Partagez | 
 

 [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
The sleepy nightmare

Age : Je suis immortel et tellement jeune..
Occupations : Pas besoin, je suis milliardaire
Race : Indéfinisable.
En ville depuis le : 17/09/2011
Messages : 860
Points : 300
Célébrité : Ton pire cauchemar

Message ✞ [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Sam 18 Fév - 14:32

You met with a terrible Fate
Groupe 3 : Erwan Kesselbach, Sasha L. Zweig, Carmen A. S. Wellington
Tu as été confronté à une terrible mort. Les moins bien lotis, les plus proches du cœur de la malédiction. Vous étiez dans le quartier Nord de la ville à vaquer à vos occupations quand celle-ci est tombée. Résultat, vous avez pris la vague de plein fouet sans avoir le temps de vous préparer. Vous vous êtes évanouis dans la rue, la sensation désagréable qu'on ait pénétré votre esprit vous a pris durant votre sommeil. Vous n'êtes pas bien, enfermé dans un cauchemars sans nom. Pourtant, vous ne vous souvenez pas de vous être réveillés. Vous êtes bien au même endroit que d'habitude mais, ce noir et ce rouge qui bordent chaque bâtisses. Vous regardez autour de vous. Vous cherchez de l'aide. Vous vous êtes réunis entre victime pour vous tester mutuellement. Allié ou ennemi ? La confiance ne règne pas et vous êtes prêt à attaquer l'autre s'il montre le moindre signe d’agressivité. Vous êtes à cran, ronger par la nervosité et la peur sans que vous ne compreniez pourquoi. Vous même, vous vous montrez agressif et colérique envers les autres à les accuser un par un d'avoir fouiller dans votre esprit pour ressasser les souvenirs douloureux. Jusqu'à ce que vous compreniez en voyant cette enfant rire sous votre nez que c'est elle, Fate, qui tire les ficelles. Qui a cherché dans le plus profond de votre âme votre plus grande faiblesse. Elle ne parle pas, elle se contente de remuer ses mains, de tourner sur elle-même. Elle ne fait pas l'imbécile, loin de là. Elle vient simplement de vous enfermer dans un labyrinthe avec vos plus grandes faiblesse, votre plus grande peur. Les ombres finissent par prendre l'apparence d'un être cher pour qu'elle puisse le retourner contre vous. Vous devez sortir du labyrinthe. Vous devez rester ensemble pour réveiller ceux qui se laisserait avoir par ses ombres maléfiques qui veulent votre mort. Bien sûr, Fate est joueuse et le labyrinthe est lui aussi vivant. Alors, ne tardez pas trop à choisir votre direction si vous ne voulez pas voir le passage disparaître et finir dans une cul-de-sac pendant que votre plus grande faiblesse vient aspirer votre âme.  

Comme il s'agit du premier tour et donc, de votre entrée dans le labyrinthe, l’énigme sera donner au prochain tour.  
Les conseils de Nightmare
A vous, membres du groupe de la Mort, vous voilà confronter à une personne chère qui cherche à vous tuer. Fate joue avec vos sentiments et elle profite de votre faiblesse pour la retourner contre vous. Cette personne peut être n'importe qui ou quoi du moment qu'elle est morte et qu'elle ne demeure plus qu'un souvenir. Pour avancer dans votre labyrinthe, vous devrez répondre comme il faut à des énigmes. Si la réponse majoritaire est bonne, un passage s'ouvre et vous pourrez avancer. Si la réponse est fausse, vous serez bon pour vous remettre à courir dans le labyrinthe jusqu'à la prochaine étape. Tout en ayant un malus pour celui qui répond bien sûr. Bonne chance.  
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas
http://ravensburg.forumgratuit.org

avatar
Carmen A. S. Wellington


"Non, non, ce n’est pas la nature de l’homme. Je ne peux pas admettre qu’il soit davantage dans la nature de l’homme que dans celle de la femme d’être inconstant et d’oublier les êtres qu’il aime ou qu’il a aimés. Je suis convaincu du contraire. Je crois qu’il existe une réelle analogie entre notre constitution physique et morale et que, de même que notre corps, nos sentiments sont les plus forts. Ils peuvent résister aux traitements les plus durs et essuyer les plus rudes tempêtes."
Persuasion, Jane Austen

Mon sauveuse :
Age : 24 ans
Occupations : Passe d'un petit boulot à un autre depuis la fin de ses études
Race : Sorcière
En ville depuis le : 22/12/2016
Messages : 112
Points : 496
Célébrité : Alycia Debnam Carey

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Dim 19 Fév - 18:16


  Sasha & Carmen & Erwan

  You've met with a terrible Fate

 

  Carmen.. Ouvre les yeux. Ouvre les yeux...  

Un écho... Carmen ouvrit les yeux, ses paupières papillonnant lentement. Elle n'avait encore jamais connu cela.. Le vide dans son esprit. Où était-elle ? Que se passait-il ? Elle était allongée sur le sol froid.. Sous ses doigts, de la tête. Elle se redressa alors, regardant autour d'elle. Tout était si sombre.. Du rouge dans l'air, de noir.. L'ambiance était au plus glauque. Elle se sentait opressée. Elle sut après quelques secondes qu'il ne s'agissait pas d'un cauchemars.. Car lorsqu'on rêve, on ne sait pas que l'on rêve. Et là, elle se posait la question. Ce qui signifiait que tout était bien réel.. Ce qui était encore plus effrayant. Elle toussa un peu et se releva.  

La jeune demoiselle se mit à tourner sur elle-même. Où était-elle..? Elle l'ignorait. Des haies l'entourait. Un labyrinthe ? Où peut-être était-ce un rêve en fin de compte. Elle secoua la tête. Elle se souvenait alors.. Elle s'était évanouie. Dans la rue, sans raison. Était-elle la seule dans ce cas-là. Elle demanda d'une voix faible d'abord s'il y avait quelqu'un.. Un craquement.. Elle ne vit rien. Il faisait trop sombre. Ses yeux devait s'habituer à l'obscurité. De plus.. N'était-ce pas une voix qu'elle entendait.. Dans sa tête. Une voix si douce, si familière.. Carmen... Carmen... Non elle ne devait pas y prêter attention.  

"Quelqu'un m'entend !!"  

Elle entendit alors un homme derrière elle. Elle se retourna subitement, son cœur battant fort dans sa poitrine. Alors elle se pressa de venir en aide à cet inconnu. Elle lui demanda si tout allait bien quand il tourna son regard vers elle, elle le reconnu. Cet homme.. Cet homme, Erwan ! Elle eut un mouvement de recul. Elle ouvrit de grand yeux, disant simplement un "vous" et elle entendit de nouveau la voix dans sa tête.. Grand-mère.. Pensa-t-elle. C'était la voix de sa grand-mère. C'était impossible. Derrière Erwan, elle vit alors une silouhette.. NOn tout était dans sa tête. C'était impossible. Carmen, mon enfant.. Que tu as grandis.. Non elle, devait ignorer tout ça. Ce n'était qu'un coup monté du malin. Sasha.. Ou était sasha.. Sasha était toujours là pour la sauver :

"Vous ne vous approchez pas de moi..." Dit-elle simplement.

Elle se releva, posant une mains sur sa tempe. Un vertige, elle se sentait comme ettoufer, elle manquait d'air. Tournant sur elle-même, elle serra sa tête dans sa main. Elle devait partir.. Elle voulait s'enfuir, que tout cela cesse.. Se réveiller. Elle n'avait jamais demander à avoir cela dans sa vie. Elle voulait juste une vie normal. Carmen mon enfant... je peux te protéger.. Je suis là.. Non non non !!! Elle était morte ! Morte morte morte ! Carmen, sentit des larmes monté dans ses yeux, alors qu'Erwan se levait difficilement. Rouvrant les yeux, au loin, elle vit une silouhette. Grand-mère.. Pensa-t-elle.. C'est toi.. C'est toi. Elle avança d'un pas quand une main vint attrapa son poignet. Elle se retourna subitement comme reprenant contact avec la réalité.  

"Sasha !" S'exclama-t-elle, soufflant de soulagement.

Elle sauta dans ses bras, comme si sa simple présence suffisait à la rassurer. Quand comprendra-t-elle qu'il n'était pas un ange, ni un chevalier servant ? Mais c'était ainsi.. Elle le voyait ainsi. Son meilleur ami. Son ami d'enfance... celui qui l'avait toujours protégé. Elle se recula et jeta un regard à Erwan. Ils étaient là tous les trois... pourquoi ? Elle secoua la tête... la voix toujours là.. Une silouhette brumeuse au loin semblait se rapprocher. Elle inspira profondément. Elle avait peur.. Elle était terrifier..   

AVENGEDINCHAINS

------------------------------


Je ne parviens pas à oublier les folies et les vices d'autrui aussi vite qu'il le faudrait, ni les torts qu'ils m'ont fait subir. On ne réussit pas à m'influencer chaque fois que l'on me flatte. Je suis d'une humeur qu'on pourrait qualifier de rancunière. Quand je retire mon estime, c'est pour toujours..— Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Lun 20 Fév - 14:27

Carmen
&
Erwan
Tu resteras avec moi ?
A Jamais …

Jamais, jamais plus ? Comme un écho longtemps enfouis dans son esprit. Pourquoi était-il là ? Il n’en savait pertinemment rien. Il se souvenait simplement d’être venu pour quelqu’un. Ou quelque chose, difficile de savoir sur quelle espèce tomber au détour d’une rue. Pourtant, Sasha avait mal. Mal à sa tête, mal à sa poitrine. Il jurait doucement et silencieusement dans le col de sa chemise avec une envie incommensurable de vouloir tuer cette personne qui venait de fouiner dans son esprit pour y arracher quelques choses. Ça commençait à bien faire de s’inviter dans sa tête, ses souvenirs ne sont pas en libre-service après tout. Pourtant, l’incube le savait. De par ses marques de brulures sur les joues. Il venait de les caresser, laissant s’échapper un souffle retenu de douleur. Il venait de pleurer, pourquoi ? Parce qu’on venait de raviver ses souvenirs les plus douloureux. Ces jours de tortures et de mépris à son égard. Pourtant, il lui semblait avoir entendu une voix. Une voix très lointaine comme les murmures d’un homme bienveillant. Le démon s’était relevé sans grande difficulté hormis les vertiges qui le prenaient. Inspectant tout ce qui se passait autour de lui. Concrètement, en vue du décor, il aurait été sûrement heureux de voir un paysage familier à celui de la Gehenne mais là, il n’avait pas envie. A la place, le regard de Sasha scrutait les environs avec une haine sans nom. S’il pouvait lancer des éclairs avec un tel regard. Personne autour de lui hormis cette petite énergumène qui riait en dansant. Pas de chances, il avait un mental bien plus fort qu’elle ne pourrait le penser. Personne hormis cette petite peste envers qui, sous une colère grimpante, il avait lancé un jet de flamme bleue en sa direction avant qu’elle ne disparaisse.

Lilith …, encore cette voix. Sasha s’était retourné pour voir un labyrinthe devant lui. Il préférait se concentrer sur le lieu plutôt que sur cette voix qui connaissait son vrai nom. De la magie noire et très puissante planait dans l’air. Elle était tellement puissante que si l’incube s’en servait pour remplir ses propres réserves, il serait sûrement prit d’une folie bestiale. Fuir n’était pas dans ses habitudes et c’est pour cette raison qu’il avait commencé à parcourir le dédale les mains dans les poches. Quoi choisir comme route. Et surtout, sur quoi se concentrer ? Il n’en avait aucune idée. Lilith ! Encore une fois, on l’appelait et le démon s’était retourné mais, personne. Rien, pas même une silhouette. Sasha avait la désagréable sensation qu’on se jouait de lui et de sa patience. Ou alors, qu’il devenait tout simplement fou. Un dernier grognement s’était échappé de ses lèvres avant de se retourner pour reprendre sa route. Et c’est à ce moment précis qu’il était apparu. Lui, la raison de son exil. Le premier homme qui est apparu sur terre et qu’il a réellement aimé. Sasha comprenait mieux pourquoi il avait cette sensation horrible de tristesse et de mélancolie. Il était venu glisser sa main sur sa joue. Cette même main qui venait se poser sur la joue d’Adam le jour de la création. Le démon avait un fin sourire d’étonnement sur le visage. Le sourire d’une femme surprise et heureuse de le revoir. Ce n’était qu’une illusion. Rien d’autre qu’une illusion… Pourtant, il pouvait le toucher tout comme ce grand blond et bien bâtit venait le toucher. Pendant quelques secondes, lorsque les doigts de cet homme glissé sur la joue de Sasha, c’était la femme qui était apparue. Légèrement débraillée à cause de la différence de taille et de poitrine entre sa forme homme et sa forme femme. Rentrons au Jardin d’Eden, tous les deux, Lilith …
Elle était prête à y croire, à vouloir le suivre malgré ce vide à l’emplacement de son cœur. Un petit oui glissé mais, quand il était venu l’embrasser, une douleur vive l’avait prise. Lilith ! Sasha avait repris ses distances rapidement, les larmes venant bruler la peau sur ses joues pour nourrir les traces déjà noir sur cette peau. Une poupée de porcelaine qui se fissurait lentement. Et si tôt ses distances repris, il était devenu de nouveau cet homme que tout le monde aimait et détestait. L’incube ne savait pas s’il devait être furieux mais, ce qui était sûr, c’est qu’il avait pris la direction opposée à celle d’Adam pour aller rejoindre les cris qu’il venait d’entendre. Des cris si communs, si familiers. Il l’avait entendu. Sasha avait entendu Carmen non loin de sa position et c’est pour cette raison qu’il s’efforcer de ne rien entendre. Ses appels, son nom… Tout ceci semblait être sortit d’un lointain passé. L’incube avait fini par retrouver sa sorcière bien-aimée au détour d’un croisement. Elle n’était pas seule. Il y avait ce sorcier, Erwan, dont il ne savait pas encore s’il devait refaire le portrait ou bien se contenter de l’aider. C’était le moment, non ? De démontrer qu’il n’était pas la dernière ordure. Saisissant le poignet de sa protégée, il l’avait réceptionné avec son bras libre. Sasha la serrait dans ses bras, heureux de voir un visage connu et bien réel. Bien vivant surtout.

-Oui, c’est bien moi. Viens, il ne faut pas rester là. Annonça-t-il calmement.

Cependant, il serait peut-être bon aussi de ne pas laisser Erwan dans une telle imposture. Le regard de Sasha avait glissé vers l’ombre de cette vieille femme qui s’approchait et pourtant, en s’assurant que Carmen reste derrière lui, il s’était approché du sorcier pour l’aider à se relever un peu plus prestement. Ils n’avaient pas spécialement le temps de réfléchir. Lilith ! Le démon s’était figé quelques instants en l’entendant. Lui aussi se rapprochait, rapidement d’ailleurs.

-Sans commentaire, tu me remercieras plus tard.

Sarcasme ? Non-non, pas du tout. La situation était bien trop sérieuse pour qu’il se permette une petite farce.
CODAGE PAR AMIANTE

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
Erwan Kesselbach
Age : 38 ans
Occupations : Formateur de sorciers
Race : Je suis un sorcier aquakinésiste
En ville depuis le : 22/01/2017
Messages : 30
Points : 173
Autres comptes : Aucun pour l'instant :)
Célébrité : Ioan Gruffudd

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Lun 20 Fév - 15:01

Erwan se réveilla. Enfin, il ouvrit les yeux. Il avait entendu une voix, une voix qu’il connaissait, depuis longtemps mais qu’il ne parvenait pas à situer. Alors il avait ouvert les yeux et cherché l’origine de cette voix. Et il n’avait pas tardé à la trouver…

« Mère… »


Il savait qu’elle était morte, il avait foutu sa carrière de chasseur en l’air le jour de son putain de suicide. Il avait toujours fait croire qu’il s’en foutait, que ce n’était qu’une génitrice… Mais en réalité, il se sentait comme ce petit garçon qui avait peur dans le noir et qui était rassuré quand sa mère allumait la lumière.

Sauf quelque chose n’allait pas. Il faisait noir, rouge, dans le quartier Nord, qu’il savait parfaitement normal au niveau des couleurs… Il était donc partagé, courir vers sa mère, la prendre dans ses bras, lui dire tous ces non-dits… Ou alors paniquer comme un petit garçon qui attend que la lumière – normale cette fois-ci – revienne.

Cette ambiance réellement glauque. Il avait l’impression qu’on avait violé son esprit. Que quelque chose était rentré dans sa tête voler tous ses souvenirs pour en sortir en laissant un souvenir : une grosse migraine. Merci, sale voleur. Dans le doute, espérant fortement ne pas s’épuiser en le faisant, il matérialisa un pic de glace dans sa main. Depuis qu’il y était parvenu une première fois, il s’était entraîné. Maintenant, il était bien plus gros et plus aiguisé.

Il réussit à grand peine à retirer son regard de sa mère, pour regarder autour. Et il crut défaillir quand il vit qui était là. C’est une putain de grosse blague de merde ?! Erwan les connaissait : Carmen et Sasha. Une sorcière non entraînée et un démon. Il avait pris cher, quelques jours plus tôt. Il devait juste proposer à Carmen d’entrer dans la Confrérie, et il avait fini en pâté pour chat car elle avait un démon comme protecteur. Et comme par hasard, il s’agissait du démon que Severin avait fait torturer dans son propre appartement.

Un joli passif plein d’amour, n’est-ce pas ?

Mais il n’avait pas le temps de s’en occuper. Il ignora totalement Carmen quand elle parla – qu’avait-elle dit ? Parlait-elle à Erwan ? Non, il avait beaucoup mieux à faire. Sa mère. Elle semblait lui parler, dans sa tête. Mon fils, comme tu m’as manqué….

« Non, sort de ma tête ! Sort ! »


Erwan croyait devenir fou, il se croyait dans un laboratoire photo, cette lumière rouge lancinante, cette voix dans sa tête, sa mère MORTE en face de lui… NON ! Laissez-moi tranquille ! Erwan se prit la tête dans les mains et poussa un hurlement. Il avait l’impression que le monde tournait et qu’il allait lui-même tourner de l’œil. Il voulait fuir !

Dans son introspection, il n’avait senti personne approcher. Il avait donc presque sauté en l’air quand Sasha lui avait attrapé le bras pour le relever. Erwan poussa presque un cri et se prépara à se défendre avec son pic de glace, quand il se rendit compte que le démon n’allait pas l’attaquer.

« Sans commentaire, tu me remercieras plus tard.

_Si je te remercie… »


Erwan se dégagea de l’emprise du démon, et observa Carmen rapidement. Elle était morte de trouille. Peut-être était-ce pour cela que Sasha ne l’attaquait pas, il se concentrait sur la défense de sa protégée… Il ne parvenait pas à faire confiance. Non, il ressentait encore de la douleur – autant physique que dans son égo – d’avoir été autant défoncé l’autre jour.

Pour le moment, une alliance se formait. Mais elle n’allait pas durer longtemps. Seulement le temps de… Oh putain. Traverser ce grand labyrinthe ? C’était quoi, ça ? Un labyrinthe en pleine ville ? Un cauchemar, ce devait être un pur cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
The sleepy nightmare

Age : Je suis immortel et tellement jeune..
Occupations : Pas besoin, je suis milliardaire
Race : Indéfinisable.
En ville depuis le : 17/09/2011
Messages : 860
Points : 300
Célébrité : Ton pire cauchemar

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Lun 20 Fév - 16:22

You met with a terrible Fate
Groupe 3 : Erwan Kesselbach, Sasha L. Zweig, Carmen A. S. Wellington
Tu as été confronté à une terrible mort. La tension est palpable, elle se sent. Dans chacun d’entre vous. Fate sent vos craintes, vos douleurs et vos souffrances. Elle s’en régale et elle se délecte de vous voir courir. Le plus amusant pour elle ? C’est que vous vous connaissez et ça, elle va se faire une joie immense d’immiscer le doute dans chacun d’entre vous. Vous avez décidé de suivre le plus offrant et de vous enfoncer dans ce labyrinthe à la plus grande joie de cette ombre dont le sourire blanc tranche le visage en deux. Bien, c’est ce qu’elle souhaitait après tout. De la famille dans le cas des sorciers, un premier amour perdu dans le cas du démon, vous voilà avec chacun votre meurtrier aux trousses. Ne le laissez pas vous rattraper. Il n’est pas dit que vous en survivriez. Ne laissez pas vos partenaires se faire berner ou bien, vous aurez un mort sur la conscience. C’est qu’elle a tout de même un minimum de cœur afin de vous voir courir cette chère Fate. Cependant, une impasse se présente à vous. Le labyrinthe bouge au grès de ses pas qui dansent. Les buissons se referment et s’ouvrent pour laisser les passages. Sauf que maintenant, vous voilà coincé face à une de ses haies qui se dressent bien trop haut pour qu’elle puisse être escaladée. A vos côtés se trouve une statue de Sphinx. A première vue, elle ne semble pas bougé mais, dès lors qu’une main s’était osée approcher, ses yeux se sont ouverts brillant d’une lueur rouge. Les Sphinx sont des créatures très capricieuses et imprévisibles, méfiez-vous. Dans un bruit discret, la pierre s’était mise à se mouvoir pour pouvoir s’asseoir, une patte posée sur une sphère et sa bouche s’était ouverte :

Énigme 1 : Arrache moi, griffe ma tête, et du rouge viendra le noir.

Quelques mots seulement et la bouche de cette femme hybride s'était refermée, attendant la réponse de l'un d'entre eux. Méfiez-vous, vous n'avez le droit qu'à un essai mais, elle est assez noble pour vous laissez vous concerter. Vous recevez 10 points pour la bonne réponse. Mais si vous dites la mauvaise, alors le Sphinx vous crachera des flammes à la figure et vous serez légèrement blessés.
 
Les conseils de Nightmare
A vous, membres du groupe de la Mort, vous voilà confronter à une personne chère qui cherche à vous tuer. Fate joue avec vos sentiments et elle profite de votre faiblesse pour la retourner contre vous. Cette personne peut être n'importe qui ou quoi du moment qu'elle est morte et qu'elle ne demeure plus qu'un souvenir. Pour avancer dans votre labyrinthe, vous devrez répondre comme il faut à des énigmes. Si la réponse majoritaire est bonne, un passage s'ouvre et vous pourrez avancer. Si la réponse est fausse, vous serez bon pour vous remettre à courir dans le labyrinthe jusqu'à la prochaine étape. Tout en ayant un malus pour celui qui répond bien sûr. Bonne chance.  
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas
http://ravensburg.forumgratuit.org

avatar
Carmen A. S. Wellington


"Non, non, ce n’est pas la nature de l’homme. Je ne peux pas admettre qu’il soit davantage dans la nature de l’homme que dans celle de la femme d’être inconstant et d’oublier les êtres qu’il aime ou qu’il a aimés. Je suis convaincu du contraire. Je crois qu’il existe une réelle analogie entre notre constitution physique et morale et que, de même que notre corps, nos sentiments sont les plus forts. Ils peuvent résister aux traitements les plus durs et essuyer les plus rudes tempêtes."
Persuasion, Jane Austen

Mon sauveuse :
Age : 24 ans
Occupations : Passe d'un petit boulot à un autre depuis la fin de ses études
Race : Sorcière
En ville depuis le : 22/12/2016
Messages : 112
Points : 496
Célébrité : Alycia Debnam Carey

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Ven 24 Fév - 15:20


  Sasha & Carmen & Erwan

  You've met with a terrible Fate

 

  Carmen était terrifiée. La voix de sa grand-mère continuait de venir la tourmenté alors qu'elle ne lâchait plus la main de Sasha, restant derrière lui. Voyant trouble, elle remarquait bien la forme blafarde de la vieille femme s'approchant, tendant une main réconfortante à sa petite fille. Ma petite-fille, que tu m'as manquer.. Viens, viens avec moi. Sa voix était si rassurante, si douce.. Une larme coula sur la joue de la jeune sorcière mais elle serra davantage la main de son ami. Peut-être qu'elle finirait par lui faire, mal mais.. Elle tremblait, elle était à la limite. Elle était d'ailleurs étonnée que ses pouvoirs ne se soit pas encore "déclenché"… elle regarda alors dans sa poche.. Bon dieu. Il s'agissait de son flacon de médicament.. Il était vide. Comme si elle avait tout ingurgité.. Alors qu'il en restait une bonne quinzaine. Pas étonnant qu'elle voyait un peu trouble et que sa tête vrillait... elle n'avait aucun souvenir d'avoir tout ingurgité.. Probablement avait-elle sentit quelque chose venir.. Aucun idée. Mais en tout cas, elle espérait que cela ne soit pas néfaste pour elle.. Il ne s'agissait que de plante, mais à haute dose.. Elle en ignorait les véritables effet.  

Elle croisa le regard.. Il ne lui faisait pas confiance et elle non plus. Pas étonnant vu comme elle avait perdu le contrôle lorsqu'il avait voulu l'embarquer pour devenir un petit rat de la Confrérie. Mais Sasha était là pour la protéger, comme toujours. Elle tenait son bras également, sa tête lui tournait. La voix de sa grand-mère bougeait et maintenant elle se trouvait derrière elle.. Elle sentit un souffle derrière elle et lorsqu'elle tourna le visage, elle vit sa grand-mère juste en face d'elle, sa main tendu vers elle. Elle resta figer alors que Sasha était concentrer avec Erwan. Ma petite.. Vient dans mes bras, je peux te protéger. Cet être abominable te fera souffrir.. Je peux tout arrêter.. Tout ira bien. Carmen sentit des larmes sur ses joues.. Un sourire se forma sur ses lèvres et elle lâcha doucement la main de Sasha, avançant d'un pas pour venir prendre sa grand-mère dans ses bras. Oui... lorsqu'elle était morte, ses pouvoirs s'étaient déclanché.. Si elle était là, tout irait bien.. Cela ferait marche arrière. Mais alors qu'elle allait poser sa tête contre la nuque de sa mamie.. Elle se sentit tirer en arrière par Sasha et Erwan..

Carmen vit sa grand-mère s'effacé dans un cris et elle grimaça alors en courant dans le Labyrinthe, les deux hommes tenant chacune de ses mains. Drôle d'alliance. Ils s'arrêtèrent alors, sentant que la jeune fille était à bout de souffle. Elle se pencha, ses genoux tremblant et posant ses mains sur ceux-ci et elle toussa, prenant de grandes inspirations. Soudainement, le chemin se referma sur eux et elle recula en sursautant. A côté d'eux, elle vit une magnifique statue d'un Sphynx.. Elle était toujours essouflée et fronça les sourcils, penchant sa tête sur le côté.. Elle se sentait de plus en plus lourde.. Fichu comprimé. Elle tendis une main tremblante vers la statue.. Elle semblait si réelle.. Si mystérieuse. Mais de grands yeux s'ouvrirent et elle sursauta, poussant un cri et les deux hommes vinrent près d'elle. Sans se rendre compte, par peur, elle attrapa le bras d'Erwan, puis croisa son regard avant de le lâcher et de se mettre derrière Sasha.  

Une énigme..? Carmen était une grande lectrice et elle avait déjà entendu ça quelque pars. Elle se tourna vers les deux hommes et ils se mirent à réfléchir. Elle avait déjà entendu cette énigme dans un roman.. Mais les livres dans le genre mystère et autre n'étaient pas réellement son genre.. Elle lisait tellement d'ouvrage qu'elle n'arrivait pas à trouver de réponse.. La panique, la peur et son état second n'aidait pas non plus. Elle entendit alors de nouveau sa voix.. Venant dans son dos, au dessus d'elle.. Partout. Ne reste pas avec eux, mon enfant. Il te feront du mal... ce sont des êtres démoniaques et des hommes... viens avec moi mon enfant, je te rendrais heureuse.. Carmen se sentait faible. Elle secoua la tête de gauche à droite en posant ses mains sur ses tempes, gémissant en essayant de ne plus rien entendre. Carmen.. Ma petite-fille.. Je t'aime tant... Non Non NONNN!! Carmen gémissait en secouant la tête, elle n'arrivait pas à réfléchir à l'énigme. Elle n'y arrivait pas, sa grand-mère l'appelait.. Elle sentait son emprise sur elle.. Elle voulait la rejoindre.. Oublier tout et ne plus rien ressentir.

AVENGEDINCHAINS

------------------------------


Je ne parviens pas à oublier les folies et les vices d'autrui aussi vite qu'il le faudrait, ni les torts qu'ils m'ont fait subir. On ne réussit pas à m'influencer chaque fois que l'on me flatte. Je suis d'une humeur qu'on pourrait qualifier de rancunière. Quand je retire mon estime, c'est pour toujours..— Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Ven 24 Fév - 22:47

Carmen
&
Erwan
Tu resteras avec moi ?
A Jamais …

Sasha s'efforçait de ne pas l'écouter. Cette voix qui l'appelait. Lilith ! Lilith! Il lui avait fallu un petit instant pour reprendre son calme habituel. Pourtant, le démon était très loin d'être détendu. Bien au contraire, il tremblait de peur intérieurement mais, pour conserver l'image qu'il avait diffusé en ville, il faisait comme si de rien était. Comme s'il n'avait pas peur finalement. L'incube avait fini par masser sa poitrine, la douleur approchant d'un seuil qui ne devenait pas tolérable. Heureusement, il y avait quelqu'un à ses côtés qui lui permettait de ne pas céder à la faiblesse. Ni aux appels. Quelqu'un qu'il protégerait. Bon bien que le dernier en date ayant voulu s'en prendre à elle était aussi avec eux, dans ce labyrinthe aussi lugubre que macabre. Pourquoi lui ? Pourquoi pas un autre ? Pourquoi pas … Aucunes idées ! Même le concierge gueulard de son immeuble aurait été plus ingérable. Maintenant, il va se sentir contraint de devoir le surveiller. Ou pire encore, de lui faire subir mille châtiment par coup de folie. Ce n'est pas plus mal que ce punching-ball vulgaire sur patte soit là finalement. Sasha avait un peu plus de tolérance qu'Erwan a son égard. Pourquoi ? Bah parce qu'il aurait bien été capable de le laisser crever en chien euthanasié si Sasha aurait été à sa place. Chose que ne fit pas le démon et, même s'il avait eu le droit à une remarque cinglante en guise de réponse. Le démon avait montré les crocs brièvement, grognant comme un animal sauvage près à bondir aux moindres faux-pas. C'était ce labyrinthe qui le rendait hors de lui. Il se sentait horriblement faible alors que des trois, c'était sûrement celui qui était le plus à même d'encaisser. Suffisait de le regarder. Il n'avait ni ses cornes, ni trace d'albinisme, signe qu'il était en pleine forme et qu'il avait récupéré.

-Ça peut attendre, je suis pas pressé … fit-il doucement en guise de réponses tout en continuant de grogner.

Lilith, tu devrais regarder derrière toi. Encore elle mais, il n'avait pas envie de se retourner. Il pensait que ça serait encore lui qui ferait une mauvaise blague. Cependant, Carmen lui était revenue à l'esprit. Il l'avait laissé toute seule quelques secondes et voilà qu'elle se laissait emmener. Trop faible, trop naïve, Sasha semblait être à bout en voyant ces deux sorciers incapables de garder leur calme et leurs raisons. Ou du moins, c'était peut-être lui qui partait trop loin. Qui changeait ? Il ne s'en rendait pas compte. Cela dit, ça ne l'avait pas empêché de venir rattraper cette main qu'elle venait de lâcher. Non-non, pas ça. Tu as peur Lilith. Tu as peur de la solitude ..., le démon se retenait de ne pas mettre ce labyrinthe en feu afin de ne pas pimenter les choses mais, ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Cependant, Adam avait raison. Du moins, le connard qui avait pris son apparence avait raison. Cette chose qui avait fouillé dans son esprit avait touché la corde sensible du démon. La solitude était une ennemie horrible. C'est aussi à cause de cette peur qu'il épargnait presque tout le monde. Pour que les gens l'accepte sans poser de questions. Un léger soupire avait traversé la bouche du démon. Le genre de souffle qui aidait à refaire du clair dans son esprit. Il devait fermer son esprit, empêcher ces créatures de tirer profit de la banque de données qu'il y avait dans sa tête. D'où aussi le fait que le démon n'avait fais aucun commentaire quand Erwan avait eu le même reflex. Et l'avait touché aussi par la même occasion.
Il n'était pas assez bien pour que Sasha l'accepte. C'était un Confrériste ! À quoi il s'attendait ? Que l'incube le supplierait ? Durant trois millénaires, Sasha n'a jamais supplié qui que ce soit, sa fierté est bien trop grande pour ça. Alors ce n'est pas pour un veuf compulsif qui a besoin de rejeter la faute sur les autres pour se sentir existé qu'il va commencer. Pourtant, il y avait autre chose qui nourrissait sa colère. Une chose bien plus complexe et qui découle encore de la peur d'être seul quand Carmen était venue attraper le bras d'Erwan avant de corriger le tir. Tu vois, même elle, un jour, elle t'abandonnera. Moi je ne t'abandonnerais jamais, Lilith …

-Tu l'as déjà fais, tu ne vaut pas mieux que les autres. Avait répondu le démon à haute-voix alors que le fantôme d'Adam était derrière lui. Un ton froid et, qui traduisait d'une certain perte aussi.

Pourtant, il s'accrochait à son devoir. À sa responsabilité. Après tout, il avait promis à Carmen qu'il la protégerait. Sasha n'avait aucune envie de se montrer sarcastique ou arrogant. Il voulait sortir au plus vite de ce labyrinthe. Et, ça ne sera pas pour tout de suite puisque le passage s'était refermé une fois que la petite meute était arrivée près d'une statue. Le démon l'avait caressé du bout de ses doigts. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas vu une telle créature. La dernière en date devait remonter à l'Egypte Antique. Et selon les voyageurs, c'était de vraies petites saloperies. Pourtant, lorsqu'elle se mit à se mouvoir, Sasha n'avait pas vacillé d'un pouce. Il s'était contenté de rester devant Carmen sans le moindre mouvement de recul, les mains dans ses poches. Il comprenait mieux le terme de saloperie maintenant. Le roi n'aimait pas jouer aux devinettes, il n'avait pas la patience pour. Alors quand la statue avait terminée son énoncer, Sasha faisait semblant d'y réfléchir. Il était bien trop occupé à tourner en rond pour chercher un indice ou bien un autre moyen de passer ce mur plutôt que de se prêter à ce jeu idiot. Jusqu'à entendre Carmen gémir, ses mains plaquées sur sa tête. Le démon s'était approché doucement et il s'était mit à sa hauteur, saisissant les mains de sa petite fleur pour les abaisser.

-Carmen, Carmen ! Concentres-toi sur autre chose. Sur quelqu'un de bien vivant. Et si tu n'arrives pas à l'ignorer alors, fais lui face. Mais ne te laisses pas abattre comme ça voyons.

Sasha ne pouvait pas comprendre ce que ses deux compagnons ressentaient. Parce qu'il n'avait pas de familles. Ou du moins, la notion de famille était très différentes de celle des humains. Le plus faible devait mourir et le plus fort dévorer les plus fragiles. Appeler quelqu'un mère ou père dans la Gehenne, ça n'a rien d'affectif mais, plutôt respectueux. Il ne pouvait pas comprendre parce qu'il n'avait pas de cœur non plus, pas de sentiment à apposer sur son état de panique masquée. Il ne disait rien mais, ses larmes fissuraient son visage et témoigné de cette fragilité derrière toutes ses capacités et ses pouvoirs.
CODAGE PAR AMIANTE

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
Erwan Kesselbach
Age : 38 ans
Occupations : Formateur de sorciers
Race : Je suis un sorcier aquakinésiste
En ville depuis le : 22/01/2017
Messages : 30
Points : 173
Autres comptes : Aucun pour l'instant :)
Célébrité : Ioan Gruffudd

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Lun 27 Fév - 13:41

Erwan nageait en plein cauchemar. Il devait faire équipe avec eux qui l’avaient mis plus bas que terre et qui, en plus, avaient bien failli foutre en l’air son couple. Eden avait tout découvert à cause d’eux. Et pourtant s’il les tuait, s’il les blessait, ou même seulement tentait de les attaquer en réalité, il se pourrait qu’il soit foutu.

Ouais, un peu opportuniste le Erwan. D’autant plus qu’aucun des deux n’avaient esquissé le moindre geste pour l’agresser. Et sa mère non plus… Son fantôme le hantait, l’appelait, l’attirait, et il était partagé entre la peur, l’amour qu’il aurait aimé ressentir, et l’effroi de la voir malgré le fait qu’elle soit en train de pourrir entre quatre planches au cimetière du coin – superbe image.

Pourtant, qu’est-ce qu’elle était belle sa mère…

Mais il préféra suivre le duo complètement soudé l’un à l’autre. Ils avaient l’air de subir le même sort qu’Erwan, lui prouvant que ce n’était qu’une torture infligée par une créature démoniaque qui prenait son pied. Malheureusement, il n’avait pas toute sa tête, il devenait fou. Pardonne-moi, Fils, reviens, tu verras, tout s’arrêtera… Mais qu’est-ce qui allait s’arrêter ?! Rien n’avait commencé avec sa mère, à part ce qu’il lui était arrivé de pire.

Mais la jeune Carmen était malheureusement affaiblie aussi. A un moment donné, elle allait se laisser rattraper par son propre fantôme. Il eut alors un geste de réflexe de la retenir en arrière, en même temps que Sasha. Qu’il avait touché. Il avait préféré vite retirer sa main une fois certain que la gosse les suivait encore. Il était peut-être vieux aux yeux de certains mais il tenait encore à la vie.

Toujours avec son pic à la main, Erwan observait partout, cherchant une issue, fuyant comme un lâche. Sa mère sur les talons, l’appelant, tout à tour affectueuse, puis autoritaire. Elle lui promettait tout ce qu’il n’avait pas obtenu toutes ces années… Puis  il préférait encore courir et se concentrer sur ses compagnons.

Du moins, courir jusqu’à cette maudite créature, cette statue qui se croyait immensément drôle en posant une énigme absolument ridicule. Mais de quoi pouvait-il bien parler, ce monstre de pacotille ?! Erwan songea à s’attaquer au monstre, pour forcer le passage… Puis il se ravisa, mauvaise idée. Cela pourrait avoir des conséquences qu’il avait du mal à calculer.

Les deux autres étaient mal en point… Même Sasha. Voir ce démon avec des larmes sur le visage perturbait grandement Erwan. Etait-ce possible ? Un démon qui pleurait ? Il ne l’aurait absolument jamais cru… Comme quoi même eux pouvaient avoir des faiblesses. Dans tous les cas, ils n’avaient pas de réponses. Merde, merde, merde !!

*Bon, c’est quoi cette énigme de merde, déjà ? Arrache moi, griffe ma tête, et du rouge viendra le noir.*


Ils se croyaient drôles à assortir leur question à la con à la couleur de… de quoi ? Du temps ? De leur dimension ? Il eut une angoisse. Il regarda derrière, les fantômes se rapprochaient. Il s’agita. Arracher un truc, griffer une tête, du rouge, du noir… Erwan essaya de mimer les gestes, de visualiser le geste… De quoi il pouvait s’agir ?!

Puis d’un coup… Il revit son mentor allumer une de ces pipes puantes. Il n’avait jamais utilisé de briquet car son mentor… Aimait le bruit du bois quand il l’arrachait, gratter la tête rouge, qui donnerait le feu… Puis apprécier l’odeur de l’allumette quand elle s’éteignait puis devenait noire ! La solution de l’énigme, il en était certain, c’était cette salope d’allumette de merde !

« OH PUTAIN C’EST UNE ALLUMETTE !! UNE ALLUMETTE !!!! »


Erwan avait proprement hurlé, bourré d’adrénaline, autant pour être sûr que la statue entendre que pour lui faire comprendre de se magner. Il avait un sourire conquérant sur le visage, qu’il perdit bien vite en tournant la tête vers les deux autres. Il ne leur faisait pas confiance et ne tenait pas non plus à parader devant eux. On ne savait jamais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
The sleepy nightmare

Age : Je suis immortel et tellement jeune..
Occupations : Pas besoin, je suis milliardaire
Race : Indéfinisable.
En ville depuis le : 17/09/2011
Messages : 860
Points : 300
Célébrité : Ton pire cauchemar

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Lun 27 Fév - 15:29

You met with a terrible Fate
Groupe 3 : Erwan Kesselbach, Sasha L. Zweig, Carmen A. S. Wellington
Tu as été confronté à une terrible mort. La statue de Sphinx attendait patiemment sa réponse. De son regard rouge, elle semblait inanimée mais, elle scrutait le moindre de vos mouvements. Elle ne semblait prêter aucunes attentions aux larmes de l’incube ou bien à la totale perte de la sorcière. Elle se fichait bien de savoir si vous alliez vous en sortir en un seul morceau puisque son but premier et, rien d’étonnant, vous tuer. Ou du moins, vous ralentir pour laisser vos tueurs se salir les mains à sa place. Ils s’approchent, il s’approchent, vous n’avez pas le temps de vous lamenter. Cependant, à la réponse du sorcier, la statue s’était figée dans un crissement de pierre, fixant celui-ci pour son ultime jugement. Un silence palpable dans ce jugement qui semblait être sans fin. Pourtant, au bout de quelques secondes, rien ne s’était produit. Le Sphinx demeurait de nouveau inanimé, ses yeux s’éteignent et la haie se dégage pour dévoiler un passage. Bravo, c’était bien une allumette la solution à cette énigme. Pourtant, ce n’était que le niveau facile. Vous êtes libres de continuer. Une fois que vous serez passés, la haie se refermera et ralentira ainsi vos ennemis pour quelques minutes. Vous pouvez donc souffler. Le temps de vous remettre de vos émotions.

Pas d’énigmes pour cette fois-ci, vous avez le tour libre pour souffler. Mais, à la prochaine, Erwan ne pourra pas répondre.

Erwan gagne 10 points mais, ne pourra pas répondre à la prochaine. Du moins, pas tant que les deux autres ne répondent à leur tour à une énigme.
 
Les conseils de Nightmare
A vous, membres du groupe de la Mort, vous voilà confronter à une personne chère qui cherche à vous tuer. Fate joue avec vos sentiments et elle profite de votre faiblesse pour la retourner contre vous. Cette personne peut être n'importe qui ou quoi du moment qu'elle est morte et qu'elle ne demeure plus qu'un souvenir. Pour avancer dans votre labyrinthe, vous devrez répondre comme il faut à des énigmes. Si la réponse majoritaire est bonne, un passage s'ouvre et vous pourrez avancer. Si la réponse est fausse, vous serez bon pour vous remettre à courir dans le labyrinthe jusqu'à la prochaine étape. Tout en ayant un malus pour celui qui répond bien sûr. Bonne chance.  
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas
http://ravensburg.forumgratuit.org

avatar
Carmen A. S. Wellington


"Non, non, ce n’est pas la nature de l’homme. Je ne peux pas admettre qu’il soit davantage dans la nature de l’homme que dans celle de la femme d’être inconstant et d’oublier les êtres qu’il aime ou qu’il a aimés. Je suis convaincu du contraire. Je crois qu’il existe une réelle analogie entre notre constitution physique et morale et que, de même que notre corps, nos sentiments sont les plus forts. Ils peuvent résister aux traitements les plus durs et essuyer les plus rudes tempêtes."
Persuasion, Jane Austen

Mon sauveuse :
Age : 24 ans
Occupations : Passe d'un petit boulot à un autre depuis la fin de ses études
Race : Sorcière
En ville depuis le : 22/12/2016
Messages : 112
Points : 496
Célébrité : Alycia Debnam Carey

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Lun 20 Mar - 14:51


  Sasha & Carmen & Erwan

  You've met with a terrible Fate

 

  Les mains sur mes tempes, je sens ma respiration s'accélerer et je gémis. La douleur dans ma poitrine grandit. Je sais que je dois ignorer l'appel de ma grand-mère.. Mais il s'agit de ma grand-mère et s'ils savaient comme j'étais proche d'elle autrefois.. Ils comprendraient. Je secoue la tête, lui répondant non alors que j'entends sa voix se rapprocher. Je n'entends pas l'énigme je n'entends rien je suis ailleurs. Je me sens partir, je me sens emprisonné. Je vais mourir ici je vais mourir. Je ne suis plus là. Je sens que je m'évade que je flotte.. Oui, mon enfant, prend moi dans tes bras. Je te protégerais.. Il ne peut pas te protéger, il te fera du mal. Non non non ! Il est différent ! De qui parles-t-elle.. J'entends un écho.. On m'appelle. J'ouvre subitement les yeux et devant moi, Sasha qui tiens mes mains et je le regarde comme si je venais de me réveillé d'un cauchemars.. Sauf que ce n'est pas fini. Mes joues sont maculés de larme et je suis à bout de force.. Je ne tiendrais pas, je suis trop faible, trop fragile. Il devrait m'abandonner mais il est toujours là, il prend soin de moi. Je serre ses mains et je tend l'une d'entre elle vers sa joue blessé.. Est-ce que ce sont des larmes ? Je cligne des paupières. La voix de ma grand-mère se fait plus faible pour le moment.

UNE ALLUMETTE UNE ALLUMETTE. Je sursaute en tournant alors mon visage vers Erwan.. Oui il est là également. Je secoue le tête, et ne quitte pas le bras de Sasha. Le Sphynx fixe le sorcier et mon cœur s'emballe. Si ce n'est pas la bonne réponse gare à nous. Je ne me souviens déjà plus de l'énigme puis alors.. Je ne sais par quel magie, nous voilà le passage dégager. Je soupire de soulagement et jète un regard d'espoir à Sasha, serrant son bras.. Je ne suis qu'un boulet pour lui.. C'est certain. Mais j'ai l'impression qu'il me donne plus de force et plus de courage que je ne pourrais jamais en avoir. Je sens peu à peu les effets de mes cachets se dissipé.. J'entends ce qui semble être mon côté sombre qui se dévoile de plus en plus.. Elle se réveille, elle veut sortir.. Mais nous sommes déjà tant dans la mouise que je dois faire de mon mieux pour ne pas perdre les pédales. Je ne veux faire de mal à personne, pas même à ce sorcier de la Confrérie qui a déjà faillit périr de mes pouvoirs.. Nous reprenons notre route et je dis alors, alors que nous avançons d'un pas rapide :

"B.. Bravo Erwan, tu nous as sauver la mise sur ce coup là."

Ma voix est faible et ce n'est pas pour autant que je lui pardonne d'être qu'un sorcier lobotomiser par une confrérie qui ne pense qu'à recruter encore plus de monde pour faire du mal et détruire les êtres comme mon Sasha. Je suis une sorcière, cela ne veut pas dire que je dois choisir un camp.. Même si on pourrait croire que je l'ai fais. Subitement, devant mes yeux, comme un flash je ne vois plus rien le temps d'une seconde et le visage de ma grand-mère s'impose à moi. Je me stoppe d'un coup en sursautant et sa voix empli de nouveau l'espace autour de moi. Je ne veux pas l'entendre.. Je regarde Sasha d'un air paniqué :

"Sasha.. Est-ce qu'on va mourir..?" Dis-je alors qu'une larme coule sur ma joue.

AVENGEDINCHAINS

------------------------------


Je ne parviens pas à oublier les folies et les vices d'autrui aussi vite qu'il le faudrait, ni les torts qu'ils m'ont fait subir. On ne réussit pas à m'influencer chaque fois que l'on me flatte. Je suis d'une humeur qu'on pourrait qualifier de rancunière. Quand je retire mon estime, c'est pour toujours..— Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Dim 26 Mar - 20:13

Carmen
&
Erwan
Tu resteras avec moi ?
A Jamais …

La pression était telle dans l'atmosphère que la moindre respiration devenait pénible. Et l'ambiance oppressante de la situation ne faisait rien pour arranger les choses. Sasha faisait de son mieux pour ne pas céder à la colère. Car, si cela arrivait, il pourrait blesser quelqu'un sans le vouloir. Être coincé entre sa protégée et le sorcier qui l'avait harcelé n'arrangeait en rien la sensation de stress montant. Sans compter sur cette voix. Il le sentait si proche, si près de lui. D'elle, il ne savait plus à force. Alors, le seul moyen que le démon avait trouvé pour rester concentré sur ses priorités, c'était de veiller à ce que Carmen ne se laisse pas avoir. Attirer son attention sur lui pour qu'elle ne tienne pas compte du fantôme derrière elle. Ce qu'il faisait depuis le début en vérité, même avec Erwan. Il continuait de leur parler, même au sorcier -et ça ne l'enchantait pas- pour que l'attention de chacun soit fixé sur autre chose que ces horreurs. Pourtant, il ne l'avait pas sentit. Ses larmes qui avait creusé sa peau. Pleurer faisait partit des choses qui lui étaient interdites par la volonté du divin et de son créateur. Alors, quand il avait sentit la main de Carmen sur sa joue blessée, Sasha avait eu le reflex de reculer. Il refusait d'avoir de l'aide, de l'attention. Pas dans cette situation. Il ne savait pas si chacun de leur fantôme avait conservé leurs attitudes humaines. Il connaissait bien Adam. S'il était censé représenter la perfection, il avait également les défauts de l'humanité à savoir la violence, la jalousie et l'obsession.
Sasha ne voulait pas prendre le risque qu'il s'en prenne à ses deux acolytes de mauvaises fortunes juste parce qu'il verrait à quel point le démon était proche d'eux. Et puis, Erwan avait fini par s'affoler, seul et unique personne véritablement concentrer sur l'énigme qu'avait posé le Sphinx pour les enfoncer dans le doute. Une allumette, c'était vraiment une allumette ? Sérieusement, pourquoi trouver aussi compliqué pour quelque chose d'aussi simple. Le démon avait levé les yeux au ciel, contraint d'admettre que le mérite allait à ce sorcier de pacotille. Le chemin était de nouveau dégagé et, pendant quelques instants, il voyait Carmen rassurer. Même si le fait qu'elle avait lancé des compliments au sorcier le rendait tout sauf satisfait.

-Ouai, bien joué... Fit-il tout de même pour lui rendre son mérite même si ces mots semblaient être arraché de sa bouche. On ferrait mieux de continuer. Faire marche arrière ne ferra que nous rapprocher d'eux.

C'était un constat, une suite logique. Il n'avait pas besoin d'être devin pour comprendre que s'ils ne se bougeaient pas les fesses, ces esprits finiraient pas les rattraper. Voyant bien que Carmen ne serait pas apte à une marche rapide, Sasha avait fini par user de son deuxième bras libre pour la lever et la porter. Elle devait sans doute l'avoir vu encore une fois pour se figer ainsi. Le démon faisait cependant attention à ce que ses mains habituellement baladeuses ne s'aventurent pas dans des zones qui ferait naître le doute quant à ses attention. Il semblait porter une enfant de quatre ans à peine dans ses bras alors que la demoiselle en avait facilement huit fois plus. Mais, on ne change pas les vieilles habitudes. Le regard de l'incube avait glissé sur le sorcier, lui faisait signe de venir. Il ne pouvait pas porter tout le monde après tout. Et puis, ils n'étaient pas encore assez intimes pour qu'il le touche. Il aurait peur de se salir les mains en le faisant.
La question de sa petite fleur semblait lui trancher le cœur. Si, bien sûr, il en a un. Mourir, ici ? Bien sûr, c'était une possibilité. Une possibilité funeste mais, réalisable. Si bien qu'il se voyait mal lui admettre cette terrible réalité. Resserrant un peu son étreinte, Sasha préférait mentir sur le sujet. Mentir comme à son habitude, il le faisait.

-Non, bien sûr que non. J'suis là je te rappel. Personne peut mourir. !

Offrant un large sourire tout croc dehors, il avait glissé sa tête dans son cou pour lui déposer un bref baiser afin de ponctuer ses paroles rassurantes. Oui, même ce sorcier qui s'en était prit à Carmen, il ne le laissera pas mourir pour un jeu stupide. Pourtant, Sasha aimerait tellement être sûr de ce qu'il avance. Mais, même lui avait ses faiblesses. Aussi cachées soient-elles. Tu es vraiment sûr de ce que tu avances, Lilith, le démon pensait avoir le temps de souffler. Pourtant, non, cette main dans son dos lui fit reprendre cette apparence qui la fit renvoyer trois millénaire plus tôt. Cette tignasse ébène bouclée, ce teint pâle, la poitrine voluptueuse et les courbes taillée à la perfection de la premières femmes frissonnaient entre terreur et satisfaction. Pourtant, Lilith maintenait son étreinte envers Carmen. Même si elle était de nouveau femme, cela ne l'empêchait pas de veiller sur sa jolie sorcière. Les doigts fins de la reine s'étaient crispées légèrement, manquant de griffer Carmen par la même occasion.

-Fiches-moi la paix ! La colère avait fini par l'envahir alors que ses flammes rugissaient sa colère.

Des flammes bleues puissantes et dansantes autour d'elle à telle point que sa tenue débraillée à cause du changement anatomique se retrouvaient soulever par ce feu. Elle n'avait rien trouvé de mieux pour les éloigner, sans prendre conscience de qui serait brûler ou pas. Pourtant, ses flammes étaient spéciales. Elles ne brûlaient que ce qu'elle considérait comme des ennemis.  
CODAGE PAR AMIANTE

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
Erwan Kesselbach
Age : 38 ans
Occupations : Formateur de sorciers
Race : Je suis un sorcier aquakinésiste
En ville depuis le : 22/01/2017
Messages : 30
Points : 173
Autres comptes : Aucun pour l'instant :)
Célébrité : Ioan Gruffudd

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Sam 1 Avr - 11:41

Ma réponse à cette satanée énigme avait fusé sans même que je prenne le temps d'en parler à mes partenaires de galère. J'aurais pu me tromper comme un gros ahuri et nous mener droit à la mort - ou bien nous faire blesser, mais j'ignorais ce que je préférais à vrai dire. Blessés, nous fuierions moins vite Mère... Et je n'avais certainement pas envie de l'affronter, pas après ce que nous avions vécu, cette indifférence crasse, ces non-dits, son abandon, son suicide.

Mais lorsque je vis le Sphinx valider ma réponse, j'eus un moment de joie pure, qui fut bien vite terni par la vision de Mère derrière moi. Je pressai donc le pas pour courir, attendant toujours accompagné du démon et de la sorcière refoulée. Je voulais le cacher, bien que je n'y arrive pas vraiment, mais j'étais réellement mort de trouille. C'était bien trop bizarre pour que ce soit réel, Mère ne m'aurait jamais courru après, surtout pas de cette façon. C'était comme si c'était son image mais pas elle en même temps.

J'eus un frisson le long de ma colonne vertébrale.

J'obtins tout de même de la reconnaissance de la part de Carmen. J'eus un moment d'arrogance mais je ne fis aucun commentaire. Je tenais à ce que notre statu quo dure le plus longtemps possible, nous serions bien plus forts à trois. En réalité, je n'allais certainement pas servir à grand chose, surtout si mon pic à glace continuait à fondre comme ça... Je pris tout de même un peu d'énergie pour le renforcer, tandis que Sasha prenait la parole à son tour.

"Ouai, bien joué... On ferrait mieux de continuer. Faire marche arrière ne ferra que nous rapprocher d'eux.

_Je t'ai pas attendu pour ça !"


Je me montrais peut être peu avenant mais difficile de l'être dans un contexte pareil. Mais juré, si nous en sortions vivant, je lui offrirai un pot de glace devant un film pourri à ne pas bouger. Je pris quand même quelques secondes à trotinner sur place tout en regardant derrière moi, pour vérifier que j'avais toujours une petite longueur d'avance, lorsque Sasha chopa Carmen pour la porter. Elle n'avait clairement pas les dispositions physiques - ni mentales d'ailleurs - pour la course rapide.

Par contre, moi je les avais et si je m'écoutais, je les aurais déjà semés.

Cependant, au bout de quelques instants de course, j'entendis Carmen demander à son porteur s'ils allaient mourir. Si je ne prêtai aucune attention à la réponse, qui allait certainement être rassurante, je fus plongé dans un profond désarroi. Je ne voulais pas mourir, pas alors que j'avais si peu vécu. Je m'étais toujours imaginé crever la bouche ouverte dans un lit d'hospice, trop vieux pour me torcher tout seul, surtout depuis que j'avais arrêté la chasse au démon.

Je n'avais clairement pas l'intention de mourir dans cet enfer, terrorisé par Mère comme lorsque j'étais gosse, poursuivi par un cauchemar ambulant. Ca, non.

Sauf qu'à un moment, je tournai la tête pour vérifier qu'ils étaient toujours là, pour me rassurer un peu, je vis que Sasha n'était... Plus là. Il y avait à la place une femme, habillée exactement pareil, portant Carmen dans exactement la même position. Je poussai un cri de surprise, me décalant, sans vraiment savoir pourquoi. Et au même moment, elle poussa un hurlement de colère :

"Fiches-moi la paix !"

Je compris vite qu'une personne avait touché le dos de mon partenaire d'infortune, le fantôme qui lui était destiné.

Et si cela n'avait été qu'un cri de colère, ç'aurait été bien trop facile, elle déclencha un quelconque sort, aux flammes bleues, démontrant par leur couleur que c'étaient les flammes les plus chaudes que je croiserai dans ma vie. J'aurais voulu tenter de me protéger, mais je n'avais pas assez repris en capacité pour élever un mur de glace - même s'il n'aurait certainement pas été très efficace. Je me vis donc déjà brûlé vif. Alors je fermai les yeux, adressant comme une prière de ne pas trop sentir la douleur.

Je m'étais totalement arrêté, sur le coup.

Sauf que rien ne vint. J'ouvris légèrement les yeux, comme pour vérifier que je n'avais pas rêvé. Mais au final il ne s'était rien passé. Je compris alors. C'était des feux à l'ennemi. Ces flammes avaient leur volonté propre, qui décidait qui était l'ennemi de l'expéditeur dans un certain rayon d'action. Et Sasha - ou Sashette ? J'en savais foutrement rien putain - avait proprement ignoré mon cas pour se défendre. Si je comprenais, ça me rendait fou !

"Argh ! Putain j'ai flippé, t'aurais pu prévenir !"


Mais de toute évidence, la menace était neutralisée et je n'allais certainement pas vérifier, je me remis à courir immédiatement en direction de... Je ne savais pas trop quoi. Derrière nous avions certes un danger connu, les fantômes de notre passé, mais devant, nous avions, quoi, un danger inconnu, une sortie, quelque chose ? Qui me disait que nous allions pas vers pire ?

"Autant pour les flammes que pour... Ca ! Merde, t'es une meuf maintenant ?"


J'étais complètement excédé, et j'avais vraiment envie de sortir de là, et si possible dans un meilleur état que la dernière fois que je les avais croisés, ces deux là.

Bon, au moins, on était fixé, nous n'étions des ennemis ni pour l'un ni pour l'autre. Ca rassurait un minimum.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
The sleepy nightmare

Age : Je suis immortel et tellement jeune..
Occupations : Pas besoin, je suis milliardaire
Race : Indéfinisable.
En ville depuis le : 17/09/2011
Messages : 860
Points : 300
Célébrité : Ton pire cauchemar

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞ Sam 1 Avr - 16:31

You met with a terrible Fate
Groupe 3 : Erwan Kesselbach, Sasha L. Zweig, Carmen A. S. Wellington
Tu as été confronté à une terrible mort. Allez-vous mourir ? En voilà une excellente question. Malheureusement pour vous, oui. Il y a de fortes chances que vous n'y surviviez pas. Mais, forte ne veut pas dire non plus que tout espoir est perdu. Après tout, l'un des huit Baal est à vos côtés. L'euphorie du sorcier était mérité mais, pas approuvée de tous. Les fantômes qui ont pris l'apparence de vos proches semblent contrariés à l'idée de vous voir avancer. La preuve, c'est qu'ils ne vous ont pas lâché d'une semelle. Avancez, avancez, ils vous rattraperont de toutes manières. Si bien que le démon s'est enflammé. Pardon, la démone. Pour le mieux cela dit puisque les flammes à l'ennemi semblent être bien pratiques pour repousser vos assaillants. Les fantômes reculent, souffrant et hurlant leurs peines. Le feu bleu semble les terrifier pour une raison que vous ignorez. En plus de les avoir blessé. Ils ont besoin de temps pour s'en remettre et c'est pour cette raison qu'ils ont disparu le temps de ce tour. Ce qui signifie que vous êtes tranquilles et qu'aucunes voix ne viendra vous déranger. Cela dit, vous n'êtes pas encore tirés d'affaire. Avez-vous oublié les Sphinx ? Parce qu'eux non, ils ne vous ont pas oublié. Et alors que vous avanciez, vous voilà de nouveau face à une statue comme la précédente qui s'éveille alors qu'un mur de buisson vous barre la route. Sa bouche s'ouvre et de nouveau, sa voix résonne pour annoncer son énigme.

L'émotion parfois nous le fait ressentir,
Seul l'amour nous fait vivre le grand !

Qui est-ce ?


Rappel: Erwan n'a pas le droit de répondre à l'énigme étant donné qu'il a trouvé la réponse précédente.
Même consigne qu'à la précédente, vous recevrez un malus si une mauvaise réponse ait dite. Mais, si vous donnez la bonne, vous gagneriez un objet magique cette fois-ci que vous pourrez utiliser durant ce rp où dans un autre.
 
Les conseils de Nightmare
A vous, membres du groupe de la Mort, vous voilà confronter à une personne chère qui cherche à vous tuer. Fate joue avec vos sentiments et elle profite de votre faiblesse pour la retourner contre vous. Cette personne peut être n'importe qui ou quoi du moment qu'elle est morte et qu'elle ne demeure plus qu'un souvenir. Pour avancer dans votre labyrinthe, vous devrez répondre comme il faut à des énigmes. Si la réponse majoritaire est bonne, un passage s'ouvre et vous pourrez avancer. Si la réponse est fausse, vous serez bon pour vous remettre à courir dans le labyrinthe jusqu'à la prochaine étape. Tout en ayant un malus pour celui qui répond bien sûr. Bonne chance.  
fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas
http://ravensburg.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: [INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
[INTRIGUE 4 - GROUPE 3] You've met with a terrible Fate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Groupe Il Ceppo
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» vfa express 1 groupe
» Les vieilles gloires du groupe Salongo
» Classement de la course Groupe C du SRCS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Nord de la ville-
Sauter vers: