Partagez | 
 

 Maddie Williams • I don't need your help

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Message ✞ Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Lun 20 Fév - 22:19

Maddie Williams
Je m'appelle Maddie Williams, et même si je ne les fais pas, j'ai 17 ans. Mais cela reste entre nous. Je suis née le 28 décembre 1999, dans la magnifique ville de Ravensburg en Irlande. Pour passer le temps je suis étudiante, et depuis peu apprentie chausseuse pour la Confrérie., et Je suis à Ravensburg depuis toujours. On dit de moi que je suis parfois un peu étrange, ce qui est normal, car en réalité je suis une sorcière. Actuellement je suis célibataire. D'ailleurs je suis hétérosexuelle, si jamais cela t’intéresse. Mais ce qui m'énerve (ou pas), c'est d'être sans cesse comparé à Chloé G. Moretz.
Les petits trucs à savoir
Têtue Hyperactive Manque de confiance Forte en apparence Solitaire Sensible Sarcastique
Elle n'a pas connu ses parents, et ne sait presque rien sur eux Ses grands-parents l'ont élevé comme leur propre fille Elle fait souvent des cauchemars Maddie est très frileuse, pourtant elle ne supporte pas quand il fait trop chaud Elle est rebelle plus pour se donner une apparence d'une jeune fille forte qu'autre chose Elle agit d'abord, et réfléchit ensuite le plus souvent Elle adore la musique et a toujours un casque dans son sac Elle croyait en dieu, avant Elle brûlerait volontier la plupart des humains sur terre... Mais c'est illégale, alors bon.
Je suis une sorcière
Maddison Williams... Une sorcière ? Et oui. C'est un peu surprenant au début. Même par la suite, en fait. Maddie ne s'y est jamais vraiment faite. Souvent les pouvoirs se déclarent vers l'âge de 12 ans lui avait-on. Les sorciers existent depuis bien, bien longtemps, parait-il. Maddie a entendu beaucoup de choses, sensées éclairer les choses. Lui expliquer un peu qui elle était d'ou elle venait. Mais la jeune fille pense que c'est plus dû à toute la colère qu'elle accumulé pendant des années qu'à autre chose. Sous la forme d'un feu, brûlant, détruisant tout sur son passage. Oui, elle maîtrise la pyrokinésie. Enfin, maîtrise, non. Disons plutôt que Maddie en la capacité, et est bien loin de s'en sortir. Une émotion trop forte et hop ! C'est la catastrophe. Comme si elle n'avait pas assez de choses à gérer ainsi...

✝✝✝


- Mamy, pourquoi j'ai pas de papa et de maman ?

Ces paroles tombent lourdement, et le visage de Rose s'adoucit, puis s'attriste. Maddison la regarde avec ses grands yeux brillants, attendant la réponse comme une révélation divine. Et cela brise le coeur de sa grand-mère. La petite a presque 6 ans, et depuis son arrivée, elle et son mari ont toujours craint le jour terrible où elle commencerait à se poser des questions. Et bien, nous y sommes.

Rose prend la tête blonde sur ses jambes, et la berce doucement en caressant ses cheveux. Mais Maddie s'impatiente, et se tourne vers elle avec des yeux plein d'étoiles.

- Mamy, alleeerrrr. Tous les autres c'est leurs papas et leurs mamans qui viennent à l'école. Pourquoi ils sont pas là les miens ?
- Maddison... Répond sa grand-mère dans un premier temps, avant de soupirer. Tu sais, quand tu es venue au monde, c'était une période très difficile à Ravensburg, et tes parents...


Sa voix se suspend, le silence s'installe un moment. Comment dire à une petite fille si innocente que ses parents ont toujours été incapables de s'occuper de qui que ce soit, même pas d'eux-même. Comment dire à une gamine que son père et sa mère trainaient dans des endroits très, très peu fréquentables. Ont fait des choses dont elle ose à peine se souvenir. Des erreurs. Si bien que cela leur a coûté la vie.

- Tes parents étaient des héros. Ils se sont battus pour la justice, et...
- Ils sont morts hein ?


Maddison la coupe d'une petite voix, presque déçue. La tête blonde regarde quelques secondes sa mamy, avant de baisser la tête. Elle a l'air un peu triste. Mais forte. Elle ne pleure pas. À vrai dire, c'est comme si elle avait toujours su, et avait simplement attendu qu'on lui dise, pour vrai.

Bien sûr, c'est loin de la vérité. Mais leurs morts est si cruelle et si injuste qu'il est préférable pour elle de ne jamais savoir. De s'imaginer qu'ils étaient des gens bien, partis en héros. De toute manière, personne ne saurait lui dire le contraire. Personne ne savait vraiment comment ils avaient pu en arriver là, et dans quelles histoires ils avaient pu trainer pour qu'on retrouve leurs corps sans vie. Quoi qu'il en soit, sûrement rien de bien.

- Ils sont avec Dieu, tu crois ?

La vieille femme a un léger sursaut, tandis que la voix de la gamine brise le silence. Dans ses yeux d'un vert perçant, il y a un peu d'espoir. Rose sourit, tristement, et attire la petite fille dans ses bras.

- Oui, ils sont avec Dieu.


✝✝✝

Dimanche. Jour férié. Jour où habituellement on ne fait rien. Si ce n'est aller à l'église. Un concept qui échappe assez à la petite Maddison. Ses grands-parents lui disent toujours que c'est important, qu'il faut dire à Dieu ses bêtises. Qu'il faut prier fort, tous les jours, pour avoir une place près de papa et maman.

Les autres enfants se moquent de la tête blonde pour ça à l'école. Il est rare, en ces temps, de rencontrer des familles croyantes, ce qui fait qu'elles sont différentes... Que Maddie est différente. Rien que par le fait d'être élevée par ses grands-parents c'est peu commun. Alors en plus, ajouter à cela une famille qui croit fermement que Dieu vous enverra en enfers si vous ne suivez pas ses enseignes.

En réalité, quand la gamine prie, ce n'est à Dieu qu'elle parle. C'est à ses parents... Si Dieu peut l'entendre, eux aussi, n'est-ce pas ?


✝✝✝

- Et la perdue, tu fais quoi si je te gifle, tu tends l'autre joue ?

Des rires moqueurs s'élèvent. Maddison est seule, à une table. Elle essaie de déjeuner en paix, isolée des autres le plus souvent. Pour éviter les élèves. Éviter tous ces gens qui la rejettent ou lui en font baver. Parce qu'il faut croire qu'elle a une tête de victime. Qu'elle est différente. Qu'ils la trouvent bizarre. Alors, ignorant ces perdus, la jeune fille se lève pour jeter ses ordures à la poubelle. Mais l'un des élèves lui fait un croche pied, accompagné d'une poussée dans le dos. Maddie n'a pas assez d’équilibre pour se rattraper et s'étaler de tout son long, envoyant à l'autre bout de la pièce son plateau, tandis que le réfectoire entier rigole.

Elle pose quelques secondes sa tête au sol, avant de se relever en soupirant. Ne rien dire. Rester calme. Réagir est inutile, la demoiselle le sait bien. Seulement, parfois, ce n'est pas la tentation qui manquerait. Mais Maddie tient bon. C'est devenu une habitude maintenant. Elle a bien essayé un peu, au début de l'année, de se faire des amis. De parler. être sociable. Ces trucs que tout le monde fait. Sans réellement de succès. Et le temps passe, passe... Jusqu'à ce que la sonnerie résonne, enfin.

En rentrant, ce n'est pas beaucoup plus joyeux chez elle.

D'abord parce que la journée a vraiment, vraiment été longue et pleine d'embrouilles. Ensuite, surtout, parce que son grand-père ne va pas bien. Le genre de "pas bien" qu'on craint tous entendre.

Cela fait un mois depuis que les médecins lui ont diagnostiqué un cancer en stade terminal. Des poumons. Fumer n'a jamais vraiment été une bonne idée. Il l'avait toujours sû, mais la fougue de premiers jours ne l'avait jamais quitté. Et puisque que tout était foutu, il avait demandé à rester le plus longtemps possible à la maison. Lorsque Maddison arrive chez elle, ce n'est pas rare qu'elle retrouve son grand-père agenouillé à côté de la table de la sale-à-manger, toussant. Crachotant. Maddie accourt vers lui et l'aide à se relever.

- Papy ! S'exclame-t-elle. Qu'est-ce que tu fais là ?
- Je... Je voulais juste prendre une pomme sur la table. Mais ces fichus quintes...


La demoiselle installe son grand père dans le fauteuil le plus proche. Elle laisse tomber son sac à terre, qu'elle avait complètement oublié d'ôter, avant d'attraper une pomme. Machinalement, elle se rend à la cuisine où la lave et l’épluche. Lorsqu'elle l'apporte au vieil homme, ce dernier lui répond par un grand sourire chaleureux.

- Heureusement que tu es là ma grande. Ta grand-mère est encore partie Dieu sait où faire la commère, peste-t-il en coupant un bout de pomme.
- Tu ne devrais pas jurer, tu sais qu'elle n'aimerait pas ça.
- Je ne jure pas. Je dis seulement que Dieu sait des choses et que moi non.


Maddie sourit. Malgré cela, bien que ses lèvres s’étirent, son regard s'attriste à l'instant même où l'homme se remet à tousser. Il prend un mouchoir dans sa poche, pour cracher dedans. La jolie blonde détourne quelques instants le regard. Pas qu'elle soit dégoûtée. Simplement que c'est difficile à supporter, même juste des yeux. Ca va de pire en pire.

La journée c'est l'enfers sociale. Le soir, l'inquiétude familiale.

✝✝✝

De toutes façons, elle le savait. Les médecins l'avaient dit. Tout était clair, pourtant. À quoi s'attendait-elle. C'était obligatoire, personne, ni elle, ni sa grand-mère ne pourrait y échapper. Le moment était arrivé. Des larmes roulaient lourdement le long de ses joues.

Même lorsqu'on sait. Même lorsque cela fait des mois qu'on y pense, qu'on tente de s'y préparer... Cela ne change rien. C'est dur. Ça fait mal. Comme un poignard dans le cœur qu'on tourne et retourne. Et ça ne s'arrête pas. Le temps rallonge la blessure, s’étire. La cicatrice avec lui. Ils mentent, lorsqu'ils disent que le temps efface tout. Que le temps répare. Elle le sait.

Le bip régulier résonne et hurle dans ses oreilles. Probablement dans celles de sa mamy aussi. Ca lui déchire le tympan. Il y a plein de gens dans la chambre. Le médecin en chef, un second médecin, et l'infirmière qui avait prit soin de lui dans ses derniers instants. Ils sont silencieux, attendent le moment. Mais la pauvre vieille dame ne peut s'y résigner. Maddie la comprend. Alors elle lui prend la main, la serre de toutes ses forces pour la rassurer. Lui dire qu'elle est là. Que même si elles ne seront que deux, tout ira bien. Même si c'est faux...

- Allez-y.

Et le bip ralentit, avant de retentir sans fin.

✝✝✝

Elle frappe à la porte. Un coup puis deux. Elle frappe doucement, pour ne pas la brusquer. Silence. Elle retente sa chance, mais rien n'y fait. pas un bruit. Pas une réponse. Cela fait une semaine maintenant, et Rose n'a pas bougé de sa chambre. Maddison reste un moment sans bouger, retenant sa respiration. Elle l'entend bouger dans ses couvertures, soupire de soulagement.

- mamy... Je vais devoir y aller, tu sais.

La voix de Maddie résonne faiblement de l'autre côté de la porte. La vieille dame l'entend, mais ne bouge pas.

- Je t'ai laissé une assiette de biscuits si tu veux. À tout à l'heure...

Elle dépose l'assiette par terre, devant la porte. Prend son sac. Descend les escaliers et finalement sort, en claquant la porte. Le trajet du bus est long. La matinée est longue. Les secondes sont des minutes, les minutes sont des heures, et les heures des années. Ça n'en finit pas. Autour d'elle Maddison entend la vie faire son chemin. les cours, comme d'habitude. Les élèves plein de vie. les bruits de fond. Rien ne l'atteint.

✝✝✝

Trois mois. Rose ne parle plus. Elle dépérit, à vue d’œil. Elle ne sort que pour manger, et aller à la sale-de-bain. Elle ne parle plus à sa petite fille. Elle n'a plus rien à lui dire, depuis le départ de son mari.

Et ce silence tue Maddie. Elle n'a personne à qui parler à l'école, personne à qui parler à la maison. Elle se sent toute seule, et abandonnée. Où sont passés les moments de tendresse qu'elles avaient toutes les deux, avant ? Est-ce qu'elle a cessé de l'aimer depuis que son grand-père es parti ? La demoiselle blonde a du mal à comprendre ce qu'il se passe. Elle essaye de la sortir de son silence. De la faire réagir. Rien ne marche.

Quelque chose gronde, en elle. Quelque chose qui fait mal.

✝✝✝

Un coup. Puis un autre. Ce qui n'était que des moqueries s'est transformé en insultes piquantes. Puis en harcèlement. Puis en quelque chose de douloureux, physiquement aussi. Maddison est à terre. Ils sont trois à la frapper. C'est à peine si elle essaye de se défendre. À quoi bon ? De toutes manières elle n'en a pas la force.

- Pourquoi tu dis rien, hein ? C'EST CA QUE TU VEUX ? C'EST A CA QUE TU PENSES QUAND TU NOUS FIXES ? Pauvre tarée va.

Il jette un dernier coup de pied dans son ventre, elle s’abstient de gémir. Être forte. Ne rien dire. Cela ne sert à rien. Il faut tout garder, tout contenir. Surtout ne pas leur donner ce qu'ils veulent.

Après que les trois agresseurs soient partis, Maddie reste un moment par terre, devant son casier. Elle se retourne sur le dos, regarde le plafond et les lumières qui y pendent. Il n'y a plus personne dans le lycée, si ce n'est sûrement le gardien, ou le concierge. Un étrange calme règne.

Comme si elle n'en avait pas déjà assez comme ça.

La jeune fille se relève. Il y a du sang qui perle de son nez et de sa lèvre. Un gout métallique envahit sa bouche. Elle espère juste qu'elle n'a pas une dent cassée. Et Maddie se traîne. Jusqu'à l'arrêt. Jusqu'à chez elle. Elle pousse, lentement, la porte d'entrée. Rose est dans la cuisine, elle l'entend cuisiner. Maddison laisse son sac tomber à terre, avance d'un pas, toujours très lent, jusqu'à la cuisine.

Un instant, encore, elle reste là. Regardant sa grand-mère surveiller les casseroles. Épicer les plats. Puis, il faut croire que la veille dame sent ce regard, dans son dos, et se retourne. Rose sursaute violemment lorsqu'elle aperçoit sa petite fille au visage ensanglanté. Mais rapidement, la surprise disparaît, pour laisser place au vide habituel de ses prunelles. Elle se retourne et continue à cuisiner, comme si de rien n'était.

Le vide... Est plein de douleur. D'une déchirure si grande que même l’éternité ne la refermera pas. Et de quelque chose d'autre. Quelque chose qui brûle. Qui fait mal d'une autre façon. Qui la dérange de plus en plus. Peu importe.

Toujours d'une lenteur extrême, et sans un bruit, la pauvre tête blonde tourne les pas, et monte les escaliers. Ils ont toujours été si hauts et si durs à grimper que cela ? Arrivée en haut, elle se dirige vers sa chambre. Elle entre, en silence, referme. Se laisse tomber dans son lit. Et les larmes remontent. Les larmes embrument son regard et commence à dévaler ses joues. Elle pleure si fort que des gémissements lui échappent. Qu'est-ce qui ne va pas dans sa vie ? Quand est-ce que ça a dérapé à ce point ? Quand est-ce qu'elle est devenue si seule ?

La journée c'est l'enfers social. Le soir, l'enfers familial.
Dieu est mort en même temps que son grand-père.

✝✝✝

La cloche résonne. Elle soupire de soulagement, remplit le sac de ses affaires rapidement et sort en marchant le plus vite possible. Mais ils sont rapides eux aussi. Aujourd'hui elle n'a vraiment pas la force de les supporter. Le week-end ne lui a pas suffit pour se remettre des ses coups.

Maddie décide de ne pas prendre le bus. Rentrer à pieds. Prendre l'air frais. Cela fait des mois qu'elle ne l'a plus fait. Plus important, elle évite les trois fardeaux qui s'acharnent sur elle depuis des semaines et des semaines.

Eux non plus, ils ne prennent pas le bus aujourd'hui.

Les rires résonnent derrière elle. La demoiselle se sent oppressée. Isolée. Elle se met à courir. Eux aussi. Pourquoi est-ce qu'ils vont si loin ? Qu'est-ce qu'ils lui veulent ? Elle n'a rien dit, rien fait. Pourquoi elle et pas une autre ?

- LAISSEZ-MOI TRANQUILLE, hurle Maddie en s'enfonçant dans les bois, pas loin de l'école.

Une racine. Elle trébuche et s'étale lourdement, ce qui permet aux garçons de la rattraper. Ils sont essouflés, comme elle. Mais il y a quelque chose de différent. Un sourire malsain sur leurs lèvres.

- Tu nous as fait courir, hein, petite salope, gronde le chez de la bande en s'avançant vers la tête blonde qui essaie de ramper. Il n'y a personne autour de nous ici, tu as très bien choisi l'endroit.

Le garçons chope son sac et lui arrache, le jetant plus loin. Ses deux copains rigolent, se regardent. C'est pour ça ? C'est ce qu'ils veulent, depuis le début ? c'est pour ça qu'ils s'acharnent sur elle ?

- T'es toujours là avec tes t-shirt hypers fins, à faire ta petite prude, aller à l'église et toutes ces conneries. Tu crois qu'on voit pas clair dans ton jeu ?

Le chef retourne Maddie sur son dos et s'assied sur elle. La jeune fille essaye de se débattre, des larmes apparaissent dans ses yeux. Non. Les insultes, les coups, l'isolement c'est assez.

- On va te donner ce que tu veux poupée.
- Arrête... souffle Maddison tout bas.
- Ça ne fait que commencer.


Sur ces mots, les deux copains du garçons l'aide. L'un tient son bras droit tandis que l'autre tient le bras gauche. La jeune fille continue de se débattre, mais ils sont trois, et elle... Est toute seule. Comme d'habitude.

Non... Pas ça. Non.

Ils arrivent à lui retirer sa veste, puis la chemise au dessus de son top. Il fait froid, et le vent glisse sur sa peau bouillante. Les feuilles et les racines griffent sa peau. Le vent est violent. Elle voit la cime des arbres qui s'affolent. Maddie n'a pourtant pas froide. Elle meurt de chaud.

- Putain c'est limite si tu brûles, est surpris le garçons qui essaie d'enlever le top de Maddison.

Les trois continuent leur jeu, et finissent par déchirer le haut de la demoiselle. La respiration de cette dernière s'accelère. Elle n'a jamais rien dit pour les insultes, le harcèlement entre les cours sur facebook. Elle n'a rien dit à personne pour les coups portés. Même sa grand-mère n'a pas réagit. Elle les a laissé faire, ils n'ont pas le droit de luif aire ca. Elle refuse ! NON.

Et tout devient rouge.

✝✝✝

Lorsque Maddie ouvre les yeux, une drôle d'odeur dérange ses narines. Elle est encore dans les bois pas loin de l'école. Le soir tombe, il fera bientôt noir. Elle est en soutien-gorge, mais a réussit à garder son jeans. Avec difficulté, elle se relève... Et les voit.

Ils sont là. Tous les trois. Leurs corps... Noirs... Brûlés ! Un hurlement s'échappe de Maddie et lui arrache la gorge. Elle attrapa ses vêtements et son sac, et se met à courir sans même se rhabiller. Des larmes roulent le long de ses joues salies.

Elle court, court et court jusqu'à arriver chez elle. Il est tard, sa grand-mère a laissé une assiette sur la table de sa cuisine. Maddison dévale les escaliers et tente d'ouvrir la porte de Rose

- OUVRE ! Mamy, pitié... Supplie-t-elle de l'autre côté de la porte. Ils sont... Je ne sais pas ce qu'ils s'est passé. j'ai besoin d'aide. J'ai besoin d'aide je t'en prie...

Elle pleure. Renifle. Tremble comme une feuille. Silence de l'autre côté de la porte.

✝✝✝

- (...) Ce matin. La police a déclaré qu'ils ne savaient pas encore ce qu'il s'était passé. Pour l'instant, la priorité est de chercher l’identité des trois personnes, apparemment retrouvées brûlées, et donc méconnaissables.  

✝✝✝

Cela fait une semaine. Une semaine depuis l'accident. Et une semaine que sa grand-mère n'est pas sortie. Maddison n'a rien dit. À personne. Tout va si vite, tout est flou. Elle n'a rien compris, rien. Et par dessus tout, sa grand-mère ne donne plus aucun signe de vie. Elle a essayé de crier, hurler. Supplier. Enfoncer la porte. Il y a même les traces de ses griffes sur le bois. Elle sait ce qu'il lui reste à faire. Au fond, Maddie sait pourquoi elle ne répond plus...

Ils sont morts et c'est sa faute. Elle les a brûlé, la demoiselle en est persuadée. Comment ? Elle n'en a aucune idée. Mais la pauvre jeune fille est toute seule. Vraiment toute seule. Maddie ne comprend rien à ce qu'elle ressent, à cette colère bouillante en elle. Cette chaleur qui l'assiège depuis qu'ils sont... Il n'y a plus personne. Son grand-père est mort il y a de cela plusieurs mois, Elle n'a pas d'amis. Quant à sa grand-mère...

À nouveau, la chaleur monte. Elle hurle. Elle a peur. Chaud. Ça fait mal. Qu'est-ce qu'ils se passe ?

Dans sa main tremblante, elle tient le téléphone. Il ne demande qu'à être utilisé. Elle connait le numéro. Il n'y a qu'à... Mais elle reste bloquée là. Pleure encore et encore, si fort que ses yeux sont rouges et piquants, tout comme son nez, à force de renifler, de se l'essuyer avec la manche.

Elle finit par appuyer sur les touches. Quelques secondes passent.

- Allô ? Ici les pompiers à l'appareil, je vous écoute ?
- C'est... C'est ma grand-mère...


Pseudo IRL
Hey ! Moi je suis Gabou. Un pseudo certes ridicule ou enfantin... Mais ça me représente bien. J'ai actuellement 22 ans. Mais peut-être que toi quand tu liras ma fiche, j'en aurais 23, ou plus ! Si c'est le cas, bonjour visiteur du futur. Par ailleurs j'ai découvert ce forum via une pub sur facebook, tout simplement. Et Dieu sait mon amour pour le fantastique et les forums qui y touchent, sans pour autant se mélanger à l'univers d'une série ou d'un film. Du coup, un forum avec des créatures fantastiques, joli, qui a l'air accueillant, forcément que j'ai fini par craqué :')  
fiche créée par Rinema


Dernière édition par Maddie Williams le Jeu 2 Mar - 23:24, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexander A. Gale
Age : 3500 ans, mais il a arrêté de compter les années. On peut presque dire que les siècles se suivent et se ressemblent...
Occupations : Bibliothécaire (il affectionne les livres et l'écriture, après tout), tatoueur (enfin, il est propriétaire de sa shop) et musicien à ses heures.
Race : Ange déchu, mais on le traite habituellement de démon.
En ville depuis le : 19/12/2016
Messages : 246
Points : 480
Célébrité : Johnny Depp

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Lun 20 Fév - 22:20

Bienvenue sur TSN!

Bonne chance pour ta fiche, j'espère que tu te plairas sur notre beau forum :3
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
C. Bartholomew Hasting
↖ ↗ ↙ ↘ ↖ ↗ ↙ ↘

↖ ↗ ↙ ↘ ↖ ↗ ↙ ↘

Age : 32 ans
Occupations : Instituteur à l'école primaire et formateur pour la confrérie
Race : Humain, simple humain fragile et inutile.
En ville depuis le : 23/05/2016
Messages : 514
Points : 367
Autres comptes : M. Oskar Petrovsky
Célébrité : Matt Smith

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Lun 20 Fév - 22:25

Bienvenue parmi nous ma belle *-*
Ma MADDIEEEEEEEEEEEEE 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49 49
Merci mille fois, j'ai tellement envie de jouer cette relation excited
Bon courage pour ta fiche, hâte de te lire et de jouer donc avec toi.
Puis tu sais où me trouver en cas de questions etc coeur
Merci encore et bonne rédaction de fiche coeur 1

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Mar 21 Fév - 8:41

Bienvenue à toi jeune fille 8D

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Mar 21 Fév - 12:38

Merci Alexander :3

Barthouuuiiillllle  \o/ Voui ça va être super chouette... sinon je ne me serais pas inscrite *PAN* Merciiiiii :3  
   

Merci jouli Sasha**
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Braden O'Connel
Age : 28 ans
Occupations : Lieutenant (Armée de Terre)
Race : Humain
En ville depuis le : 18/02/2017
Messages : 16
Points : 10
Autres comptes : non
Célébrité : Tom Felton

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Mar 21 Fév - 19:21

Bonsoir et bienvenue parmi nous

------------------------------

I am a human, the most normal on earth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Mar 21 Fév - 19:43

Bonsoir et merci à toi Braden !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
M. Oskar Petrovsky
Trust me. I can eat you quickly or I can eat you slowly. But I will eat you.

Age : Un peu plus de 340 ans.
Occupations : Dealer - Assassin - Croqueur d'homme - Gigolo -
Race : Vampire.
En ville depuis le : 18/11/2012
Messages : 1985
Points : 454
Autres comptes : C. Bartholomew Hasting
Célébrité : Thomas W. Hiddleston

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Mar 21 Fév - 20:50

Welcome sur le forum verre
Bon courage pour le reste de ta fiche, hâte de te lire davantage et puis merci encore

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Invité

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Mer 22 Fév - 18:54


Merci Monsieur Petrovsky (ce n'est pas comme dans monstre et compagnie ?) coeur 2
Et puis pas la peine de me dire merci à moi

wonderful
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Judwal Murphy

Age : 30 ans
Occupations : Maréchal-ferrant
Race : Phénix
En ville depuis le : 17/01/2017
Messages : 83
Points : 130
Célébrité : Bob Morley, le plus beau

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Dim 26 Fév - 13:05

Bienvenue parmi nous hola
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jung Chul Hei

Age : 22 ans
Occupations : Barman
Race : Vampire
En ville depuis le : 10/02/2017
Messages : 42
Points : 135
Célébrité : Kim TaeHyung

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Dim 26 Fév - 19:55

Bienvenue dans ce monde de fou crazy 1

------------------------------

Darkness
I’m a lost, I don’t even know myself, my future is darkly. I’m struggling, coloring this night even blacker
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
C. Bartholomew Hasting
↖ ↗ ↙ ↘ ↖ ↗ ↙ ↘

↖ ↗ ↙ ↘ ↖ ↗ ↙ ↘

Age : 32 ans
Occupations : Instituteur à l'école primaire et formateur pour la confrérie
Race : Humain, simple humain fragile et inutile.
En ville depuis le : 23/05/2016
Messages : 514
Points : 367
Autres comptes : M. Oskar Petrovsky
Célébrité : Matt Smith

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Dim 26 Fév - 20:49

Ma puce on pourrais avoir de tes nouvelles ?
Il ne te reste que jours pour ta fiche.
Si tu pense avoir besoin d'un délais, hésite pas à demander.

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Dim 26 Fév - 22:55

Bonsoir bonsoiiiiir
Merci Judwal rock
Et merci aussi à toi Jung !

je suis toujours vivante, tout va bien ♥ Je pensais pouvoir finir jeudi mais j'ai eu plus de travail que prévu, et n'étant jamais là le week end, au final, voila Y-Y Du coup ce sera fini demain
Cela dit par sécurité, je ne serais pas contre avoir un jour ou deux en plus, parce que j'ai bien l'intention de finir cette fiche
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Dim 26 Fév - 23:54

Bonsoir !! 8D

Je t'ajoute ça de puis, tu aurais jusqu'au 04.03.2017, soit jusqu'à Vendredi, on est jamais trop prudent 8D

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

confrérie
avatar
C. Bartholomew Hasting
↖ ↗ ↙ ↘ ↖ ↗ ↙ ↘

↖ ↗ ↙ ↘ ↖ ↗ ↙ ↘

Age : 32 ans
Occupations : Instituteur à l'école primaire et formateur pour la confrérie
Race : Humain, simple humain fragile et inutile.
En ville depuis le : 23/05/2016
Messages : 514
Points : 367
Autres comptes : M. Oskar Petrovsky
Célébrité : Matt Smith

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Ven 3 Mar - 11:18

J'aime beaucoup ta fiche, je la trouve très bien écrite, mais... Mais il manque pour moi un chapitre sur son arrivé à la confrérie, qui la récupère et qui la confie à Barth. Pourquoi pas même un bout de sa vie avec Barth, car ils sont quand même ensemble depuis quelques mois. Son pouvoir s’étant déclarer il y à environs un an, j'avoue que la fin de ta fiche, me laisse un peu perplexe sur la suite. Il manque une partie de l'histoire pour moi.
Du coup si tu as besoin je te laisse 5 jours de plus pour écrire tout ça. Mais il manque la partie sur son pouvoir et sa vie depuis quelques mois avec son pouvoir et sa vie avec Barth. Je comprends comme ça reste nouveau qu'il ne faut pas non plus trop en dire pour en garder en RP. Mais depuis tout ça, elle à au moins découvres qui elle était, la confrérie c'est charger d'elle et la confier à Barth.

------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Mer 8 Mar - 15:21

Ton délais est dépassé petite demoiselle, pourrait-on avoir des nouvelles et où tu en es pour les modifications demandés s'il te plait ? *-*

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Rang Sasha
avatar
Sasha L. Zweig


♕ BITCH PLEASE,
I'M YOUR QUEEN


"The Queen has a heart of stone. Queen's scary. The queen is filled with rancor. But when night falls and the king took the time to come with her, the Queen is happy. She smiled without shame or fear. The queen made the hard, indestructible. But she expects to be alone for anyone to see her tears."

Age : Oh, ton âge t'importe peu. Les années, cela fait bien longtemps que tu ne les a plus comptés.
Occupations : Tu enchaînes les petits boulots, que cela soit musicien, homme de compagnie ou bien serveur, tout est bon pour t'occuper.
Race : Démon / Succube (Bien qu'à présent, Incube te serais plus approprié mais tu ne te rabaisses pas à ces créatures)
En ville depuis le : 24/04/2016
Messages : 2091
Points : 4320
Autres comptes : L'exorciste allemand de la Confrérie, une vampire pacifiste et un humain trop nerveux
Célébrité : Billie Joe Armstrong (♂) - Helena Bonham Carter (♀)

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞ Sam 18 Mar - 14:18

Bah de nouvelles alors que le délai est largement dépassé, j'archive et je supprime :/

------------------------------

Δ WE CAN BE IMMORTALS
Don't cry because it's over, smile because it happened. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ✞ Re: Maddie Williams • I don't need your help    ✞

Revenir en haut Aller en bas
 
Maddie Williams • I don't need your help
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maddie Williams • I don't need your help
» John Williams
» LES SEPT ROYAUMES (Tome 1) LE ROI DEMON de Cinda Williams Chima
» KR + WIP BMW Williams Fw24 Tamiya + détaillage + dio
» Tad Williams [Fantasy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations refusées-
Sauter vers: