « l'incident » en plein chasse... Et que l'homme qui pointait autour de lui en demandant ce que c'était n'avait pas en lui une once de surnaturel. Bien que le démon fût d'assez mauvaise humeur -il ne pouvait plus camoufler ses ailes et ses dons de télékinésie semblaient avoir été réduits à néant- il s'intéressa à l'humain.

Son intérêt fut toutefois de courte durée, puisqu'il remarqua qu'autour d'eux se trouvaient des fantômes semblant fort amusés par le malheur des quatre hommes. Sans compter que trois de ces fantômes portaient une orbe dans leurs mains. Le démon fronça les sourcils. Trois fantômes avec des orbes lumineuses. Autour de lui, toutefois, les couleurs restantes se cantonnaient au noir, au rouge et à leurs différentes teintes...

« J'en déduis donc que je ne suis pas le seul à voir ces fantômes, et que je ne suis pas le seul à ne pas comprendre ce qui se passe? »

La voix toujours aussi rauque, toujours aussi grave, le démon porta un regard sombre sur les trois autres, adressant à peine l'ombre d'un sourire à Oskar. Le temps n'était pas à une quelconque cordialité, mais bien à des questions et à une macabre sensation. Frottant d'un doigt la bague qu'il avait remise quelques instant plus tôt, il fit quelques pas en direction des autres. Rieurs, les spectres ne tardèrent pas à s'éloigner. Il sembla à Alexander qu'ils se dirigeaient vers le Quartier Nord, mais l'incident l'avait quelque peu déboussolé. Il crut apercevoir quelque chose tomber par terre, dans le sillage des fantômes. Il s'approcha pour vérifier ce qu'il avait vu. Un papier se trouvait sur le sol, sans doute abandonné par l'une des ombres. Alex ne reconnut toutefois pas la langue composant le message. Il leva la tête.

« Je ne sais pas pour vous, mais je n'ai pas envie d'attendre patiemment, sans rien faire, que le ciel s'éclaircissent, que les couleurs reviennent, et que je récupère mes facultés... »

Il s'empara du bout de papier, sans demander aux autres si ils comprenaient les mots qui s'y trouvaient. Mais en le ramassant, il réalisa que le papier sembla s'effriter, et sous le charabia qui s'y trouvait apparurent quelques mots dans une langue que tous connaissaient.

Les oiseaux chantent aux bons parfums des pâtisseries.

Voilà qu'il était maintenant question d'oiseaux et de sucreries. Les plumes des ailes du démon s'hérissèrent; ce papier l'irritait.


©  Ellana
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Oracio Z. Heartcliff

Age : 31 ans
Occupations : Troublemaker à tes heures perdues, tu es le pire boulet qui soit. Tu crois que la musique va te sauver mais, pour le moment, elle ne t'apporte rien d'autre que des emmerdes. Alors tu passes ton temps à fumer, à boire et à prier pour sortir de cette ville.
Race : Humain, tu es de ceux qui sont les plus banals et les plus concernés aussi. Pourtant, tu n'écoutes pas les autres. C'est dommage, tu devrais au lieu de les envoyer chier.
En ville depuis le : 03/01/2017
Messages : 59
Points : 167
Autres comptes : Le pétasse amoureux, le boucher transit et la petite princesse
Célébrité : James McAvoy

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Sam 4 Mar - 13:18

Intrigue 4
+
Groupe 2
You've met with a terrible Fate

Non, personne ne semblait répondre. Ou alors, Oracio avait décidé de le faire de manière très subjonctif en pointant un à un les fantômes. La panique avait atteint un seuil critique chez le musicien. Une panique mêlée à de la peur en voyant les deux autres. Un vampire bien palot qui semblait vouloir le bouffer et un autre … étrangement normal. À sa place, il serait plutôt heureux de revenir normal et de pouvoir se montrer devant le soleil sans craindre l’annihilation. Ok, ok, c'est le moment de sortir son arme la plus efficace contre ce genre de situation affreusement stressant : son paquet de tabac à rouler et tout le matériel nécessaire pour réaliser une cigarette maintenant qu'il savait que ce n'était pas à cause de ce poison qu'il hallucinait. Oui, tout ceci était réel, bien trop réel pour être vrai. Oracio avait l'impression de nager en plein rêve. Mais, s'il rêvait bel et bien alors, il ne pouvait pas mourir. Il allait se réveiller dans son canapé dans la position de l'étoile de mer et tout ceci ne sera plus qu'un vilain cauchemar. Il s'était alors pincé l'avant-bras. Rien, rien du tout. Peut-être que ce n'était pas assez fort. Dans l'optique que l'onirique n'allait pas le tuer, ou alors si c'était le cas, ça allait le réveiller, le brun avait fini par soupirer et se calmer. Il s'était relevé péniblement, titubant un peu à cause des litres de Guiness qu'il s'était enfilé la veille. Les lendemains de soirée bien arrosées, il a toujours un peu de mal pour ce qui est des … Changement de hauteur. Il s'efforçait alors à taire sa peur et analyser la situation.
Essayer serait le terme plus exact cela dit. La présence du démon aux ailes noires et des deux vampires ne le mettaient pas spécialement à l'aise tout comme ces fantômes farceurs et oppressants. Bien, des septs créatures, quelle allait être la première à le tuer ? Non-non, ce n'était pas la question à se poser dans une telle situation. Stupide, il se sentait terriblement stupide. Un léger soupir s'était alors échappé de sa bouche, préférant se concentrer définitivement sur les orbes et l'état de ses coéquipiers venus d'outre-tombes pour certains. Un aller-retour entre les deux camps et, Oracio avait fini par se retirer de son silence afin d'éclairer leur lanterne qui battait de l'aile sous les interrogations.

-Hum hum ! Excusez-moi monstre et autres abominations mais, je crois savoir ce qu'il se passe. Fit-il comme entrer en matière pour avoir l'attention et en même temps, répondre au démon ailé. Je pense que ce sont ses fantômes qui sont responsables de votre état euh … inhabituel. Les trucs brillants dans leurs mains, c'est ce qu'ils vous ont volés. C'est pour ça qu'ils vous narguent. Enfin j'dis ça …

Termina-t-il, bien trop concentré à essayer de rouler sa cigarette sans en foutre partout à cause de ses tremblements. L'exaspération était à son comble avec une telle angoisse. Tout comme il était exaspéré que sa cigarette ne ressemble à rien une fois qu'il avait fini. Tant pis, ça restait tout de même fumable. Allumant celle-ci avec son briquet, rien de tout ça n'avait de magique et pourtant, il avait le feu entre les mains. Un peu plus et il était bien capable de foutre le feu partout juste parce qu'il avait son briquet Bic acheté dans une bar à deux balles dans les mains. Quoi que, ça pouvait être une idée. Alors, autant ne pas le perdre comme ses centaines de petits frères avant lui. La nicotine avait l'air d'avoir un effet tranquillisant sur lui. D'où le fait qu'il regardait enfin son fantôme attitré nue comme un ver et sans boule brillante. C'est bête pour lui, Oracio avait presque pitié mais, ça le rassurait d'un sens qu'il n'ait pas été affecté comme les autres. Des théories farfelues naissaient dans sa tête une par une, analysant la situation avec un bon sens déconcertant.
Jusqu'à ce que les fantômes finissent par disparaître en riant, abandonnant le sien sans rien derrière. Le mal aimé puissance dix milles. Il avait l'impression de se voir quand tous ses amis avaient décidé de déserter la soirée en lui laissant la corvée du ménage. Pourtant, celui-ci ne se faisait pas prier pour suivre de près ses conjoints tout en laissant un papier derrière lui. L'ange noir semblait être le plus calme et le plus sage des trois, c'est pour cette raison qu'Oracio s'était approché de lui avait, tout de même, une grosse méfiance lisible dans les mimiques de son regard. Il voulait voir le papier lui aussi, on dirait un gosse qu'essaye de montrer qu'il est là malgré tout. Levant le regard vers le démon quand il annonça qu'il comptait poursuivre ces créatures, une once de terreur avait recouvert les yeux d'Oracio. Et lui ? Il s'en foutait des fantômes, il avait pas de raisons de les poursuivre puisqu'il avait rien de spécial ! Mais en regardant le vampire qui semblait vouloir le bouffer, un cri rempli de virilité -ou pas- avait traversé discrètement ses lèvres. Bon en faites, il allait peut-être suivre le grand dadé ronchon s'il voulait pas rester tout seul avec ces créatures.

-Je peux ? Fit-il en pointant du doigt le papier avant de le prendre des mains du démon. P'tain, on croirait une phrase tout droit sortit d'un Disney à la con.

Oracio avait gardé le papier en main, regardant la direction par laquelle s'était enfuit les fantômes. Il n'avait clairement pas la tête de piaf, bien que leur démarche pourrait être comparé à des oiseaux rares mais, il s'était mit à faire les cents pas pour regarder autour de lui. Il avait beau être noir et rouge, ça restait le Centre-Ville après tout. Un terrain vague pour des fantômes enfantins. Oracio s'était arrêté.

-C'est un indice sur un lieu. Comme une chasse au trésor façon Jumanji ! Il était fier sur le moment mais, sa référence n'avait pas fais mouche visiblement devant les créatures bien plus vieille que lui. Oh allez, vous connaissez Jumanji quand même ?

Le malaise, il avait l'impression de passer pour un demeurer. Si bien qu'Oracio avait rebaissé les bras. Bon, ce n'est pas si grave pour la référence, le principal, c'est qu'ils se mettent à cogiter sur le lieu où leurs trésors respectifs auraient pu se rendre.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Ven 10 Mar - 17:41

Intrigue 4 : You've met with a terrible fate
Oskar était agacé, irrité, nerveux et énervé. Pas bon, ce n'était pas bon pour ses camarades autour de lui. Mais sans pouvoir, simple et faible humain ou presque qu'il était redevenu alors il ne pouvait faire grand chose. Si ce n'était pesté contre tout et rien ici. L'ange proposait de faire quelque chose ? L'autre, l'humain, les traitait d’abomination... Oskar ria alors. Abomination toi-même pensait-il alors. Les humains... Bien pire que toutes ses foutues créatures qui peuplaient le monde. Espèce purulente, incapable de s'entendre et qui détruit la terre sur laquelle elle vit... Non sérieux après c'est les autres les monstres ? Arrêter vos conneries à un moment !

« Merci champion ! Je pensais que c'était ton trou de balle qui était responsable. »

Lança alors Oskar, sans retenu. Décidément, ses poches de sang sur pattes étaient bien stupides parfois. Un vampire comme Oskar énervé et qui à faim, c'est pas très agréable à côtoyer c'est certain. C'est pourquoi il tentait de ne pas trop parler. Afin de ne pas trop vexer ses coéquipiers du moment, mais c'était dur, trop dur. Les yeux du vampire ne pouvaient s'empêcher de se lever d’agacement. Arrachant le papier des mains de l'actuel propriétaire.

« Bon, les génies ! Faudrait vraiment être cons pour pas en déduire qu'on parle d'une boulangerie. Mais bon, après question, laquelle ? Il n'y en a pas qu'une en ville. »

Oskar se tue un instant, cherchant dans sa mémoire les lieux qu'il connaissait. Se baladant souvent en ville, même s'il n'allait jamais dans ce genre de lieu, il en connaissait quelque une. Juste de nom. Certaines devantures alors revenue à son esprit en image.

« Il y a le bread birds. Un truc comme ça... J'ai entendu des hum... Gens en dire du bien. »

On ne l'avait pas encore cramé. Paraitre humain pour un vampire était chose assez aisée. Si on enlevait la peau un peu blanche. Il jeta un regard vers l'autre, un autre vampire surement d'ailleurs. Oskar lui tendit le papier alors, un sourire assez heureux sur le visage. Au moins, il se sentait moins seul d'un coup.


367 mots. Fiche créée par Rinema

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

avatar
Julian Blavatsky
Age : 99 ans
Occupations : Infirmier
Race : Vampire
En ville depuis le : 25/02/2017
Messages : 22
Points : 140
Célébrité : Bill Skarsgard

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Sam 11 Mar - 14:47

C'est la réponse de l'ange qui me glace d'abord le sang. Attendre que les couleurs reviennent. Il ne semble pas y avoir de risque de désintégration dans ce monde en rouge et noir, mais qu'adviendra t-il de moi si jamais le soleil brille à nouveau normalement ? La pensée me donne la chair de poule, et je suis soudainement beaucoup plus motivé à mettre fin à toute cette histoire le plus rapidement possible. J'hoche donc la tête pour montrer que j'approuve, et je l'observe avec intérêt alors qu'il s'empare du papier lâché par les fantômes. Ce sera visiblement la seule chose que nous obtiendrons d'eux, puisqu'ils se contentent sinon de nous rire au nez de la plus agaçante des façons. L'humain s'approche de lui, et je lui jette un regard noir qu'il ne perçoit pas. Son jugement hâtif en nous traitant de monstre ne m'a pas plu. De toute évidence, il a de la chance que le vampire affamé ne puisse pas mordre, et le fait qu'il ne s'en rendre même pas compte me fait soupirer.

Qu'importe. Il n'est pas le problème le plus urgent de cette ville. Dans le fond, il a raison. Les fantômes nous ont bel et bien volé quelque chose, et il semble que ce soit nos facultés surnaturelles qui soient tombées entre leurs mains. J'affiche une grimace agacée sans comprendre pourquoi je suis pris pour cible, mais l'humain fait de nouveau des siennes. Il évoque une référence qui me fait froncer les sourcils d'incompréhension. Une chasse aux trésors façon Jumanji ? Qu'est ce que ça veut dire ? Qu'est ce qu'il insinue "Jumanji ?" Je fais à peine l'effort de marmonner en secouant la tête pour appuyer mon ignorance face à son désarroi. Je n'aime pas ça.

Visiblement, l'autre vampire non plus. Il s'impatiente d'autant plus qu'il a apparemment faim. J'ai un regard plus compatissant pour lui, parce que je connais cette douleur qui ne laisse aucun répits jusqu'à la satiété. Je le regarde s'emparer vivement du papier et faire allusion à une boulangerie. Je suis complètement largué. Je comprends à peine ce qui se passe, et je ne sais même pas pourquoi. L'angoisse me prend légèrement quand le vampire se met à réfléchir, parce que je n'ai jamais mis les pieds dans une boulangerie. A quoi bon quand on ne mange pas Par chance, il sort un nom de lui-même, avant de me tendre le papier. Enfer et damnation. Je le saisis tout de même en lui retournant son sourire qui m'a l'air bienveillant. C'est vrai que je me sens moins seul dans cette galère, comme compris par l'autre au moins, puisque nous partageons les mêmes angoisses. On va travailler ensemble pour résoudre ce bordel. Alors je jette vaguement un regard au papier, en prenant à peine le temps de mimer une réflexion, et je confirme le nom avec un air déterminé. "Bread bird, ça doit être ça. Allons voir." Un nom qui évoque à la fois les pâtisseries et les oiseaux, ça ne peut être que là. Il n'y a pas de temps à perdre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
The sleepy nightmare

Age : Je suis immortel et tellement jeune..
Occupations : Pas besoin, je suis milliardaire
Race : Indéfinisable.
En ville depuis le : 17/09/2011
Messages : 860
Points : 300
Célébrité : Ton pire cauchemar

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Sam 11 Mar - 16:20

You met with a terrible Fate
Groupe 2 : M. Oskar Petrovsky, Alexander A. Gale, Oracio Z. Heartcliff, Julian Blavatsky  
Tu as été confronté à un terrible sort. Inutile de vous énerver, ce n'est pas ce qui vous rendra votre magie. Mais ! Si la mauvaise foi du vampire tout pâle est mit de côté, il se pourrait que vous avanciez à quelque chose. Ne prêtez pas attentions aux mots de l'humain. Cela est sans doute une première pour lui de se retrouver avec autant de créatures autour de lui. Il s'agit bien de la boulangerie Bread Bird et vous devez vous y rendre maintenant. La petite question résolue, un vent noir s'engouffre entre vos jambes, devenant de plus en plus danse et de plus en plus fort. Et puis, une fois ce voile nocturne dévoilé, vous voilà à cette fameuse boulangerie. Déserte d'ailleurs. Il n'y a aucunes délicieuses odeurs dans les airs mais seulement, des ricanements. Vous voyez devant vous les quatre fantômes qui vous ont volé votre précieux en train de dévaliser le magasin. Il semblerait que ceux-ci aient le vice des enfants à savoir la gourmandise. Et en particulier pour les sucreries. Voilà votre première occasion de reprendre ce qui vous appartient. Est-ce que vous allez entrer pour reprendre ce qu'ils vous ont volé ? Ou bien vous préférez encore analyser la situation ? Car, il n'est pas dit que vous aurez une seconde chance de les rattraper une nouvelle fois.
Les conseils de Nightmare
A vous, membre du groupe du Sort, vous recevez le malus de ne plus avoir utiliser votre magie. Rassurez-vous, vous aurez aussi le droit à mon passage pour faire avancer votre situation. Tout comme l'essence magique de chacun d'entre vous serra reconnaissable via la couleur de votre aura. À vous de la choisir et de la transmettre à un des membres du staff pour qu'on puisse la noter quelques parts. Sur ce, bon courage.
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas
http://ravensburg.forumgratuit.org

avatar
Alexander A. Gale
Age : 3500 ans, mais il a arrêté de compter les années. On peut presque dire que les siècles se suivent et se ressemblent...
Occupations : Bibliothécaire (il affectionne les livres et l'écriture, après tout), tatoueur (enfin, il est propriétaire de sa shop) et musicien à ses heures.
Race : Ange déchu, mais on le traite habituellement de démon.
En ville depuis le : 19/12/2016
Messages : 246
Points : 480
Célébrité : Johnny Depp

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Sam 18 Mar - 17:25

You've met with a terrible fate
Intrigue
Le ton de l'humain déplu profondément à Abaddon. Il le sentait arrogant, et Dieu sait que l'ange n'aime pas les gens arrogants, alors que c'est une qualité qu'il possède lui-même. Le fait que l'humain lui arrache le papier des mains l'irrita d'autant plus. Oui bon, un indice sur un lieu, d'accord, mais pour être tout à fait honnête, Abaddon connaissait peu Ravensburg. Il y vivait depuis longtemps, mais gravitait autour de la bibliothèque, de son tattoo shop, de l'église parfois, sans vraiment porter attention au reste. Il ne porta donc pas plus attention à la référence de l'homme, qu'il ne comprit pas tout à fait et n'avait nulle envie de comprendre.

De son côté, Oskar semblait furax. Contrairement à Alex, toutefois, le vampire exprimait ouvertement -peut-être trop ouvertement- sa fureur.

« Bon, les génies ! Faudrait vraiment être cons pour pas en déduire qu'on parle d'une boulangerie. Mais bon, après question, laquelle ? Il n'y en a pas qu'une en ville. »

Les ailes de l'ange s'hérissèrent à nouveau. Il se força pour garder un semblant de calme, se doutant bien que de s'engueuler ne mènerait à rien. Il écouta la suggestion du vampire, puisque lui-même ne fréquentait pas trop les boulangeries, ni ne connaissait bien les commerces du coin. Le  Bread Bird. Oui, ça paraissait effectivement être une réponse correcte à l'énigme. Le troisième homme confirma la réponse d'Oskar. Alexander voulu donc leur répondre, en leur visible qualité de carte, de leur montrer le chemin, mais il n'en eut pas le temps. Un vent noir l'enveloppa, l'étourdissant quelque peu, puis s'évanouit. La sensation était désagréable; Alexander préférait de loin la marche ou l'utilisation de ses ailes. Clignant des yeux, il réalisa que cette étrange bourrasque les avait tous emmenés devant ladite boulangerie. Un soucis de moins.

Il aperçu alors les silhouettes fantômatiques qui mettaient à mal la boulangerie, dévalisant tout sur leur passage. Les traits de l'ange se durcirent. Il ne savait pas s'il avait une quelque chance de reprendre son bien, advenant le cas où il se jetterais simplement sur les fantômes. Ils semblaient apprécier les sucreries... Une observation qui pourrait peut-être leur servir.

« Ils sont là, avec nos facultés. Soit on entre et on tente de les leur reprendre, soit on attend et on élabore je-ne-sais quelle stratégie. Dans les deux cas, je suggère qu'on agisse au plus vite; je n'ai pas la moindre envie de passer des heures à jouer au chat et à la souris. Puisqu'ils semblent apprécier les sucreries, je suggère qu'on les utilise comme appâts. »

Il n'attendit pas vraiment la réponse des autres. Il aurait bien aimé, toutefois, envoyer l'humain comme diversion. Il se contenta de lui jeter un regard qui en disait long, tentant de se rapprocher discrètement de la boulangerie. Il observait les fantômes, tentant d'élaborer une stratégie un peu plus complexe qu'un simple « on fonce dans le tas ». Le principal problème restait qu'il ne disposait pas de ses facultés: il ne lui était ni possible de cacher ses ailes pour jouir d'une plus grande discrétion et d'une meilleure mobilité, ni d'utiliser son don de télékinésie pour simplement attirer à lui les pâtisserie, voire son orbe. 

L'avantage d'une ville en teintes de noir et de rouge était qu'il lui était plus facile que d'ordinaire de se dissimuler dans l'ombre. Il avait peut-être une chance de parvenir à quelque chose, finalement. Alexander s'approcha autant qu'il le pût de la boulangerie, prenant bien garde à ne pas être découvert. Il comptait sur les autres pour qu'ils le suivent ou amorcent une distraction, bien qu'il détestait s'en remettre aux autres. Dès que les fantômes seraient trop occupés pour lui porter la moindre attention, il irait s'emparer de son orbe. Il en avait marre qu'on se joue de lui.

©  Ellana
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Oracio Z. Heartcliff

Age : 31 ans
Occupations : Troublemaker à tes heures perdues, tu es le pire boulet qui soit. Tu crois que la musique va te sauver mais, pour le moment, elle ne t'apporte rien d'autre que des emmerdes. Alors tu passes ton temps à fumer, à boire et à prier pour sortir de cette ville.
Race : Humain, tu es de ceux qui sont les plus banals et les plus concernés aussi. Pourtant, tu n'écoutes pas les autres. C'est dommage, tu devrais au lieu de les envoyer chier.
En ville depuis le : 03/01/2017
Messages : 59
Points : 167
Autres comptes : Le pétasse amoureux, le boucher transit et la petite princesse
Célébrité : James McAvoy

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Sam 18 Mar - 20:38

Intrigue 4
+
Groupe 2
You've met with a terrible Fate

Pauvres créatures, que croyaient-ils ? Que parce qu'ils étaient tous les quatre dans la même merde, Oracio allait se montrer plus clément ? Pas du tout. Dans leurs rêves les plus profonds. S'ils peuvent rêver bien sur. Il était profondément agacé et lassé d'être coincé avec eux. Ils n'étaient même pas réels. Pour preuve, s'il se pinçait, il était sûr de pouvoir se réveiller. C'est d'ailleurs pour ça que discrètement, il était venu pincer son avant-bras avec ses mains mais, rien du tout. Pas même lorsqu'il avait rouvert les yeux. Les trois monstres étaient encore à côté de lui, de quoi faire lever les yeux aux ciels. Bon, c'était peut-être la faute de ces fantômes. Il se demandait si, en les rattrapant, il ne pourrait pas rentrer chez lui comme si de rien était. Si c'était un rêve, il ne risquait rien après tout. Sauf peut-être d'attiser la colère de ce vampire tout palot. C'était très mal connaître Oracio qui n'était pas le genre de gars à se laisser marcher sur les pieds. Surtout maintenant qu'il avait retrouvé son calme. Pour qui se prenait-il, le cafard ? Il ne valait pas mieux que lui en ce moment et des quatre, c'était sans doute le mec sans pouvoir qui se sentait le mieux. La clope coincée entre ses dents, elle s'était retrouvée rapidement consumé à cause de la bouffé que prenait l'irlandais. Une bonne grosse sous la colère montante.

-Je suis le mec qui empêche mon trou de balle de te chier dessus à l'instant T alors, tu te détend où j'te refais le portrait. A ce que j'ai compris, t'es pas au top de tes capacités, non ?

Furieux, Oracio bouillonnait d'une colère sans nom qu'on aurait cru à un démon pendant quelques instants. Qui était-il pour le juger ? Qui étaient-ils au pluriel puisque visiblement, en voyant les têtes des autres, c'était général dans le groupe. S'ils voulaient, le ''simple humain'' pouvait tous les laisser se démerder. Après tout, c'était le petit à part de la bande, faudrait surtout pas les troubler. Croisant les bras, ce n'était pas encore ça qui l'avait découragé pour autant puisqu'il voulait donner un coup de main et lire le papier laisser par son fantôme. Même ça ! C'était déplaisant ?! Non mais attendez, ils se foutent de la gueule de qui ? Susceptible, ils ne sont pas si différent que ça des humains finalement.
Prenant sur lui pour ignorer le connard au comportement visiblement égoïste qu'était le vampire pâle, il avait rebondi sur la question en laissant le papier allait à la prochaine main de qui en voudrait.

-Oui, Jumanji. C'est un film sur un jeu très spécial où les héros avancent sur un plateau en trouvant les lieux où se rendre. Le truc c'est que ce jeu prend vie sous leurs yeux et ils se retrouvent plongés en plein cœur de la jungle avec des crocodiles et tout ça. OH ! Me dites pas qu'il y a va y avoir des grosses bestioles aussi ?!

Panique à cette hypothèse, il venait de se faire peur tout seul alors que le vent se levait. Pratique et pas vraiment le bienvenu, Oracio ronchonnait un peu en maintenant son écharpe pour ne pas qu'elle s'en aille. Puis, ce même vent se faisait de plus en plus fort, de plus en plus intense jusqu'au point où de nouveaux, les vertiges l'avaient pris. Rien de bien méchant comparé à la première fois. Et en plus de ça, c'était un moyen de transport gratuit. Les quatre étaient faces à ladite boulangerie et en tendant l'oreille, ils pouvaient entendre les ricanements des enfants. Bien ! Il faut les capture se disait-il haut et fort. Enfin dans son esprit car, physiquement, sa bouche demeurait close par question de discrétion. Oracio écoutait attentivement le gars aux ailes faire part de ses brillantes idées. Hors de questions qu'il fasse diversion face à ces espèces de Détraqueurs. Si c'était bien ça ce qu'il avait en tête en le regardant ainsi. Un regard noir qu'il avait rendu pour bien lui faire comprendre qu'il pouvait faire une croix dessus.

-Foncé tête baissée pour les récupérer, c'est un coup à les faire s'enfuir. Mais la diversion … Je suis sur que vous avez même pas capter que c'était des enfants ces fantômes. Les enfants, c'est curieux de nature après être gourmand.

Murmura-t-il doucement pour avancer la réflexion à quelque chose. Il n'y avait plus qu'à se rapprocher tout en profitant du terrain. La noirceur de cette ville pouvait être un bon camouflage. L'irlandais avait suivi tout en analysant la situation autour de lui. Il pouvait essayer une espèce de pêche au canard. Les enfants étant lesdits canards à attraper. En regardant autour de lui et dans la vitrine, il essayait de trouver de quoi attirer leurs attentions. Il avait encore les cordes de rechanges dans sa poche pour sa guitare et son briquet. Le brun avait bifurqué pour s'approcher des pâtisseries et des bougies dans l'étalage. Usant du guichet de la boulangerie pour rester caché jusqu'à ce qu'il attrape ce qu'il faut pour les divertir. Puis, il avait fini par se relever une fois ses bougies disposées sur le gâteau et allumée pour leurs faire face et ainsi, offrir une diversion. Oui, la curiosité était un vilain défaut et c'est ce qui l'avait poussé à le faire finalement.

-Hey ! Matez-moi ça. Lequel d'entre vous faites ses vingt-ans ? Pourquoi il a rien votre copain là-bas. Vous pouvez lui dire merci cela dit, c'est de sa faute si j'ai réussi à vous suivre. Et je suis tout seul comme un glandu ~

Pas besoin de le faire exprès pour être agaçant. Oracio l'était déjà en temps normal mais au moins, il avait leur attention. Il en profitait pour regarder les aura une par une afin de deviner à qui était laquelle. Mais, il n'y avait pas vraiment d'indice sur ce point-là. Et il allait être bientôt à cours de discours pour les occuper.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞ Sam 25 Mar - 12:51

Intrigue 4 : You've met with a terrible fate
« Cela m'empêchera pas de me défendre. »

Lança alors Oskar, en réponse à la provocation de l'humain. Pauvre créature. Oskar n'était peut-être plus un vampire à l'heure actuel, mais cela ne l'empêcherait pas de se battre. En plus de trois cent ans, il avait appris à combattre et se défendre. Mais il préférait ne plus provoquer ce pauvre homme au milieu de créatures. Préfèrent passer outre, il avait indiqué que le lieu de l'énigme et où se trouvaient leurs orbes de pouvoirs était une boulangerie. Facile de déduction en même temps. Alors tous s'y rendaient alors que l'humain expliquait ce qu'était Jumanji... Ce qui agaçait Oskar d'autant plus, mais il passa outre. Au moins, ses autres compagnons de galère étaient moins causant et pénible que l'humain. Un instant Oskar fut ravi de se dire qu'il décimait des créatures pénibles... Cela le soulageait. La connerie humaine...

L'ange prit alors la parole et les chose un peu en mains. Ce qui n'était pas pour déplaire au vampire. Et pour une fois, le sac de sang sur patte eut une réflexion assez intelligente. Oskar, c'était tue pour observer. Son manque de perception était un souci. Trop habituer à ses yeux perçant dans la nuit, à sa faculté de vampire. La pénombre était un problème presque pour lui maintenant. Mais il s'y ferait, oui, il le fallait. Les regards s'échangeaient et chacun analysait la situation. L'humain réussit à récupérer des pâtisseries et à attirer l'attention des fantômes. Qui le regardait un instant. Oskar lança un regard vers le second vampire et vers l'ange. Celui-ci était trop imposant et voyant pour se faufiler et aller récupérer les orbes. D'ailleurs, il ignorait laquelle était à qui alors ils devaient se souder pour toutes les récupérer. Cela changerait pour Oskar, vampire solitaire et égoïste. Mais il était prêt à cela. Cela le changeait de son quotidien. De ses yeux bleus et d'un geste de tête, il fit comprendre au vampire qu'il devait agir lui. Oskar s'approcha un peu plus des fantômes, mais resta à distance tout de même.

« Hey les vilains translucides... Vous avez jamais pensé à tester des colorants fluorescents... Vous seriez plus sympa comme ça. Je vous imagine bien. On vous verrait bien alors. C'est une idée, on peut peut-être s'amuser ensemble et vous rendre fluo ! »

Pourquoi avait-il dit ça ? Oskar se surprenait lui-même parfois. D'où lui venait cette idée. Opposé au l'humain, il avait également attiré l'attention des petits monstres qui avait fait volt face pour se tourner vers le vampire. Peut-être que l'humain et lui pouvait jouer au ping pong avec les fantômes afin de laisser le temps aux deux autres de voler les orbes. Pas sûre que cela marche longtemps, mais au moins pour l'une des orbes.


367 mots. Fiche créée par Rinema

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
[INTRIGUE 4 - GROUPE 2] You've met with a terrible fate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» vfa express 1 groupe
» Les vieilles gloires du groupe Salongo
» Classement de la course Groupe C du SRCS
» Le groupe Patchouli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre Ville-
Sauter vers: